favicon du site   LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France dans le contexte international 1943-1958  


Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "




ACCES DIRECT AUX DIFFÉRENTES PAGES


De Stalingrad à la Conférence de la Paix


La Conférence de la Paix à Paris


De la Conférence de Paris à la Crise de Berlin


Du Blocus de Berlin à la création de l'OTAN


Création et commémorations de l'OTAN


De la création de l'OTAN à la guerre de Corée


Du début de la Guerre de Corée à la mort de Staline









LES CAMPAGNES COMMUNISTES POUR LE PACIFISME

Dans le contexte du Blocus de Berlin puis de la signature du Traité de l'Atlantique Nord (O.T.A.N.) l'Union Soviétique organise d'énormes campagnes de propagande « en faveur de la Paix » afin d'affaiblir le soutien des populations au réarmement dans les pays occidentaux.
Il s'agit de permettre à l'U.R.S.S. de rattraper son retard en matière d'armement notamment nucléaire et de consolider sa main mise sur l'Europe de l'Est.
Ces pays satellites de l'Est de l'Europe et surtout les partis communistes en Europe de l'Ouest participent pleinement à cette campagne « pour le Pacifisme » en multipliant congrès et manifestations pour la Paix et en impliquant des intellectuels et scientifiques "de gauche", comme caution morale et en visant les plus sensibles à la Paix : jeunes, étudiants, mères ....

Parmi ces différentes manifestations "mondiales", auxquelles il faut ajouter les très nombreux congrès nationaux, on peut citer (liste non limitative) :

  • Wroclaw, août 1948 : Congrès Mondial des intellectuels pour la Paix;

  • Paris, avril 1949 : congrès mondial des partisans de la paix ;

  • Stockholm mars 1950 : appel contre les armes nucléires;

  • Varsovie, novembre 1950 : 2ème Congrès du Mouvement de la Paix ;

  • Varsovie, mars 1951 : Congrès mondial des Jeunes pour la Paix ;

  • Allemagne de l'Est, juin 1951 référendum contre le réarmement de l'Allemagne ;

  • Paris, juillet 1951 : 3ème Congrès du Mouvement de la Paix ;

  • Berlin-Est, août 1951 : Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants pour la Paix qui accueillent deux millions de jeunes communistes ;

  • Zagreb, octobre 1951 : Conférence internationale pour la Paix ;

  • Pékin, octobre 1952 : Congrès des Partisans de la Paix des pays d'Asie et du Pacifique organisé par le Mouvement de la Paix

  • Vienne, décembre 1952 :Congrès Mondial des Peuples pour la Paix à Vienne, organisé par le Conseil Mondial de la Paix ;

  • Bucarest, août 1953 : Quatrièmes jeux mondiaux de la Jeunesse ;

  • Moscou, septembre 1954 : rencontre de "7 millions" d'enseignants pour la paix

  • Vienne janvier 1955 : Devant le Bureaiu du Conseil Mondial de la Paix, Joliot-Curie lance l'« Appel de Vienne » contre la préparation de l'arme atomique.

  • Helsinki, juin 1955 : Assemblée mondiale de la Paix ;

  • Lausanne, juillet 1955 : congrès mondial des mères organisé par la Fédération démocratique internationale des femmes (communiste).

  • Varsovie, août 1955 : Cinquième Festival Mondial de la Jeunesse et des Etudiants à Varsovie.

  • .........

  •   Beaucoup de ces initiatives ont donné lieu à émissions de timbres et griffes de propagande.

      Les principales émissions sont listées à leur date de mise en service.





    LE 1ER CONGRÈS MONDIAL
    DES « PARTISANS DE LA PAIX »

    Affiche Picasso 1949
    affiche annonçant le Congrès et dessinée par Picasso



    20 - 25 AVRIL 1949 :
    Premier Congrès Mondial des Partisans de la Paix à Paris.
    Joliot-Curie, Président du Mouvement, Ehrenbourg, Yves Farge, Aragon, Jean Cassou, J.-M. Domenach, le pasteur Bosc condamnent la course aux armements, l'impérialisme américain et le colonialisme.
    Le parti communiste avec Charles Tillon et Casanova joue un rôle déterminant.
    Une vaste campagne de signatures en faveur de la Paix rapporte en France plus de six millions de signatures (chiffre invérifiable donné par le Mouvement).

    On connaît des cartes commémoratives reproduisant l'affiche annonçant le Congrès.

