LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 






Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
 
       
Colonies, protectorats, et pays sous mandat
« dissidents »
 
  PagesFlèche
  9  
Chronologie
1936-1939
Drôle de guerre
territoires sous régime pétainiste
fin 1940 AEF EFO EFI
1941
1942
1943
premiers vols FAFL LAM
1944
1945
1946


En plus de la chronologie, ce chapitre,qui est consacré aux événements de l'année 1944 dans l'Empire colonial français, comprend les encarts suivants :



1ER JANVIER 1944 :
Le général Catroux, Délégué général au Levant, transfère aux gouvernements de Syrie et du Liban la responsabilité de tous les services publics, dont la poste, à l'exception des forces armées. Damas exige la rétrocession des "troupes spéciales", un corps d'armée sous commandement français composé de 30 000 autochtones (principalement Alaouites).

Manifeste de l'Istiqulal
11 JANVIER 1944 :
Au Maroc, le parti de l'Istiqlal fait paraître son Manifeste pour l'Indépendance. Le sultan estime que le moment n'est pas encore venu pour la fin du protectorat.
L'arrestation par la France de leaders de l'Istiqlal entraîne de nombreuses manifestations suivies de répressions.
Ce manifeste est rappelé par un timbre émis en 1994 (Y&T Maroc No 1153).

13 JANVIER 1944 :
Promulgation en AEF de l'arrêté du 16 novembre 1943 créant les timbres du CFLN.

(voir Le Comité Français de la Libération Nationale)



Les timbres du CFLN (Y&T Colonies Générales 60-66 et PA No 1) peuvent donc se trouver oblitérés des bureaux de l'AEF.
15 000 séries des timbres Nos 60-64 et 5 000 du No 65 auraient été livrés en AEF ( ref "Les timbres-poste de la France Libre" Baillit 1944).
Le timbre No 66 aurait été livré début 1944 et le PA No 1 en octobre 1944). (ref Bulletin No 119 de COL.FRA.)

25 JANVIER 1944 :
Protocole entre la France, la Grande Bretagne, la Syrie et le Liban fixant la parité monétaire de la piastre libano-syrienne.
Une lettre du général Catroux affirme que la parité livre sterling / piastre ne serait pas modifiée si la parité livre sterling / franc français venait à l'être. Ce qui assure une stabilité financière à ces pays.
Une livre sterling = 883 piastres libano-syriennes soit en janvier 1944 une livre syrienne ou libanaise =22.65 FRF (1 £= 200FRF). Source : Histoire du Liban contemporain, tome 2: 1943-1990 Par Denise Ammoun




LA CONFÉRENCE DE BRAZZAVILLE

Ouverture de la Conférence
30 JANVIER 1944 :
Ouverture de la Conférence de Brazzaville, qui rassemble autour de René Pléven, Commissaire aux Colonies dans le C.F.L.N., les gouverneurs d'Afrique Noire, de Madagascar, des administrateurs du Maghreb et des représentants de l'Assemblée Consultative d'Alger.
Elle n'est pas composée d'élus mais de spécialistes de l'Afrique Noire, essentiellement des hauts fonctionnaires.

On notera qu'il n'y a aucun représentant des colonisés !

"Les fins de l'œuvre de civilisation accomplie par la France dans les colonies écartent toute idée d'autonomie, toute possibilité d'évolution hors du bloc français de l'Empire; la constitution éventuelle même lointaine de self-gouvernement dans les colonies est à écarter".
Néanmoins la Conférence recommande la création d'une Assemblée fédérale, permettant de respecter la vie et la liberté locale des territoires constituant le bloc "France-Colonies".
Elle proclame la nécessité d'un nouveau statut de la femme africaine, la supériorité absolue de la liberté du travail, la suppression des peines de l'indigénat, le développement de l'assistance médicale et de scolariser dans les vingt années suivantes plus de trois millions d'africains noirs. Les Africains évolués doivent se voir ouvrir tous les cadres de la fonctions publique (sauf ceux du commandement et à percevoir à responsabilité égales les même revenus que les européens.
Elle recommande la création d'assemblées représentatives composées en partie d'africains, en partie d'européens, élus partout où ce serait possible au suffrage universel.
Elle préconise le développement du potentiel de production et l'enrichissement des territoires d'outre-mer en vue d'assurer aux africains une vie meilleure par une augmentation de leur pouvoir d'achat et l'élévation de leur standard de vie.
Pour l'époque, la Conférence de Brazzaville est animée d'une volonté novatrice et d'une incontestable générosité. Mais il ne s'agit que de faire participer un peu plus les colonisés à la vie de la nation française.
La Conférence de Brazzaville est célébrée par les timbres des pays suivants :
    Timbre de France
  • France (Y&T France No 1696),

