LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+ 


Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"




NOTE GENERALE : Il n'y aura jamais plus de 100 000 Métropolitains sur le territoire indochinois pendant toute la guerre d'Indochine (1/3 de civils et 2/3 de militaires), d'où un manque d'intérêt certain de la Métropole pour l'Indochine et la guerre qui s'y déroule.





AUTOMNE 1946 :
Giap, convaincu de l'échec d'une solution négociée, met sur pied une armée de 50 000 hommes, sacrifiant les maigres ressources de l'État pour acheter le maximum d'armes. Ces unités régulières sont doublées par les Milices (Tu Vé). Dans les villes, des séances quotidiennes d'entraînement ont lieu.
Le contrôle douanier mis en place depuis août prive le gouvernement de la VNDCCH de ressources très importantes.




PREMIÈRES CONFRONTATIONS GRAVES
À HÀI-PHÒNG ET LANGSON

20 NOVEMBRE 1946 :
Graves incidents de Hài-Phòng et Lang Son.)
A Hài-Phòng, à la suite d'un banal contrôle douanier institué pour empêcher un éventuel trafic d'armes et qui ce jour-là tombe sur un trafic d'essence, des Vietnamiens ouvrent le feu sur les troupes françaises. Une fusillade générale s'en suit. Des discussions avec les autorités de la VNDCCH ont lieu et même un cessez-le-feu est conclu.
Le 23, le général Morlière à Hà-Nôi et le colonel Dèbès, qui n'a que 2 500 hommes à Hài-phòng, reçoivent du général Valluy assurant l'intérim de l'amiral d'Argenlieu le télégramme suivant : «Le moment est venu de donner une dure leçon à ceux qui nous ont traîtreusement attaqué. Par tous les moyens à votre disposition, vous devrez vous rendre maître complètement de Hài-phòng et amener le commandement de l'armée vietnamienne à résipiscence». Il semblerait que cette décision ait été prise par le Président du Conseil Georges Bidault et transmise par l'Amiral d'Argenlieu depuis Paris.
Le colonel Débès lance alors un ultimatum exigeant l'enlèvement des barricades et le retrait des forces vietnamiennes des quartiers chinois.
Le 23 novembre 1946 à 10H05 les premières rafales d'artillerie de la guerre d'Indochine tonnent dans le ciel du Tonkin.

La ville est bombardée, par la marine française et notamment les avisos coloniaux «Dumont d'Urville», «Chevreuil» et «Savorgnan de Brazza», et, à partir du 25, par le croiseur «Suffren» et aussi par l'artillerie terrestre plus meurtrière.
Il y aura 6 000 morts selon certains, 1 500 selon d'autres, environ 300 selon le général Valluy.
Vu Quoc Uy, qui était à l'époque président du conseil municipal de Hài-Phòng a indiqué dans une interview de 1981 que le nombre de victimes fut en fait entre 500 et 1000.
La bataille fait rage de maison en maison jusqu'au 27.

Il devrait en principe exister du courrier en provenance de ces navires avec cachet hexagonal pointillé «CROISEUR SUFFREN / ancre» ou «POSTE NAVALE» et griffe de ces navires. Il n'en a pas encore été signalé.

Le «Chevreuil» et le «Savorgnan de Brazza» figurent sur deux timbres de Wallis et Futuna consacrés aux navires de la FNFL (Y&T Wallis et Futuna No 211/212).

Chevreuil Savorgnan de Brazza

A Lang Son une même tragédie éclate le 21 : une embuscade coûte la vie à six Français. La citadelle et les forts seront repris progressivement jusqu'au 26.

A Paris un conseil interministériel décide, à la lumière des derniers événements, de s'opposer, au besoin par la force, à tout manquement aux accords du 6 mars. L'amiral d'Argenlieu qui est à Paris participe à ce conseil.



27 NOVEMBRE 1946 :
Le général Valluy, assurant l'intérim de l'amiral d'Argenlieu, formule des exigences interdisant le retour des forces militaires vietnamiennes et établissant un contrôle douanier sévère à Hài-Phòng.
Le gouvernement vietnamien considère alors que sa souveraineté est bafouée et exige le retour à la situation d'avant le 20 novembre.

FIN NOVEMBRE 1946 :
Jean Sainteny qui avait été remplacé par des intérimaires pendant la conférence de Fontainebleau et qui avait souhaité ne plus retourner au Tonkin est néanmoins confirmé Commissaire de la République au Tonkin.
Il arrive à Hà-Nôi le 2 décembre en provenance de Sài-Gòn où il était arrivé le 26 novembre.

28 NOVEMBRE 1946 :
En métropole, Georges Bidault remet, conformément à la tradition républicaine, la démission de son gouvernement au Président de l'Assemblée Nationale nouvellement élue.
Personne au gouvernement ne répond plus alors aux demandes de Jean Sainteny.
C'est Léon Blum qui sera désigné le 17 décembre comme Président du Gouvernement Provisoire en attendant l'élection du Président de la République prévue le 16 janvier.
L'amiral d'Argenlieu est obligé de rester à Paris jusqu'à la formation du nouveau gouvernement.
Les «services» expédient les affaires courantes en attendant la nomination d'un nouveau président, comme le montre cette lettre datée du 5 décembre.

Lettre présidence Léon Blum
Lettre en franchise du cabinet du Président de GPRF démissionnaire Georges Bidault pour le Tonkin 5/12/46

29 NOVEMBRE 1946 :
Le docteur Lê Van Hoach (caodaiste) est élu Chef du Gouvernement de la République Autonome de Cochinchine contre le colonel Xuân considéré comme trop proche des nationalistes.

30 NOVEMBRE 1946 :
Date officielle d'émission des premiers billets du gouvernement Hô Chi Minh (les pièces avaient été mises en service en avril).
d'après http://iwansuwandy.wordpress.com/2011/05/17/the-northvietnam-vichi-warvietminh-1945-1955/

billet 100d 1946
verso

2 DÉCEMBRE 1946 :
Libération de l'aéroport Cat-Bi de Hài-Phòng.

5 DÉCEMBRE 1946 :
Débarquement d'un bataillon de la Légion Étrangère à Tourane qui provoque une panique dans toute la province. Le Viêt-Minh interprète cette arrivée comme la sécurisation de l'aéroport pour le transit des troupes entre Sài-Gòn et Hà-Nôi.