    Carte du Congrès Mondial de la Paix à Paris
    Carte commémorative du "CONGRES MONDIAL / DES PARTISANS DE LA PAIX / PARIS, les 20-21-22-23 AVRIL -SALLE PLEYEL", affranchie à 15F, avec oblitération mécanique KRAG 5 lignes ondulées "PARIS 60 / R.DE LA CONVENTION" 21/4/49

    Une vignette noire "LE FRANC POUR LA PAIX / (Colombe de Picasso)" apposées ur de nombreuses lettres de la fin 1949 est tolérée par l'administration au recto des plis.

    le Franc pour la paix vignette sur lettre
    Vignette "Le franc pour la Paix" représentant la Colombe de Picasso sur lettre du Maroc 30/3/50

    Des cartes postales reproduisant les déclarations de Frédéric Joliot-Curie lors du Congrès sont imprimées et diffusées par le Comité français du Congrès Mondial des Partisans de la Paix

    Déclaration de Frédéric Joliot Curie
    verso
    Carte postale avec la déclaration de Joliot-Curie indiquant qu'il refusera de participer à la construction d'une bombe atomique

    Un entier postal de RDA timbre bleu à l'effigie de Wilhem Pieck à 12pf (Michel Ganzsachen P52 02), représente Frédéric Joliot-Curie en tant que Président du "Weltfriedensrate".

    Entier de RDA représentant Jolot curie
    Entier Joliot-Curie Oblitéré
    Leipzig 13/4/53

    Un entier postal de RDA timbre bleu à l'effigie de Wilhem Pieck à 12pf (Michel Ganzsachen P52 01) représente le Professeur Walter Friedrich, Président de l'Académie des Sciences, leader de la délégation est-allemande au Congrès Mondial pour la Paix

    Professeur Friedrich

    Une série d'entiers postaux de Tchécoslovaquie avec timbre à l'effigie du Président Gottwald à 1k50, vendus 2k, série D191 et slogan en tchèque "Les forces conduites par les défenseurs de la Paix sont invincibles" représentent certains membres français et étrangers du Mouvement de la Paix :
    • Prof. F. Joliot-Curie avec texte en tchèque "grand chercheur spécialisé dans l'énergie atomique, Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix",

    • Entier postal Joliot Curie

    • Luis Aragon, "écrivain français célèbre dans le monde entier, Vice-Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix.",

    • entier carte postale tchèque Louis Aragon

    • Jean Laffite, permanent du PCF, "écrivain français, secrétaire général du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix.", au romanesque militant ,

    • Jean lafitte

    • Guy de Boysson, "Président de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique, Vice-Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix." (le 15° anniversaire de la FMJD est célébré par un timbre de Hongrie (Y&T Hongrie N°1739), Il fut membre de l'Assemblée Consultative d'Alger puis député communiste.

    • Guy de Boysson

    • Louis Saillant, "Secrétaire de la Fédération Syndicale Mondiale, Vice-Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix.",

    • Louis Saillant

    • Abbé Jean Boulier, "éminent savant catholique, membre du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix.",

    • Entier carte postale tchécoslovaque Jean Boulier

    • Gabriel d'Arbousier "(Le Politique d'avant-garde et le savant noir, Vice-Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix",

    • Gabriel d'Arbousier

    • Professeur W.E.B. DUBOIS, "Le savant connu et le combattant des Noirs en Amérique, membre du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix,

    • Entier carte postale Tchécoslovaque Professeur W.E.B. Dubois

    • John Desmond Bernal grand physicien britannique et militant communiste. Il obtiendra le "Prix Staline pour la paix" en 1953, pour ses activités en faveur de la paix. À la mort de son ami Frédéric Joliot-Curie, il lui succède à la présidence du Conseil mondial de la paix (1958-1971).

    • CP JD Bernal

    • Jorge Amado, écrivain célèbre et député communiste au Brésil.

    • Jorge Amado Mouvement pour la Paix

      Le but de cette série qui comprend un très grand nombre de cartes différentes est de montrer que le Mouvement de la Paix est soutenu dans le monde entier par d'éminentes personnalités très respectées.



    Le dixième anniversaire du Conseil Mondial de la Paix est célébré par :
    • trois timbres d'Albanie (Y&T Albanie n°504/509) représentant Joliot-Curie,

    • Albanie 10ème anniversaire du Mouvement de la Paix

      Chine 10ème anniversaire du Mouvement de la paix

    • par deux timbres de Chine Populaire (Michel R.P. de Chine n°448/ 449, Y&T Chine Populaire N°1203/ 1204) dont l'un représente Joliot-Curie,

    • 10ème anniversaire URSS

    • par un timbre d'URSS (Y&T URSS N°2171),
    • 10ème anniversaire Roumanie

    • par un timbre de Roumanie (Y&T Roumanie No PA 90),


    • 10ème anniversaire du Conseil Mondial pour la Paix Pologne

    • par un timbre de Pologne (Y&T Pologne n°984)
    • Joliot Curie Tchecoslovaquie


    • par un timbre de Tchécoslovaquie (Y&T Tchécoslovaquie n°1016) représentant lui aussi Frédéric Joliot-Curie.

