LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 






Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
 
       
Colonies,, protectorats, et pays sous mandat
« dissidents »
 
  PagesFlèche
  5  
Chronologie
1936-1939
Drôle de guerre
territoires sous régime pétainiste
fin 1940 AEF EFO EFI
1941
1942
1943
premiers vols FAFL LAM
1944
1945
1946




Pour les colonies et protectorats restés sous l'autorité du maréchal Pétain
voir « L'empire colonial sous le régime du maréchal Pétain »





16 JANVIER 1941 :
Bataille terrestre avec les troupes siamoises à la frontière de l'Indochine qui voit la défaite des troupes françaises.

17 JANVIER 1941 :
Bataille navale de Kho Chang où le croiseur Lamotte-Piquet coule 5 navires de la marine siamoise. Tokyo impose sa médiation et oblige la France a céder au Siam les territoires revendiqués.

19 JANVIER 1941 :
Début de l'offensive des forces britanniques, des forces du Commonwealth et des F.F.L. en Somalie, en Erythrée et en Ethiopie contre les forces italiennes.

Raid sur Mourzouk
11 JANVIER 1941 :
Raid des F.F.L. sur Mourzouk.

Sera traité dans le chapitre "La France en Guerre" en cours de construction



22 FÉVRIER 1941 :
Le Conseil de Défense de l'Empire déclare solennellement qu'il considère comme nulle et non avenue tout abandon de territoire qui serait consenti par Vichy notamment en Indochine.

DÈS 1941 :
Roosevelt se propose de placer sous mandat international, les pays qui seraient libérés de l'occupation japonaise et de demander aux puissances coloniales l'engagement de conduire à l'indépendance, les pays dépendant d'elles.
Les États-Unis qui se souviennent qu'ils ont été aussi une colonie, ne voient de paix durable que dans une transformation totale des relations entre états. En particulier, une transformation du statut politique des colonies est nécessaire, une fois la paix assurée. Il s'agirait d'une tutelle internationale sur les territoires coloniaux.

Carte raid sur Koufra
2 MARS 1941 :
Partant du Tchad avec 250 hommes Leclerc s'empare de Koufra au sud de la Libye, forteresse occupée par les Italiens.
Il fait prêter le fameux serment de ne déposer les armes que lorsque les trois couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. C'est la première victoire des F.F.L. sur les forces de l'Axe.

Sera traité dans le chapitre "La France en Guerre" en cours de construction



14 MARS 1941 :
De Gaulle quitte Londres pour un périple de deux mois dans les territoires ralliés et les territoires du Levant.

9 MAI 1941 :
Traité de Tokyo qui oblige la France à céder au Siam des territoires laotiens et cambodgiens sur la rive droite du Mékong.



Drapeau libanais Drapeau Syrie

LA CAMPAGNE DE SYRIE ET LES INDÉPENDANCES PROVISOIRES DE LA SYRIE ET DU LIBAN



Pour la période précédente sous le régime pétainiste Voir l'encart Syrie et Liban sous le régime du maréchal Pétain




8 AVRIL 1941 :
Coup d'état en Irak portant au pouvoir un régime anti-britannique et pro-allemand.
Les Britanniques décident une intervention militaire afin d'éviter que l'Irak, ne tombe entre les mains des Allemands ce qui pourraient ouvrir à ceux-ci la route du pétrole (Caucase et Iran).

Irak GB
Lettre en franchise d'un soldat britannique en Irak pour l'Écosse sur enveloppe militaire oblitérée FPO No 154 18/12/41 et diverses censures. au verso mention manuscrite reçue 27/2

Les Allemands annoncent qu'ils vont aider le régime irakien et obligent Vichy à autoriser l'accès et l'utilisation des infrastructures militaires en Syrie et au Levant.
Sur ordre de l'amiral Darlan, le général Dentz, fait passer en Irak deux trains d'armes françaises destinées aux partisans du Premier ministre irakien Rachid Ali. En outre, quelque 70 avions militaires allemands dont certains arboraient la cocarde tricolore sont autorisés à transiter par la Syrie et le Liban. Il tente néanmoins de limiter la présence allemande à la seule région d'Alep.

En représailles, Churchill ordonne l'occupation de la Syrie et du Liban.

De Gaulle dénonce la trahison de Vichy et fait admettre l'envoi aux cotés des Britanniques de la 1ère Division Française Libre (1ère D.F.L.). Cette dernière aura environ un millier de morts au combat contre les forces de Vichy.

Les premières unités F.F.L. seront formées en Palestine (Camp de Quastina).

Défilé devant le général de Gaulle
Carte postale montrant le défilé des FFL devant le général de Gaulle le 26 mai 1941 au camp de Quastina en Palestine, affranchie au verso à 1 F (chameaux) et oblitérée du B.P.M. 3 le 19/12/42

Il a été signalé un cachet postal rectangulaire à trois bandes horizontales " POSTE AUX / 30 MAY 1941 / ARMEES" probablement utilisé par ces unités au camp palestinien de Quastina.

JUIN 1941 :
Conquête de la Syrie et du Liban par les Britanniques avec la participation des Forces Françaises Libres.
Il y a environ 35 000 soldats sous les ordres du Général Dentz, fidèle au maréchal Pétain, et 20 000 soldats côté britannique et F.F.L..


Lettre 9-6-41 VE 4
Lettre militaire pendant le conflit, oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPES/ 4-LEVANT" 9/6/41 (Katmaa Maaul)

8 JUIN 1941 :
Les troupes britanniques entrent en Syrie et y proclament l'indépendance que le général de Gaulle n'est pas disposé à reconnaître.
Le général Catroux représentant la France Libre déclare que la France Libre mettra fin aux mandats de la S.D.N. après la fin des hostilités. D'ici là, les états du Levant sont des «alliés».

21 JUIN 1941 :
Les forces pétainistes du général Dentz capitulent à Damas devant la IXème armée britannique appuyée par les forces gaullistes.
Les militaires pétainistes ainsi que les cadres administratifs rejoignent la métropole. Le prestige français auprès des populations locales s'écroule et les Britanniques remplacent, dans beaucoup d'endroits, les Français.

Militaire rentré de Syrie
Militaire rentré de Syrie
Carte entier postal de Toulon pour la zone occupée certifiant qu'un Enseigne de Vaisseau rapatrié de Syrie sera affecté prochainement "dans les colonies". 20/10/41.
Ce document officiel porte une "légalisation de signature" du commandant ayant établi l'attestation par le maire de la commune.

Les cartes postales interzones de la zone occupée vers le Levant partent encore début juin et sont acheminées vers le Levant où elles sont censurées par les F.F.L.. Le courrier adressé à des soldats pétainistes est réexpédié en métropole à la nouvelle adresse militaire du destinataire.

Carte interzone  Zone occupée vers le Levant JUin 1941
Carte interzone (type II) du 12/6/41 de Saint Jean de Luz pour le SP 606 au Levant, censures allemande puis censure FFL à l'arrivée. Réexpédition à Istres où le destinataire qui appartenait à l'armée pétainiste a été rapatrié. Censure égyptienne avant le retour.

CP interzone pour un rapatrié
CP interzone type 2 (correspondance libre) adressée à un capitaine du SP 608 de Rayak, avec griffe "Le destinataire n'a pu être atteint / le vaguemestre du 5/1 R.T.M.", censure allemande "en route", censure gaulliste à l'arrivée et griffe de retour à l'envoyeur. Il est vraisemblable que le capitaine a été blessé (mention manuscrite rouge Hôpital) et rapatrié en métropole ou décédé.

Le général Dentz sera chargé de veiller au rapatriement des troupes pétainistes puis dirigera la commission chargée des récompenses jusqu'au 14 juin 1943, date à laquelle il prendra sa retraite. A la Libération, il sera condamné à mort par la Haute-Cour de Justice, puis gracié par le général de Gaulle.

Le général Dentz garde ses prérogatives et notamment ses griffes et cachets de franchise bien après son retour en métropole.

