LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962  


Retour au sommaire de "L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962"



L'Algérie Nov. 54 - Déc.1955
Page -->
  2  





Drapeau français

LA POSTE AUX ARMÉES ET LA POSTE NAVALE FRANÇAISES AU DÉBUT DE LA GUERRE


Le régime postal des militaires présents en Algérie est déterminé par l'instruction du 10 mars 1952 faisant suite aux décret 52-288 du 5 mars 1952 et à l'arrêté du même jour.

BO 1952 page 1
BO 1952 page 2
BO 1952 p 3
BO 1952 page 4

Il en résulte que le courrier des appelés "de caractère familial" doit être revêtu d'un timbre "FM" ou être affranchi en timbres-poste ordinaires (par exemple lorsque leur allocation de huit timbres a été épuisée).

Lettre avec timbre FM
Lettre ordinaire d'un militaire pour sa famille affranchie avec un timbre "FM"

Le courrier manifestement non familial (réponse à des concours, commandes à des sociétés...) doit être, normalement, affranchi.
Ce n'est qu'à partir de décret du 17 novembre 1955 (voir ci-dessous) que la partie de l'instruction relative aux militaires en campagne s'appliquera en Afrique du Nord.

L'infrastructure militaire qui existait avant l'insurrection reste en place, notamment les hôpitaux militaires.
Les plis des hôpitaux militaires pendant la guerre d'Algérie ne sont pas courants. Ils ont un cachet de vaguemestre qui, après le décret du 17 novembre 1955, leur confère la franchise postale.

Hopital militaire
Courrier privé en provenance d'un hôpital militaire le 27 avril 1955. Il porte un timbre FM car à cette époque le cachet de vaguemestre ne confère pas encore la franchise postale.


Hopital Maillot
Recommandé militaire officiel en franchise en provenance de l'hopital militaire Maillot oblitéré en 1954.

Hopital d'Evacuation
Carte FM "Baconnier" en franchise oblitérée 4/10/56 avec cachet de vaguemestre "470° HOPITAL D'EVACUATION // Le / Vaguemestre"


Hopital Militaire Thermal
Lettre en franchise originaire de l'hôpital militaire thermal de Hammam Righa, oblitérée 29/12/1959
Lettre d'un hôpital militaire ...... à partir de .......40 €

1ER JUILLET 1955 :
Un embryon de service postal militaire est mis sur pied dans le Constantinois pour pallier l'insuffisance et le peu de sûreté des bureaux civils. On présume que le courrier officiel ou privé est souvent violé.
Un "mini bureau frontière" est créé à Constantine, avec des vaguemestres d'étapes à l'échelon du secteur.
Le courrier portera l'adresse "par Constantine Militaire", car on ne veut pas créer de "secteur postal" qui pourrait paraître donner trop d'importance à la rébellion.

Des cachets muets "POSTE AUX ARMEES" ou "POSTE AUX ARMEES ★" (avec étoile) apparaissent sur le courrier déposé en Algérie.

Lettre de Constantine Militaire
Lettre affranchie au tarif intérieur avec comme adresse de retour "Constantine Militaire" et oblitérée de la Poste aux armées cachet muet sans étoile 12/10/55


Lettre étranger Constantine Militaire
verso
Lettre d'un légionnaire pour l'Autriche, affranchie au départ au tarif étranger (30F +15F surtaxe aérienne), oblitéré de la poste aux armées cachet muet sans étoile 25/10/55 avec paraphe "afft verif" (affranchissement vérifié) et arrivée Wien 29/10. L'adresse porte la mention "par Constantine Militaire". Les militaires engagés n'ont pas encore le droit à la franchise militaire.
Lettre de Constantine Militaire ...à partir de ..........45 €

Les lettres dans le sens métropole vers Algérie ont été beaucoup moins conservées et celles portant une adresse pour "Constantine Militaire" sont très rares.

Lettre pour Constantine militaire
Lettre en franchise avec adresse "B.P.M. Constantine Militaire"
Lettre pour Constantine Militaire ...à partir de ..........100 €


A partir de cette date le courrier recommandé "sensible" porte une étiquette de recommandation "CONSTANTINE / MILITAIRE //C" (une seule lettre signalée).


LR Constantine Militaire
Lettre recommandée en franchise avec étiquette de recommandation "CONSTANTINE / MILITAIRE C" oblitération "POSTE AUX ARMEES / *" 22/7/55 (seule lettre connue ?)
Lettre recommandée de Constantine Militaire .......................400 €

1955 :
Début de la propagande postale : mise en vente en Algérie d'un carnet de timbres à 15F "Patio du Pardo" avec bandelettes en faveur de l'Armée de l'Air.

Carnet 15 F pardo pub armée de l'Air.