    • Oblitération temporaire du 10ème anniversaire du Comité Mondial pour la Paix


    • par une griffe encadrée en RDA 70x16mm "10 Jahre Weltfriedensbewegung ! / 10 Jahre kampf gegen Krieg und Atomtodt !" (dixième anniversaire du Mouvement mondial pour la Paix / 10 ans de combat contre la guerre et la mort atomique) et une oblitération temporaire "BERLIN N4 / WELTFRIEDENBEWEGUNG // (colombe) / 10 Jahre" du 4/3/59.

    • 10ème anniversaire du Mouvement Mondial pour la Paix

      15ème anniversaire



      En 1964, trois timbres de RDA dont l'un à l'effigie de Frédéric Joliot-Curie sont consacrés à "la paix du Monde" et célèbrent le 15ème anniversaire (Y&T Allemagne Orientale N°752/53).



      Hongrie 20ème anniversaire du mouvement de la paix

      Le 20ème anniversaire a été célébré par l'émission d'un timbre en Tchécoslovaquie (Y&T Tchécoslovaquie No 1716), d'un timbre d'U. R. S. S. (Y&T Russie No 3497) et d'un timbre en Hongrie (Y&T Hongrie No 2055).

      20ème anniversaire du mouvement de la Paix URSS


      20ème anniversaire du Mouvement de la Paix
      oblitération commémorative des 21-23 juin 1969
    20ème anniversaire du Mouvement de la Paix


    Le 25ème anniversaire du 1er Congrès pour la Paix Mondiale est célébré par un timbre de RDA (Y&T Allemagne Orientale n°1626), un timbre de Roumanie (Y&T Roumanie No 2854) et un timbre cubain 30c Frédéric Joliot-Curie, portrait par Picasso, avec oblitération premier jour "I CONGRESO MUNDIAL / XXV ANIVERSARIO // POR LA / PAZ / PRIMER DIA / 16 DIC 1974 / HABANA" a été émis pour le XXVe anniversaire.

    25ème anniversaire du Mouvement de la paix


    25ème anniversaire



    RDA 25ème anniversaire du Mouvement de la Paix

    30ème anniversaire du Mouvement de la Paix Tchécoslovaquie


    Le 30ème anniversaire est célébré par un timbre de Tchécoslovaquie (Y&T Tchécoslovaquie No 2327).

    Le 34ème anniversaire du Conseil Mondial de la Paix est célébré par deux timbres du Congo (Y&T Congo N°717/718).

    34ème anniversaire du Conseil Mondial pour la Paix

    En RDA de nombreuses usines porteront le nom de Joliot-Curie en hommage à sa lutte "pour la Paix" (soviétique).

    EMA Joliot-Curie de RDA
    EMA d'une usine nationalisée (VEB) de boîtes de vitesse baptisée Joliot-Curie

    En France, la propagande ira parfois trop loin et des militants seront déferrés devant la justice.
    Des cartes de pétition pour la libération de militants communistes emprisonnés par le pouvoir seront diffusées à grande échelle. Par exemple Fernand Vigne, secrétaire Général du Comité Français pour la Paix et Georges JAUNEAU, gérant du journal "Le Patriote de l'Oise" déférés devant le tribunal correctionnel.
    Ces cartes de pétition sont imprimées par le PCF pour tenter d'influencer le tribunal.


    Combattants de la Paix
    verso

    2 JANVIER 1951 :
    Interdiction en France de cinq revues éditées par le Mouvement de la Paix.


    attention Un « Prix International de la Paix » (à ne pas confondre avec le "Prix Nobel de la Paix") est créé lors du Congrès de Paris de 1949 et sera décerné chaque année à partir de 1950.

    Six blocs-feuillet de Guinée (BL 3822/27) ont été consacré en 2008 aux lauréats de ce prix, dont Irène Joliot-Curie, Picasso et Édouard Herriot.

    Prix international de la Paix
    Lauréats du Prix International de la Paix



    AVRIL - JUILLET 1949 :
    Deuxième « Round » du G.A.T.T. (General Agreement on Tariffs and Trade) à Annecy en vue de la réduction des droits de douane.
    Une oblitération mécanique KRAG texte ondulé "SESSION MONDIALE / TARIFS & COMMERCE / AVRIL A JUILLET 1949" et couronne "ANNECY R.P. / HAUTE-SAVOIE" est mise en service à cette occasion.

    Session du GATT à Annecy
    11/4/49

    12 MAI 1949 :
    L'URSS lève le blocus de Berlin-Ouest après un accord des quatre Grands sous l'égide de l'O.N.U..



    Cardinal Mindszenty


    15 MAI 1949 :
    Le cardinal Mindszenty est reconnu coupable en Hongrie de haute trahison et de trafic de devises.
    Un timbre (Y&T Hongrie Nos 3364) et un entier postal lui ont été consacrés après la chute du mur de Berlin.