Drapeau Viet-Minh FIN 1946 :
Le territoire vietnamien, est divisé en dix "zones de guerre" (régions militaires) appelées «Chien Khu».
Elles se répartissent ainsi :
:

1ère région : Cao-Bang, Langson, Nord de Hà-Nôi,
2ème région : Sud et Ouest de Hà-Nôi, Son Tay, Yen Bay et Laokay
3ème région : Est de Hà-Nôi, zone côtière, Haiphong, Haiduong, Thai Binh Moncay,
4ème région : Nord Annam jusqu'à la province de Tourane,
5ème région : de Tourane à Qui Nhon,
6ème région : de Tuy Hoa à la frontière cochinchinoise,
7ème région : Nord-Cochinchine,
8ème région : Centre-Cochinchine,
9ème région : Sud Cochinchine,
région spéciale : Hà-Nôi

Source : "Le Viêtminh" par Eric Deroo et Christophe Dutrône, éditions les Indes Savantes, 2008, page 128





Drapeau Cambodge Drapeau Laos Drapeau Indochine

RÉTROCESSION DES PROVINCES OCCUPÉES PAR LE SIAM

6 DÉCEMBRE 1946 :
Réoccupation par la France des territoires cambodgiens et laotiens envahis et occupés par le Siam en 1941.
Le dernier jour des postes siamoises est le 7 décembre 1946. Dès le 9, les nouveaux cachets de l'Indochine française sont mis en service.

On connaît des enveloppes commémoratives à en-tête «Délégation du Haut-Commissariat / pour les / Provinces Rétrocédées », oblitérées de Battambang (Cambodge) en décembre 1946.

Rétrocession des provinces occupées
Enveloppe commémorative du premier jour de la réouverture des postes de l'Indochine française dans les provinces rétrocédées par le Siam. oblitération avec le nouveau cachet "BATTAMBANG/ fleuron CAMBODGE fleuron" 9/12/46
lettre à en-tête imprimée et date 9-12-46 .............. 150 €

Voir le chapitre : "La guerre franco-siamoise".






7 DÉCEMBRE 1946 :
Giap envoie une circulaire à ses troupes demandant que tous les préparatifs soient terminés pour le 12 décembre.

13 DÉCEMBRE 1946 :
La nouvelle que l'Amiral d'Argenlieu retourne en Indochine se répand et est interprétée par la VNDCCH comme un signe que la politique française va encore se durcir.
Paquebot Pasteur
Des renforts composés de 4 500 hommes de troupe en partance sur le «Pasteur», sont bloqués pour de sombres raisons administratives.
Le «Pasteur», représenté sur un timbre de France (Y&T France n°502), utilise un cachet de vaguemestre double cercle violet «TRANSPORT DE TROUPES / ★ "PASTEUR" ★ // Le Colonel / Commandant d'Armes / ancre», ou un cachet de la compagnie "COMPAGNIE TRANSATLANTIQUE ★ // PASTEUR" le courrier est oblitéré de la poste aux armées ou de la poste navale.

Pasteur
Lettre en franchise militaire datée Suez 23/2/46 postée à bord du Pasteur "qui arrivera dans quatre ou cinq jours à Toulon", avec oblitération de la Poste Navale 23/2/46

Transport de troupes Pasteur
Lettre en franchise datée 4/9/54 (début du rapatriement après les accords de Genève)
lettre avec cachet de vaguemestre du «Pasteur» ........... 45 €

14 DÉCEMBRE 1946 :
La route entre Tourane et Hué est coupée par les unités VNDCCH qui se concentrent autour de Tourane.

Apparition à Hà-Nôi de marques de censures :
15 DÉCEMBRE 1946 :
A la suite d'un article du (futur) nouveau Président du Gouvernement Provisoire français, Léon Blum dans « Le Populaire», Hô Chi Minh favorablement intéressé envoie un télégramme faisant de nouvelles propositions.
La censure française à Sài-Gòn, ne transmettra ce télégramme que le 26 décembre à cause de la politique du retard systématique des transmissions.



15 DÉCEMBRE 1946 :
Élections libres dans le Royaume du Laos.

Drapeau Viet-Minh 16 DÉCEMBRE 1946 :
Émission par les postes de la VNDCCH :

1d sur 5cts La Grandière
  • d'un timbre 5 cts la Grandière brun, sans «R.F.» ni «E.F.», dentelé 12, avec surcharge «~~~~~~~~~~~~~ / 1 dong / VIET-NAM / DAN-CHU CONG-HOA / BUU CHINH», tirage plusieurs centaines de mille, cependant une bonne partie de l'émission a été détruite dans l'incendie de la poste de Hà-Nôi lors du Clash (Y&T Viêt-Nam Nord n°54),

  • 4d sur 1 ct La Grandière
  • d'un timbre 1 ct la Grandière brun, avec sigle «E.F.», dentelé 12x14 ou 14x12, avec surcharge «~~~~~~~~~~ / 4 dong / VIET-NAM / DAN-CHU CONG-HOA / BUU CHINH» tirage 90 000 (Y&T Viêt-Nam Nord n°55),

  • 4d sur 6 cts Foire de Saigon
  • (probablement à la même date) d'un timbre 6 cts Foire-exposition de Sài-Gòn, rouge, dentelé 14, avec surcharge «VIETNAM / DAN CHU CONG HOA / Chông nan mù chu / + 4 dong / ~~~~~~~~~~~» (lutte contre l'analphabétisme), tirage 90 000 (?) (Y&T Viêt-Nam Nord n°51). Il existe une variété de surcharge "mi chu" au lieu de mu chu" (case No 28).
  • Ces timbres sont assez faciles à trouver en neuf ou oblitérés de complaisance. Les lettres ayant réellement voyagé avec marques de transit, d'arrivée ou de retour à l'envoyeur sont rares du fait de l'émission des timbres seulement quelques jours avant le Clash.

    lettre ayant réellement voyagé avec ces timbres .. à partir de 75 €



    17 DÉCEMBRE 1946 :
    Formation du gouvernement transitoire de Léon Blum en attendant l'élection présidentielle du 16 janvier.

    19 DÉCEMBRE 1946 :
    Insurrection des troupes et milices de la VNDCCH à Hà-Nôi et massacre de nombreux Français.
    Bien que cette date soit retenue le plus souvent comme celle du début de la guerre d'Indochine, il y avait déjà eu, du 23 Septembre 1945 au 19 décembre 1946, environ 3 500 tués dans le Corps Expéditionnaire dont 232 officiers.





