LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 






Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
 
       
Colonies,, protectorats, et pays sous mandat
« dissidents »
 
  PagesFlèche
  4  
Chronologie
1936-1939
Drôle de guerre
territoires sous régime pétainiste
fin 1940 AEF EFO EFI
1941
1942
1943
premiers vols FAFL LAM
1944
1945
1946




PREMIER ÉCLATEMENT DE L'EMPIRE
ENTRE PÉTAINISTES ET GAULLISTES


JUIN 1940 :
Débâcle française en Europe, le prestige français chancelle dans la plupart des colonies.

21 JUIN 1940 :
Des parlementaires quittent la France à bord du « Massilia » pour le Maroc pour y continuer la guerre.

25 JUIN 1940 :
Le général Catroux, Gouverneur général en Indochine, est sommé par le gouvernement de remettre son commandement à l'amiral Decoux. La passation de pouvoir a lieu le 20 Juillet.

25 JUIN 1940 :
Décret du maréchal Pétain créant un Haut-Commissariat de Afrique Française qui regroupe l'AOF, l'AEF, le Togo et le Cameroun (J.O.R.F. p 4474 G).
Pierre Boisson, qui était Gouverneur Général en A.E.F., est désigné à ce poste.

Haut Commissariat de l'Afrique Française
Lettre recommandée de Dakar pour Genève avec surtaxe avion de 6F à en-tête "HAUT COMMISSARIAT DE L'AFRIQUE FRANCAISE" et cachet déesse assise idem répété au verso tous les deux mal marqués, arrivée Genève 7/4/42

lettre du haut Commissariat
Lettre en franchise de Dakar pour l'Héraut, avec entête "HAUT-COMMISSARIAT DE L'AFRIQUE FRANCAISE" et cachet administratif "SECRETARIAT GENERAL / DU GOUVERNEMENT GENERAL // (Déesse assise) " 4/1/42. On notera que les mots "REPUBLIQUE FRANCAISE" n'ont pas (encore) été supprimés dans le cachet administratif.

Drapeau france Libre
27 JUIN 1940 :
Reconnaissance par le gouvernement britannique du général de Gaulle comme "Chef dans ce pays de tous les Français libres".

Bulletin No1 des Forces Françaises Libres
Bulletin Officiel No 1 des Forces Françaises Libres





LE DRAME DE MERS-EL-KEBIR

3 JUILLET 1940 :
L'article 8 des clauses de la convention d'armistice avec l'Allemagne et l'article 6 de la convention avec l'Italie stipulaient que les navires français devaient rejoindre des ports contrôlés par les Allemands ou les Italiens, bien que ces derniers s'étaient engagés à ne pas les utiliser. L'Amiral de la Flotte François Darlan s'était également engagé à ne jamais laisser les Allemands ou les Italiens s'emparer de "sa Marine".
Le gouvernement Reynaud s'était engagé quelques semaines auparavant auprès des Britanniques à ne pas rendre les pilotes allemands faits prisonniers afin qu'ils ne continuent pas la guerre contre eux. Le gouvernement du maréchal Pétain avait, lui, accepté.
Les Britanniques n'avaient plus confiance en la "parole de la France".
Mers-el-kebir

Un ultimatum est alors adressé par l'amiral britannique James Somerville à l'amiral Gensoul commandant la flotte française de Mers-el-Kébir : les navires doivent soit rallier les ports britanniques soit rallier les Antilles soit se saborder.
L'Amiral Gensoul refuse l'ultimatum et les Britanniques attaquent et coulent ou endommagent gravement la flotte française. Il y a plus de 1 200 morts.
Ce drame sera exploité par la propagande pétainiste contre les Britanniques.

Un timbre des îles Marshall rappelle ce drame (Y&T Marshall No 306).

Article 9
La flotte de guerre française - à l'exception de la partie qui est laissée à la disposition du gouvernement français pour la sauvegarde de ses intérêts dans l'empire colonial - sera rassemblée dans des ports à déterminer et devra être démobilisée et désarmée sous le contrôle respectif de l'Allemagne ou de l'Italie.
La désignation de ces ports sera faite d'après les ports d'attache des navires en temps de paix.
Le gouvernement allemand déclare solennellement au gouvernement français, qu'il n'a pas l'intention d'utiliser pendant la guerre, à ses propres fins, la flotte de guerre française stationnée dans des ports sous contrôle allemand, sauf les unités nécessaires à la surveillance des côtes et au dragage des mines.
Il déclare en outre, solennellement et formellement, qu'il n'a pas l'intention de formuler de revendications à l'égard de la flotte de guerre française à déterminer, qui sera affectée à la sauvegarde des intérêts français dans l'empire colonial, tous les navires de guerre se trouvant en dehors des eaux territoriales françaises devront être rappelés en France.

Article 11
Jusqu'à nouvel ordre, il sera interdit aux navires de commerce français de tous genres, y compris les bâtiments de cabotage et les bâtiments de port, se trouvant sous le contrôle français, de sortir des ports.
La reprise du trafic commercial est subordonnée à l'autorisation préalable respective du gouvernement allemand ou du gouvernement italien.
Les navires de commerce français se trouvant en dehors des ports français seront rappelés en France par le gouvernement français et si cela n'est pas possible, ils seront dirigés sur des ports neutres.





DATES DES DIVERS RALLIEMENTS DES COLONIES ET PROTECTORATS


FRANCE LIBRE
  1940 22 juillet Nouvelles-Hébrides
    26 août Tchad
    27 août Cameroun
    28 août Moyen-Congo
    30 août Oubangui-Chari
    2 septembre Établissements français de l'Océanie
    7 septembre Établissements français dans l'inde
    20 septembre Nouvelle Calédonie et dépendances
    11 novembre Gabon
  1941 24 juillet Liban et Syrie
    24 décembre Saint-Pierre et Miquelon
  1942 27 mai Wallis et Futuna
         
 
CONSEIL IMPERIAL
1942 14 novembre Algérie
    14 novembre Maroc
    23 novembre A.O.F.
    23 novembre Togo
         
FRANCE COMBATTANTE
    28 novembre Réunion
    14 décembre Madagascar et dépendances
    29 décembre Côte Française des Somalis
         
         
 
CONSEIL IMPERIAL
1943 22 mars Guyane
    8 mai Tunisie
         
C.F.L.N.
1943 2 juin Toutes les colonies ci-dessus
  14 juillet Martinique et Guadeloupe
G.P.R.F.
1945 Octobre Indochine



RALLIEMENT
À LA « FRANCE LIBRE »
DU CONDOMINIUM FRANCO-BRITANNIQUE
DES NOUVELLES-HÉBRIDES

20 JUILLET 1940 :
Ralliement du condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides à la France Libre.
A la fin juillet, parmi les chefs de territoire, seul le Commissaire-résident français aux Nouvelles-Hébrides s'est rallié au général de Gaulle.

Nouvelles Hébrides vers Indochine
Lettre des Nouvelles-Hébrides vers Hà Nôi, affranchie à 10 c-or (tarif vers les empires coloniaux français et britanniques par voie de surface), oblitérée "NEW HEBRIDS / INTER-ISLAND" 3 SEP 40 et retournée à l'envoyeur avec griffe "Acheminement Suspendu / PAR L'AUTORITE MILITAIRE" Censure britannique d'Australie. La lettre est refoulée en Indochine car émanent d'une "colonie dissidente".

Par contre le courrier pour la zone non-occupée semble être acheminé normalement bien qu'originaire d'une "colonie dissidente".

lettre pour Lyon
verso
Lettre par avion entre 10 et 15g de Port-Vila pour Sainte-Foy les Lyon en zone non-occupée, affranchie à 2 francs-or soit 20 francs français ( LSFC : 1 F + surtaxe aérienne 19F/5g au départ de Nouméa) oblitérée 18/9/41, censures locale, américaine et métropolitaine, arrivée 20/10/41

Lettre des Nouvelles-hébrides pour la zone non-occupée
verso
Lettre par avion entre 10 et 15g de Santo pour Sainte-Foy les Lyon en zone non-occupée, affranchie à 2 francs-or soit 20 francs français ( LSFC : 1 F + surtaxe aérienne 19F/5g au départ de Nouméa) oblitéree 21/10/41, censures de Nouvelle-Calédonie et de Marseille (WK2).

30ème anniversaire du ralliement
Timbre émis avant le décès du général de Gaulle


Plusieurs timbres, représentant le général de Gaulle, rappellent le ralliement des Nouvelles-Hébrides à la France Libre (Y&T Nouvelles-Hébrides N°294/297 et 304/307).
Pour commémorer la mort du général de Gaulle, ces timbres ont été surchargés de deux barres noires latérales et, en lettres dorées, de la mention "1890-1970 / IN MEMORIAM / 9-11-70" (Y&T Nouvelles-Hébrides N° 304/307).
sans les lettres dorées
sans le texte en lettres dorées

attentionIl a été vu également des timbres avec les barres noires mais sans le texte doré. L'encre dorée étant soluble dans beaucoup de solvants l'expertise est indispensable.
Début des combats du pacifique Sud
Série commémorant le 25ème anniversaire du début des combats dans le Pacifique Sud. (Y&T Nouvelles hébrides 257/264).



Les Nouvelles-Hébrides participent pleinement de par leur position géographique à la Guerre du Pacifique.

Un système local de censure est mis en place.

Censure des Nouvelles Hébrides
Lettre du Service des Postes, pour la France oblitérée "NEW HEBRIDES / --VILA--"; 19 JUN 1945, avec cachet de censure simple cercle 37mm "PASSED BY CENSOR / * PASSE PAR LA CENSURE // New Hebrides / CONDOMINIUM / des Nlles-Hébrides" et cachet double cercle rouge 32/20mm "CENSURE ALLIEE / NOUVELLE-CALEDONIE // 10" et au verso deux cachets postaux double cercle, cercle intérieur pointillé, "NOUMEA / Nelle CALEDONIE" 25/6/45 et 26/6/45.
(On notera que la guerre n'est pas encore terminée dans le Pacifique)

On trouve de nombreuses lettres des soldats américains ayant séjourné aux Nouvelles-Hébrides pendant la Guerre.

Lettre de l'APO 708 taxée à l'arrivée
Entier postal US en franchise partielle de l'APO 708 à Espiritu Santo du 8/4/42 au 17/5/46, taxée à l'arrivée à 6 cts (probablement pour excès de poids).


