LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France menacée puis assujettie (1939-1945) 


Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé
se condamnent à le revivre.
G. Santayana





Retour au sommaire de "La France menacée puis assujettie"





 
La France sous le régime de
l'ÉTAT FRANÇAIS
prisonniers et internés militaires
     









drapeau allemand

LES PRISONNIERS DE GUERRE FRANÇAIS
EN ALLEMAGNE


  • Les avis de capture
  • Le courrier papier
  • Les censures
  • Les « Hommes de Confiance »
  • L'envoi de colis postaux
  • L'envoi de journaux
  • Le Culte du Maréchal dans les camps de prisonniers
  • Liste des camps Oflag et Stalag en Allemagne
  • Listes des Frontstalag situés en France


  • Environ 1 850 000 soldats et officiers sont faits prisonniers avant juillet 1940.

    Ils sont envoyés dans une première étape dans des «frontstalag» (Front-Stammlager für Kriegsgefangenen) en France ou des « Dulag » (Durchgangslager- camps de transit) puis dans des camps en Allemagne : «Oflag» (Offiziers-Lager) pour les officiers et «Stalag» (Stammlager für Kriegsgefangene der Mannschaftsdienstgrade) pour les hommes de troupe et sous-officiers.

    Beaucoup de prisonniers, hommes de troupe, seront envoyés ensuite dans des Kriegsgefangenen-Bau und Arbeit Bataillon (bataillons de construction et de travail pour prisonniers de guerre), ou des (Arbeit-)Kommando et utilisés pour des travaux agricoles, ou de reconstruction ou dans l'industrie pour remplacer les hommes allemands partis au front. Ils sont "logés" dans des camps secondaires rattachés aux Stalag mais avec souvent des conditions un peu moins rudes.

    On notera que les militaires français faits prisonniers par les Allemands après le 16 juin 1940 (FFL, Armée d'Afrique, Armée de la Libération..) ne "bénéficient" pas des mêmes "avantages" que les prisonniers couverts par les conditions de l'Armistice.

    Prisonniers français après le 16/6/40
    suite et fin






    LES AVIS DE CAPTURE

    Lors de la capture, les prisonniers envoient une carte postale standard pré-imprimée informant leur famille (plusieurs types) :

    Avis de capture
    Verso
    cachet postal à l'arrivée Trélazé 15/8/40

    Parfois l'information est transmise par la Croix-Rouge.

    Avis de capture de la Croix'Rouge
    verso
    Formulaire standard de la Croix-Rouge juillet 1940




    LE COURRIER PAPIER

    La correspondance avec les familles ne peut se faire que sur des formulaires à plier ou cartes postales (une formule à plier et deux cartes par mois en principe).

    6 SEPTEMBRE 1940 :
    Première circulaire concernant le courrier vers les prisonniers de guerre.

    Courrier des Prisonniers de guerre
    suite et fin

    Le 23 septembre une nouvelle note précise la mise en vente par la poste française de cartes postales spéciales vendues 5c pour prisonniers de guerre.

    vente de cartes postales pour prisonniers

    Carte postale officielle
    Carte postale avec fond verdâtre vendue dans les bureaux de poste de la zone occupée.

    Carte pour prisonnier couleur beige
    Carte postale de couleur bulle vendue dans les bureaux de poste de la zone non-occupée.

    Nouvelle note sur le courrier des prisonniers de guerre
    suite et fin

    L'Alsace et la Moselle ayant été annexées, les camps qui s'y trouvent sont considérés et numérotés de la même manière que les camps se trouvant dans les autres parties du Reich.

    Camps installés en Alsace-Lorraine

    FÉVRIER 1941 :
    Pour éviter d'avoir à rechercher elles-mêmes l'adresse du prisonnier, les autorités allemandes mettent rapidement en place un système de double carte avec volet pour la réponse. C'est le prisonnier qui écrit le premier. La partie réponse comportant la bonne adresse, déjà écrite par le prisonnier ou pré imprimée, est utilisée par la famille pour répondre. Seuls les volets réponse sont admis vers le camp, ce qui permet aussi de contrôler le nombre de correspondances dans les deux sens.

    carte avec volet réponse
    verso
    Formulaire vierge avec volet réponse du Stalag, certains formulaires sont spécifiques aux kommandos.

    L'utilisation exclusive des formulaires fournis par les autorités allemandes est régulièrement rappelé au Bulletin officiel des Postes.

    Utilisation exclusive des formulaires
    suite et fin

    Les anciens formulaires sont refoulés.

    Formulaire non réglementaire retourné
    Ancien formulaire allemand à plier (trois volets) qui n'est plus en service et qui est retourné avant son départ de France avec une griffe : "SERVICE POSTAL / DES PRISONNIERS DE GUERRE - PARIS / INADMIS CAMP APPROVISIONNE / EN FORMULES REPONSE REGLEMENTAIRES / RETOUR A L'ENVOYEUR" 6/6/41, retour 11/6

    Dans les derniers jours de la guerre, tout formulaire disponible sera utilisé (les Allemands n'ont plus les moyens de renouveler le stock). Ainsi on trouve des cartes destinées aux prisonniers des pays de l'Est, utilisées par des prisonniers français avec une grosse griffe "FRANZOZE".

    Formulaire russe utilisé par un Français
    verso
    Formulaire quadrilingue (allemand, russe, ukrainien et polonais) utilisé par un Français du Stalag V B (Villingen) avec griffe "FRANZOZE".

    L'administration des Postes avait informé les usagers de cette possibilité dès le 25 juillet 1944.

    Imprimés allemands au rabais
    suite et fin

    Le courrier des prisonniers de guerre peut franchir librement la ligne de démarcation dans les deux sens. Aussi est-il rappelé qu'il est autorisé que le courrier des prisonniers de guerre qui arriverait en zone occupée soit réexpédié vers la zone non-occupée et vice-versa.

    Courrier interzone des prisonniers


    A partir de la fin 1944, l'Est de la France étant soumis aux combats et bombardements, le courrier tentera de passer par la Grande-Bretagne ou par la Suisse par l'intermédiaire de la Croix-Rouge.

    Courrier de prisonniers via la Grande Bretagne
    Etiquette d'envoi de colis
    Formulaire permettant à la famille d'envoyer un colis par retour, envoyé depuis le Stalag XC pour Meaux avec griffe "c/o general Post Office / via Grande-Bretagne" et censure au départ 3/1/45

    Plusieurs auteurs ont indiqué que malgré cette griffe , le courrier n'est jamais passé par la Grande-Bretagne et a été acheminé en fait par la Suisse, mais à la connaissance du webmaster aucune "preuve" n'a été apportée à l'appui de cette affirmation. Les Britanniques avaient beaucoup de prisonniers en Allemagne et il devait y avoir des moyens de communication via la Suède (pays neutre) par exemple.
    Néanmoins une note du 12 mars 1945 indique que tout le courrier des Prisonniers de guerre français doit passer par Lyon puis la Suisse malgré les indications "via Grande-Bretagne" ou similaire.


    Courrier pour les prisonniesr "via Grande-Bretagne

    Lettre d'un prisonnier via Genève
    Formulaire de correspondance des prisonniers de guerre envoyée du Stalag IX A pour Asnières (Seine) via Genève le 18/10/44 avec censure au départ du Stalag et censure française UP 50 (censure de 1940 réservée au courrier des prisonniers de guerre remise en service à la Libération)


    Courrier pour les prisonniers à l'étranger sauf en allemagne

    Le courrier des prisonniers de guerre, vu leur nombre, est très important. On recherchera particulièrement le courrier pour les destinations lointaines notamment les colonies Madagascar, Antilles, Indochine, Côte Française des Somalis... ayant atteint leur destination.

    Carte d'un prisonnier vers Madagascar
    carte standard d'un prisonnier au Stalag II D pour sa famille à Madagascar. départ 14/1/42 censure du camp au départ, censure française G1 à l'arrivée. Timbre-à-date d'arrivée Fianarantsoa 1/11/43. Griffe "Unbesetze Gebiet = zone non-occupée les colonies sont considérées comme en zone non-occupée.

    carte d'un prisonnier vers la Martinique
    Carte standard d'un prisonnier vers la Martinique datée au verso 15 février 1942, censure au départ du Stalag VI G, pas de date d'arrivée, mais mentions manuscrites "N'est pas à l'hôtel de la Paix et "Voir Marine Antilles" indiquant qu'elle est bien arrivée à la Martinique.




    LES CENSURES

    Chaque camp de prisonniers a un ou plusieurs cachets de censure, certains sont illustrés d'un animal, d'une fleur, d'un insecte ...

  • Formulaires avec censure d'un OFLAG


  • Censure oflag
    Censure de l'Oflag XII B 7/10/40

    Offizer lager IV D
    Censure de l'Oflag IV D avec intitulé complet "Offiziers-Lager IV D" 11/8/42

    Censure avec casque
    Censure de l'Oflag VI C avec casque militaire.

  • Formulaire avec censure d'un STALAG


  • Stalag VII B
    Censure du Stalag VII B sur une carte envoyé d'un prisonnier du kommando 315B

    Pour les "kommandos" c'est la censure du Stalag de rattachement qui est généralement apposée sur le courrier.

    Carte venant d'un kommando
    Carte de correspondance utilisée par un "kommando" du Stalag IX A, avec censure de ce Stalag

  • Formulaire avec censure d'un "Bau und Arbeit Bataillon"

  • Carte d'un Bau und Arbeit Bataillon
    carte avec censure " Kgf.Bau und Arb. Batl. 35 / 2. Komp./ Gepruft" 18/6/44

    Règlement concernant les bau und Arbeit bataillons




    LES « HOMMES DE CONFIANCE »

    Pour chaque unité / Kommando,, un "homme de confiance" (Vertrauensmann) est désigné comme représentant des prisonniers. Il assure également la liaison du Stalag avec les camps secondaires. Il passe des commandes collectives, (lames de rasoir, peignes...) répartit les colis non nominatifs ... etc...

    Lettre de l'Homme de confiance du stalag VA
    Lettre de l'Homme de Confiance du Stalag V A 14/5/43 censurée pour Paris

    Griffe d'entraide



    Avec 0fr 50 par mois



    vous aiderez

    à VIVRE
    VOS

    MERES

    FEMMES

    ENFANTS
    en adhérant
    à l'Oeuvre Fr. d'
    ASSISTANCE
    AUX
    FAMILLES
    DES
    P.G. du XII D"



    Homme de Confiance
    verso
    Carte postale adressée à un "homme de confiance" qui a commandé des lames de rasoir et des peignes pour les hommes de son Kommando. Contrairement aux autres cartes de ce genre, ces cartes ne portent pas le nom de l'homme en question, mais simplement ""A l'homme de confiance....". Griffe "Au Service du Maréchal", indication d'une référence à rappeler et "pavé" indiquant qu'on peut contribuer à l'entraide du Stalag pour 50c par mois.



    L'ENVOI DE COLIS POSTAUX

    Les familles, les mairies, les organismes d'entr'aide ..etc.. ont la possibilité d'envoyer des colis aux prisonniers :

  • au départ de la zone non-occupée

  • Envoi de colis aux prisonniers

  • au départ de la zone occupée


  • Colis postaux depuis la zone non-ocupée 10/40
    suite et fin

  • vers les Frontstalag en France


  • nouvelle circulaire concernant les colis pour prisonniers de guerre
    suite
    suite et fin

    Le déposant reçoit un récépissé standard :

    Récépissé de'envoi de colis à un prisonnier
    récépissé de l'envoi d'un colis par la SNCF à un prisonnier de guerre 23/12/41

  • Avis de réception de colis renvoyé par le prisonnier. Ce formulaire ne permet pas d'écrire autre chose que nom, prénom, contenu du colis (parfois) et matricule


  • Commission UP envoi de colis
    verso
    Avis de réception d'un colis avec indication des règles pour l'expédition du courrier. L'ancien cachet de la commission de censure française du courrier des prisonniers de guerre (Commission U.P.) est encore utilisé 29/8/40

    Avis de réception de colis
    verso
    Vignette à coller : "EDITE PAR LE MOUVEMENT PETAIN / STALAG IVG / FRANCAIS AVEC PETAIN / 5 PFG POUR SES OEUVRES SOCIALES" 19/9/43. Griffe Paketbestätigung (reçu de paquet).


    rappel règles pour colis
    suite et fin

    L'envoi de colis vers la France par les prisonniers est très rare, mais dans certains cas autorisé par les autorités allemandes :

    Colis des prisonniers vers la France

    Comme pour le courrier papier, des étiquettes de retour envoyées au préalable par les prisonniers deviennent obligatoires pour les colis postaux au départ de la France à partir du 1er février 1941.

    Courrier des prisonniers de guerre
    suite
    fin

    Etiquette à coller sur le colis
    Carte-lettre envoyée par le prisonnier à sa famille. La partie supérieure est à découper et à coller sur le colis et sert d'étiquette d'envoi.

    A partir de janvier 1942, les paquets-poste adressés aux prisonniers de guerre sont recommandés d'office. Ils portent une étiquette de recommandation traditionnelle "R....".

    paquets postes pour prisonniers de guerre

    Puis à partir d'avril 1942, on changera de registre et l'étiquette de recommandation sera amputée de la lettre "R".

    paquets recommandés pour prisonniers

    Envoi de colis aux prisonniers

    Fin juillet 1944, la situation économique en Allemagne devient difficile et les "belles étiquettes" sur papier glacé sont remplacées par d'autres sur papier ordinaire :

    Envoi de colis avec nouvelles étiquettes
    suite et fin



    ENVOI DE JOURNAUX

    Certains journaux peuvent être envoyés aux prisonniers mais uniquement par les éditeurs à la sortie de l'imprimerie. En effet il serait trop facile d'écrire des textes secrets par des particuliers à l'intérieur des journaux. Seuls des journaux collaborationnistes sont autorisés.

    journaux pouvant être envoyés aux prisonniers de guerre
    suite et fin
    Liste de journaux collaborationnistes autorisés

    Envoi de journaux en Allemagne
    suite et fin

    Echo de Nancy
    Etiquette de journal L'Echo de Nancy, réexpédié de Ludwigshafen vers un camp se prisonniers (Statg XIB) 23/12/44




    LE CULTE DU MARÉCHAL ET LES ŒUVRES SOCIALES DANS LES CAMPS DE PRISONNIERS

    Les autorités des camps favorisent le culte du Maréchal et de sa politique de collaboration et autorisent l'émission locale de différents entiers postaux pour alimenter la caisse de solidarité du camp. Ces entiers vendus aux prisonniers au profit de la caisse d'entr'aide du camp, leur permettent d'envoyer une carte en supplément du quota mensuel. Ces cartes, en plus du Maréchal mettent en avant les "valeurs" du régime notamment la famille, l'entr'aide.....

  • Formulaires en supplément du quota mensuel des camps vers les familles

  • Vignette imprimée "au service du maréchal"
    Carte de correspondance pour prisonniers de guerre avec vignette "Au service du maréchal" / Noël pour nos petits / Éprouvés (?) du stalag IIIC" Prix du timbre : 20 frs." 22/11/42

    Vignette Colonies de Vacances
    Carte postale de correspondance des Prisonniers de guerre avec vignette "OEUVRE DES COLONIES DE VACANCES / STALAG IX C / 1 RM" 15/10/43

    Vignette Mères Françaises
    Carte postale de correspondance des Prisonniers de guerre avec vignette "MERES FRANÇAISES 20Frs" MAI 1944, envoyée le 26/6/44 du Stalag III A

    Entier pour la journée du secours national
    carte postale de correspondance des prisonniers de guerre du stalag II D pré-imprimée d'une vignette rouge "JOURNEE DU SECOURS NATIONAL / STALAG II D / carte de France et travailleurs) 25/1/42"

    Pour une liste complète voir «Les entiers postaux de France et de Monaco» par Storch-Françon et Sinais , 2005, éditions Bertrand Sinais.




    LISTE DES CAMPS OFLAG ET STALAG EN ALLEMAGNE

    Liste des implantations des Oflag et Stalag identifiés :

    Liste des camps
    suite et fin
    source : "La vie quotidienne des Prisonniers de Guerre dans les Stalags, les Oflag et les Kommandos 1939-1945" par Yves Durand Hachette 1987.

    Il semble qu'il y ait eu également des difficultés au niveau français pour l'acheminement des cartes adressées à des Kommandos de travailleurs (Bau und Arbeits Bataillon) sans numéro de Stalag. D'où la note suivante de mai 1941.

    Numéros des Kommandos




    LISTE DES FRONTSTALAG SITUÉS EN FRANCE

    Dans la mesure où les cartes-réponse au départ de France pour les camps en Allemagne portaient l'adresse du Stalag ou de l'Oflag, pré imprimée ou écrite par le prisonnier, la poste française ne faisait que transmettre les correspondances à la Feldpost.

    Par contre pour les camps situés sur le territoire français, les numéros et localisations changeaient assez souvent et le Bulletin Officiel des Postes publiait des listes avec les numéros et les départements correspondants.

    Frontstalag au 31/12/40

    Liste frontstalag avril 1941

    Liste de camps en France

    Liste de camps en France
    suite et fin

    Camps de prisonniers en France
    suite et fin

    Liste des Frontstalag septembre 1942
    suite et fin

    Nouvelle modification des numéros de Frontstalag

    Liste Frontstalag 12/43
    suite et fin

    Nouveau tableau
    suite





    Drapeau royal  Italie

    LES PRISONNIERS DE GUERRE FRANÇAIS EN ITALIE

    La Guerre entre l'Italie et la France n'ayant duré que quelques jours (11-25 juin 1940) les prisonniers de guerre de 1940 furent très peu nombreux (155 ?). Ensuite vinrent s'ajouter ceux capturés lors des opérations alliées en Afrique contre l'Italie (Égypte, Libye, Érythrée, Tunisie...).
    Le courrier en provenance des camps porte une griffe "CAMPO CONCENTRAMENTO P.G. N° xx / P.M. 3xxx".

    Prisonniers français en Italie PM 3200 recto
    Carte postale pour prisonniers de guerre utilisée par un prisonnier français du camp No 62 (PM 3200 - Bologne) pour la Seine inférieure, censure italienne et censure allemande 7/6/43

    Prisonnier français en Italie
    verso
    Carte postale pour prisonniers de guerre utilisée par un prisonnier français du camp No 60 (PM 3400-Napoli) pour le Maroc, censure italienne (A) 13/2/43 avec réexpédition

    Formulaire prisonniers de guerre
    Feuillet formulaire pour prisonniers de guerre utilisé par un prisonnier français du camp No 60 (PM 3400- Napoli) pour le Maroc, étiquette de censure italienne (I) 4/3/43 avec réexpédition

    Envoi de colis pour les prisonniers en Italie

    Courrier des Prisonniers en Italie

    Courrier des Prisonniers en Italie
    suite et fin

    Pour plus de détails on se reportera à l'excellent ouvrage : « L'Occupation Italienne en France à travers son service postal militaire (1940-1943) » par Claude Gérard , publié par les feuilles Marcophiles No 338.




    UK Flag

    LES PRISONNIERS DE GUERRE FRANÇAIS EN AFRIQUE DE L'EST ET DU SUD

    Les Britanniques craignant début 1942, après Pearl Harbor et la chute de Singapore, un débarquement japonais à Madagascar, qui aurait entraver leurs liaisons avec l'Inde et l'Australie, envahissent l'île à partir de Diégo-Suarez.

    Les troupes fidèles au maréchal Pétain s'y opposent et des combats ont lieu entre les deux armées.

    Des soldats, marins et aviateurs sont faits prisonniers par les Britanniques et incarcérés au Kenya ou en Afrique du Sud.

    Prisonnier au Kenya
    Carte postale pour prisonnier de guerre, verso réservée à la correspondance libre, écrite le 23/11/42 envoyée par un chef de bataillon français emprisonné au Kenya à son épouse restée à Madagascar. oblitérée "E.A. / A.P.O. 84" 25/1/43

    Prisonnier au Kenya
    Simple feuillet de correspondance à plier et à fermer par la bande de censure, envoyée par un chef de bataillon français emprisonné au Kenya à sa mère dans le Vaucluse via la Croix-Rouge par Lisbonne et Genève, cachet rectangulaire "P W EAST / AFRICA 031" et cachet circulaire " P.O.W. / 385 / E.A.F.", oblitéré "POSTAGE PAID // SH 50 " et " ?? /EA " 1/5/44

    Prisonniers français en Afrique du Sud
    verso
    Lettre par avion d'un prisonnier français au Camp de Koffiefontein en Afrique du Sud pour sa famille à Marseille, affranchie à 9p (surtaxe aérienne seulement), oblitérée "KOFFIEFONTEIN" 3/2/43, avec au recto le cachet du Camp d'internement "FREE" justifiant la franchise des prisonniers de guerre, un cachet de censure et au verso une bande de censure sud-africaine et une bande de censure allemande "l" de Lyon.

    Courrier pour les prisonniers à l'étranger sauf en Allemagne

    Le courrier à destnation des prisonniers de guerre français à l'étranger (en dehors des pays de l'Axe) semble passer par le bureau "PRISONNIERS DE GUERRE / PARIS".

    Lettre de France vers le Kenya
    verso
    Lettre (consolidée) de France vers un interné français au Kenya, oblitérée "PRISONNIERS DE GUERRE / PARIS" 15/3/43 avec cachet ovale rouge "CROIX-ROUGE FRANCAISE / Agence des Prisonniers de Guerre // (Croix)", censure allemande OKW, censure britannique du Moyen-Orient (PW MIDDLE ST 182) puis censure britannique au Kenya (East Africa Command). Arrivée "POW / EAC" 15/7/43, redirigée vers un camp d'internés à Betroka (Madagascar) où elle arrive le 19/9/43.





    Drapeau du siam

    LES PRISONNIERS DE GUERRE
    FRANÇAIS ET INDOCHINOIS
    EN THAILANDE

    A la suite de la guerre franco-siamoise d'octobre 1940 - février 1941, 1es prisonniers français et indochinois en Thailande pouvaient correspondre en franchise sur des formulaires spéciaux «CORRESPONDANCE DES PRISONNIERS DE GUERRE» (en thai). Les plis pour l'Indochine passent par les États Malais.

    Correspondance des Prisonniers 1
    Correspondance des Prisonniers recto
    Formulaire carte postale de correspondance des prisonniers de guerre en Thailande envoyée par un Français pour Sài-Gòn. Le texte est très limité. Le cachet rectangulaire encadré en haut à droite du recto est un cachet de censure thai. Le triangle violet est le cachet de censure des États Malais. On devine au verso la marque de l'oblitération mécanique d'arrivée à Sài-Gòn.







    Drapeau suisse

    LES MILITAIRES FRANÇAIS INTERNÉS EN SUISSE


    La Suisse admet en juin 1940 29 000 militaires français et 12 000 polonais du 45ème corps d'armée français, acculés à la frontière du Jura bernois à la suite de l'offensive allemande. S'y ajoutent quelque 2 000 civils.

    Le Département militaire fédéral crée le «commissariat fédéral à l'internement et à l'hospitalisation».

    Avec l'accord du gouvernement du maréchal Pétain et de Berlin, les Français sont rapatriés en janvier 1941, tandis que les Polonais restent dans des camps jusqu'en 1945.

    Les autorités suisses ont considéré comme internés les militaires hospitalisés, les déserteurs, les réfractaires, les objecteurs de conscience, les prisonniers de guerre évadés, dont les conventions de La Haye n'imposent pas l'accueil. Elles ne se sont pas opposées à ce que des évadés alliés transitent par la Suisse pour aller reprendre le combat.

    Entre 1939 et 1945, 104 000 militaires ont été internés en Suisse, 34 500 Français, 24 400 Italiens, 17 100 Polonais, 7 200 Allemands et Autrichiens, 5 800 Britanniques, 2 100 Yougoslaves, 1 600 Américains et 8 400 Soviétiques, dont certains refuseront de rentrer en URSS par crainte de représailles.
    source : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F8704.php

    Les militaires français internés bénéficient de la franchise postale dans les deux sens.
    Pour le courrier au départ de Suisse le cachet spécial du camp est suffisant pour justifier la franchise.
    Dans le sens France vers le camp d'internement, l'indication de celui-ci dans l'adresse est suffisant.

    CP militaire suisse utilisée par un interné français
    Carte postale militaire suisse utilisée par un interné français au camp de Grafenried (date manuscrite au verso 30/7/40

    Internés en Suisse
    Lettre de Val Piora (Tessin suisse) pour les Deux Sèvres avec cachet de franchise "Internement de militaires / en Suisse // Franco / de port" , avec bande de censure suisse au verso16/6/43

    Des cachets similaires existent avec le lieu d'implantation du camp.

    Internés à Rohrbach
    Lettre avec cachet de franchise "Camp Militaire d'internement / - Suisse -/ Franc de port / Rohrbach / b.Huttvill" et au verso timbre-à-date postal "BUIX / JURA BERNOIS"12/10/40

    Le courrier dans le sens France vers Suisse semble beaucoup plus rare que dans le sens Suisse vers France.

    lettre pour un interné en Suisse
    Lettre en franchise du Jura pour un soldat français interné en Suisse avec censure militaire suisse (Zuzustellen / feldpostdirektion). 21/8/40

    Cp de belfort pour un interné en Suisse
    Carte postale en franchise de Belfort (zone occupée) oblitérée 29/12/40 pour un interné français au camp de Mauensee en Suisse. L'expéditeur indique qu'il vient de recevoir une lettre datée du 25 octobre. censure allemande recto et verso

    Camp d'internement de Genève
    verso
    Lettres des Landes vers la Suisse sans adresse spécifique (30 juin 1940, peu d'informations ont filtré sur qui a été interné et où) Etiquette de transmission à la poste civile de Genève.


    Un entier carte postale en franchise dessiné par un officier français et représentant quatre Français des différentes armes est vendu 10c dans les camps d'internement.

    Interné à Munchenbachsee pour un autre camp
    Carte en franchise entre deux internés, avec cachet de départ "Internement de militaires français / en Suisse // franc /de port" et censure rectangulaire rouge " Zuzustellen / Feldpostdirektion"

    La franchise n'est valable qu'au départ des camps d'internement. Si l'entier est utilisé en dehors des camps il doit être affranchi.

    Algérien interné en Suisse
    Carte d'un militaire pour El-Biar qui écrit au verso "Je suis depuis septembre en service à Berne à l'Internement...." 25/12/1940. Il est à Bâle pour passer Noël et ne bénéficie pas sur ce lieu de la franchise, d'où l'affranchissement.

    Des vignettes non postales avec légende "INTERNEMENT EN SUISSE 1940" sont également connues.

    Vignette internement
    internés en Suisse
    Lettre d'un militaire au camp d'internement de Lusslingen avec vignette de la Feldpost "INTERNEMENT EN SUISSE 1940" oblitérée du cachet "Camp militaire d'internement / * Suisse * // Franc de port / Nennigshofen / (croix-suisse)"


    Compte-tenu de leur nombre relativement faible, le courrier des évadés français est très rare.

    Evadés en Suisse
    Lettre d'un évadé français interné en Suisse dans un camp du Tessin

    L'HOPITAL MILITAIRE DE LEYSIN


    L'hôpital militaire de Leysin en Suisse soignant des soldats français blessés a trois cachets spéciaux, un premier "muet", un autre avec nom de la ville et un dernier à numéro (5140).

    Hôpital de Leysin

    cachet hopital militaire
    Hopital Militaire de Leysin
    cachet muet militaire de l'hôpital et timbre-à-date postal

    Cachet Hopital Leysin
    Hopital militaire de Leysin
    cachet postal militaire avec indication du lieu, pas de timbre-à-date postal

    Hospitalisation à Leysin
    Lettre pour Genève avec griffe (faible) "HOSPITALISATION / Sous-secteur Leysin / COMMANDEMENT" et cachet militaire à numéro "NUMERO P. CAMP / (croix) Poste de campagne (croix) // 5140"

    CLettre du Consul de France pour Leysin
    Lettre du Consul de France pour le Comité d'entr'aide sociale des hospitalisés à l'hôpital de Leysin. Taxe annulée puis maintenue 27/11/41 10H puis 18H

    A partir de novembre 1942, des formulaires similaires à ceux utilisés pour les prisonniers de guerre sont autorisés par les autorités allemandes au départ de la zone occupée.

    Courrier des militaires soignés en Suisse


    Une grande partie des militaires français internés en Suisse ayant été rapatriés sur la zone non-occupée à la fin de l'année 1940, le courrier qui leur est adressé est retourné à l'envoyeur avec une griffe"Rapatrié".

    Interné rapatrié
    verso
    Lettre pour un interné français en Suisse avec censure allemande et griffe "rapatrié" novembre 1940





    Royal Navy

    LES MILITAIRES ET MARINS FRANÇAIS INTERNÉS EN GRANDE-BRETAGNE

    Les navires de guerre ou de commerce qui se trouvaient au Royaume-Uni au moment de l'armistice ont le choix : soit d'être internés sur place soit de rejoindre les FNFL du général de Gaulle. La Grande-Bretagne veut à tout prix éviter que ces navires soient utilisés par les Allemands contre elle.

    Marins internés en Grande-Bretagne
    suite et fin

    Courrier pour les prisonniers à l'étranger sauf en Allemagne






    Royal Navy

    LES MILITAIRES ET MARINS FRANÇAIS INTERNÉS dans LES COLONIES BRITANNIQUES

    A la suite du ralliement du gouverneur du Gabon à la France Libre, deux sous-marins (le "Sidi-Ferruch",et le "Poncelet") et un croiseur auxiliaire (le "Cap des Palmes") fidèles au maréchal Pétain essaient de convaincre le gouverneur de revenir sur sa décision et font face aux forces de la France Libre dépêchées sur place. .
    Les équipages seront finalement faits prisonniers et seront internés au Nigeria.

    Sous-marin Poncelet
    verso
    Lettre partie de Lyon Croix-Rousse le 10/1/42 pour un quartier-maître du sous-marin "Poncelet" interné au Nigéria "via les oeuvres de la marine à Dakar" (fidèle au maréchal). La lettre arrive à Dakar le 19/1/42 où elle est censurée (bande de censure sous la censure britannique et puce A3), puis arrive à Cotonou (Dahomey) le 24 janvier, puis à Lomé (Togo) le 26 janvier. Pour une raison inconnue, elle est bloquée et revient à Cotonou le 14 mars jusqu'au 30 mars 1942. Elle est ensuite transmise à la France Libre où elle arrive à Brazzaville le 3 juin, où elle est à nouveau censurée (bande Afrique Française Libre et puce A4), puis va à Pointe-Noire (Moyen-Congo) le 15 juin et enfin arrive au Nigéria avec censure britannique.

    Courrier pour les prisonniers à l'étranger sauf en Allemagne






    Drapeau Irelande

    LE PRISONNIER DE GUERRE FRANÇAIS
    INTERNÉ EN IRLANDE (PAYS NEUTRE)


    Un seul Français, pilote prêté à la RAF et qui dû se poser en Irlande le 10 juin 1941 après un combat aérien avec la Luftwaffe, fut interné en Irlande, pays neutre. Il s'évadera le 20 octobre 1943.
    Compagnon de la Libération, il deviendra plus tard le général Rémy Motte.

    Interné en Irelande
    verso
    Lettre d'un français ayant rejoint le général de Gaulle en 1940 sous le nom d'emprunt de Maurice Rémy et transféré à la R.A.F., dont l'avion dut faire un atterrissage forcé en Irlande lors d'un combat avec les Allemands le 10 juin 1941. Il fut le seul français interné en Irlande au camp de Currach. Il s'évadera le 20 octobre 1943 et rejoindra le Royaume-Uni. Il sera plus tard général sous son vrai nom : Roger Motte. Compagnon de la Libération.
    Lettre du Camp de Currach, oblitérée "CURRACH / CHILL DARA" 12/6/42, avec censure de l'Eire et griffe quadrilingue "internés militaires".





    Antilles

    LES MARINS FRANÇAIS INTERNÉS ......
    ..... EN FRANCE

    En mai-juin 1940, une partie de la flotte de guerre et de la flotte de commerce françaises, dont le croiseur Emile Bertin qui transporte l'or de la Banque de France, se réfugie aux Antilles.

    Conformément aux conditions de l'Armistice, ces navires seront désarmés jusqu'au ralliement de la colonie au C.F.L.N. en juillet 1943 et les marins seront internés sur place pendant ce temps.

    Des cartes interzones sont confectionnées localement pour les marins internés.

    Carte interzone pour marins internés
    Carte interzones de fabrication locale datée 4 janvier 1942 pour les marins internés à la Martinique avec verso libre pour la correspondance et petite ancre en bas. Acheminement par bateau "sous couvert du secrétariat d'État aux Colonies" puis mis dans le circuit postal à Marseille-Gare. Griffe de censure rouge "CONTROLÉ"





    Royal Navy

    MARINS DE LA FLOTTE FRANÇAISE
    INTERNÉS PAR LES BRITANNIQUES À ALEXANDRIE

    La "Force X" était une escadre de la marine française réunie au début de la guerre en vue de parer à une intervention de l'Italie en Méditerranée orientale. Elle était constituée d'un cuirassé de 26 500 tonnes (Lorraine), de trois croiseurs de 10 000 tonnes (Duquesne- navire amiral, Tourville, Suffren), d'un croiseur de 7 500 tonnes (Duguay-Trouin), de trois torpilleurs de 1 500 tonnes (Basque, Forbin, Fortuné) et d'un sous-marin (Protée).

    http://historic-marine-france.com/cartepostales/torpilleurs.htm

    4 JUILLET 1940 :
    A Alexandrie, l'amiral britannique Cunningham vint trouver l'amiral Godfroy commandant la Force X française pour lui signifier qu'il a reçu l'ordre de saisir l'escadre française stationnée à Alexandrie.
    Les deux amiraux se connaissent et s'apprécient aussi l'amiral Cunningham prend sur lui de proposer un gentlemen's agreement afin d'éviter que les deux flottes aient à s'affronter dans un combat à bout portant, entre navires au mouillage dans le même port. Selon cet accord, les Français doivent débarquer le mazout, les obturateurs d'artillerie, les pointes percutantes des torpilles et une partie des équipages.
    L'amiral Godfroy accepte, sauvant ainsi le cuirassé Lorraine, les croiseurs Duquesne, Tourville, Suffren et Duguay-Trouin, les torpilleurs Forbin, Fortuné et Basque et le sous-marin Protée.

     Le cuirassé Lorraine, le croiseur Duquesne, le croiseur Duguay-Trouin et le croiseur Tourville ont une agence postale à bord. On trouve leur timbre-à-date sur le courrier au départ d'Alexandrie.
    Le courrier en arrivée à Alexandrie reçoit une griffe "FRENCH NAVY" en violet et parfois une griffe "Bâtiments français stationnés / à ALEXANDRIE".
    Les lettres et cartes postales portent un cachet de censure et/ou une bande de censure égyptienne.
    Jusqu'au début 1941 le courrier est acheminé par voie terrestre jusqu'à Beyrouth, où il reçoit parfois un cachet de transit du BPM 600. Puis il continue jusqu'à Istanbul et ensuite prend le train jusqu'à Bâle ou Lyon ou, prend l'avion Beyrouth - Marseille (avec surtaxe aérienne). Il y aurait eu également quelques liaisons maritimes Beyrouth Marseille.
    Le courrier bénéficie de la franchise postale, seule la surtaxe éventuelle par avion jusqu'à Marseille (1F50/5g) est requise.

    Ensuite, en raison des opérations militaires dans les Balkans et en Syrie, le courrier passe par l'Afrique du Sud, puis la cote Ouest de l'Afrique et Lisbonne d'où il est transmis à Vichy par "valise diplomatique". Le courrier reçoit un numéro d'identification qui autorise une réponse par la même voie.
    En ce qui concerne le courrier vers la zone occupée, les cartes interzones sont nécessaires. Lors du changement de tarif de janvier 1942, les cartes à 80c, seules disponibles à Alexandrie, reçoivent une griffe "à distribuer sans taxe".


    L'état-major de la force X, constatant la carence du pouvoir légal, finit par se rallier aux FNFL en juin 1943 et rejoignit Alger avec la flotte.

    Ces navires, modernisés en Afrique du Nord, reprendront la lutte aux côtés des alliés avec leurs équipages, à partir de juillet 1943.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Catapult


    Lettre du Duquesnes
    verso
    Lettre par avion en provenance du Croiseur Duquesne, interné à Alexandrie, affranchie en timbres britanniques pour la surtaxe aérienne à 15p, oblitérés FPO 172 britannique du 15/8/43, transit civil Beyrouth 18/8, Tripoli (Libye) 31/8), Misurata (Libye) , cachet rouge, 4/9, arrivée Berguent (Maroc) 17/9. censure française au départ, apposée à bord du Duquesne, puis égyptienne et britannique en Egypte, puis censure française à Beyrouth.

    Le courrier à l'arrivée reçoit une ou deux griffes des modèles suivants.

    Griffe FRENCH NAVY
    griffe batiments français
    griffe "FRENCH NAVY" 61 x 7 mm, et griffe "Bâtiments Français stationnés / à ALEXANDRIE" 50 x 6 mm .

    Carte Interzone pour Alexandrie
    verso
    Carte interzones du Finistère pour un quartier maître du torpilleur "Fortuné" interné à Alexandrie, oblitérée 22/3/41, avec à l'arrivée une griffe "FRENCH NAVY" 61 x 7 mm, une autre griffe "Bâtiments français stationnés à ALEXANDRIE" 50 x 6 mm et censure égyptienne.

    Un système de courrier numéroté est mis assez rapidement en place pour les marins des navires français internés à Alexandrie correspondant avec leur famille en France.

    Texte pour le retour
    CP Pétain du Duquesnes
    verso
    Entier postal Pétain à 80c d'un marin à bord du "Duquesne" pour la Manche datée 21/6/42 avec numéro d'envoi, procédure pour la réponse et arrivée à Paris le 30 où elle est oblitérée.
    La griffe "à distribuer sans taxe" apposée à Paris était nécessaire car le tarif était passé à 1F20 début 1942, mais Alexandrie n'avait pas encore été approvisionnée en cartes du nouveau modèle et ne pouvait pas apposer de griffe "port payé" car n'était pas un bureau postal français.

    Griffe
    CP d'Alexandrie Tourville
    Carte postale postée à bord du Tourville à Alexandrie datée au verso 11/10/41 avec griffe concernant la procédure de retour et cachet administratif de l'Amirauté. Elle a voyagé par le courrier administratif d'Alexandrie à Vichy où l'Amirauté a apposé son cachet pour franchir la ligne de démarcation.

    Le courrier réponse porte en haut à gauche le numéro à six chiffres copié sur la carte reçue.

    lettre de France pour Alexandrie
    verso
    Lettre de Couffoulens (Aude) par avion pour un marin du Duguay-Trouin, affranchie à 1F50 (taxe aérienne Marseille jusqu'à Beyrouth) oblitérée 5/12/41, transit Marseille 8/12 . Elle porte un numéro en haut à gauche indiquant que c'est la réponse à une correspondance reçue d'Alexandrie. censure égyptienne et griffe "FRENCH NAVY" à l'arrivée

    Lettre du Maroc pour le cuirassé Lorraine à Alexandrie
    verso
    Lettre du Maroc 28/3/42 pour le Cuirassé Lorraine, interné à Alexandrie, en franchise partielle avec surtaxe aérienne de 1F50 de Marseille à Beyrouth transit Marseille Gare 31/3/42, censure égyptienne à l'arrivée et griffe "FRENCH NAVY". En partie sous la bande de censure figure le numéro de référence du courrier retour.

    Arrêt expéditions vers Alexandrie

    marins retenus à l'étranger

    La Flotte "X" ayant rejoint les alliés en juin 1943, il n'y a plus de service spécifique pour Alexandrie :

    Fin du courrier avec les marins d'Alexandrie.

    Note : le paquebot "Félix Roussel" qui venait de Sài--Gòn pour Marseille via Suez a été saisi par les Britanniques en juin/juillet 1940. Le courrier qu'il avait à bord et une partie du courrier des marins de la "Force X" ont été envoyé en Indochine.

    Voir l'encart "Le courrier saisi en Egypte"






    Drapeau turc

    MARINS FRANÇAIS INTERNÉS
    EN TURQUIE
    (PAYS NEUTRE)

    Les clauses de l'Armistice prévoyaient que les navires français se trouvant à l'étranger devaient regagner les ports français. certains commandants de navires de commerce préférèrent être internés dans des pays neutres plutôt que de voir leur navire être utilisé par les Allemands.
    Puis, à la suite du conflit anglo-franco-français au Levant au printemps 1941, les navires fidèles au Maréchal, militaires ou civils sont internés en Turquie afin qu'ils ne puissent être utilisés par les Allemands s'ils retournent en France. Il en est de même des pilotes ne voulant pas rejoindre la France pétainiste.

    marins retenus à l'étranger

    Marins en Turquie

    Courrier pour les marins d'Alexandrie

    Le courrier au départ de Turquie reçoit la plupart du temps une griffe encadrée faite localement avec fautes d'orthographe. Il y a plusieurs types.

    Cachet turc type 1
    Type 1 : 60 x 19 mm
    type 2
    Type 2 : 53 x 14 mm

    Lettres de Turquie vers la France :

    lettre d'un interné en Turquie vers la France
    verso
    Lettre d'un marin à bord du "Cid" interné à Erdek en Turquie pour Ollioules (Var), oblitérée "BEYOGLU / ISTANBUL" 23/10/42, griffe encadrée "SERVICE DES BELLIGERENTS / INTERNEES", franchise "Marine Nationale / SERVICE A LA MER / (ancre)" Censure turque avec croissant (faible) et au verso censure allemande.

    lettre de Turquie pour Vichy
    verso
    Lettre "à découvert" (non cachetée) d'un marin à bord du "Cid" interné à Erdek en Turquie pour le Service de Renseignements aux Familles de Vichy, oblitérée "BEYOGLU / ISTANBUL" 15/2/43, griffe encadrée "SERVICE DES BELLIGERENTS / INTERNEES", franchise rouge "MARINE NATIONALE / SERVICE A LA MER / (ancre)". Censure turque avec croissant (faible) et au verso censure allemande.

    Pilote interné en Turquie
    verso
    Lettre en franchise d'un pilote français interné en Turquie de Ankara pour Alger oblitérée Ankara 10/4/42 avec double censure allemande.

    Internés en Turquie
    verso
    Lettre du commandant du dragueur de mines "Elan" interné en Turquie pour le Morbihan, avec franchise "MARINE FRANCAISE / SERVICE A LA MER // (ancre), cachet de départ "BEYOGLU / ISTANBUL" 12/10/43 cachet encadré (faible) "SERVICE DES BELLIGERANTS / INTERNES", censure turque et censure allemande ("g" de Vienne). Mention "ZUR BESORGUNG DES ROTEN KRUUZ" (aux bons soins de la Croix-Rouge).

    Lettre de France vers la Turquie :

    lettre de Narbonne pour la Turquie
    verso
    Lettre de Narbonne pour un marin électricien à bord de "l'Adour" interné à Erdek en Turquie, avec oblitération mécanique six lignes droites "NARBONNE / AUDE" 3/7/43, transit par oblitération mécanique d'ISTANBUL 20/7/43 , griffe encadrée "SERVICES /des belligerant Internés", Censure turque avec croissant" et sur le coté censure allemande g de Vienne.

    Les entiers Pétain à 80c de France y compris ceux avec surcharge "COMPLEMENT / DE TAXE / PERÇU" ont été utilisés en Turquie .

    Entier Pétain surchargé
    Carte postale de métropole Pétain à 80c avec surcharge de France "COMPLEMENT / DE TAXE / PERÇU" oblitérée à l'arrivée à Toulon 24/12/42 (les timbres français ne pouvaient pas être oblitérés par la poste turque)
    (cliché catalogue ACEP)



    AUTRES MILITAIRES OU MARINS FRANÇAIS INTERNÉS DANS LES PAYS NEUTRES

    Lors de la déclaration de guerre, certains pays neutres ont interné des Français, civils ou militaires, notamment des marins, qui se trouvaient sur leur territoire pour les empêcher de participer à la guerre.

    Marins internés en Espagne


    marins retenus à l'étranger

    Courrier pour les marins d'Alexandrie

    Courrier pour les prisonniers à l'étranger sauf en allemagne





    L'AIDE AUX PRISONNIERS DE GUERRE ET À LEURS FAMILLES

    Dès Novembre 1939, des dispositions postales sont prises pour venir en aide aux prisonniers de guerre et aux internés civils.

    Colis pour prisonniers de guerre
    suite et fin

    Franchise Agence des Prisonniers de guerre
    suite et fin

    Il y aura tout au long de la guerre une confusion dans l'esprit du public entre l'Agence des Prisonniers de Guerre qui bénéficie de la franchise postale et le courrier adressé à la Croix-Rouge de Genève qui doit être affranchi au tarif international.

    Prisonniers de guerre
    1940/1941 :
    Sur les 1 845 000 prisonniers de guerre environ 330 000 sont libérés en 1940/1941 pour raisons médicales ou autres (pères de famille nombreuses, anciens combattants de 1914-18...).
    La plupart des prisonniers de guerre français sont sur le sol allemand, sauf les "coloniaux" qui sont emprisonnés dans des Frontstalag en zone occupée.
    Deux timbres à forte surtaxe seront émis le 1er janvier 1941 au profit des Prisonniers de Guerre (Y&T France Nos 474/75).
    Ces timbres à forte surtaxe sont rares sur lettre non philatélique.

    1F +5F prisonniers sur lettre
    Lettre au tarif (LSI : 1f + recom : 2F) affranchie avec timbre à 1F+5F "Pour nos prisonniers de guerre", oblitérée "CHARMES LA GRANDE" 3/11/41 arrivée Aubervilliers 4/11.

    Scapini


    2 DÉCEMBRE 1940 :
    Georges Scapini est nommé Ambassadeur de France chargé des rapports avec les Allemands pour ce qui concerne les prisonniers.

    Il existe un timbre-à-date petit format «PRISONNIERS DE GUERRE / PARIS» dont l'origine et l'usage précis sont inconnus.

    Ambassadeur de France chargé des prisonniers
    Lettre avec cachet de franchise "L'AMBASSADEUR DE FRANCE / - 47, RUE CORTAMBERT, PARIS 16e // Services / Diplomatiques / des Prisonniers / de Guerre" 24/12/42

    Lettre adressée à l'ambassadeur Scapini
    Lettre recommandée de Cherbourg, adressée à l'Ambassadeur Scapini, chargé des prisonniers de guerre à son Bureau de Berlin 3/4/43, affranchie à 16F (LSE : 4F + recom. 4F + exprès : 8F)

    Compte tenu des délais de la censure pour le courrier sous enveloppe et des pénuries de papier, la correspondance administrative relative aux prisonniers de guerre se fait principalement sur carte postale et notamment avec l'entier postal du courrier officiel.

    Franchise du service des Prisonniers de guerre.

    Franchise prisonniers de guerre
    verso
    Griffe de franchise "Franchise postale / Centre national d'information / sur les prisonniers de guerre"

    Direction des Services des prisonniers de guerre
    verso
    Entier postal du courrier officiel en franchise utilisé par la Direction du Service des Prisonniers de Guerre. 9/5/44. On notera la remarque sur l'indication impossible du délai d'acheminement.

    Prisonniers "sanitaires"
    verso
    Entier postal du courrier officiel utilisé par la Direction du Service de Santé des prisonniers de guerre. On notera que le rapatriement des "Sanitaires" est pratiquement arrêté depuis le 7 mai 1942. 26/6/43

    Entiers pour les "sanitaires"
    verso
    Entier postal du courrier officiel repiqué et utilisé par la Direction du Service de Santé des prisonniers de guerre. 23/5/44

    Carte en Franchise  pour le service des prisonniers de guerre
    Carte postale de service en franchise pour écrire au Service des prisonniers de guerre (le père demande d'inscrire son fils prisonnier pour qu'il bénéficie de secours).

    Comité Central d'assistance aux prisonniers de guerre
    Circulaire du Comité Central d'Assistance aux prisonniers de guerre envoyée au tarif imprimés à un comité local annonçant des changements dans l'envoi de colis aux prisonniers (janvier 1943

    AVRIL 1941 :
    Création par Madame Huntziger, épouse du général, d'une agence privée et autonome : "La famille du prisonnier" dont le but principal est de venir en aide aux femmes des prisonniers de guerre et à leurs enfants. Cette agence sera pendant un certain temps en 1943 absorbée par le Secours National puis rendue autonome à nouveau.
    Deux timbres à forte surtaxe seront émis le 15 septembre 1943 au profit de la Famille du Prisonnier (Y&T France No585/86).

    Epreuve de Luxe
    Épreuve de luxe des deux timbres à forte surtaxe pour la Famille du Prisonnier.

    Ces timbres sur lettre "nature" sont très rares vu la forte surtaxe.

    Timbre famille du prisonnier sur lettre
    Lettre de Arcachon pour Roubaix affranchie au tarif avec le timbre "Famille du Prisonnier" à 1F50+8F50, oblitérée 31/12/43

    Timbre famille du prisonnier sur lettre
    Lettre de Paris pour la Somme affranchie avec le timbre "Famille du Prisonnier" à 2F40+7F60, oblitérée 15/11/42

    Paire Famille du prisonnier sur lettre au tarif
    Lettre recommandée affranchie au tarif de 4F50 avec les deux timbres Famille du Prisonnier.

    Timbres famille du Prisonniers sur lettre pour l'étranger au tarif
    Lettre de Saint-Dié pour Strasbourg au tarif exact pour l'étranger, affranchie à 4F avec les deux timbres "Famille du Prisonnier" avec censure allemande 12/12/43

    Famille du Prisonnier Dunkerque
    Lettre à entête de "LA FAMILLE DU PRISONNIER DE GUERRE" à une période où cet organisme était rattaché au Secours National.8/1/43

    SEPTEMBRE 1941 :
    Le Gouvernement met en place un Commissariat Général aux Prisonniers de Guerre Rapatriés, qui gère des Centres d'Entr'aide de Camps, des Secrétariats de camps et des Maisons du prisonnier, chargés de venir en aide aux familles et aux rapatriés.

    EMA Centre d'Entr'aide de Camp
    verso
    Lettre du "Secrétariat de Camp" avec empreinte de la machine à affranchir C 0752 rattachée à Paris 22 "LES CENTRES / D'ENTR'AIDE / DE CAMP 68, Rue de la Chaussée d'Antin PARIS IX TRI-78-44 78-45 " datée 24/7/44 pour l'hôpital de Saint-Mandé, puis réexpédition à Fougères

    Des vignettes caritatives de bienfaisance sont également vendues au profit des prisonniers. Elles sont tolérées au recto des enveloppes mais n'ont pas pouvoir d'affranchissement.

    Lettre d'une maison de prisonniers
    Lettre locale par porteur de la "Maison du Prisonnier / Centre d'entr'aide" d'Alfortville avec vignette caritative "pour le livret et l'aide aux prisonniers" à 2F en octobre 1943

    Vignette Livret du prisonnier sur enveloppe
    Vignette "LIVRET DE CAISSE D'EPARGNE DU PRISONNIER" sur lettre

    SEPTEMBRE 1941 :
    Création par le gouvernement de l'Amiral Darlan du premier Commissariat au Reclassement des Prisonniers de Guerre Rapatriés (loi publiée au J.O. du 14 octobre 1941), administré par d'anciens prisonniers de guerre avec à leur tête Maurice Pinot. Les rapatriés se sentent oubliés de leurs compatriotes, à part de leurs proches, le Commissariat Général organisera leur aide à l'insertion après leur retour, tant au niveau central qu'au niveau local ("Maison du prisonnier").

    Commissariat général aux prisonniers rapatriés
    Empreinte de la machine à affranchir C.0432 du Commissariat 22/7/43

    Le courrier qui était adressé aux prisonniers libérés est retourné avec divers cachets ou étiquette de retour avec le motif "Rapatrié".

    Prisonnier rapatrié
    Carte-réponse envoyée à un prisonnier de guerre à l'Offlag IV D, oblitérée au départ Boulogne Billancourt Sud 18/12/41,avec censure de l'Offlag à l'arrivée et retour à l'envoyeur en zone occupée (Besetztes Gebiet) avec vignette "Zurück an Absender / retour à l'expéditeur / Entlassen / rapatrié"

    12 DÉCEMBRE 1941 - 12 JANVIER 1942 :
    Un "Salon du Prisonnier" est organisé au palais Galleria où sont exposées et mises en vente au profit des familles de prisonnier nécessiteuses 2 000 oeuvres d'art fabriquées avec les moyens du bord (bois, boîtes de conserve...) par les prisonniers dans la plupart des camps. Beaucoup de ces "oeuvres" sont à la gloire du Maréchal.

    Un entier postal à 5 F est émis à cette occasion (S&F Pet F1 à F2b) . Il permettait un envoi supplémentaire en plus du quota normal pour les prisonniers. Il y a deux types et plusieurs essais de couleur.

    1er type 2ème type
    Type 1 Type 2

    Etat 1
    Etat 2
    Les deux types qui se reconnaissent à la position du trait sous FRANCE et la position du "PH." sous "l'Espérance"

    Pour Noël 1942, des cartes similaires avec réponse payée et d'autres slogans avaient été prévues (S&F Pet F3). Les événements (débarquement en Afrique du Nord) ont conduit à un "raidissement" des autorités allemandes et les cartes n'ont pas été émises. Plusieurs couleurs et textes sont connus.

    essai 5F rouge 1942
    carte réponse

    CPRP Noel 42 CRP Noel 42 verso
    Carte postale avec réponse payée préparée pour être utiisée à Noël 1942

    D'autres formulaires ont été émis en France en supplément au quota mensuel lors de "Salons du prisonnier" avec l'accord des autorités allemandes.
  • Formulaires en supplément du quota mensuel des familles vers le prisonnier vendu 10 F (SF&S Gue L3)

  • carte supplémentaire offert par des jeunes
    verso
    Utilisée à partir de Lyon 19/2/44

  • carte postale spécialement éditée pour une exposition à Lille (une carte similaire a été émise également à Rennes) (SF&S Gue L1 et L2)

  • Postkarte spéciale pour prisonner Lille
    recto

    LES ORGANISATIONS CARITATIVES

    De nombreuses organisations caritatives viendront en aide aux prisonniers africains l'OFALAC (OFfice ALgérien d'ACtion économique et touristique), "Amitiés Africaines", Croix-Rouge, Comité d'Assistance aux Troupes Noires...etc...
    Les allemands voulant éviter la « contamination raciale », la plupart des prisonniers de guerre africains sont incarcérés dans des camps situés en France.

    Assistance PG algériens
    Lettre oblitérée du 17/8/43 du "COMITE ALGÉRIEN ASSISTANCE AUX PRISONNIERS DE GUERRE" pour le CICR à Genève affranchie au tarif étranger et avec censure allemande OKW (e) de Frankfurt.


    Croix-Rouge service des prisonniers de guerre
    Lettre de 10 à 15g du bureau d'Oran du Service des Prisonniers de Guerre de la Croix-Rouge oblitérée "ORAN R.P. AVION / ORAN" 24/7/42 pour Dakar avec affranchissement avion (uniquement) 3x 3F/5g = 9F


    Amitiés africaines
    Lettre à en-tête "du Comité / des Amitiés Africaines / Entraide aux militaires et anciens militaires Nord-Africains / et à leurs familles" avec cachet à francisque "COMMISSION EXECUTIVE / DES AMITIES AFRICAINES" Lyon 24/6/43

    Amitiés Africaines verso
    Amitiés Africaines recto
    Amitiés Africaines : carte de remerciements pour un colis reçu 24/4/42.

    Amitiés africaines
    Poème de L. Fouquet "Le Drapeau" dédicacé par le Maréchal aux petits enfants de France "Notre Drapeau reste sans tache" vendu au profit des Amitiés Africaines lors de la Journée du Timbre en avril 1942

    Assistance Coloniale aux Prisonniers
    Lettre officielle de l'« Assistance Coloniale aux Prisonniers de Guerre » oblitérée 12/5/44 pour le CICR à Genève. Au verso bande de censure allemande et cachet commission "e" de Frankfurt


    Comité d'assistance aux troupes Noires
    Lettre du Comité d'assistance aux troupes Noires 12/5/43 pour Genève avec censure allemande

    Les Malgaches également très nombreux et qui n'ont pu être rapatriés dans leur île bénéficient également de l'aide.

    Aumonerie des Formations malgaches
    Lettre adressée par un Malgache affecté à un régiment de tirailleurs basé à Dakar pour l'"Aumônerie des Formations Malgaches" à Lyon, la lettre est en franchise mais pèse plus de 5g, donc la surtaxe aérienne est de 2 x 3.50F/5g. Il manque donc 3F50 d'où la taxe de 7F (double de l'insuffisance).26/5/42

    La Croix-Rouge en liaison avec les "Services Civils Français" peut le cas échéant assurer la liaison de part et d'autre de la Méditerranée.

    Croix Rouge CSF
    Lettre d'Alger de septembre 1942 pour le Siège de la Croix-Rouge à Genève avec étiquette de dossier "CSF / 28.320 / Ser(vices) Civ(ils) Fra(nçais)"

    Une aide spirituelle est apportée par les aumôneries des différentes confessions.

    EMA Aumonerie générale


    Aumonerie Protestante


    http://books.google.fr/books?id=Yl_Ryhdc1bcC&pg=PA27&lpg=PA27&dq=commissariat+g%C3%A9n%C3%A9ral+prisonniers&source=bl&ots= 5DeVfvy5UG&sig=K_wKAiT4NvXwwOhxruperqODO8Q&hl=fr&sa=X&ei=8Ah6U476HtH24QT6rYDoDA&ved=0CDYQ6AEwAg#v
    =onepage&q=commissariat%20g%C3%A9n%C3%A9ral%20prisonniers&f=false

    COMMUNICATIONS PAR L'INTERMÉDIAIRE DE LA CROIX-ROUGE

    Nouvelles règles de franchise


    Courrier Croix Rouge


    Agence des Prisonniers de guerre
    suite et fin

    En février 1944, la franchise est étendue à toute correspondance concernant les personnes victimes de la guerre, civiles ou militaires.

    Courrier vers Croix-Rouge
    suite et fin


    extension de franchise

    familles dispersées
    suite et fin

    Pour plus de détails on pourra se reporter au numéro spécial «Les Prisonniers de guerre français détenus par la Wehrmacht pendant la seconde guerre mondiale» par Claude Ablar, supplément au No 307 des Feuilles Marcophiles.


     
    La France sous le régime de
    l'ÉTAT FRANÇAIS
    prisonniers et internés militaires
         


    Retour au sommaire de "La France menacée puis assujettie"









    BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

    Bibliographie Philatélique

    OUVRAGES GÉNÉRAUX


    "YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

    "MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

    "MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

    "MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

    "Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

    "La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

    "Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

    "Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

    "The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

    "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

    "Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

    "World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

    "Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

    "Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

    "Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

    "Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

    "Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

    "Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

    "Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

    "History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

    "Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

    Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

    Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

    Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr



    OUVRAGES ET ARTICLES SPÉCIFIQUES

    "La difficile organisation de la poste civile italienne dans les zones annexées en 1940" par Claude Gérard dans "Documents Philatéliques", N°206, 4ème trimestre 2010.

    "L'Occupation Italienne en France à travers son service postal militaire (1940-1943)" par Claude Gérard, supplément au N° 338 des "Feuilles Marcophiles", 3ème trimestre 2009.

    "The Saint-Nazaire pocket August 1944- May 1945" par Robert E. Stuckey publié par la France and Colonies Philatélic Society of Great Britain (1982) (ref SNP-).

    "Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlissenen Kanal- und Atlantikfestungen 1944-1945" par Karl Heimann édité par la Poststempelgilde «Rhein-Donau» e.V. à Düsseldorf 1980 (ref: FNK-).

    Les entiers postaux allemands de 1933 à 1945» par M.Carrion, paru en 1975.

    La Poste en Alsace 1940-1945» édité par la SPAL, 1986.

    La Poste Allemande en Alsace par R. Damel et X Pigeron, décembre 1981 .

    La Poste Allemande et les Français servant dans l'armée allemande (1941-1945) / Le courrier des Français prisonniers de guerre en Allemagne (1940-1945) par R. Damel et X Pigeron, Mai 1985 .

    La Poste Allemande et le Courrier des déportés et le Courrier des Internés par R. Damel et X Pigeron, Mai 1987 .

    Les cartes postales familiales interzone / Type Iris sans valeur par Gérard Fabrègue, Bulletin No 96 du Club Marcophile de la Seconde Guerre Mondiale, Janvier 2012 .

    Les Chantiers de la Jeunesse par Gérard Apollaro, Bulletins No 53 et 54 du Club Marcophile de la Seconde Guerre Mondiale, Janvier 2000 .

    La France et le Courrier de la Seconde Guerre Mondiale par Albert Lasserre, Imprimerie Ménard, toulouse, 1995Janvier 2000 .


    Retour en tête de page  



    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.