favicon du site   LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France dans le contexte international 1943-1958  


Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "




ACCES DIRECT AUX DIFFÉRENTES PAGES


De Stalingrad à la Conférence de la Paix


La Conférence de la Paix à Paris


De la Conférence de Paris à la Crise de Berlin


Du Blocus de Berlin à la création de l'OTAN


Création et commémorations de l'OTAN


De la création de l'OTAN à la guerre de Corée


Du début de la Guerre de Corée à la mort de Staline





Drapeau des Quatre "Grands"

LA CONFÉRENCE DE PARIS
DU
CONSEIL DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

26 JUILLET - 15 OCTOBRE 1946 :
Réunion à Paris du "Conseil des Ministres des Affaires Étrangères" des pays vainqueurs de la guerre en vue de l'établissement de traités de Paix avec les pays vaincus.

Cette conférence est rappelée par :
  • Deux timbres de France avec légende "CONFERENCE DE PARIS 1946" (Y&T France n°761/762),

  • 3F 10F

    Cette émission est fertile en variétés.

    Nuances du 10F
    Trois nuances de couleur : bleu laiteux, bleu foncé, bleu acier

    10F papier vergé 10F defaut essauyage
    Papier vergé décentrage et défaut d'essuyage

  • un bloc feuillet dentelé et gommé des deux timbres précédents, tiré à 400 exemplaires, ayant pouvoir d'affranchissement et remis aux participants de la conférence à titre d'hommage,

  • Bloc Feuillet Conférence de Paris
    Bloc-Feuillet dentelé, gommé ayant pouvoir d'affranchissement et remis aux principaux participants à la conférence

  • un cachet temporaire petit format "CONFERENCE DE PARIS",
  • er jour sur timbre PAX
    Premier jour d'utilisation du timbre-à-date.
    Concordance avec le timbre Rassemblement Universel pour la Paix de 1936
    Conférence de paris sur enveloppe cu Conseil des Ministres
    Premier jour d'utilisation du timbre-à-date sur papeterie officielle du Conseil des Ministres des Affaires Étrangères.

    délégation chinoise
    Premier jour d'utilisation du timbre-à-date sur papeterie officielle de la délégation chinoise. On remarquera que le texte imprimé parle de Conférence de la Paix

    La Conférence siège au Palais du Luxembourg et les étiquettes de recommandation portent la griffe de PARIS 126 comme celles de l'Assemblée Constituante qui siège également au Palais.

    LR Conférence de Paris
    Lettre recommandée à entête de la Conférence avec grande griffe "PARIS 126" sur l'étiquette de recommandation et timbre-à-date "CONFERENCE DE PARIS" 9/10/46

    Libé-Soir
    Lettre recommandée à entête "Libé-Soir" de Paris pour le Haut-Rhin, affranchie à 9F avec trois timbres "Conférence de Paris", oblitérée "Conférence de Paris" 31/7/46 avec petite griffe "PARIS 126" sur l'étiquette de recommandation.

  • une oblitération mécanique FLIER 7 lignes ondulées et couronne double cercle "CONFERENCE DE PARIS ※ ". Elle est beaucoup plus rare que le timbre-à-date manuel .

  • OMEC
    Enveloppe affranchie au tarif imprimés avec oblitération mécanique FLIER et couronne double cercle "CONFERENCE DE PARIS ※ " 29/7/46

  • une formule de télégramme spéciale avec légende "CONFÉRENCE DE PARIS",

  • Formule de télégramme
    Formulaire de télégramme spécifique à la conférence.

    les pneumatiques sont oblitéré avec le cachet postal.

    Pneumatique
    verso
    Pneumatique affranchi avec le timbre à 10F Conférence de la Paix (tarif 1/1/46) oblitéré le 26/8/46 13H avec le cachet postal de la Conférence. Arrivée Boulogne 8H20 le 27/8 et mention manuscrite "retardé par accident"
Initialement, la Conférence devait s'appeler "Conférence de la Paix", mais les dissensions Est-Ouest sur l'Allemagne ont conduit à penser que la Conférence n'aboutirait pas à un accord et la conférence s'appela simplement "Conférence de Paris".
Des textes officiels ainsi que des épreuves du timbre témoignent de ce changement.

Emmission pour la Conférence de la paix
suite et fin

  • des épreuves d'artiste avec légende "CONFERENCE DE / LA PAIX - PARIS 1946".

Première version avec légende Conférence de la Paix 10f
Épreuve d'artiste du timbre à 10F avec légende
"CONFERENCE DE LA / PAIX ※ PARIS ※ 1946"


Conférence de la Paix non-emis
Épreuve d'artiste du timbre à 3F avec légende
"CONFERENCE DE LA PAIX PARIS 1946"


Le jour de l'ouverture de la conférence à Paris, s'ouvrait une exposition philatélique à Chatellerault du 29 juillet jusqu'au au 4 août. Les deux timbres y furent vendus en "premier jour" avec une oblitération illustrée.

Oblitération temporaire 1er jour Chatellerault






ACCES DIRECT AUX DIFFÉRENTES PAGES


De Stalingrad à la Conférence de la Paix


La Conférence de la Paix à Paris


De la Conférence de Paris à la Crise de Berlin


Du Blocus de Berlin à la création de l'OTAN


Création et commémorations de l'OTAN


De la création de l'OTAN à la guerre de Corée


Du début de la Guerre de Corée à la mort de Staline



Retour en tête de page  



Retour au sommaire de "La France dans le contexte international 1943-1958 "



© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.