Les d'un Marine US aux Nouvelles-hébrides
Lettre d'un soldat US du Corps des Marines postée aux Nouvelles-Hébrides 20/10/42

V-Mail parti des Nopuvelles-Hébrides
V-Mail d'un soldat basé aux Nouvelles-Hébrides pour la Californie (février 1944)


 • LES SURCHARGES « FRANCE LIBRE »

Timbre Nouvelles-hébrides surchargés FRANCE LIBRE

15 AVRIL 1941 :
Émission de timbres surchargés "FRANCE LIBRE" (Y&T Nouvelles-Hébrides Nos 124/135 et Taxe 21/25). La plupart sont envoyés à Londres pour alimenter les caisses de la France Libre. Il y aurait eu trois tirages d'avril à septembre 1941.
France Libre sur lettre
Timbres France Libre sur lettre affranchie à 30c-or (Lettre simple "non-coloniale") censurée 28/10/41

Lettre des Nouvelles Hébrides avec timbres France-Libre
verso
Lettre par avion pour la Nouvelle Zélande via Nouméa, affranchie à 40c-or (10c-or "colonial, voie de surface" + 30c-or surtaxe aérienne) en timbres surchargés France Libre, oblitérée Port-Vila 26/8/41 et censurée au passage en Nouvelle-Calédonie.

Note 1: lors de l'introduction du « franc-or » dans le service postal du Condominium le 1er juin 1938, la parité était de 10 centimes-or = 60 centimes français = 6 pence d'Australie.
Ce taux passa à :
10 centimes-or = 90 centimes français en 1939;
10 centimes-or = 100 centimes français en 1940
10 centimes-or = 150 centimes français le 20 mai 1943
10 centimes-or = 160 centimes français = 2 shillings australiens le 12 avril 1946.
Le courrier était d'abord transporté par bateau vers Sydney ou Nouméa. L'affranchissement au départ des Nouvelles Hébrides dépendait des surtaxes aériennes à partir de ces deux villes qui étaient converties en centimes-or. D'où de nombreux arrondis /approximations et des confusions dans l'application des taux de conversion, sans oublier des plis philatéliques hors tarifs.
Référence : New Hebrides Postal rates, Postmarks, Registration cachets/labels by Goyns & Klinger published by Mahego, Sedgefield, U.K. 2013.

Note 2: la surtaxe aérienne au départ de la Nouvelle-Calédonie est de 19F français/5g pour la France; 10F50/5g pour les États-Unis et 5F/5g pour l'Australie .


Retour en tête de page  



12 JUILLET 1940 :
Premier vol Los-Angeles Auckland via Nouméa.
Une griffe commémorative "LOS ANGELES CAL. / (palmier, mappemonde, batiment) / SOUTH PACIFIC SERVICE / first flight /fam 19 / UNITED STATES AIR MAIL" est apposée sur le courrier.

er vol Los angeles Nouméa
verso
Lettre philatélique de Los Angeles pour la Pennsylvanie (passée par Nouméa !), affranchie à 40¢, oblitérée Los Angeles 12/7/40, avec griffe à l'aller "LOS ANGELES CAL. / (palmier, mappemonde, batiment) / SOUTH PACIFIC SERVICE / first flight /fam 19 / UNITED STATES AIR MAIL", arrivée Nouméa 16/7. L'avion continue sur Auckland et au retour la lettre "mal dirigée" (intentionnellement) reprend le vol vers les États-Unis avec la griffe "1ER COURRIER / PAN AMERICAN AIRWAYS / NOUMEA NLLE CALEDONIE"

21 JUILLET 1940 :
Vol retour : première traversée aérienne Nouméa San Francisco.

Un grand cachet encadré 45 x 62 mm "POSTE AERIENNE / 1ERE TRAVERSEE / avion) NOUMEA CANTON ISLAND HONOLULU SAN FRANCISCO / par PAN AMERICAN/ CLIPPER / ENTRE / NOUVELLE-CALEDONIE / ET ETATS-UNIS" est apposé sur le courrier avec un petit cachet circulaire violet 23mm "1ER COURRIER / PAN AMERICAN AIRWAYS / NOUMEA NLLE CALEDONIE".

1er vol Nouméa San Francisco
Lettre au tarif étranger pour les États-Unis affranchissement à 19F50 (LSE 2F50+ 17F/5g surtaxe aérienne)

Ce sera la principale voie du courrier aérien entre le Pacifique Sud et la France non occupée jusqu'en décembre 1941.

Le courrier pour la zone occupée est retourné à l'envoyeur avec la griffe de Marseille " RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS POSTALES / INTERROMPUES".

1er vol Nouméa San francisco vers la France occupée
verso
Lettre au tarif franco-colonial pour Bordeaux en zone occupée affranchissement à 13F50 (LSFC 1F+ 12.50F/5g surtaxe aérienne) griffe de Marseille "RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS POSTALES / INTERROMPUES" et censure allemande départ Nouméa 21/7/40, retour Nouméa 17/10/ ?



22 JUILLET 1940 :
Le président Roosevelt propose une tutelle américaine sur toutes les colonies des puissances européennes situées dans le Nouveau Monde. Il s'opposera ainsi à la conquête par la France Libre de Saint-Pierre et Miquelon et des Antilles.

30 JUILLET 1940 :
Le général de Gaulle annonce la création d'un Conseil de Défense de l'Empire. Ce sera effectif à Brazzaville le 24 octobre..
Il en appelle aux gouverneurs et aux administrateurs pour qu'ils continuent la lutte. Au besoin il en appelle aux populations (c'est à dire autant aux européens qu'aux indigènes).

2 AOÛT 1940 :
Le Japon exige un droit de transit de son armée en Indochine, l'utilisation d'aérodromes et le droit d'acheminement par le Tonkin de troupes et de munitions.

6 AOÛT 1940 :
Décret du gouvernement du maréchal Pétain sur l'organisation des territoires placés sous l'autorité du Haut-commissaire de l'Afrique Française (AOF-AEF-Cameroun-Togo).

7 AOÛT 1940 :
Le Royaume-Uni prend l'engagement d'une restauration totale de la France, mais le texte est ambigu quant à l'Empire.

7 AOÛT 1940 :
Accord entre le gouvernement britannique et le général de Gaulle sur la constitution d'une force terrestre, navale et aérienne française, ainsi que sur des avances de fonds remboursables (et qui seront effectivement remboursés par la France à la Libération).
.



RALLIEMENT DU TCHAD

Félix Eboué
26 AOÛT 1940 :
En présence de René Pléven et du commandant d'Ornano, émissaires du général de Gaulle, le gouverneur Félix Éboué proclame le ralliement du Tchad à la France Libre.

Un cachet spécial commémoratif non oblitérant "GOUVERNEUR GENERAL FELIX EBOUE / FORT-LAMY // TCHAD (croix de Lorraine) PREMIER TERRITOIRE / DE LA F.O.M. RALLIÉ / À LA FRANCE LIBRE" a été apposé à Fort-Lamy lors de la vente en "premier jour" du timbre Gouverneur Général Eboué le 30 avril 1955.

Ralliement du Tchad
Cachet non-oblitérant "GOUVERNEUR GENERAL FELIX EBOUE / FORT-LAMY // TCHAD /(croix de Lorraine) / PREMIER TERRITOIRE / DE LA F.O.M. RALLIE / A LA FRANCE LIBRE"



Retour en tête de page  



 RALLIEMENT DU CAMEROUN 


Colonel Leclerc
27-28 AOÛT 1940 :
Les commandants Leclerc et Hétier de Boislambert obtiennent le ralliement du Cameroun à la France Libre, y compris du port de Douala, .
L'Axe Cameroun-Tchad permettra de ravitailler les troupes alliées d'Afrique du Nord lors des opérations en Egypte, Erythrée, Libye....



Deux triptyques du Cameroun consacrés au général de Gaulle rappellent cette date du 27 août 1940 (Y&T Cameroun Nos 163/65 et 174/75).

Bloc de Gaulle



 • LES SURCHARGES « CAMEROUN FRANÇAIS 27-8-40 »


Un arrêté No 92 du 12 septembre 1940 stipule :

«Article premier : Les figurines postales en cours dans le Territoire seront frappées des surcharges "CAMEROUN FRANCAIS".
Article 2 : Toutes dispositions se rapportant à l'apposition de cette surcharge; nombre de figurines; contrôle, etc.... seront arrêtées et exécutées par une commission de quatre membres présidée par un officier.....».



26 OCTOBRE 1940 :
31 timbres sont surchargés "CAMEROUN FRANCAIS 27-8-40" (Y&T Cameroun Nos 202/232). Il existe plusieurs types et diverses couleurs de surcharges (voir études spécialisés).

LR avec timbres cameroun 27/8/40
Lettre militaire de service ("S.O.") en franchise partielle de Yaoundé pour Brazzaville, affranchie à 6F (surtaxe aérienne de 6F/5g tarif du 1/1/41) avec trois timbres surchargés "CAMEROUN FRANCAIS 27-8-40".

Jo du Cameroun
Bande du Journal Officiel des Territoires du Cameroun pour Genève affranchie à 1F dont deux timbres surchargés 27-8-40 oblitérée Yaounde 17/12/40



 • LES SURCHARGES POUR L'ACHAT DE MATÉRIEL MILITAIRE

18 OCTOBRE 1940 :
Émission de trois timbres surchargés "OEUVRES DE GUERRE" avec surtaxe (Y&T Cameroun Nos 233/35).

Lettre recommandée avec bloc Oeuvres de guerre
Lettre recommandée affranchie avec un bloc de quatre avec surcharge "OEUVRES DE GUERRE / + 5 frs", oblitérée EDEA 25/7/42, arrivée ESEKA 27/7/42 et griffe linéaire de censure militaire


  Note : Le but des timbres à forte surtaxe du Cameroun des années 1940/45 était d'encourager les collectionneurs à faire une "bonne oeuvre" en achetant ces timbres et ainsi en contribuant à l'effort de guerre. Les lettres «philatéliques» ont donc rempli le but de l'émission et ne doivent pas être dénigrées sous prétexte que la quasi totalité ne sont pas "au tarif".

24 NOVEMBRE 1940 :
Émission au Cameroun de quatre timbres surchargés "+5Frs / SPITFIRE" (Y&T Cameroun Nos 236/39). La surtaxe servant à l'achat d'avions Spitfire par la France Libre.

8 DÉCEMBRE 1940 :
Une "Journée du Spitfire" est organisée à Yaoundé.
Des enveloppes philatéliques sont proposées avec les quatre timbres et une griffe encadrée 52 x 33 mm "JOURNEE DU SPITFIRE / avion) / CAMEROUN / 8 DECEMBRE 1940 / (croix de Lorraine)" et un cachet double cercle 39/29mm "JOURNEE DU (Croix de Lorraine) SPITFIRE / DU CAMEROUN // (avion)".

alerte Il y a de nombreux faux des deux émissions SPITFIRE
(reférence : le Monde des Philatélistes décembre 1987)

Journée du Spitfire
Enveloppe philatélique destinée à récolter des fonds pour l'achat des avions.

