LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France menacée puis assujettie (1939-1945) 


Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé
se condamnent à le revivre.
G. Santayana





Retour au sommaire de "La France menacée puis assujettie"



 
La France sous le régime de
l'ÉTAT FRANÇAIS
1941
     









LA RÉVOCATION DE PIERRE LAVAL

Départ Pierre laval
13 DÉCEMBRE 1940 :
Pierre Laval, Vice-président du Conseil des Ministres et Ministre des Affaires Étrangères, est révoqué par le Maréchal Pétain, mécontent de ses nombreuses initiatives envers les Allemands dont il n'est que partiellement tenu au courant.

Flandin
Il sera remplacé au Poste de Ministre des Affaires Étrangères par Pierre-Etienne Flandin mais ne sera pas remplacé immédiatement au poste de Vice-Président du Conseil.
Les Allemands, mécontents, font pression en entravant l'échange de marchandises sur la ligne de démarcation.

Le Maréchal Pétain exerce pleinement sa fonction de Président du Conseil.
Il utilise un nouveau cachet de franhise "ETAT FRANCAIS / PRESIDENCE DU CONSEIL // (déesse assise)"

cachet Président du Conseil
Lettre de la Présidence du conseil janvier 1941
Lettre à entête de la Vice-présidence du Conseil, qui n'existe plus, et dont le mot "VICE" a été biffé avec cachet administratif de franchise "ETAT FRANCAIS / PRESIDENCE DU CONSEIL // (déesse assise)" Vichy 9/1/41, arrivée 10/1/41 au verso



23 DÉCEMBRE 1940 :
Jacques Bonsergent est le premier fusillé à Paris, il avait été arrêté lors d'une bousculade où quelqu'un avait levé la main sur un sergent allemand.





LES PREMIERS TIMBRES « MARÉCHAL PÉTAIN »

Pétain 1F rouge
27 DÉCEMBRE 1940 :
Émission du premier timbre à l'effigie du Maréchal Pétain 1F rouge grand format, pour l'affranchissement de la lettre simple, couleur réservée à la correspondance du 1er échelon à l'intérieur des zones (néanmoins aucun texte n'a été retrouvé concernant cette dernière assertion).
Un essai a été fait avec le maréchal en uniforme de ....1914 et le sigle "RF". Il fut refusé; on en trouve des épreuves d'atelier en noir et en couleur. Le timbre porte alors la légende "MARECHAL PETAIN / CHEF DE L'ETAT FRANÇAIS".


Epreuve d'atelier première version
Epreuve d'atelier signée Jules Piel

Pétain en uniforme de 1914
Essai de couleur

Trois autres valeurs au type retenu paraitront le 25 janvier 1941.

Epreuve de luxe des Grands formats
Epreuve de luxe collective





LES MOUVEMENTS ET CHANTIERS DE JEUNESSE
PENDANT L'OCCUPATION




De nombreux mouvements de jeunesse, confessionnels ou non (type Scouts), pour certains créés bien avant la guerre, ont tenté d'encadrer la jeunesse désorientée par la brutalité des événements.

En paralèlle l'État, créée une structure : Les Chantiers de Jeunesse, d'abord dans l'urgence dès juillet 1940 pour encadrer les jeunes démobilisés puis en instaurant un Service National Obligatoire (loi du 18 janvier 1941).

L'ORGANISATION AU NIVEAU DE L'ÉTAT


Secrétariat à la jeunesse
Enveloppe en franchise avec cachet administratif à la francisque "SECRETARIAT GENERAL DE LA JEUNESSE / Le Délégué du Gard / (francisque devise TFP) / ETAT FRANCAIS".

Des "Écoles de Cadres" sont créées dans plusieurs régions pour former l'encadrement des différentes organisations et mouvements de jeunesse. Certaines d'entr'elles seront aussi le noyau des (futurs) résistants.
Elles ont officiellement pour but de former les nouvelles élites françaises dans le cadre de la Révolution Nationale. Fondées en septembre 1940, elle seront fermées officiellement en décembre 1942

Ecole des Cadres
Lettre de l'école de cadres des "auberges de jeunesse et des camarades de la route" avec cachet administratif de l'Ecole de Terrenoire dont elle dépend.

Ecole d'Uriage
Lettre à entête de l'école des cadres d'Uriage qui accueillera notamment Hubert Beuve-Méry (fondateur du journal Le Monde) et Pierre Dunoyer de Segonzac qui dirigera le Corps Franc Bayard et participera à la Libération.

LES CHANTIERS DE JEUNESSE

9 JANVIER 1941 :
Les Chantiers de Jeunesse deviennent obligatoires pour tous les Français en âge d'accomplir leurs obligations militaires pour un service de 8 mois.
Il s'agit de conserver, malgré les dispositions de l'armistice, un embryon de service militaire et d'endoctriner les jeunes dans l'esprit de la Révolution Nationale.

Commissaire Général
Lettre du Commissairiat Général des Chantiers de Jeunesse avec cachet administratif à francisque. Chatel-Guyon 29/6/43

Les jeunes n'ont pas la franchise postale pour tous leurs envois mais reçoivent gratuitement deux timbres ou deux cartes interzones par mois. Ils peuvent envoyer, en plus, autant de lettres ou cartes qu'ils veulent mais à leur frais.

Timbres FM pour chantiers de Jeunesse
suite et fin

Timbres FM pour les Chantiers

Certains chantiers auront des enveloppes ou cartes à en-tête imprimée représentant l'écusson du camp (rares) et/ou avec texte pré-imprimé de propagande en rapport.

Chantier de Jeunesse pétain No 1
Chantier de Jeunesse "Maréchal Pétain" dans l'Allier 7/12/43

Chantier des Arvennes
Chantier de la Jeunesse, Camp des Arvennes à Murat (Cantal) 2/4/41

Chantier des Arvennes
Chantier de la Jeunesse, Camp des Arvennes à Murat (Cantal) oblitération Clermont-Ferrand 13/10/41


Chantier Duguesclin
Groupement Duguesclin 27/11/41

propagande sur cp
verso
Carte postale remise au jeune à son arrivée afin qu'il puisse "rassurer" sa famille.

La plupart ont de simples cachets ou griffes administratifs.

Chantier no 14
Chantier de la Jeunesse no 14 à Grignan 6/11/40

Pour une étude détaillée des Chantiers de Jeunesse et des mouvements assimilés, on se reportera au fascicule : "Histoire Postale des Chantiers de la Jeunesse" 1940-1945" par Gabriel Carnevalé et Bertrand Sinais édité par Philoffset éditions en 1985 et aux deux fascicules de Gérard Apollaro "les Chantiers de la Jeunesse (1940-1945) bulletins 51 et 52 du Club Marcophile de la Seconde Guerre Mondiale janvier 2000).



LES AUTRES MOUVEMENTS DE JEUNESSE

Affiche des Compagnons

LES «COMPAGNONS DE FRANCE»

4 AOÛT 1940 :
A Randan (Puy-de-Dôme), création des "Compagnons de France".
Cette association a pour but le rassemblement de jeunes Français désireux de "participer au relèvement matériel et moral du pays", en offrant leur concours aux services d'aide aux réfugiés et aux prisonniers ou en prenant toute initiative pour associer les jeunes au service de ce pays.
A cet effet, l'association organise la formation dans les centres, camps et colonies de vacances.
Sont d'abord rassemblés des garçons de 16 à 20 ans encadrés par des cadres militaires démobilisés, des éducateurs, des dirigeants de jeunesse repliés en "zone non occupée".
En moins d'un trimestre sont groupés dans le cadre de "Compagnons de chantiers" plus de 16.000 réfugiés et ouverts 230 chantiers.

Lettre des ompagnons de France
Lettre à en-tête imprimée "LES COMPAGNONS DE FRANCE / PROVINCE DU HAUT LANGUEDOC" oblitérée TOULOUSE-GARE 11/8/44. On notera que l'expéditeur indique "Chef adjoint de la Propagande" ce qui relativise le caractère officiellement purement caritatif de l'organisation.

Le 31 mai 1942, une oblitération temporaire spéciale sera mise en service à Marseille "LES COMPAGNONS DE FRANCE / MARSEILLE".

cad Compagnons de France Marseille
Oblitération philatélique "LES COMPAGNONS DE FRANCE / MARSEILLE" 31/5/42

Vignette des Compagnons de France
idem avec vignette non postale sur CP du Mouvement affranchie à 60c (CP moins de cinq mots) -adresse au crayon partiellement effacée-

Les 25 et 26 juillet 1942, une oblitération spéciale petit format "COMPAGNONS DE FRANCE / RANDAN (P. DE D.)" sera mise en service.

Compagnons Randan
Oblitération philatélique "COMPAGNONS DE FRANCE / RANDAN (P. DE D.)" 26/7/42




LES ÉQUIPES NATIONALES

C'est au printemps 1942 que furent instituées les " Équipes Nationales ".
Cet organisme visait à l'encadrement de jeunes non encadrés jusque-là, par le volontariat et le bénévolat. Ils avaient de 15 à 20 ans en principe (scolarisés, étudiants, apprentis, ouvriers, employés, paysans) et des deux sexes.
La tâche essentielle de l'équipier national et de ses chefs était " l'action civique et sociale ", ce qui voulait dire l'aide aux populations dans la nécessité d'en recevoir, privées principalement du chef de famille ou des aînés, prisonniers de guerre, requis du S.T.O., ou déportés en Allemagne.
D'où le service civique rural (organisé depuis 1942) pendant les moissons et les vendanges - d'où le monitorat colonies de vacances estivales ; d'où le concours aux jardins ouvriers (institués par la Troisième République).
Enfin de grandes collectes dans les villes, voire les villages, au profit du Secours National, de la Croix-Rouge, des prisonniers de guerre et de leurs familles.

(http://www.marechal-petain.com/mouvements_jeunesse.htm#equipes)

Equipes Nationales
Lettres avec entête au tampon "COMMISSARIAT GENERAL A LA JEUNESSE / EQUIPES NATIONALES / 3e DISTRICT" avec oblitération du 22/7/44


LES JEUNES DE LA MARINE

Créés officiellement le 25 février 1941, ils rassemblent les jeunes déjà orientés vers les professions de la mer.