Franchise du général Dentz
Lettre en franchise du général Dentz oblitérée Arles 17/5/42 pour Lyon avec griffe de contreseing "Le Général d'Armée DENTZ / Haut-Commissaire de France / en SYRIE et au LIBAN" et cachet double cercle "HAUT-COMMISSAIRE de FRANCE en SYRIE et au LIBAN / (étoiles de général) // (francisque) / ETAT FRANCAIS"

Les navires fidèles au maréchal Pétain, sont internés en Turquie afin qu'ils ne soient pas utilisés à leur arrivée en métropole par les Allemands.

Internés en Turquie
verso
Lettre du commandant du dragueur de mines "Elan" interné en Turquie pour le Morbihan, avec franchise "MARINE FRANCAISE / SERVICE A LA MER //(ancre), cachet de départ "BEYOGLU / ISTANBUL" 12/10/43 cachet encadré (faible) "SERVICE DES BELLIGERANTS / INTERNES", censure turque et censure allemande ("g" de Vienne). Mention "ZUR BESORGUNG DES ROTEN KRUUZ" (aux bons soins de la Croix-Rouge).

Voir le chapitre "Les marins français internés en Turquie".



général Catroux
24 JUIN 1941 :
Le général de Gaulle se rend à Damas et installe le général Catroux comme Délégué Général au Levant.

Délégation France LIbre au Levant
Lettre du 29/7/41 avec cachet "DELEGATION GENERALE DE LA FRANCE LIBRE AU LEVANT // (croix de Lorraine"

4 JUILLET 1941 :
Le Général Catroux, Haut-commissaire de France, déclare l'Indépendance de la Syrie, «sous réserve des obligations que la France doit conserver jusqu'à la prochaine réunion de la Société des Nations qui lui avait confié le mandat sur la Syrie ou de l'organisme qui lui succédera et de la signature d'accords définitifs par son gouvernement légitime une fois qu'elle sera libérée».
Contraint par les Anglais, le général de Gaulle accepte la tenue d'élections au cours de l'été 1943, qui sont remportées par le « Bloc National ». Choukri Kouatly devient le premier président de la Syrie indépendante.
Au cours l'été 1944, la République Syrienne sera reconnue par l'Union Soviétique et par les États-Unis.

« L'Indépendance » sera proclamée officiellement le 27 Septembre.
L'Indépendance de la Syrie est célébrée par des timbres et des blocs-feuillets (Y&T Syrie N°260/263, PA N°94/95 et B.F. N°2). le bloc-feuillet porte l'inscription : "PROCLAMATION DE L'INDEPENDANCE SYRIENNE - 27 SEPTEMBRE 1941".

Proclamation Indépendance Syrie 1941

Série Indépendance sur lettre
Lettre recommandée de Damas pour Beyrouth avec la série complète des timbres émis le 6 avril 1942 pour commémorer la proclamation de l'indépendance par le général Catroux, oblitérée " DAMAS" 7/4/42, arrivée "BEYROUTH CHARGEMENTS" 8/4/42 et double censure des FFL au Levant

7 JUILLET 1941 :
Les F.F.L. occupent Beyrouth.
Des lettres avec affranchissements mixtes Liban ou Syrie et Royaume-Uni sont possibles. 
La censure est maintenue mais les bandes de censure et les cachets pétainistes ne sont plus utilisés. Quant aux cachets à croix-de-Lorraine, beaucoup n'arriveront que courant août. Dans les premières semaines n'apparaissent donc sur les lettres que les cachets de lecteur.

Levant 15-7-41
verso
Lettre en franchise militaire du Levant oblitérée du 15/7/41, avec censure locale chifrres de lecteur en vert, (mais les cachets à croix-de-Lorraine ne sont pas encore arrivés et on ne veut pas utiliser les cachets et bandes pétainistes). censure allemande à Vienne (commission g) et arrivée au Maroc 25/8/41.

14 JUILLET 1941 :
Convention militaire de Saint-Jean d'Acre entre les forces fidèles au maréchal Pétain et les Britanniques mettant fin aux combats en Syrie.
Les troupes du Levant fidèles au maréchal Pétain sont autorisées à retourner en métropole. Seuls environ 6 000 hommes se rallient à la France Libre, qui n'a pas eu le droit de parler aux officiers ou soldats avant qu'ils prennent leur décision.

Au moment de la transition, les lettres pour la métropole mettent beaucoup plus de temps pour atteindre leur destinataire comme en témoigne celle-ci, partie du Levant le 24/7/41 en pleine débâcle et arrivée à Marseille le 17 janvier suivant.


Lettre du levant pour Collioure
Lettre militaire du Levant (BPM 610) pour Collioure (zone non-occupée), en franchise militaire affranchie à 2F (surtaxe aérienne 2F/10g tarif 01/03/35), oblitérée "POSTE AUX ARMEES / * 610 *" 24/7/41, censure FFL civile (C.(croix de Lorraine) P.), et triple censure française au départ, (rouge saumon à gauche) britannique (rouge à droite) et française par dessus à l'arrivée (bande blanche et WK3 de Marseille). Transit Marseille 17/1/42,


Le Ministre des Postes du gouvernement du maréchal Pétain félicitera néanmoins la Poste aux armées pour sa gestion du courrier des rapatriés du Levant.

Félicitations ministérielles
suite et fin

24 JUILLET 1941 :
Les accords De Gaulle - Lyttelton au Caire, prévoient que la France continuera à exercer en Syrie et au Liban, ses attributions de puissance mandataire, que le haut commandement militaire dans la région sera exercée par le Royaume-Uni, mais que la maintien de l'ordre dans les deux territoires appartient exclusivement à la France.

Le courrier des militaires britanniques en franchise est courant et ne porte qu'un cachet de F.P.O. et une marque de censure.

Lettre militaire britannique
Enveloppe en franchise militaire par avion de la Croix-Rouge (croix imprimée au verso) de Damas (F.P.O. 80) 1/9/42 pour Londres réexpédiée (erreur de quartier) par timbre-à-date "LONDON/ 11B" 21/11/42. Censure au départ No 2064.

Les oblitérations militaires britanniques sur timbres de Syrie ou du Liban ne sont pas très courantes.

French liaison FFL beyrouth
verso
Lettre d'un Français de la "FRENCH LIAISON" cachet 32/30/19mm de Beyrouth pour Ismailia en Egypte, affranchie avec un timbre du Liban, oblitéré du FPO 162 britannique (Quartier Général Moyen-Orient) 19/8/41, arrivée Ismailia et au verso cachet double cercle violet 40/26mm "FORCES FRANCAISES LIBRES * // BUREAU CENTRAL D'ASSISTANCE / AUX SOLDATS".

27 JUILLET 1941 :
Dernier acte officiel des représentants du maréchal Pétain au Levant.
Un organe liquidateur des Forces militaires au Levant restées fidèles au maréchal Pétain sera installé à Arles sur Rhône.

Général Dentz en 1943
Lettre du général Dentz avec cachet administratif déesse assise "HAUT- COMMISSAIRE de FRANCE en SYRIE et au LIBAN / *** // (déesse assise) ETAT FRANCAIS" Grenoble 2/8/43

A partir de juillet 1941 les lettres de France pour le Liban et la Syrie sont retournées avec une griffe : "RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS POSTALES / INTERROMPUES".

Lettre retournée à l'envoyeur
Lettre commerciale de la Banque Ottomane par avion de Paris à Beyrouth affranchie à 5F (LSFC : 1F + 2 x 2F/10g tarif 1/03/35) oblitérée MARSEILLE GARE 31/7/41 avec griffe "RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS POSTALES / SUSPENDUES"

AOÛT 1941 :
Voyage du Général de Gaulle au Liban et en Syrie. Il confirme l'Indépendance après la fin des hostilités.

Le courrier venant de la zone non-occupée est acheminé « normalement ». Par contre il semble qu'il ne passe pas dans le sens Levant vers zone non-occupée.