24 FÉVRIER 1941 :
Émission de timbres avec surcharge "SPITFIRE 10Fr / Général de GAULLE" destinés à financer l'achat d'avions par la France Libre. Il existe des surcharges avec le "e" de "de" renversé et d'autres avec le "a" de "général" renversé.

Timbres Spitfire / de Gaulle
paires des timbres "Spitfire" avec surcharge "e" renversée tenant à normale

Spitfire de Gaulle yaoundé
Paire des timbres Spitfire de Gaulle oblitérée Yaoundé 25/2/41 avec cachet commémoratif double cercle 39/29mm "JOURNEE DU (croix de Lorraine) SPITFIRE / DU CAMEROUN // (avion)" et censure du Cameroun

Timbres Spitfire sur lettre
Timbres Spitfire sur lettre ayant voyagé.

Alerte Note : Il existe de fausses surcharges faites en France sur des timbres achetés à Paris (Voir la description des différences dans «Le Monde des Philatélistes» No 414 page 74 de décembre 1987, mais attention deux clichés du 2F25 ont été intervertis dans l'article !).

29 MAI 1941 :
Émission au Cameroun de deux timbres avec surcharge "+10Frs / AMBULANCE / LAQUINTINIE". Le but est de constituer un Groupe d'Ambulances Automobiles avec les fonds récoltés.

Timbres Ambulance Laquintinie sur lettre
Lettre de Douala 24/6/41 pour Edea, affranchie avec les deux timbres "Ambulance Laquintinie", arrivée EDEA 25/6/41 et censure militaire A1

Timbres laquintinie sur lettre recommandée pour New-York
verso
Lettre recommandée pour New-York affranchie avec les deux timbres "Ambulance Laquintinie." Départ Douala 29/1/42 arrivée Columbia 22/4/42.

 • LES TIMBRES IMPRIMÉS À LONDRES

22 NOVEMBRE 1941 :
Mise en service de 14 timbres imprimés à Londres avec légende "FRANCE LIBRE" et croix de Lorraine.

Timbres du cameroun imprimés à Londres
Série complète émise le 22 novembre 1941

France Combattante au Cameroun
verso
Lettre recommandée du Cameroun pour Léopoldville affranchie à 4F50, oblitéréeDouala 3/11/43, censure au départ Commission A du cameroun, cachet administratif "FRANCE COMBATTANTE / CAMEROUN FRANCAIS LIBRE // CHANCELLERIE / SURETE // (Croix de Lorraine)", transit Brazzaville chargements 22/11/43 arrivée léopoldville 23/11/43


 • NOUVELLES SURCHARGES POUR L'ACHAT DE MATÉRIEL MILITAIRE

3 NOVEMBRE 1943 :
Arrêté No 1389 autorisant la surcharge VALMY sur des timbres poste du Cameroun (Y&T Cameroun No 240/44) . (Émission le 21 novembre).

Série Valmy sur lettre
Enveloppe recommandée philatélique avec la série surchargée VALMY

Voir les chiffres de tirage des différentes surcharges au Cameroun et en AEF


Le courrier vers l'étranger passe en général par la voie britannique à partir du Nigéria, sauf le courrier pour le Congo Belge qui passe via Brazzaville.

  • Carte familiale du Cameroun pour la Suisse
  • Bien que non requis par les textes, l'emploi de cartes familiales pour l'étranger accélérait la transmission (les cartes étant plus rapides à censurer).

    carte interzone du Cameroun pour la Suisse via New-York
    verso
    Carte familiale dite interzone du Cameroun vers la Suisse par avion via New-York, affranchie à 21F50 oblitérée "LUM 25/6/42 avec censure française "CONTROLE" et censure du Nigéria (demi cercle et CENSOR".




    Retour en tête de page  



    RALLIEMENTS DU MOYEN-CONGO ET DE L'OUBANGUI-CHARI

    De Larminat
    28 AOÛT 1940 :
    Le colonel de Larminat envoie un ultimatum au gouverneur de l'AEF et s'empare de l'administration à Brazzaville.

    L'Oubangui-Chari suit le 30.


    Le Colonel de Larminat se nomme "Gouverneur général provisoire de l'A.E.F." le 29. Il sera remplacé le 11 août 1941 par Félix Eboué

    FFL Pointe-Noire pour Brazzaville
    Lettre de service en franchise militaire de Pointe-Noire (Moyen-Congo) pour Brazzaville avec griffe atypique "(croix de Lorraine) et FM" et cachet administratif "FORCES FRANCAISES LIBRES / * PLACE DE POINTE-NOIRE * // Le / Commandant / (croix de Lorraine)", oblitérée POINTE-NOIRE / MOYEN-CONGO" 17/12/41.




    Retour en tête de page  



    « L'AFRIQUE FRANÇAISE LIBRE »

    29 AOÛT 1940 :
    Le Colonel de Larminat crée un Gouvernement de l'Afrique Française Libre au nom de la France Libre.

    Prise de pouvoir de larminat en AEF
    suite et fin

    SEPTEMBRE 1940 :
    Le Journal Officiel de l'AEF change de nom et devient la publication officielle des textes de L'Afrique Française Libre en plus de celui de l'AEF.

    Dernier numéro du J.O. de l'AEF
    Dernier Journal Officiel de l'Afrique Équatoriale française
    1er numéro du journal de l'Afrique Française Libre et de l'AEF
    Premier Journal officiel de l'Afrique Française Libre et de l'Afrique Équatoriale Française".



     • LES SURCHARGES « AFRIQUE FRANÇAISE LIBRE »

    AEF surcharge LIBRE

    13 SEPTEMBRE 1940 :
    Arrêté No 114 du gouverneur provisoire de l'A.E.F. ordonnant la surcharge des timbres du mot «LIBRE».
    De nombreux timbres porteront cette surcharge (Y&T AEF 102-140 et PA No 14/21).
    Journal France d'Abord
    Bande du journal "France d'Abord" des Français Libres d'Afrique pour New-York affranchie à 50c avec un timbre surchargé "LIBRE" oblitéré Brazzaville Juin 1941

    AEF surcharge AFRIQUE FRANCAISE LIBRE
    Lorsque le mot LIBRE ne pouvait pas être placé sous "AFRIQUE ÉQUATORIALE FRANÇAISE" du timbre original, une surcharge complète «Afrique Française Libre» fut apposée (Y&T AEF Nos 92/101 et 156/164).


    Lettre recommandée d'AEF pour la Nouvelle Calédonie
    Lettre philatélique recommandée de Fort-Lamy pour Nouméa, affranchie à 13F75 (LSFC : 1Fr + recom 2F50 + surtaxe aérienne ?/5g), oblitérée Fort-Lamy 9/9/42, arrivée Nouméa 29/9 et censure française "OUVERT PAR L'AUTORITE MILITAIRE" et griffe A3. La lettre est vraisemblablement passée ainsi : FAM 22 de Léopoldville puis Bathurst, Natal (Brésil) puis à travers l'Amérique du Sud et lignes vers l'Australie.

    Deux timbres sont également surchargés pour modifier leur faciale.

    AEF arrêté surcharges LIBRE
    Extrait de l'arrêté No 114 publié dans le Bulletin 119 de la COL.FRA.

    Surcharge LIBRE et 1F sur 65 cts surchage LIBRE et 50F sur 10F75

    12 NOVEMBRE 1940 :
    Création du Haut-commissariat en Afrique Française Libre.

    Création du haut-Commissrait

    Haut Commissaire en AEF
    Lettre du Haut-Commissariat en Afrique Française Libre (Edgar de Larminat) pour le Gouverneur du Cameroun (Pierre Charles Cournarie) 12/6/41 avec censure télégraphique

    27 NOVEMBRE 1940 :
    surcharge LIBRE et 75c sur 50 c
    Un nouvel arrêté prescrit de porter la faciale d'un timbre de 50c à 75c (Y&T AEF No 139).

    Arrêté No 827
    Extrait de l'arrêté No 827 publié dans le Bulletin 119 de la COL.FRA.



    DÉCEMBRE 1940 :
    Création d'une station d'émission de radio de la France Libre à Brazzaville. Au début de faible puissance, il se développera tout au long de la guerre et émettra en plusieurs langues.
    Il a l'avantage de ne pas être soumis au contrôle des Britanniques comme "Radio-Londres" qui dépend du bon vouloir (et de la censure) de la BBC.

    Radio Brazzaville
    Lettre à entête du "Poste National Français de Radiodiffusion de Brazzaville" pour Paris avec réexpédition à Rouen, affranchie à 14F (LSFC : 2F + 2 x 6F/5g surtaxe aérienne), oblitérée Brazzaville 20/9/45



    1ER JANVIER 1941 :
    Nouvelles surtaxes aériennes au départ de l'A.E.F. pour le Cameroun, le Nigeria, la Gold Coast, le Soudan anglo-égyptien et l'Egypte.

    Voir le texte





    15 SEPTEMBRE 1941 :
    Nouvel arrêté ordonnant la surcharge de timbres pour faire passer la faciale de 2F50 à 10F (Y&T AEF PA 20).

    Arrêté 1990
    Extrait de l'arrêté No 1990 publié dans le Bulletin 119 de la COL.FRA.

    Surchargé LIBRE et 10f


    Voir les chiffres de tirage des différentes surcharges au Cameroun et en AEF



    Essai Dulac AEF
    Un projet de timbres spécifiques à l'A.E.F. sera préparé à Londres et gravé par Edmond Dulac. Il ne sera finalement pas retenu (À cette époque, l'A.E.F. n'était pas un office postal au sens de l'UPU, seuls les "territoires" pouvaient émettre des timbres).