    Drapeau Viet-Minhdrapeau français

    LE CLASH DE HÀ-NÔI

    19 DÉCEMBRE 1946 :
    Toute la journée les Viêtnamiens ont multiplié les gestes d'apaisement; mais à 20 heures c'est l'insurrection générale contre les Français. Le Commissaire de la République, Jean Sainteny, est truffé d'éclats de grenade. De furieux combats ont lieu toute la nuit et le lendemain, dans Hà-Nôi.
    Les troupes françaises, principalement les coloniaux de la 9ème D.I.C. et les restes du régiment du Tchad, sous les ordres du général Morlière, Commandant les forces du Tonkin, reprennent position progressivement, quartier par quartier.

    Le gouvernement d'Hô Chi Minh prend le maquis et se réfugie dans la région de Hadong (probablement à Bac Kan, Cho Moi et Cho Chu). La ville de Hà-Nôi ne sera entièrement contrôlée par les Français qu'à partir du 15 janvier.

    Dans le reste du pays, les garnisons françaises sont attaquées à partir de 21h30, sur ordre du général Vô Nguyên Giap, mais en général résistent bien.

    Hué est encerclée et ne sera dégagée que le 3 février 1947.

    La «Résistance Nationale» est célébrée par des timbres du Viêt-Nam Nord (Y&T Viêt-Nam Nord n°252/253, 750/53) et par des timbres de la République Socialiste du Viêt-Nam (Y&T République Socialiste du Viêt-Nam n°773 et 1664).

    Lance flamme   Fabrication d'obus
    Lance-flammes, obus et grenades

    21 DÉCEMBRE 1946 :
    Hô Chi Minh appelle à l'insurrection générale : «La clique des colonialistes français réalise son dessein de subjuguer à nouveau la patrie… Luttez avec vos armes, vos pioches, vos pelles, vos bâtons. Sauvez l'Indépendance et l'intégrité territoriale de la patrie .... ».
    L'Appel à l'insurrection est commémoré sur des timbres du Viêt-Nam Nord (Y&T Viêt-Nam Nord n°533/34 et 750, Vietnam Socialiste n°1664). («Nous préférons le sacrifice de chacun d'entre-nous que de retourner en esclavage»).

    Appel du 19/12/46
    Proclamation Appel du 19-12
    Appel à l'insurrection



    doigtNote : Dans les années 1970 est apparu un timbre / une vignette très similaire mais avec texte différent lançant un appel au Nord Vietnam (3ème et 4ème ligne) par un "Front du Glaive Sacré". Il a été dit qu'il s'agissait de faux imprimés par la CIA ou les services secrets du Sud-Viêtnam à titre de propagande en 1966 [SICP N°113].

    Appel version originale Vignette de propagande
    Timbre original Vignette de propagande
    anti-Viêt-Cong (1966)






    Drapeau Viet-Minh Le gouvernement Hô Chi Minh se replie dans le maquis.
    A partir de cette époque, la plupart des enveloppes sont confectionnées à la main avec du papier de récupération (journaux, cahiers d'écolier..) que des coureurs à pied transportent au travers des lignes françaises dans de minces sachets plaqués entre peau et chemise.

    La très grande pénurie du papier faisait que les enveloppes étaient retournées et récupérées dans leur totalité par les Vietnamiens. Les plis saisis par les services de renseignements français, étaient d'après le règlement, détruits après exploitation. Cela explique la très grande rareté des plis des années 1947-1952, d'autant plus qu'il est peu probable que les plis restés au Tonkin aient résisté à l'humidité et à la moisissure.

    attention attention Il est apparu depuis sur le marché philatélique des enveloppes beaucoup trop belles pour être d'époque. Les cachets sont presque tous avec millésime à quatre chiffres alors que la VNDCCH a gardé les millésimes à deux chiffres jusqu'en 1953. Il est proposé également beaucoup d'enveloppes imprimées style FDC alors que le papier et l'encre d'imprimerie étaient très rare à l'époque et que la population, très pauvre, n'avait pas d'argent à consacrer à ces « documents ».






    Drapeau Viet-Minh

    TIMBRES SURCHARGÉS MAIS N'AYANT PAS ÉTÉ ÉMIS AVANT LE CLASH

    Les timbres suivants devaient être émis par les postes de la VNDCCH fin 1946-début 1947. Ceux qui étaient déjà parvenus à la poste de Hà-Nôi ou de Tourane ont été pillés et oblitérés, par complaisance, lors de la prise de celle-ci, lors du Clash (la plupart portent un cachet du 18 décembre ou un coin de cachet ne montrant pas la date). Tous ces timbres sont des «non-émis» :
    Les chiffres de tirage sont ceux indiqués par Jacques Desrousseaux.
      6cts Yersin non-émis
    • 6 cts Yersin rouge, dentelé 12, avec surcharge «VIET-NAM / DAN-CHU / CONG-HOA / Bao Anh / + 2 dong / =» (aide aux enfants) tirage 90 000 (Y&T Viêt-Nam Nord No 57),

    • D'après le "Tem Buu Chinh Vietnam 1945-1996" publié par CONG TY TEM VIET NAM en 1997, cette émission a été autorisée par le décret No 165 SL du 26 août 1946 du Président du Gouvernement de la République Démocratique du Vietnam.
      6 cents Révolution Nationale non-émis 6 cents oblitéré après pillage
        Oblitération frauduleuse après pillage
    • un timbre 6 cts Révolution Nationale, rouge, dentelé 12 ou perforé 11, avec surcharge «VIET-NAM / DAN-CHU / CONG-HOA / Doi sông moi / + 4 dong / X» (pour une nouvelle vie) tirage 90 000 (Y&T Viêt-Nam Nord No 58),

    • D'après le "Tem Buu Chinh Vietnam 1945-1996" publié par CONG TY TEM VIET NAM en 1997, cette émission a été autorisée par le décret No 167 SL du 26 août 1946 du Président du Gouvernement de la République Démocratique du Vietnam.