  • Togo (Y&T Togo No1308) ..émis en 1991

  • Togo

    Gabon
  • Gabon (Y&T Gabon No PA 145) (30ème anniversaire),

  • Fujeira
  • Fujeirah timbre à 10 Dh avec légende "1944 - DE GAULLE A BRAZZAVILLE AVEC R. PLÉVEN" (Y&T Fujeirah No 123),

  • Congo
  • Congo (Y&T Congo No 355, 935 et PA 38,134 et 135/36),

Diverses oblitérations commémorent également cet événement:
  • cachet P.J. "PREMIER JOUR / BRAZZAVILLE // XXIIE ANNIVERE DE LA CONFERENCE DE BRAZZAVILLE 1944-1966 / 28-2-66 // (carte Afrique et portrait de de Gaulle)".

Congo FDC
FDC du timbre émis au Congo pour le 22ème anniversaire




Retour en tête de page  





1ER FÉVRIER 1944 : 
Nouveaux tarifs postaux dans les régimes intérieur, franco-colonial, intercolonial et international dans les Établissements Français de l'Océanie.

Voir le texte de l'arrêté



Arrêté fixant les conditions d'impression des "mandats verts" d'usage local.


Création des mandats verts



2 FÉVRIER 1944 :
Ordonnance transformant la Caisse Centrale de la France Libre, créée le 2 décembre 1941, en Caisse Centrale de la France d'Outre-mer. Elle sera chargée jusqu'en 1958 de l'émission des billets et pièces dans de nombreux territoires ainsi que de la surveillance des changes et de la gestion du Fonds d'Investissement et de Développement Économique et Social (F.I.D.E.S.).
Elle sera renommée en 1958 Caisse Centrale de Coopération Économique et un Institut d'Émission des Départements d'Outre-mer sera chargé à partir de 1959 de l'émission monétaire pour les DOM, la caisse se consacrant uniquement aux opérations de développement..

100F CCFL
100F CCFOM

16 FÉVRIER 1944 :
Nouvelle valeur de conversion du franc-or en AEF. Cette valeur est utilisée pour les communications télégraphiques, téléphoniques... Elle est également un signe sur les variations de la valeur de la monnaie.

Le taux de conversion était de 11,40 en octobre 1939.

Conversion franc-or



5 MARS 1944 :
Le général de Gaulle inspecte les troupes, en majorité africaines, du Corps Expéditionnaire en Italie.

7 MARS 1944 :
Ordonnance accordant à 65 000 Algériens le droit de voter au collège unique avec les Français. Tous les autres ont accès au vote pour l'élection des assemblées locales dont les musulmans peuvent représenter jusqu'à deux cinquièmes.

8 MARS 1944 :
Un convoi est organisé par le capitaine Giraud au départ de Fort-Lamy pour acheminer sur Gabès en Tunisie les affaires personnelles des militaires ayant participé, à partir du Tchad, à la conquête du Fezzan et qui y avaient laissé leurs affaires. Cette initiative sera mise en valeur dans le décret le faisant chevalier de la Légion d'honneur.
Ce convoi prend du courrier et le vaguemestre appose sur environ 200 enveloppes un cachet ronéotypé 78 x 25 mm "Première Liaison courrier / Ft Lamy Gabès / via / Largeau . Zouar . Sebah / Mars 1944".

raid fort-Lamy Gabès
verso
Une de ces lettres départ Fort-Lamy 8/3/44 et avec, au verso, cachet d'arrivée GABES 29/3/44
Voir aussi référence Bulletin COL FRA N° 97 page 25 et No 75 pages 1/2



15 MARS 1944 :
Arrêté créant dans les Établissements Français de l'Océanie des télégrammes E.F.M. CODÉS similaires, dans leur principe, à ceux que l'on retrouvera en Algérie et en métropole pour les troupes américaines. On notera que ces télégrammes sont centralisés à Alger avant réexpédition éventuelle.
La taxe est fixée uniformément à 30 francs quelque soit la destination.

Voir le texte de l'arrêté.