    Semeuse avec surtaxe
    idem avec surtaxe

    AEF Timbre France Libre
    série France Libre du Cameroun
    22 NOVEMBRE 1941 :
    Mise en vente en AEF et au Cameroun de timbres-poste imprimés à Londres et comportant les mots France Libre.

    lettre à entêt Cameroun Français libre et timbres France Libre pour le Moyen-Orient
    Lettre par avion Sabena du colonel commandant militaire du Cameroun, à entête "CAMEROUN FRANÇAIS LIBRE" de Douala pour un numéro de SP au Moyen Orient, affranchi à 6F en timbres de la France Libre (série de Londres), oblitérée Douala 20/10/42 censure française au départ et censure britannique du Caire. Cachet d'arrivée du BPM 6 (date illisible)

    Monument pour Brazza
    11 JANVIER 1942 :
    Mise en vente en A.E.F. d'un timbre imprimé à Londres représentant Savorgnan de Brazza et une Croix de Lorraine. La surtaxe était au profit d'une souscription pour ériger un monument à la mémoire de l'explorateur. Ce timbre de faciale 1F +2F était vendu 1 shilling (soit 8F80) à Londres à partir du 11 novembre 1941.
    (Taux de change officiels 1£ =176.625 F et 1US$ =43.80 F)



     • LES CARTES POSTALES FAMILIALES LOCALES



    15 MARS 1941 :
    Nouveau tarif régional pour le courrier au départ de l'AEF pour les pays du sud de l'Afrique.

    tarif UAP 1941
    suite et fin

    Voir le tableau récapitulatif des tarifs de l'AEF



    Un entier carte postale est imprimé en Afrique du Sud, en 1941, probablement afin de correspondre avec les états de l'Union Africaine des Postes (UAP) qui comprenait la plupart des colonies britanniques, belges et portugaises en plus de l'AEF. Il représente Savorgnan de Brazza en bistre et brun et sa valeur faciale est de 1 ' 25 ! (probablement 1F25 mal retranscrit). Cet entier neuf (sans surcharge) est rarissime (moins de cinq exemplaires connus). L'erreur de prix ayant été repérée avant la mise en vente, les cartes seront surchargées en francs "2 fr.==== 2 fr.": vers 1944.

    CP Interzone AEF Non-émise
    verso
    Entier carte postale d'AEF imprimée en Afrique du Sud dont le prix de vente est erroné restée non-émise

    CP AEF
    verso
    Carte postale pré-affranchie à 2F avec surtaxe aérienne de 10F "par avion spécial Sabena" au départ de Léopoldville, censure AEF et britannique, oblitérée Brazzaville 11/9/44

    Carte familiale surchargée avec nouveau timbre à 2F pour l'AOF
    Usage intercolonial entre AEF et AOF 2/11/44 de Brazzaville à Dakar avec affranchissement à 2F + 2F (carte postale surchargée 2F sous le timbre). La surtaxe aérienne entre l'AEF et l'AOF étant de 5F/5g, cet affranchissement est ....bizarre.

    Les cartes surchargées et ayant réellement voyagé sont difficiles à trouver, mais les cartes neuves surchargées le sont encore plus.

    CP surchargée
    carte surchargée neuve




    23 AOÛT 1941 :
    Arrêté du Gouverneur Général Eboué relatif à la mise en vente de cartes postales familiales (dites interzones). Ces cartes sont vendues munie d'un timbre-poste déjà collé par l'administration.
    Les timbres mobiles étaient interdits sur les cartes franchissant la ligne de démarcation (possibilité de cacher des messages subversifs sous le timbre). Le fait que les timbres étaient apposés par l'administration ne changea pas la règle et ces cartes furent toutes retournées à l'envoyeur.

    On notera que les cartes sont vendues 1F alors que les cartes similaires de métropole sont vendues 90c !!

    carte type interzone avec timbre mobile

    Carte interzone avec timbre mobile
    verso



    Un système de censure postale est mis en place. Diverses commissions portant chacune une lettre différente sont chargées de contrôler le trafic postal et télégraphique. Un cachet standard est utilisé.

    Il a été signalé un cachet atypique "CONTROLE POSTAL / CCCP / AFRIQUE FRANÇAISE LIBRE" de la Commission Centrale de Contrôle Postal (CCCP).

    Censure AEF CCCP
    verso
    Lettre d'Afrique du Sud pour l'Oubangui-Chari, affranchie à 1/3, oblitérée 10/11/42, censure au départ d'Afrique du sud , censure à l'arrivée en Afrique Française Libre "CONTROLE POSTAL / C.C.C.P. // AFRIQUE / FRANCAISE / LIBRE" et censure intérieure en Oubangui-Chari "CONTROLE POSTAL / COMMISSION A // AFRIQUE / EQUATORIALE FRANCAISE" transit Elisabethville 18/11 Leopoldville 24/11/42 Brazzaville et Bangui 6/12/42.

    Voir les chiffres de tirage des différentes surcharges au Cameroun et en AEF





    Retour en tête de page  



    30 AOÛT 1940 : :
    Accords de Tokyo qui donnent toutes facilités militaires aux troupes japonaises en échange du respect de la souveraineté française. 25 000 Japonais sont autorisés à stationner en Indochine. Des incidents éclatent à Langson, puis la cohabitation s'installe sans affrontement militaire.



    RALLIEMENT À LA « FRANCE LIBRE » DES ÉTABLISSEMENTS FRANÇAIS DANS L'OCÉANIE

    2 AOÛT 1940 :
    Ralliement de l'île de Tahiti à la France Libre.

    Ralliement à la France Libre
    2 SEPTEMBRE 1940 :
    Ralliement des Établissements Français de l'Océanie à la France Libre, ce qui est ensuite confirmé par un plébiscite.

    Deux timbres paraîtront en 1964 pour commémorer le ralliement de la Polynésie Française à la France Libre (Y&T Polynésie Nos 29 et PA 8).

    Timbres Ralliement sur lettre recommandée
    Lettre recommandée à 36 F pour Laon avec oblitération " PREMIER JOUR / PAPEETE // COMMEMTION / RALLIEMENT / POLYNESIE FRANCAISE / A LA FRANCE LIBRE / LE 2 SEPT 40 / 10 JUIL. 64" et cachet d'arrivée 15/7/64

    Lettre gouverneur avec vignette France Libre
    Lettre par porteur du Gouverneur des Établissements Français en Océanie pour le Haut-Commissaire de France dans le Pacifique (amiral d'Argenlieu) avec vignette patriotique ""POUR NOS SOLDATS / ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DES OEUVRES D'ENTR'AIDE DANS L'ARMEE // FRANCE / LIBRE (effigie) / TAHITI"

    Lettre Tahiti New-York
    verso
    Lettre recommandée du Gouverneur des Établissements Français de l'Océanie pour le Chef de la Délégation de la France Combattante à New-York, affranchie à 5F (recommandation), oblitérée Tahiti 12/11/42, censure de l'Océanie, transit San Pedro Californie 21/12/42, arrivée New-York 26/12, avec vignette patriotique "POUR NOS SOLDATS / ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DES OEUVRES D'ENTR'AIDE DANS L'ARMEE // FRANCE / LIBRE (effigie) / TAHITI", et cachet administratif du Cabinet du Gouverneur.



    LES SURCHARGES « FRANCE LIBRE »

    Surcharge France libre
    12 FÉVRIER 1941 :
    Arrêté No 134/ptt modifié le 7 mars ordonnant la surcharge locale de timbres des mots "FRANCE LIBRE" (Y&T 140/49 et PA 3).

    Voir le texte



    Série FRANCE LIBRE

    3 AVRIL 1941 :
    Arrêté local créant à Londres un bureau de poste auxiliaire de Papeete dénommé "France Libre".

    Bureau de Londres
    suite et fin





    LES CARTES « FAMILIALES » DITES « INTERZONES »

    Des cartes spéciales pour correspondre avec la zone occupée seront émises localement.

    Voir les textes officiels



    • La première, bien que vendue par l'Administration, a le texte conforme mais nécessite pour le courrier civil d'être affranchie en timbres mobiles et donc sera refoulée si elle est destinée à la “zone occupée” tirage 2000 (arrêté du 25 avril 1941).

    • carte interzone affranchie
      carrte interzone affranchie verso
      Carte interzone affranchie en timbres mobiles totalisant 1F, avec la griffe du bureau de départ, oblitéré 7/5/41, censure au départ des Établissements Français de l'Océanie et griffe "INADMIS"
      carte.................................................... 1750 €

    • Un deuxième type conforme portera une vignette représentant un pêcheur et son harpon tirage 3000 (arrêté du 14 mars 1942).

    • carte interzone harpon
      Carte interzone harpon verso
      Carte interzone vendue 1F au type harpon du 27/6/42, transit Tahiti 11/7/42 avec daguin, censure des Établissements Français dans l'Océanie et censure américaine encadrée (faible) "PASSED BY CENSOR V 86"

      ............................................. 2750 €

    • Un troisième type représentera un poisson stylisé “marara” tirage 6000 avec mention "PRIX DE VENTE 1 franc"(arrêté du 13 octobre 1942).
    • La plupart des cartes à ce type portent une rectification manuscrite du prix de vente par ajout manuscrit de "20" à l'encre après "1 franc".

      Entier carte postale poisson
      Entier carte postale sur carton épais avec timbre imprimé au type poisson stylisé avec complément de taxe manuscrit "20" à l'encre bleue de Papeete pour Paris. Verso entièrement vierge réservé à la correspondance, datée au verso "octobre 1944", cachet daguin Papeete 24/10/44, censure locale et censure US
      carte............................................. 2000 €

      Note : malgré le tirage de plusieurs milliers de chacune de ces cartes, il semble qu'il n'en reste aujourd'hui que quelques dizaines en tout dans les collections, la plupart oblitérées.

      Référence : "Cartes Familiales Interzones Des Établissements Français de l'Océanie" par Christian Beslu paru en 2004 dans le bulletin N°109 de la COL.FRA..
    Dans le sens France (zone occupée) vers Océanie, on connait des entiers carte postale Pétain à 80c utilisés en 1942.

    Carte interzone de Bordeaux vers les Iles Marquises
    Entier carte postale Pétain à 80c de Libourne (zone occupée) pour les îles Marquises, datée 20/1/42 avec censure britannique (Bermudes ?), américaines et française d'Océanie.
    L'expéditeur indique au destinataire qu'il vient de recevoir sa carte du 7 juillet (1941) et que c'était la première depuis deux ans !



    Volontaires Tahitiens

    21 AVRIL 1941 :
    Départ des Volontaires du Bataillon du Pacifique pour rejoindre les Forces Françaises Libres.

    Retour des Volontaires
    Plusieurs timbres ont été émis en l'honneur du bataillon du Pacifique (Y&T Polynésie Nos 29, 508, 642, PA 47).

    Départ des volontaires tahitiens

    Deux timbres rappellent les Volontaires du Pacifique et le Bataillon du Pacifique (Y&T Polynésie N°PA 47 et Nouvelle-Calédonie N°PA 121).

    23 JUIN 1941 :
    Décret du Maréchal Pétain étendant la procédure des télégrammes EFM (15 mots maxi) aux militaires et marins de la marine marchande entre la métropole, l'AFN d'une part et toutes les colonies d'autre-part.

    Voir le texte



    Les télégrammes EFM seront étendus aux relations entre colonies par décret du 27 janvier 1942.

