LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962  


Retour au sommaire de "L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962"




CONSÉQUENCES IMMÉDIATES DE L'INDÉPENDANCE
Page flèche
  1  






BILAN DE LA GUERRE

Armée Française : près de 25 000 morts dont 15 500 au combat ou par des attentats et 65 000 blessés.
Civils d'origine européenne : 2 788 morts, 7 541 blessés et 875 disparus jusqu'au cessez-le-feu, ensuite le chiffre est très controversé, il serait de 2 000 à 3 000 disparus après le 19 Mars 1962.
Musulmans : les chiffres varient de 140 000 à 1 500 000; néanmoins la réalité devrait être autour de 350 000 / 450 000 morts dont 141 000 officiellement reconnus par l'Armée Française.
Proportionnellement, cela est comparable aux pertes de la France pendant la guerre de 1914/18. Il est à noter que la guerre civile entre les différentes tendances (M.N.A., F.L.N...) et l'épuration (Harkis, collaborateurs...) a contribué aussi largement aux pertes algériennes.







CEUX QUI SONT PARTIS EN MÉTROPOLE :






"FRANÇAIS DE SOUCHE NORD-AFRICAINE" RAPATRIÉS :

On a pris l'habitude de confondre sous le même mot toutes les catégories de supplétifs musulmans : les harkis, musulmans volontaires rattachés à une unité régulière de l'armée française, les moghaznis, constituant la garde des S.A.S., les membres des Groupes Mobiles de Sécurité (G.M.S.) ou de Protection Rurale (G.M.P.R.), villageois armés en milices d'autodéfense (G.A.D.), et même parfois, les soldats réguliers musulmans, appelés ou engagés.
En janvier 1962, en plus des 20 000 militaires de carrière, et des 20 000 appelés, il y avait 30 000 "Harkis", 20 000 "Moghaznis" et 60 000 membres des groupes d'autodéfense.
Porte-avions Lafayette
Le porte-avions Lafayette
La motivation essentielle des Harkis était la vengeance contre les abus du F.L.N., bien que la solde soit également très incitatrice dans un pays aussi pauvre.
20 000 musulmans, enfants non compris, ex-supplétifs ont été rapatriés en métropole, notamment par le porte-avions "Lafayette" au printemps 1962, et ont gardé la nationalité française.
Ils furent installés dans des chantiers et des hameaux de forestage ou dans des camps dont le dernier a été fermé en 1975 (St-Maurice l'Ardoise, Bias, Rivesaltes, Larzac, Clermont, Perpignan, Bergerac, Logis d'Anne, Gap, Jourgue...).

Porte-avions Lafayette
Carte postale oblitérée de l'agence postale du porte-avions Lafayette pendant la période de rapatriement des Harkis.
Lettre du porte-avions Lafayette printemps 62 ................50 €

Quelques plis témoignent de ces camps. Ils sont en franchise militaire et portent des marques administratives et parfois des censures :
  • cachet administratif rarissime de franchise type déesse assise 39/29 mm "DETACHt DE HARKIS - Bourg-Lastic (P.d.D.)" utilisé en juillet 1962.

  • Camp de Bourg-Lastic
    Lettre en franchise militaire, avec cachet administratif de franchise "DETACHt de HARKIS -Bourg-Lastic (P.d.D.) / Le Commandant", 30/7/62.
    Lettre ........................................................225 €

  • Le camp de Rivesaltes aurait eu du 15 février 1963 au 31 mars 1966 un B.P.M. portant le numéro 603. On ne connaît aucun document postal portant un cachet avec ce numéro mais on connaît du courrier militaire en franchise originaire de ce camp avec oblitération de la Poste aux Armées et cachet déesse assise 39/27mm "MINISTERE D'ÉTAT CHARGE DES RAPATRIÉS / MISSION DE RIVESALTES (Pyrén.-Orient.)".

