LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


 

L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+ 



Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"



Face à face VNDCCH-Armée Française
Page Flèche
1
Chronologie 10-9-45
21-11-45
24-11-45
31-1-46
1-2-46
1-3-46



En plus de la chronologie ce chapitre comporte les encarts suivants :

  • Ouverture du BPM 405 à Sài-Gòn
  • Ouverture du bureau naval N°91
  • Le courrier du Tonkin via la Chine et l'Inde
  • Ouverture du B.P.M. 411 à Hà-Nôi
  • Marques postales de service de la VNDCCH en vietnamien
  • Marques administratives du C.E.F.E.O.
  • Les premières émissions de la VNDCCH
  • Les surcharges locales de Nga-Khe
  • Nouvelles marques de censure de la VNDCCH.
  • Rapatriement des internés de Shanghai


  • 10 SEPTEMBRE 1945 :
    Arrivée à Chandernagor (Inde Française) de l'Amiral Thierry d'Argenlieu.

    Lettre de Chandernagor avec cachet du Haut-commissaire
    Lettre en franchise militaire avec correspondance datée de Chandernagor 14/9/1945 pour Paris, oblitérée "POSTES AUX ARMEES ★" 26/9/45 ("s" à postes) avec cachet administratif "REPUBLIQUE FRANCAISE / ★ HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE POUR L'INDOCHINE ★ / LE HAUT-COMMISSAIRE".

    11 SEPTEMBRE 1945 :
    Le Parti Communiste Indochinois décide que le parti prend, à lui seul, la direction du Front Viêt-Minh.

    9-13 SEPTEMBRE :
    Le général Leclerc est à Singapore et participe à la cérémonie de reddition des forces japonaises du Sud-est Asiatique devant Lord Mountbatten.

    Leclerc présent à la réddition des Japonais à Singapour
    Journal "France-Soir" du 13/9/45 rapportant la présence française lors de la cérémonie de capitulation des Japonais à Singapore.

    Drapeau du SEAC
    12 SEPTEMBRE 1945 :
    Arrivée à Sài-Gòn du Major-général Gracey avec la 20ème division indienne et la compagnie A du 5ème R.I.C. qui était à Ceylan. Un total de 750 soldats du Commonwealth serviront en Indochine jusqu'en 1947.

    19 SEPTEMBRE 1945 :
    Proclamations du général Gracey, commandant les forces du Commonwealth britannique.

    Proclamation No 1


    Proclamation Gracey 2suite proclamation N°2    suiteProclamation Gracey 4

    Pour les FPO britanniques en Indochine voir l'encart "Les troupes du Commonwealth en Indochine".





    14 SEPTEMBRE 1945 :
    Arrivée à Hà-Nôi du général chinois Lou Han.

    Pour la poste militaire chinoise en Indochine voir l'encart "Les troupes chinoises en Indochine".






    14 SEPTEMBRE 1945 :
    Les troupes chinoises arrivent à Luang Prabang et expulsent, vers le Siam, les Français qui viennent d'être libérés par les Japonais.

    Drapeau Viet-Minh 15 SEPTEMBRE 1945 :
    Un petit groupe de navires sous le commandement du Capitaine de Vaisseau Commentry avait échappé à la flotte nipponne et caboté au large des côtes chinoises et tonkinoises depuis mars 1945.
    En septembre, il essaie de libérer les marins français emprisonnés. La première tentative échoue et le patrouilleur de la Marine Nationale «Crayssac» est capturé à Hongay par les forces de la VNDCCH le 15 septembre. Il est rebaptisé le «Ky-Con».
    On connaît du courrier en franchise du 9 septembre avec cachet «POSTE NAVALE» (type en opposition) et griffe bleue «Patrouilleur CRAYSSAC».

    Pli du Crayssac 9-9-45
    Lettre portant la griffe du Patrouilleur CRAYSSAC le 9/9/45 soit six jours avant sa capture par les forces de la VNDCCH.
    lettre courrier d'époque avec griffe du "Crayssac"......... 250 €



    20 SEPTEMBRE 1945 :
    Le croiseur «Suffren» embarque à Toulon le premier échelon de la Poste aux Armées en Extrême-Orient.

    Deux courriers gratuits de Français internés à Hué sont autorisés par les Chinois.

    21 SEPTEMBRE 1945 :
    Le major général Gracey décrète la loi martiale à la suite d'incidents graves à Sài-Gòn.

    23 SEPTEMBRE 1945 :
    Les bâtiments publics de Sài-Gòn - tenus par le Comité Exécutif du Nam Bô - sont occupés par les forces franco-britanniques sans combat après que les troupes françaises dont le 11ème R.I.C., qui avaient été internées après le coup de force du 9 mars et que le Viêt-Minh avaient maintenues dans leurs prisons, aient été réarmées par les Britanniques.