8 AVRIL 1944 :
Le général Giraud est mis à la retraite d'office.

30 AVRIL 1944 :
Journée de la Croix-Rouge au Dahomey.
Des enveloppes spéciales sont vendues par la société philatélique locale au profit de l'Oeuvre de la Croix-Rouge.

Journée Croix-Rouge au Dahomey



drapeau USdrapeau français

LE COURRIER DES
"MARRAINES DE GUERRE"
AMÉRICAINES

Les Surcharges "RF"



Pour la période précédente sans les surcharges RF voir : "Le courrier pour les "marraines de guerre" américaines (sans surcharges RF)"




8 MAI 1944 - fin AOÛT 1945:

Les timbres américains utilisés par les marins français sur leur courrier à destination des USA et du Canada, sont surchargés au moyen d'une griffe "R.F." afin que le courrier des Français soit bien différencié du courrier des militaires américains. La griffe est apposée par le bureau naval français, après le dépôt des plis. Bien que cela soit contraire au règlement, certains timbres auraient été surchargés d'avance. Il en aurait été de même de certains carnets hors d'Algérie.

Une note de service datée du 22 juin 1944 précise que ces timbres pourront être oblitérés par un cachet "POSTE NAVALE" au lieu de dépôt (et non plus à Casablanca-Naval uniquement).

On remarquera que désormais beaucoup de plis sont censurés par les services américains, alors que dans la phase précédente (sans les surcharges RF), la censure française suffisait.

Il y a quatre surcharges faites en Algérie :
  • ALGER I (mis en service le 23 juin 1944)
  • ALGER II
  • ORAN
  • BÔNE

  • Surcharge Alger type I Surcharge Alger type II
    Alger type 1 Alger type 2
    Surcharge d'Oran surcharge de Bône
    Oran Bône

    Pour les autres surcharges voir les catalogues spécialisés.

    Alerte Comme indiqué ci-dessus, ces surcharges n'auraient dû être apposées que sur les timbres déjà collés sur les enveloppes. Les timbres neufs sont donc, au mieux, de complaisance, et, étant très faciles à imiter, il existe énormément de fausses surcharges.
6 cts US surcharge type 1
Lettre d'un marin à bord du croiseur "Le Terrible", déposée au bureau naval d'Alger qui appose sa surcharge (type Alger I) sur le timbre, l'oblitère le 23/9/44 et le transmet à Casablanca où il est censuré (censure YA).


Surcharge RF d'Oran
Lettre recommandée d'Oran, avec cachet RF débordant sur la lettre (les timbres n'étaient donc pas surchargés en feuille), avec cachet à numéro du bureau naval No 83 comme toutes les lettres recommandées, affranchissement complémentaire de recommandation (et superfétatoire) en timbres algériens, avec censure française d'Algérie TB..., censure canadienne DB/5, cachet des douanes postales de Montréal "en franchise de droit", cachet de transit US Navy, New York, Ottawa et arrivée à Montréal.

Entier US surcharge de Oran
verso
Entier postal US avec surcharge RF d'Oran expédié par un quartier-maître du remorqueur "Cotentin" basé à Oran et destiné à la Nouvelle-Orléans. 11/9/44, Retour à l'Envoyeur, car le destinataire n'a pu être trouvé. Censure française de Casablanca "YA". Le courrier est passé par l'US Navy (cachet au verso), puis la poste civile à New-York ( GPNY en rouge) et l'adresse de l'expéditeur est une adresse "Poste navale".

Le courrier des marins français pour les USA bénéficiant de la surtaxe réduite et déposé en méditerranée septentrionale (Toulon, Marseille..) passe parfois par l'Algérie avant d'être mis dans le circuit postal américain.

6cts US surcharge Alger II
Lettre d'un marin à bord du Montcalm (au large de Vintimille à cette époque), affranchie à 6¢ pour les USA, avec surcharge RF de Toulon, oblitéré poste navale 25/1/45, censure française d'Alger "ALX" et censure américaine "A-E *" au verso

Surcharge RF de Toulon à bord du croiseur Montcalm
verso
Lettre d'un marin à bord du Montcalm (au large de Vintimille à cette époque), affranchie à 6¢ pour les USA, avec surcharge RF de Toulon, oblitérée poste navale 22/11/44, censure française du Maroc "YA" et arrivée General Postmaster New York (GPNY)


Entier US avec double surcharge RF Marseille et Casablanca
verso
Entier postal américain en franchise partielle à 6 cents, de Toulon pour Philadelphie avec double surcharge RF de Casablanca et de Marseille, oblitéré POSTE NAVALE 28/3/45 et censure française de Marseille "MSA".
Il est vraisemblable que l'entier avait été acheté à Casablanca et a été mis dans le circuit postal à Marseille par un marin qui dépendait postalement de Toulon Naval mais était en mission dans cette ville. la poste militaire de Marseille a, à son tour, apposé sa surcharge pour authentification.