    Voir le texte



    Ces décrets ayant été pris par le Maréchal Pétain, on ne sait s'ils ont été appliqués dans les colonies ralliées à la «France Libre» de et vers les colonies fidèles au maréchal.
    Un décret semblable sera pris entre colonies "dissidentes" en février 1942 (voir ci-dessous).



    25 JUILLET 1941 :
    Publication des règles d'affranchissement du courrier à destination des militaires au départ des Établissements Français dans l'Océanie (affranchissement gratuit).

    Correspondance des Militaires
    suite et fin



    9 FÉVRIER 1942 :
    Création de télégrammes EFM entre les Établissements Français en Océanie d'une part et Beyrouth, l'AEF et le Cameroun d'autre part. Le texte précise également les tarifs vers l'Indochine « via Roanne ».

    Voir le texte de l'arrêté


    Il est vraisemblable que cette facilité a été étendue à l'AFN et à l'AOF après leur ralliement en novembre 1942. Le texte de cette décision n'a pas encore été signalé.
    On trouve ainsi des télégrammes entre le Maroc et Tahiti en mars 1945 (avant la fin de la guerre en Europe et dans le Pacifque).

    TAD Papeete TSF
    Télégramme PAPEETE TSF
    Télégramme de Casablanca pour Tahiti avec cachet postal "PAPEETE TSF / TAHITI" 6/3/45 et cachet de censure "CONTROLE /☆ TELEGRAPHIQUE ☆ / xxxxxx / xxxxx / OCEANIE"

    17 FÉVRIER 1942 :
    Arrivée des troupes américaines à Bora Bora dans le cadre de l'opération Bobcat déclenchée après Pearl Harbor consistant à installer une base de ravitaillement en carburants et besoin divers pour l'aviation américaine.
    Cette opération a laissé sur l'île de nombreux vestiges comme des batteries antiaériennes, des blockhaus, mais surtout la piste d'atterrissage qui fut longtemps la plus longue de Polynésie.

    source : http://books.openedition.org/sdo/640?lang=fr

    APO 919 Bora-Bora
    Lettre en franchise par voie de surface partie de l'APO 919 de Bora-Bora dans les premiers jours de l'arrivée des troupes américaines (qui n'ont pas encore de cachet spécifique).


    22 OCTOBRE 1942 :
    Arrivée des timbres avion de la "FRANCE LIBRE" (Y&T Océanie PA 7/13). Une "décision" crée une commission chargée de les réceptionner.

    décision du gouverneur
    Décision du Gouverneur créant une commission pour la réception comptable des timbres "avion" imprimés à Londres parue du Journal Officiel des EFO..

    Série de Londres

    Lettre du Gouverneur de l'Océanie
    Lettre officielle pour la France Libre à New-York, affranchie à 4F dont le 1F50 émission de Londres, avec grande griffe rouge encadrée 77x40mm "GOUVERNEMENT DES ETABLISSEMENTS FRANCAIS / DE L'OCEANIE / COURRIER OFFICIEL / CABINET DU GOUVERNEUR", cachet administratif double cercle "ETABLISSEMENT FRANCAIS DE L'OCEANIE // CABINET / DU / GOUVERNEUR" et grande griffe ovale à croix de Lorraine violette 47x37mm 26/6/43.
    La marque de scotch à droite est celle d'un scotch de censure américain s'étant décollé et qui laisse quelques traces par décalque.

    Serie de Londres poste
    5 JUIN 1943 :
    Arrivée à Papeete des timbres-poste "France Libre" imprimés à Londres. Une "Décision" crée une commission chargée de leur réception.

    Timbres-poste France Libre
    Décision du Gouverneur créant une commission pour la réception comptable des "timbres-poste" imprimés à Londres parue du Journal Officiel des EFO.

    Lettre recommandée avec timbre France Libre
    verso
    Lettre recommandée de Papeete pour Alger, affranchie à 3F avec cinq timbres "de Londres" oblitérée Papeete 21/12/43, censure française, transit San Francisco 8/1/44 et New-York 22/1/44 et mention manuscrite "avisé le 2/3/44".

    Timbre entraide
    17 FÉVRIER 1945 :
    Arrivée à Papeete des timbres reçus de Londres. Une "Décision" crée une commission chargée de leur réception.
    En ce qui concerne les coupons-réponse internationaux, indiqués dans la "décision" il doit s'agir des coupons à 7F, créés dans le tarif du 1er février 1944.
    Note : les catalogues indiquent une date d'émission des timbres "Entraide" de "1944".

    Arrivée de timbres de Londres
    Décision du Gouverneur créant une commission pour la réception comptable des "timbres-poste" imprimés à Londres parue du Journal Officiel des EFO.



    Retour en tête de page  



    6 SEPTEMBRE 1940 :
    Loi relative au Délégué général du Gouvernement en Afrique française : «il a pouvoir de provoquer et le cas échéant de prendre les mesures d'urgence que commande la sécurité militaire de l'Afrique française».

    7 SEPTEMBRE 1940 :
    Le général Weygand est nommé Délégué Général du Gouvernement en Afrique française (J.O.p 4919).
    C'est le 5 septembre 1940 que le maréchal charge le général Weygand de prendre en mains tous les territoires de l'Afrique française, du Maghreb aux tropiques, en vue d'y rétablir la confiance, l'espoir, l'unité de vues, de rassurer les populations et de les préserver contre toute tentative d'agression par « quiconque ».

    Délégation Générale
    Lettre en franchise (voie de surface) avec surtaxe aérienne et cachet de franchise "DELEGATION GENERALE EN AFRIQUE FRANCAISE / Quartier Général // (déesse assise)" non oblitérée au départ et transit Marignane 7/12/40
    Lettre avec cachet de la Délégation Générale .......................200 €




    RALLIEMENT À LA « FRANCE LIBRE »
    DES
    ÉTABLISSEMENTS FRANÇAIS DANS L'INDE

    9 SEPTEMBRE 1940 :
    Ralliement à la « France Libre » des Établissements Français dans l'Inde.

    1941-45 :
    Une marque circulaire bicolore à croix de Lorraine avec les mots "FRANCE TOUJOURS" est utilisée sur le courrier du Gouverneur des Établissements Français dans l'Inde. Elle a valeur de marque de contrôle. C'est à partir d'elle qu'a été réalisée la surcharge des timbres en 1941.


    Vignette France Toujours
    Lettre adressée au général de Gaulle, avec en-tête des Établissements Français dans l'Inde, cachet imprimé "FRANCE TOUJOURS et croix de Lorraine rouge", vignette multicolore "FRANCE TOUJOURS", V de la Victoire (au dessus idem en "morse"), affranchie avec timbre de l'Inde Britannique à 3 as 6 ps, oblitéré de la poste de l'Inde britannique "PONDICHERRY 26 AUG 41".

    Note : les timbres-à-date de l'Inde britannique portent l'orthographe PONDICHERRY (deux R) tandis que les timbres-à-date de l'Inde française portent l'orthographe PONDICHÉRY.

    Cette marque se retrouve également sur les exemplaires du Journal Officiel de l'Inde Française.

    Jo France Toujours
    Journal Officiel de l'Inde Française pendant la deuxième guerre mondiale avec le logo «FRANCE TOUJOURS» et la Croix de Lorraine.



    • LES SURCHARGES « FRANCE LIBRE »

    Y&T 139
    (Y&T Inde Française No 139)
    16 FÉVRIER 1941 :
    Sur instruction de la « France Libre » à Londres, 31 timbres et un bloc-feuillet des émissions précédentes sont surchargés en typographie ou au tampon des mots "FRANCE LIBRE" en diagonale ou horizontalement sur une ou deux lignes.
    Certains timbres surchargés existent avec plusieurs couleurs de surcharge et/ou surcharge sur une et deux lignes et/ou surcharge en diagonale et surcharge horizontale. La plupart existent avec surcharge renversée parfois dans une autre couleur, ce qui montre, si nécessaire, le caractère purement philatélique de cette émission.
    Deux tiers des timbres (environ 15 000 séries) ont été envoyés à Londres pour être vendus au prix fort pour alimenter les caisses de la France Libre et la quasi totalité du reste a servi localement sur lettre philatélique de complaisance. Ils ont été reconnus par un arrêté du 6 mars 1943,
    La grande fluidité des encres utilisées rend les surcharges souvent empâtées et baveuses....donc faciles à imiter !

    Inde 131b
    Y&T Inde 131b
    (cliché Timbres magazine Avril 2015)


    Timbre surchargés France Libre 1941
    (Y&T 132/150 sauf 139 ci-dessus) mis en vente le 16 février 1941
    Timbres rares surchargés sur lettre
    (Y&T Inde Française Nos 156a, 156, 151, 151a, 152 et 153) oblitérés 13/11/41 sur enveloppe

    Bloc Expo de 37 surchargé
    (Vente Pascal Behr Septembre 2012)

    Bloc de 1937 surchargé sur lettre
    (Vente Pascal Behr Septembre 2012)

    MAI 1941 :
    Sans l'accord des autorités et en l'absence du Gouverneur, 27 timbres sont surchargés au tampon du logo "FRANCE TOUJOURS" et de la Croix de Lorraine (en une seule couleur). Tirage 200 de chaque sauf les 18 ca et 18ca/30c tirage 100 chacun. Informées après coup, les autorités décidèrent que tous ces timbres seraient vendus dans les bureaux de poste des cinq établissements. Utilisation essentiellement / uniquement philatélique (Y&T Inde Nos 230A à 230DD). Ils ont été officialisés par un décret du 6 mars 1943, publié au J.O. du 5 février 1944.
    Contrairement aux timbres à forte surcharge émis dans les autres colonies (Cameroun, Levant..) ou aux timbres envoyés à Londres et vendus à un "prix de détail de négociant", ces timbres surchargés localement contribuaient très peu à « la cause » et n'avaient donc pratiquement aucun intérêt sauf ..... pour les auteurs qui en tirèrent un grand profit localement.

    18ca surchargé 3R surchargé 20 ca surchargé
    5R surchargé
    Timbres frauduleux mais officialisés après-coup pour éviter la spéculation.

    timbres France-toujours sur lettre
    Lettre philatélique recommandée de Pondichéry pour Pondichéry 15/9/45
    (Vente Pascal Behr Septembre 1912)

    18 timbres France Toujours sur lettre
    18 timbres surchargés sur lettre recommandée locale 30/12/43

    alerte Vu la cote importante de ces timbres dans les catalogues et la piètre qualité de la surcharge et de l'encre, il y a de nombreuses fausses surcharges.