  • Camp Rivesaltes
    Devant de lettre en franchise en provenance du camp de Rivesaltes 10/11/64.
    Lettre ........................................................60 €

  • Marque de censure pour le courrier international : rectangle encadré 48/25mm "VILLAGE 8 / CAMP JOFFRE / RIVESALTES (P.-O.)".
  • Camp Joffre Rivesaltes
    Verso d'une lettre affranchie pour la Croix-Rouge en Suisse en provenance d'une "résidente" au Camp Joffre de Rivesaltes oblitérée Poste aux Armées 25/8/64. Le cachet au verso est probablement une censure déguisée.
    Lettre .......................................................150 €

  • Courrier administratif passant par la poste civile du Camp de Le Vigeant, cachet déesse assise 30/20 mm "MINISTÈRE DES RAPATRIÉS / CITÉ D'ACCUEIL- LE VIGEANT".

  • Cité Le Vigeant d'accueil des Harkis
    Lettre en franchise en provenance de la cité d'accueil des harkis au Vigeant (Vienne) 9/10/64.
    Lettre .....................................................120 €

En 1989, la France a émis un timbre en "Hommage aux Harkis, soldats de la France". Une oblitération temporaire a été mise en service à Arles "HOMMAGE AUX HARKIS SOLDATS de FRANCE // 13-ARLES // (soldats et drapeaux)" 9/10/89 en plus de l'oblitération "premier jour" de Paris et de Marseille.

Oblitation temporaire hommage aux Harkis
Lettre ...............................................................8 €

harkis : oblitération de Marseille harkis FDC paris
Oblitération temporaire Marseille, sans mention "PREMIER JOUR" Oblitération Paris avec mention "PREMIER JOUR"
Lettre P.J............................................................3 €

Les lettres expédiées en Algérie affranchies avec ce timbre ont été retournées à l'envoyeur avec référence manuscrite ou sur papillon ronéotypé à l'article N°439, Fascicule III de l'Instruction Générale de l'U.P.U..

Lettre hommage Harkis retour envoyeur
Timbre harkis refusé
Lettre lettre retournée à l'envoyeur (papillon, vignette... ) ..75 €
Lettre idem mention manuscrite .................................40 €






"FRANÇAIS DE SOUCHE EUROPÉENNE" RAPATRIÉS :
Au 31 Juillet 1985, on comptait 968 685 rapatriés d'Algérie, 263 357 du Maroc et 175 985 de Tunisie. En 1964, la plupart des salariés avaient retrouvé un emploi. Le cas le plus douloureux était celui des personnes âgées sans ressources.

De nombreux plis à en-tête du Ministère Délégué chargé des Rapatriés peuvent illustrer cette période douloureuse, particulièrement lorsque la lettre montre les difficultés pour localiser ceux qui ont fui l'Algérie :

Ministère Rapatriés
Lettre du Ministre délégué chargé des Rapatriés (François Misoffe), expédiée (9/8) de Paris vers Paris, puis réexpédiée vers Le Cateau (Nord) le 10/8 où elle arrive le 12/8, réexpédiée vers Blida où elle arrive le 16/8 puis à nouveau réexpédiée à Saumur avec timbre algérien (au verso, cachets PARIS XVII, Le Cateau et Blida).


Accueil Rapatriés 1963
Service d'accueil des rapatriés, pli en franchise 15/1/63

Service des rapatriés de la Préfécture de la Seine
Service des Rapatriés de la Préfecture de la Seine 31/3/65

Service des rapatriés rattachés au Ministère de l'Intérieur
Lettre administrative du Service des Rapatriés rattaché au Ministère de l'Intérieur et des Rapatriés (Roger Frey du 23/6/64 au 9/1/66)

Une section de l'Ambassade de France à Alger accueille une délégation de «l'Agence des biens et intérêts des rapatriés».