Entier postal US avec griffe RF de Casablanca
verso
Entier postal US (en franchise partielle à 6 cents, avec griffe RF de Casablanca, oblitérée du Richelieu 27/12/44 et censure du Maroc "YA".

Les plis arrivant à Montréal sont pour la plupart revêtus d'un cachet de douane "En Franchise de droits".

Douanes Canada
cachet de la douane du Canada reconstitué

Ceux arrivant aux USA portent souvent une oblitération mécanique avec les lettres GPNY (General Postmaster New York).

Flamme arrivée New-York
Lettre Lettre avec timbre US surchargé RF n'ayant pas voyagé................15 €.
Lettre Lettre avec timbre US surchargé RF arrivée au Canada. à partir de ...600 €.
Lettre Lettre avec timbre US surchargé RF arrivée aux U.S.A. à partir de ..300 €
Lettre Lettre avec timbre US surchargé RF avec marques de censure, sans arrivée.................................................................250 €

Plus-value pour l'entier postal +30%

Pour plus de détails on se référera à "The Potato R.F." de Lewis E. Bussay (the American Philatelist 8 juillet 1988) et "R.F. Overprints 1944/45 on air mail stamps and stationary" de Henry Goodkind.

Retour en tête de l'encart






Retour en tête de page  


20 MAI 1944 :
Le B.P.M. 6 de la 2ème D.B. est à Ksar El Kébir (Maroc) et s'embarque pour Liverpool où il arrive le 30 mai.

21 MAI 1944 : Journée du Prisonnier en Côte d'Ivoire.
Un feuillet 160 x 230 mm vendu 150 F et portant un certain nombres de timbres de faible valeur, oblitérés est proposé pour venir en aide aux prisonniers.

Journée du Prisonnier

2 JUIN 1944 :
Le C.F.L.N. se proclame Gouvernement Provisoire de la République Française.

Ordonnance créant le GPRF
suite et fin



Chute de Rome




4 JUIN 1944 :
Entrée des Alliés dans Rome. Victor-Emmanuel III abdique.

De Gaulle à Washington

10 JUILLET 1944 :
A Washington, de Gaulle déclare: "Je crois que chaque territoire sur lequel flotte le drapeau français doit être représenté à l'intérieur d'un système de forme fédérale dans lequel la métropole sera une partie et où les intérêts de chacun pourront se faire entendre".
Ce voyage est rappelé par un timbre de Ajman, dépendance de Manama, (Michel Manama No 330).

Analyser la naissance des conflits coloniaux après 1944, c'est d'abord comprendre que la mission civilisatrice de la France n'était pas à l'époque une simple formule à laquelle on jouait hypocritement à croire, alors qu'aujourd'hui le prisme déformant fait trop souvent admettre que la colonisation avait été exclusivement brutalité et exploitation.
L'U.R.S.S. se présente au lendemain de la guerre, forte de son prestige de puissance résistante et victorieuse, comme une championne de l'anticolonialisme. L'idéologie marxiste est répandue particulièrement en Asie où la lutte des classes revêt un aspect presque caricatural avec les grands féodaux et la bourgeoisie d'affaire contrastant avec les masses ouvrières et paysannes.



CAMPAGNE DU MILLIARD POUR LA LIBÉRATION

14 JUILLET 1944 :
Campagne du "Milliard de la Libération" dans les colonies.
On connait différents souvenirs de cette campagne:
  • une carte postale illustrée à en-tête "SEMAINE DU MILLIARD DE LA LIBERATION" affranchie à 21,10F avec des timbres de Mauritanie (Y&T Mauritanie PA n°1 à 5), vendue 100f et oblitérée "DAKAR PRINCIPAL / SENEGAL" 14/7/44 et cachet rouge 35 mm "DELEGATION DE LA CROIX ROUGE FRANCAISE * // (croix) EN A.O.F.",