      1ct Doudart de Lagree non-émis 1 ct Doudart de Lagree non-émis mais oblitéré frauduleusement
        Oblitération frauduleuse après pillage
    • un timbre 1 ct Doudard de Lagrée, gris-brun, dentelé 12, avec surcharge verticale «~~~~~~~~ / 30 xu / VIET-NAM / DAN-CHU CONG-HOA / BUU CHINH VN» tirage 400 000, ce timbre avait été distribué dans les bureaux de poste dès novembre mais n'avait pas été mis en circulation (Y&T Viêt-Nam Nord No 50),


    • 15 cts Doudart de Lagree non-émis 15cts Doudart de Lagree non-émis oblitéré frauduleusement
        Oblitération frauduleuse après pillage
    • un timbre 15 cts Doudard de Lagrée, violet, dentelé 12, avec surcharge verticale «~~~~~~~~ / ~ 3 dong ~ / VIET-NAM / DAN-CHU CONG-HOA / BUU CHINH VN» tirage 150 000, ce timbre avait été distribué dans les bureaux de poste dès novembre mais n'avait pas été mis en circulation (Y&T Viêt-Nam Nord No 56),


    • 50xu Sihanouk idem oblitéré frauduleusement
        Oblitération frauduleuse après pillage
    • un timbre 1 ct Sihanouk, brun, dentelé 12, avec surcharge «~~~~~~~~~ / 50xu / = =» tirage 90 000, ce timbre avait été distribué dans les bureaux de poste dès novembre mais n'avait pas été mis en circulation. Pour des raisons évidentes ce timbre ne porte pas mention du nom de la République du Viêt-Nam, mais le gouvernement de la VNDCCH, à court de papier, ne pouvait pas laisser ces timbres inutilisés (Y&T Viêt-Nam Nord No 52),


    • 6 cents Sihanouk non-émis 6 cts Sihanouk non-émis oblitéré frauduleusement
        Oblitération frauduleuse après pillage

    • un timbre 6 cts Sihanouk, rouge, dentelé 12, avec surcharge «~~~~~~ / 2 dong / = =» tirage 90 000, ce timbre avait été distribué dans les bureaux de poste dès novembre mais n'avait pas été mis en circulation. Comme pour le précédent, pour des raisons évidentes ce timbre ne porte pas mention du nom de la République du Viêt-Nam, mais le gouvernement de la VNDCCH à court de papier ne pouvait pas laisser ces timbres inutilisés (Y&T Viêt-Nam Nord No 53),


    • 1 ct Garnier non-émis
    • un timbre 1 ct Garnier, brun, dentelé 12, avec surcharge «5 dong = / VIET-NAM / DAN-CHU CONG-HOA / BUU CHINH / ~~~~~~~~» tirage 90 000, ce timbre n'avait pas été distribué dans les bureaux de poste, il n'a jamais été signalé oblitéré d'époque (Y&T Viêt-Nam Nord No 36A),

    • un timbre 25 cts rizière, bleu, avec surcharge rouge «VN / VIET-NAM / DAN-CHU / CONG-HOA / BUU CHINH / ~~ ~~"(Y&T Viêt-Nam Nord No 59).

      • Surcharge rizière
        Chaque feuille contient deux types de surcharges qui se reconnaissent à la distance entre V et N, 18 ou 20 mm,

      • Les deux types se tenant
        Les deux types se tenant après traitement électronique)

        Paire du 25cts rizière surcharge mal encrée
        Variété V et N absents sur R F

      • On connaît aussi une variété, due probablement à un défaut d'encrage, sans les lettres V et N.

      • Il existe une variété avec la lettre C de CONG HOA absente (variété de case). De plus on aperçoit parfois des traces des vis de fixation de la matrice d'impression des surcharges.

      • La répartition des surcharges est la suivante (D'après Mark Isaac bulletin SICP No75 January-February 1986 page 13). Le timbre ayant été initialement imprimé en deux panneaux, on ne sait si l'autre panneau a les mêmes dispositions de surcharges (bien que ce soit vraisemblable) :

    Feuille du 25c rizière
    Panneau de 50 du 25 cts rizières surchargé

      répartition des types de surcharges sur 25cts Rizières
      Tableau publié par Mark Isaacs dans le bulletin SICP No75 January-February 1986

      • En conséquence les deux types de surcharge existent «se-tenant» :

      • Ce timbre avait été préparé pour avoir cours dans l'ensemble du territoire comme tous les autres timbres de la V.N.D.C.C.H.. Des stocks importants avaient été mis en réserve dans la zone du Haut-Tonkin en prévision du clash de Hà-Nôi. Il n'a été utilisé en fait qu'au Tonkin et en Annam. Pendant très longtemps ce timbre a été considéré comme un «non-émis» car il était inconnu sur lettre. Les quelques lettres incontestables maintenant connues portent le timbre en multiple et avec pouvoir d'affranchissement au décuple de sa valeur faciale. Celles-ci sont rarissimes.

      • Bloc 25 cts rizières pour valoir 40 dong
        verso
        Lettre de la province de Quang-Tri (Centre-Annam) pour Hà-Tinh (Nord Annam) affranchie avec 16 timbres à 25 cts rizière (trois manquants, coupés à l'ouverture de la lettre), valant pour 40 đông soit un affranchissement au décuple, avec censure de la LK4 et marques de lecture des services de renseignements français (croix rouge et marque bleue).

        lettre 25cts rizieres
        tarif indéterminé
        cliché : internet



    23 DÉCEMBRE 1946 :
    retour de l'Amiral D'Argenlieu en Indochine.

    26 DÉCEMBRE 1946 :
    Arrivée à Sài-Gòn du général Leclerc et de Marius Moutet, Ministre de la France d'Outre-mer. Ils se rendront à Hà-Nôi respectivement le 31 décembre et le 2 janvier.

    Drapeau Français 26 DÉCEMBRE 1946 :
    L'annexe A du B.P.M.405 est re-créée à Ban Me Thuot où elle remplace le BPM 414 qui part pour Tourane.



    Drapeau Français DÉBUT 1947 :
    L'effectif du Corps Expéditionnaire est d'environ 70 000 hommes.
    L'année est marquée
    • par la reprise du contrôle des centres les plus importants au Nord du 16ème parallèle : Hà-Nôi, Hài-Phòng, Nam Dinh, Lang Son, Tourane, et Hué;
    • par le rétablissement des communications essentielles notamment l'axe Hà-Nôi-Hài-phòng,
    • par l'opération Léa qui débouche sur l'installation de postes hérissons dans le Haut Tonkin et le contrôle de la R.C.4,
    • par le renforcement des troupes du pays Taï,
    • par la prise de Son Lan,
    • par l'installation à Lao Kay,
    • par la liaison avec les forces du Laos en partant de Hué
    • et par la prise de Hoà Binh en pays Muong.