    1942 :
    Arrivée de Londres d'une série de 14 timbres représentant une fleur de Lotus avec la légende FRANCE LIBRE et la Croix de Lorraine.

    série de Londres

    16 DÉCEMBRE 1942 :
    Arrêté du Gouverneur ordonnant la surcharge de 7 nouvelles valeurs sur 35 000 timbres à 16 ca avec surcharge "FRANCE LIBRE" et Croix de Lorraine (Y&T Inde 184/190).
    La mise en vente aurait eu lieu le 27 décembre.

    déclassement de timbres
    suite et fin

    Il semble que toutes les nouvelles valeurs aient été surchargées "FRANCE LIBRE" et Croix de Lorraine et non uniquement la moitié comme l'indique l'arrêté.

    série 184-190
    (Y&T Inde 184/190) mis en vente le 27 décembre 1942

    4 FÉVRIER 1943 :
    Un arrêté du Gouverneur prescrit la surcharge "FRANCE LIBRE" et Croix de Lorraine sur un certain nombre de timbres des anciennes émissions (Y&T Inde Nos 160/182).

    déclassement et surcharge

    Certaines surcharges prescrites ci-dessus par l'arrêté du Gouverneur ont eu deux tirages l'un en 1942, l'autre en 1943. Un timbre déjà surchargé 18ca/30c a reçu une surcharge bleue sur deux lignes (non listé dans l'arrêté du Gouverneur) (Y&T Inde No 159).

    Inde Y&T 157/83
    (Y&T Inde Française 160/183 (sauf 172 et surcharges bleue et rouge du 20 ca)

    16 ca 1937 surchargé
    (Y&T Inde Française 172, tirage 300)

    4 FÉVRIER 1943 :
    Un autre arrêté du Gouverneur prescrit le changement de valeur faciale d'un certain nombre de timbres dont les trois quarts seront surchargés "FRANCE LIBRE" et Croix de Lorraine et un quart avec uniquement la nouvelle valeur (Y&T Inde sans France Libre : 191/197; avec France Libre : 198, 201, 204, 207, 210, 215 et 216).
    La mise en vente aurait été le 24 février.

    déclassement et surcharge
    suite et fin

    Inde 191/197 surcharge sans France Libre ni Croix de Lorraine
    Série sans "FRANCE LIBRE" ni croix de Lorraine (Y&T Inde Française Nos 191/97)
    (voir ci-dessous les timbres surchargés FRANCE LIBRE et Croix de Lorraine)

    17 AVRIL 1943 :
    Un arrêté du Gouverneur prescrit la surcharge de timbres-poste à 1, 2, 3, 5 roupies ayant peu d'usages de nouvelles valeurs plus faibles avec "FRANCE LIBRE" et Croix de Lorraine (Y&T 199, 200, 202, 203, 205, 206, 208, 209, 211, 212, 213 et 214).

    arrêté de déclassement et de surcharge
    suite et fin

    Le même jour un autre arrêté prescrit la surcharge de ces timbres, ainsi que quatre autres timbres à 3 ca, 18 ca, 20 ca et 1 fa, des mots"FRANCE LIBRE" et d'une Croix de Lorraine.

    Surcharge Croix de Lorraine

    Puis on s'aperçoit qu'il n'y a pas assez de timbres à 20 caches et l'arrêté est modifié : le tirage sera de 45 000 au lieu de 50 000.

    rectification du tirage
    suite et fin

    Série 198/216
    surcharges "FRANCE LIBRE" et croix de Lorraine et nouvelles valeurs
    (Y&T Inde Française Nos 198,201,204,207,210,215 et 216) arrêté du 4 février)
    et
    (Y&T Inde Française Nos 199, 200, 202, 203, 205, 206, 208,209,211, 212, 213 et 214) de l'arrêté du 17 avril

    regroupés par Yvert et Tellier sous les numéros 198/216


    s&rie 191/197 sur lettre FDC
    FDC de la série 198, 201, 204, 207, 210, 215 et 216

    D'autres timbres-poste seront déclassés et convertis en timbres fiscaux (timbres-quittance, d'instance judiciaire).

    Décret de déclasement et de surcharge
    suite et fin

    Pour plus de détails on se reportera à la brochure "Les surcharges "France Libre" dans les Établissements Français en Inde 1941-1945" par Ph Voisin, Orléans 1984 ISBN 2-9500569-0-3

    Pour la période chronologique suivante voir le chapitre :

    La fin des Établissements Français dans l'Inde.





    Retour en tête de page  



    RALLIEMENT À LA « FRANCE LIBRE » DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE

    19-23 SEPTEMBRE 1940 :
    En Nouvelle-Calédonie, le gouverneur Pélicier feint, sous la pression populaire, de se rallier au général de Gaulle. Mais il n'en fait rien et est contraint de démissionner. Il est remplacé par le lieutenant-colonel Denis, fidèle au maréchal.
    Gouverneur Sautot
    La population, par l'intermédiaire du Comité de Gaulle, fait appel au Commissaire français des Nouvelles-Hébrides Henri Sautot qui arrive sur un navire australien et la Nouvelle-Calédonie est rattachée à la France-Libre.

    Comité de Gaulle Nouméa
    Lettre par avion à en-tête "COMITE DE GAULLE / C.E.G.F.L.N.C./ (croix de Lorraine" de Kone pour Alger, affranchie à 44 F, oblitérée 9/11/43, censure Nouvelle-Calédonie et censure US

    Une griffe commémorative encadrée 83 x 22 mm "NOUVELLE-CALEDONIE ET DEPENDANCES / 19 SEPT. 1940 - 19 SEPT. 1950 / 10° ANNIVERSAIRE / DU RALLIEMENT A LA FRANCE LIBRE" sera apposée sur le courrier pour le dixième anniversaire.

    10ème anniversaire du ralliement
    Lettre officielle pour les Nouvelles Hébrides avec griffe "NOUVELLE-CALEDONIE ET DEPENDANCES / 19 SEPT. 1940 - 19 SEPT. 1950 / 10° ANNIVERSAIRE / DU RALLIEMENT A LA FRANCE LIBRE" oblitérée Nouméa 19/9/50

    Des cartes postales interzones de confection locales à affranchir en timbres mobiles sont imprimées sur place. Celles destinées à la zone occupée sont retournées à l'envoyeur avec une griffe "INADMIS".

    Carte interzone locale
    verso
    Carte postale interzone (type : texte à compléter ou à biffer) de confection locale datée 5/6/41 par avion de Nouméa pour Paris via San Francisco affranchie à 14 F, refoulée avec une griffe "INADMI" car destinée à la zone occupée (timbres mobiles interdits)
    Alain Millet dans le bulletin COL FRA No 144



    • LES SURCHARGES « FRANCE LIBRE »

    En mars 1941, une série de timbres est surchargée "France Libre" ( Y&T Nouvelle-Calédonie Nos 195/229).
    La plupart des séries sont envoyées à Londres pour être vendues au prix fort aux collectionneurs et moins d'un millier de séries seront utilisées sur place, d'où la rareté du courrier (même philatélique) affranchi avec ces timbres.

    Timbres France Libre sur lettre recommandée.
    Lettre recommandée locale de Kone pour Poya affranchie avec trois timbres "France Libre", oblitérés Kone 5/8/44. au verso arrivée Poya 6/8/44



    • LES CENSURES


    Des bandes de refermeture de diverses couleurs avec texte "OUVERT PAR LA CENSURE - NOUVELLE-CALEDONIE" ont été employées avec cachet double cercle "CENSURE ALLIEE / - NOUVELLE-CALEDONIE // 10".

    Censure alliée de Nouvelle Calédonie
    verso
    Lettre de Nouméa pour Sydney affranchie à 4F (timbre de Londres) avec oblitération cachet double cercle, cercle intérieur pointillé, "NOUMEA / Nelle-CALDONIE" 21/6/44, avec bande de censure rose foncé "OUVERT PAR LA CENSURE-NOUVELLE-CALEDONIE" et cachet double cercle violet 32/20mm "CENSURE ALLIEE / - NOUVELLE-CALEDONIE // 10"., censure australienne à l'arrivée et oblitération mécanique SYDNEY 27/7/44

    Censure bande verte
    Lettre triple port des USA pour la Nouvelle Calédonie, censurée par l'US Navy et à l'arrivée en Nouvelle Calédonie 16/12/42



    • LES FORCES ARMÉES AMÉRICAINES

    PARTIE EN CONTRUCTION

    arrivée des troupes US
    12 MARS 1942 :
    Les forces américaines débarquent en Nouvelle-Calédonie avec l'accord de la France Libre.
    Auparavant le Département d'État américain avait implicitement reconnu l'autorité de la France Libre sur les territoires du Pacifique.
    On connaît également des "V-Mail" originaires de Nouvelle-Calédonie par exemple :
    V mail de Nouvelle-calédonie
    V-mail américain de l'APO 502 SF qui est en Nouvelle Calédonie d'avril 1942 à juin 1947. enveloppe datée du 3/4/44


    Le catalogue ACEP des colonies liste les APO américains ayant été affectés en Nouvelle-Calédonie avec leur dates d'implantation.

    On pourra se reporter à l'excellent article de Alain Millet dans le bulletin COL FRA No 144 du deuxième trimestre 2013 sur le courrier en Nouvelle Calédonie pendant le deuxième guerre mondiale.


    Retour en tête de page  



    L'EXPÉDITION DE DAKAR

    Royal Navy France Libre
    23-25 SEPTEMBRE 1940 :
    Tentative franco-anglaise de débarquement à Dakar en vue de rallier l'A.O.F. aux Alliés.
    C'est un échec, les autorités locales restant fidèles au maréchal Pétain. Le gouverneur Boisson fait tirer les batteries côtières sur les navires de l'expédition. De Gaulle renonce.

    Le tribunal militaire de Dakar prononce 115 condamnations à mort, 60 aux travaux forcés et 51 à des peines de prison parmi ceux qui avaient tenté de soutenir l'invasion. En représailles le maire de Dakar et son conseil municipal sont remplacés par une "Délégation Municipale Spéciale" nommée.

    Les F.F.L., composés d'environ 2 000 hommes, disposent de l'aviso colonial "Savorgnan de Brazza", les avisos-dragueur "Commandant Dominé" et "Commandant Dubosc" et deux chalutiers armés le "Vaillant" et le "Viking". De plus quatre cargos acheminent le gros matériel.
    Les troupes françaises libres sont acheminées par les paquebots hollandais le "Westernland" et le "Pennland" de la Holland-America Line.

    Une des raisons de l'échec est l'envoi par le gouvernement du Maréchal Pétain, avec l'accord des autorités allemandes, de la Force Y de Toulon avec cinq croiseurs pour défendre le Gabon et qui se trouvera, un peu par hazard, au large de Dakar au moment de l'opération.