Chantier de Jeunesse de la Marine
CP de Narbonne pour Paris, avec cachet administratif " (ancre) CENTRE DE (ancre) / NARBONNE PLAGE // JEUNESSE DE LA / MARINE // Le / Vaguemestre"

Chantier de la Marine
Lettre d'un jeune du "Centre Sirroco" au Cap Matifou affranchie à 2F50 (LSI 1F50 + 1F surtaxe aérienne) avec cachet "MARINE MARCHANDE // Chantiers / de / Jeunesse / de la / Marine" et oblitérée Cap Matifou 26/1/42.



JEUNESSE ET MONTAGNE

Créés en août 1940, cette organisation a pour but initial de regrouper les jeunes recrues de l'armée de l'Air. Elle sera rattachée aux Chantiers de Jeunesse en mars 1943. Les jeunes sont spécialisés dans les opérations en montagne du type "commando".

Cachet jeunesse et Montagne
Lettre affranchie à 1F de Chambery à Lyon avec sur le timbre un cachet administratif "JEUNESSE ET MONTAGNE / * LE VAGUEMESTRE * "


Centre Jeunesse et Montagne
Lettre à entête illustrée du mouvement Jeunesse et Montagne, oblitérée de Grenoble 5/8/44 avec cachet "ovale "GROUPEMENTS / JEUNESSE ET MONTAGNE // ORGANE CENTRAL / DE LIQUIDATION / SECTION FINANCES", répété au verso.



JEUNESSES PAYSANNES

« Les Jeunesses Paysannes plus connues sous le nom de "Chemises Vertes" sont en théorie une véritable auberge de campagne pour des jeunes ruraux de 16 à 35 ans. Bien que se réclamant à hue et à dia d'un pétainisme première façon les jeunes séides de Dorgères, dirigés pour la circonstance par Charles Nicot, répondent à une organisation fortement embrigadée où l'uniforme strict et les insignes le disputent à des défilés en rang serrés et menton haut. En outre les Jeunesses Paysannes par leur zèle activiste et leurs coups de force sporadiques participent davantage d'une organisation crypto-fascste que d'un mouvement de jeunesse maréchaliste. »

Source : Matériaux pour l'Histoire de notre temps No 74 avril/juin 2004

Jeunesse paysanne
verso
Lettre de gaillac pour Valence d'Albigeois 20/8/44 affranchie à 1F 50 avec au verso une vignette Pétain et un cachet administratif "JEUNESSES / PAYSANNES / Secrétariat / du Tarn / R. du Père-Gibrat /GAILLAC / (Tarn)"




Pour une étude détaillée des Chantiers de Jeunesse et des mouvements assimilés, on se reportera au fascicule : "Histoire Postale des Chantiers de la Jeunesse" 1940-1945" par Gabriel Carnevalé et Bertrand Sinais édité par Philoffset éditions en 1985.








Drapeau allemand

LA PRESSE ET LA RADIO ALLEMANDES
EN ZONE OCCUPÉE

JANVIER 1941 :
Parution du premier numéro du "Pariser Zeitung" dont la rédaction est 100, rue Réaumur à Paris dans les anciens locaux du journal L'Intransigeant. Il remplace la Deutche Zeitung, parue à partir du 5 octobre 1940 en tant qu'organe officiel de l'occupation allemande en France.

parizer zeitung

EMA du Parizer Zeitung
EMA machine C 1600"PARIZER ZEITUNG / Dans toute l'Europe / PARIZER 14/1/44ZEITUNG"

CP service vente du Parizer Zeitung recto
Entier Pétain 1F20 avec repiquage du service des ventes du "Parizer Zeitung".

Ce journal semble avoir possédé un service de censure particulier :

censure du Pariser Zeitung
Lettre passée par la Feldpost 4/5/44 avec cachet de censure "Pariser Zeitung / Feldpostamt / Paris / LGPA , Paris // Briefstempel" et griffe linéaire similaire

DÉCEMBRE 1941 :
Création de CONTI-PRESS société de droit français (à responsabilité limitée, au capital d'un million de francs divisé en 1,000 parts ) sise 111 rue Réaumur à Paris qui associe un homme d'affaire Berlinois CARL ANDERS majoritaire avec 510 parts à Alfons Geubels de la propaganda-Abteilung (290 parts) et à l' Agence Dechenne, société belge de messagerie (200 parts).
CONTI-PRESS est chargée de la distribution de la presse continentale c'est a dire allemande. D''abord confinée à la Zone NORD, elle est autorisée en 1943 par le Secrétariat à l'Information du gouvernement pétainiste à diffuser de nombreux titres du STUTTGARTER ILLUSTRIERTE à NEUE ORDUNG
Source : http://labrousse.erick.over-blog.com/article-l-agence-france-presse-a-l-heure-d-ete-quelle-adore-113015122.html

Bande de journal de la société Conti-press
Bande de journal envoyée à Berlin par la société Conti-Press avec censure allemande. Affranchissement à 1F20 : journal de 100 à 150g, tarif étranger du 1er février 1942 (3x0.80/50g x 50%)


L'ancien poste de radio "POSTE NATIONAL RADIO PARIS", qui avait cessé d'émettre le 25 juin est remis en service le 5 juillet et sert la propagande de l'Occupant sous la direction de la « Propaganda-Abteilung Frankreich ».

Radio-Paris
Lettre à entête de Radio-Paris avant la guerre



16 JANVIER 1941 :
Début des négociations entre Pétainistes et Siamois/Thailandais sur le Laos et le Cambodge.

Voir “la guerre franco-siamoise”

UK FlagDrapeau France Libre 19 JANVIER 1941 :
Les Britanniques et les Français Libres lancent une offensive contre l'Afrique Orientale Italienne.
Partis du Soudan et du Kenya, les forces alliées affrontent les 90 000 hommes sous-équipés du Duc d'Aoste.
Le 26 février Mogadiscio, capitale de la Somalie Italienne est prise.
Le 5 mai Addis Abbeba tombe à son tour et l'Empire Italien en Afrique Orientale s'effondre.
http://bacpro13.over-blog.com/article-l-annee-1941-de-barbarossa-a-pearl-harbor-105854747.html



Médaille de la Résistance
Honoré d'Estienne d'Orves
21 JANVIER 1941 :
Arrestation du Lieutenant de Vaisseau Honoré d'Estienne d'Orves, chef du 2ème Bureau de la France Libre, chargé d'organiser les réseaux de renseignements en France occupée.
Il est condamné à mort le 25 mai 1941 et fusillé le 29 août..
Un timbre émis en 1957 rappelle sa mémoire (Y&T France n°1101).



Avis d'éxecution de Honeré d'Estienne d'Orves





LA RECHERCHE
DES VICTIMES DE GUERRE ET DES DISPARUS

La Croix-Rouge sert d'intermédiaire dans la recherche des civils et des militaires dont les familles sont sans nouvelles.

Comité Croix rouge de recherche des victimes de la guerre d'Arras
Lettre envoyée par le Comité de recherche des Victimes de la Guerre du Pas de Calais (dépendant de la Croix-Rouge) envoyée en franchise aux bons soins du Préfet du Pas de Calais pour la Moselle annexée. Cette lettre va de «l'Administration Militaire de la Belgique et du Nord de la France» vers une "zone annexée" 22/3/41 d'où la censure allemande c de Cologne.

CP Croix-Rouge de recherche de prisonnier de guerre
verso
Carte postale neuve de la Croix-Rouge pour la recherche d'un prisonnier de guerre dont la famille n'a pas de nouvelles.





Conseil national

LE CONSEIL NATIONAL

24 JANVIER 1941 :
Le Maréchal Pétain promulgue la loi créant le «Conseil National pour la France», assemblée consultative constituée de 188 notables nommés, qui ne se réunira d'ailleurs qu'en commission.

Conseil National lettre à en-tête
Lettre à entête du Conseil National avec cachet administratif de franchise et oblitération de l'Entrepot de Vichy 10/8/43

Griffe retour du Conseil national
Lettre de Limoges pour un conseiller national à Vichy. Le conseil n'étant pas en session, le courrier reçoit une griffe "N'est pas actuellement / convoqué au / Conseil National" et est retournée à l'envoyeur.13/?/1942



Drapeau France Libre 26 JANVIER 1941:
Prise du fort italien de Koufra par les 350 hommes du colonel Leclerc.
Cette prise donne lieu au serment de Koufra par lequel ses hommes jurent de ne déposer les armes que lorsque le drapeau tricolore flottera à nouveau sur Strasbourg.

Un timbre de la série coloniale représente la bataille de Koufra.

Koufra



Médaille de la Résistance
henri freney
28 JANVIER 1941 :
Le capitaine Henri Frenay démissionne de l'Armée et s'engage dans la Résistance.



Marcel Déat

1ER FÉVRIER 1941 :
Création par Marcel Déat, ancien socialiste dissident, du Rassemblement National Populaire. Il sera subventionné par les Allemands.

7 FÉVRIER 1941 :
Négociations à Tokyo entre la France et le Siam sur le Cambodge et le Laos.

Voir “la guerre franco-siamoise”


8 FÉVRIER 1941 :
Démission de Flandin.

10 FÉVRIER 1941 :
L'Acte Constitutionnel No 4 quater fait de l'Amiral Darlan, nommé Vice-président du Conseil, le successeur éventuel du Maréchal Pétain.

Acte constitutionnel 4ter



Pétain Darlan

LE CABINET DARLAN

25 FÉVRIER 1941 :
L'Amiral Darlan est nommé Vice-Président du Conseil.
Pour bien marquer sa prééminence sur le gouvernement, le Maréchal ré-utilise le cachet déesse assise "Le Maréchal PETAIN ☆ Président du Conseil ☆" qu'il avait utilisé en juin/juillet 1940. L'amiral DARLAN utilise pour son courrier officiel un cachet déesse assise "ETAT FRANCAIS / Vice-Président du Conseil".