    En Cochinchine se manifestent des activités de guérilla: embuscades, sabotages et attentats.
    Les Français reprennent le contrôle des principaux centres et les grands axes, les rebelles se concentrent dans la plaine des Joncs et la zone Donai-Song Be.
    Une lutte ouverte se déclenche entre le Viêt-Minh d'une part, les Hoa Hao et les Caodaistes d'autre part, pendant que les éléments du Corps Expéditionnaire créent trois zones de pacification.

    Les Français ont partout repris l'initiative mais l'armée régulière rebelle repliée dans la jungle du Haut Tonkin a été peu touchée.

    En Indochine, les fleuves constituent l'essentiel du réseau de communications. La Marine et notamment les divisions navales d'assaut ("DINASSAUT"), composées en général de huit navires, aura à jouer un rôle important.



    Drapeau Français 1ER JANVIER 1947 :
    La Brigade Maritime d'Extrême-Orient (B.M.E.O.) est dissoute et remplacée par la Force Amphibie de la Marine en Indochine (FAMIC) qui comprend deux flottilles : les Forces Amphibie en Indochine Nord (FAIN) et les Forces Amphibie en Indochine Sud (FAIS).

    4 JANVIER 1947 :
    Installation à Tourane du BPM 414 qui vient de Ban Me Thuot via Saigon et Cap Saint-Jacques à bord du «Pasteur».
    Il sera dissout le 31 mai 1956.
    Il utilise un cachet "POSTE AUX ARMEES / ★ 414 ★".

    BPM 414 recommandation provisoire
    Lettre recommandée administrative en franchise avec griffe de recommandation provisoire et oblitération "POSTE AUX ARMEES / ★414 ★" 6/8/48

    BPM 414 LR 4-47
    Lettre recommandée pour Besançon, affranchie à 14 F (LSFC : 4F50 + recom 9F50) oblitérée "POSTE AUX ARMEES / ★414 ★" 15/3/47, arrivée 23/3 avec griffe de recommandation "SECTEUR 414" sur l'étiquette

    tad POSTE AUX ARMEES *414*
    Lettre recommandée pour l'étranger affranchie à 70 F (LSE 30 F, recom 45 F _ manque 5F) et oblitérée "POSTE AUX ARMEES / ★414 ★" 21/11/52 et griffe de recommandation "B.P.M. 414" sur l'étiquette.



    7 JANVIER 1947 :
    Début du retour progressif à l'Administration civile des postes.
    Les premiers cachets civils du type «HANOI / TONKIN» réapparaissent en avril, ceux de «HUE / ANNAM» en juin et ceux de «HAIPHONG / TONKIN» n'apparaîtront qu'en septembre 1947.





    Drapeau Français

    RÉOUVERTURE AU TONKIN ET EN ANNAM DES ANNEXES CIVILES DES BUREAUX POSTAUX MILITAIRES

    Pendant une période transitoire au début 1947, on réutilisera les cachets des annexes civiles des B.P.M. :
    • «B.P.M. / ❖403-X-Y.❖», souvent accompagné de la griffe linéaire «BPM 403 ANNEXE DE HANOI» mais sur timbres indochinois, vu jusqu'en juillet 1947. Il est à noter que du 13 au 29 janvier (au moins) le cachet a été utilisé avec le millésime erroné 46 (il n'existait pas à cette époque) au lieu de 47. Il est probable que le nouveau millésime n'avait pas été commandé car le bureau avait été fermé en novembre 1946.

    • BPM ANNEXE 403
      Lettre recommandée commerciale par avion pour Besançon affranchie à 1$80, oblitérée "BPM / ❖ 403-X-Y ❖" 20-1-46 (au lieu de 47) et griffe "BPM 403 ANNEXE DE HANOI" sur l'étiquette de recommandation. Au verso arrivée Besançon 10/2/47

      BPM 403 Annexe de Hanoi remise en service janvier 47
      Lettre de service oblitérée "B.P.M. / ❖ 403-X.Y. ❖ " 13/1/46 (au lieu de 47 (le millésime n'avait pas été commandé) et griffe d'origine "BPM 403 ANNEXE DE HANOI" , arrivée 19/1/47.

      BPM 403 XY 01-47 pour l'Allemagne
      Lettre civile pour un capitaine en Allemagne (BPM 416 à Rechingen), affranchie à 3F (LSFC) et oblitérée "B.P.M. / ❖ 403-X.Y. ❖ " 13/1/46 (au lieu de 47 - le millésime n'avait pas été commandé), transit Saigon BPM 405 19/1/47

      Parfois le premier type de cachet de l'annexe civile utilisé à l'été 1946 ("B.P.M. 403 /❖ ") est réutilisé.

      Franchise du Commissariat au Tonkin
      Lettre administrative civile en franchise du Commissariat de la République au Tonkin, oblitérée par l'ancien cachet de l'annexe civile "B.P.M. 403 ❖" 19/2/47

    • «B.P.M. 418 ANNEXE DE HUE / --» vu jusqu'en mai 1947, dates de la reprise en main du service postal par l'administration civile de l'Indochine. Plusieurs lettres semblent indiquer que les affranchissements mixtes timbres de métropole et timbres d'Indochine étaient autorisés (taux de change 1$ = 17F).

    • Annexe Hué avril 47
      Lettre avec affranchissement mixte (les 60 cents représentent la surtaxe aérienne pour 5g) avec oblitération "B.P.M. 418 ANNEXE DE HUE --" 2/4/47

      BPM 418 Annexe de Hué
      Lettre civile par avion de Hué pour Villefranche-sur-mer affranchissement mixte 16F (=94cts) + 26cts soit un total de 1$20, oblitérés BPM 418 ANNEXE DE HUE --" 6/5/47 transit Saigon 8/5/47 au verso

      BPM 418 Annexe de Hué mai 1947
      Lettre commerciale de Hué pour Besançon oblitérée dans les derniers jours d'utilisation du cachet "B.P.M. 418 ANNEXE DE HUE ---" 20/5/47

    • «B.P.M. 418 / ANNEXE DE TOURANE», son utilisation débute à la fin du blocus le 20 janvier et prend fin en Mai 1947,
    • Lettre postée le 1er jour après la levée du blocus de Tourane
      Courrier du premier jour après la levée du blocus. Oblitération de l'annexe civile "B.P.M. 418 / ANNEXE DE TOURANE ❖" 20/1/47 et cachet d'arrivée Saigon 26/1/47 sur timbres d'Indochine.