CP de Lyon pour Beyrouth 03-42
verso partiel
CP de Lyon pour Beyrouth datée 15/3/42 avec censure civile à croix de Lorraine du Levant à l'arrivée. L'expéditeur indique qu'il n'a reçu aucune réponse à ses lettres mensuelles.

6 NOVEMBRE 1941 :
Le général Catroux, Haut-commissaire de France, déclare l'Indépendance du Liban avec les même réserves que pour la Syrie, sous réserve des obligations que la France devra conserver jusqu'à la prochaine réunion de la Société des Nations qui lui avait confié le mandat sur la Syrie ou de l'organisme qui lui succédera et de la signature d'accords définitifs par son gouvernement légitime une fois qu'elle sera libérée.
L'Indépendance du Liban est célébrée par des timbres et des blocs-feuillets (Y&T Grand-Liban N°176/179, PA 80/81 et B.F. N° 2 à 7). Les blocs portent l'inscription en français et en arabe "PROCLAMATION DE L'INDEPENDANCE LIBANAISE 26 NOVEMBRE 1941".

Proclamation Indépendance Libanaise

Bloc-feuillet Indépendance du Liban

Note : bien que le Levant soit désormais considéré comme "en dissidence", du courrier en provenance de cette zone sera acheminé en territoire occupé.

Entier Damas vers Rouen octobre 41
carte Damas Rouen verso
Carte interzone de Damas pour Rouen utilisée en octobre 1941 après le passage du Levant à la France Libre. La carte est censurée par les Gaullistes, passe par Beyrouth, Le Caire (censure) et arrive à Paris le 24/4/42. Le tarif de la carte postale ayant changé entre-temps, une griffe "A DISTRIBUER / SANS TAXE" est apposée.

Croix-Rouge du Levant
Lettre à entête de la Croix-Rouge française au Levant en franchise pour Genève, 30/10/43, censure postale du Levant, au verso cachet administratif de la Croix-Rouge au Levant

référence : Article de Michel Varin dans Documents Phlatéliques 2004

Voir « La poste militaire des FFL au Levant»


Voir « Les diverses censures en Syrie et au Liban »





Retour en tête de page  





Drapeau Français

LA POSTE MILITAIRE DES
FORCES FRANÇAISES LIBRES AU LEVANT
(F.F.L.L.)




   • LES BUREAUX POSTAUX MILITAIRES 

24 OCTOBRE 1941 :
Mise en service progressive de timbres-à-date double cercle petit format avec légende "POSTE AUX ARMEES / *F.F.L.-1" fabriqués en Palestine.

Le courrier transitant par un système postal ne dépendant pas de la France Libre est affranchi en timbres britanniques, le service postal des F.F.L. n'étant pas reconnu par l'U.P.U..

Il a été signalé six numéros pour les cachets F.F.L. :

 
LOCALISATION
FFL 1
Beyrouth
FFL 2
Damas
FFL 3
Alep
FFL 4
"Groupe de divisions" (quelques semaines) puis remplacé par le B.C.M.4 du Caire
FFL 5
1ère D.F..L
FFL 6
2ème B.F.L. créée en mai 1942

lettre oblitérée FFL-1
Lettre affranchie à 4F pour Beyrouth, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L.-1" 22/4/42 (premier jour d'émission)

Cachet FFL-3
Enveloppe philatélique oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L.-3" 26/5/42

Bataillon du Pacifique
verso
Lettre en provenance du Bataillon du Pacifique avant son arrivée en Egypte, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. - 3" 17/12/41 avec cachet de vaguemestre d'étapes "FF / POSTE AUX ARMEES / VE 14", arrivée Alep 19/12/41 et censure FFL

Cachet FFL 4
verso
Lettre d'Alexandrie pour l'état-major du général Montclar à Lattaquié , oblitérée au départ du très rare cachet "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -4- •" 8/1/42, transit Beyrouth "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -1- •"13/1/42 at arrivée par le vaguemestre d'étape "F.F.L.L. / POSTE AUX ARMEES / VE 24" de Lattaquié.

Cachet FFL-5
Lettre oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L.-5" 10/2/42.
Cliché La Philatélie Française No 474 décembre 1993

Lettre oblitérée FFl 5
verso
Lettre du Levant pour le Canada, réexpédié à New-York, affranchie à 1/1 en timbres britanniques, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -5- •" 13/3/42, transit par le bureau FFL 4 du Caire le 19/3, censure britannique du Caire, passage par le FPO 4 desservant les forces canadiennes et arrivée Cedarhurst , N.Y. 10/6/42

tad FFL 6
Lettre de la 2ème BFL oblitérée FFL 6
verso
Lettre en franchise militaire d'un militaire français de la 2ème BFL en Egypte auprès de la VIIIème Armée britannique oblitérée au départ "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. - 6" 8/6/42, mention manuscrite "OAS" (= On Active Service = F.M.), deux cachets de transit (probablemet FFL 4) du Caire (11/6 et 14/6), censure anglaise et griffe "TO BE DELIVERED BY / CIVIL POST OFFICE" (à distribuer par la poste civile), cachet égyptien "EGYPT 81 // POSTAGE PREPAID" 15/6 reconnaissant la franchise (le 81 était affecté aux FFL).

FÉVRIER 1942 :
Le B.C.M. 4 est affecté au Caire.

JUILLET 1942 :
Apparition des timbres-à-date double cercle à pont et croix de Lorraine. Ils co-existent pendant un certain temps avec les cachets FFL précédents.
Les étiquettes de recommandation portent au début le numéro de secteur postal "SP X" puis ensuite l'indication complète "BUREAU CENTRAL / MILITAIRE N° X" ou "BUREAU POSTAL / MILITAIRE N° X".
  •   Bureau Central Militaire No 1 (B.C.M.1)

  • Postes Militaires des FFL au Levant
    Lettre à entête "POSTE MILITAIRE / FORCES FRANCAISES LIBRES" pour le Tchad, oblitérée "POSTE AUX ARMEES B.C.M.1" 28/8/44, cachet de franchise rouge (faible) "POSTE AUX ARMEES / Bureau Postal No 1 // LE CHEF / DE SERVICE", censure AEF, au verso transit Moundou et Fort Archambeau 18/9/44

    Poste aux armées du Levant
    verso
    Lettre avec entête imprimée "COMMISSARIAT NATIONAL A LA GUERRE / INSPECTION DE LA POSTE AUX ARMEES / DU LEVANT" rayée et recouverte d'une griffe "FORCES FRANCAISES / DU LEVANT / POSTE AUX ARMEES",pour les USA, affranchie à 4p en timbres britanniques, avec petit cachet de départ double cercle "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -1 - •" 1/12/42 puis cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.C.M.1 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 2/12/42, double censure française à croix de Lorraine CP puis CM, censure britannique, cachet administratif double cercle violet "F.F.L. DU LEVANT / POSTE AUX ARMEES // DIRECTION" et griffe "Le Directeur de la Poste Militaire"

    BCM1 étiquette SP 1
    verso
    Lettre militaire recommandée par avion du Liban pour le Maroc affranchie à 7F, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.C.M.1 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 22/9/43, censure FFL , griffe "SP 1" sur l'étiquette de recommandation, transit BCM4 du Caire 25/9

  •   Bureau Postal Militaire No 2 (B.P.M.2)

  • BPM 2 Novembre 1944
    Ancienne carte de franchise militaire de 1940 utilisée par un capitaine rattaché au BPM 2 de Damas, oblitérée 16/11/44 avec cachet dont la partie basse a été noircie.

  •   Bureau Central Militaire No 4 (B.C.M.4)

  • Au début de 1942, le BCM 4 du Caire ne possède que des timbres des FFL du Levant, qui ne sont pas reconnus par l'UPU. Le courrier passant par des voies "non-françaises" doit être affranchi en timbres reconnus par l'UPU. Ce sont les timbres britanniques qui sont généralement utilisés.