  • semaine du Milliard de la Liberation Dakar
    Souvenir philatélique vendu 100 F, la différence allant au "MILLIARD DE LA LIBERATION" avec oblitération Dakar Principal 14/7/44
    lettre...........................................................30 €

  • feuillet à en-tête "ENTR'AIDE FRANCAISE POUR LA LIBERATION / COMITE DE TUNIS / 14 Juillet 1944 / SOUSCRIPTION NATIONALE / pour le MILLIARD de la LIBERATION", affranchi avec timbres de Tunisie (Y&T Tunisie 2 x n°249 2 x n°241 et 2 x n°241), oblitérés cachet triple cercle 36/25/15mm "CRF MILLIARD DE EFL / LA LIBERATION // Tunis R.P. / TUNISIE // 14 / 7 / 1944".

    Milliard de la Libération
    Feuillet portant 33 F de valeur faciale et 17F de surtaxe,oblitérés "CRF MILLIARD DE EFL / LA LIBERATION // Tunis R.P. / TUNISIE // 14 / 7 / 1944"
    CRF = Croix-Rouge Française                 EFL =Entraide Française pour la Libération
    lettre ...........................................................65 €

    Un reçu "au nom du général de Gaulle" était délivré.

    Reçu Milliard de la Libération



Retour en tête de page  



27 JUIN - 28 AOÛT 1944 :
Ordonnances accordant le privilège d'émission des billets de banque et des pièces à la Caisse Centrale de la France d'Outre-mer.

8 AOÛT 1944 :
Décret autorisant la formation de syndicats dans les colonies. Félix Houphouët-Boigny crée le Syndicat Agricole de Cote d'Ivoire. Le but est de soustraire la main d'oeuvre ivoirienne des contraintes du travail forcé.
Puis ce sera le tour de Sékou Touré de fonder le premier syndicat guinéen affilié à la C.G.T..

25 AOÜT 1944 :
Inauguration d'un nouveau service aérien mensuel entre Ponte-Noire (Moyen-Congo), Douala (Cameroun), Abidjan (Côte d'Ivoire) et Dakar (Sénégal) par le Réseau Occidental de Transport Aérien Militaire (ROTAM).

1er vol ROTAM
Enveloppe philatélique recommandée de la première liaison, de Abidjan à Dakar,affranchie à 6F50, oblitérée Abidjan 26 août 1944, arrivée Dakar Principal 28//8 et retour Abidjan 18/9

TARIF DU 1ER SEPTEMBRE 1944 :
Au départ de Madagascar pour la métropole :

Lettre franco-coloniale 0-20g : 1F50
Lettre franco-coloniale 20-50g : 2F
Recommandation : +3F
surtaxe aérienne pour la métropole +6F/5g
Surtaxe aérienne jusqu'à Alger 6F
Surtaxe aérienne jusqu'à Dakar 6F
Surtaxe aérienne jusqu'en Syrie 4F
Surtaxe aérienne jusqu'à Djibouti 3F
Surtaxe aérienne jusqu'à AEF / AOF 5F
Surtaxe aérienne jusqu'en Afrique du Sud 2F

J.O.M. 28/10/44 p 758cité dans le bulletin COL FRA No 46 p 5


25 OCTOBRE 1944 :
Dans une conférence de presse, le général de Gaulle déclare : La politique française consiste à mener chacun de ces peuples à un développement qui lui permette de s'administrer et plus tard de se gouverner lui-même».



1ER NOVEMBRE 1944 :
Nouveaux tarifs de poste aérienne au départ des Établissements Français en Océanie.

arrêté local
suite et fin




NOVEMBRE 1944 :
La reprise des liaisons postales entre les colonies et la métropole se fait progressivement et du courrier civil voyage à bord d'avions militaires ou par la "valise administrative" chaque fois qu'une occasion de présente.

Lettre civile passée par la Valise
Lettre entre civils passée par "la Valise" entre le Gouverneur du Cameroun et le Ministre, oblitérée à l'arrivée "BUREAU DU COURRIER OFFICIEL / PARIS" 22/11/44. les timbres sont annulés par la griffe "COURRIER OFFICIEL PARIS".