Ambassade Alger intererets rapatriés
Courrier de l'Ambassade de France à Alger en 1966

Des bureaux du Secrétariat d'État français aux Rapatriés sont installés en Algérie afin d'aider les personnes concernées à se réinstaller en métropole.

Bureau de Bône du Secrétariat aux Rapatriés
Lettre de Bône envoyée par le "CENTRE DEPARTEMENTAL DE BONE du SECRETARIAT D'ETAT AUX RAPATRIES" 24/8/63 et griffe linéaire "CENTRE DEPARTEMENTAL D'ORIENTATION ET DE RECLASSEMENT DE BONE"

En 1982, vingt ans après il faudra encore installer une antenne du Secrétariat d'État à Carcassonne.
Une oblitération mécanique SECAP, flamme à gauche, non illustrée, annonce cet événement "CARCASSONNE / DECENTRALISATION / DU SECRETARIAT D'ETAT / AUX RAPATRIES" et couronne "11 CARCASSONNE R.P. / AUDE".

Décentralisation Secrétariat Rapatriés
Oblitération mécanique SECAP de Carcassonne en 1982
Lettre .............................................................10 €

.... et en 1988, il y aura un "Ministre délégué auprès du premier ministre chargé des rapatriés" :

Ministre des rapatriés en 1988
Lettre en franchise du Ministère chargé des rapatriés en 1988.




NOSTALGIE
Différentes marques postales témoignent de la nostalgie des rapatriés d'Afrique du Nord :
  • Une oblitération mécanique "ANCIENS D'ALGERIE / BAL MEYRUEIS" et couronne "48 MEYRUEIS / LOZERE" est mise en service en 1972.

    Flamme Anciens d'Algérie
  • Lettre ..........................................................10 €

  • Une oblitération mécanique SECAP "1ER RASSEMBLEMENT / DES RAPATRIES D'OUTRE-MER / AUTOUR DE N.D. D'AFRIQUE / 6 AOUT 1972 / CARNOUX-EN-PROVENCE" a été mise en service la même année à Carnoux-en-Provence (Bouches- du-Rhône).
    Note : Il existe plusieurs empreintes de cette flamme entre le 6 mai et le 5 août 1972 sur des enveloppes de sociétés philatéliques qui fournissaient à l'époque des oblitérations à leurs adhérents. Néanmoins, une dizaine d'années après, le Receveur de ce bureau indiquait "je me suis renseignée, mais ça été refusé"(sic) ! Il apparait certain que la flamme a été mise en service normalement, mais il est possible que la manifestation, elle, n'ait pas eu lieu.

  • er rassemblement de rapatriés
    OMEC Carnoux
    Deux empreintes du 6 mai et du 5 août
    Lettre ......................................................50 €

  • A Nîmes en 1980, un rassemblement national a réuni les anciens d'Oranie. Une oblitération mécanique machine SECAP, flamme à gauche non illustrée rappelle l'événement. "NIMES / JEUDI DE L'ASCENSION / RASSEMBLEMENT NATIONAL / DES / ANCIENS D'ORANIE" et couronne "30 NIMES GAMBETTA / GARD".

    Anciens d'Oranie
  • Lettre ......................................................10 €
Les souvenirs restent vivaces et des organisations de rapatriés se constituent.
  • Le Cercle des Algérianistes fera mettre en service en 1988 :
    • une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche "XVe ANNIVERSAIRE / DES CERCLES / ALGÉRIANISTES / 1973-1988 // Rouget de Lisle (et statue) // Cercle algérianiste du Jura (main de Fatima et pieds noirs) // Lons le Saunier" et couronne "LONS LE SAUNIER / JURA" 6/12/88.

      Flamme cercle des Algérianistes
    • Lettre ..................................................5 €

    • le 28 octobre 1988 un cachet temporaire illustré similaire "XVème CONGRES NATIONAL / 39 LONS LE SAUNIER // DES CERCLES // ALGERIANISTES / (soldats) / cercle algérianiste // du Jura / (main de Fatima et pieds noirs)".