Maréchal Pétain Président
Enveloppe de service 30/8/41 avec double franchise "Le Chef de /l'Etat Français" et "Le Maréchal PÉTAIN ☆ Président du Conseil☆" et la flamme du premier anniversaire de la Légion.

Vice Présidence du Conseil
Lettre à en-tête imprimée "ETAT FRANCAIS / VICE-PRESIDENCE / DU / CONSEIL et cachet administratif déesse assise "ETAT FRANCAIS / VICE-PRESIDENCE DU CONSEIL", de Vichy pour Vichy oblitérée 4/7/41


CP Darlan
carte postale à l'effigie de l'amiral Darlan 21/3/41

Pour son courrier personnel, l'amiral Darlan utilise une griffe très rare "L'Amiral de la Flotte DARLAN" qui lui confère la franchise.

Amiral de la Flotte DARLAN
Lettre personnelle du 17/3/1942 de l'Amiral DARLAN encore Vice-Président du Conseil pour quelques semaines, avec la griffe "L'Amiral de la Flotte DARLAN" et le cachet militaire "AMIRAUTE FRANCAISE / (ancre)



26 FÉVRIER 1941 :
Le général Weygand, avec l'accord du Maréchal Pétain, signe avec Robert Murphy, représentant les USA en Afrique du Nord, un accord aux termes duquel les USA prennent en charge le ravitaillement de l'Afrique du Nord, en échange de l'engagement du régime de Vichy de ne tolérer aucune main mise de l'Axe sur ces territoires.

Note : Jusqu'en novembre 1942 (débarquement allié en A.F.N.), le gouvernement du Maréchal Pétain et les USA conservent des relations diplomatiques.

Relations France-USA
Lettre par avion du Ministre pétainiste des Affaires Étrangères à l'Ambassadeur de France aux USA, affranchie à 16 F (LSE : 4F + surtaxe aérienne 12F/5g), oblitérée "VICHY / ALLIER" 23/4/42 et griffe postale "Ministre des / Affaires Etrangères"

9 MARS 1941 :
Création à Nimes du Comité d'Action Socialiste (C.A.S.) qui privilégie l'action politique à l'action militaire. Il remplace en quelque sorte la S.F.I.O. dont la majorité a voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

11 MARS-9 MAI 1941 :
Traité de Tokyo : sous la pression des Japonais, un armistice puis un traité sont signés avec le Siam; la France rétrocède au Siam des provinces cambogiennes et laotiennes cédées à la France en 1907.
En échange de ses bons offices le Japon exige l'octroi par l'Indochine Française de 80 % du riz exportable.

Voir “la guerre franco-siamoise”



Croix de guerre de Vichy
23 MARS 1941 :
Après l'armistice de juin 1940, le général Weygand, constatant un manque de respect des règles d'attribution de la Croix de Guerre créée le 26 septembre 1939, demande une révision de toutes les citations attribuées lors des combats de mai-juin 1940.
Le gouvernement du Maréchal Pétain décide par décret de supprimer la Croix de Guerre de 1939 et d'en établir une nouvelle, accordée aux titulaires de l'ancienne après étude de leurs citations. La croix reste la même, mais marquée au revers des dates 1939-1940. Le ruban est vert avec sept liserés noirs. Par la suite, un ruban gris à liserés bleu foncé sera créé.
Une «Commission des récompenses de la guerre 1939-1940» est créée afin de sélectionner ceux qui ont vraiment mérité la Croix de Guerre.

Lettre de la Commission des récompenses
Lettre avec griffe de franchise 78 x 18mm «Commission des récompenses de la guerre 1939-1940» et contreseing du Président de la commission. 31/12/43



LES FRANÇAIS VOLONTAIRES POUR TRAVAILLER EN ALLEMAGNE

ÉTÉ 1940 :
Des entreprises allemandes commencent à recruter des travailleurs français, par exemple 589 métallurgistes sont employés à l'usine Krupp d'Essen.
En France, le nombre de chômeurs dépassant un million, comment les ouvriers n'auraient-ils pas été sensibles à la propagande allemande qui promettait des hauts salaires et de bonnes conditions de vie et de travail.

20 NOVEMBRE 1940 :
Le gouvernement de Vichy donne son accord pour l'emploi des ouvriers français en Allemagne, puis encourage le départ des volontaires pour l'Allemagne.

Une note précise les conditions d'envoi de colis de la zone occupée vers les ouvriers français travaillant (volontairement) en Allemagne.

Colis pour ouvriers en Allemagne
suite et fin

29 MARS 1941 :
Le Ministre du Travail adresse une circulaire confidentielle aux préfets : « L'Allemagne contribue à la diminution du chômage en France en donnant aux travailleurs qui y demeurent la possibilité de travailler en Allemagne….... Il convient de collaborer loyalement avec les services allemands dans leur effort pour recruter de la main-d'oeuvre volontaire».

Un certain nombre de Français au chômage, et ayant absolument besoin de travail pour nourrir leur famille, partiront "volontairement" travailler en Allemagne sans qu'il s'agisse d'une quelconque adhésion consciente à l'idéologie nazie. Néanmoins en assumant un poste de travail en Allemagne, ils permettaient objectivement à un Allemand de partir au combat ou d'asservir les territoires occupés.

Une note du 15 octobre 1946 précisera qui est considéré comme étant parti "volontairement" travailler en Allemagne.

Travailleurs volontaires
suite et fin

Note : ne pas confondre ces travailleurs
  • avec les anciens prisonniers de guerre transformés en "ouvriers libres" au titre de la "Politique de la Rélève" à partir de l'été 1942

  • et avec ceux requis par le S.T.O. à partir de 1943, forcés par le gouvernement de Pierre Laval de partir travailler en Allemagne.


DÉBUT 1942 :
Un service de la main d'oeuvre française en Allemagne est créé sous la responsabilité de l'ingénieur Bruneton.

Travailleurs volontaires en Allemagne
Lettre à en-tête du SERVICE DE LA MAIN D'OEUVRE FRANÇAISE EN ALLEMAGNE 5/8/42 (bien avant le STO)

Travailleurs volontaires en Allemagne
suite et fin


Fritz Sauckel

21 MARS 1942 :
Hitler nomme Fritz Sauckel plénipotentiaire au recrutement et à l'emploi de la main d'oeuvre.
Il sera plus tard nommé le "négrier des territoires occupés".

Travailleurs volontaires

Une modification interviendra en décembre 1942.

envoi de courrier aux français travaillant volontairement en Allemagne
suite et fin


Courrier ouvrier
Courrier ouvrier affranchi au tarif international (4F) avec mention "Via Lyon". L'expéditeur a reçu une étiquette imprimée de son correspondant pour être sür que la réponse sera bien acheminée.

Courrier pour les ouvriers volontaires en Allemagne

Courrier des ouvriers en Allemagne

Note : à partir de l'été 1942, il n'est généralement plus possible de faire la différence entre le courrier des "volontaires" et le courrier des prisonniers de guerre "transformés" puis des "requis du S.T.O.".




LES FRANCAIS, TRAVAILLANT,
EN FRANCE,
POUR L'ALLEMAGNE

Le chômage très important en France et particulièrement en zone Nord, conduit un certain nombre de Français à travailler pour les occupants.

L'ORGANISATION TODT

Elle construit les fortifications, routes, aérodromes, bases de lancement de V1, le Mur de l'Atlantique et emploie beaucoup de main d'oeuvre spécialisée en génie civil.

Organisation todt à Lorient
Lettre de service de l'Organisation TODT de Lorient

NSKK

Les N.S.K.K.

Nationalsozialistische Kraftfahrkorps (NSKK), = « Corps de transport nazi ».

La première troupe de NSKK français est formée en juillet 1942 sur proposition du capitaine Troupeau. L'âge maximum d'admission est fixé à 50 ans. Les Français du NSKK devaient signer un engagement de deux années minimum. (Wikipedia).

NSKK Paris
verso
Lettre du Bureau des Engagements dans les NSKK situé à Paris avec cachet à aigle "NSKK MotorGruppe Luftwaffe / Abrechnungstelle Paris // (aigle)" et oblitaration muette de la Feldpost 1/11/43

Travailleurs français chez les Allemands
suite et fin

envoi vers français avec numéro de Feldpost





LE COMMISSARIAT GÉNÉRAL
AUX QUESTIONS JUIVES

Xavier Viallat
29 MARS 1941 :
Création, à Vichy, d'un Commissariat aux Questions Juives confié à Xavier Vallat.

Loi du 29 mars 1941

      

II est créé pour l'ensemble du Territoire national un Commissariat général aux Questions juives :
Celui-ci :
1. Prépare et propose au Chef de l'État toutes mesures législatives relatives à l'état des Juifs.
2. Fixe la date de la liquidation des biens juifs.
3. Désigne les Administrateurs-séquestres.
4. Le Commissaire général est désigné par le ministre d'État chargé de la vice-présidence du Conseil.


Loi du 19 mai 1941

Le Commissariat général aux Questions juives peut provoquer à l'égard des Juifs toutes mesures de police commandées par l'intérêt national.


Commissariat aux questions juives
Lettre recommandée à en-tête du COMMISSARIAT GENERAL / AUX / QUESTION JUIVES , affranchie par machine à affranchir à 4F50 11/1/44, arrivée Le Mans 12/1

Commissariat aux questions juives
Lettre à entête du COMMISSARIAT GENERALES AUX QUESTIONS JUIVES avec empreinte de la machine à affranchir C2553 du commissariat 6/6/44

Lettre pour le Commissariat aux questions Juives
Lettre adressée au Commissariat aux Questions Juives, avec cachet administratif d'arrivée.

Lettre de la Préfecture de la Marne affaires juives
Lettre de la Préfecture de la Marne relative à la vente d'immeubles appartenant à des Juifs. La lettre précise que le Directeur Général de l'Aryanisation sera présent lors de la vente. Griffe "AFFAIRES JUIVES" sur le courrier affranchi le 17/9/43

La Direction des Étrangers de la Préfecture de Police traquera particulièrement les Juifs qui avaient fui les pays de l'Est et l'Allemagne dans les années 30 et s'étaient réfugié en France.