    FDC Cardinal Mindszenty



    21 MAI 1949 :
    Les Ministres des Affaires Étrangères des Quatre Grands, réunis à Paris, parviennent à un accord sur un nombre limité de problèmes concernant Berlin et l'Allemagne.


    CRÉATION DU M.R.A.P.

    22 MAI 1949 :
    Création du M.R.A.P. (Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et pour la Paix) par des membres du Mouvement national contre le racisme (MNCR), de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), et du mouvement des Francs-Tireurs et Partisans - Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) ainsi que par de diverses personnalités telles que le peintre Chagall.
    Il changera de nom en 1977 pour devenir le «Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples ».
    source : Wikipedia

    Plusieurs oblitérations mécaniques sont consacrées au M.R.A.P.

    Pour le quarantième anniversaire une oblitération mécanique SECAP type 2 "M.R.A.P. / 40 ANS CONTRE LE RACISME ET POUR / L'AMITIE ENTRE LES PEUPLES / CONGRES NATIONAL : 10-11 JUIN 1989 / GRENOBLE-SAINT MARTIN D'HYERES" et couronne "38 ST MARTIN D'HYERES PAL / ISERE" a été mise en service.

    MRAP


    Omec MRAP 1991

    OMEC  MRAP en Port-Payé
    Port-Payé

    Le M.R.A.P. a utilisé en 1990 une empreinte de la machine à affranchir SATAS NA33794, dateur circulaire "PARIS 119 / BD RICHARD LENOIR (11ème)" 21 8 90 et flamme "Différences / le magazine / de l'amitié / entre les peuples / 89 rue Oberkampf / 75011 PARIS".

     
     




    23 MAI 1949 :
    Ouverture à Paris du Conseil des Ministres des Quatre sur l'Allemagne.

    11 JUIN 1949 :
    Dans un grand discours, le Président Truman se prononce pour le réarmement de l'Europe et s'élève contre toute réduction des crédits Marshall.

    20 JUIN 1949 :
    Échec du Conseil des Ministres des Quatre sur l'Allemagne, néanmoins ils doivent se concerter pour une prochaine réunion.


    29 JUIN - 9 JUILLET 1949 :
    La Fédération Syndicale Mondiale (F.S.M.) tient son deuxième Congrès mondial à Milan.
    Depuis le congrès précédent les syndicats non-communistes ont quitté la FSM pour fonder le Comité Consultatif Syndical International (CCSI) qui deviendra à la fin 1949 la Confédération Internationale des Syndicats Libres.

    Source :
    http://foed.over-blog.com/07-decembre-1949-naissance-de-la-confederation-internationale-des-syndicats-libres.html


    2ème Congrès à Milan de la  Fédération Syndicale Mondiale
    FDC de Hongrie : 2ème Congrès de la Fédération Syndicale Mondiale (communiste) (à Milan)





    ADOPTION DES NOUVELLES
    « CONVENTIONS DE GENÈVE »
    PENDANT LES CONFLITS

    12 AOÛT 1949 :
    Adoption des Nouvelles Conventions de Genève sur le rôle de la Croix-Rouge pendant les conflits.

    « Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, différents projets prenant en considération les expériences du conflit furent préparés.
    Les deux Conventions de Genève de 1929, ainsi que la Convention de La Haye de 1907 pour l'adaptation à la guerre maritime des principes de la Convention de Genève de 1906, furent inclus dans la révision.
    Un nouveau projet de convention pour la protection des personnes civiles fut élaboré.
    Ces quatre projets de convention furent préparés par le Comité international de la Croix-Rouge avec l'assistance de la conférence des experts des gouvernements.
    Ils furent soumis à la Conférence Internationale de la Croix-Rouge tenue à Stockholm en 1948. La Conférence diplomatique qui les adopta dans leur forme finale se tint du 21 avril au 12 août 1949 à Genève, réunissant les représentants de 63 gouvernements.
    Pratiquement tout les États faisant partie de la communauté internationale ont ratifié les quatre Conventions de Genève de 1949 ou y ont adhéré. L'Acte final n'a pas force de loi. »


    Source :
    https://www.icrc.org/applic/ihl/dih.nsf/Treaty.xsp?documentId=05C8F375A3385D37C12563140043A926 &action=openDocument


    Conférence Croix-Rouge de Stockolm 1948
    Oblitération temporaire utilisée lors de la réunion de la Conférence Internationale de la Croix-Rouge tenue à Stockholm "* STOCKHOLM * / * // XVII / CONFERENCE / INTERNATIONALE / CROIX-ROUGE" 16/8/48


    Conférence Diplomatique de Genève
    Lettre recommandée avec l'oblitération temporaire de la Conférence Diplomatique qui a adopté la forme finale des "Conventions de Genève".



    Drapeau OTAN

    27 JUILLET 1949 :
    La France ratifie le traité du Pacte Atlantique.

    24 AOÛT 1949 :
    Entrée en vigueur du Traité de l'Atlantique Nord qui a été ratifié le 27 juillet.

    13 SEPTEMBRE 1949 :
    Réunion Acheson, Bevin, Schuman à Washington.

    17 - 19 SEPTEMBRE 1949 :
    Première réunion, à Washington, du Conseil de l'Atlantique Nord composé des Ministres des Affaires Étrangères de tous les pays membres.

    16 SEPTEMBRE 1949 - 20 SEPTEMBRE 1949 :
    Le Sénat américain vote des crédits militaires de un milliard de dollars pour les signataires du Pacte Atlantique.





    LA HONGRIE
    DEVIENT À SON TOUR UNE
    « RÉPUBLIQUE POPULAIRE »

    18 AOÛT 1949 :
    Proclamation de la République Populaire de Hongrie.
    Après avoir brillamment résolu le problème de l'hyperinflation de 1945/46, le Parti communiste prend peu à peu le contrôle de la Hongrie en usant d'une stratégie baptisée par Mátyás Rákosi de tactique du salami, consistant à prendre progressivement en main les leviers de commande tout en affaiblissant les adversaires par le biais de l'entrisme, ou de scissions délibérément provoquées.
    Les mines et les industries lourdes sont nationalisées, suivies des banques, puis de toutes les entreprises de plus de cent salariés.
    Aux élections de 1947, malgré les pressions, la division de l'opposition et la manipulation du scrutin, les communistes deviennent le premier parti en nombre de suffrages, tout en ne réalisant qu'une progression relativement modeste (22 % contre 17 % aux précédentes élections).
    Le parti agrarien, puis le parti social-démocrate, sont contraints de fusionner avec le Parti communiste hongrois, qui devient le Parti des travailleurs hongrois.
    Au cours de l'année 1948, les écoles ecclésiastiques sont étatisées, les couvents supprimées : le cardinal József Mindszenty est arrêté pour trahison à la fin de l'année et, dans le cadre d'une campagne antireligieuse qui précède son procès, 225 prêtres catholiques et moines sont arrêtés et condamnés.
    Le 31 juillet 1948, le Président de la République Tildy dont le gendre faisait l'objet d'une accusation d'espionnage montée de toutes pièces, démissionne, remplacé à la présidence de la République par le communiste Árpád Szakasits. Aux élections de 1949 est présentée une liste unique, qui obtient 95,6 % des suffrages.

    Le 18 août 1949, l'assemblée adopte une nouvelle constitution.
    Le 20 août, la République Populaire de Hongrie est proclamée.

    Une série de timbres avec ou sans filigrane est émise pour célébrer la mise en vigueur de la nouvelle Constitution (Y&T Hongrie Nos 913/915A).

    Proclamation de la République Populaire de Hongrie

    L'URSS émettra en 1951 quatre timbres en l'honneur de la République Populaire de Hongrie (Y&T Russie No 1541/44).

    émission URSS en l'honneur de la république populaire de Hongrie

    16 SEPTEMBRE 1949 :
    En Hongrie, un procès-spectacle, préparé depuis longtemps, commence contre l'ancien ministre de l'Intérieur Laslo Rajk et sept autres co-accusés. Les sentences sont prononcées après une semaine de procès; Rajk et quatre autres accusés sont condamnés à mort, les autres condamnés à la réclusion à perpétuité et à de lourdes peines.
    Rajk, ancien combattants Espagne, chef de la résistance communiste en Hongrie pendant la Seconde Guerre mondiale, et ancien ministre de l'Intérieur est accusé de contacts avec les services de renseignement occidentaux et la participation à la « conspiration titiste ». pour empêcher la libération nationale et sociale des peuples de l'Europe du Sud-Est pour isoler l'Union soviétique pour préparer la troisième guerre mondiale ».



    Propagande pour la Paix Propagande pour la paix




    27 AOÛT 1949 :
    Une "All-Union Peace Conference", réunie à Moscou, décide la mise en place d'un comité permanent avec pour but d'« organiser et de diriger les efforts de près de 200 millions de citoyens de l'Union Soviétique pour protéger le monde de la menace de guerre ».
    Source :
    https://www.nytimes.com/1949/08/28/archives/world-peace-unit-set-up-in-moscow-allunion-conference-creates.html


    Plusieurs timbres d'URSS commémoreront les réunions successives de cet organisme (Y&T URSS Nos 1432/33, 1490/93, 1589).



    1er essai nucléaire soviétique

    EXPLOSION DE LA
    PREMIÈRE BOMBE ATOMIQUE SOVIÉTIQUE

    29 AOÛT 1949 :
    Première explosion d'une bombe atomique de fabrication soviétique à Semipalatinsk, au Kazakhstan, ce qui pousse les américains à se réarmer.


    Source :
    http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=983





    Mao Tse Toung et Drapeau

    PROCLAMATION DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

    1ER OCTOBRE 1949 :
    Proclamation de la République Populaire de Chine. Mao-Tse-Toung est Président du Gouvernement Central Provisoire.
    La victoire des communistes modifie considérablement l'équilibre des forces entre monde occidental et monde communiste. Les conséquences immédiates seront la guerre de Corée et l'aide considérable de la Chine aux forces du Viêt-Minh en Indochine.
    Cette proclamation a donné lieu à de nombreuses émissions. On pourra retenir le « tableau officiel » émis pour le 10ème anniversaire (Y&T République Populaire de Chine n°1242) ou la série émise pour le premier anniversaire (Y&T République Populaire de Chine No 849/52 et Chine du Nord-Est Nos 137/140).
    Note : Les timbres de la Chine du Nord-Est ont le même dessin mais quatre caractères supplémentaires sur le coté gauche.

    Mao Chine du Nord-Est

    10ème anniversaire de la proclamation de la République Populaire de Chine
    10ème anniversaire
    Certains personnages présents en 1949 sur la photo originale ont été supprimés du timbre car tombés en disgrâce dans les années qui ont suivi.


    FDC timbre proclamation RPC
    FDC du timbre émis pour le dixième anniversaire



    Victoire Intérieure 1949
    20ème anniversaire du Mont Grammos


    OCTOBRE 1949 :
    Fin de la rébellion communiste en Grèce par la prise du dernier nid de résistance au mont Grammos.
    Un timbre de Grèce est consacré au dixième anniversaire de la fin des combats et un autre au vingtième anniversaire (Y&T Grèce N° 692 et 993).

    Drapeau OTAN

    5 OCTOBRE 1949 :
    Première réunion à Washington du Comité de Défense des puissances signataires du Pacte Atlantique.

    18 NOVEMBRE 1949 :
    Deuxième réunion, à Washington du Conseil de l'Atlantique Nord.

    Pas d'oblitération spécifique signalée.



    24 OCTOBRE 1949 :
    Célébration de la Journée des Nations-Unies dans plusieurs pays. Cette date du 24 octobre est celle de la ratification par la majorité des pays signataires de la Charte des Nations Unies en 1945.

    • Machine Franckers-SECAP

    • OMEC Journée des Nations-Unies
      Machine Franckers-SECAP

    • Machine RBV

    • OMEC RBV Journée des Nations-Unies
      Machine RBV

      Des flammes similaires seront utilisées dans différents bureaux de Paris en 1949, 1950, 1951, 1952, 1953, 1954 pendant deux à trois semaines à chaque fois et en 1956 (une seule journée le 24/10 à Paris 81).



    FIN NOVEMBRE 1949 :
    Réunion du Kominform à Matra (Hongrie). Souslov présente un rapport sur la manière de faire, du Mouvement de la Paix, un instrument au service du "camp anti-impérialiste et démocratique".
    La résolution du Kominform énonce la condamnation définitive de la Yougoslavie pour "le passage de la clique de Tito au fascisme".






    Congrès CISL Tunis 1957

    CRÉATION DE LA « CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SYNDICATS LIBRES » (C.I.S.L.)

    28 NOVEMBRE - 11 DÉCEMBRE 1949 :
    Fondation à Londres de la Confédération Internationale des Syndicats Libres (CISL).
    Elle rassemble des organisations de 53 pays, et plus de 48 millions de syndiqués.

    En mars 1948, les antisoviétiques de la FSM constituent le Comité Consultatif Syndical International (CCSI), qui prépare la construction d'une nouvelle internationale indépendante des communistes.
    Le 19 janvier 1949, Anglais, Américains et Hollandais quittent la FSM.

    Léon Jouhaux syndicaliste
    En juin le CCSI décide de former une nouvelle organisation. Les Américains de l'AFL et du CIO acceptent d'en faire partie. La CISL (ICFTU en anglais) naît donc le 7 décembre 1949, avec comme vice-président Léon Jouhaux, 46 millions d'adhérents et comme slogan : "Ni Staline, ni Standard Oil".
    Malgré la présence d'une minorité sociale-démocrate, c'est un anticommunisme affirmé qui domine la CISL pendant les dix premières années de son existence.
    Plusieurs congrès donneront lieu à émissions de timbres et/ou mise en service d'oblitération spéciales.
    Le dixième anniversaire sera commémoré par trois timbres de Taiwan (Formose) (Y&T Formose Nos 311/13).