    • «B.P.M. 406 / ANNEXE DE HAIPHONG», qui disparaît aussi en mai 1947.
    • BPM 406 Annexe de Haiphong
      Lettre recommandée civile affranchie à 38F (LSFC : 4F50 +9f50 recom + 10F/5g surtaxe aérienne +4F superfétatoire)) et oblitérée de l'annexe civile "# B.P.M.406 #/ ANNEXE DE HAIPHONG" 25/1/47, arrivée Marseille 11/2/47

      Annexe du BPM406 service
      Lettre de service en franchise avec timbre-à-date et griffe du bureau de l'annexe civile 24/1/47


      Cachet de l'annexe de Haiphong sur timbres indochinois
      Lettre de Haiphong affranchie en timbres d'Indochine pour Saigon oblitérée "B.P.M. - 406 / # ANNEXE DE HAIPHONG #. Au verso arrivée "POSTE AUX ARMEES / * 405 * " 17/1/47.

      BPM 406 Annexe de Haiphong
      Lettre recommandée par avion de Hài-Phòng pour Paris, affranchie à 204F (L 4ème échelon 14F+ recom 10F +surtaxe aérienne 18x 10F/5g), oblitérée "B.P.M. 406 / # ANNEXE DE HAIPHONG #" 16/2/47

      A partir de mai 1947, le courrier de Hài-Phòng est transmis soit par la poste civile de l'Indochine soit par la poste aux armées (militaire).

      LR pour les USA du BPM 406
      Lettre recommandée de Hài-Phòng pour les USA passée par la poste aux armées 19/5/46, griffe de recommandation tampon R 406, affranchissement à 35F (10F LSE+10F rec +15F /10g surtaxe avion France-USA) au verso transit New-York 4/6/47 et arrivée Columbia / registered 12/6/47

    • «+ B.P.M. 403 + / ANNEXE DE NAM DINH». Un seul exemplaire de ce cachet a été signal daté du 6 juin 47 sur timbres d'Indochine.

    • Timbre-à-date de l'annexe de Nam Dinh
      Annexe de Nam Dinh
      Lettre civile de Nam Dinh pour Lyon, oblitérée du cachet double cercle "+ BPM 403 + / Annexe de NAM DINH" 6/6/47

      lettre avec cachet de l'annexe de Hanoi en 1947 ......... 45 €
      lettre avec cachet de l'annexe de Nam Dinh ............ 3500 €
      lettre autre ville en 1947 ...............................75 €

    On trouve aussi ces oblitérations sur timbres de métropole.




    9 JANVIER 1947 :
    Le Comité Interministériel de l'Indochine, qui était, à Paris, le pivot de toute l'action politique du Haut-commissariat, est dissous par le gouvernement.
    L' Agence pour l'Indochine reste néanmoins en place.



    9 JANVIER 1947 :
    Arrêté concernant le prix de vente des enveloppes pré-timbrées (entiers postaux).

    Entiers Postaux Entiers postaux 2



    DÉBUT JANVIER 1947 :
    Léon Blum propose au général Leclerc le poste de Haut-commissaire; les assurances et les garanties fournies ne paraissent pas suffisantes au général qui décline l'offre.




    Drapeau français

    TOURANE ASSIÉGÉE

    8 JANVIER 1947 :
    A Tourane, la poste civile était assurée par les postes de la VNDCCH depuis septembre 1945 ainsi que par l'annexe civile du BPM 418 depuis l'été 1946.
    Lors des combats de décembre 1946, le bâtiment de la poste VNDCCH fut endommagé, mais le receveur vietnamien réussit à sauver son timbre-à-date, avec la caisse et divers accessoires et se réfugia auprès des forces françaises.
    Après l'insurrection, il fut décidé que la poste civile rouvrirait (sous contrôle français) à partir du 8 janvier 1947. Le premier jour, le courrier affranchi en timbres français, les seuls disponibles, qui restaient de l'ancienne annexe civile du BPM, est oblitéré par le cachet de la poste VNDCCH «TOURANE / BUU-DIEN-CUC», le cachet «TOURANE / ANNAM» n'étant pas arrivé.
    Ce jour-là, un grand nombre de lettres philatéliques ont été oblitérées de ce cachet VNDCCH sur timbres de France.

    Enveloppe philatélique
    Enveloppe philatélique n'ayant pas voyagé, oblitérée du cachet de l'ancienne poste de la VNDCCH

    Tourane restera encerclée par les forces de la VNDCCH pendant plusieurs semaines.

    Néanmoins quelques convois réussiront à passer sur Hué, où le courrier recevra le cachet d'arrivée ou de transit «B.P.M. 418 ANNEXE DE HUE / --» daté du 12/1/47.

    Lettre de Tourane à Hué 8/1/47
    verso
    Au verso cachet d'arrivée "B.P.M. 418 - ANNEXE DE HUE" 12/1/47.

    Le receveur français de l'ex-B.P.M. 418, annexe de Tourane, appose après le 8 janvier le cachet VNDCCH, sans bloc dateur, jusqu'à ce qu'il reçoive l'ordre d'utiliser à nouveau son ancien cachet «B.P.M. 418 ANNEXE DE TOURANE -».
    Le 20 janvier, l'aéroport est réutilisable. Le courrier en souffrance reçoit le cachet « B.P.M. 418 ANNEXE DE TOURANE -» avec la date du 20/1/47 éventuellement à côté du cachet de la VNDCCH pour le courrier déjà oblitéré. Certaines lettres philatéliques sont affranchies en timbres de France, d'autres en timbres d'Indochine qui viennent d'arriver.

    Tourane affranchissements en timbres français, oblitéré bPM 418 arrivee Saigon 26/1
    Lettre postée le 1er jour après la levée du blocus de Tourane
    Courrier du premier jour après la levée du blocus. Oblitération de l'annexe civile "B.P.M. 418 / ANNEXE DE TOURANE -" 20/1/47 et cachet d'arrivée Saigon 26/1/47 sur timbres de France ou timbres d'Indochine.