Service des Etrangers de la Préfecture de Police
Service des Etrangers de la Préfecture de Police
Lettre à entête imprimée de la Direction des Etrangers de la Préfecture de Police avec EMA Havas C 1160 "PREFECTURE DE POLICE / Cabinet du Préfet / Service de la / Correspondance générale" rattachée à "PARIS 32" 8/10/42



1ER AVRIL 1941 :
Coup d'état favorable à l'Axe en Irak.

Pièce de 5F
1ER AVRIL 1941 :
Mise en service d'une pièce de 5F à l'effigie du Maréchal Pétain.
Bizarrement elles ne peuvent servir à payer plus de 200 F entre particuliers comme l'indique la note BC2 du 24 Mars 1941.

Note sur la validité des pièces 5F Pétain

AVRIL 1941 :
Création d'une nouvelle zone à accès très réduit : la "zone côtière interdite" qui de Dunkerque à Hendaye fait de 20 à 30 km de profondeur. En 1942, cette ligne deviendra plus difficile à traverser que la ligne de démarcation.

Drapeau armée nippone Dapeau Armée Rouge 13 AVRIL 1941 :
Pacte de non-agression entre le Japon et l'U.R.S.S..
Cela permet à Tokyo de préparer ses attaques vers les états du Sud-Est Asiatique et du Pacifique qui auront lieu après Pearl Harbor.
Ces attaques se feront partiellement à partir de l'Indochine française fidèle au maréchal Pétain.



17 AVRIL 1941 :
Les troupes britanniques rentrent en Irak.

Jacques Doriot
AVRIL 1941 :
Re-création, par Jacques Doriot, du Parti Populaire Français (P.P.F.) qui avait été interdit en 1940. Le P.P.F. sera reconnu par les Allemands en décembre 1941 après son soutien à la L.V.F..

18 AVRIL 1941 :
La France se retire de la Société des Nations.



casquette de Préfet régional

LES PRÉFETS RÉGIONAUX

19 AVRIL 1941 :
Création par l'amiral Darlan des «Préfets Régionaux» dotés de pouvoirs spéciaux de police et d'organisation économique, spécialement en matière de ravitaillement.
Il y a six régions en zone "non-occupée" et onze régions en "zone occupée", dont la région de Lille qui est en fait rattachée au gouvernement militaire allemand de Belgique.
A partir du 13 juin 1942, les préféts auront sur leur uniforme des parements brodés couleur "or" au lieu de couleur "argent" et la francique sur leur casquette.

Préfet régional
Lettre en franchise de la Préfecture Régionale de Clermont-Ferrand 26/9/41 pour Vichy, réexpédiée pour le Tarn avec griffe violette "Le Ministre de l'Intérieur"

Préfet de la région de laon
Lettre en franchise du Préfet Régional de Laon 3/3/42

Source : http://le-chene-et-le-laurier.blogspot.fr/2011/12/la-casquettes-des-membres-du-corps.html





MAI 1941 :
Réévaluation des surtaxes aériennes vers l'AOF, et (théoriquement l'AEF) et entre Madagascar et la Réunion.

Tarifs avions vers AOF AEF

Tarifs avion vers Madagascar



6 MAI 1941 :
Accords économiques entre le gouvernement de Vichy et le Japon .

14 MAI 1941 :
Première grande rafle de 3 733 Juifs en zone occupée avec la complicité des autorités fidèles au Maréchal qui, en livrant les Juifs non-français, pensent protéger les Juifs français.

Beaucoup d'entr'eux sont envoyés au Camp de Beaune-la-Rolande (Loiret).

Ce camp initialement construit en 1939 pour les (futurs) prisonniers allemands fut ensuite utilisés pour les soldats français capturés avant leur envoi en Allemagne, puis pour les Juifs étrangers et enfin les Juifs français avant leur départ pour Auchwitz (via Drancy).


Formulaire du Camp de Beaune-la Rolande
Formulaire de correspondance avec partie pour la réponse, envoyée du Camp de Beaune-la Rolande pour Paris,oblitérée 4/5/43, avec cachet administratif "DEPARTEMENT DU LOIRET / PREFECTURE // CAMP / BEAUNE-La-ROLANDE / Le Commandant" et griffe violette "BEAUNE-LA-ROLANDE / CENSURE"



Médaille Résistance
15 MAI 1941 :
Plus d'un mois avant l'invasion de l'URSS par les troupes allemandes, le Parti Communiste Français crée le Front National, l'un des mouvements les plus importants de la Résistance organisée en France de 1942 à 1944.
Le PCF disposera ainsi d'un appareil politique, d'une organisation unitaire et d'un appareil militaire les «Franc-Tireurs et Partisans Français».

Pour des raisons évidentes de sûreté, on ne trouve de lettres à en-tête du Front National qu'après la Libération.

Front National
lettre entière
Lettre avec cachet d'authentification " F.F.I. Comité du Front National F.T.P. / St-Gaudens // (Croix de Lorraine)" sur lettre oblitérée Saint Gaudens 9/9/44



Médaille Résistance
1941/1942 :
En zone "non-occupée", l'orientation de plus en plus collaborationiste du régime de Vichy entraîne les mouvements de Résistance à le considérer comme un adversaire.
Jusqu'en juin 1941, l'action essentielle de la Résistance consiste à s'affirmer par des tracts, des journaux, de la propagande, à collecter des renseignements au profit des Alliés, à aider les évadés. Mais les Résistants sont très peu nombreux, dispersés, dépouvus de moyens et décimés par les arrestations.



Gabriel Péri
20 MAI 1941 :
Arrestation par la Gestapo, de Gabriel Péri, ancien député communiste, animateur des «cahiers» clandestins du parti.
Il sera fusillé le 15 décembre 1941.



Affiche fête des Mères
25 MAI 1941 :
Le Maréchal Pétain, dans le cadre de sa politique de natalité et du tryptique "Travail  -  Famille  -  Patrie", fait inscrire au calendrier la Fête des Mères.
Cette fête avait déjà été célébrée dans différentes villes et par différents gouvernements depuis le début du siècle, mais n'avait pas été inscrite formellement au calendrier.

Secrétariat d'Etat à la famille
Lettre en franchise du Commissariat Général à la Famille, avec griffe de franchise cursive "Secrétariat d'Etat / à la Famille et à la Santé", oblitérée Vichy 31/10/42.

En 1943 un cachet type Daguin solo "JOURNEE / DES / MERES / 30 MAI 1943" sera apposé sur le courrier déposé au Salon du Prisonnier de Bordeaux. On ne sait si cette marque est postale ou privée.

Daguin Fête des Mères
Daguin solo "JOURNEE / DES / MERES / 30 Mai 1943"

26 MAI 1941 :
Le cuirassé Bismark, joyau de la Kriegmarine est coulé par la Royal Navy. La Kriegsmarine allemande a montré sa vulnérabilité en surface et ne pourra désormais compter que sur ses sous-marins.

Bismark Coulé !
Bloc de quatre des Îles Marshall consacré à la bataille qui vit le cuirassé Bismark sombrer (Y&T Marshall Nos 351/54)



L'ORDRE DE LA FRANCISQUE GALLIQUE

Francisque

26 MAI 1941 :
Création de l'Ordre de la Francisque Gallique. Elle est créée, approuvée et régie par les dispositions des arrêtés du 26 mai 1941 de la loi du 16 octobre 1941 et les décrets des 14 mars 1942 et 31 juillet 1942.

Décret Pétain sur la francisque
suite et fin

Arêté sur la Francisque


Cachet administratif du Conseil de la Francisque

Cabinet Civil Conseil de la francisque


lettre du Conseil de la francisque
Lettre de Vichy pour Lyon avec cachet administratif "LE CHEF DE L'ETAT FRANCAIS / CONSEIL / de la / FRANCISQUE / (francisque)" et griffe de franchise "le Chef /de l'Etat Français" 30/12/43

cabinet du Conseil de la francisque
Lettre de Vichy pour Paris avec cachet administratif "CABINET CIVIL DU CHEF DE L'ETAT / PAVILLON SEVIGNE/ CONSEIL / de la / FRANCISQUE" et griffe de franchise "le Chef /de l'Etat Français"


lettre du lt Colonel salan pour le Conseil de la Francisque
Lettre du Lt Colonel salan au Conseil de la Francisque
Lettre recommandée administrative du lieutenant-colonel Salan, responsable du 2e Bureau à Dakar pour le Conseil de la Francisque 6/8/42.

La papeterie officielle du maréchal portera cette francisque.

papeterie officielle du maréchal avec francisque
Carte-lettre officielle du maréchal Pétain avec la Francisque.



MAI 1941 :
Les autorités allemandes demandent l'émission d'une carte spéciale pour les soldats démobilisés et les réfugiés qui avaient fait retraite avec l'Armée française ou fui vers le Sud lors de l'invasion allemande et qui souhaitent revenir dans leur foyer en "zone interdite" (près des frontières - voir carte ).
Les négociations politiques des Protocoles de Paris rendront ces cartes inutiles et elles resteront non émises.
Dans la revue « l'Entier Postal » No 99 de l'ACEP, Laurent Bonnefoy présente un essai en bleu sur carton et un essai en noir sur papier de ces cartes qui ont l'aspect général des cartes interzone type 1 mais en plus une légende "Service des Rapatriements" et au verso un texte à biffer/compléter demandant l'autorisation de retourner en zone interdite pour des raisons à biffer/compléter (S&F Ir H9).

Entier non émis pour le rapatriement en zone interdite
Cliché Laurent Bonnefoy dans « l'Entier Postal » No 99



LE CULTE DU MARÉCHAL

Griffe "Vive pétain"
"Vive Pétain / Vive la France" 28/7/41

Des vignettes de propagande (plusieurs couleurs) vantent les slogans du Maréchal : "Je fais à la France / le don de ma personne" et "Gardez votre confiance / dans la France éternelle".