TARIF DU 10 NOVEMBRE 1944 :
Au départ de Madagascar pour la métropole :

Lettre franco-coloniale 0-20g : 1F50
Lettre franco-coloniale 20-50g : 2F
Recommandation : +3F
surtaxe aérienne pour la métropole +9F/5g
Surtaxe aérienne jusqu'à Alger 9F
Surtaxe aérienne jusqu'à Dakar 6F
Surtaxe aérienne jusqu'en Syrie 4F
Surtaxe aérienne jusqu'à Djibouti 3F
Surtaxe aérienne jusqu'à AEF / AOF 5F
Surtaxe aérienne jusqu'en Afrique du Sud 2F
J.O.M. 18/11/44 p 814 cité dans le bulletin COL FRA No 46 p 5




10 NOVEMBRE 1944 :
Arrêté No 3025 DT du 10 novembre 1944 du Gouverneur Général de l'A.O.F. fixant à 6F/5g la surtaxe aérienne pour la métropole et l'Europe.

surtaxe aérienne vers métropole

Voir le tableau récapitulatif des tarifs de l'AOF







LA RÉVOLTE DE THIAROYE

29 NOVEMBRE 1944 :
Le général Dagnan qui commande les troupes à Dakar est retenu "en otage" à Thiaroye par un millier de soldats africains qui avaient fait la Campagne de France, avaient ensuite travaillé en Allemagne et venaient d'être libérés.
Ils exigent le paiement de leur pécule et de la prime de démobilisation qui leur avait été promise et qui n'était pas encore versée.
Le général promet à nouveau mais dès qu'il est libéré, il fait intervenir l'Armée contre les protestataires. Il y aura 35 tués, autant de blesses graves et plusieurs centaines de blessés plus légers. Les "meneurs" seront traduits en justice, condamnés à de lourdes peines et privés de leur pension militaire.
Cet événement est encore commémoré aujourd'hui comme un symbole de la différence de traitement entre les métropolitains et les troupes coloniales lors de la seconde guerre mondiale.

Un "Groupe de Recherches pour l'histoire de la Guerre en A.O.F. (1939-1946) sera créée à la faculté des lettres de Dakar. On notera que la fin de la guerre est fixée à 1946, date du retour de la plupart des troupes coloniales dans leur pays d'origine.

Recherches sur le guerre en AOF
Lettre oblitérée du dernier jour (administratif) de l'A.O.F. 31/12/59


« Quelques mois avant les massacres du Constantinois – Sétif, Guelma, Kherrata... – la répression sanglante de la mutinerie de Thiaroye (Sénégal), en décembre 1944, avait été conçue comme un “coup de bistouri” douloureux mais nécessaire, censé ôter pour longtemps aux colonisés leurs idées d’émancipation. Les mutins n’avaient réclamé que leurs arriérés de solde. »

[Extrait de la présentation par Philippe Bernard du livre "Armelle Mabon, Prisonniers de guerre « indigènes ». Visages oubliés de la France occupée, éd. La Découverte, janvier 2010, ISBN : 9782707150783" dans Le Monde du 24 avril 2010]
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3871




LES GRIFFES «TAXE PERÇUE» DE MADAGASCAR
1944-1946

Timbres surchargés 1F50

Pour pallier la pénurie de timbres des premiers échelons de poids, des timbres sont surchargés 1F50 dès le mois de juin (arrêté du 10/6/44) (Y&T Madagascar Nos 286/87) puis l'utilisation du timbre-à-date "P.P. IMPRIMES" est autorisé sur les lettres avec paiement en numéraire (circulaire 49 EP du 14/9/44).

2 DÉCEMBRE 1944 - 9 MARS 1946 :
Dans l'attente de nouvelles figurines, le port des correspondances des régimes intérieur, franco-colonial et intercolonial est payé en numéraire dans quatorze bureaux de poste de Madagascar avec apposition d'une griffe spéciale indiquant le montant payé. Plus de 28 griffes différentes ont été recensées.

  •  Griffes utilisées uniquement pour le courrier intérieur

    • "MADAGASCAR ET DEPENDANCES / POSTE TAMATAVE / Taxe perçue Fr d."
    • Taxe perçue poste seulement
      Griffe "MADAGASCAR ET DEPENDANCES / POSTE TAMATAVE / Taxe perçue Fr d." tarif 2F lettre intérieure

  •   Griffes utilisées uniquement pour le courrier avion

    • “MADAGASCAR ET DEPENDANCES / POSTE AERIENNE - TANANARIVE R.P. / Taxe perçue fr      d  .”
    • Taxe perçue en numéraire
      carte postale par avion pour la France avec une des griffes de Tananarive et taxe de 7F50. départ 29/5 arrivée 1/6/45

      Entier postal avec griffe de surtaxe aérienne
      Entier postal recommandé à 4F50 avec griffe de surtaxe aérienne de Tananarive de 7F50 soit un total de 12F 24/6/45

  •   Griffes utilisées pour le courrier intérieur ou le courrier avion (mention à biffer)

    • "MADAGASCAR ET DÉPENDANCES / POSTE / POSTE AÉRIENNE- DIEGO SUAREZ/ Taxe perçue Fr d.".

