LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Française envers les Pays Vaincus  


Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"











CRÉATION DE LA
« BIZONE »
ANGLO-AMÉRICAINE

Carte de la Bizone

1ER JANVIER 1947 :
Fusion économique effective des zones américaine et britannique en une "Bizone" et aide financière accrue.
La décision a été prise le 2 décembre 1946. La France a refusé de fusionner sa zone avec la zone anglaise et la zone américaine.



Drapeau USA
général Marshall

7 JANVIER 1947 :
Le général Marshall remplace J. Byrnes comme Secrétaire d'État des États-Unis.

George Marshall






drapeau Sarre avant 57

PREMIÈRE ÉMISSION DE TIMBRES SPÉCIFIQUES À LA SARRE

20 JANVIER - 7 MARS 1947 :
Émission d'une série de timbres-poste spécifiques à la Sarre, dite première série d'Offenburg, (Y&T Sarre n°196/215). Elle est libellée en Reichspfennig et en Reichsmark.

CD avec filigrane
filigrane ondulé type "tombant"

L'impression est faite dans une imprimerie du pays de Bade. Les feuilles sont numérotées et datées (mois en lettres.) Les premiers tirages sont faits sur papier avec filigrane ondulé tombant ou remontant. Le papier est grisâtre et la gomme jaunâtre .

Filigrane type 1
filigrane type 2
Les deux types de filigrane vus de dos (montant en haut) et tombant (en bas)


1ère série offenburg
Série complète sur papier grisâtre et avec gomme jaunâtre.

Les feuilles d'impression comportent deux panneaux de 100 timbres petit format ou 2  panneaux de 50 timbres grand format. Le panneau de gauche a un numéro commençant par la lettre A et celui de droite par la lettre B. Les chiffres imprimés dans la marge haute facilitent la comptabilité lorsque la feuille est débitée en commençant par les timbres de droite.

feuille complète du 3Pf orange
Panneau de droite papier grisâtre

Bas de feuille 20pf
Bas de panneau de timbres petit format, coin daté en allemand "Gedruckt am 21. Januar 1947", timbre sur papier grisâtre, panneau de gauche

Coin daté
Bas de panneau de timbres grand format, coin daté en allemand "Gedruckt am 27. Januar 1947", timbre sur papier grisâtre, panneau de droite


Epreuve de luxe 1 Mark 1947
de luxe indiquant l'impression à Offenburg (Bade)


Ces timbres seront vendus jusqu'au 19 novembre 1947 et seront acceptés sur le courrier jusqu'au 27 novembre 1947.

Un carnet souvenir d'une vingtaine de feuillets offert aux personnalités du Congrès de l'UPU à Paris en mai 1947 montre la première série de Sarre et les premiers timbres de Rhénanie et de Bade.

Carnet UPU
Carnet UPU volet 13
Carnet UPU volet 14
Carnet UPU volet 15
Carnet UPU volet 16
Carnet UPU volet 17
Carnet UPU volet 18
Carnet UPU volet 19
Carnet UPU volet 20
Pages du carnet offert aux congressistes de l'UPU relatives à la 1ère série de Sarre et aux premiers timbres de Rhénanie et de Bade. On remarquera qu'il n'y a pas encore de timbres pour le Württemberg dont les timbres n'ont été émis qu'à partir du 15 juin 1947.
(Vente Gaertner octobre 2017)



drapeau français


24 JANVIER 1947 :
Publication du plan français sur l'organisation provisoire et l'organisation constitutionnelle de l'Allemagne.

1ER FÉVRIER 1947 :
Remise par la France aux ambassadeurs d'U.R.S.S., des U.S.A. et du Royaume-Uni, d'un mémorandum sur la politique à promouvoir dans la Ruhr : "Territoire à détacher politiquement et économiquement de l'Allemagne" .





UNIFICATION DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DE LA BIZONE

LA ZONE FRANÇAISE RESTE A L'ÉCART

2 FÉVRIER 1947 :
Création dans la Bizone allemande de la Joint Export Import Agency (J.E.I.A.).
Dans la zone française qui refuse encore la fusion avec la bizone, son équivalent est l'Office du Commerce Extérieur (OFFICOMEX) créé par l'ordonnance n" 28 du 29 décembre 1945. Dans la pratique quotidienne il y a des relations importantes entre les deux organismes.

Lettre de l'OFFICOMEX
Lettre officielle à entête de l'OFFICOMEX qui héberge une succursale de la JEIA

La fusion des commerces extérieurs de la Trizone dans la JEIA se fera par un accord du 18 octobre 1948 qui entrera en vigueur au printemps 1949.

Source : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/UPV-M/Theses/1994/Perrein_Engels.Helene.LMZ9412_1.pdf

lettre de la section française de la JEIA
Lettre officielle recommandée avec entête de la section française de la JEIA
26/10/49

http://www.collectorsclub.org/Presentations/2015/150121/ Luftpost_Framework_CCNY.pdf






SIGNATURE DES TRAITÉS DE PAIX
AVEC CERTAINS ANCIENS SATELLITES DU REICH

Salon de l'Horloge




10 FÉVRIER 1947 :
Signature au Salon de l'Horloge au Quai d'Orsay à Paris, des Traités de Paix avec l'Italie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Finlande.
Tende, Brigue et les cols revendiqués par la France, deviendront français si un plébiscite le 16 septembre en décide ainsi.
Un cachet à date petit format "SIGNATURE DES TRAITES DE PAIX / PARIS" a été préparé mais le Ministère des Affaires Étrangères, où avait lieu la cérémonie, n'ayant pas donné l'autorisation nécessaire, le cachet est resté "non-émis". Il existe quelques empreintes du cachet à la date du 10/2/47.

Tad Traités de paix
Empreinte du cachet temporaire préparé, mais non-émis, "SIGNATURE DES TRAITES DE PAIX / PARIS" pour la signature des traités de paix.
Lettre ........................................... ....................... 175€

La signature des Traités de Paix est commémorée par plusieurs timbres des pays concernés Hongrie (Y&T Hongrie N°868), Bulgarie (Y&T Bulgarie N°512/14), Roumanie (Y&T Roumanie N°934/37), Finlande (Y&T Finlande N°323),

Traité de paix avec la Roumanie Traité de paix avec la Hongrie
Traité de paix avec la Bulgarie Traité de paix avec la Finlande

Le traité sera ratifié par les USA le 14 juin 1947.
Une enveloppe commémorative sera éditée à cette occasion.

ratification du traité par les USA


Le Traité de Paix impose à l'Italie des clauses territoriales (pertes des colonies africaines et des territoires conquis depuis le début du siècle sur la rive orientale de l'Adriatique, rectification de frontière avec la France), financières et militaires assez lourdes, mais ces deux dernières vont être rapidement assouplies ou abrogées en raison de la guerre froide.

Pour les conséquences entre l'Italie et la France,
voir le chapitre:

La présence militaire française en Italie et le sort
des anciens territoires italiens de Trieste et du Fezzan





Au titre de restitution de biens, la Roumanie doit livrer 100 000 wagons de céréales, 261 000 têtes de bétail, 550 wagons de sucre, 286 locomotives, 5 000 wagons et 2 600 tracteurs. De plus elle devra supporter les frais d'occupation de l'armée soviétique. En ce qui concerne les réparations, la Roumanie doit les effectuer pour moitié en produits pétrolifères et pour l'autre moitié en wagons, navires, locomotives...
Celles de la Hongrie, devront être livrées pour 30% en produits industriels, 25% en céréales, en matériel de transport... etc.... En 1946, 65% de la production totale de la Hongrie sera destinée au paiement des réparations.



logo du VVN
25 FÉVRIER 1947 :
Création à Berlin de l'Association des persécutés du régime nazi (Die Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes VVN).
Elle comprend sans distinction les juifs, les chrétiens, les communistes, les sociaux-démocrates, les libéraux et les conservateurs. L'appartenance au VVN repose sur une libre adhésion.
Très rapidement les non-communistes seront mis à l'écart et l'association sera dissoute le 21 février 1953 et remplacée par une organisation du parti SED le Komitee der antifaschistischen Widerstandskämpfer (KdAW) (comité des résistants antifascistes).

Pour les témoignages philatéliques de l'Association des Persécutés du Régime Nazi,
voir l'encart

Die Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes (VVN) und das Komitee des Antifaschistischen Widerstandkâmpfer (KdAW)







Drapeaux UK FR

4 MARS 1947 :
Signature à Dunkerque du Traité d'Alliance et d'Assistance Mutuelle entre la France et le Royaume-Uni.
Il a pour but "d'empêcher l'Allemagne de redevenir une menace pour la Paix". Il a été négocié par Léon Blum et le Secrétaire au Foreign Office Ernest Bevin. En fait, pour Georges Bidault et Ernest Bevin, il s'agit de se préparer à faire face à la menace soviétique mais les communistes étant encore très puissants en France, ils avaient peur que le traité ne soit pas ratifié, d'où la version officielle contre l'Allemagne.

Traité de Dunkerque
Enveloppe souvenir confectionnée à la va-vite par un collectionneur local (15 exemplaires !).
La mini photo a été prise au moment du paraphe du texte entre Ernest Bevin et Georges Bidault.


Signature du traite de Dunkerque
Séance de signature du traité par Georges Bidault et Ernest Bevin




40ème anniversaire du DFD

7 - 9 MARS 1947 :
Fondation à Berlin du DFD (Demokratische Frauenbund Deutschlands (Congrès allemand des femmes pour la paix).
Le DFD est issu des comités féminins antifascistes fondés le 30 octobre 1945. Bien que considéré comme parti politique et représenté au Parlement en tant que tel, le DFD était largement dénué de sens et recevait le budget le plus bas de toutes les organisations de masse. Dans les années cinquante, il s'agissait d'augmenter le travail de production des femmes par des "brigades" de femmes au foyer.

Source : https://de.wikipedia.org/wiki/ Demokratischer_Frauenbund_Deutschlands

Le congrès fondateur aura lieu à Dresde les 31 mai et 1er juin.
Dans les pays communistes, il est de tradition d'embrigader les femmes et les jeunes dans des organisations de masse car jugés plus perméables à la propagande du régime.



31 MAI - 1ER JUIN 1947 :
Congrès fondateur du Demokratische Frauenbund Deutschlands créé le 8 mars à Berlin
Une oblitération temporaire "(10a) DRESDEN N 15 / GRÜNDUNGSKONGRESS / Demokratfrauenbund / Deutschlands / Landesverband Sachsen" 31./5. - 1./6.47 est utilisée à cette occasion.

Fondation du Demokrat Frauen Bund
oblitération temporaire "(10a) DRESDEN N 15 / GRÜNDUNGSKONGRESS / Demokratfrauenbund / Deutschlands / Landesverband Sachsen" 31./5. - 1./6.47" (Congrès fondateur de la fédération locale de Saxe du DFD)

Pour les témoignages philatéliques de l'Association Démocratique des Femmes allemandes,
voir l'encart

Der Demokratische Frauenbund Deutschlands (DFD)





Drapeau des Quatre "Grands"

10 MARS - 24 AVRIL 1947 :
Réunion à Moscou du "Conseil des Ministres des Affaires Étrangères" sur l'Allemagne (Bidault, Bevin, Marshall et Molotov).
Elle se sépare le 24 avril sur un échec.
Néanmoins, les États-Unis et le Royaume-Uni acceptent le principe du rattachement économique de la Sarre à la France et de son détachement politique de l'Allemagne malgré son charbon de médiocre qualité, et le fait qu'un peu plus de bon charbon de la Ruhr est attribué à la France. L'U.R.S.S. se prononce contre le projet français.
Staline préconise, à la grande déception de la France, une réunification de l'Allemagne dont il pense qu'elle rejoindrait le camp de l'Est.
Les Soviétiques désireux des'assurer un droit de regard sur toute I'Allemagne réclament unecentralisation économique avec une exploitation en commun, I'antithèsemême des conceptions françaises, et à ce titre refusèrent le rattachementéconomique de la Sarre à la France.

Conférence de Moscou 1947
Enveloppe commémorative des USA

Lettre en provenance de la Délégation française à Moscou
Enveloppe avec correspondance datée 12 mars 1947 de Moscou envoyée par la valise diplomatique au Quai d'Orsay qui l'a postée à Paris 2 Rue de Courty qui dessert le Ministère des Affaires Étrangères. 15/3/47





Harry Truman

LA « DOCTRINE TRUMAN »
D'ENDIGUEMENT
ÉCONOMIQUE ET MILITAIRE
DES PAYS COMMUNISTES

12 MARS 1947 :
Déclaration du Président Truman devant le Congrès exhortant les États-Unis à "soutenir les peuples qui résistent aux tentatives d'asservissement exercées par des minorités armées ou des pressions extérieures", préconisant une aide massive américaine à l'Europe et demandant une aide spéciale pour la Grèce (250 millions de dollars) et la Turquie (150 millions de dollars) (Doctrine Truman du "containment" c'est à dire de l'endiguement de la vague communiste).
Il s'agit de combattre le communisme par l'arme économique et non par la violence et de répondre à l'intimidation par la fermeté. Si le plan Marshall, qui suivra, a largement contribué au relèvement économique de nombreux pays, il a aussi accentué la coupure de l'Europe en deux.

  Certains historiens considèrent que l'application de la Doctrine Truman a été le vrai début de la « Guerre Froide »

Une oblitération spéciale, en grec avec portrait du Président, commémorant le 20ème anniversaire de l'exposé de la Doctrine Truman, a été mise en service à Athènes le 15/3/67.

Doctrine Truman


La Turquie a émis deux timbres pour le dixième anniversaire de la proclamation de cette doctrine qui entraînait un rôle majeur pour la Turquie au Sud de l'URSS (Y&T Turquie Nos 1322/23).

10ème anniversaire de la Doctrine Truman
FDC des timbres consacrés au 10ème anniversaire de la coopération americano-turque suite à l'application de la Doctrine Truman de l'endiguement notamment au Sud de l'URSS.



Drapeau USA
Lucius D Clay

15 MARS 1947 :
Le général Clay, après avoir été le représentant du général Eisenhower, puis gouverneur militaire adjoint en 1946 devient gouverneur militaire américain en Allemagne et prend en même temps le commandement des forces américaines en Europe.


21 MARS 1947 :
Marches de la Faim dans la Ruhr pour dénoncer les mauvais approvisionnements.



21 AVRIL 1947 :
Accord franco-américain sur les exportations de charbon allemand de la Ruhr.




Drapeau français écusson GMZFO

LES NOUVELLES AUTORITÉS ADMINISTRATIVES ALLEMANDES
EN ZONE FRANÇAISE



Dès le début de l'occupation, le but des autorités est de confier la gestion courante de l'Allemagne à des Allemands qui n'ont pas été compromis dans la période nazie.

Gouvernement provincial du Palatinat
Empreinte de machine à affranchir des autorités régionales allemandes du Palatinat Rhénan.


Ministre du palatinat Rhénan
Lettre à entête imprimé du Ministère de l'Enseignement et de la Culture du Land de Rhénanie Palatinat 11/7/48

Gouvernement du palatinat
Lettre avec cachet administratif "DER REGIERUNG PRÄSIDENT / des Regierungbezirkes" départ Trier 24/10/47 arrivée Wittlich 27/10/47

Landrat Ottweiler
Lettre à entête imprimé et empreinte de machine à affranchir du sous-préfet de l'arrondissement de Ottweiler (Sarre) 16/4/48

EMA Post Saar
Lettre pour les USA du 26/2/53 du service d'information du gouvernement sarrois avec empreinte de la machine à affranchir avec légende POST / SAAR" 30F

Landrat de St Wendel
Lettre à entête imprimé du sous-préfet de l'arrondissement de St. Wendel (Sarre)

   Bezirk = District / département
Regierung = Gouvernement / Administration
Kreis = arrondissement
Landrat = Préfet / Sous-Préfet

  






Drapeau français écusson GMZFO

PREMIÈRE ÉMISSION DE TIMBRES SPÉCIFIQUES
À CHAQUE « LAND »
DE LA ZONE FRANÇAISE D'OCCUPATION
ET
NOUVELLES EMPREINTES DE MACHINES À AFFRANCHIR



FIN 1946 - DÉBUT 1947 :
Les timbres communs à la zone française (émission de décembre 1945) viennent à manquer et les marques de Port-Payé en numéraire sont réutilisées.

Marque de Port-payé février 1947
Lettre de Offenburg (Bade) pour Stuttgart avec marque de port-payé 14/2/47

Les anciens timbres-à-date avec valeur d'affranchissement intégrée sont remis en service.

Lettre recommandée affranchie avec cachets gebur bezahlt
Lettre recommandée de Saulgau (Württemberg) vers Chemnitz (Saxe près de Dresde) affranchie au tarif exact à 84 Pf. avec 3 x cachets Gebühr bezahlt 24 Pf. + 1 x Gebühr bezahlt 8 Pf. + 1 x Gebühr bezahlt 3 Pf .+ 1 timbre à 1 Pf., oblitération du 27/1/47, arrivée Chemnitz 6/2/47

Coin daté allemand

AVRIL - JUIN 1947 :
Début d'émission d'une série de timbres-poste spécifiques à chaque Land de la Z.O.F. avec valeur en Reichspfennig et Reichsmark (Rhénanie 7/4/47-2/48; Bade 1/5/47 - 15/1/48 et Württemberg 15/6/47 - 15/2/48. Les valeurs faciales sont suivies de "PF." ou "M."
Les coins datés sont écrits en allemand avec mois en chiffres.
Chaque série n'est valable qu'au départ du Land correspondant.

Emission de 1946 en Rhénanie-Palatinat
Émission de Rhénanie-Palatinat

Première émission de Baden
Émission de Bade

Emission du Würtemberg 1947
Émission du Württemberg

Les feuilles portent en bas à gauche une lettre et un numéro. Pour des raisons comptables, lorsqu'une feuille est retirée pour faute d'impression, une feuille d'une autre série la remplace et prend le même numéro qui est corrigé à l'imprimerie ou à la main.

Feuille avec numéro corrigé
Feuille de remplacement avec numéro corrigé manuellement

Numéro de feuille corrigé
Feuille de remplacement avec numéro corrigé à l'imprimerie

Ces timbres ont fait l'objet d'épreuves de luxe remises à de "hautes personnalités" de facture française mais imprimées en Allemagne.

Epreuve de luxe 84 Pf. bade

Les timbres de faciale 1 M ne sont pas très courants sur lettres non philatéliques au tarif.

Timbre 1 M sur lettre recommandée au tarif
Lettre du 2ème échelon recommandée philatélique affranchie à 1.08 M dont le 1 M du Württemberg et un paiement en numéraire de 8 Pf. (lettre territoriale 2ème échelon : 48 Pf.+ recom. 60 Pf.)

Un carnet souvenir remis aux congressistes de l'UPU à Paris en mai 1947 comprend deux feuillets avec les premiers timbres de Rhénanie-Palatinat et de Bade (ceux du Württemberg ne seront émis qu'à partir de juin 1947).
 Lors de la réforme monétaire de juin 1948, des timbres au dessin similaire aux séries ci-dessus seront mis en vente avec l'indication en D-Pf. puis sans indication de monnaie . 

Bien que la censure soit assouplie, le nom de l'expéditeur des lettres doit figurer impérativement sur l'enveloppe ou la carte postale . Dans le cas contraire le pli est retourné à l'envoyeur avec une griffe du type "Zurück ! / Ohne Anbsenderangabe / daher von der Beförderung / ausgesclossen" c'est à dire (Retour ! / sans indication de l'expéditeur, l'acheminement est exclu).

Lettre retournée car sans indication d'expéditeur
verso
Lettre pour Berlin affranchie à 25 Pf. (au lieu de 24 Pf.) oblitérée TUTTLINGEN 24.3.48 mais sans indication d'expéditeur. La lettre est revêtue de la griffe violette 50x16mm "Zurück ! / Ohne Absenderangabe / daher von der Beförderung / ausgesclossen" (Retour ! sans indication de l'expéditeur, l'acheminement n'est pas autorisé). Pour le retour, la lettre est transmise au service des Rebuts de Stuttgart, qui l'ouvre et indique à l'encre rouge au recto l'adresse trouvée à l'intérieur et la date du retour 12/5.

Les timbres de la première série commune à toute la zone française d'occupation sont toujours valables (jusqu'à la réforme monétaire de juin 1948) et il y a de nombreuses lettres avec affranchissement mixte avec cette émission. Par contre les affranchissements mixtes avec des timbres de différents Länder sont interdits.

Affranchissement mixte ZOF et Württemberg
Affranchissement mixte au tarif de 84 Pf. avec timbres de la ZOF et du Württemberg.
départ Schwenningen 31/10/47, arrivée ZEIT 1 12/11/47

Ces timbres perdront leur pouvoir d'affranchissement le 20 juin 1948 .

Série de bade 20 juin 1948
La série complète de Bade utilisée le dernier jour avec un timbre commun à la ZOF 20/6/48

 NOUVELLES VIGNETTES DE MACHINE A AFFRANCHIR 

Tous les signes distinctifs du Troisième Reich (aigle, croix gammée, Reichpost...) ne peuvent plus figurer sur les empreintes. De nouveaux types sont mis en service.
Les nouvelles vignettes des machines à affranchir portent seulement le libellé "DEUTSCHE POST".

Les philatélistes ont différencié les machines FRANCOTYP par la distance entre le centre du bloc dateur et l'axe de la vignette :
Type "A" : 59-62 mm
Type "B" : 74-75 mm
Type "C" : 77-79 mm
Type "D" : 66-68 mm

Les empreintes ont un dateur circulaire avec simple ou double cercle.

Dans la zone française on a utilisé un type général de vignette commun aux zones occidentales (type E-18) :

EMA DEUTSCHE POST de Baden-Baden
FRANCOTYP Type C entraxe de 78mm, couronne double cercle utilisée à Baden-Baden (Land de Bade) avec complément d'affranchissement pour faire 24Pfg soit le tarif de la lettre simple territoriale départ 7/1/47

EMA Würtemberg 1947
FRANCOTYP Type D entraxe de 67mm, couronne simple cercle utilisée au Württemberg

Un type particulier de vignette avec symbole du "Cor de poste" sera utilisé uniquement dans la zone française.
Type E-23 : le bloc dateur est à l'extérieur (la quasi totalité)
Type E-26 le bloc dateur est entre la vignette et la flamme

Ce sont des machines FRANCOTYP qui présentent les mêmes sous-types que ci-dessus.

EMA Hohenzollers-et-taxe-reconstruction
FRANCOTYP Type "C" entraxe de 78mm utilisée à Burladingen (Württemberg-Hohenzollern) sur une carte au tarif "échantillon (Warenprobe) pour Stuttgart 8/10/49, arrivée (privée) 10/10/1949 avec surtaxe de reconstruction du Württemberg


EMA type Cor de Poste sur lettre recomandée
FRANCOTYP Type C entraxe de 78mm couronne double cercle utilisée en Rhénanie Palatinat avec complément d'affranchissement pour faire 84 Pf. tarif de la lettre recommandée simple territoriale arrivée 25/5/48

EMA de Soberheim
FRANCOTYP Type C entraxe de 78mm couronne simple cercle utilisée en Rhénanie-Palatinat avec complément d'affranchissement pour faire 1 Mark 8 Pf. soit le tarif de la lettre recommandée territoriale du 2ème échelon départ 12/4/48 arrivée 16/4

EMA Waldsee
FRANCOTYP Type C entraxe de 78mm couronne double cercle utilisée au Württemberg avec complément d'affranchissement pour faire 84 Pf. soit le tarif de la lettre recommandée simple territoriale arrivée 24/5/48

EMA Chef cuisinier
Lettre commerciale à fenêtre avec EMA FRANCOTYP Type B entraxe de 74 mm couronne double cercle utilisée à Kaiserlautern (Rhénanie-Palatinat) 50 Pf. soit le tarif de la lettre simple pour l'étranger

Quelques machines ont un numéroteur de plis.

EMA avec numéroteur
Lettre recommandée affranchie à 84 Pf. (EMA avec numéroteur pour 42 Pf., 6 Pf. en timbres de la ZOF et 36 Pf. en timbres de la Rhénanie Palatinat soit lettre territoriale : 24 Pf. + recom. 60 Pf.) oblitérée 8/5/48 et arrivée Chemnitz12/5/48

La numérotation des types de machines à affranchir est celle de l'ouvrage : "Die Deutschen Post- u. Absender-Freistempel" Handbuch von Heiner Dürst / Gerd Eic; Heft Nr 90 der Postempelgilde "Rhein-Donau", 1981.

Les documents de service comportant des références plus ou moins explicites au régime nazi sont remplacés progressivement par de nouveaux documents au libellé général "DEUTSCHE POST".

étiquette de fermeture des télégrammes en zone française
Nouvelle étiquette de fermeture d'un télégramme sur ancien support 10/5/46


Parfois les mentions interdites sont simplement découpées (la pénurie de papier ne permet pas de détruire tous les anciens formulaires).

Télégramme amputé des mentions nazies et avec vignette ZOF
Nouvelle étiquette de fermeture d'un télégramme imprimé à Sarrebrück sur ancien support 10/5/46 dont l'entête ReichPost ont été supprimée





  UTILISATION À BERLIN DES TIMBRES DE LA ZONE FRANÇAISE D'OCCUPATION

  Les timbres de la ZOF n'ont jamais été vendus à Berlin que ce soit dans le secteur français ou les autres secteurs.  

  A Berlin, seuls les timbres-poste français de métropole ont été vendus et oblitérés par la Poste-aux-Armées (B.P.M. 600 et son annexe B.P.M. 600A) et utilisés par les militaires français en poste dans cette ville.  

  Les quelques courriers civils connus avec des timbres de la ZOF au départ de Berlin ont été affranchis à partir de stocks de marchands de timbres locaux ou de collectionneurs.  

• Première période (décembre 1945 - 25 juin 1948)

Les timbres de la Zone française en RM et Rpf. et les premiers entiers postaux de la zone française sont acceptés à l'affranchissement dans les quatre secteurs de Berlin (une centaine de plis signalés).
• Deuxième période (25 juin 1948 - 20 mars 1949) :
Les timbres de la Zone Française en RM et Rpf. sont admis au dixième de leur valeur faciale dans les trois secteurs occidentaux de Berlin jusqu'au 31 juillet 1948 (quelques plis philatéliques signalés).
Les timbres de la Zone Française en DM et Dpf. sont admis à l'affranchissement au départ des secteurs occidentaux de Berlin. Il sont refusés à partir du secteur soviétique.
• Troisième période : 21 mars - fin octobre 1949 :
Aucun pli oblitéré de Berlin signalé avec des timbres de la ZOF.
• Quatrième période : fin octobre - fin décembre 1949 :
Les timbres en Dpf. et DM de la Zone Française sont admis à l'affranchissement au départ de la République Fédérale d'Allemagne et au départ des secteurs occidentaux de Berlin. Les timbres commémoratifs / spéciaux, eux, sont admis jusqu'au 31 mars 1950.
A partir du 1er janvier 1950 pour les timbres d'usage courant et à partir du 1er avril 1950 pour les timbres commémoratifs/spéciaux, fin de la validité de tous les timbres des zones d'occupation anglaise, américaine et française.



Il y avait de nombreuses combinaisons possibles avec les timbres des autres zones, ceux de Berlin-Ouest et ceux de Berlin-Est, avec les Deutsche Mark / Deutsche Pfennig Ouest et les Ost-Mark/Pfennig et les timbres émis en Reichsmark et en Reichspfennig, la quasi totalité philatéliques, bien que le nombre de plis répertoriés soit très faible.

Référence : "Marken der französichen Zone in Berlin 1946/1950" par Günter Klein dans la série Schriftenreihe, publié par Forshcungsgemeinschaft BERLIN im Bund deutscher Philatelisten e.V., Kassel 1984.