    Congrès de la CISL à Vienne en 1954
    FDC du timbre autrichien consacré au 4ème congrès de la CISL à Vienne en 1954 avec oblitération mécanique concordante


    10ème anniversaire de la CISL / ICFTU
    FDC Taiwan 10ème anniversaire de la CISL (ICFTU en anglais)

    Source :
    http://foed.over-blog.com/07-decembre-1949-naissance-de-la-confederation-internationale-des-syndicats-libres.html





    1950 :
    Au début des années 50, l'Europe reste économiquement et militairement à la remorque des États-Unis.



    1950 :
    Le Mouvement de la Paix proclame qu'il a 72 000 adhérents.

    Drapeau OTAN

    6 JANVIER 1950 :
    Troisième réunion, à Washington, du Conseil de l'Atlantique Nord.
    Un certain nombre d'organismes permanents sont alors créés : un Groupement Permanent, remplacé en 1966 par l'État-major Militaire International, et cinq groupements stratégiques régionaux : Nord-Europe, Ouest-Europe, Sud-Europe/Méditerranée Occidentale, Canada-États-Unis et Atlantique Nord.
    Seul a subsisté le Groupe stratégique Canada-États-Unis, les autres Groupes étant progressivement remplacés par la mise en place des Commandements suprêmes alliés.

    Lettre du Comité permanent militaire à Washington
    Lettre à entête du Comité permanent militaire de l'OTAN 27/7/65



    DÉBUT DU MCCARTHYSME AUX ÉTATS-UNIS

    Discours de MacCarthy
    Source : http://histgeo.free.fr/ troisieme/eu/carthy.html

    9 FÉVRIER 1950 :
    Début du Maccarthysme aux États-Unis.
    Dans un discours, appelé à un grand retentissement, le sénateur du Winconsin, Joseph MacCarthy, accuse le Département d'Etait d'être infiltré de 205 communistes. Le maccarthysme commence.
    Une véritable psychose de suspicion et de peur envahit le pays. Une "chasse aux sorcières" est organisée dans tout le pays contre les libéraux accusés de faiblesse face au communisme et par là responsables de favoriser son développement aux U.S.A..

    enveloppe souvenir de McCarthy
    Enveloppe commémorative pour le 65ème anniversaire du discours du sénateur MacCarthy



    MAO SE RALLIE A STALINE

    5ème anniversaire du traité sino-soviétique


    14 FÉVRIER 1950 :
    Signature d'un traité d'amitié, d'alliance et d'assistance mutuelle entre l'URSS et la République Populaire de Chine.
    Plusieurs timbres de Chine sont consacrés à ce traité (Y&T République Populaire de Chine Nos 866/68, 1034/35).

    Traité sino-soviétique



    15 MARS 1950 :
    Ratification de l'accord franco-américain de défense mutuelle.



    affiche de l'Appel de stockholm

    « L'APPEL DE STOCKHOLM »

    16 MARS 1950 :
    Ouverture à Stockholm du 2ème Congrès du « Mouvement Mondial des Partisans de la Paix ».

    19 MARS 1950 :
    Appel de Stockholm pour "l'interdiction absolue de la bombe atomique" soutenu par le Kominform. L'appel recueille des millions de signatures, dont Yves Montand, Simone Signoret, Gérard Philippe, Lionel Jospin et Jacques Chirac en France.
    De nombreuses lettres pour l'étranger en provenance de Pologne et de Hongrie portent une griffe en français ou en polonais ou les deux en violet 5 lignes "Nous exigeons l'interdiction absolue / de l'arme atomique. Le gouverne- / ment qui le premier en ferait usage / serait condamné par l'humanité / comme criminel de guerre !" et cachet similaire en polonais, vu mai et juillet 1950.

    Lettre avec les deux griffes de l'Appel de Stockholm
    Lettre simple pour l'Allemagne de l'Ouest avec les deux griffes au recto
    griffe appel de Stockholm en français
    Griffe en français de l'appel de stockholm
    et lettre recommandée pour la France avec la griffe en français au verso.

    Griffe Appel de Stockholm sur imprimé de Hongrie pour la France
    Imprimé de Hongrie pour Nancy avec griffe violette du texte de l'Appel de Stockholm

    Des griffes similaires apposées en noir ont également été rencontrées.

    Appel de Stockolm griffe en noir
    lettre originaire de Wrzesni 29/11/50

    Une oblitération mécanique avec un texte en polonais identique à celui des griffes a été utilisée à Bydgoszczy.

    OMEC appel de Stockholm
    24/10/50

    idem oblitération continue à Varsovie:

    Lettre avec les deux timbres colobe de la Paix de Pologne et OMEC anti-nucléaire
    Lettre à fenêtre avec les deux timbres Colombe de la Paix de Pologne et OMEC continue contre l'arme nucléaire 12/7/50

    texte de l'Appel de Stockholm timbre URSS






    Deux timbres d'URSS (Y&T URSS N°1536/1537) représentent le texte de l'« Appel de Stockholm ».