    • Griffe de Diégo Suarez
      Lettre locale avec la griffe de Diégo-Suarez avec les deux possibilités POSTE et POSTE AERIENNE, taxe à 1F50. Au verso arrivée 25/11/44

    • "MADAGASCAR ET DÉPENDANCES / POSTE / POSTE AÉRIENNE- TAMATAVE / Taxe perçue fr d.".

    • Griffe taxe perçue Tamatave
      Griffe taxe perçue de Tamatave sur carte intérieure postale (1F20)

Cette mesure ne s'applique pas en principe au courrier à destination de l'étranger (circulaire 67/EP du 2/12/44), mais par exception, le bureau de Tananarive R.P. est habilité à recevoir des paiements en numéraire pour le courrier international.

Lettre pour les USA 1945
verso
Lettre par avion de Tananarive pour l'étranger (New-York) affranchie en timbres-poste à 29F avec censure militaire au départ 24/8/45

Ce dispositif d'utilisation de griffes pallie la pénurie partielle de timbres mais n'interdit pas l'utilisations de timbres disponibles. Il y a donc un nombre assez important de lettres affranchies en timbres-poste (stocks encore disponibles dans certains bureaux et chez certaines entreprises ou particuliers).

1er BPM  lettre intérieure par avion
Lettre en franchise par voie de surface avec timbre de surtaxe aérienne intérieure (1F), en provenance de Diego-Suarez 26/4/45, bureau muni de la griffe de taxe perçue mais non utilisée ici, avec cachets de vaguemestre "BATTERIE DE COTE / DIEGO SUAREZ // (croix de Lorraine) / LE CHEF DE CORPS" et "1er B.P.M. (croix de Lorraine) / VAGUEMESTRE" et censure britannique au départ de Diégo-Suarez. Arrivée Tananarive 27/1/45

Voir le texte des circulaires



Pour plus de détails se reporter à l'article de Henri Tristant dans le No 151 du 30/9/62 des Feuilles Marcophiles, au bulletin COL FRA No 46 p 8, au bulletin Hors-Série No 5-8A de la COL FRA tome I page 149/153 de Jacques Desnos et à l'ouvrage de P. Favrel Evénements postaux à Madagascar et dépendances tome 4 p 405..



15 DÉCEMBRE 1944 :
La franchise postale est accordée pour l'envoi de paquets-poste aux personnels féminins de l'armée.

Franchise paquets poste personnel féminin



23 DÉCEMBRE 1944 :
"Journée de l'Entraide de l'Aviation" organisée à Brazzaville.
Une griffe "JOURNE DE / L'ENTR'AIDE DE L'AVIATION / PTT (ailes, étoiles, croix de Lorraine) PTT / BRAZZAVILLE / 23 DECEMBRE 1944" est apposée sur des enveloppes philatéliques affranchies avec le timbre du CFLN "ENTR'AIDE DE L'AVIATION" et vendues 100F.

Journée d'Entr'aide de l'Aviation à Brazzaville



29 DÉCEMBRE 1944 :
Création des télégrammes à tarif réduit dits EFM (de, pour ou entre militaires) et LFT (entre particuliers) dans le régime franco-colonial et intercolonial.

Voir l'arrêté.





31 DÉCEMBRE 1944 :
Journée de l'Aviation à Douala au Cameroun. C'est l'occasion de lever des fonds.
Une griffe encadrée "JOURNÉE DE L'AVIATION / (avion) / 31 DÉCEMBRE 1944" est apposée sur des enveloppes commémoratives affranchies avec de fortes valeurs faciales dont le timbre du CFLN "Entraide de l'Aviation".

Entr'aide de l'Aviation

Retour en tête de page  






Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
 
       
Colonies, protectorats, et pays sous mandat
« dissidents »
 
  PagesFlèche
  9  
Chronologie
1936-1939
Drôle de guerre
territoires sous régime pétainiste
fin 1940 AEF EFO EFI
1941
1942
1943
premiers vols FAFL LAM
1944
1945
1946


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée"