LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Française envers les Pays Vaincus  


Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"








Pour surveiller, encadrer et endoctriner les populations, de très nombreuses organisations de masse sont créées sur le modèle soviétique et visent toutes les catégories de la population :
  • Ouvriers : Freier Deutscher Gewerkschaftsbund (FDGB)
  • Jeunes : Freie Deutsche Jugend (FDJ)
  • Enfants et adolescents : Pionierorganisation Ernst Thälmann
  • Femmes : Der Demokratischer Frauenbund Deutschlands (DFD)
  • Intellectuels : Der Kulturbund (KB)
  • Paysans : Vereinigung der gegenseitigen Bauernhilfe (VdgB)
  • Militants communistes : Gesellschaft für Deutsch-Sowjetische Freundschaft (DSF)
  • Victimes du nazisme : Komitee der Antifaschistischen Widerstandskämpfer (KdAW)
  • Personnes défavorisées : Volkssolidarität (VS)
  • ...........

  • Au plan politique, les principaux partis sont obligés de s'unir sous la houlette du parti communiste (SED).



    logo DKB

      DER KULTURBUND
    (ASSOCIATION CULTURELLE POUR LE RENOUVEAU DÉMOCRATIQUE DE L'ALLEMAGNE)  

    20ème anniversaire du Kulturbund
    8 AOÛT 1945 :
    Création du Kulturbund, organisation de masse dans le domaine de la culture constituée dans la zone d'occupation soviétique (SBZ) puis en République Démocratique Allemande (RDA).
    Elle a été fondée par Johannes R. Becher et d'autres intellectuels avec l'approbation de l'Administration militaire soviétique (SMAD) le 8 août 1945 sous le label «Association culturelle pour le renouveau démocratique de l'Allemagne».
    Au départ, il s'agissait d'un mouvement commun à toutes les zones, pluraliste et non partisan, de rencontres d'intellectuels de toutes sortes fondé sur l'antifascisme et l'humanisme, avec pour objectif la «renaissance nationale» et la «reconquête de la confiance et du respect du monde».
    À partir de 1949, le Kulturbund a été rejoint, par un décret de l'Administration allemande pour l'éducation populaire, par diverses associations culturelles plus petites.
    Plus tard, l'association culturelle, sous l'égide du parti d'État de la RDA, le SED, a servi à créer une culture socialiste dans la société de l'Allemagne de l'Est.
    Source : https://de.wikipedia.org/wiki/Kulturbund_der_DDR

    Timbre avec tab consacré à J R Becher
    Un bloc-feuillet non-postal d'Allemagne de l'Est a été consacré en 1965 à son fondateur. Il reproduit, sans la valeur faciale, un timbre-poste de 1959 (Y&T Allemagne orientale No 448).

    4 - 8 OCTOBRE 1947 :
    Le premier Congrès allemand des écrivains organisé par le Schutzverband deutscher Autoren avec le Kulturbund pour le renouveau démocratique de l'Allemagne se réunit à Berlin.
    Des représentants du club PEN international ainsi que des écrivains de l'Union Soviétique et des États-Unis y participent.
    A la fin, le congrès adopte un manifeste de paix.

    1ER NOVEMBRE 1947 :
    L'interdiction du Kulturbund émise par le gouvernement militaire américain pour le secteur de Berlin contrôlé par celui-ci entre en vigueur.

    Plusieurs entiers postaux ont été repiqués et de nombreuses oblitérations mises en service avec référence au Kulturbund.

    expo-philatélique Cottbus
    Oblitération mécanique de Cottbus pour une exposition culturelle des timbres d'URSS et de la zone d'occupation soviétique


    Congrès Kultur Bund 1949
    "(1) BERLIN / NW ? /2.Bundestag 23-26 Nov. Berlin // Kulturbund zu demokratische /Erneuerung / Deutschland" 28/10/49



    23-27 NOVEMBRE 1949 :
    Réunion à Berlin du deuxième congrès du Kulturbund. C'est à cette occasion qu'une section "Philatélie" sera créée au sein de l'organisation.

    Entier carte postale repiqué Philatelie Kulturbund
    Entier repiqué du Kulturbund Sektion Philatelie.
    On remarquera la propagande politique en bas à gauche en faveur d'un traité de paix
    oblitération temporaire 1er congrès allemand de la Culture à Leipzig 1951


    16- 18 MAI 1951 :
    Premier Congrès de la culture allemande à Leipzig avec des artistes de la RDA et de la RFA. Création d'un comité de coordination pour la promotion des discussions entre Allemands parmi les travailleurs dans le domaine de la culture. Discours du poète et fondateur de Kulturbund Johannes R. Becher "Forum der Nation".
    Une oblitération mécanique continue alternée "ERSTER / DEUTSCHER / KULTURKONGRESS / LEIPZIG / 16. - 18. 1951" et une oblitération similaire ont été mises en service à cette occasion.


    Erster Deutscher kultur Kongress 1951
    Oblitération mécanique annonçant le 1er congrès allemand de la culture à Leipzig du 16 au 18 juin 1951

    OMEC Kulturbund Leipzig
    Oblitération mécanique de Leipzig "(mappemonde) // PHILATELIE / VÖLKERVERBINDEND / KULTURBUND ZUR DEMOK. / ERNEUERUNG DEUTSCHLANDS / SEKTION PHILATELIE" 26/10/52

    10ème anniversaire du  Kulturbund
    Entier postal repiqué pour le dixième anniversaire de la création du Kulturbund

    Entier repiqué Kulturbund Ilmenau
    Oblitération "ILMENAU / (paysage) logo KB // ARBEITSGEMEINSCHAFTEN DES DEUTSCHEN KULTURBUNDES STELLEHAUS // 15 / JAHRE / DDR"

    Entier postal privé kulturbund-philatelie
    Entier postal repiqué par la section Philatélie du Kulturbund

    entier postal privé kulturbund Philatelie
    Entier postal repiqué par la section Philatélie du Kulturbund

    25ème anniversaire du Kulturbund
    émission et oblitération "premier jour" pour le 25ème anniversaire du Kulturbund

    Kulturbund Karl Marx Stadt 1983 Kulturbund Congrès 1987
    Le Kulturbund "à l'honneur" 10ème congrès du Kulturbund 1987


    Cette organisation survivra à la disparition de la RDA en 1990.

    50ème anniversaire du Kulturbund
    Oblitération temporaire "STRALSUND 1 / PRÄSENTATION DER 18439 VEREINE.FACH.-UND // (logo KD) // 50 Jahre / Kulturbund / Interessegruppes im Scheele - Haus" 20/5/95






    logo Volkssolidarität

     DIE VOLKSSOLIDARITÄT
     (SOLIDARITE POPULAIRE) 

    Volkssolidarität Dresden


    17 OCTOBRE 1945 :
    La Volkssolidarität (VS) est une organisation de secours fondée à Dresde le 17 octobre 1945 à l'appel des partis SPD, KPD, CDU, LDPD, des Églises protestantes et catholique et du Comité d'État des syndicats libres allemands.
    Elle se répand dans les mois suivants dans la zone d'occupation soviétique de l' Allemagne.
    C'est une organisation de masse et est surtout concentrée sur ceux qui ont le plus souffert à la suite de la guerre : les enfants, les personnes âgées, les expulsés de l'Europe de l'Est et les prisonniers de guerre rapatriés.
    De très nombreuses oblitérations font référence aux diverses réunions et activités de cette organisation.

    OMEC simple Volksolidaritat sur timbre concordant
    OMEC continue Volkssolidaritat
    Oblitération mécanique simple ou continue avec logo et texte "Volkssolidarität / gegen / Volksnot" (Solidarité Populaire contre la Misère du Peuple) 23/1/46

    FDC 10ème anniversaire de la Volkssolidarität

    Volkssolidarität Leipzig


    Volkssolidarität Halle

    Volksolidäritat Bautzen 1947


    OMEC continue Volkssolidarität
    OMEC Eté de joie pour les jeunes et les vieux par la Solidarité populaire
    oblitération mécanique continue alternée "(scène de manège ?) MAI- AUGUST // Sommer Freude FÜR JUNG U. ALT / DURCH / VOLKSSOLIDARITÄT" (Été de joie pour les jeunes et les vieux par la Solidarité populaire) 5/6/47 et 15/5/47

    Volkssolidarität Leipzig

    Oblitération temporaire Volkssolidaritât Postdam


    Série Volkssolidarität leipzig sur lettre recommandée
    Série de timbres à surtaxe de la région de Leipzig "Gegen Volksnot / Volkssolidarität" (Solidarité Populaire contre la Misère du Peuple) 2/3/46






    logo FDGB

      DER FREIER DEUTSCHER GEWERKSCHAFTSBUND (FDGB) (UNION DES SYNDICATS ALLEMANDS)  

    9 - 11 FÉVRIER 1946 :
    A Berlin, premier Congrès de la Confédération Syndicale FDGB (Freier Deutscher Gewerkschaftsbund) composée de quinze syndicats dans la partie du pays contrôlée par l'Union soviétique où il ne reste que des membres du Parti Communiste KPD.
    Sa création avait été autorisée /encouragée par l'administration soviétiques le 10 juin 1945.
    Une oblitération temporaire "BERLIN N W 7 / 9-11. Februar 1946 // Delegierten - Beratung / der Freien / Deutschen - Gewerkschaften / für das sowjetisch bezetze / deutsche Gebiet"est utilisée à cette occasion.

    De très nombreux timbres et oblitérations ont été consacrés au FDGB en zone soviétique puis en RDA. On en trouvera quelques exemplaires ci-dessous :

    Congrès syndicats allemands de l'Est
    Congrès des syndicats allemands de l'Est

    FDGB Halle août 1950
    Réunion à Meissen du FDGB
    Oblitération FDGB Hambourg 1950

    10ème anniversaire du FDGB


    3e congrès FDGB Berlin septembre 1960
    3ème congrès du FDGB à Berlin 30/8 - 3/9/50


    20ème anniversaire du FDGB


    8ème congrès du FDGB


    25ème anniversaire du FDGB

    30ème anniversaire de l'Union des Syndicats



    EMA du FDGB
    EMA FDGB
    EMA bleue FDGB
    empreintes de machines à affranchir utilisées par des agences locales du syndicat

    Dans la propagande communiste Adolf Hennecke est le symbole de l'ouvrier modèle (mineur de charbon) qui a dépassé de 387% les normes de production le 13 octobre 1948 (équivalent allemand des Stakhanovistes).
    La propagande des syndicats le propulsera au rang de héros du socialisme ouvrier allemand.
    La Journée des Militants de la génération Hennecke est commémorée par une oblitération temporaire "HENNEKE AKTIVISTEN / KONFERENZ // FGDB / (poignée de mains) / BERLIN NW7 / 4.2-1949".

    Militants Henneke
    Carte postale avec griffe rouge de port-payé et oblitération "HENNECKE AKTIVISTEN / KONFERENZ // FGDB / (poignée de mains) / BERLIN NW7 4.2-1949".

    15ème anniversaire du FGDB
    Quinzième anniversaire des services du syndicat






    logo FDJ

      DIE FREIE DEUTSCHE JUGEND
     (JEUNESSE ALLEMANDE LIBRE)   

    40ème anniversaire de la FDJ
    7 MARS 1946 :
    Fondation de la « Jeunesse allemande libre » (Freie Deutsche Jugend, FDJ).

    Elle est au début dirigée par Erich Honecker. C'est alors une organisation anti-fasciste ouverte à tous les jeunes. Elle servira aussi de « vivier » pour le SED.
    Elle patronne l'organisation des pionniers de Thälmann qui regroupe les écoliers. A 14 ans, les jeunes peuvent devenir membre de la FDJ et sont acceptés jusqu'à 25 ans.
    Avant leur retour à Berlin, les dirigeants du Parti communiste allemand (KPD), alors exilés à Moscou, avaient échafaudé des plans pour la politique de la jeunesse de l'Allemagne d'après-guerre.
    Ils ne voulaient pas recréer un mouvement de jeunesse communiste, mais plutôt une organisation de masse "démocratique et anti-impérialiste" sous la dénomination de Jeunesse libre allemande (Freie Deutsche Jugend).
    Dès l'été 1945, l'administration militaire soviétique en Allemagne (SMAD) annonça la mise en place de comités de jeunesse et en février 1946 le Parti communiste allemand obtint l'aval de Moscou pour la création de la Jeunesse libre allemande.
    10ème anniversaire des FDJ
    Le secrétariat du comité central fixa la création de l'organisation au 24 février 1946, mais se heurta à l'opposition de l'Église qui n'avait pas été consultée sur ce sujet et qui craignait de ne pas obtenir le droit de créer des mouvements de jeunesse confessionnels.
    20ème anniversaire des FDJ

    Après que ce droit lui fut accordé, Wilhelm Pieck apprit le 6 mars que l'administration militaire soviétique autorisait la création de la Jeunesse libre allemande. Le nom et l'emblème des anciens groupes en exil furent alors repris.
    L'organisation, relais auprès des jeunes du Parti Socialiste Unifié d'Allemagne (SED) avait pour mission de diffuser le marxisme-léninisme au sein de la jeunesse et de lui donner une « éducation socialiste ». Les objectifs que la Jeunesse libre allemande s'était fixés étaient l'approfondissement de l'amitié avec l'Union soviétique et le soutien à tous les peuples du monde en lutte contre l'impérialisme.
    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeunesse_libre_allemande

    Les réunions nationales des FDJ sont appelées "Parlament". Il y en aura une douzaine jusqu'à la chute du communisme et de la RDA.

    8 - 10 jUIN 1946 :
    Au Brandebourg (Havel), la Jeunesse Libre Allemande (FDJ) organise son premier parlement. L'organisation de la jeunesse socialiste est fondée le 7 mars de l'année dans le secteur soviétique de Berlin, mais seulement avec l'autorisation de l'administration militaire soviétique. Comme cela se produit avec une revendication monopolistique, les puissances occupantes occidentales refusent d'abord leur approbation. Erich Honecker, qui était en charge de la présidence en mars, est confirmé par la 1ère législature.

    Réunion FDJ 1946 Pommeranie
    "1. LANDESJUGENDTREFFEN MERCKLEMBURG-VORPOMMERN / * STRALSUND * // (symbole) / TAG DES FRIEDENS / FDJ" 1946 (première rencontre de la jeunesse du Mecklemburg-Vorpommern à Stralsund / Journée de la Paix )

    Reunion FDJ Eisenberg 1946
    "NIEWIEDER KRIEG / KREISTREFFEN -ANTIKRIEGSTAG" 1/9/46 (Plus jamais la guerre, rencontre départementale de la FDJ) à Eisenberg (Thüringe)

    1ère réunion de travail de la FDJ 1946

    2ème Parlement de la FDJ

    FDJ Gera 1948
    "(15b) GERA / THÜRINGEN / 1. KONGRESS /DER VEREINIGUNG / DER / FDJ" (1er congrès des groupements de la FDJ) 15/5/48

    OMEC FDJ Saxe 1948
    Oblitération mécanique consacrée à une compétition organisée par les FDJ en Saxe

    OMEC Parlement FDJ 1952
    OMEC continue Parlement des  Jeunes Leipzig 1949
    Oblitération mécanique "(jeunes) // (rayons de soleil) // FDJ // 3. Parlament der JUGEND" 1-5 juin 1949 à Leipzig

    Feste des FDJ à Halle 1948



    Exposition philatélique de la FDJ


    réunion de la Pentecôte FDJ 29-5-50 Berlin


    De nombreuses manifestations sous l'égide de la FDJ ont donné lieu à oblitération temporaire.

    Une oblitération mécanique "(drapeau de la FDJ - porte de Brandebourg) / DEUTSCHLAND TREFFEN DER JUGEND / BERLIN / 27.-30.5.50 / 500000 JUNGE / FRIEDENS-KÄMPFER Pfingsten in BERLIN" (500 000 Jeunes combattants de la Paix à la Pentecôte à Berlin) annoncera cet événement.

    OMEC Combattants de la Paix 1950

    Cette oblitération mécanique relative aux "combattants pour une paix sous l'égide communiste" sera caviardée sur le courrier adressé à Berlin-Ouest.

    OMEC de DDR sur les "Combattants de la Paix" caviardée à l'arrivée à Berlin-Ouest

    Les IIIèmes jeux universitaires d'août 1951 organisés par la FDJ ont donné lieu à de très nombreuses marques postales (voir à cette date).

    propagande de la FDJ pour les Jeux de Berlin de 1951
    Griffe "(logo FDJ) // Vorwärts zu den III. Weltspielen / der Jugend und Studenten für den Frieden / 1951 in Berlin" . (En avant pour les 3èmes jeux mondiaux de la Jeunesse et des étudiants à Berlin en 1951)

    OMEC 4ème Parlement de la FDJ
    "AUF FRIEDENSWACHT FUR FRIEDENVERTRAG " (veiller sur la Paix pour un traité de Paix) IVème Parlement de la FDJ Leipzig 1952






    Logo SED


      DIE SOZIALISTISCHE EINHEITSPARTEI DEUTSCHLANDS (SED)
      PARTI SOCIALISTE UNIFIÊ D'ALLEMAGNE 




     • FUSION FORCÉE DES PARTIS POLITIQUES KPD et SPD EN ZONE SOVIÉTIQUE 

    AVRIL 1946 :
    Fusion forcée des partis communistes (KPD) et socialistes (SPD) en zone soviétique sous l'appellation de SED.

    C'est le 21 avril 1946 que se produit la première grande rupture sur le front des partis allemands, avec la fondation du SED (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands), le parti socialiste unifié d'Allemagne.
    Moscou impose la fusion forcée du parti communiste (KPD), du parti social-démocrate (SPD), du parti chrétien-démocrate (CDU) et du parti libéral (LDPD) en zone orientale pour former ce nouveau parti unitaire, le SED, qui passe aussitôt sous domination communiste.
    Wilhem Pieck Otto Grottewohl
    Wilhem Pieck du KPD et Oscar Grotewohl du SPD sont tous deux élus Présidents du nouveau Parti SED.

    11ème journée du SED avec > W Pieck et Grottewohl



    Plusieurs oblitérations spéciales seront utilisées dans les provinces pour préparer la fusion :

  • Vereinigungparteitag / zur Sozialischen Einheitspartei / / KPD / SPD Sachsen / Dresden Bühlau" 7/4/1946

  • Fusion KPD / SPD en saxe
    Oblitération fusion KPD / SPD sachsen
    7/4/46

    Puis des réunions préparatoires séparées ou conjointes auront leu au niveau global de la Zone soviétique  :
  • BERLIN NW 7 / Groß Berlin / Gemeinsamer Parteitag / der / SPD und KPD" 14/4//46
  • BERLIN NW 7 / 19/20 April 1946 // 15. Parteitag der / Kommunistichen Partei / Deutschlands"
  • BERLIN NW 7 / 19/20 April 1946 // Parteitag der / Sozialdemokratischen / Partei Deutschlands"


  •  • PREMIÈRE CONVENTION NATIONALE DU SED
    Une Convention Nationale se réunit à Berlin les 21 et 22 avril 1946 et crée officiellement le SED.
    Une oblitération temporaire "BERLIN NW 7 / 21/22 April 1946 // Vereinigungparteitag/ des Sozialdemokratischen / Partei Deutschlands / und der / Kommunstischen Partei / Deutschlands" est mise en service à cette occasion.

    De nombreux "souvenirs" ont été confectionnés avec les différentes oblitérations utilisées à Berlin NW7 et relatives à la préparation puis à la création du SED.

    Oblitération lors de la fusion forcée des partis politiques

    De très nombreuses enveloppes à entête imprimée du SED avec éventuellement de la propagande ont été utilisées :

    Lettre officielle du SED avec affranchissement  avec un timbre surchargé du Bezirk 2/7/48
    Lettre à entête imprimée du SED

    Vignette SED 1946


    15 SEPTEMBRE 1946 :
    Élections municipales dans les Länder de la zone d'occupation soviétique. Le SED obtient 53% des suffrages bénéficiant de la propagande intensive de l'occupant.

    Le SED a émis des vignettes à l'occasion des élections de 1946 pour la propagande mais aussi pour la levée de fonds.
    On les trouve parfois sur lettre, bien qu'elles ne soient pas postales.

    Vignette SED sur lettre
    utilisation "tardive" 11/9/58 avant les élections de novembre 1958

    Comme dans tous les pays communistes le parti unique a inondé la philatélie avec de nombreux timbres, blocs-feuillet, oblitérations, souvenirs ... pour tous les congrès, les anniversaires de congrès, les "journées du parti" ...etc....
    Ci-dessous on trouvera un tout petit échantillon.


     • RÉUNION LOCALE DU SED DE SAXE
    11-13 SEPTEMBRE 1947 :
    Réunion à Dresde, de la deuxième Convention provinciale du SED en Saxe.
    Deux oblitérations temporaires "2 LANDESPARTEITAG DES SED / SACHSEN // 20-24 SEPTEMBER / (poignée de mains) / DRESDEN N 15" et "SOZIALISTISCHE EIHEIT PARTEI / DEUTSCHLANDS / (logo du SED) / 2. PARTEITAG / 20 - 24 SEPTEMBRE 1947" sont mises en service lors du congrès. Une première version comportait les lettres BU.- L. (pour Bundesland). Elles s ont été caviardées puis effacées au bout de deux heures pour des raisons inconnues.

    Premeir cachet du Congrès Deuxième version du cachet
    Parti SED
    "2.LANDSPARTEITAG DES SED / • • • SACHSEN // 11-13. SEPTEMBER 1947 / (mains liées) / DRESDEN N 15

     • DEUXIÈME CONVENTION NATIONALE DU SED
    20-24 SEPTEMBRE 1947 :
    Réunion à Berlin du deuxième Congrès du SED.

    Aucun parti politique ni aucune organisation des zones occidentales (anglaise, américaine et française) n'y prend part.
    « Le deuxième congrès du SED, qui s'est tenu à Berlin en septembre 1947, a déclaré que la «lutte pour l'unité de l'Allemagne» était la «tâche principale du parti». Le vice-président Walter Ulbricht à l'époque a appelé à l'introduction de l'économie planifiée dans la zone d'occupation soviétique et à la transformation du SED en un «parti du nouveau type» sur le modèle du PCUS soviétique. »

    Journée du SED septembre 1947
    "SOZIALISTISCHE EINHEITSPARTEI / DEUTSCHLANDS // (poignée de mains ) / 2.PARTEITAG / 20.24. SEPTEMBER / 1947 // (mains liées")



     • PREMIER « CONGRÈS DU PEUPLE POUR L'UNITÉ ET POUR UNE PAIX JUSTE »
    6 - 7 DÉCEMBRE 1947 :
    Réunion à Berlin du 1er "Congrès du Peuple Allemand pour l'Unité et une Paix juste" à l'initiative du SED. Seule une petite partie des délégués vient des zones occidentales.
    Il rejette le projet d'un État ouest-allemand séparé et critique la politique d'occupation américano-britannique.
    Il discute de la préparation d'un traité de paix et d'un gouvernement entièrement allemand "avec des représentants de tous les partis démocratiques".
    Le Congrès soutient fortement la politique de l'Allemagne soviétique (sinon il n'aurait pas pu se tenir !).

    Pas d'oblitération temporaire signalée. Quelques souvenirs ont été confectionnés avec une oblitération standard.

    Congrès du peuple Berlin 1947




     • DEUXIÈME « CONGRÈS DU PEUPLE POUR L'UNITÉ ET POUR UNE PAIX JUSTE »
    17 - 18 MARS 1948 :
    Deuxième "Congrès du Peuple Allemand pour l'Unité et une Paix juste" (Deutscher Volkskongress für Einheit und gerechten Frieden) organisé par le SED de la zone soviétique et auquel participent peu d'Allemands des zones occidentales. Contrairement au premier congrès, les membres ont été élus. Le Congrès réunit 1898 délégués, dont 512 des zones occidentales.
    Cette date a été choisie pour coïncider avec le centenaire de la révolution allemande de 1848 et les célébrations correspondantes où l'Unité de l'Allemagne (sous-entendu sous la houlette de l'Union Soviétique) a été mise en exergue notamment dans les diverses oblitérations commémoratives.
    Le Congrès vote contre le Plan Marshall et pour la reconnaissance de la ligne Oder-Neisse comme frontière définitive avec la Pologne.
    Un premier "Conseil populaire allemand" (Volksrat) théoriquement représentatif de toute l'Allemagne est élu, il comprend 400 membres, dont 100 venant d'Allemagne de l'Ouest. Un comité constitutionnel est formé, dirigé par Otto Grotewohl, pour rédiger un projet de constitution de la (future) République (démocratique) allemande .
    https://de.wikipedia.org/wiki/Deutscher_Volkskongress

    Des conférence locales préliminaires préparent le deuxième Congrès du peuple.

    Congrès populaire Dresden
    "(10a) DRESDEN N 15 / 1 Mârz 1948 Dresden // Landeskonferenz / für Einheit / u. gerechten Frieden / Sachsen"

    2ème congrès populaire mars 48



    Une oblitération "(2) RATHENOW / Einheit u. gerechten Frieden // Deutschen / Volkskongress / für" (Congrès Populaire allemand pour l'Unité et une Paix juste) rappelle cette réunion.
    Plusieurs oblitérations similaires seront utilisées au mois de mars dans plusieurs villes.

    Congrès du Peuple Allemand mars 1948
    Volkskongress Cottbus 1948



     •  RÉCUPÉRATION POLITIQUE DE LA CÉLÉBRATION DU CENTENAIRE DE LA RÉVOLUTION DE 1848 
    MAI / JUIN 1948 :
    A la suite du "Deuxième Congrès du Peuple Allemand pour l'Unité et une Paix juste", une campagne de propagande avec pétition pour l'« unité de l'Allemagne et une paix juste » est organisée en Allemagne.
    Mise en service dans la zone soviétique d'une oblitération mécanique dont au moins une au type roulette "Für Deutschlands Einheit / un einen / gerechten Friedman" (Pour l'unité de l'Allemagne et une paix juste) et couronne "POTSDAM/ 1d" ou "(10a) GÖRLITZ".

    Zone soviétique OMEC pour l'unité allemande

    Surcharge du Bezirk d'Erfurt sur lettre avec propagande
    Lettre simple locale avec affranchissement exact à 16 Pf (Ost) avec timbre surchargé "37 / Erfurt" et avec oblitération mécanique flamme " Für / Deutschlands Einheit / un einen gerechten Frieden" (10a) Görlitz 26/6/48

    MAI - JUIN 1948 :
    Commémorations dans toute l'Allemagne, mais surtout dans la zone soviétique, de la "révolution de mars" 1848 qui, bien qu'ayant échoué politiquement, introduisit des réformes sociales fondamentales (fin du régime féodal, mise en place d'une justice publique, liberté relative de la presse ..... ).
    Pour les Soviétiques il s'agit de profiter de l'occasion pour promouvoir une Allemagne unie, "sociale" et démilitarisée, qui aurait pour conséquence l'évacuation des troupes alliées occidentales, lui laissant les mains libres pour contrôler et asservir ultérieurement l'Europe occidentale.

    Des oblitérations temporaires similaires sont utilisées dans toute l'Allemagne de l'Est.

    centenaire de la Révolution de 1848
    "Revolutions-Erinnerungsjahr 1848-1948 (Année de la commémoration des révolutions)

    Célébration de la révolution de 1848
    "Einheit Deutschlands Mahnt 1848-1948" (Soutien à l'Unité de l'Allemagne)

    Centenaire de la Révolution de 1848
    1848-1948 Einheit Demokratie Frieden (Unité Démocratie Paix)

    Centenaire Révolution de 1848 Stralsund
    "Freiheit Bildung Wohlstand für Alle" (Liberté Education Prospérité pour tous)

    OMEC Unité culturelle Allemande 1848-1948
    unité culturelle de l'Allemagne

    OMEC centenaire révolution de 1848
    Soutenez l'Unité de l'Allemagne

    centenaire de la révolution de 1848
    EINHEIT 1848 MAHNT 1948 DEUTSCHLANDS (Soutien à l'Unité de l'Allemagne)

    OMEC Journée de la Paix et de l'unité allemande
    "Friedentag / Tag der Einheit / Deutschlands" (Journée de la Paix journée de l'Unité de l'Allemagne) 25/8/49



     • TROISIÈME CONVENTION NATIONALE DU SED
    20 - 24 JUILLET 1950 :
    Réunion à Berlin-Est du Congrès du SED.
    Le IIIe congrès du S.E.D., du 20 au 24 juillet 1950, adopte de nouveaux statuts très proches de ceux du P.C. soviétique, qui en font un parti de « type nouveau ».
    Sont institués la discipline léniniste du « centralisme démocratique », un comité central, etc.. Son but : construire le socialisme en assurant la domination politique de la classe ouvrière.
    À la fin de l'année 1950, par sa vie politique, la R.D.A. a pris tous les caractères d'une "démocratie populaire" comme les autres pays de l'Europe de l'Est.
    Congrès du SED juillet 1950

    JUILLET 1952 :
    Deuxième Conférence du parti SED à Berlin.
    Une oblitération temporaire "BERLIN / II. PARTEIKONFERENZ DER SED / (Portraits de Marx Engels Lenine et Staline)" est utilisée à cette occasion.

    2ème journée du pati SED
    2ème conférence du parti à Berlin


     • QUATRIÈME CONVENTION NATIONALE DU SED
    30 MARS - 6 AVRIL 1954 :
    Quatrième Congrès du parti SED.
    Pas d'oblitérations ou d'émission de timbre spécifique signalés.



     • COMMÉMORATIONS DIVERSES DU SED
    Puis de nombreux timbres seront émis pour célébrer les différents anniversaires et congrès du parti.
    On trouvera ci-dessous quelques exemples :

    SED
    15ème anniversaire

    20ème anniversaire du SED SED 20ème anniversaire
    20ème anniversaire

    20ème anniversaire du SED 20ème anni SED
    20ème anniversaire

    OMEC 20e anniversaire du SED
    Oblitération mécanique "(logo SED) // 20 JAHRE / SED / 20 JAHRE KAMPF FUR FRIEDEN / DEMOKRATIE UND SOZIALISMUS" (20 ans du SED, 20 ans de combat pour la Paix la Démocratie et le Socialisme) Halle 1967


    8ème journée du part
    8ème congrès du parti


    30ème anniversaire du SED
    entier repiqué pour le 30ème anniversaire

    Les différentes instances du parti utiliseront également des machines à affranchir en rapport :

    EMA DDR Comité Central du SED


    Victimes de la partition de l'Allemagne




    Après la chute du mur de Berlin et la réunification, la nouvelle Allemagne voulu commémorer l'asservissement de la zone orientale de 1945 à 1989 avec des timbres à légende "aux victimes des injustices du SED", mais pour des raisons politiques la légende fut modifiée en "Aux victimes de la partition et de l'oppression".






    Logo DFD

      DER DEMOKRATISCHE FRAUENBUND DEUTSCHLANDS (DFD)  FÉDÉRATION DES FEMMES ALLEMANDES 


    40ème anniversaire du DFD

    7-9 MARS 1947 :
    Fondation à Berlin du DFD (Demokratische Frauenbund Deutschlands (Congrès allemand des femmes pour la paix).
    Le DFD est issu des comités féminins antifascistes fondés le 30 octobre 1945. Bien que considéré comme parti politique et représenté au Parlement en tant que tel, le DFD était largement dénué de sens et recevait le budget le plus faible de toutes les organisations de masse. Dans les années cinquante, il s'agissait d'augmenter le travail de production des femmes par des "brigades" de femmes au foyer
    Source : https://de.wikipedia.org/wiki/ Demokratischer_Frauenbund_Deutschlands
    Le congrès fondateur aura lieu à Dresde les 31 mai et le 1er juin 1947.
    Dans les pays communistes, il est de tradition d'embrigader les femmes et les jeunes dans des organisations de masse car jugés plus perméables à la propagande du régime.

    31 MAI - 1ER JUIN 1947 :
    Congrès fondateur du Demokratische Frauenbund Deutschlands créé le 8 mars à Berlin
    Une oblitération temporaire "(10a) DRESDEN N 15 / GRÜNDUNGSKONGRESS / Demokratfrauenbund / Deutschlands / Landesverband Sachsen" 31./5. - 1./6.47 est utilisée à cette occasion.

    Fondation du Demokrat Frauen Bund
    oblitération temporaire "(10a) DRESDEN N 15 / GRÜNDUNGSKONGRESS / Demokratfrauenbund / Deutschlands / Landesverband Sachsen" 31./5. - 1./6.47 (Congrès fondateur de la fédération locale de Saxe du DFD)

    Une conférence régionale de Thüringe organisée pour le premier anniversaire du DFD donnera lieu en 1948 à une oblitération temporaire : (15a) ERFURT 1 / 3. u. 4. MÄRZ 1948 // 1 JAHR / DFD / 2. LANDES- / KONFERENZ THUR."

    1er anniversaire du DFD
    "(15a) ERFURT 1 / 3. u. 4. MÄRZ 1948 // 1 JAHR / DFD / 2. LANDES- / KONFERENZ THUR." (2ème Conférence régionale de Thüringe)

    DFD Kamenz DFD Schwerin
    Dein Platz im DFD (ta place est au DFD) Völkerfreunschaft sichert Weltfrieden (l'amitié entre les peuples assure la paix mondiale)


    Le troisième congrès donnera lieu à des conférences régionales préparatoires avec oblitérations temporaires et à une oblitération mécanique "3. BUNDESKONGRESS / DFD 21 - 24 / April 1950 / DEMOKRATISCHEN FRAUEN / BUND DEUTSCHLANDS"" à Berlin N4.

    Conférence régionale du DFD à Dresde 3ème congrès DFD


    OMEC 3ème congrès du DFD
    oblitération mécanique "3. BUNDESKONGRESS / DFD 21 - 24 / April 1950 / DEMOKRATISCHEN FRAUEN / BUND DEUTSCHLANDS" (troisième congrès fédéral du DFD 21/24 avril 1950)

    2ème congrès du DFD 1952





    Deux timbres de RDA seront consacrés au 20ème anniversaire de la fondation du DFD et un timbre à son 40ème anniversaire (Y&T Allemagne Orientale Nos 953/54 et 2699).

    20ème anniversaire du DFD


    7ème congrès DFD
    Réunion de la FDIF à Berlin 1952

    La Fédération démocratique internationale des femmes (FDIF), est une organisation internationale féminine créée en 1945 et proche du communisme.
    L'Union française des femmes, l'Union des femmes en Italie et la Ligue démocratique des femmes d'Allemagne (RDA) sont affiliées à la FDIF.






    logo du VVN

      DIE VEREINIGUNG DER VERFOLGTEN DES NAZIREGIMES (VVN)
     (ASSOCIATION DES PERSÉCUTÉS DU RÉGIME NAZI)   

      DAS KOMITEE DER ANTIFASCHISTISCHEN WIDERSTANDSKÄMPFER (KdAW)
     (COMITE DES COMBATTANTS RÉSISTANT AU FASCISME)   

    25 FEVRIER 1947 :
    Création à Berlin de l'Association des persécutés du régime nazi (Die Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes VVN).
    Elle comprend sans distinction les juifs, les chrétiens, les communistes, les sociaux-démocrates, les libéraux et les conservateurs. L'appartenance au VVN repose sur une libre adhésion.
    médaille du Comité antifasciste revers

    Très rapidement les non-communistes seront mis à l'écart et l'association sera dissoute le 21 février 1953 et remplacée par une organisation du parti SED le Komitee der antifaschistischen Widerstandskämpfer (KdAW) (comité des résistants antifascistes).
    Plusieurs oblitérations feront référence à la campagne de cette organisation pour purger l'administration allemande des anciens sympathisants nazis.

    VNN Stuttgart
    Oblitération temporaire "STUTTGART // VVN / AUSTELLUNG / die Dagegen waren" (exposition "ceux qui se sont opposé") 6/10/47

    Semaine du VVN Septembre 1948 Leipzig verso
    carte postale de la semaine du VVN avec oblitération temporaire "(10b) LEIPZIG C1 / WOCHE DES FRIEDEN UND DER VÖLKERVERSTANDIGUNG // (Logo VVN et main) KAMPF GEGEN KRIEG UND FASCHISMUS" 4/9/48

    VVN 12 septembre 1948
    Oblitération temporaire "(10b) LEIPZIG C1 // (logo du VVN) / TAG DES GEDENKENS / UND DER / VERPFLICHTUNG" (Journée de commémoration et d'engagement) 12/9/48

    Congrès régional du VVN à Dresde
    oblitération temporaire "(10a) DRESDEN N 15 / 7. - 8. Februar Dresden // (logo du VVN) / Landeskonferenz" 7/2/48 (conférence régionale du VVN)

    La réunion du VVN à Hamburg (zone britannique) donne lieu à plusieurs oblitérations temporaires en zone soviétique.

    réunion VVn Hamburg-oblitération de Dresde
    reunion du VVn à hamburg oblitération de Leipzig
    oblitération temporaire du VVN "(10b) LEIPZIG C1 / BEFREIUNGTAG / (logo du VVN) // 7.-8. MAI / HAMBURG" "jour de libération) 8/5/49

    VVn oblitération de Freiberg
    oblitération temporaire "(10a) FREIBERG (SACHS) / BEFEIUNGTAG // (logo du VVN) / 7. - 8. MAI HAMBURG" 8/5/49

    OMEC continue VVN
    OMEC du VVN
    Oblitération mécanique "KÄMPFER / GEGEN DEN FASCHISMUS / KÄMPFER / FUR DEN FRIEDEN / INTERNATIONALER BEFREIUNGSTAG 11.4.49 // (logo VVN)" à Halle (Saale)

    VNN 1949
    (14a) STUTTGART * / VVN - AUSSTELLUNG v. 1.5. - 15.6. 1949 // Frieden / nicht Untergang" (exposition antinazie du 1/5 au 15/6/49 la paix et pas le déclin)

    OMEC du VVn 11 septembre 1949
    "Wir / MAHNEN // (colombe) // ZUM / FRIEDEN // 1.-11.- 9     (logo VVN) 1949" (Nous nous engageons pour la Paix)

    OMEC du VVN 1950
    OMEC  Continue du VVN Haale 10-9-50
    Oblitération mécanique simple ou continue "(logo du VVN) // DIE TAT der Menschheit / FRIEDEN / INTERNATIONALEN / GEDENK- U. FRIEDENTAG / 10.9.50 " (l'Action pour la Paix pour l'Humanité / Journée du Souvenir et de la Paix 10/9/50) couronne BERLIN N4 15/8/50 ou HALLE (SAALE) 3/8/50

    Les archives WAST qui regroupaient toutes les informations disponibles sur les militaires allemands seront aussi utilisées pour traquer les sympathisants du régime nazi dans la Wehrmacht.

    Service des personnes déplacées à Berlin
    Lettre en franchise du service français s'occupant à Berlin des Archives Wast 24/4/50

    Résistants



    A partir de 1958, la RDA émettra des timbres en l'honneur des Combattants résistants antifascistes. On peut dans une certaine mesure comparer ces séries à celles des "Héros de la Résistance" en France.

    Carte postale préimprimée pour le comité antifasciste
    Verso
    Carte postale préimprimée de commande de timbres des séries annuelles antifascistes adressée au Comité des Combattants antifascistes résistants.







    logo de la Pionierorganisation


      DIE PIONIERORGANISATION « ERNST THÄLMANN »  (ORGANISATION DES PIONNIERS "ERNST THALMANN"))   



    10ème anniversaire de l'organisation des pioniers


    13 DÉCEMBRE 1948 :
    Création de l'organisation des pionniers
    L'organisation pionnière "Ernst Thälmann", du nom de l'ancien président du Parti communiste allemand (KPD) Ernst Thälmann, était l'organisation politique de masse pour les enfants de la la zone soviétique d'occupation en Allemagne puis de la République Démocratique Allemande (RDA).
    L'organisation pionnière était affiliée à la Jeunesse Libre Allemande (FDJ).
    En RDA, la grande majorité des enfants sont membres de cette organisation. Les plus petits, âgés de 7 à 9 ans, sont accueillis chez les Jungpionieren (jeunes pionniers), les plus grands, âgés de 10 à 13 ans, rejoignent les Thälmann-Pionieren (pionniers Ernst Thälmann).
    L'organisation s'occupe de l'instruction civique, c'est-à-dire qu'elle met en avant le patriotisme, le goût du travail et de l'ordre, le respect des parents, etc... Elle encourage la découverte des arts et des sciences. Elle incite ses membres à avoir des préoccupations sociales (ex. : aide aux anciens).
    Dans l'immédiat après-guerre, le mouvement des pionniers est évidemment une œuvre de redressement moral après les horreurs de la période nazie.
    L'organisation pionnière était fermement intégrée dans les écoles en tant qu'organisation politique pour enfants et faisait partie du système scolaire socialiste uniforme de la RDA.
    Elle était le précurseur de l'adhésion à la FDJ. L'organisation s'est toujours concentrée sur le collectif, l'individualisme était peu désiré.
    Source : http://uneallemagnesocialiste.over-blog.fr/article-une-date-une-image-13-decembre-1948-creation-de-l-organisation-des-pionniers-41144876.html
    https://mail.aol.com/webmail-std/

    Deux timbres et diverses oblitérations ont célébré le dixième anniversaire de la fondation de l'Organisation des Pionniers (Y&T Allemagne Orientale Nos 365/6).

    Oblitération temporaire dixième anniversaire des Pionners
    Dixième anniversaire

    oblitération temporaire 12e anniversaire de l'organisation des pioniers
    Douzième anniversaire de l'Organisation des Pionniers

    Rassemblement des Pionniers 1950 à Berlin
    Rassemblement des Pionniers à Berlin 1950

    Rencontre des Pionniers 1961
    Oblitération temporaire premier jour "BERLIN W8 / IV. PIONIERTREFFEN ERFURT 1961 // (logo des pionniers)" (4ème Rassemblement des Pionniers) 25/5/61
    (Y&T Allemagne Orientale No 543/45)

    Pionier Postamt Dresde 1958 10ème anniversaire du Parc des Pionniers Ernst Thälmann à Berlin
    Bureau de poste des Pionniers à Dresde 10ème anniversaire du Pionierpark "Ernst Thâlmann" à Berlin

    FDC Pioniers
    Oblitération temporaire premier jour "BERLIN W8 / V. PIONIERTREFFEN IN KARL-MARX-STADT 1964 // (logo des Pionniers)" (5ème rassemblement des Pionniers)
    (Y&T Allemagne Orientale Nos 748/50)

    20ème anniversaire de l'organisation des pioniers



    Émission pour le vingtième anniversaire de l'organisation des pionniers (Y&T Allemagne Orientale Nos 1128/29).






    logo DSF

    DIE GESELLSCHAFT FUR DEUTSCH-SOWJETISCHE FREUNDSCHAFT (DSF)
    (ASSOCIATION POUR L'AMITIÉ GERMANO- SOVIÉTIQUE)


    2 JUILLET 1949 :
    Création de la DSF à la suite de la Gesellschaft zum Studium der Kultur der Sowjetunion (Société pour l'étude de la culture de l'Union soviétique) fondée le 30 juin 1947.
    Elle sera, après la centrale syndicale unique FDGB, la deuxième plus grande organisation de masse de la RDA avec quelque 6 millions de membres (1985).

    Oblitération temporaire "mois de l'amitié germano-soviétique"
    Mois de l'Amitié germano-soviétique mai 1949


    Outre les aspects politiques (en particulier d'agitation et de propagande), l'amitié germano-soviétique a organisé des activités culturelles et sportives dans les villes, les municipalités et les écoles   sous le slogan "Apprendre de l'Union Soviétique signifie apprendre à gagner" :
    Au début de 1951, des voyages d'études, des cours de langues et des manifestations culturelles ont été organisés pour le 3ème Congrès.
    Chaque année au mois de mai, une semaine d'amitié germano-soviétique a eu lieu dans toute la RDA .
    En collaboration avec l'organisation des Pionniers Ernst Thälmann et la FDJ, la DSF a initié des rencontres entre les enfants et les adolescents allemands et soviétiques dans les écoles (en organisant en particulier des cours de russe).
    Source : https://de.wikipedia.org/wiki/Gesellschaft_f%C3%BCr_Deutsch- Sowjetische_Freundschaft

    De très nombreuses oblitérations seront consacrées à cette "amitié". On en trouvera quelques exemples ci-dessous :



    Maison de la culture soviétique
    verso
    Oblitération spéciale allemande pour le 800ème anniversaire de la ville de Moscou dans la "maison de la culture soviétique" à Altenburg (Thuringe)

    Exposition de timbres soviétiques et de la SBZ
    Exposition philatéliques de timbres de l'URSS et de la SBZ

    Mois de l'amitié soviéto-germanique
    Mois de l'Amitié germano-soviétique décembre 1950

    OMEC mois de l'amitié soviéto-allemande
    oblitération mécanique "(logo de l'association) / Monat der / Deutsch-Sowjetischen / Freundschaft" BERLIN 12/1950

    Mois de l'Amitié germano-soviétique premiers ministres


    DÉCEMBRE 1951 :
    «Mois de l'amitié » germano-soviétique.
    Deux timbres et une oblitérations temporaire sont mis en service en R.D.A. à cette occasion.
    On remarquera que sur les timbres et l'oblitération il y a le drapeau allemand (sans symbole au centre) et pas le drapeau de la RDA.

    Mois de l'Amitié germano-soviétique
    FDC d'un des timbres consacrés à l'amitié germano-soviétique

    lettre affranchie avec timbres amitié germano-soviétaique
    Lettre de la zone soviétique pour les USA affranchie à 1.90 Mark-Ost sur affranchie avec des timbres de l'amitié germano-soviétique

    OMEC amitié germano-soviétique Leipzig 1951
    "MONAT DER // (logo) DEZEMBER / 1950 / DEUTSCH- / SOWJETISCHEN FREUNDSCHAFT"

    Mois de l'Amitié germano-soviétique 1954
    Mois de l'Amitié germano-soviétique 1954

    Amitié germano-sovietique 1955
    OMEC Mois de l'amitié germano-soviétique 21 10 1955
    OMEC Mois de l'amitié germano-soviétique 21 10 1955
    "(drapeaux et personnages) // MONAT DER / Deutsch-Sowjetischen FREUNDSCHAFT 1955" BERLIN N4 26/10/1955

    Amitié germano-sovietique griffe de Bautzen
    Griffe "(logo de l'association) / Monat der DSF / November 1954// Die Freundschaft zur Sowjet Union sichert auch Dir ein Leben in die Glück u. Wohlstand !" l'amitié avec l'Union Soviétique te garantit aussi une vie dans la joie et la postérité" bautzen 18-11-54

    propagande sur chèque postaux pour l'amitié germano-soviétique
    Lettre des chèques postaux de Berlin avec texte imprimé "Wer für den frieden ist / musst ein Freund der / Sowjetunion sein !" (celui qui est pour la Paix, doit être un ami de l'Union soviétique !)

    Amitié germano-soviétique-cottbus
    Fête de l'Amitié germano-soviétique mai 1967


    amitié-germano-soviétique 1960
    Mois de l'Amitié germano-soviétique mai 1960


    Des slogans politiques sur les oblitérations mécaniques, sur des griffes apposées par le service postal et sur des empreintes de machine à affranchir martèlent la nécessité de cette amitié et les bienfaits qu'elle apporte :

    omec Amitié sovieto-allemande
    omec amitié germano-sovietique sur lettre
    Oblitération mécanique " "DEUTSCHLAND / KANN NUR IN FREUNDSCHAFT / ZUR SOWJETUNION / BESTEHEN" (L'Allemagne ne peut exister que dans l'amitié avec l'union soviétique) 1951

    Griffe avec l'amitié de l'union soviétique pour une meilleure vie
    Griffe "Vers une meilleure vie avec l'amitié envers l'Union Soviétique" 5/11/53

    OMEC amitié URSS -DDR
    oblitération mécanique " (logo du "mois de l'amitié germano-soviétique") // DIE RUCKGABE DER / DRESDENER GEMÄLDE / EINE FREUNDSCHAFTSTAT / DER SOWJETUNION" (le retour des tableaux de Dresde, un signe d'amitié de l'Union soviétique) 16/1/56

    Certaines empreintes de machine à affranchir porteront également des slogans en faveur de l'amitié germano-soviétique.

    EMA amitié germano-soviétique
    empreinte de machine à affranchir avec texte "Es lebe die Deutsche-Sowjetische Freundschaft" (On aime l'amitié germano-soviétique) septembre 1953

    drapeaux RDA et URSS
    Amitié URSS DDR Brejnev et Honnecker



    Deux timbres de RDA célébreront en mai 1972 le 25ème anniversaire de l'association pour "l'amitié germano - soviétique // Amitié des coeurs et des actes " (Y&T Allemagne Orientale No 1448/49).


    Un bloc-feuillet sera consacré au 30ème anniversaire (Y&T Allemagne Orientale BF No 42).

    BF 30ème anniversaire de l'Association pour l'Amitié germanosoviétique

    Certaines flammes d'oblitération arrivant dans les zones occidentales et à Berlin-Ouest ont donné lieu à l'apposition par les services postaux à leur arrivée de griffes "commentant" les slogans de ces oblitérations.

    OMEC à la gloire de l'URSS et de Satline
    PropagandeDDR et postkrieg
    Lettre de Leipzig RDA pour Berlin, avec oblitération mécanique, flamme : "(logo mois de l'amitié germano-sovietique) // LERNT VOM SOWJETVOLK / LERNT VOM GROSSEN STALIN / WIE MAN DEN / SOZIALISMUS AUFBAUT!" (Apprenez du peuple soviétique, apprenez du Grand Staline comment l'homme peut bâtir le socialisme) et couronne : "LEIPZIG BPA 32 /" 23/11/52 et avec griffe rouge sous la flamme "und was dabei heraus gekommen ist" (et ce que c'est devenu !)





    Retour en tête de page  



    Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"






    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.