    Les lettres oblitérées du 20 janvier avec marques d'arrivée ou de transit sont rares, celles ayant passé par Hué entre le 8 et le 19 janvier janvier sont très rares. Les lettres n'ayant pas voyagé, oblitérées du cachet VNDCCH du 8/1/47 sont assez courantes.
    lettre avec timbres de France, n'ayant pas voyagé, avec cachet de la VNDCCH .......................... ..................................... ..45 €
    lettre avec timbres de France, ayant voyagé, avec le cachet de VNDCCH avant le 20 janvier. .........................................................300 €
    lettre ayant voyagé avec le cachet de la VNDCCH et celui de l'annexe civile le 20 janvier sur timbres de France .. ................................200 €
    lettre avec cachet de l'annexe civile et ayant voyagé le 20 janvier avec timbres d'Indochine .....................................................275 €

    On pourra se repiorter à l'article "Indochine: l'Affaire de Tourane" par François Chauvin, Timbres Magazine, décembre 2003.


    JANVIER 1947 :
    Nouvel approvisionnement de timbres de la série courante aux types de 1931/39 venus de métropole.


    16 JANVIER 1947 :
    Voyage d'étude Sài-Gòn Shanghai par Air France. Il ne donne lieu à aucun cachet officiel.

    20 JANVIER 1947 :
    Voyage d'étude retour Shanghai-Sài-Gòn par Air France. Un cachet (privé ?) indiquant qu'il n'y a eu aucun cachet pour le retour fut préparé, mais non utilisé. On le retrouvera lors du voyage inaugural le 5 mars (voir ci-dessous).



    Drapeau Français DÉCEMBRE-JANVIER 1947 :
    Une escale militaire de l'armée de l'air est installée à Bangkok.
    On ne sait si cette installation est liée à la rétrocession le 9 décembre 1946 des provinces envahies par le Siam en 1941 ou à l'afflux considérable de renforts militaires vers l'Indochine à cause de l'insurrection du "clash de Hanoi" le 18 décembre.

    Les quelques lettres connues portent une griffe "ESCALE / FRANCAISE / BANGKOK (croix de Lorraine et ailes stylisées)", mais pas de cachet postal au départ. Un cachet postal est apposé à l'arrivée à Saigon.

    Escale française Bangkok
    Verso
    Lettre en franchise non oblitérée au départ avec cachet d'arrivée du BPM 405 de Saigon




    28 JANVIER 1947 :
    Formation du gouvernement Ramadier. Marius Moutet est Ministre de la France d'Outre-mer.




    RAPATRIEMENT DES FAMILLES FONDÉES EN EUROPE PAR LES TRAVAILLEURS INDOCHINOIS

    31 JANVIER 1947 :
    Arrêté concernant le rapatriement des Travailleurs Indochinois et de leurs famille.

    Rapatriement des travailleurs indochinois Rapatriement travailleurs Indochinois
    rapatriement travailleurs indochinois Rapatriement Travailleurs Indochinois

    Coloniaux rapatriables
    Lettre en franchise en provenance d'un "Régiment d'Indigènes Coloniaux Rapatriables" avec censure UP 50 et cachet administratif du Corps 25/2/45

    Indigènes coloniaux rapatriables
    Lettre en franchise du Groupement No 5 de Militaires Indigènes Coloniaux Rapatriables avec cachet de vaguemestre (date illisible)



    FÉVRIER-MARS 1947 :
    La lutte a repris en Chine entre Mao-Tse-Toung et Tchiang Kai Tchek.
    A Washington, Truman énonce sa politique d'endiguement du communisme.
    Les nationalistes vietnamiens réfugiés en Chine sont invités à rompre avec le gouvernement communiste Viêt-Minh. Un Front de l'Unité Nationale du Viêt-Nam est créé, en Chine du Sud, à partir «de débris des groupes nationalistes réprimés par Giap l'année précédente après le départ des Chinois du Tonkin». Il tient son congrès fin mars à Canton, retire son appui au gouvernement Hô Chi Minh et se place sous l'autorité de Bao-Dai.



    1ER FÉVRIER 1947 :
    Ordonnance élargissant les pouvoirs du Gouvernement de Cochinchine qui sera très durement reprochée à l'amiral d'Argenlieu.
    Cette ordonnance, prise apparemment sans l'accord de Paris scelle le sort de l'Amiral qui est rappelé à Paris le 7.

    6 FÉVRIER 1947 :
    Hô Chi Minh lance un appel à la «terre brûlée» qui conduit à la destruction systématique par la guérilla Viêt-Minh de toutes les constructions européennes dans les villages qu'ils contrôlent.

    7 FÉVRIER 1947 :
    Hué qui était encerclée depuis la fin décembre est délivrée par la colonne Burgund venue de Tourane.

    8 FÉVRIER 1947 :
    Arrêté du Haut-commissaire promulguant en Indochine la loi du 11 avril 1946 abolissant le travail forcé. On remarquera qu'il aura attendu 10 mois avant de la promulguer en Indochine !

    Abolition travail forcé 1 Abolition travail forcé 3
    Abolition travail forcé 2  


    Drapeau Français 11 FÉVRIER 1947 :
    Réouverture de l'annexe B du BPM 402 à Vinh Long (Cochinchine).
    Elle fermera le 31/3/1955.
    Elle utilise un cachet "POSTE AUX ARMEES / N°402B".

    BPM 402B mars 1949
    Lettre par avion pour l'Algérie affranchie à 30F (surtaxe aérienne seulement 30F/5g) oblitérée POSTE AUX ARMEES N°402B" 10/3/49, arrivée Oran 15/3/49

    19 FÉVRIER 1947 :
    L'annexe A du BPM 411 est transférée de Savannakhet à Vientiane où elle remplace le BPM 411.
    Elle reviendra à Savannakhet le 16 janvier 1951.
    Elle utilise un timbre-à-date "POSTE AUX ARMEES / 411 A".

    tad POSTE AUX ARMEES 411A
    Lettre recommandée par avion pour Paris en franchise partielle affranchie à 110F ( recom 50F et surtaxe aérienne 2x 30F/5g )




    24 FÉVRIER 1947 :
    Mission de l'Amiral Thierry d'Argenlieu à Paris. Il ne retournera pas en Indochine.

    Il propose la capture du gouvernement de Hô Chi Minh qui a été localisé dans la grotte de Ha-Dong (à une dizaine de kilomètres de Hà-Nôi). Paris refuse.

    drapeau indochine
    25 FÉVRIER 1947 :
    La troisième Conférence de Dalat, qui devait se réunir avec les États de la Fédération, qui avaient participé à la deuxième conférence, pour définir le statut définitif dans la Fédération, est décommandée par le Gouvernement de Paris.