      Congrès Algérianistes 1988
    • Lettre ......................................................4 €

  • et le 7 novembre 1992, un cachet "XIXe CONGRES NATIONAL ALGERIANISTE /40- MONT-DE-MARSAN // (pieds noirs et main de Fatima)" et une oblitération mécanique similaire "MONT DE MARSAN / XIXe CONGRES NATIONAL / CERCLE ALGERIANISTE / 6-7-8 NOV. 1992" de Mont de marsan R.P.

    Congrès Algérianistes

    OMEC des cercles algérianistes

    Lettre ......................................................4 €

    Rassemblement mondial 1987
  • Le Rassemblement Mondial des Rapatriés fait émettre un timbre (Y&T France N°2481) "25 ans après". Un cachet "premier jour illustré est mis en service "RASSEMBLEMENT MONDIAL / 06 NICE // 25 ANS / après / (carte de France avec empreintes de pieds noires) / 27 JUIN 1987".

  • Lettre avec cachet Premier Jour ....4 €

  • Une journée "Pied Noir" organisée le 17 juin 1989 fait l'objet d'une oblitération mécanique SECAP "NARBONNE JOURNEE PIED-NOIR / (dessin de remparts et "pieds-noirs") / 17 JUIN / 1989" et couronne "11 NARBONNE PPAL / AUDE".

    journée Pieds Noirs Narbonne
  • Lettre .......................................................4 €

  • Pour le 30ème anniversaire un autre cachet sera mis en service "RASSEMBLEMENT MONDIAL des PIEDS-NOIRS & HARKIS / . PARIS. // 30 ANS APRES / HORIZON 1992 EUROPE // (tour Eiffel)" 13/14 Juin 1992.

    Cachet 30 ans après
  • Lettre .......................................................4 €

    Plusieurs empreintes de machine à affranchir rappellent cette nostalgie :

    EMA Enfants Algerois
    Empreinte de machine à affranchir de l'Amicale des Enfants de l'Algérois

    EMA L'ANCIEN D'ALGERIE
    Empreinte de machine à affranchir de l'association "L'ancien d'Algérie" sur une lettre de valeurs à recouvrer affranchie à 25F50 en 1993

    35 and déjà
    14-15 JUIN 1997 :
    Rassemblement International des Français d'Algérie à Marseille.






LES ANCIENS SOLDATS DE L'ARMÉE FRANÇAISE EN ALGÉRIE :

Croix valeur militaire recto Croix valeur militaire verso
Croix de la Valeur Militaire
photo http://www.medailles-officielles.com
Les soldats ayant participé au maintien de l'ordre en Algérie ne se verront reconnaître la qualité d'«Ancien Combattant» qu'en 1974.
Les officiers et soldats méritants se voient attribuer la Croix de la Valeur Militaire et non la Croix de Guerre, décernée uniquement en cas de "guerre officielle".

Un timbre à 3F en hommage aux combattants français en Afrique du Nord (1952-1962) a été émis en 1997 (Y&T France No 3072).

Timbre Anciens Combattants AFN

Bloc hommage aux combattants en AFN

Médaille commémorative médaille commémorative (revers)
Médaille commémorative

La Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, du Maroc et de Tunisie (F.N.A.C.A.) tient chaque année un congrès.
Les congrès successifs de la F.N.A.C.A. ont donné lieu à plusieurs oblitérations mécaniques :
  • machine SECAP, flamme à gauche, non illustrée, "F.N.A.C.A. / FEDERATION / NATIONALE / ANCIENS / COMBATTANTS / ALGERIE - MAROC - TUNISIE // TOULOUSE / XI° CONGRES / NATIONAL / 25, 26, 27 octobre / 1974" et couronne "31 TOULOUSE GARE / Hte GARONNE" - existe avec "combatants" au lieu de "combattants" ; faute corrigée avant le 3/9.