Vignettes pétain
Vignettes pétain sur lettre de Chambéry pour genève au tarif étranger 2F50, oblitérée de Chambery 11/11/41

Vignettes Pétain sur lettre
Lettre du Lot-et-Garonne pour le Jura affranchie à 1F50, avec vignettes Pétain 4/4/44

Vignette pétain sur lettre
Lettre commerciale du Tarn pour Marseille avec vignette Pétain 11/10/43

Griffe avec Pétain ou contre la France
Lettre de Chavannes s/Suran dans l'Ain pour un Chantier de Jeunesse en Savoie avec griffe encadrée 56x39 mm "AVEC PETAIN / ou / CONTRE LA FRANCE" 20/6/42

Des cartes-lettres avec, à l'intérieur, un portrait du grand homme sont également vendues dans le commerce.

Carte-lettre Pétain
intérieur
Carte-lettre dimension 22x17mm (dépliée)



Drapeau nazi Drapeau etat Français

LES «PROTOCOLES DE PARIS»



28 MAI 1941 :
A la suite du coup d'état pro-allemand en Irak et à la réaction britannique, signature entre l'Allemagne et l 'État Français des Protocoles de Paris, négociés par l'amiral Darlan, qui accordent des avantages considérables aux Allemands et qui entraînent pratiquement la France aux côtes de l'Allemagne dans la guerre en Afrique et au Moyen-Orient.
Ils accordent aux Allemands la possibilité d'utiliser les aérodromes et ports syriens, les aéroports et chemins de fer tunisiens, et de baser des sous-marins à Dakar en échange d'un contrôle relaché sur la ligne de démarcation et d'autres points à discuter.
Ces protocles sont qualifiés d'accords "donnant-donnant" par l'amiral Darlan..
Darlan est partiellement désavoué par le gouvernement du maréchal Pétain et notamment le général Weygand, qui demande des contreparties exorbitantes.

«Le "donnant-donnant" de Darlan n'était donc pas celui espéré par le maréchal Pétain, mais le premier sera obligé de rejoindre l'avis du second. Une note jointe à ce document mentionne les différents points que l'Allemagne devait promettre si la France s'engage militairement auprès d'elle :
  • Rétablissement total de la souveraineté française sur l'ensemble du territoire métropolitain y compris le Nord, le Pas-de-Calais, la zone italienne, etc.
  • Statut spécial pour l'Alsace-Lorraine jusqu'à la paix.
  • Suppression des frais d'occupation et des prélèvements de la Wehrmacht dans toutes les branches de la production industrielle.
  • Suppression de l'activité de l'organisation Ostland et retour sur leurs terres des propriétaires ou des fermiers dépossédés.
  • Retour dans leurs foyers des Français non juifs.
  • Libération par échelon de tous les prisonniers, les prisonniers nécessaires à l'économie du Reich pouvant devenir des travailleurs libres engagés sur contrat.
  • Assurance publique donnée par les gouvernements de l'Axe qu'ils n'ont aucune visée sur l'Afrique du Nord, l'Afrique occidentale ou la Syrie.
  • Suppression ou très forte réduction des commissions de contrôle spécifiquement en Afrique.
  • Suppression en Afrique de toute propagande antifrançaise.
  • Reprise des fabrications de guerre de toute nature et aide donnée par l'Allemagne à la France pour la fourniture de matières premières, de matériels, etc.
  • Réarmement antiaérien pour assurer une sécurité indispensable.»
(Archives nationales, A.G, 30, note reprise par Marc Ferro dans son "Pétain", Hachette, 2009, p. 321).

Les Allemands sont furieux des exigences de la France.
Ainsi le général Fogl s'exclame à Wiesbaden : "La France a subordonné la réalisation pratique des accords de Paris à certaines considérations d'ordre politique ; ces Notes françaises ont produit auprès du gouvernement et du haut commandement allemand un effet de stupeur... Ceux-ci exigent que le gouvernement français réalise les dispositions souscrites à Paris." (Marc Ferro, Pétain, Hachette, 2009, p. 324).

Le Maréchal refuse de céder. Résultat, il ne ratifiera pas les Protocoles de Paris.
Cet échec de l'amiral Darlan conduira les Allemands à le "lâcher" et à son remplacement par Pierre Laval.»

http://realite-histoire.over-blog.com/article-22506257.html

La situation en Syrie et en Lybie, ayant évolué en défaveur de l'Axe, les clauses de ce projet ne seront pas appliquées.





EXPOSITION LA « FRANCE EUROPÉENNE »

Exposition France Europenne
Karl Heinrich von Stülpnagel (1886-1944) à l'exposition de la France européenne. Paris, Grand Palais, août 1941.
© LAPI / Roger-Viollet

31 MAI -31 OCTOBRE 1941 :
Exposition de propagande au Grand Palais à Paris pour une "France Européenne" dans une Europe allemande.
Cette exposition ouvrit ses portes le 31 mai 1941 avec pour commissaire Jacques de Lesdain, directeur de « L'Illustration ». Le reportage diffusé le 06/06/1941 mentionne les noms de quelques participants lors de l'inauguration : Fernand de Brinon, ambassadeur de France ; le Général von Stülpnagel, Militärbefelshaber (commandant militaire) en France ; « le représentant du nonce apostolique en France » (Valerio Valeri); en oubliant de citer la présence de Pierre Laval et Georges Scapini.

Source : http://www.lecanardrépublicain.net/spip.php?article571

L'exposition a eu un bureau temporaire urbain et un bureau temporaire rural, pour symboliser la France rurale et exalter les valeurs de retour à la terre si chères au régime.

Deux timbres-à-date sont mis en service :

  • un cachet circulaire "FRANCE EUROPEENNE / PARIS" et

  • un cachet hexagonal pointillé "FRANCE EUROPEENNE / POSTE RURALE".

France Européenne
Les deux timbres-à date sur un même document



2 JUIN 1941 :
Deuxième «Statut des Juifs» en zone non-occupée.

Le critère n'est plus uniquement racial mais aussi religieux : les grands-parents de l'intéressé seront considérés de race juive s'ils appartiennent ou ont appartenu à la religion israélite.

Leurs entreprises sont confiées à des administrateurs-gérants, et les Juifs doivent se faire recenser et être organisés en minorité nationale gérée par l'Union Générale des Israélites Français» (U.G.I.F.).

Xavier Viallat, Commissaire aux Questions Juives, établit un fichier central des Juifs Français.

Pétain s'en tiendra à un statut des Juifs, Darlan sera favorable à l'aryanisation et Laval acceptera d'entériner les mesures de déportation.



UK Flag Drapeau FFL

DÉBUT DE LA GUERRE FRATRICIDE AU LEVANT

Eendard du maréchal Pétain8 JUIN 1941 :
Conséquence de l'annonce de la signature des Protocoles de Paris, les Forces Françaises Libres et les troupes britanniques (20 000 hommes) pénètrent en Syrie et au Liban.
Il s'agit d'empêcher les Allemands d'avoir accès aux champs pétroliers de l'Iran et du Caucase via les aéroports de Beyrouth, Damas et Alep pour lesquels le gouvernement du maréchal Pétain a accordé l'autorisation de transit.
De Gaulle donne l'ordre de tirer sur les troupes françaises fidèles au maréchal Pétain qui ripostent et perdront environ 6 000 hommes.


insigne du SOL
PRINTEMPS 1941 :
Joseph Darnand, glorieux officier, forme le Service d'Ordre Légionnaire (S.O.L.) qui se veut la troupe d'élite de l'Ordre Nouveau.

15 JUIN 1941 :
Chaque Français reçoit en vue d'un recensement, un numéro national d'identité. Ce recensement est organisé par René Carmille, utilisant les équipements mécanographiques Bull.
Sous couvert de recenser Français de souche et étrangers vivant en France, Carmille prépare une remobilisation de la France.
Il sut ne pas satisfaire les demandes du Commissariat aux Affaires Juives et des autorités d'occupation, mais finalement ses contacts avec la Résistance à l'occupant le mèneront au camp de déportation de Dachau où il mourra en janvier 1945.

14-15 JUIN 1941 :
Premier Congrès du Rassemblement National Populaire (RNP).
Une griffe privée " 1er Congrès R.N.P. / 14-15 juin 1941 / PARIS" est apposée en bleu sur les correspondances.

1er Congrès du RNP
Lettre philatélique avec la griffe " 1er Congrès R.N.P. / 14-15 juin 1941 / PARIS et oblitération "PARIS V / R. DE L'ÉPÉE DE BOIS"

Drapeau wehrmacht Drapeau Armée Rouge

INVASION DE L'URSS PAR LA WEHRMACHT


Operation Barbarossa
22 JUIN 1941 :
Invasion de l'U.R.S.S .par la Wehrmacht. (Opération Barbarossa).

Les pays baltes qui avaient été annexés par l'URSS en 1940 sont envahis cette fois par les armées allemandes.
Des surcharges indiquent la progression des troupes de la Wehmacht (Y&T Estonie Occupation allemande Nos 1/9 Lithuanie Occupation Allemande Nos 1/18, Lettonie Occupation allemande 1/10).

L'URSS émettra un timbre pour la mobilsation avec légende "Soit un héro !" (Y&T URSS No 849).

Lithuanie envahie

estonie envahie
Lettonie envahie

Soit un héro !











Les communistes français restés en France, jusque là officiellement, partisans de la neutralité, se lancent dans la Résistance à laquelle ils apportent un réel dynamisme.

A l'image de leur mouvement «Francs-Tireurs et Partisans", les autres organisations de Résistance se dotent de formations para-militaires.
Dans toute l'Europe, des «Fronts Nationaux» d'obédience communiste se constituent.

Barbarossa

En 1939/40, de nombreux communistes français, dont leur chef Maurice Thorez, s'étaient réfugiés en URSS, à la suite de l'interdiction du Parti Communiste en France, en raison de son soutien à la signature du pacte germano-soviétique.

Après la défaite de juin 1940, le maréchal Pétain maintint des relations avec l'URSS, étant subordonné à Hitler, allié (temporaire) de Staline à travers le pacte germano-soviétique.