    4 MARS 1947 :
    Premier Vol Sài-Gòn Shanghai. Une griffe commémorative encadrée 55 x 37 mm «PREMIERE LIAISON AERIENNE / INDOCHINE - CHINE // 4 / MARS / 1947» est utilisée ce jour là (Müller No 147).La griffe est en général mal venue.

    FFC Saigon Shanghai 4-3-47
    Arrivée Shanghai 4/3/47

    FFC Saigon Shanghai avec timbres Pétain
    idem avec timbres Pétain surchargés (rares sur lettre ayant voyagé)

    Le vol retour n'aura pas de griffe officielle, mais les plis portent néanmoins au verso un cachet encadré 68 x 16 mm :"AUCUN CACHET OFFICIEL N'A ETE / UTILISE LORS DU VOYAGE D'ETUDES / SHANGHAI-SAIGON LE 20/1/47 PAR / F.BBDE AIR FRANCE". Ce cachet avait été préparé pour le voyage d'étude de janvier 1947 et a été réutilisé sans modification de la date.

    FFC Shanghai Saigon
    Verso
    Enveloppe commémorative 1er vol Shanghai-Sài Gòn avec erreur de date sur le cachet du verso.


    Idem pour le vol complet sur Paris.

    FFC Shanghai_Saigon Paris
    verso
    Enveloppe commémorative 1er vol Shanghai-Sài-Gòn-Paris avec cachet rectifié.






    Le chapître chronologique suivant est : ›››››››››

    A la recherche d'un gouvernement pro-occidental (mars 1947 - décembre 1948)



    Retour en tête de page


    Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"




    Bibliographie Historique
    Biblio historique

    "Chroniques d'Indochine" par l'Amiral Thierry d'Argenlieu, Albin Michel, 1985

    "Mémoires 1946-1954 " par Vo Nguyen Giap, Anako Editions, 2003/2004. Tome I : La Résistance Encerclée, Tome II : Le chemin menant à Diên Biên Phu,Tome III : Diên Biên Phu, Le rendez-vous de l'Histoire.

    "Leclerc et l'Indochine 1945-1947 "Quand se noua le destin d'un Empire" par un collectif dirigé par Guy Pedronchini, Albin Michel, 1992,

    "La France en Indochine, de Catroux à Sainteny" par Jean-Michel Pedrazzani, Arthaud, 1972

    "VIETNAM 1945, The Quest for Power " David G. Marr, University of California Press, Berkeley, 2010.

    "De Gaulle et l'Indochine, 1940-1946" ouvrage collectif par l'Institut Charles de Gaulle, Plon, 1981

    "Histoire du Viêt-Nam de 1940 à 1952" par Philippe Devillers, éditions du Seuil, 1952.

    "Dictionnaire de la guerre d'Indochine 1945-1954" par Michel Bodin, éditions Economica, 2004.

    "VIETNAM ! La Guerre d'Indochine 1945-1954" Jean-Luc Einaudi,Ler Cherche Midi Editeur, 2001.

    "Indochine 1946-1954 :De la Paix manquée à la sale guerre" Edition Librio Le Monde, 2004.

    "L'Indochine 1945/1946 Le rendez-vous raté" par Christophe Dutrone , hors-série numéro 1 de la revue Batailles, 2004.

    "Dossier Secret de l'Indochine " par Claude Paillat, éditions Presse de la Cité, 1964.

    "Guerre Secrète en Indochine, Les maquis autochtones face au Viêt-Minh 1950-1955 " par Lieutenantt-Colonel Michel David, éditions Lavauzelle, 2002.

    "The Vietnamese War, Revolution and Social Change in the Mekong Delta 1930-1975 " volumes 1 and 2, by David W. P. Elliott, an East gate Book, 2003.

    "La Guerre Psychologique en Indochine de 1945 au "cessez-le-feu" " sous la direction du chef de bataillon A. Fossey-François, Bureau de Guerre Psychologique, mars 1955.

    "Communist Indochina" by R.B. Smith, Rootledge, 2009.

    "People's war People's Army " by general Vo Nguyen Giap, published by Frederic A. Praeger, New-York, 1962.




    BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

    Bibliographie Philatélique

    OUVRAGES GÉNÉRAUX


    "YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

    "MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

    "MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

    "MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

    "Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

    "La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

    "Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

    "Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

    "The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

    "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

    "Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

    "World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

    "Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

    "Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

    "Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

    "Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

    "Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

    "Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

    "Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

    "History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

    "Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

    Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

    Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

    Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr



    OUVRAGES ET ARTICLES SPÉCIFIQUES :

    "Les postes et courriers français en Extrême-Orient" par Jacques Desrousseaux, original déposé au Musée de la Poste à Paris. Il a été également imprimé par le groupement philatélique français "COL.FRA.".

    "Courrier entre la France et l'Extrême Orient pendant la dernière guerre (période 1939-41) " par Jacques Desrousseaux, Feuilles Marcophiles No 211, 212, 216 et 221.

    "Histoire Postale et Militaire Des Forces Aériennes Françaises en Indochine" par René Goin, brochure éditée par le Cercle de Philatélie "Zéphir Demanet" à Hastière (Belgique) vers 1990.

    "The Society of Indochina Philatelists (S.I.C.P.)" has published in its quaterly bulletin a lot of information related to the various aspects of the philately in French Indochina. website : http://www.sicp-online.org/index.htm

    La société Imnahastamp a publié sur son site   http://www.imnahastamps.com/vietminh/   un certain nombre de plis illustrant cette période.

    "Postal and Airmail Rates in France and Colonies 1920-1945" by Robert E. Picirilli, published by the France and Colonies Philatelic Society (GB) 2011

    "Geographic locations of U.S. APOs 1941-1978" compiled and edited by James Shatter du War Cover Club octobre 1979

    Retour en tête de page


    Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"