    FNACA TOULOUSE un seul T
    FNACA Toulouse 2T
    Les deux flammes avec 1 « T » ou 2 « T » à Combattants
  • Lettre ..................................................3 €
    Lettre avec faute d'orthographe ........................20 €

  • machine SECAP, flamme à droite, " FEDERATION NATIONALE DES / ANCIENS COMBATTANTS EN / ALGERIE-MAROC-TUNISIE / XIIe CONGRES NATIONAL / LORIENT.22.23.24 OCTOBRE 1976 ", et couronne "56 LORIENT PPAL / MORBIHAN ". On notera le N inversé (comme en russe) dans le mot National.

    Flamme FNACA 1976
  • Lettre ....................................................3 €

  • machine SECAP, flamme à gauche, illustrée, "(emblème) / FNACA / 14° CONGRES NATIONAL / FEDERATION NATIONALE / ANCIENS COMBATTANTS / D'ALGERIE / SAINT-ETIENNE / 7,8,9 NOVEMBRE 1980", et couronne "42 St ETIENNE FAURIEL / LOIRE" on remarquera que dans ce cachet il n'est plus fait référence au Maroc ou à la Tunisie.

    FNACA 1980
  • Lettre ....................................................3 €

  • machine SECAP, flamme à gauche, illustrée, "(emblème mains) / FNACA // 15° CONGRES NATIONAL / FEDERATION NATIONALE / ANCIENS COMBATTANTS / ALGERIE. MAROC. TUNISIE / BREST / 22, 23, 24 Octobre 1982" et couronne "29 N BREST Ppal / NORD FINISTERE".

    FNACA 1982
  • Lettre .......................................................4 €

  • machine SECAP, flamme à gauche, illustrée "FNACA 1987 25° ANNIVERSAIRE DU CESSEZ LE FEU / 18° CONGRES DEPARTEMENTAL / FED.NAT.ANCIENS COMBATTANTS / ALGERIE / MAROC / TUNISIE / BESSEGUES 9 MAI 1987" n'a été en service que du 5 au 16 mars et retirée sur ordre du Ministre des P.T.T..

    Flamme Bessègues 1987
    Carte non affranchie avec flamme sur le 25ème anniversaire du cessez-le-feu utilisée à Bessègues pendant une semaine et datée 16/3/1987. Taxée à l'arrivée 5F20 (3.30 pour objet non affranchi + 1.90 insuffisance).

    Le retrait de cette flamme au bout d'une semaine donna lieu à une question écrite d'un parlementaire. On trouvera ci-dessous la réponse du ministre.

    Justification Ministérielle
    Réponse ministérielle à la question écrite d'un député
  • Lettre avec cette flamme ..................................80 €

  • machine SECAP, flamme à gauche, "1966 / 22-23 novembre 1986 / XXème CONGRES DEPARTEMENTAL / DES HAUTS DE SEINE / à COLOMBES / A 1986" , et couronne "92 COLOMBES PPAL / HAUTS DE SEINE" 2/11/87.

    FNACA Colombes 1986

  • machine SECAP, flamme à gauche, "1967 CONGRES 1987 / XX ANNIVERSAIRE DE LA / FNACA DES HAUTS-DE-SEINE / NANTERRE 28-29 NOVEMBRE 1987 / FNACA ANCIENS COMBATTANTS D'AFN ", et couronne "92 NANTERRE R.P. / HAUTS DE SEINE" 2/11/87.

    FNACA Nanterre 87

  • machine SECAP, type 2, flamme à gauche, illustrée "ANCIENS COMBATTANTS D'A.F.N. / (sigle FNACA) F.N.A.C.A. ESSONNE / 18 ème Congrès Départemental / GRIGNY 19-20 NOVEMBRE 1988" et couronne "GRIGNY P PAL / ESSONNE" du 15/9/88 au 19/11/88.