Après l'invasion de l'URSS par la Wehrmacht en juin 1941, le gouvernement du maréchal Pétain rompt ses relations avec Moscou et fait arrêter la plupart des citoyens soviétiques présents en France.
En représailles, un certain nombre de Français présents en URSS sont internés dans des camps (Oranki, Atioubinsk, Karaganda..). Ils seront libérés progressivement en 1942 après avoir exprimé leur souhait de participer à la lutte antifasciste.... et leur allégeance à la France Libre.

Début 1942, une délégation de la France Libre représentant le général de Gaulle (Roger Garreau) s'installe à Kouibychev (aujourd'hui Samara sur la Volga à 860 km au sud-est de Moscou, siège du gouvernement soviétique en 1941).

En août 1943, la Mission Militaire Française dirigée par le général Petit s'installe à Moscou. Ce n'est qu'en 1944, qu'elle pourra s'installer dans l'ancienne Ambassade de France (du maréchal Pétain).

Voir le chapitre

Le courrier des autorités et des militaires français en URSS





22 JUIN 1941 :
Congrès à Villeurbanne, du P.P.F., créé par Doriot le 28/6/36.
Pas de souvenir philatélique connu.



Télégrammes EFM
suite et fin

27 JUIN 1941 :
L'Allemagne et l'Italie déclarent solennellement la guerre à l'U.R.S.S. soit une semaine après le début de l'invasion !!!.

29 JUIN 1941 :
A Vichy, le Maréchal Pétain remet solennellement leur Drapeau National aux Chantiers de la Jeunesse au cours d'une cérémonie grandiose rassemblant une foule "enthousiaste".

Remise de leur Drapeau aux Chantiers
(A. D. Allier, 69 J 133,  fonds Crépin Leblond).
© A. D. Allier

30 JUIN 1941 :
L'Ambassadeur d'Union Soviétique à Vichy est expulsé par l'amiral Darlan à la suite de l'invasion de l'U.R.S.S .par la Wehrmacht.

Insigne LVF 8 JUILLET 1941 :
Le Maréchal Pétain autorise la création de la "Légion des Volontaires Français contre le Bolchévisme" (LVF), unité militaire mais créée en tant qu'association 1901, la France ne déclarant pas la guerre à l'U.R.S.S..
Il en résulte que les membres de la LVF faits prisonniers seront considérés comme des francs-tireurs et non comme des "prisonniers de guerre".

Voir le chapitre "les Volontaires Français sous l'uniforme allemand"




Max Dormoy
JUILLET 1941 :
Assassinat, par des membres du P.P.F. de Doriot, de Max Dormoy, ancien Ministre de l'Intérieur du gouvernement du Front Populaire qui avait réussi à démanteler la «Cagoule».
Un timbre sera consacré à sa mémoire (Y&T France No 2336).





Drapeau France Libre Etendard du maréchal Pétain

FIN DE LA GUERRE FRANCO-FRANÇAISE
AU LEVANT

14 JUILLET 1941 :
Convention militaire de Saint-Jean d'Acre entre les forces du maréchal Pétain et les forces britanniques auxquelles se sont jointes les Forces Françaises Libres mettant fin aux combats en Syrie.
Les troupes du Levant fidèles au maréchal Pétain sont autorisées à retourner en métropole. Seuls environ 6 000 hommes se rallient à la France Libre, qui n'a pas eu le droit de parler aux officiers ou soldats pétainistes avant qu'ils prennent leur décision.

De Gaulle obtient des engagements de désintéressement politique du Royaume-Uni sur le Liban et la Syrie.

Un certains nombre de marins et navires seront internés en Turquie (pays neutre) jusqu'à la fin de la guerre afin de ne pas être saisis par les Allemands s'ils retournaient en France.

Voir l'encart Les marins français internés en Turquie



Le Ministre des Postes du gouvernement du Maréchal Pétain félicitera la Poste aux Armées pour sa gestion du courrier des rapatriés du Levant.

Félicitations ministérielles
suite et fin



15 JUILLET 1941 :
Grand Recensement en France, chaque Français reçoit un numéro d'identité national ( le futur numéro INSEE ou numéro de Sécurité Sociale).



19 JUILLET 1941 :
Modification des relations postales entre la Zone Occupée et l'Italie.

Relations postales zone occupée Italie
suite et fin


Affiche recensement des Juifs en zone libre

22 JUILLET 1941 :
Extension à la zone non-occupée de la loi « d' aryanisation économique ».
Le but avoué est «d'éliminer toute influence juive dans l'économie nationale».
Les «produits de la gestion ou de la liquidation» des biens juifs doivent être déposés en leur nom à la Caisse des Dépots et Consignations. Le recensement des Juifs qui avait été réalisé en zone occupée est étendu à la zone non-occupée.




LES POINTS TEXTILES

JUILLET 1941 :
Institution de la carte textile qui donne droit à des «points textiles» qui sont parcimonieusement débloqués et rarement honorés et qui devaient permettre de se procurer du tissus pour la confection d'habits.
On connait quatre cachets du centre de comptes de points textiles :
  • ordinaire petit format «CENTRE DES COMPTES POINTS / TEXTILE" (plusieurs sous-types),

  • Timbre-à-date Points Textles
    Oblitération manuelle

  • ordinaire petit format «CENTRE DES COMPTES POINTS TEXTILLES", (avec deux "L"), plusieurs sous-types)

  • Tad TEXTILLES avec deux L
    petit format «CENTRE DES COMPTES POINTS TEXTILLES", (avec deux "L")

  • oblitération mécanique continue RBV, cinq lignes ondulées, et couronne «CENTRE DES COMPTES POINTS TEXTILES-", avec une étoile évidée entre le quantième du jour et le mois,
  • OMEC Points textles
    Oblitération mécanique date sur quatre lignes dont une étoile évidée

  • oblitération mécanique style chèques postaux (avec une période fixe mais pas de lignes entre deux timbres-à-date) «CENTRE COMPTES POINTS / -TEXTILE-", date linéaire au centre.

  • OMEC date sur une ligne
    date sur une seule ligne

On connaît aussi plusieurs «cartes postales de service» en franchise avec diverses couleurs de support et d'encre. Au recto «POSTES, TELEGRAPHES, TELEPHONES /(Comptes de points textiles) / CARTE POSTALE DE SERVICE / M.… / Rue.… / à....» (variantes de présentation) ) et différents versos :
  • «AVIS DE CREDIT / D'UN VERSEMENT / DE POINTS TEXTILES» et détail comptable,
  • «AVIS DE DEBIT / D'UN COMPTE DE POINTS TEXTILES» et détail comptable,
  • idem mais en diagonal «PRIORITAIRE", imprimé.
  • Textiles prioritaires
     

  • «AVIS DE RECTIFICATION» ,
Chèque de points textile
verso
Chèque complet de transfert de points textiles. les volets de droite et de gauche étaient renvoyés aux deux parties après validation par le Centre.

verso Carte de rectification
Avis de rectification d'une erreur de comptabilité de points textiles

Des entiers-chèques postaux à 1F20 au type Pétain de Lemagny sur papier très fin sont mis en service pour le transfert de points textiles notamment à travers la ligne de démarcation. Il existe plusieurs formulaires semblables selon le nombre maximum de points transférables : 1 000, 5 000 ou 10 000 points et une carte sans valeur maximum (S&F Pet D9 a/d).)

échange de points textiles

Entier Points textiles
verso
Formulaire-chèque à envoyer par un "expéditeur" possédant des points textiles à un "fournisseur" qui lui fournira le textile correspondant. Ce document est visé par la banque dépositaire du compte de points textiles avant expédition. Le volet de droite "fiche comptable" est conservé par l'expéditeur. Carte double pré-affranchie par un timbre Pétain pré-imprimé à 1F20.

Laurent Bonnefoy a publié un article dans la revue « l'Entier Postal » No 99 de l'ACEP de mars 2015, montrant la seule carte chèque de 1000 points connue ayant circulé (d'Ariège pour le Gard).

Après la Libération, ces cartes seront ré-émises mais sans le timbre Pétain.

Carte points textiles sans timbre
verso
Formulaire-chèque à envoyer par un "expéditeur" possédant des points textiles à un "fournisseur" qui lui fournira le textile correspondant. Ce document est visé par la banque dépositaire du compte de points textiles avant expédition. Le volet de droite "fiche comptable" est conservé par l'expéditeur. Carte double à affranchir au tarif carte.

Le Service des Points textiles sera officiellement supprimé par l'arrêté interministériel du 9 juillet 1947 effectif le 16 juillet 1947..

Pour plus de détails on se reportera à la brochure "LES COMPTES DE POINTS TEXTILES BANCAIRES ET POSTAUX" par Daniel Girault, publié par les Feuilles Marcophiles en septembre 2006 et à l'article de Gérard Désarnaud "les Points Textiles" dans Documents Philatéliques no 158.






FACE AU BESOIN DE MATIÈRES PREMIÈRES

Des actions de propagande, notamment postales, pour éviter le gaspillage des matières premières et aussi promouvoir la récupération et le recyclage de ces matières (métaux ferreux, papier...etc...) sont lancées dans toute la France.

EMA Récupération vieux métaux
1er jour du tarif à 1F50

EMA Economisez le papier
1er jour du tarif à 1F50

Griffe retournez l'enveloppe
Griffe "En raison de la pénurie de papier, prière de RETOURNER LA PRESENTE / ENVELOPPE au CREDIT DE L'OUEST

OMEC une enveloppe retouréne..
Oblitération mécanique "UNE ENVELOPPE RETOURNEE PEUT ENCORE SERVIR" et cachet du bureau temporaire "1ère EXPon PHILque MATIERES REMPLt / PARIS" 26/6/43 sur taxe de poste restante

Entier repiqué récupération métaux ferreux
Entier carte postale 1F20 Pétain avec repiquage pour la récupération des métaux non férreux (en échange de vin !!!)

Métaux non ferreux
verso

La vente des timbres-poste est également affectée par le manque de papier et d'encres comme le rappellent des notes du 22 juin et 22 décembre 1942.