    En France des vignettes "INTERDICTION / DE LA BOMBE ATOMIQUE / désarmement / PAIX" sur fond de champignon atomique sont distribuées et apposées sur le courrier.

    Vignette contre la Bombe atomique sur lettre

    Vignettes contre la Bombe dans les pays de l'Est




    Il en sera de même dans les Pays de l'Est (RDA, Roumanie...)

    2ème appel de Stockholm



    Attention ! Un Deuxième "Appel de Stockholm" sur l'arrêt de la course aux armements aura lieu 25 ans après en 1975 mais n'aura pas le même retentissement.

    Un timbre et un entier postal d'URSS lui sont consacrés (Y&T Russie No 4279).

    Entier URSS 1976 25ème anniversaire appel de Stockholm
    Entier postal pour le 2ème "Appel de Stockholm" sur l'arrêt de la course aux armements en 1975



    2 - 6 AVRIL 1950 :
    Le XIIème Congrès du P.C.F. à Genevilliers approuve le rapport de Maurice Thorez demandant aux militants de renforcer "la lutte contre la bombe atomique et les fabricateurs de guerre".

    5 AVRIL 1950 :
    Déclaration de Frédéric Joliot-Curie, Haut-commissaire français à l'énergie atomique devant le Congrès du parti communiste français :
    « Jamais les scientifiques progressistes, les scientifiques communistes ne donneront une parcelle de leur science pour faire la guerre contre l'Union Soviétique. Et nous tiendront ferme, soutenus par notre conviction que, en agissant ainsi, nous servons la France et l'Humanité toute entière. »

        Il sera révoqué de ses fonctions de Haut-commissaire à l'Énergie Atomique le 28 avril pour ses déclarations.    



    Drapeau OTAN

    13 AVRIL 1950 :
    Arrivée en France des premiers matériels de guerre américain dans le cadre de l'OTAN.



    7 MAI 1950 :
    Discours du Général Clay, ancien gouverneur américain en Allemagne, sur l'Armée Européenne.
    Une oblitération spéciale "ESSEN 1 / 6.INTERNATIONALE BRIEFMARTKEN- 4300 MESSE ESSEN VOM 10.13.4.86 // SONDERSCHAU ZEITZEUGNISSSE 45-46 / LUCIUS D. CLAY / (portrait) / SAMMLER-SERVICE DER / DEUTSCHEN BUNDESPOST" a été utilisée à Essen le 12/4/86.

    général Lucius Clay

    Propagande pour la Pzaix Propagande pour la paix


    1950 :
    En annonce du 1er congrès national et du 2ème congrès mondial pour la Paix à Varsovie, émission en Pologne de deux timbres "Propagande pour la Paix" (Y&T Pologne Nos 570/71).

    Lettre avec les deux timbres colobe de la Paix de Pologne et OMEC anti-nucléaire
    Lettre à fenêtre avec les deux timbres Colombe de la Paix de Pologne et OMEC continue contre l'arme nucléaire Varsovie 12/7/50



    10 MAI 1950 :
    René Pléven s'oppose aux propos tenus par le général Clay le 7 mai qui suggérait l'organisation d'une force terrestre européenne avec la participation de l'Allemagne.

    Drapeau OTAN

    18 MAI 1950 :
    Le Conseil des Ministres de l'O. T. A. N. demande la création d'un "Conseil Permanent", organe exécutif du Traité et d'un "Comité de Défense".



    10 - 11 JUIN 1950 :
    A Vienne réunion du premier congrès autrichien pour la Paix.
    Un cachet spécial avait été demandé par les organisateurs mais l'autorisation n'a pas été donnée.

    1er congrès autrichien de la Paix
    Griffe "Sonderstempel / entfählt / Wegen Widerruf Genehmigung / Oster. Friedenrat" (pas de cachet spécial pour révocation de l'autorisation / Conseil Autrichien pour la Paix)



    25 JUIN 1950 :
    La Corée du Nord envahit la Corée du Sud.
    C'est le début d'une guerre internationale de trois ans qui verra s'affronter essentiellement la Chine et les États-Unis.

    Voir le chapitre spécial "La Guerre de Corée"






    ACCES DIRECT AUX DIFFÉRENTES PAGES


    De Stalingrad à la Conférence de la Paix


    La Conférence de la Paix à Paris


    De la Conférence de Paris à la Crise de Berlin


    Du Blocus de Berlin à la création de l'OTAN


    Création et commémorations de l'OTAN


    De la création de l'OTAN à la guerre de Corée


    Du début de la Guerre de Corée à la mort de Staline





    Retour en tête de page  


    Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "




    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.