    FNACA Grigny 1988
  • Lettre ..........................................................4 €

    D'autres congrès nationaux ou départementaux donneront lieu également à la mise en service d'oblitérations mécaniques (liste non exhaustive) :

    FNACA Saint Sauveur
    Lettre ..........................................................4 €

    OMEC Besseges 1998 FNACA
    Lettre ........................................................ 4 €

    OMEC FNACA La Grand-Combe
    FNACA Grand Combes 1999
    Lettre ........................................................ 4 €

Une autre organisation, l'Union Nationale des Combattants d'Afrique du Nord, a aussi tenu un congrès ayant donné lieu à une oblitération mécanique spéciale :

  • machine SECAP, flamme à droite "UNC - UNCAFN - AEVOG / CONGRES LYON / 30-31 MAI - 1ER JUIN 1980" et couronne "69 LYON LAFAYETTE / (3° ARR.)".

  • Flamme UNC Lyon 1980
    Lettre .....................................................8 €

  • Une oblitération temporaire a été utilisée lors du Congrès : "UNCAFN - UNC-AEVOG / -69 LYON -// CONGRES / NATIONAL/ - / 31-5-1980".

  • Congrès de l'UNCAFN 1980

  • une flamme d'oblitération "UNC AFN 25ème Anniversaire de la fin des combats en Algérie 21 Juin 1987" bien que fabriquée le 26 Mai par la SECAP n'a pas été mise en service à UCKANGE (57) sur instruction du Ministère des P.T.T. datée du 15 juin 1987 (la date du 21 juin correspond aux accords F.L.N. / O.A.S., non reconnus officiellement).
Le texte de l'instruction de la Direction Départementale des Postes transmis au receveur était ainsi rédigé:
Comme suite à notre entretien téléphonique du 9 juin 1987, je vous communique la décision du Ministère des P &T concernant la flamme citée en objet :
«L'administration ayant été informée de la mise en service d'une flamme d'oblitération à Uckange ayant trait au 25ème anniversaire de la fin des combats en Algérie, il nous a été demandé suite à une question écrite à l'Assemblée Nationale de surseoir à l'installation de ce matériel d'oblitération.
Conformément aux termes de la réponse faite l'Assemblée Nationale les flammes d'oblitération étant apposées indistinctement sur l'ensemble des correspondances confiées aux bureaux de poste et celles-ci étant la propriété des destinataires, l'Administration doit adopter dans ce domaine une attitude de totale neutralité.
Au cas présent la relative proximité des événements d'Algérie et la diversité de leurs interprétations ont paru de nature à susciter des réactions de mouvements associatifs ou individuels, les expressions utilisées pouvant laisser supposer une prise de position de la part de l'Administration des P & T.
Aussi, après avis du Secrétariat d'État aux Anciens Combattants pour les affaires similaires antérieures, n'est-il pas opportun de mettre en service la flamme sollicitée par le bureau d'Uckange."


Lettre essai, reproduction de cette flamme (pas encore vu(e) par l'auteur) .................................................................... ?


Un mémorial des combattants en AFN a été inauguré dans le Gers en Septembre 1997.

Memorial du Gers
Oblitération temporaire du jour de l'inauguration
Lettre ...................................................5 €





HOMMAGE AUX "MORTS POUR LA FRANCE"
Une oblitération mécanique SECAP "VESOUL 2 OCTOBRE 1994 INAUGURATION / DU MEMORIAL AUX HAUT SAONOIS / MORTS POUR LA FRANCE EN ALGERIE / MAROC ET TUNISIE DE 1952 à 1962" et couronne "70 VESOUL DEPART / HTE SAONE" sera mise en service en septembre 1994.

Mémorial des Haut Saonois morts pour la France
Lettre ..........................................................5 €




CONSÉQUENCES IMMÉDIATES DE L'INDÉPENDANCE
Page flèche
  1  




Retour en tête de page  




Retour au sommaire de "L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962"




© COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.