    Mais la principale raison est la cohésion politique entre le Haut-commissaire Boisson, et les autorités militaires locales favorables à la collaboration (généraux Barrau, Gama..).

    source : http://books.google.fr/books?id=1gDCuoallKwC&pg=PA406&lpg=PA406&dq= FFL+freetown&source=bl&ots=wERMyT7m5x&sig=JXXqVZ7KagcILPtgG-mqwCTN_WQ&hl=fr&sa=X&ei= 8TIUVLuiHoL3asHBgpgM&ved=0CHsQ6AEwCQ#v=onepage&q=FFL%20freetown&f=false

    De Gaulle devant Dakar
    Lettre de l'état-major du général de Gaulle à bord d'un navire néerlandais participant à l'opération avec le cachet de franchise "LE GENERAL DE GAULLE / ETAT MAJOR / LE CHEF / DU / 2ème BUREAU", censure anglaise "PASSED BY CENSOR 9." et bande de censure "OPENED BY CENSOR"


    lettre du Général barrau 29/9/40
    Pli urgent recommandé par avion du général de Corps d'Armée commandant supérieur des troupes du groupe de l'AOF à Dakar (général Barrau), affranchie à 8F pour la Guinée,oblitéré Dakar 28/9/40, arrivée Conakry 30 septembre 1940.

    Délégation Spéciale de Dakar
    verso
    Carte interzone envoyée par le Président de la Délégation Municipale Spéciale de Dakar qui a remplacé le Conseil Municipal qui avait appelé à soutenir le général de Gaulle.






    Retour en tête de page  



    28 SEPTEMBRE 1940 :
    Dès que les troupes japonaises prennent pied en Indochine, les troupes françaises du Cambodge sont bombardées par les avions siamois.

    30 SEPTEMBRE 1940 :
    Ultimatum de la Royal Navy aux autorités de Madagascar : soumission à la France Libre ou blocus économique et militaire. Ce sera le blocus jusqu'en janvier 1942.

    3 OCTOBRE 1940 :
    Promulgation en métropole de la loi sur le statut des Juifs. L'article 9 dispose que le statut est applicable à l'Algérie, aux colonies, pays de protectorat et territoires sous mandat (JO 18 octobre p 5323).







    ARRIVÉE DU GÉNÉRAL DE GAULLE EN
    AFRIQUE ÉQUATORIALE FRANÇAISE

    8 OCTOBRE 1940 :
    Le général de Gaulle débarque à Victoria (Cameroun britannique) et se rend à Douala (Cameroun français) où il est accueilli par le colonel Leclerc. Son état-major s'installe à la Chambre de Commerce de Douala.

    De Gaulle et Leclerc à Douala
    Le général de Gaulle et le colonel Leclerc à Douala 8 octobre 1940


    Arrivée de Gaulle au Cameroun
    Lettre de Mbanga pour Douala oblitérée MBANGA 19/8/40 avec oblitération mécanique d'arrivée DOUALA 20/10/40 au verso et cachet administratif " ★ LE GENERAL DE GAULLE ★ / LE CHEF / D'ETAT / MAJOR"


    De Gaulle à douala
    verso
    Lettre du Chef du 2ème Bureau de l'État-major du général de Gaulle pour un membre de son staff, oblitérée "Douala 15/10/40" avec cachet administratif " ★ LE GENERAL DE GAULLE ★ / ETAT-MAJOR // LE CHEF / DU / 2ème BUREAU / ★" et cachet d'arrivée du bureau du courrier 16/10/40

    24 OCTOBRE 1940 :
    Arrivée du général de Gaulle à Brazzaville, première capitale provisoire de la France Libre.
    Il promulgue l'Ordonnance n° 1, organisant les pouvoirs publics durant la guerre et instituant le Conseil de Défense de l'Empire.
    texte complet dans : http://mjp.univ-perp.fr/france/co1940fl-cde.htm

    Des cartes postales représentant l'arrivée du général de Gaulle à Brazzaville seront mises en vente par la Poste à partir du 1er janvier 1942 avec, collé au verso, un timbre déjà surchargé “LIBRE” et qui reçoit une nouvelle surcharge "24-10-40" (Y&T A.E.F. No 140A/D). Ces cartes ont été imprimées en Afrique du Sud.
    Les timbres neufs n'ont officiellement pas été vendus au public. Ceux que l'on trouve généralement sont des timbres qui ont été décollés de leur support et éventuellement regommés !
    Il y a de nombreuses variétés notamment sur le chiffre “2” bouclé ou simple, sur la forme de la lettre "L", du chiffre 4.... etc....

    Variété 2 simple variété 2
    Chiffre "2" simple, lettre "L" quasi verticale Chiffre "2" bouclé, lettre "L" légèrement penchée vers la gauche

    Arrêté concernant les CP de Gaulle
    source Claude Dauthuille dans le N° 117 du bulletin COL FRA.

    D'après Hervé Drye dans le bulletin COL. FRA. No 66, le tirage aurait été réparti ainsi :

    tirage des surcharges 24-10-40

    Deux cartes postales ont été utilisées. On peut constituer des séries complètes avec chaque type.

    CP De Gaulle CP de Gaulle type 2
    Type 1 Type 2

    Les cartes étaient vendues avec un timbre déjà collé et les timbres neufs n'étaient pas vendus au public.

    carte arrivée du général de Gaulle à Brazzaville
    Carte telle que vendue dans les bureaux de poste

    Bien que les timbres surchargés ne devaient être vendus que déjà apposés sur les cartes postales, on connaît quelques irrégularités :

  • Enveloppe avec un des timbres et une griffe 59 x 12 mm "BRAZZAVILLE -24-10-1940 / Arrivée du Général de Gaulle / dans la Capitale de la France Libre. " :

  • timbre surchargé apposé sur lettre avec griffe commémorative
    Enveloppe philatélique, mais très rare, avec un des timbres surchargés oblitéré 7/1/42 et la griffe "BRAZZAVILLE -24-10-1940 / Arrivée du Général de Gaulle / dans la Capitale de la France Libre. "
    (On ne sait si le timbre neuf a été vendu clandestinement à la pièce ou s'il a été décollé d'une carte et recollé ensuite sur une enveloppe. De même on ne sait si la griffe est officielle ou privée.)

  • Carte postale vendue au public mais ayant la série complète surchargée.

  • CP série arrivée de gaulle
    Carte postale philatélique recommandée représentant l'arrivée du général de Gaulle, de Brazzaville pour New-York, affranchissement superfétatoire à 5F05 dont la série complète des timbres surchargés 24-10-40, (tarif exact CPE : 1F50 + recom. 2F50) oblitérée Brazzaville 1/6/43, arrivée New-York 16/7/43 et censure US.
    (On ne sait si les timbres neufs ont été vendus clandestinement à la pièce ou s'ils ont été décollés d'autres cartes et ensuite collés pour faire une série complète)

    Pour plus de détails on se reportera à l'article "A.E.F. Les surcharges «LIBRE 24-10-1940» (Yvert N° 140A à D) par Henri Guillermain dans le bulletin N° 117 de la COL FRA.




    Retour en tête de page  



    25 OCTOBRE 1940 :
    Loi portant création par le gouvernement du maréchal Pétain d'un Fonds Exceptionnel de Solidarité Coloniale pour aider les colonies à faire face au blocus économique. Il s'agit d'un changement par rapport à la loi du 13 Avril 1900 qui voulait que chaque colonie s'autofinance et ne coûte rien à la métropole.



    27 OCTOBRE 1940 :

    Création à Brazzaville du Conseil de Défense de l'Empire, première ébauche d'un gouvernement.
    Les Britanniques ne le reconnaissent pas immédiatement.
    Le Conseil est composé de neuf personnalités civiles et militaires : général Georges Catroux, vice-amiral Émile Muselier, général Edgard de Larminat, gouverneur Félix Éboué, gouverneur Henri Sautot, colonel Philippe Leclerc, médecin-général Adolphe Sicé, secrétaire permanent : René Cassin, capitaine de vaisseau Georges Thierry d'Argenlieu.

    Ordonnance créant le Conseil de défense de l'Empire
    Liste des membres



    OCTOBRE-NOVEMBRE 1940 :
    Les Nationalistes indochinois essaient de profiter de la faiblesse française. Des émeutes ont lieu au Tonkin et en Indochine. il y a une centaine de morts et plus de 5 000 arrestations.

    3 NOVEMBRE 1940 :
    L'Espagne proclame sa souveraineté sur Tanger, qu'elle occupe depuis le mois de juin.



    RALLIEMENT FORCÉ
    DU GABON
    À LA « FRANCE LIBRE »

    29 AOÛT - 9 NOVEMBRE 1940 :

    Le 29 août le gouverneur du Gabon, Pierre Masson, se rallie à la France Libre du général de Gaulle.
    Mais arrivent le même jour à Libreville, les sous-marins "Sidi-Ferruch" et "Poncelet" et le croiseur auxiliaire "Cap des Palmes" de la marine fidèle au maréchal Pétain. Pierre Masson revient sur sa décision. le lendemain.
    La France Libre envoie alors des forces sur Port-Gentil et Libreville qui se rendent le 10 novembre.
    Le 7 novembre le sous-marin "Poncelet" combat les navires britanniques amenant des troupes et est gravement endommagé. L'équipage est évacué et le commandant saborde le sous-marin et coule avec.
    L'équipage fut recueilli à bord des navires britanniques HMS MILFORD puis sur le HMS DEHLI afin d'être interné au camp britannique de Port Harcourt au Nigéria. Dix-huit quartiers-maîtres et matelots rallièrent les F.N.F.L.
    source : http://sous-marin.france.pagesperso-orange.fr/Q141.htm

    Sous-marin Poncelet
    verso
    Lettre partie de Lyon Croix-Rousse le 10/1/42 pour un quartier-maître du sous-marin "Poncelet" interné au Nigéria "via les oeuvres de la Marine à Dakar" (fidèle au maréchal). La lettre arrive à Dakar le 19/1/42 où elle est censurée (bande de censure sous la censure britannique et puce A3), va à Lomé (Togo) le 22 janvier puis à Cotonou (Dahomey) le 24 janvier. Passe au Nigéria avec censure britannique locale. Le destinataire ne s'y trouve pas (il fait sans doute partie des dix-hi ut ayant rallié les FNFL) et la lettre est renvoyée aux "Free French Forces".Elle repasse à Cotonou le 14 mars y reste jusqu'au 30 mars 1942. Elle est ensuite transmise à la France Libre (via ?) où elle arrive à Brazzaville le 3 juin, où elle est à nouveau censurée (bande Afrique Française Libre et puce A4), puis va à Marine Pointe-Noire (Moyen-Congo) le 15 juin.



    Retour en tête de page  



    LES CENSURES DANS LES COLONIES « DISSIDENTES »

    Les anciens cachets de censure et bandes de refermeture comportant le mot "MILITAIRE" restent en service contrairement aux colonies « non-dissidentes » qui utilisent l'expression "AUTORITES DU CONTROLE".

    Lettre des USA censurée
    verso
    Lettre par avion des USA pour Edea (Cameroun), affranchie à 60¢, oblitérée Springfield 29/1/44, transit Douala 13/3/43, censure Commission A et bande "CONTROLE POSTAL MILITAIRE", départ Douala 14/3, arrivée Edea 15/3

    Le courrier officiel porte une marque de censure mais pas de bande de censure laissant penser qu'il n'a pas été ouvert.

    Censure du courrier officiel
    Lettre de la French Supply Mission de New-York 16/2/44 pour le Gouverneur du Cameroun avec cachet de censure mais sans bande de refermeture : la lettre n'a pas été ouverte par la censure.

    Les cachets double cercle de censure avec texte "CONTROLE POSTAL" restent en service tant au niveau postal que télégraphique.

    tad FOERT-LAMY POSTE RADIO No1
    Télégramme censuré à Fort-Lamy
    Télégramme de Moramanga pour Fort-Lamy du 4/1/44 avec censure télégraphique commission G et très rare timbre-à-date "FORT-LAMY / POSTE RADIO N0 1" 4 JANV 44

    Il y a quelques cachets atypiques peu courants :

  • un cachet atypique "CONTROLE POSTAL / CCCP / AFRIQUE FRANCAISE LIBRE" (Commission Centrale de Contrôle Postal ?).


  • Censure AEF CCCP
    verso
    Lettre d'Afrique du Sud pour l'Oubangui-Chari, affranchie à 1/3, oblitérée 10/11/42, censure au départ d'Afrique du Sud, censure à l'arrivée "CONTROLE POSTAL / C.C.C.P. // AFRIQUE / FRANCAISE / LIBRE" et censure intérieure en Oubangui-Chari "CONTROLE POSTAL / COMMISSION A // AFRIQUE / EQUATORIALE FRANCAISE" transit Elisabethville 18/11 Leopoldville 24/11/42, Brazzaville et Bangui 6/12/42.

  • un cachet en négatif au Cameroun "CONTROLE POSTAL / COMMISSION A // TERRITOIRE/  DU / CAMEROUN".

  • Censure AEF négative
    Lettre de 10 à 15g par avion de Brazzaville pour le Cameroun affranchie à 19F (9F au verso soit LFC : 1F + 3x6F/5g surtaxe aérienne tarif 1/1/41) avec censure "ordinaire" "CONTROLE TELEGRAPHIQUE / COMMISSION A // AFRIQUE EQUATORIALE FRANCAISE " et à l'arrivée en négatif "CONTROLE POSTAL / COMMISSION A / TERRITOIRE / DU / CAMEROUN" 4/8/41

  • un cachet avec Croix de Lorraine au Cameroun "CONTROLE POSTAL / COMMISSION C // TERRITOIRE/  DU / CAMEROUN".


  • Censure à Croix de Lorraine du Cameroun
    Lettre locale affranchie à 1F de Ebolowa pour Eseka 24/6/42, avec censure "CONTROLE POSTAL / ☨ COMMISSION C ☨ // TERRITOIRE/  DU / CAMEROUN" et arrivée Eseka.



    Retour en tête de page  



    LES CAMPS D'INTERNEMENT POUR PÉTAINISTES EN AFRIQUE FRANÇAISE LIBRE ET AU CAMEROUN

    14 NOVEMBRE 1940 / 14 DÉCEMBRE 1940 / 1ER MAI 1941 :
    Après les combats du Gabon entre militaires favorables au maréchal Pétain et militaires favorables au général de Gaulle, création respectivement à Fort Rousset, à Muila et à Djambala de camps d'internement administratif pour les "pétainistes"..
    « Aux Sources Officielles de la décolonisation française » page 56.
    A chaque création un arrêté comme celui-ci est publié au Journal Officiel.

    Camp d'internés

    Camp d'internement de Mouyondzi
    verso
    Lettre par avion d'un Capitaine interné dans le camp de Mouyondzi pour l'Aveyron, affranchie à 5F50 (LSFC : 1F + surtaxe avion 4F50/5g), oblitérée "MOUYONDZI / MOYEN-CONGO" 27/3/42, transit "MADINGOU / CONGO FRANCAIS" 27/3/42, "BRAZZAVILLE R.P. / MOYEN-CONGO" 30/3/42, "LAGOS / NIGERIA" 8/4/42, "CORREO AEREO / MADRID" 22/6/42, arrivée "FONDAMENTE / AVEYRON" 20/7/42.
    censures AEF Commission A et Nigeria.

    Lettre pour le Camp de Mouyondzi
    verso
    Lettre par voie de surface de Béziers pour un Sergent-Chef au camp de Mouyondzi, affranchie à 1F50, oblitérée janvier 1942, censure d'AOF (ovale arrondi "par les autorités du contrôle"), censure du Nigéria, censure de l'AFL (commission A, puce A/5, ovale angles pointus "par les autorités militaires") et à l'arrivée au camp censure (bande vierge avec cachet administratif du camp-mal marqué).

    Au moment du ralliement du Moyen-Congo, l'équipage du "Touareg" avait refusé de se rallier à la à la France libre. Il avait été arraisonné le 2 septembre 1940 par les Britanniques. Les membres de l'équipage qui souhaitaient rester fidèles au maréchal furent internés dans des camps.

    cachet FNFL Cameroun
    Interné du Touareg au Cameroun
    verso
    Lettre par avion affranchie à 8F50 (LSFC : 1F50 + surt. aérienne 2x 3F50/5g) partie de Salon de Provence le 14/2/42 pour un cuisinier à bord du "Touareg". La lettre devait passer par Lisbonne et l'Angola (colonie portugaise), mais elle passe en fait par l'AOF (Cotonou) puis le Nigéria. Le destinataire a été interné au camp de Batchenga (Nord de Yaoundé) géré par les FNFL.
    Censure d'AOF où le mot "MILITAIRE" a été coupé dans la bande et cachet ovale arrondi "OUVERT PAR LES AUTORITES DE CONTROLE", puis censure au Nigéria (bande blanche partiellement cachée) et censure en AEF bande "CONTROLE POSTAL MILITAIRE et cachet ovale angles pointus "OUVERT PAR L'AUTORITE MILITAIRE"

    Camp de Batchenga
    Devant de lettre affranchi à 1F au tarif par voie de surface d'un "résident" au camp de Batchenga pour Nice. La mention "Par Avion" est rayée. Censures double cercle du Cameroun, puis de l'AEF "OUVERT PAR L'AUTORITE MILITAIRE" et censure AOF "OUVERT PAR LES AUTORITES DE CONTROLE" et cachet administratif "☨ CAMEROUN FRANCAIS LIBRE ☨ //CAMP / DE / BATCHENGA"

    Parfois les nouvelles sont envoyées au Secrétariat d'État aux Colonies à Vichy par le "Service de Renseignements aux Familles" installé dans les colonies indépendemment de leur statut, et ensuite retranscrites sur Entier du Courrier Officiel pour parvenir aux familles.

    Interné pétainiste au Moyen-Congo
    verso
    Entier du courrier officiel retranscrivant le texte d'une carte en provenance d'un "interné par les gaullistes au camp de Djamballa (Moyen-Congo)" du 20 février 1942, arrivée à Vichy le 24 octobre !
    On peut se demander pourquoi la carte arrivée à Vichy n'a pas été réexpédiée au destinataire plutôt que d'être recopiée.

    Les lettres des internés pétainistes en AEF sont encore plus rares que les lettres des internés gaullistes en AFN.


    12 NOVEMBRE 1940 :
    Edgard de Larminat est élevé au rang de général et nommé Haut-commissaire de l'Afrique Française Libre.
    Félix Eboué est nommé Gouverneur général de l'A.E.F..

    16 NOVEMBRE 1940 :
    Le général de Gaulle signe à Brazzaville l'Ordonnance No 7 créant l'Ordre de la Libération.
    Les premiers "Compagnons de la Libération seront nommés le 29 janvier 1941.
    Un timbre de France est consacré à l'Ordre de la Libération (Y&T France No XXX)

    Ordre de la Libération sur lettre recommandée
    Lettre recommandée pour Madrid, affranchie à 1F20 (LSE : 0.50 + recom 0.60 +0.10 superfétatoire) en timbres de l'Ordre de la Libération, oblitérés 1er jour du 11/11/60, arrivée Madrid 14/11.

    NOVEMBRE 1940 :
    La Thailande (ex-Royaume du Siam) profite lui aussi de la faiblesse de la France et réclame des territoires sur la rive droite du Mékong au Cambodge et au Laos en tout 69 000 km². Le gouvernement de Vichy refuse et des combats s'engagent.

    8 DÉCEMBRE 1940 :
    Décrets du maréchal Pétain retirant la nationalité française au général de Gaulle et au colonel de Larminat ( gouverneur par intérim de l'A.E.F. ralliée au général de Gaulle depuis le 28 août,).
    Les Journaux Officiels des colonies, notamment en A.O.F. publient ces décrets "à titre d'information".

    de gaulle privé de nationalié
    de larminat
    suite et fin
    Publié au J.O. de l'A.O.F.

    DÉCEMBRE 1940 :
    Le général Dentz est nommé Haut-commissaire de France au Levant en remplacement de Jean Chiappe, dont l'avion a été abattu au large de la Sardaigne. L'agitation politique reprend au Liban et en Syrie. Le Haut-commissaire se décide à réinstaller les ministères syriens et libanais supprimés en 1939 et promet la réunion d'assemblée consultatives.

    Franchise du général Dentz
    "HAUT-COMMISSAIRE de FRANCE en SYRIE et au LIBAN .*****. // (francisque) ETAT FRANÇAIS" et une griffe «Le général d'Armée DENTZ / Haut Commissaire de FRANCE / en SYRIE et au LIBAN» vue en 1942

    30 DÉCEMBRE 1940 :
    Arrivée à Brazzaville du Gouverneur général Eboué.




    Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
     
           
    Colonies,, protectorats, et pays sous mandat
    « dissidents »
     
      PagesFlèche
      4  
    Chronologie
    1936-1939
    Drôle de guerre
    territoires sous régime pétainiste
    fin 1940 AEF EFO EFI
    1941
    1942
    1943
    premiers vols FAFL LAM
    1944
    1945
    1946




    Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 

    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.