Drapeau de l'Allemagne occupée

DEUXIÈME ÉMISSION
DE TIMBRES D'USAGE COURANT
DU CONSEIL DE CONTRÔLE
DITE « A.A.S. »

1ER MARS 1947 - 1ER FÉVRIER 1948 :
Deuxième émission de timbres d'usage courant du Conseil de Contrôle, vendue dans les zones américaine, britannique et soviétique (mais pas dans la zone française) et dans les quatre secteurs de Berlin.

2ème série AAS
(série complète (Y&T Allemagne zone A.A.S. Nos 32/52)

Deux entiers carte postale au tarif intérieur et utilisant le graphisme de ces timbres sont également émis.

Entier Postal AAS II
(Michel Ganzsachen No P961)

Entier postal AAS 2ème émission
(Michel Ganzsachen No P962

Le 15 septembre 1947, la carte postale pour l'étranger passe de 45 Pf. à 30 Pf.. Une nouvelle carte postale au type travailleur est émise au tarif de 30 Pf. ainsi qu'une carte avec réponse payée.

Entier carte postale pour l'étranger avec timbre de la 2ème série du Kontrollrat
Michel Ganzsachen No P963
CRP étranger
CPRF Kontrollrat 30Pf
Michel Ganzsachen No P964

Les affranchissements mixtes avec des timbres de la première série et des timbres de la deuxième série du Conseil de contrôle sont courants.

Affranchissement mixte avec les deux séries du Kontrollrat
Lettre de Hambourg pour Vichy avec affranchissement exact à 75 Rpf. mixte des deux séries du Kontrollrat (tarif étranger du 1/4/46), censure britannique

Bien que théoriquement valables dans toute l'Allemagne, ces timbres n'ont pas été vendus en zone française et le carnet d'une vingtaine de feuillets offert aux personnalités du Congrès de l'UPU à Paris en mai 1947 en témoigne.

Carnet UPU
carnet UPU page de garde
Carnet UPU volet 2
carnet UPU volet 3
Carnet UPU volet 4
Carnet UPU volet 5
Carnet UPU volet 20
Pages du carnet offert aux congressistes de l'UPU relatives à la 2ème série du Conseil de Contrôle.
(Vente Gaertner octobre 2017)

Lors de la réforme monétaire de juin 1948, dévaluant le Reichsmark dans un rapport de 10:1, ces timbres seront surchargés dans la Bizone anglo-americaine d'un rouleau ou d'une matrice de "cors de poste". Leur valeur faciale non modifiée passera ainsi de R-M ou R-Pf en D-M ou D-Pf.
Les timbres non surchargés resteront valables au dixième de leur valeur pendant quelques jours dans les zones occidentales et quelques semaines en zone soviétique et dans les secteurs de Berlin.

Voir l'encart :

"La réforme monétaire dans les zones occidentales"



Le Conseil de contrôle mettra en service également quelques timbres commémoratifs : en 1947 Foire de Leipzig (printemps et automne) et en 1948 : Foire de Leipzig (printemps), Foire de Hannovre et Heinrich von Stephan (Y&T Allemagne zones A.A.S. Nos 28/31, 53/58).

timbres commémoratifs du Kontrollrat
Timbres commémoratifs valables dans toutes les zones mais non vendus en zone française

Le timbre Heinrich von Stephan à 12 Pf. fera l'objet d'un entier carte postale.

Entier carte postale Von Stephan
Michel Ganzsachen No P965



Profession de foi du 1er mai




1ER MAI 1947 :
Des souvenirs sont proposés pour célébrer les engagements des syndicalistes pour la Paix, l'Unité de l'Allemagne, la reconstruction avec oblitération temporaire "(10b ) LEIPZIG / . 1. MAI 1947 . // 1.5.47 / (poignée de mains).

LES COMMUNISTES EXCLUS DES GOUVERNEMENTS OUEST-EUROPÉENS

drapeau français

5 MAI 1947:
Les ministres communistes du gouvernement français, qui sont membres de l'Assemblée sont renvoyés. Georges Marane, qui était sénateur, démissionne par solidarité.

drapeau italie


31 MAI 1947:
En Italie, Alcide de Gaspéri constitue un gouvernement sans les communistes.





logo Plan Marshall


ANNONCE DU « PLAN MARSHALL »



George Marshall

50ème anniversaire du Plan Marshall


5 JUIN 1947 :
Le Général Marshall, Secrétaire d'État des États-Unis, expose à Harvard lors de la cérémonie de remise des diplômes, son Plan de Relèvement de l'Europe, point de départ de l'European Recovery Program (E.R.P.).
Il s'agit d'une aide massive sous forme de dons et non de crédits, assortie de conditions préalables pour les pays européens qui voudraient en bénéficier. De plus l'aide Marshall, en assurant le retour à la prospérité des pays européens doit faire cesser leur dépendance économique à l'égard des États-Unis.

De fait, depuis la guerre, les Américains ne cessent d'apporter aux États éprouvés, leur aide humanitaire afin de permettre aussi leur redressement économique indispensable à l'économie américaine qui doit exporter pour assurer le plein emploi et éviter la crise. Les motifs économiques l'emportent sur les préoccupations politiques.
Le général Marshall précise "qu'il ne serait ni convenable ni efficace pour ce gouvernement d'établir unilatéralement un programme de remise sur pied économique de l'Europe. C'est l'affaire des Européens". Les Européens seront alors obligés de s'entendre et ce sera eux qui effectueront la répartition de l'aide américaine à travers l'O.E.C.E..

général Marshall FDC

Plusieurs timbres célèbrent le Général Marshall en Allemagne Fédérale (Y&T RFA n°217), avec oblitération premier jour double cercle grand format "(22c) BONN 1 / MARSHALL - GEDENKMARKEN" 15/10/60, et (Y&T RFA n°1758), avec oblitération FDC "BONN / 5311 //50 JAHRE / MARSHALL* / PLAN ERSTAUSGABE TAG / 09.06/1997"

Pour les diverses autres commémorations philatéliques du Plan Marshall,
voir les pages de la section :

"La France et la construction européenne"






drapeau Sarre avant 57
8 JUIN 1947 :
Comme suite à la protestation des Alliés, une ordonnance No 83 du 6 juin 1947 réintègre au Palatinat Rhénan 71 communes (sur 142) et la ville de Saarburg qui avaient été détachées de la Rhénanie-Palatinat le 8 juillet 1946 au profit de la Sarre.
Les timbres de Sarre précédemment utilisés restent autorisés jusqu'au 7 juillet, date à partir de laquelle ils sont interdits.

Lerre recommandée de Saarburg avec affranchissement mixte Rhenanie et sarre
Lettre recommandée du 2ème échelon de Saarburg pour Frankfurt/Main avec affranchissement mixte à 108 Pf. (Lettre territoriale 2ème échelon : 48 Pf. + recom 60 Pf.) 4/7/47 avec timbres de la ZOF de Sarre et de Rhénanie pendant la période de 5 semaines pendant lesquelles c'était possible.

A partir du 7 juillet seuls les timbres à légende Rheinland-Pfalz ont pouvoir d'affranchissement avec ceux de la ZOF.

Timbres du Palatinat Rhénan utilisés à Saarburg 1948
Lettre de Saarburg affranchie en timbres de la Rhénanie-Palatinat 2/7/48

Après la création de la RFA, ces communes utiliseront les timbres de RFA alors que la Sarre continuera à utiliser des timbres spécifiques en francs.

Sarreburg Trier 1951





drapeau Sarre avant 57


CRÉATION DU « SAARMARK »

Timbre à 1 saarmark
Non-émis sans la surcharge avec valeur en Saarmark


16 JUIN 1947 :
Création du Saarmark par décision No 94 du 7 juin 1947.
Le mark sarrois remplace le Reichsmark à parité équivalente avec l'édition des billets à 1, 2, 5, 10, 50 et 100 mark. Il n'y a pas de nouvelles pièces de monnaie.
[Seuls les résidents de la Sarre avaient le droit de changer leurs Reichsmark en mark sarrois. Il s'agissait de « personnes physiques qui étaient à ce moment en possession d'un carnet de ravitaillement délivré en bonne et due forme par l'administration sarroise » ainsi que des personnes juridiques qui étaient propriétaires d'un établissement à l'intérieur de la Sarre.]

Source http://www.saar-nostalgie.de/Monnaies.htm

En vue de l'isolement économique de la Sarre par rapport à l'Allemagne, l'introduction de la nouvelle monnaie permet une meilleure connaissance de la richesse sarroise et de limiter le transfert de capitaux de Sarre vers l'Allemagne de ceux qui redoutaient le rattachement à la France.
Un seul timbre - non émis - de faciale 1 SM (pour Saarmark), fera référence à cette décision (Y&T Sarre n°228A sans surcharge). Le timbre émis avec surcharge existe avec surcharge renversée laissant apparaître le "SM".

Vu la courte durée du Saarmark (juin à novembre 1947), billets de banque et coupons divers libellés en Saarmark sont rares.

Billet 100 Saarmark
verso
Billet bilingue français allemand de 100 (Saar) Mark
On remarquera que les billets sont libellés en Mark et pas en Saarmark.
Source : http://www.saar-nostalgie.de/Saar-Mark-Scheine.htm

On trouve de temps en temps sur le marché des "primes de régularité" émises en Saarmark. Ce ne sont pas des billets de banque.
Depuis juillet 1946, une partie des primes de rendement des ouvriers des Mines de la Sarre était payée sous la forme de "bons d'achat de biens de consommation de première nécessité" à utiliser dans des coopératives spécialisées.

Littérature et sources: Saarbrücker Bergmannskalender 1948, page 24f. Heimatmuseum Wemmetsweiler .
http://www.saar-nostalgie.de/Bezugsscheine.htm



Prime de régularité  2 Saarmark
prime de rendement payée en partie sous forme de bon d'achat 74x105 mm










Drapeau de l'Allemagne occupée

DERNIÈRE TENTATIVE DE FORMATION
D'UN GOUVERNEMENT COMMUN
À TOUTE L'ALLEMAGNE



6 JUIN - 8 JUIN1947 :
Échec, avant-même de commencer, de la réunion des ministres-président de Länder des zones occidentales et soviétique. Ils n'arrivent même pas à se mettre d'accord sur un ordre du jour. Ce sera la dernière réunion de ce genre avant 1970.
Comme suite à l'échec de la conférence des ministres des Affaires étrangères de Moscou en avril, Erhard, ministre-président de Bavière, avait préparé une conférence des premiers ministres de tous les États allemands comme une initiative visant à préserver l'unité de la nation. Au cours des préparatifs, il s'est avéré que les chefs des Länder de la zone d'occupation française ne seraient autorisés à participer que si des questions politiques concernant l'unité allemande n'étaient pas abordées. Il est donc convenu d'un programme sur les problèmes de pénurie alimentaire, de difficultés économiques et de crise des réfugiés.
Les discussions préliminaires des Premiers ministres des cinq Lânder de la zone d'occupation soviétique et de la direction du SED aboutissent à une stratégie de négociation différente. Lorsque les représentants des Länder de la zone soviétique arrivent à Munich le 5 juin, ils exigent que les «principes des futures négociations inter-allemandes» soit le premier point de négociation. Comme les représentants occidentaux des Länder sont incapables de se prononcer contre les réserves de la puissance occupante française, les premiers ministres de la zone d'occupation soviétique partent le même jour.

Une oblitération temporaire "+ MÜNCHEN 22+ / ZUR ÜBERWINDUNG DER DEUTSCHEN NOT // (blason) MINISTER / PRÄSIDENTEN / KONFERENZ / 7.6.1947" a été utilisée à cette occasion.

Conférence des Ministres-Président
Carte-postale souvenir de la conférence avec empreinte du bureau temporaire.



24 JUIN 1947 :
Création à Frankfurt/Main d'un Conseil Économique (Wirtschaftsrat) qui préfigure un parlement allemand.
Un Conseil Exécutif (Exekutivrat) est également créée avec un représentant de chaque Land pour assurer la coordination.
Lors de la création de la Bizone en début d'année il était déjà prévu qu'elle soit gérée essentiellement par des Allemands.
Le Conseil Économique est composé de 52 membres délégués par les huit parlements de la Bizone. Lors de la réforme du Conseil Économique au début de 1948 ce chiffre sera porté à 104 membres.
Bien que le Conseil Économique, en tant qu'organe le plus important des institutions bizonales, ait des caractéristiques parlementaires, il se limite essentiellement aux questions économiques.
Parmi les personnalités importantes de ce Conseil Économique on trouve Franz-Josef Strauß et Ludwig Ehrard, qui auront un rôlr important dans la future République fédérale


Blason de Berlin24 JUIN 1947 :
Après une motion de censure le 17 avril pour avoir refusé de licencier des fonctionnaires, Otto Ostrowski président du Conseil Municipal de Berlin (Magistrat von Gross Berlin) démissionne.
Ernst Reuter est élu le 24 juin 1947 pour lui succéder, mais il ne peut prendre ses fonctions à cause du veto du représentant soviétique au Conseil de Contrôle. Louise Schroeder est alors désignée Maire du Grand Berlin jusqu'au 7 décembre 1948.



Rassemblement international de la Jeunesse à Munich



28 JUIN 1947 :
Rassemblement international de la Jeunesse à Munich.


29 JUIN - 2 JUILLET 1947 :
Journées du Sozialdemokratischer Partei Deutschland (SPD) à Nüremberg dans la Bizone.

Congrès du SPD à Nuremberg
Oblitération temporaire "NÜRNBERG / SOZIALDEMOKRATISCHER PARTEITAG // SPD / 30.6.47 / vom 28.Juni - 2.Juli/ 1947"




Réunion du LDP



7 JUILLET 1947 :
Réunion du Liberal-Demokratische Partei Deutschland (LDP(D)) de la zone soviétique à Eisenach (Thüringe).

Imprimé du LDP de la zone  soviétique
verso
Imprimé envoyé par le LDP (D) en janvier 1948



Drapeau USA
11 JUILLET 1947 :
Les Instructions de l'Armée américaine JCS (Joint Chiefs of Staff) No 1779 indiquent : "Une Europe ordonnée et prospère demande la contribution économique d'une Allemagne productive et stable".
Ce qui signifie pratiquement que l'Allemagne ne doit pas être "saignée à blanc" pour payer les "réparations", contrairement à la position française.



logo Plan Marshall


12 JUILLET 1947 :
Les Seize Pays acceptant l'aide Marshall affirment: "L'économie allemande doit être intégrée dans l'économie européenne de façon à contribuer à une amélioration générale du niveau de vie".



Drapeau UK


19 JUILLET 1947 :
Bevin déclare que la reconstruction de l'Allemagne ne peut venir qu'après celle de l'Europe.



25 JUILLET 1947 :
Création d'une Commission Économique Allemande (Deutsche Wirtschaftskommission) dans la zone soviétique (pendant du Conseil Économique de Frankfurt/Main).
L'économie de la zone soviétique était déjà très centralisée.

EMA gestion centrale de l'Industrie en SBZ
Empreinte de la machine à affranchir de l'organe de gestion centralisée de l'industrie en zone soviétique.




Drapeau USA
27 JUILLET 1947 :
Exposition du second anniversaire du gouvernement militaire américain à Berlin.
Un bureau temporaire avec oblitération spéciale "BIENNAL EXPOSITION / ZWEI-JAHRES- AUSSTELLUNG // U.S. MILITARY GOVERNMENT / U.S. MILITÄRREGIERUNG // 1945 / 1947 // BERLIN 11- 27.7.1947" est mis en service à cette occasion.

Exposition biennale US à Berlin



ÉTÉ 1947 :
Dans la Bizone et la zone française le SPD, qui dans les zones occidentales est indépendant, organise des manifestations sous sa bannière auprès des Jeunes.

Jeunes Socialistes du SPD
Réunion de la Jeunesse Socialiste à Stuttgart août 1947




22 AOÛT 1947 - 15 DÉCEMBRE 1947 :
Réunion à Londres de la Conférence tripartite (Royaume-Uni, États-Unis et France) sur les questions de l'industrie allemande et de la Ruhr.





27 AOÛT 1947 :
Fondation à Münich de la Bayerische Jugendring (BJR) groupe de travail des associations de jeunes et de communautés en Bavière.

Exosition de la Jeunesse à Munich



Affiche de la 2ème convention du SED
"Pour une république allemande unifiée et démocratique"


20 - 24 SEPTEMBRE 1947 :
Réunion à Dresde de la deuxième Convention Nationale du SED.
Aucun parti politique ni aucune organisation des zones occidentales (anglaise, américaine ou française) n'y prend part.
Le SED déclare que la «lutte pour l'unité de l'Allemagne» était la «tâche principale du parti».
Deux oblitérations temporaires "2 LANDESPARTEITAG DES SED / SACHSEN // 20-24 SEPTEMBER / (poignée de mains) / DRESDEN N 15" et "SOZIALISTISCHE EIHEIT PARTEI / DEUTSCHLANDS / (logo du SED) / 2. PARTEITAG /20 - 24 SEPTEMBRE 1947" sont mises en service lors du congrès.

Parti SED
"2.LANDSPARTEITAG DES SED / SACHSEN // 11-13. SEPTEMBER 1947 / (mains liées) / DRESDEN N 15
Journée du SED septembre 1947
"SOZIALISTISCHE EINHEITSPARTEI / DEUTSCHLANDS // (poignée de mains ) / 2.PARTEITAG / 20.24. SEPTEMBER / 19+47 // (mains liées")



Logo du Kominform

NAISSANCE DU KOMINFORM

(Bureau d'information

des partis communistes et ouvriers)

22 SEPTEMBRE 1947 :
A Sklaraska Pireba (Schreiberhau) en Pologne, une réunion secrète réunit les délégués des partis communistes de l'U.R.S.S., de Yougoslavie de Bulgarie, de Roumanie, de Hongrie, de Tchécoslovaquie, de Pologne, de France et d'Italie. Les rapports de Jacques Duclos et de Luigi Longo sont vivement critiqués, le premier se voyant accusé de "crétinisme parlementaire".
Jdanov, secrétaire du Comité Central et idéologue du Parti, déclare "Il ne s'agit pas d'apporter de petites modifications mais de changer de fond en comble la politique des deux partis". Jdanov proclame officiellement la doctrine de la guerre froide. Il affirme en effet l'existence de la division du monde en deux camps opposés dont l'un est conduit par les U.S.A., l'autre par l'U.R.S.S., ce qui implique la direction par l'U.R.S.S. du monde communiste. Il n'est plus question de collaborer avec les socialistes et la gauche non communiste, considérés comme des alliés potentiels de l'impérialisme américain du fait de leur attachement aux principes de la démocratie libérale.
Jdanov condamne le plan Marshall comme un « plan pour asservir l'Europe ».
L'attitude du P.C.F. change alors du tout au tout. Il fera tout pour affaiblir le camp occidental pour empêcher celui-ci d'attaquer l'U.R.S.S.. Il organise avec la C.G.T. des grèves et des manifestations d'une extrême violence, faisant dériver les revendications sociales vers une vive critique de l'action gouvernementale et de l'alliance avec les Etats-Unis.

5 OCTOBRE 1947 :
Naissance d'un Bureau Commun d'Information des Partis Communistes : le Kominform.
Il n'a en fait d'autre fonctions que de faire exécuter les volontés de Staline. Il comprend neuf partis communistes, ceux de l'U.R.S.S., de la France, de l'Italie et des pays de la zone soviétique : Pologne, Tchécoslovaquie, Hongrie, Bulgarie, Roumanie et Yougoslavie. Son siège est à Belgrade et il publie une revue : "Pour une paix durable, pour une démocratie populaire".
Sa tâche avouée doit être l'organisation des échanges d'expériences et la coordination des activités sur la base d'un accord mutuel. Son but réel est de renforcer le contrôle soviétique sur les partis communistes d'Europe orientale de France et d'Italie au moment où l'influence américaine, fondée sur la doctrine Truman et sur le Plan Marshall, vient contrecarrer la politique d'expansion de l'U.R.S.S. en Europe. Il est impossible à l'U.R.S.S. d'admettre que par le biais d'une aide accordée par les États-Unis, il puisse y avoir ingérence des puissances capitalistes dans un des pays qu'elle tient sous sa domination.
Le Kominform sera surtout actif dans la période 1947-1950 puis tombera en léthargie jusqu'à sa dissolution en 1956.

Après la mort de Staline en mars 1953, le Kominform se met petit à petit en veille : on se dirige vers la « Coexistence Pacifique » entre les deux blocs, l'organisation est dissoute le 17 avril 1956.
Cette dissolution est l'effet notamment de la déstalinisation lancée par Nikita Khrouchtchev en février 1956, après le XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique et le « rapport secret » sur le « culte de la personnalité » et les crimes de Staline.







ÉMISSION AVORTÉE DE TIMBRES DE SARRE
LIBELLÉS EN « SAARMARK »

DÉBUT OCTOBRE 1947 :
Les cachets provisoires "GEBÜHR BEZAHLT" et "TAXE PERÇUE" refont leur apparition en Sarre du fait de l'épuisement des timbres de la première série d'Offenburg du début de l'année.
Une nouvelle série de timbres est commandée.

Marque de Port-payé en novembre 1947 en Sarre
Marque de Port-payé "Gebuhr / bezahlt" utilisée à Ingbert (Saar) 12/11/47


24 OCTOBRE - 12 NOVEMBRE 1947 :
Deuxième émission d'Offenburg pour la Sarre. Les timbres sont re-dessinés, le papier est blanc ainsi que la gomme. Le mois de la date est en chiffres dans le coin daté. Une nouvelle valeur est exprimée en Saarmark (SM).
Les timbres sont envoyés aux dates ci-dessus à Sarrebruck, sans être mis en vente et resteront non-émis, car le 15 novembre le Franc devient la seule monnaie en vigueur en Sarre.
Ces timbres seront (presque) tous surchargés en francs à partir du 15 novembre.

Sarre 2ème série sur papier blanc non-émise
Deuxième série redessinée sur papier blanc et restée non-émise en l'état.

Premier tirage CD en lettres
Coin daté avec mois en lettres du premier tirage

Mois du coin daté en chiffres deuxième tirage
mois du coin daté en chiffres issu de timbres de la deuxième série






drapeau Sarre avant 57

NOUVEAU STATUT
POUR LA SARRE
DÉTACHÉE DE L'ALLEMAGNE

5 OCTOBRE 1947 :
Des élections en Sarre font triompher les partis en faveur d'un rattachement économique à la France et d'un détachement politique de l'Allemagne.

8 NOVEMBRE 1947 :
Une Constitution proclame que la Sarre est détachée de l'Allemagne. Elle rentrera en application le 15 décembre 1947.
Elle prévoit également un drapeau spécifique qui sera défini par la loi en juillet 1948.
Le texte et sa traduction en français se trouvent dans http://www.cjfa.eu/REPOSITORY/EDCEJF_9.pdf

Essai de pièce de 20 Franken en Sarre revers
Essai de pièce de 20 F spécifique à la Sarre


15 NOVEMBRE 1947 :
La loi 47.2158 introduit le Franc Français comme seule monnaie légale en Sarre. La date d'application, est fixée par décret au 20 novembre.
  Le taux de change est 1SM = 20Fr.  
[Cela ne correspondait pas à la situation du marché de l'époque et fut considéré comme injuste par beaucoup de gens. Le pouvoir d'achat du mark sarrois fut en réalité au moins doublement plus élevé et correspondait à environ 40 à 50 francs par mark. Le cours fut fixé d'une manière aussi basse parce qu'il aurait fallu s'attendre - s'il en avait été autrement - aux protestations des Mosellans et des Alsaciens qui avaient dû accepter aussi un cours de change plus bas en comparaison au pouvoir d'achat lors de leur rattachement à la France en 1944. Les pertes que les Sarrois durent subir à cause de la conversion monétaire ne correspondaient pas à celles que les habitants des trois zones allemandes d'occupation durent accepter en juin 1948 lors de la réforme monétaire.]
Source : http://www.saar-nostalgie.de/Monnaies.htm

Il n'y aura pas de billets de banque spécifiques à la Sarre (les billets de France seront utilisés), seules des pièces de monnaie spécifiques en "Franken" seront mises en service en 1954 et 1955 pour les grosses valeurs 10 à 100 "Franken" et utilisables seulement en Sarre, mais les pièces et billets de France sont dès novembre 1947, la monnaie légale.

Oblitération 50 ans du franc à l'Euro



En 1998, une oblitération temporaire consacrée au cinquantième anniversaire du Deutsche Mark aura pour légende "POTTLINGEN 1 / TAG DER BRIEFMARKE 66346 LANDESVERBAND SAAR // In 50 Jahren vom Franken zum Euro // (pièce française de 10 F, pièce de Sarre en franc, pièce de 1 Deutsche Mark et pièce de 1 euro) / 11.10.1998".

15 DECEMBRE 1947 :
Mise en place d'une Constitution pour la Sarre sous domination française.
Deux timbres seront émis pour en célébrer le premier anniversaire (Y&T Sarre No 248/49) . Les feuilles portent en bas la date d'impression en chiffres, imprimée en même temps que le timbre.

1er anniversaire de la  Constitution de la Sarre
Coin daté Constitution de la sarre

Epreuve de luxe
Épreuve de luxe

Timbres de la Consitution sur lettre recommandée au tarif
Lettre recommandée pour la Belgique affranchie au tarif exact de 60 F (LSE : 25F + recom. 35F) avec les deux timbres anniversaire de la Constitution 11/7/49

Le Ministre des Affaires Étrangères français fera une visite officielle en Sarre à cette occasion.
Une oblitération temporaire "DER FRANZÖSICHE AUSSENMINISTER / - SAARBRUCKEN 2 -// BESUCHT / DAS / SAARLAND" 15/12/48 est utilisée le jour de la visite.

Visite de Robert Schuman en Sarre
Lettre pour l'Allemagne, affranchie à 35 F, avec oblitération spéciale de la visite en Sarre de Robert Schuman, Ministre français des Affaires Étrangères.


Un décret du 31 décembre 1947 fixe les attributions du « Haut-Commissaire de la République française en Sarre » qui contrôle de fait toutes les activités du gouvernement sarrois.

Décret sur les fonctions du haut-commissaire de France en Sarre
suite et fin






drapeau Sarre avant 57

CONSÉQUENCES PHILATÉLIQUES DE L'IMPOSITION EN SARRE
DU FRANC FRANÇAIS

  SURCHARGES EN FRANCS DES TIMBRES DES ÉMISSIONS   D'OFFENBURG  

15 NOVEMBRE 1947 :
En conséquence de la décision d'imposer le Franc français en Sarre, il est décidé de surcharger en Francs et de toute urgence, à Sarrebrück même, le stock restant de la première émission sur papier grisâtre et, au fur et à mesure des arrivées, les timbres de la deuxième émission sur papier blanc.

Note 1 : la parité Franc/Saarmark est de 1 F = 5 Pf. (ou 1 Pf.= 20 c) mais les surcharges ne correspondent pas à la conversion des anciennes valeurs en Pf. ou (S)M.

Note 2 : Il n'y a plus qu'un tarif unique pour les lettres qui auparavant bénéficiaient d'un tarif local et d'un tarif territorial différents.

Note 3 : Les valeurs en centimes ne correspondent à aucun tarif mais ont servi pendant quelques jours à faire l'appoint pour un tarif exact lors de la conversion des timbres avec valeur faciale en Pf./M en francs (division par 20 qui ne tombait pas toujours à un nombre entier de francs).

Surcharge sur papier grisatre du 1er tirage
1ère série, sur papier grisâtre, surchargée

coin date 1èere série surchargée
Timbres de la première série sur papier grisâtre surchargés (coin daté avec le mois en lettres)

Coin daté 50F sur 1Mark Sarre 1er tirage
Timbres de la première série sur papier grisâtre surchargés (coin daté avec le mois en lettres)

Série papier blanc surchargée
2ème série, sur papier blanc, surchargée

Mois du coin daté en chiffres deuxième tirage
mois du coin daté en chiffres issu de timbres de la deuxième série

50F sur 1 Mark papier jaune Fragment avec les deux 50F sur 1 M
50F sur 1 SM papier blanc
1 Saarmark son surchargé surcharge renversée 50F sur 1 SM
Les deux émissions (en haut) et variétés (en bas).
Les deux émissions du 1M se reconnaissent à la monnaie (M ou SM)

Timbre surchargé 50F sur 1SM sur lettre recommandée
Lettre recommandée de Sarrebrück pour l'Allemagne affranchie avec le 50F en surcharge sur le 1 SM 15/4/48, arrivée Neustadt 17/4

Pour l'émission sur papier blanc, les 10, 30 et 60 Pf. sont livrés le 15 novembre, les 50 Pf. et 84 Pf, le 21 novembre, le 12 Pf. et le 1 SM le 24 novembre.
On remarquera que les chiffres imprimés dans la marge supérieure et qui servaient à comptabiliser les valeurs en Pf. ou M ne sont pas surchargés/rectifiés.

Paire supérieure avec marge non modifiée
La marge supérieure qui sert à la comptabilité n'est pas modifiée
(le 10.00 aurait dû devenir 500F)

27 NOVEMBRE 1947 :
Dernier jour de validité, en Sarre, des timbres de Sarre en Rpf. et en R-Mark ainsi que des timbres communs à la Z.O.F..
Il existe des lettres philatéliques envoyées la semaine précédente affranchies avec des timbres des trois émissions, anciennes et nouvelle.

Dernier jour des timbres en Pfennig sur lettre recommandée au tarif
Lettre recommandée au tarif exact postée le dernier jour de validité des timbres en Rpf. Tarif de 20F du 20/11/47 (soit 6F LSI pour la France et 14F de recom.) réalisé par deux timbres en francs pour 8F et 6 timbres en Rpf pour 60 Rpf soit 12F (taux de change 1M= 20F) oblitérée Saarlouis 27/11/47, arrivée Metz 28/11

Affranchissement mixte
Lettre philatélique par exprès pour un autre district de Sarre au tarif exact papiers d'affaires par exprès. Tarif du 20/11/47 (soit 5F papiers d'affaires pour la Sarre et 50F d'exprès) réalisé par plusieurs timbres en Rpf. totalisant 271 Rpf. soit 54,20 F (taux de change 1M= 20F) et 80 cts en timbres surchargés en centimes de franc soit un total de 55 F oblitérée Saarlouis 22/11/47.


Affranchissement mixte
Lettre philatélique recommandée pour la France au tarif exact de 20F. Tarif du 20/11/47 (soit 6F LSI pour la France et 14F de recommandation) réalisé par plusieurs timbres en Rpf totalisant 45 Rpf soit 9 F (taux de change 1M= 20F) et 11F en timbres surchargés oblitérée Grossrosse'n 22/11/47.

Ces timbres, surchargés, seront valables à l'affranchissement jusqu'au 31 mai 1948.

Erreur de surcharge 3F sur 12Pf au lieu de 2F
Erreur de surcharge 3 F sur 12 Pf papier grisâtre au lieu de 2 F
(une feuille de 100 timbres)



Il existe de trop nombreuses variétés de surcharge renversée ou décalée, surchargé tenant à non surchargé, impression côté gomme ...etc..... qui ne peuvent être fortuites.... même en tenant compte des conditions difficiles de l'époque (imprimeries partiellement détruites, ouvriers spécialisés prisonniers de guerre ou disparus).

Surcharge inversée et décalée
surcharge renversée et décalée


Coin daté sur papier blanc
Timbre de la deuxième série sur papier blanc (coin daté avec le mois en chiffres) avec surcharge renversée et décalée.

Surcharge renversée
Variété surcharge déplacée
surcharge de travers
surcharge renversée et décalée  

Les tarifs postaux au départ de la Sarre sont modifiés et le courrier pour les zones d'occupation en Allemagne, y compris la zone française (Bade, Rhenanie-Palatinat, Württemberg) et Berlin devra être affranchi au tarif "étranger".

Tarifs postaux au départ de la Sarre 1947-1959
Tableau des principaux tarifs au départ de la Sarre 1947-1949
Source : "Michel Briefe-Katalog Deutschland"

CLIQUER SUR LE TABLEAU POUR AGRANDIR






  NOUVELLES EMPREINTES DE MACHINES À AFFRANCHIR

Après avoir utilisé les anciennes machines à affranchir en Rpf. dont les éléments nazis avaient été caviardés, de nouveaux modèles sont mis en service.

Vignettes d'EMA de Sarre
 
vignette EMA de SarreBlason Sarre 1920-1935
Les nouvelles vignettes des machines à affranchir portent seulement le libellé "POST / SAAR " avec les symboles (marteaux de cheminot, et rose) qui figuraient sur le blason de la Sarre de 1920 à 1935 et valeur en francs.
On remarquera que la disposition de la rose et des marteaux est inversée par rapport au blason, car en héraldique on se place du côté de celui qui porte le bouclier et non du coté de celui qui le regarde. Ici la rose du blason est, en héraldique, "senestre" (à gauche).

Il y a de nombreux types et sous-types d'empreintes qui se distinguent par la longueur de l'empreinte, la forme de la vignette, la forme de la rose, la forme et la taille des chiffres - arrondis ou anguleux -, la position de la lettre "F", la présence ou non d'un numéroteur de plis, le type de dateur simple ou double cercle ou linéaire ...etc...... (voir catalogues spécialisés)

Pour les machines FRANCOTYP les philatélistes allemands distinguent quatre types principaux se différenciant par la distance entre le centre du bloc dateur et l'axe vertical de la vignette :
Type "A" : 59-62 mm
Type "B" : 74-75 mm
Type "C" : 77-79 mm
Type "D" : 66-68 mm

On trouvera ci-dessous des exemples de quelques types d'empreinte utilisées de 1948 à 1957.


  • Machines KOMISINA, de guichet avec ou sans indication de la monnaie :

  • EMA type à pans coupés
    Machine Komusina dateur double cercle à pont sans publicité sans indication de monnaie

  • Machines FRANCOTYP lettre "F" à l'intérieur du double cadre intérieur, ou dans une brèche du double cadre intérieur, différentes polices de caractères pour les chiffres, dateur simple ou double cercle, avec ou sans numéroteur de plis, avec ou sans points entre les chiffres de la date, vignette plus ou moins large ..etc.... :

  • EMA St Ingbert 1948
    Machine Francotyp "C" St Ingbert 15/3/48, dateur double cercle à pont vignette presque carrée

    EMA Röchlingwerke en F
    Machine FRANCOTYP dateur simple cercle avec numéroteur de plis, vignette étroite et chiffres anguleux dans la vignette 30/9/53

    EMA francotyp sans numéroteur
    Machine FRANCOTYP dateur simple cercle sans numéroteur de plis, vignette étroite, chiffres anguleux et larges dans la vignette 21/12/48

    EMA Francotyp chiffres étroits
    Machine FRANCOTYP dateur double cercle sans numéroteur de plis, vignette étroite, chiffres anguleux et étroits dans la vignette 10/9/53

    EMA Francotyp avec asterisque et dateur double cercle
    Machine FRANCOTYP dateur double cercle sans numéroteur de plis, vignette étroite et chiffres anguleux dans la vignette et astérisque devant la valeur Tarif étranger à 30F du 1/5/51 datée 3/3/52

  • Machines FRANCOTYP les illustrations de la période nazie sont souvent conservées :
  • EMA Brebach de 1942
    EMA Post Saar

  • Machine POSTALIA, lettres de la vignette notamment le " T " avec ou sans sérif, petite ou grande lettre "F".

  • EMA Saarbrucken 1957
    Machine Postalia avec sérif sur le " T " dateur circulaire double cercle sans numéroteur de plis, lettre F sur la bordure du double cadre intérieur

    EMA Crédit Lyonnais Sarre avec grandes lettres
    Machine Postalia avec sérif sur le " T " dateur circulaire double cercle sans numéroteur de plis, grandes lettres à "POST", lettre F sur la bordure du double cadre intérieur

    EMA Postalia 1953
    Machine Postalia sans sérif (sur le T) dateur circulaire double cercle à pont sans numéroteur de plis, lettre F sur la bordure du double cadre intérieur traits fin et symboles différents dans la vignette

  • Machine SATAS, dateur linéaire, mois en lettres

  • EMA Bock et Seip Sarrebrück
    Machine SATAS "C", dateur linéaire

Pour plus de détails on se reportera à l'article du Colonel de Wailly dans le Monde des Philatélistes Nos 359/361.
ainsi que sur le site :
https://www.postautomation.de/freimachung-mit-freistempel/postalia-freistempler/





  UTILISATION DES COUPONS-RÉPONSE FRANÇAIS SURCHARGÉS  

A partir de février 1948, les bureaux de poste de Sarre vendent des coupons-réponse internationaux de France (type Lo 14) sans autre indication. Ces derniers se reconnaissent uniquement au cachet postal.
Pour des raisons... politico-diplomatiques... certains pays les refusent et ils sont remplacés à partir de mai 1948, par des coupons-réponse internationaux de France surchargés "Sarre", "SARRE" ou "SAAR" au tampon, avec les habituels changements de tarif au tampon ou manuscrits.

Les dates des changements de prix de vente semblent avoir été calqués sur ceux de la France métropolitaine.

Coupon-réponse de France à 15F surchargé 25F et Sarre CRI de France à 25f surchargé Sarre
CRI de France à 15 FRANCS avec surcharges tampon "Sarre" et nouvelle valeur "25 FRANCS" CRI de France à 25 FRANCS avec surcharge tampon "Sarre"
 
 
 
 
CRI de France à 25 FRANCS avec surcharge tampon "Sarre" et nouvelle valeur "30 FRANCS" CRI de France à 30 FRANCS avec surcharge tampon "Sarre" (plusieurs variantes)
 
 
 
 
CRI de France à 30 FRANCS avec surcharge tampon "Sarre" et correction manuscrite "35" CRI de France à 30 FRANCS surcharge tampon "SAAR" et "35" au tampon
  CRI de France à 35F surchargé "40F" et sarre"
CRI de France à 35 FRANCS avec surcharge tampon "SARRE" CRI de France à 35F avec surcharge "40" et "SARRE"
 
 
 
 
CRI de France à 35 FRANCS avec surcharge "40" et "SAAR" CRI de France à 40 FRANCS avec surcharge tampon "SARRE" Type Lo 15 ou Lo15A
CRI de France 40F type Lo 16n CRI 40 F type Lo 16u
CRI de France à 40 FRANCS avec surcharge tampon "SARRE" Type Lo 16n CRI de France à 40 FRANCS avec surcharge tampon "SARRE" Type Lo 16u

Il semble que certains coupons aient été surchargés localement avec des griffes locales et les encres disponibles, d'où plusieurs variantes.
Pour une liste exhaustive, on se reportera à l'ouvrage : "Cent ans de coupons-réponse en France 1907-2007" par André Hurtré publié par l'Académie de Philatélie Paris 2007.



Faisant partie désormais de l'Union Postale Française, la Sarre utilise des coupons-réponse du "régime français". Ce sont des coupons de France surchargés "Sarre", "SAAR" ou "SARRE".

Date d'application des tarifs de vente des coupons-réponse du "régime français"
26.02.1948
6.50 francs
30.09.1948
10.50 francs
12..1.1949
16 francs
06.08.1957
25 francs

 
 

 
 
CRI de France à 6 F 50 avec surcharge tampon "Sarre" CRI de France à 6 F 50 avec surcharge tampon "Sarre" et soit "10 Fr. 50" soit "16 Francs"
Coupon-réponse franco-colonial surchagé SAAR en bleu CRUF Sarre 16F
CRFC de France 16 Francs avec surcharge "SAAR" ou "SARRE" CRUF 16 F avec surcharge "SARRE"

Après le rattachement politique à la République Fédérale d'Allemagne (1er janvier 1957) de nouveaux coupons-réponse libellés en Francs seront mis en service.

Voir l'encart :

"Rattachement politique de la Sarre à la RFA"




Pour une liste exhaustive, on se reportera à l'ouvrage : "Cent ans de coupons-réponse en France 1907-2007" par André Hurtré publié par l'Académie de Philatélie Paris 2007.





21 NOVEMBRE 1947 :
Une ordonnance interdit l'affranchissement de la correspondance pour l'étranger avec des timbres-poste. Cette mesure sera levée le 21 février 1948. Il peut théoriquement exister des affranchissements pour l'étranger avec des timbres surchargés le 20 novembre 1947.





Drapeau des Quatre "Grands"

25 NOVEMBRE - 15 DÉCEMBRE 1947 :
Réunion à Londres de la Conférence des Quatre Ministres des Affaires Étrangères.
C'est un échec.

Les Ministres des Affaires Étrangères des Quatre Grands, chargés d'élaborer les Traités de Paix mettent fin à leurs travaux sans avoir trouvé de solution au problème allemand.
L'opposition russe à l'aide du plan Marshall et la création du Kominform enveniment les relations entre les États-Unis et l'URSS.
De plus les grèves généralisées, d'inspiration communiste en France font pression sur le gouvernement français.
Lors de la conférence, la situation se dégrade. Le 25 novembre, jour d'ouverture de la conférence, 19 citoyens soviétiques accusés d'aider les grévistes en France sont expulsés. Le 8 décembre en représailles, l'URSS expulse la mission de rapatriement française des prisonniers de guerre.
À la fin de la conférence, le général Marshall déclare : « nous ne pouvons à présent espérer l'unification de l'Allemagne. »




Congrès du peuple allemand décembre 1947

6 - 7 DÉCEMBRE 1947 :
Réunion à Berlin du 1er "Congrès du Peuple Allemand pour l'Unité et une Paix juste" à l'initiative du SED. Seule une petite partie des délégués vient des zones occidentales. Sur les 2215 délégués, 1551 viennent de la zone d'occupation soviétique et de Berlin, 664 des zones d'occupation occidentales. Mais aucun parti politique en tant que tel ni aucune organisation des zones occidentales n'y prend part.
Il rejette le projet d'un État ouest-allemand séparé et critique la politique d'occupation américano-britannique.
Il discute de la préparation d'un traité de paix et d'un gouvernement entièrement allemand "avec des représentants de tous les partis démocratiques".
Le Congrès soutient fortement la politique de la zone soviétique (sinon il n'aurait pas pu se tenir !).
Au cours de ses entretiens de deux jours, le Congrès du peuple adopte une résolution pour restaurer l'unité à la Conférence des ministres des Affaires étrangères de Londres. La résolution du Congrès doit être remise par une délégation à Londres aux Ministres des Affaires étrangères des Quatre Puissances, Cependant, le gouvernement militaire britannique ne leur accorde pas d'autorisation d'entrée. Même une demande faite par le ministre soviétique des affaires étrangères Molotov le 15 décembre pour recevoir la délégation reste infructueuse.
Pas d'oblitération temporaire signalée. Quelques souvenirs ont été confectionnés avec une oblitération standard.

Congrès du peuple Berlin 1947




drapeau Sarre avant 57

15 DÉCEMBRE 1947 :
Entrée en vigueur de la nouvelle constitution de la Sarre qui en fait un protectorat français.
L'article 61 définit les caractéristiques du nouveau drapeau.


drapeau français

16 DÉCEMBRE 1947 :
Georges Bidault, Ministre des Affaires Étrangères français déclare qu'une fusion des zones occidentales d'Allemagne peut être envisagée. Ce sera la Trizone qui sera créée le 3 juin 1948.



19 DÉCEMBRE 1947 :
Les dirigeants de la CDU de la zone soviétique à Berlin, Jakob Kaiser et Ernst Lemmer, sont destitués par l'administration militaire soviétique en raison de leur attitude négative vis-à-vis du Congrès du Peuple Allemand pour l'Unité et une Paix juste du 6 décembre précédent auquel ils avaient refusé de participer.




Drapeau USA
19 DÉCEMBRE 1947 :
Le département d'État annonce à Washington la décision d'arrêter les livraisons qui étaient fournies vers l'URSS à titre de réparations.



drapeau français

DÉCEMBRE 1947 :
La France considère que la Ruhr doit être soumise tout au plus à un "régime spécial".



drapeau français

Tout au long de 1947, Georges Bidault cède sur tous les points auxquels de Gaulle avait accordé une attention sourcilleuse :
  • pas d'autonomie de la Rhénanie et de la Ruhr,
  • acceptation de la bizone anglo-américaine,
  • incorporation de la zone française dans la souveraineté de la bizone face à l'U.R.S.S..
En dédommagement, les Anglo-Saxons laissent la France maîtriser la Sarre, l'isoler par un cordon douanier, y introduire le Franc français, retirer du Pool franco-allemand son charbon et l'acheminer vers des usines françaises et surveiller par un Haut-Commissaire sa détermination à rompre politiquement avec l'Allemagne.
Le nouveau contexte international va pousser la France à renoncer à sa politique de rigueur envers l'Allemagne qui avait été jusqu'alors le maître-mot de sa diplomatie. Dans le cadre de la guerre froide, les États-Unis exigent en effet que les Européens contribuent à leur propre défense et que tout le potentiel militaire et industriel disponible, y compris celui de l'Allemagne soit utilisé. La France doit d'abord accepter que sa zone d'occupation, jointe aux deux autres, constitue la "Trizone", embryon d'un futur État d'Allemagne Occidentale.
Lorsque les Américains exigent la reconstitution de l'industrie lourde allemande, les Français trouvent un palliatif à la menace que constitue à leurs yeux la résurrection de la puissance des "marchands de canons" : le Plan Schuman de 1950 propose la constitution d'une Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier qui placerait la sidérurgie et les mines des pays signataires, dont l'Allemagne Fédérale, sous l'autorité d'une commission supranationale.
La politique européenne apparaît ainsi, dans un premier temps, comme un moyen d'échapper au risque d'un retour d'agressivité allemande en transcendant, dans une organisation échappant au contrôle des États, les moyens du réarmement allemand.
C'est enfin la même logique qui conduit quelques mois plus tard le Président du Conseil, René Pléven, à proposer une Communauté Européenne de Défense lorsque les Américains insistent cette fois pour la renaissance d'une armée allemande.






ACCÈS À LA TROISIÈME PARTIE —>

(janvier - mai - 1948)





Retour en tête de page  



Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"



© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.