Timbre Armée de l'Air sur lettre
Timbre Armée de l'Air sur lettre
Lettre Carnet ............................................................75 €
Lettre timbre avec vignette "armée de l'air" attenante sur lettre ........35 €

2 AOÛT 1955 :
Le croiseur Duquesne qui était utilisé comme base du Centre d'Interventions par Opérations Amphibies (C.I.O.A.) est condamné.
Le cachet de l'agence postale "CROISEUR DUQUESNE / ancre" est remplacé par un cachet "FLOTILLE-DUQUESNE / ancre" avec faute d'orthographe à flottille (un seul "t" au lieu de deux), répétée sur la griffe de recommandation.
Le 1er janvier 1959, le cachet Flottille Duquesne sera remplacé par un cachet C.I.O.A. (voir à cette date).

Croiseur Duquesne
Flotille Duquesnes
Flotille Duquesne

Vaguemestre du C.I.O.A.
Carte postale en franchise oblitérée "FLOTILLE DUQUESNES / ancre" et avec grand cachet de vaguemestre "VAGUEMESTRE C.I.O.A. / SERVICE A LA MER / (ancre)"
Lettre Croiseur Duquesne ..................................35 €
Lettre Flotille (sic) Duquesne ............................30 €
Lettre Flotille (sic) Duquesne et cachet de vaguemestre ...60 €
Lettre recommandée ........................................80 €

SEPTEMBRE 1955 :
Le Commandement de la 10ème Région Militaire demande l'installation de 3 B.P.M. avec 7 annexes dans le Constantinois et un B.P.M. avec deux annexes en Kabylie.

9 NOVEMBRE 1955 :
Décision d'établir un véritable service de la Poste aux Armées en Algérie.

15 novembre 1955 :
Décret instituant la franchise postale pour les militaires opérant en Algérie et au Maroc. Les lettres des militaires doivent être remises au vaguemestre pour en bénéficier. L'adresse militaire avec mention "F.M." est suffisante pour le courrier à destination des militaires.
En principe, la franchise ne s'applique qu'aux lettres à caractère familial.

Voir aussi la note du 3 novembre 1950 précisant que la franchise militaire ne s'applique qu'au courrier familial.



Décret instituant la franchise
Décret du 17 novembre 1955

Des notes du 17 janvier 1956, 21 avril 1956 et 14 juin 1956 donnent quelques précisions. On notera les différents rappels de l'administration qui témoignent des difficultés d'application ainsi que de la "bienveillance" à apporter au traitement de ces envois compte-tenu du contexte.

Note du 17 janvier 1956

BO paquets

BO 14 juin 1956

En métropole, certains bureaux appliquent strictement le décret et toute lettre à caractère "non-familial" est taxée à l'arrivée.

Lettre FM taxée
Lettre du 25/5/59. Malgré les lettres "F.M." et le cachet de vaguemestre, la lettre est taxée à 0.50 (2x0.25) car destinée à un club photo et non "à la famille".

NOVEMBRE/DÉCEMBRE 1955 :
Dans la région de Constantine, utilisation de cachets "VAGUEMESTRE D'ETAPE / N°1", rares (vus du 23/11 au 12/1/56) et "VAGUEMESTRE D'ETAPE / N°2", moins rares (vus 19/12/55 au 24/4/56).
Il s'agit de précurseurs des B.P.M. qui seront mis en place en 1956. On connaît également une lettre avec l'étiquette de recommandation rarissime portant la mention "CONSTANTINE / MILITAIRE // VE1".
Les lettres en franchise (mention manuscrite F.M. ou correspondance de service militaire) pour le service intérieur sont les moins rares.

FM oblitéré VE 1
Lettre en franchise avec timbre FM oblitéré "VAGUEMESTRE D'ETAPE /N°1" 12/12/55. A cette date le timbre FM n'est plus nécessaire, mais il est possible que l'arrêté du 17 novembre n'ait pas encore été porté à la connaissance de tous les militaires, de plus il devait rester quelques stocks de timbres FM dans les chambrées.Au verso adresse : "2/24 RIC 8 Cie par CONSTANTINE militaire"


Lettre en franchise oblitérée VE N°1
Lettre en franchise de Biskra, oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPE N°1" 12/1/56.