    Timbres anglais oblitérés du BCM 4 juillet 1942
    Lettre par avion du Caire pour New-York affranchie à 4sh en timbres britanniques, oblitérés du BCM4 20/7/42 avec censure britannique au départ.

    Après la création du CFLN à l'été 1943, les timbres d'Algérie (reconnus par l'UPU) seront utilisés.

    BCM 4 pour Tananarive
    verso
    Lettre du BCM du Caire pour Tananarive (Madagascar), affranchie en timbres algériens à 8F50, oblitérée cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.C.M. 4/ (croix de Lorraine) / F.F.L." 24/1/45 censure britannique au départ d'Egypte), cachet d'arrivée Tananarive 2/45

  •   Bureau Postal Militaire No 5 (B.P.M.5)

  • Griffe de recommandation "S.P.5"

  • BPM 5 en Libye
    verso
    Lettre recommandée du BPM 5 pour Alexandrie avec griffe "SP 5" sur l'étiquette de recommandation, affranchie avec un timbre britannique à 3p, oblitérée BPM 5 18/11/42, transit BCM 4 du Caire 20/11/42, transit FPO britannique 20/11 censure britannique et transfert poste égyptienne 24/11 (étiquette de réparation de la poste égyptienne)

  • Griffe de recommandation "B.P.M. 5"

  • BPM 5 en tripolitaine
    BPM 5 en tripolitaine
    Lettre recommandée du BPM 5 (qui est à Nabeul en Tunisie à cette date) pour Beyrouth avec griffe "B.P.M. 5" sur l'étiquette de recommandation, affranchie à 4F avec des timbres du Levant, oblitérée BPM 5 13/9/43, transit BCM 4 du Caire 20-21/9/43, transit BCM1 de Beyrouth 22-23/9/43 et cachet d'arrivée civil Beyrouth chargements du 24/9/43. censures britanniques et françaises.

  •   Bureau Postal Militaire No 6 (B.P.M.6)

  • BPM 6 5/6/43
    verso
    Lettre philatélique ayant voyagé de la Tunisie vers le Maroc, affranchie avec les timbres du Levant et oblitérée du cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 6 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 5/6/43 juste avant son départ pour la Tripolitaine.

  •   Bureau Postal Militaire No 7 (B.P.M.7)

  • Griffe de recommandation "B.P.M. 7"

  • Rayak BPM 7 recommandé
    Lettre recommandée de Rayak pour Beyrouth, affranchie à 4F50 en timbres d'Algérie, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 7 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 25/9/44 au verso transit BCM1 27/9/44, arrivée BEYROUTH Chargements 29/9/44


  • Griffe de recommandation "BUREAU POSTAL / MILITAIRE No 7"

  • Lettre du BPM 7 en mars 1946
    Lettre recommandée de Rayak pour Lyon, affranchie à 9 F en timbres de métropole, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 7 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 5/3/46 au verso transit BCM1 6/3/46, arrivée 13/3

    BPM 7 de Rayak
    Lettre en franchise du BPM 7 de Rayak 3/11/43, transit BCM 1 du 6/11/43 et double censure militaire triangulaire et circulaire.

FIN 1942 - DÉBUT 1943 :
La 1ère D.F.L. utilise des timbres tunisiens lors de la campagne de Tunisie, oblitérés par le timbre-à-date du B.P.M. 5.

FIN 1943 :
Création des annexes A à Deir ez Zor et B à Homs du BPM 3 de Alep. Elles ne possèdent pas de timbre-à-date spécifique et on ne reconnaît leur plis que par la griffe sur l'étiquette de recommandation.

BPM 3A
verso
Lettre recommandée de Deir Ez Zor pour Casablanca oblitérée du BPM 3 28/6/42, étiquette de recommandation de l'annexe "B.P.M. 3A", censure militaire "C☨ M" , transit 29/6 par Damas (B.P.M. 2) et arrivée Casablanca 10/7

BPM 3B
fragment avec étiquette de recommandation du BPM 3B

1ER JANVIER 1944 :
Les Services (civils) des Postes du Liban et de Syrie sont transférés aux gouvernement locaux.

1ER JANVIER 1944 :
Rattachement de la Poste aux Armées du Levant à la Direction des Postes d'Alger. Les affranchissements se font désormais en timbres algériens. Il existe quelques affranchissements mixtes (Levant + Algérie).
La règle d'anonymat des cachet postaux militaires est appliquée et la partie inférieure des cachets double cercle à pont est grattée (Beyrouth) ou caviardée en noir (Le Caire).

Les lettres, étant affranchies en timbres algériens reconnus par l'U.P.U., peuvent être acheminées sans passer par la poste britannique (mais la censure britannique s'applique selon les destinations).

BPM 2 vers l'Egypte
verso
Lettre recommandée du BPM 2 de Damas pour Alexandrie (Egypte), affranchie en timbres algériens à 4F50, oblitérée cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 2 / (croix de Lorraine) / F.F.L." 10/3/44 censure FFL ("C (croix de Lorraine) M"), cachet d'arrivée "POSTE AUX ARMEES / B.C.M. 4 / (croix de Lorraine) / F.F.L." 20/3/44, cachet britannique "BASE ARMY POST OFFICE / 4" 24/3/44 et censure britannique à l'arrivée, et cachet "TO BE DELIVERED BY CIVIL POST OFFICE" (à distribuer par le poste civile).


BPM 2
verso
Lettre recommandée du BPM 2 de Damas pour Alexandrie (Egypte), affranchie en timbres algériens à 5F, oblitérée cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 2 / (croix de Lorraine) / F.F.L." 11/7/44 censure FFL ("C (croix de Lorraine) M") et censure égyptienne à l'arrivée et cachet "TO BE DELIVERED BY CIVIL POST OFFICE" (à distribuer par le poste civile).

BPM 3 pour l'Egypte
verso
Lettre simple du BPM 3 d'Alep pour Alexandrie (Egypte), affranchie en timbres algériens à 4F, oblitérée cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 3 / (croix de Lorraine) / F.F.L." 26/4/45, cachet "POSTE AUX ARMEES / 3" 28/4 censure FFL ("C (croix de Lorraine) M"), cachet d'arrivée militaire au Caire "POSTE AUX ARMEES / (partie caviardée en noir)/ (croix de Lorraine) / F.F.L." 3/5/45, oblitération égyptienne civile 8/5/45

15 FÉVRIER 1945 :
Dernière date connue pour les Vaguemestres d'Étapes.

PRINTEMPS 1945 :
Les troupes au Levant utilisent les timbres de métropole.

Recommandé du BCM1A
Lettre recommandée "rédigée en tamoul" datée 30/7/1945 de Beyrouth pour Pondichery avec étiquette de recommandation de l'annexe A du BCM 1, affranchie à 20F en timbres de métropole avec censure au départ et à l'arrivée

Les cachets de Vaguemestre des F.F.L. au Levant ne sont pas courants .

cachet de Vaguemestre
verso
Enveloppe de récupération, expédiée une première fois de Bagnère de Bigorre pour Beyrouth et réutilisée par apposition d'un étiquette vers Sidi-Bel-Abbès (Algérie) avec cachet de vaguemestre en forme de V : Forces Françaises Libres / Le vaguemestre des D.T.L // (croix de Lorraine", (DTL = Dépôt des Troupes du Levant) divers cachets de départ : Beyrouth, transit Le Caire octobre 1945



JANVIER 1944 :
Première liaison aérienne Damas-Moscou et retour.

1er volDamas Moscou
Lettre philatélique affranchie à 4F avec cachet double cercle avec pont "POSTE AUX ARMEES / B.C.M.1 // (croix de Lorraine) / 10 JAN 1944 / F.F.L.", avec cachet rectangulaire encadré violet 55x28mm "PREMIERE LIAISON AERIENNE / FRANCE COMBATTANTE / URSS / DAMAS-MOSCOU // (croix de Lorraine et étoile soviétique)" et cachet rectangulaire encadré rouge "PREMIERE LIAISON AERIENNE / CCCP / FRANCE COMBATANTE / MOSCOU-DAMAS // (croix de Lorraine et étoile soviétique)"

Le vol retour part le 18 janvier et arrive le 21 janvier à Damas.

1er vol Moscou Damas
Lettre philatélique affranchie à 6F avec cachet double cercle bilingue franco-russe bleu 40/25mm "FRANCE LIBRE / MISSION MILITAIRE EN URSS // LE CHEF / DE MISSION" et avec cachet rectangulaire encadré "POSTE AUX ARMEES / 18 JAN 1944 / S.P. 99035", avec cachet soviétique "CCCP / MOCKBA 9" 17/1/44, cachet rectangulaire encadré rouge 55x28mm "PREMIERE LIAISON AERIENNE / CCCP / FRANCE COMBATTANTE / MOSCOU-DAMAS (étoile et croix de Lorraine)" cachet de censure dans un cercle violet "C (croix de Lorraine) M" et cachet d'arrivée double cercle à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M.2 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 21/1/44 (le B.P.M. 2 est à Damas).



   • LES VAGUEMESTRES D'ÉTAPE 

Il existe encore 16 vaguemestres d'étapes sur les 41 qui existaient avant guerre. De nouveaux seront créés pour arriver à un total de 24.

BPM et Vaguemestres d'Etapes
Tableau publié sous la plume de François Chauvin dans "Timbre Magazine", décembre 2009 page 93

Les timbres-à-date des Vaguemestres d'étape revêtent plusieurs formes :
  •  timbres-à-date double cercle "POSTE AUX ARMEES / * F.F.L. V.E. XX *"

  • VE 14
    verso
    Lettre recommandée en franchise partielle de Homs pour Dakar, affranchie à 8F, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. V.E.14" 7/5/43, Transit Damas BPM 2 8/5/43, transit BCM1 Beyrouth 10/5/43, transit Le Caire BCM4 12/5/43, arrivée Dakar 27/5


    FFL VE 17 rayak
    verso
    Lettre en franchise militaire de Rayak (Liban) à Tunis affranchie à 4 F , oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. V.E. 17" 21/8/43 et au verso cachet du B.C.M.1 de Beyrouth 25/8/43 avec censure militaire FFL à croix de Lorraine

    Vaguemestre d'étape no 24
    Lettre en franchise militaire de Lattaquié (Syrie) à Beyrouth affranchie , oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. V.E. 24" 21/4/44 et au verso cachet muet du B.C.M.1 de Beyrouth (bas caviardé en noir) 24/4/44 avec censure militaire FFL à croix de Lorraine

    VE 41
    verso
    Lettre par avion en franchise militaire de Tripoli (Syrie) pour la Tunisie affranchie à 4F, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / F.F.L. V.E. 41" 16/6/43 transit Beyrouth "POSTE AUX ARMEES / F.F.L.-1" 18/6, transit Le Caire BCM4 30/6/43 double censure militaire française et censure britannique du Caire.


  •  cachet de départ ou d'arrivée sans date encadré "F.F.L.L. / POSTE AUX ARMEES / VE XX"


  • cachet rectangulaire Vaguemestre d'Etapes
    recto
    verso
    Lettre de Saida pour Paris, avec cachet de départ "F.F.L.L. POSTE AUX ARMEES : VE 15", au verso transit par Beyrouth (cachet "POSTE AUX ARMEES" / (partie blanche spécifique de Beyrouth) // (croix de Lorraine)/ F.F.L." 25/4/45

    Cachet FFL 4
    verso
    Lettre d'Alexandrie pour l'état-major du général Montclar à Lattaquié , oblitérée au départ du très rare cachet "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -4- •" 8/1/42, transit Beyrouth "POSTE AUX ARMEES / • F.F.L. -1- •"13/1/42 at arrivée par le vaguemestre d'étape "F.F.L.L. / POSTE AUX ARMEES / VE 24" de lattaquié.

    On connait ce même cachet rectangulaire de vaguemestre d'étape avec les lettres "L.L." (de F.F.L.L.) grattées ne laissant subsister que "F.F.". Il est vraisemblable que les lettres ont été grattées en décembre 1941 lorsque la 1ère Brigade Française Libre indépendante a été transférée dans le Western desert en Egypte ("F.F." = Free French).

    Bataillon du Pacifique cachet vaguemestre d'étape
    recto
    verso
    Lettre en franchise militaire d'un soldat du bataillon du Pacifique, arrivé en Palestine au milieu du mois d'août 1941, pour Alep oblitérée FFL 3 départ 17/12/41 et transit Alep 19/12 avec griffe rectangulaire du VE avec les lettres L.L. (de F.F.L.L.) grattées.



   • LES ÉMISSIONS DE TIMBRES-POSTE PAR LA POSTE MILITAIRE 

Note : Aucun des timbres suivants émis par les F.F.L. n'a été reconnu par l'U.P.U.. Ils ne pouvaient donc affranchir que le courrier passant exclusivement par les circuits postaux français.

22 AVRIL 1942 :
Émission de 3 timbres-poste et 4 timbres de poste aérienne avec surcharge "FORCES FRANÇAISES LIBRES / LEVANT" ou "LIGNES AERIENNES / F.A.F.L." avec nouvelle valeur faciale sur des timbres du Liban et de Syrie (Y&T Levant Nos 41/43 et PA 1à 4).
Il s'agit de timbres à usage militaire, ils doivent donc être libellés en francs, quelque soit la monnaie du pays où ils sont émis. (Ils ne sont donc pas émis en piastres libano-syriennes).

timbre FFL 50c FFL 1F timbre FFL 2F50
timbre FAFL 6F50 Timbre FAFL 6F50 Timbre FAFL 8F Timbre des FAFL 10F

FFl 1ère série FDC
1ère série oblitérée sur lettre recommandée avec cachet FFL 1du 22/4/42, arrivée Brazzaville 16/5/42


1ER JUIN 1942 :
Émission des timbres Palmyre et des ailes stylisées (Y&T Levant Nos 44/50 et PA 5/6).

Epreuve collective
Épreuve collective ayant servi de bon à tirer


BF FFL
Bloc feuillet avec les deux valeurs poste-aérienne (existe également non-dentelé

Timbre surchargé
13 SEPTEMBRE 1942 :
Ré-émission du timbre de poste aérienne à 6F50 rose avec surcharge à 4F et ancienne valeur barrée (Y&T Levant PA No7).


23 DÉCEMBRE 1943 :
Émission de la série "Résistance" avec très forte surtaxe (Y&T Levant Poste 51/52 et PA No 8/9).

surchargés résistance
Série résistance

Note : La série des timbres-poste du C.F.L.N. a été diffusée par les BPM au Levant. On les trouve essentiellement sur lettres philatéliques.

Timbres du CFLN sur lettre du BPM 3
La série de timbres du CFLN sur lettre oblitérée du B.P.M. 3 d'Alep 19/1/44




   • LE COURRIER TRANSITANT PAR LES POSTES BRITANNIQUES 


Selon les opportunités, le courrier passe partiellement ou en totalité par les postes britanniques.

Entier britannique BPM2
Entier britannique de recommandation à 3p de Damas pour la Palestine, affranchie en timbres d'Algérie (9F) oblitérés "BPM 2" 21/10/44 puis FPO 555 (Grand Quartier Général du Moyen-Orient (Damas)) 24/10/44, puis cachet des recommandés britanniques de HAxxx (Haifa ou Hadera) 27/10/44, censure FFL à croix de Lorraine, censure britannique à couronne, au verso : cachet de départ du BPM 2 répété, cachet de transit du FPO 149 (Hadera) 26/10


lettre d'un marin français passé par la poste britannique
Lettre en franchise d'un marin au Levant pour Tunis, avec oblitération du FPO 172 (en Syrie/Liban du 23/12/41 au 9/4/45), 12/10/43 et censure française "CENSURE PAR LE BORD" puis censure anglaise au type "tomb"

Airgraph d'un lieutenant Français à Londres pour le capitaine Hubert de Guillebon à Beyrouth, écrit en français

Airgraph de Londres pour Beyrouth
Airgraph envoyé par un lieutenant français à Londres pour le capitaine Hubert de Guillebon à l'état-major des FFL à Beyrouth, écrit en français 21/5/43



   • LE COURRIER DE SERVICE DES F.F.L. 

Après la création des liaisons aériennes entre le Levant et l'AEF, le courrier officiel passe par la "courrier interne" avant d'être mis dans le circuit postal à l'arrivée à Brazzaville pour la fin du voyage.
Cela est surtout valable pour le courrier à destination de l'étranger qui peut-être affranchi en timbres français de l'AEF (reconnus par l'UPU et ne grévant pas le budget de la France Libre) et non en timbres britanniques à partir du Levant.

Lettre du levant pour léopoldville via l'AEF
verso
Lettre recommandée par avion de la Délégation Générale de la France Combattante au Levant pour Léopoldville (Congo-Belge), passée par courrier interne entre Beyrouth et Brazzaville où elle est affranchie à 4F50 en timbres de l'AEF et oblitérée "BRAZZAVILLE / A.E.F." 28/?/43, arrivée Léopoldville 26/5/43 avec cachet administratif de départ " "Délégation générale de la France Combattante au Levant * // SERVICE D'INFORMATION ET / DE RADIODIFFUSION (croix de Lorraine)" et griffe du Général Commandant Supérieur des Troupes en A.E.F."

Lettre des FFl au Levant pour mexico
verso
Lettre recommandée par avion de la Délégation Générale de la France Combattante au Levant pour Mexico, passée par courrier interne entre Beyrouth et Brazzaville où elle est affranchie à 35F en timbres de l'AEF et oblitérée "BRAZZAVILLE / A.E.F." 24/7/43, Elle passe par la ligne FAM 22 Léopoldville-Miami ou elle arrive le 29/9, transit New-York 8/10/43 et arrivée Mexico 11/10/43. Avec cachet administratif de départ " "Délégation générale de la France Combattante au Levant * // (croix de Lorraine)" et griffe du Général Commandant Supérieur des Troupes en A.E.F.".



Retour en tête de page  





LES DIVERSES CENSURES EN SYRIE ET AU LIBAN



   • CENSURE ÉCONOMIQUE 


Le contrôle des changes interdit le transfert de fortes sommes d'argent vers l'étranger, mais dans certains cas, il peut être autorisé par transporteur individuel après vérification, autorisation préalable et à condition que l'enveloppe scellée franchisse la frontière sans altération.


Transfert d'argent
Enveloppe scellée verso
Lettre scellée pour un transfert de 1000 piastres libanaises (p. l.) de Beyrouth vers l'Egypte avec griffe "M.... est autorisée à transporter ce pli de Beyrouth (en Egypte) le 30 octobre 1943 ou aux environs de cette date, pourvu que le cachet soit intact au passage de la frontière" avec cachet du "CONTROLE POSTAL / SYRIE & LIBAN // (croix de Lorraine) / F.F.L." et signature du Directeur du Contrôle.



   • CENSURES CIVILES DU COURRIER 


Les marques les plus courantes sont celles composées d'un petit cercle de 21 à 30 mm avec les lettres "C" et "P" abréviation de "Contrôle Postal". La position des lettres par rapport à la croix de Lorraine est spécifique de chaque commission de censure. Il y a de nombreux types (diamètre, taille des lettres, taille et forme de la croix) dans chaque ville. En plus du cachet CP il y a des mentions manuscrites ou au tampon indiquant la date et/ou l'indicatif du censeur.

Censure Alep Censure de damas Censure civile CP Censure civile CP
Censure Alep Censure Damas Censure Beyrouth
Position typique des lettres "CP" ou du chiffre seul selon les commissions de censure

Censure à numéro sous la croix Censure CP 5 censure avec numéro sous le P
Variantes avec numéro de censeur inclus dans le cachet

Pour plus de détails, notamment en ce qui concerne les indications chiffrées, on se reportera à l'ouvrage "SYRIA and LEBANON / Free French Censorship Word War II" par William Charles Roberston et édité par The Civil Censorship Study Group en 2011 ISBN 9780 9517444 99.

FFC Damas le caire
verso
Lettre recommandée du premier vol Damas Le Caire 29 juin 1944 avec censure française "C / (croix de Lorraine) / P" de Damas

Censure CP 5 de Alep
Censure de Alep avec numéro de censeur dans le cachet 21/1/44

cnsure de Beyrouth
Entier carte postale à 4pi50, avec affranchissement complémentaire de 100pi de Beyrouth pour Lyon, avec censure de Beyrouth, censure de Palestine (Haifa) et censure double cercle de ? "AH" 16/2/42

D'autres cachets similaires ont été rencontrés mais plus rarement que les précédents :

  • Lettres SC au lieu de CP pour "Section Commerciale" sur du courrier "privilégié" exempt de censure (et donc sans bande de refermeture) ou du courrier "sensible" de nature commerciale avec bande de censure.

  • Censure commerciale SC
    Lettre commerciale de Beyrouth pour Londres affranchie au tarif international de 25 pi, oblitérée 10/8/43, avec marque de la commission de censure de la section commerciale "S (croix de Lorraine) C", mais sans bande de refermeture.

    Double censure
    Enveloppe recommandée de Beyrouth pour Casablanca émanant du "Chef des services financiers des Intérêts Communs" avec double censure "ordinaire" : "C (croix de Lorraine) P" et commerciale "S (Croix de Lorraine) C" affranchie à 95 piastres oblitérée Beyrouth 15/8/44 et arrivée Casablanca 1/9/44

  • Lettres SR pour "Section des Recommandés", tant sur du courrier local que du courrier en transit (notamment de Turquie).

  • Censure SR
    Lettre recommandée par avion de Baabda pour New-York concernant des assurances, affranchie à 150pi (LSE : 25pi + recom. 25pi + 100pi/5g surtaxe aérienne pour les USA), oblitérée BAABDA 15/2/45, transit Beyrouth 17/2/45, avec double censure commerciale "SC" et recommandés "SR" février 1945, arrivée 15/3/45

    LR Istanbul vers NY avec censure SR
    verso
    Lettre recommandée de Istanbul vers New-York en transit par Beyrouth, oblitérée Istanbul 29/11/44, arrivée New-York 11/1/45, censure Levant "S (croix de Lorraine) R" de la section des recommandés de Beyrouth et censure américaine.

  • Lettres PE pour "Presse Étrangère" vues sur des bandes de journaux ou du courrier adressé à des agences ou organes de presse étrangers mais aussi sur des bandes de journaux en provenance de l'étranger.

  • Censure PE
    Bande d'un journal économique turc pour les USA transitant par le Levant Français avec censure "P (Croix de Lorraine) E" apposée à Alep.

    Censure PE de beyrouth
    Bande du journal algérien «Liberté» entre 450 et 500g pour Beyrouth, affranchi à 4F ( 50% du tarif des imprimés soit 50% 0.80/50g x500g/50g) avec censure "P (Croix de Lorraine) E" (presse étrangère) 4/8/43

    Censure PE
    Bande du journal algérien «Liberté» pour Beyrouth par avion, affranchi à 4F avec censure "P (Croix de Lorraine) E" (presse étrangère) 27/3/44



       • CENSURES MILITAIRES 


    Elles sont de plusieurs types :
    • un cercle de 22 mm portant les lettres "C M" (Contrôle Militaire) avec une grande croix de Lorraine. La position des lettres selon les villes est identique à celle de la censure civile "CP".
    • le même cachet avec les lettres "S M" (Section Militaire)

    • un double cercle de 37/34 mm avec légende "F.F.L. / (croix de Lorraine) / CONTROLE / (numéro)" (deux seuls exemplaires vus par le webmaster).
    • un triangle 36 x 21 mm (l x h) avec en haut une croix de Lorraine "pleine" et en dessous un numéro. En bas séparé par un trait : "CENSURÉ".

    • Note : un cachet triangulaire similaire avec croix de Lorraine "creuse" (uniquement le contour) a été vu utilisé par les unités F.F.L. pendant la Libération de la métropole. Un tel type n'a pas encore été signalé comme ayant servi au Moyen-Orient.

    Censure CM Censure militaire grand format
    Censure S M Censure triiangle avec croix "pleine"

    Censure SM
    Lettre passée par la Poste aux Armées 4/10/44 avec censure rouge "S(croix de Lorraine) M", au verso cachet militaire arrivée "B.C.M.1" 14/10/44 et oblitération mécanique civile "BEYROUTH RP 19/10/44. Le délai de 10 jours entre départ et arrivée, la mention anglaise "active service" et le type de cachet "POSTES AUX ARMEES *     *" laisse penser à une lettre ayant pour origine les Indes Françaises (Calcutta ?)

    Lettre FFL en Palestine pour Alexandrie
    verso
    Lettre en franchise d'un Français pour Alexandrie (Egypte), oblitérée par la Poste britannique (FPO 120 dépendant de Jérusalem) 26/8/41 avec censure postale FFL (petit cercle à croix de Lorraine), censure britannique avec bande de refermeture et grand cachet double cercle violet 37/34 mm "FFL. (croix de Lorraine) / CONTROLE / 2171" arrivée au Caire 30/8/41 qui constate la franchise (cachet PREPAID) et met la lettre dans le circuit civil (oblitération mécanique 31/8).
    (Le grand cachet de censure de 37mm est très rare)

    Censure militaire au Levant
    verso
    Lettre en franchise d'un Français de Beyrouth pur Damas, oblitérée par un ancien cachet de la Poste aux Armées pétainiste 16/8/41 avec censure postale FFL (petit cercle à croix de Lorraine et chiffre 2), avec bande de refermeture et grand cachet double cercle violet 37/34 mm "FFL. (croix de Lorraine) / CONTROLE / 2471" arrivée cachet POSTE AUX ARMEES de la période pétainiste au verso 17/8/41.
    (Le grand cachet de censure de 37mm est très rare)

    Pour les censures, on se reportera à l'ouvrage très détaillé "SYRIA and LEBANON / Free French Censorship Word War II" par William Charles Roberston et édité par The Civil Censorship Study Group in 2011 ISBN 9780 9517444 99.

    La marine française qui possède une antenne en Egypte utilise un cachet de censure encadré rouge 18x23mm "CENSURE / (ancre à croix de Lorraine) / F.N.F.L." (quelques exemplaires connus).

    Cachet de censure des FNFL au Caire
    censure des FNFL lettre du Caire pour casablanca
    verso
    Lettre de service en franchise du Caire à Casablanca, oblitérée du cachet militaire muet du Caire (bande inférieure caviardée en noir) 23/1/44 avec cachet de censure encadré rouge 18x23mm
    "CENSURE / (ancre à croix de Lorraine) / F.N.F.L."



    Retour en tête de page  



    5-6 ET 27-28 MAI 1941 :
    Protocoles de Paris, négociés par l'amiral Darlan, qui accordent des avantages considérables aux Allemands.
    Ils leurs accordent la possibilité d'utiliser les aérodromes et ports syriens, les aéroports et chemins de fer tunisiens, et de baser des sous-marins à Dakar.
    Darlan est partiellement désavoué par Vichy qui demande des contreparties exorbitantes. La situation en Syrie et en Libye, ayant évolué, ces accords ne seront pas appliqués.

    18 JUIN 1941 :
    Signature d'un « Pacte d'amitié » entre la Turquie et le Reich allemand. Il s'agit d'un pacte de non-agression entre les deux états après que Hitler ait échoué à faire entrer la Turquie dans l'Axe en combattant aux côtés de l'Allemagne comme elle l'avait fait lors de la première guerre mondiale.

    1941 :
    La Collaboration avec l'Allemagne semble être unanimement condamnée dans les colonies (sauf en Indochine) d'après les rapports des commissions de censure.

    27 JUIN 1941 :
    L'Amiral Decoux crée en Indochine un Conseil fédéral de 25 conseillers nommés, tous autochtones. Puis celui-ci est ouvert à des délégués français (23 Français, 30 Indochinois). Il s'agit d'intégrer et d'associer les élites indochinoises à la politique locale.

    11 AOÛT 1941 :
    Le médecin-général Adolphe Sicé est nommé au poste de Haut-commissaire de l'Afrique Française Libre en remplacement du général de Larminat.

    Charte de l'Atlantique
    14 AOÛT 1941 :
    Charte de l'Atlantique, signée par Roosevelt et Churchill, qui proclame "le droit de chaque peuple de choisir la forme de gouvernement sous laquelle il doit vivre".
    L'anticolonialisme américain s'appuie en partie sur des considérations politiques conjoncturelles : pour s'assurer le soutien des peuples coloniaux contre l'ennemi, il faut leur faire des promesses d'émancipation.
    Deux timbres des Iles Marshall sont consacrés à la signature de cette charte (Y&T Îles Marshall No 368/69).

    14 AOÛT 1941 :
    Les cartes postales familiales dites interzones ne sont plus admises en métropole. Néanmoins les cartes en provenance des colonies ou leur étant destinées sont encore admises.

    prolongation de la validité des cartes interzone venant des colonies




    26 AOÛT 1941 :
    Le général de Gaulle annonce « à la Nation Française » que les 40 navires de guerre, les 100 navires de commerce, les 2 000 aviateurs et les 60 000 soldats qui constituent les F.F.L. n'ont plus que jamais qu'un rêve et qu'une volonté : la Libération de la France.


    24 SEPTEMBRE 1941 :
    Ordonnance portant organisation des pouvoirs de la France Libre, réorganisant le Conseil de Défense de l'Empire et instituant le Comité National français, qui, de fait, assure aussi les fonctions du Conseil de Défense de l'Empire.
    texte de l'«ordonnance n° 16 du 24 septembre 1941, portant organisation nouvelle des pouvoirs publics de la France libre et créant le Comité national français» dans : http://mjp.univ-perp.fr/france/co1940fl-cnf.htm

    26 SEPTEMBRE 1941 :
    L'URSS reconnaît le Conseil National Français.



    Colonies Dissidentes
    suite et fin

    23 OCTOBRE 1941 :
    De Gaulle, prémonitoire, déclare : «Cette guerre qui, à tant d'égards constitue une révolution, va révéler l'Afrique à elle-même».

    NOVEMBRE 1941 :
    Les Allemands exigent la mise à la retraite du général Weygand.
    Suppression de la Délégation générale du Gouvernement à Alger.

    NOVEMBRE 1941 :
    Sous les ordres du général Weygand, l'Armée d'Afrique (du Nord) comprend 111 555 hommes et 4 213 officiers, en Afrique Noire il y a 56 500 hommes et 1 100 officiers.
    De 1942 à 1945, Africains Antillais et Malgaches fourniront 113 000 hommes aux régiments coloniaux, les protectorats du Maroc et de Tunisie 130 000 et 150 000 Algériens, sans compter les 233 000 militaires d'origine arabo-berbère présents en métropole et mobilisés à partir de 1944.
    Pour contribuer à l'effort de guerre un régime de travail forcé obligatoire est mis en place par les gouverneurs généraux au profit des colons afin de développer les cultures.
    Des emprunts et souscriptions sont proposés dans tous les territoires.



    2 DÉCEMBRE 1941 :
    Création à Londres de la Caisse Centrale de la France Libre pour réunir les ressources nécessaires à l'activité du Comité de Londres et de ses organes dans les territoires ralliés.
    Elle doit servir également d'Institut d'émission pour l'A.E.F. et le Cameroun où circulaient jusque là des billets et monnaies émis par la Banque de l'Afrique Occidentale, demeurée sous le contrôle du gouvernement du maréchal Pétain.

    Un timbre de Saint-Pierre et Miquelon et un timbre du Mali commémoreront le 50ème anniversaire de la création de cette caisse (Y&T Saint-Pierre et Miquelon No 551, Mali No 573).

    Caisse Centrale SPM
    Billet 100 F
    Un billet d'époque et ci-dessus le timbre commémoratif

    Elle deviendra ultérieurement Caisse Centrale de la France d'Outre-Mer, puis Caisse Centrale de Coopération Économique (C.C.C.E.). Elle sera séparée après la guerre de l'Institut d'Émission de l'A.E.F. et du Cameroun et se consacrera au développement.
    Elle utilisera différents cachets administratifs mais ne bénéficiera pas de la franchise postale.

    PEARL HARBOR

    7 DÉCEMBRE 1941 :
    L'aviation japonaise attaque la base navale américaine de Pearl Harbor à Hawaï.
    C'est le début de la Guerre du Pacifique qui aura des conséquences sur toutes les possessions françaises dans cette région (Chine, Indochine, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna, Établissements Français de l'Océanie).

    EMA Pearl Harbor

    EMA Pearl harbor City State

    Des timbres du gouvernement chinois pro-japonais (Y&T Occupation Jaonaise de Shanghai et Nankin No 1/4 ) sont émis pour le deuxième anniversaire avec oblitération commémorative.

    2ème anniversaire
    Enveloppe philatélique commémorative


    Pour les différents documents commémorant l'attaque de Pearl Harbor
    voir "Pearl harbor, a date which will leave in infamy"





    drapeau France Libre 8 DÉCEMBRE 1941 :
    Après Pearl Harbor, entrée en guerre du « Comité National Français » dans le Pacifique aux cotés des États-Unis, en tant que "puissance riveraine".
    Le général de Gaulle demande aux Indochinois de s'opposer aux Japonais.
    Dans la lutte contre Tokyo, la France apporte l'aide de la Nouvelle-Calédonie (et de son minerai de nickel) dirigée par le contre-amiral Thierry d'Argenlieu.

    haut-commissariat à Nouméa
    Lettre avec cachet du Haut Commissaire dans le Pacifique.

    le triomphant
    Trois timbres de Wallis et Futuna montrent le "Triomphant", le "Chevreuil" et le "Savorgnan de Brazza", navires des F.N.F.L. dans le Pacifique (Y&T Wallis et Futuna N° 210/212).




    PRISE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON PAR LES F.N.F.L.

    24 DÉCEMBRE 1941 :
    L'amiral Muselier prend possession de Saint-Pierre et Miquelon au nom de la France-Libre en accord avec ses habitants mais contre la volonté des Américains. Un plébiscite confirme cette opération.
    Un timbre de Saint-Pierre et Miquelon célèbre le 20ème anniversaire de l'arrivée de l'Amiral à bord du sous-marin Surcouf (Y&T Saint-Pierre et Miquelon Nos 558). Trois timbres (Y&T SPM Nos 414/16) sont consacrés aux trois corvettes Mimosa, Aconit et Alysse qui accompagnaient le Surcouf.

    Débarquement du Surcouf à saint-Pierre et Miquelon Aconit
    Alysse Mimosa

    Amiral Muselier FDC





    L'Amiral Muselier figure sur un timbre de Saint-Pierre et Miquelon (Y&T Saint-Pierre et Miquelon Nos 558).
    FDC Alain savary
    Alain Savary est nommé administrateur du Territoire. Il le restera jusqu'en janvier 1943.

    Un timbre à sa mémoire sera émis en 1998 (Y&T Saint-Pierre et Miquelon Nos 669).

    A partir du 30 décembre 1941, une série de 2 x 20 timbres surchargés en rouge ou en noir "Noël 1941 / FRANCE LIBRE / F.N.F.L." est émise en commémoration de ce ralliement (Y&T Saint-Pierre et Miquelon Nos 212/231 A et B). La quasi totalité de ces timbres auront un usage uniquement philatélique.
    (F.N.F.L. = Forces Navales de la France Libre)

    Timbres surchargés en rouge

    Carte de visite de Noel
    Carte de visite locale au tarif (cinq mots 1937) de 30c oblitérée 31/12/41

    Série sur lettre
    Timbres oblitérés du premier jour 30/12/41 sur enveloppes philatéliques n'ayant pas voyagé
    (Vente Yves Dua)

    Noel 41 sur lettre
    Lettre recommandée philatélique pour les USA, oblitérée 24/8/42 et censurée au Canada.

    Puis la plupart des timbres trouvés sur place seront surchargés "FRANCE LIBRE / F.N.F.L." en noir et/ou en rouge et éventuellement nouvelle valeur. D'où de très faibles tirages pour certains. La quasi totalité de ces surcharges avaient un but philatélique avec d'innombrables variétés .... volontaires.

    surcharge noire Timbre taxe surchargé
    4c surchargé FNFL renversée surcharge renversée

    Carte de visite pour Alain Savary au tarif
    Carte de visite locale au tarif (cinq mots 1937) de 30c adressée à Alain Savary (administrateur de Saint-Pierre de décembre 1941 à janvier 1943)

    Timbre FNFL sur lettre
    FNFL sur lettre verso
    Lettre officielle à entête de l'Administrateur affranchie avec le timbre surchargé FNFL à 1F50 et au verso une vignette "France Libre", oblitération Saint-Pierre 22/4/42, censure canadienne et au verso cachet d'arrivée (privé) de l'hôtel (Mail Dept).

    Lettre taxée à l'arrivée
    verso
    Lettre de Montréal 10/9/42 pour Saint-Pierre et Miquelon, non affranchie au départ, avec censure douanière (contrôle des changes) et timbres taxe FNFL à 3F à l'arrivée 21/9

    Beaucoup d'enveloppes ont été envoyées au Canada tout proche avec diverses marques d'affranchissement (censure, douanes..). La plupart ne contenaient aucun courrier.

    Lettre de Saint-Pierre pour Montreal avec censure et cachet de douane
    Enveloppe de Saint-Pierre et Miquelon pour Montréal (Québec) affranchie à 2F censure canadienne et cachet d'admission en franchise par la douane canadienne 29/11/42

    lettre pour Montreal avec censures française et canadienne
    Enveloppe de Saint-Pierre et Miquelon pour Montréal (Québec) affranchie à 2F50 censures française et canadienne 17/5/43. La griffe indique que le destinataire refuse de payer des droits de douane !

    Ultérieurement certaines valeurs recevront en plus une surcharge avec surtaxe au profit des "oeuvres sociales" ou des "oeuvres de mer".

    Oueuvres sociales Ouvres socialesr
    Oeuvres de mer Oeuvre de mer


    En conséquence des événements, une note précise les conditions d'envoi des correspondances de la zone non-occupée vers la "colonie dissidente" de Saint-Pierre et Miquelon.

    SPM colonie dissidente


    Ultérieurement les timbres du CFLN seront vendus à Saint-Pierre et Miquelon.

    Timbre du CFLN vendus à saint-Pierre et miquelon sur lettre
    verso
    Lettre recommandée philatélique par avion de Saint-Pierre et Miquelon pour New-York, affranchie à 10F (+ 40F de surtaxe), oblitérée de l'Île aux Marins 26/2/44, arrivée 27/3

    Timbres du CFLN oblitérés de saint-Pierre et Miquelon
    Enveloppe philatélique avec la série complète des timbres du CFLN oblitérés "ST PIERRE ET MIQUELON / *" 22/1/44.
    (cliché : http://www.collectionspm.com/courriers.html)



    Retour en tête de page  




    Accès aux pages de « L'Empire Colonial 1936-1946 »
     
           
    Colonies,, protectorats, et pays sous mandat
    « dissidents »
     
      PagesFlèche
    Chronologie
    1936-1939
    Drôle de guerre
    territoires sous régime pétainiste
    fin 1940 AEF EFO EFI
    1941
    1942
    1943
    premiers vols FAFL LAM
    1944
    1945
    1946




    Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 

    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.