Utilisation préférentielle de timbres typographiés
 
Utilisation de timbres typo au lieu des timbres gravés
suite et fin

L'administration est également invitée à réutiliser les enveloppes.

Réutilisation d'enveloppes



Armée japonaise Drapeau Indochine 27 JUILLET 1941 :
Les Japonais s'installent à Pnom-Penh.

29 JUILLET 1941 :
Accords Darlan-Kato.
Comme suite à l'ultimatum japonais du 24 juillet, les troupes japonaises entrent au Sud-Annam, jusqu'en Cochinchine, et des bases sont mises à leur disposition à Saïgon et dans la baie de Camranh, préparant ainsi la conquête des territoires méridionnaux (Malaisie, Indonésie..) .
Il s'agit d'un accord «pour la défense en commun de l'Indochine", sorte de co-protectorat franco-nippon.
Il y a alors environ 30 000 hommes de troupe japonais en Indochine.



1ER AOÛT 1941 :
Mise en service des télégrammes E.F.M. à tarif réduit.

mise enservice des télégrammes EFM

LA CHARTE DE L'ATLANTIQUE

9-12 AOÛT 1941 :
Signature au large de Terre-Neuve de la Charte de l'Atlantique par Roosevelt et Churchill:
Charte de l'Atlantique
Deux timbres émis se-tenant des Îles Marshall (Y&T Marshall No 368/369) et deux timbres du Nicaragua (Y&T Nicaragua No 714 et PA 243) rappellent la signature de cette charte.

Aucune modification de frontière ne sera réalisée sans l'accord des intéressés.
Chaque peuple choisira librement sa forme de gouvernement,
L'anticolonialisme américain s'appuie en partie sur des considérations politiques conjoncturelles : pour s'assurer le soutien des peuples coloniaux contre l'ennemi, il faut leur faire des promesses d'émancipation.
La liberté des mers sera garantie.
En cas d'entrée en guerre des États-Unis, priorité sera donnée à la lutte contre l'Allemagne.
Signée par tous les États Alliés (mais la France Libre ne peut pas signer) , la Charte se veut un programme de reconstruction pacifique du Monde.



Discours du Vent mauvais


12 AOÛT 1941 :
Discours du Maréchal Pétain dit «du vent mauvais».
Prenant conscience de l'opposition de plus en plus grande à sa politique, il annonce un durcissement très net du régime qui le coupera encore plus des Français.
Il annonce notamment la création des «Sections Spéciales» dans l'ordre judiciaire et la nomination de «Commissaires au Pouvoir» pour briser les oppositions à la Révolution Nationale.



LES TIMBRES « MARÉCHAL PÉTAIN »
PETIT FORMAT

12 AOÛT 1941 :
Début de l'émission de trois séries d'usage courant de timbres à l'effigie du maréchal Pétain : en Képi type Lemagny et tête nue type Prost ou type Bersier.

er état LEMAGNY
Bloc des timbres pétain petit format
Type Lemagny

Epreuve collective
Type Bersier

Timbre Pétain type PROST
Type PROST

Bloc Pétain tpe Prost
Type PROST

Des entiers postaux avec les poinçons Lemagny et Bersier seront également émis.

carte lettre pétain à 1F
Entier carte-lettre à 1F 130 x 80 mm

Entier postale enveloppe à 1F
Entier enveloppe à 1F

pneumatique caisse d'épargne pneumatique caisse d'épargne

Pneumatique caisse d'épargne pneumatique caisse d'épargne
Entier pneumatique de la Caisse d'épargne avec deux timbres imprimés au type Bersier à 3F, avec cachets postaux et télégraphiques aller et retour 9 et 10 décembre 1943

Pneumatique pétain 3F orange
Carte pneumatique à 3F

Entier carte postale à 2F40
carte postale au tarif étranger à 2F40

Laurent Bonnefoy a publié un article fort détaillé dans la revue « l'Entier Postal » No 99 de l'ACEP de mars 2015, indiquant les dates d'émission des différents entiers postaux pendant la Seconde Guerre Mondiale.



14 AOÛT 1941 :
Le gouvernement décide que tous les fonctionnaires doivent prêter serment de fidélité au Maréchal Pétain.

20 AOÛT 1941 :
«Inauguration» du Camp de Drancy, antichambre de la Déportation.

Médaille de la Résistance
Colonel fabien
21 AOÛT 1941 :
Pierre Georges, jeune communiste, le futur «Colonel Fabien", tue au métro Barbès un aspirant de la Kriegsmarine, l'aspirant Moser.
C'est le début des exécutions d'otages par les Allemands, en représailles des attentats contre leurs soldats.
Ces exécutions d'otages feront 30 000 victimes, à partir de ce jour jusqu'en 1944. .

Oblitération temporaire Colonel Fabien



21 AOÛT 1941 :
Première grande rafle de Juifs à Paris (5 000).
Les Juifs seront enfermés dans les camps de Pithiviers, de Beaune-la-Rolande, de Drancy et de Compiègne.

Voir le chapitre "Les camps de transit en France vers la déportation"





23 AOÛT 1941 :
Création de «Sections Spéciales» auprès des tribunaux militaires en zone libre et des Cours d'Appel en zone occupée.
La loi est rétroactive et s'applique aux affaires en cours.
Les magistrats en sont choisis avec soin.

27 AOÛT 1941:
Attentat à Versailles contre Laval et Déat venus saluer le premier Contingent de Volontaires Français contre le Bolchévisme.

2 SEPTEMBRE 1941 :
Modification des surtaxes aériennes vers la Côte des Somalis.

Tarifs avion Cote Française des Somalis

6 SEPTEMBRE 1941 :
Le courrier au départ ou destiné à la métropole, envoyé ou reçu par les équipages de batiments de guerre est admis à la voie aérienne jusqu'à 5g et pour une taxe uniforme de 1F50.

Courrier avion pour les batiments de guerre
suite et fin



16 SEPTEMBRE 1941 :
Le Maréchal Keitel signe un décret : «en représailles à la mort d'un soldat allemand doit être considérée comme adéquate la peine de mort contre cinquante à cent communistes».



Drapeau France Libre 24 SEPTEMBRE 1941 :
Création à Londres par le général de Gaulle du «Conseil National Français ».



SEPTEMBRE 1941 :
Création par le gouvernement de l'Amiral Darlan du premier Commissariat au Reclassement des Prisonniers de guerre rapatriés (loi publiée au J.O. du 14 octobre 1941), administré par d'anciens prisonniers de guerre avec à leur tête Maurice Pinot.

Commissariat général aux prisonniers rapatriés
Empreinte de la machine à affranchir C.0432 du Commissariat 22/7/43


Charte du Travail

LA CHARTE DU TRAVAIL

4 OCTOBRE 1941 :
Promulgation de la loi sur l'organisation sociale des professions dite "Charte du Travail". Elle prévoit des comités sociaux par entreprise, des comités sociaux par branche professionnelle et des Associations professionnelles mixtes, ainsi que des Corporations.
Sept corporations seront créées : celle des pêches maritimes, de la marine de commerce, de la navigation intérieure ou batellerie, de la boucherie, des administrateurs de biens et des industries alimentaires transformatrices des produits de la mer.

ref : hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/25/65/87/PDF/Comites_d_organisation.pdf

paris Soir

Première maquette du timbre
Première maquette du timbre. La version finale choisie montre plus de diversité et plus d'activité que la première maquette.



Pierre Pucheu
OCTOBRE 1941 :
Une police aux questions juives est installée en zone libre.

Pierre Pucheu, le Ministre de l'Intérieur, organise également un Service de Police Anti-Communiste (S.P.A.C.) et un Service des Sociétés Secrètes (S.S.S.).
:
Pendant l'été, un numerus clausus avait fixé pour les Juifs dans la médecine, le barreau et l'université.
L'aryanisation des entreprises juives avit été généralisée. généralisée.



Colonies Dissidentes
suite et fin

16 OCTOBRE 1941 :
Le «Conseil de Justice Politique» du Maréchal Pétain condamne Blum, Daladier, Reynaud, Mandel et Gamelin, jugés responsables du «désastre», à la détention à vie dans une enceinte fortifiée, le fort de Portalet (Basses-Pyrénées).


Lettre du Commandant du Fort de Portalet
Lettre à sa famille du Lt-Colonel VIDALAT commandant le fort du Portalet 3/9/42


Wehrmacht Armée rouge
Siège de Moscou
OCTOBRE 1941 - JANVIER 1942 :
Siège de Moscou par la Wehrmacht.
C'est un échec, et il y a des pertes considérables de chaque côté..




L'EXÉCUTION DES OTAGES DE CHATEAUBRIANT

21-22 OCTOBRE 1941 :
Exécution de 27 otages du camp de Chateaubriant dont Charles Michels et le jeune Guy Môquet, agé de 17 ans. à la suite de l'assassinat d'un lieutenant-colonel allemand à Nantes et d'un autre à Bordeaux.

Plusieurs timbres et oblitérations en France et en R.D.A. sont consacrés à la mémoires de ces martyrs (Y&T Allemagne Orientale n°1663/64, Y&T France n°2177).

Timbre de la DDR sur Chateaubriant

monument


Guy Môquet

40ème anniversaire des exécutions de Chateaubriant



Mémorial

Camp du Choisel à Chateaubriant
Ancienne carte pour prisonnier de guerre (allemand !) utilisée par un détenu du Camp de Choisel à Chateaubriant avec censure "CENTRE DE SEJOUR SURVEILLE / ★ CENSURE ★ // de Choisel / CHATEAUBRIANT", oblitérée Chateaubriant 22/11/41



25 OCTOBRE 1941 :
Loi faisant obligation aux Français de dénoncer les auteurs d'attentat .


Médaille de la Résistance 4 NOVEMBRE 1941 :
Création du mouvement de Résistance «Combat» par Henri Frenay et François de Menthon.




18 NOVEMBRE 1941 :
Le général Weygand est révoqué sur exigence des Allemands.
Il est remplacé comme Commandant en chef et Délégué Général du gouvernement en AFN par le général Juin.


Médaille de la Résistance NOVEMBRE 1941 :
Création du mouvement de Résistance Libération-Nord.

C'est d'abord un journal clandestin, qui apparaît en décembre 1940, puis Libération-Nord se transforme en novembre 1941 en un mouvement de résistance.
Les initiateurs sont Christian Pineau et l'équipe du "Manifeste des douze" ; le mouvement veut représenter la SFIO clandestine ainsi que les mouvances syndicales CGT (non communiste) et CFTC.
Dans l'ensemble, ce mouvement est surtout formé de socialistes.
En 1942, deux réseaux de résistance sont créés à partir de Libération-Nord, sous le contrôle du Bureau Central de Renseignements et d'Action (BCRA) : Phalanx, en zone sud, par Christian Pineau ; Cohors-Asturies, en zone nord.
Début 1943, il commence à organiser des groupes armés, sous l'impulsion du philosophe Jean Cavaillès et du colonel Zarapoff.
Représenté au Conseil National de la Résistance, où il relaie l'influence de la SFIO clandestine, le mouvement refuse en décembre 1943 de se joindre aux MUR.
source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lib%C3%A9ration-Nord

Pour des raisons évidentes de secret on ne trouve de lettres avec des marques de Libération-Nord qu'à partir de 1944.

Libération Nord
Lettre du 10/10/44 avec cachet administratif "COMITE FRANCAIS DE LA LIBERATION NATIONALE / (CFLN) // (ZONE NORD / (croix de Lorraine) LIBERATION"

Lettre de Libération Nord à Givet
Lettre de la mairie de Givet datée 21/10/44 admonestant un cultivateur qui ne fournit pas assez de lait au ravitaillement général d'après son nombre de vaches, avec cachet "COMITE FRANCAIS DE LA LIBERATION NATIONALE / (C.F.L.N.) // (ZONE NORD / (croix de Lorraine) LIBERATION / groupe Ardennes" et petit cachet "VU" servant probablement de censure.

Mouvement Libération Nord
Lettre à entête du Mouvement Libération-Nord Nantes 11/3/52

Cachet Libération-Nord
lettre de Libération Nord
Lettre à entête "Libération Nord / PERMANENCE NATIONALE / 2 RUE MEYERBEER / PARIS 9e" avec achet administratif "C.N.R. LIBERATION NORD / - RESSONS-sur- MATZ - // GROUPE LIBERATION / LE PRESIDENT // (croix de Lorraine)" postée à Paris 31/10/44
Ressons-sur Matz est à 20 km au Nord de Comipègne



19 NOVEMBRE 1941 :
Loi transformant la «Légion Française des Combattants» en «Légion Française des Combattants et des Volontaires de la Révolution Nationale» qui peut regrouper ainsi toutes les classes d'âge favorables au Régime.

Voir encart spécial : "La Ligue Française des Combattants"



29 NOVEMBRE 1941 :
Une loi crée l'Union Générale des Israélites de France (U.G.I.F.), comme interlocuteur des Juifs face aux autorités.

Lettre de l'UGIF
verso
Lettre de l'UGIF pour le Chili relative aux émigrés Juifs dans ce pays. 4/11/42
http://www.edwardvictor.com/Ghettos/France.htm

1941 :
Près de 40 000 Juifs étrangers sont entassés dans les camps de Rivesaltes, de Gurs et du Vernet notamment, auxquels s'ajoutent les 15 000 détenus en Afrique du Nord.

Voir l'encart spécial "Les autres camps d'internement en France"



7 DÉCEMBRE 1941 :
Décret allemand «Nacht und Nebel» (Nuit et Brouillard) pour effacer les traces de certains déportés.
Il prévoit d'astreindre les déportés à des travaux exténuants dans de véritables camps d'extermination.
Les actes commis contre les troupes d'occupation sont punis de mort.




Armée japonaise Drapeau US
7 DÉCEMBRE 1941 :

Pearl Harbor.

L'Amiral Darlan cesse de croire en la victoire allemande.

L'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux États-Unis.

En Indochine, les troupes japonaises par mesure de précaution, ont encerclé les principaux casernements français à Sài-Gòn et dans d'autres villes au moment où un nouvel ultimatum a été présenté à l'amiral Decoux.
Si celui-ci ne donne pas des assurances en vue d'une coopération totale concernant les visées guerrières du Japon, tous les Français seront désarmés par la force. Le Gouverneur général français n'a guère le choix; il réalise son propre modus vivendi avec les Japonais, qui deviennent désormais les arbitres du destin de l'Indochine sans avoir encore besoin de l'occuper.

La « France Libre » déclare la guerre au Japon en tant que puissance riveraine.

Après Pearl Harbour, les américains développent un «Victory Program»: le nombre de bâteaux de commerce, les Liberty Ships tankers, passe de 746, en 1942, à 2242 en 1943, le quart de la production est envoyée aux Alliés. Tout celà est financé par des emprunts à taux peu élevés et des impôts «pour la Victoire».

voir l'encart spécial "Pearl Harbor".






12 DÉCEMBRE 1941 :
Nouvelle rafle antijuive à Paris.
Elle est réalisée par les Allemands seuls et concerne pour la première fois entr'autres 733 Juifs français .



Fusillés du Mont Valérien

15 DÉCEMBRE 1941 :
Exécution de 92 otages dont 75 au Mont-Valérien.



15 DÉCEMBRE 1941 :
Création de la première "Maison du Prisonnier" départementale à Paris chargée de venir en aide notamment aux prisonniers de guerre rapatriés.

17 DÉCEMBRE 1941 :
Une instruction prescrit que les empreintes de machine à affranchir devront porter la légende "POSTES / FRANÇAISES" au lieu de "REPUBLIQUE / FRANÇAISE". Cette mesure ne sera appliquée en fait qu'à partir de 1943.

Nouveau type d'EMA
Note concernant un nouveau type d'empreinte de machine à affranchir



19 DÉCEMBRE 1941 :
Après Pearl Harbor, les autorités pétainistes attirent l'attention sur le rôle joué par le contrôle postal britannique aux Bermudes sur les échanges postaux empruntant la voie Lisbonne-New-York.

Contrôle postal britannique aux Bermudes

21 DÉCEMBRE 1941 :
Inauguration du téléphérique de Briançon-Serre-Chevalier.
Une griffe oblitérante encadrée 53 x 28 mm "21 Décembre 1941 Inauguration du / Téléphérique de / BRIANÇON-SERRE-CHEVALIER" est apposée sur le courrier ce jour-là.

Téléphérique Briançon Serre Chevalier
Enveloppe affranchie à 1F10, oblitérée cachet daguin "A BRIANÇON / =SERRE= / CHEVALIER / 7 MOIS NEIGE" "BRIANÇON / HAUTES-ALPES" 21/12/41, cachet horoplan idem et griffe oblitérante encadrée 53x28mm "21 Décembre 1941 Inauguration du / Téléphérique de / BRIANÇON-SERRE-CHEVALIER"

1941/1942 :
Détérioration de la situation intérieure.
Le problème numéro 1 est celui de la Faim. Tickets de rationnement et marché noir font leur apparition; charbon, vêtements, savon, chaussures deviennent rares.
50 000 Français sont en prison pour leurs opinions, 30 000 autres en camps de concentration. 17 000 se trouvent internés dans les camps de Gurs, Noé et Agde (réfugiés étrangers et Juifs).

Drapeau des FNFL 24 DÉCEMBRE 1941 :
Les Forces Navales Françaises Libres s'emparent de Saint-Pierre et Miquelon à la fureur des américains qui avaient conclu un accord avec Vichy pour maintenir un statu-quo dans les possessions françaises de l'hémisphère américain.


Le chapître chronologique suivant est : ›››››››››

La France sous le régime de l'État Français : année 1942



 
La France sous le régime de
l'ÉTAT FRANÇAIS
1941
     



Retour au sommaire de "La France menacée puis assujettie"










BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

Bibliographie Philatélique

OUVRAGES GÉNÉRAUX


"YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

"MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

"MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

"MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

"Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

"Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

"La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

"Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

"Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

"The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

"La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

"Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

"World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

"Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

"Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

"Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

"Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

"Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

"Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

"Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

"History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

"Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr



OUVRAGES ET ARTICLES SPÉCIFIQUES

"La difficile organisation de la poste civile italienne dans les zones annexées en 1940" par Claude Gérard dans "Documents Philatéliques", N°206, 4ème trimestre 2010.

"L'Occupation Italienne en France à travers son service postal militaire (1940-1943)" par Claude Gérard, supplément au N° 338 des "Feuilles Marcophiles", 3ème trimestre 2009.

"The Saint-Nazaire pocket August 1944- May 1945" par Robert E. Stuckey publié par la France and Colonies Philatélic Society of Great Britain (1982) (ref SNP-).

"Die Funknachrichtenkarten des Eingeschlissenen Kanal- und Atlantikfestungen 1944-1945" par Karl Heimann édité par la Poststempelgilde «Rhein-Donau» e.V. à Düsseldorf 1980 (ref: FNK-).

Les entiers postaux allemands de 1933 à 1945» par M.Carrion, paru en 1975.

La Poste en Alsace 1940-1945» édité par la SPAL, 1986.

La Poste Allemande en Alsace par R. Damel et X Pigeron, décembre 1981 .

La Poste Allemande et les Français servant dans l'armée allemande (1941-1945) / Le courrier des Français prisonniers de guerre en Allemagne (1940-1945) par R. Damel et X Pigeron, Mai 1985 .

La Poste Allemande et le Courrier des déportés et le Courrier des Internés par R. Damel et X Pigeron, Mai 1987 .

Les cartes postales familiales interzone / Type Iris sans valeur par Gérard Fabrègue, Bulletin No 96 du Club Marcophile de la Seconde Guerre Mondiale, Janvier 2012 .

Les Chantiers de la Jeunesse par Gérard Apollaro, Bulletins No 53 et 54 du Club Marcophile de la Seconde Guerre Mondiale, Janvier 2000 .

La France et le Courrier de la Seconde Guerre Mondiale par Albert Lasserre, Imprimerie Ménard, toulouse, 1995Janvier 2000 .


Retour en tête de page  

© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.