VE1 pour l'étranger
Lettre affranchie au tarif étranger pour la Belgique (30F +1 F superfétatoire), oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPE N°1" 1/1/56. Les "civils" avaient accès à ce service mais devaient affranchir leur courrier.


lettre commerciale oblitérée VE N°1
Lettre commerciale (ne bénéficiant pas de la franchise) affranchie à 15F oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPE N°1" 20/12/55


Lettre recommandée VE N°1
Recommandé électoral en franchise pour les législatives du 2 janvier 1956, oblitéré VAGUEMESTRE D'ETAPE N°1" 13/12/55 et étiquette de recommandation "CONSTANTINE MILITAIRE VE1", arrivée "Villasavary / Aude" 17/12/55 (seule lettre recommandée signalée).
Lettre en franchise avec cachet VE 1 .........................80 €
Lettre affranchie pour l'intérieur avec oblitération VE1 ....150 €
Lettre affranchie pour l'étranger avec oblitération du VE 1 .200 €
Lettre recommandée du VE1....................................500 €

Lettre en franchise VE N°2
Lettre en franchise oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPE / N°2" 3/1/56 .


CP affranchie oblitérée VE2
CP non familiale et n'ayant pas droit à la franchise, affranchie au tarif CP du 6/1/49 et oblitérée "VAGUEMESTRE D'ETAPE / N°2" 24/4/56


 
Lettre recommandée ?
Lettre en franchise avec cachet VE2 ................... 60 €
Lettre affranchie pour l'intérieur avec oblitération du VE 2... ....................................................100 €
Lettre affranchie pour l'étranger avec oblitération du VE 2 ....................................................150 €
Lettre recommandée avec oblitération du VE 2...(jamais vue par l'auteur)

On pourra se reporter à l'ouvrage "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier aux éditions Sun, 1975 pour le détail de la mise en place de ces premiers éléments notamment aux pages 301-313 ainsi qu'à l'article "La poste militaire aux débuts de la Guerre d'Algérie" par Jean Goanvic, Documents Philatéliques No 210, 4° trimestre 2011.


Pour le courrier militaire de la période suivante voir :

"La Poste aux Armées et la Poste Navale en Algérie à partir de 1956".



Retour en tête de l'encart


Retour en tête de page  



19 MAI 1955 :
Décret No 55-595 tendant au rappel et au maintien sous les drapeaux du deuxième contingent 1953 résidant en Algérie.

Maintien sous les drapeaux Maintien sous les drapeaux 2

Ces renforts sont regroupés dans des "compagnies rurales" qui deviendront des "bataillons (ou compagnies) de protection rurale" en octobre 1955. Ces nouvelles unités, en s'occupant de tâches du type police dans les campagnes, permettent de libérer des unités militaires opérationnelles qui sont envoyées au contact des «rebelles».

Compagnie Rurale
Lettre en provenance d'une "compagnie rurale" composée notamment de rappelés.


Compagnie Protection rurale
Lettre en provenance d'une "compagnie de protection rurale" composée notamment de rappelés.


Décret application Etat d'Urgence


19 MAI 1955 :
Nouveau décret d'application de l'État d'Urgence.

24 juin 1955 :
Arrêté relatif aux conditions d'admission des objets de correspondance.




1ER JUILLET 1955 :
Le Général Lorillot succède au Général Cherrière comme commandant en chef en Algérie.

6 juillet 1955 :
Arrêté concernant le service télex en Algérie.



7 JUILLET 1955 :
Instruction du Gouverneur Général relatif à l'assignation à résidence et créant des "Centres d'Hébergement".

Voir l'encart "Les Camps de Regroupement"




8 JUILLET 1955 :
UGEMA
Création par le F.L.N. de l'U.G.E.M.A. (Union Générale des Étudiants Musulmans d'Algérie) qui participera pleinement au mouvement de libération, fournissant cadres et exécutants au F.L.N. et favorisant le ralliement de la bourgeoisie dont les étudiants sont issus. Elle fournira une grande partie du personnel politique de l'Algérie indépendante. Elle sera dissoute le 28 janvier 1958 pour ses activités politiques.
Un timbre d'Algérie (Y&T Algérie N° XXX) commémore le 50ème anniversaire de la grève générale des étudiants algériens déclenchée au printemps 1956 par l'UGEMA.


23 juillet 1955 :
Arrêté concernant le service photo télégraphique en Algérie (fax).

Service fax (1) Service fax (2) 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Prolongation Etat Urgence
suite
7 AOÛT 1955 :
L'Assemblée Nationale prolonge de six mois l'État d'Urgence en Algérie.



8 AOÛT 1955 :
Modification des surtaxes aériennes pour le Nord-Viêt-Nam.
Tarifs pour le Vietnam


7 AOÛT 1955 :
Loi créant le département de Bône. Elle rentre dans le cadre de la grande réforme de mai 1957.

SAS Bordj M'Raou Bône Fev 1957
S.A.S. de Bordj M'Raou créée le 16/2/57 dans le département de Bône


Création du Departement de Bône


L'Algérie Nov. 54 - Déc.1955
Page -->
  2  



Retour en tête de page  


Retour au sommaire de "L'Algérie, d'une Guerre à l'autre : 1939-1962"