    Le Comité Exécutif du Nam-Bô prend la fuite et se réfugie à la pointe de Camau. Il ordonne la pratique de la terre brûlée. Un blocus sera établi autour de Sài-Gòn par les forces Viêt-Minh. Cet étau sera desserré tout au long des mois suivants.

    Cette journée sera commémorée par la VNDCCH comme la "Journée de la Résistance du Vietnam Sud".
    La poste n'aura été sous contrôle Viêt-Minh en Cochinchine qu'un mois environ.
    Pendant le blocus, le courrier pour le Cambodge et le Laos est bloqué, mais le courrier en provenance de ces deux pays est normalement distribué.
    Le courrier Viêt-Minh en Cochinchine de cette époque porte des griffes de propagande nationaliste ou des cachets pseudo-Daguin déjà employés en juillet - août.

    [voir le chapitre spécial "Griffes de propagande apposées sur le courrier par les services postaux contrôlés par la VNDCCH 1945-1946" ].




    Note : Lors de la reprise de la Poste Centrale de Sài Gòn, il n'a pas été constaté de prélèvement anormal sur les stocks de timbres préexistant avant le coup de force du 9 mars. Les timbres qui seront ultérieurement surchargés par la VNDCCH proviendront des stocks entreposés au Tonkin.

    23 SEPTEMBRE 1945 :
    L'Autorité Française est rétablie à Sài-Gòn.

    paul Giacobbi



    A Paris c'est Paul Joseph Marie Giacobbi qui est Secrétaire d'État aux Colonies dans le nouveau Gouvernement Provisoire formé par le général de Gaulle.

    La censure civile est rétablie en Indochine. Elle utilise l'ancien matériel français qui avait été utilisé par les Japonais. Parfois on trouve aussi des bandes de fermeture japonaises. On connaît les cachets de lecteur C23, C24, C25.

    Le courrier passant par Calcutta porte une griffe linéaire violette 87 x 11 mm «OUVERT PAR L'AUTORITE MILITAIRE FRANÇAISE / PASSED BY FRENCH // - // MILITARY // CENSORR» (sic) (vue en septembre 45 et 24 Octobre 1945).

    Censure de Calcutta
    Lettre en franchise militaire oblitérée du 24/10/45 pour Paris, avec la griffe de censure de Calcutta. mentions manuscrites "reçu le 4 Nov 45", "répondu le 7 nov 45"
    lettre ..............................................................150 €

    24-25 SEPTEMBRE 1945 :
    Une émeute annamite se déchaîne contre la Cité Héraud à Sài-Gòn, une centaine d'hommes, de femmes et d'enfants français sont massacrés.
    Le 26, Peter Dewey, lieutenant-colonel américain, représentant de l'O.S.S. dans le Sud, ami de la France, est assassiné.
    Cette date est considérée par certains comme le véritable début de la «guerre d'Indochine».
    A Hà-Nôi, départ de Jean Sainteny pour Chandernagor suite à l'arrivée à Hà-Nôi du général Alessandri (qui sera vite rapatrié à Paris car "compromis" avec le régime du général Decoux) et de l'administrateur civil Pignon.

    28 SEPTEMBRE 1945 :
    Le Général Alessandri, accompagné de l'administrateur Pignon rencontre Hô Chi Minh.

    30 SEPTEMBRE 1945 :
    Fermeture par l'administration chinoise des postes de l'Indochine à Kouang Tcheou Wan.
    L'administration de Tchang Kaï-chek puis celle des communistes chinois prendront le pouvoir dans cette région.
    Ce territoire portera ensuite le nom de KWANGCHWAN, CHANKIANG et KANKIANG.


    1ER OCTOBRE 1945 :
    Un tableau publié au B.O. du 10 octobre 1945 indique qu'au 1er octobre 1945 seules les lettres ordinaires jusqu'à 20g et les cartes postales illustrées, ou non, sont admises pour l'Indochine.


    Tableau Po 5 du 1er octobre 1945
    Publié au B.O.P.T.T. (de métropole) No 28 du 10 octobre 1945



    1ER OCTOBRE 1945 :
    L'amiral Decoux quitte l'Indochine après avoir vainement tenté de convaincre le colonel Cédile de lui laisser assurer l'intérim. Il était respecté par les autochtones qui adoraient Pétain. Ces derniers ne comprennent pas pourquoi il est évincé.
    L'Amiral Decoux sera interné plusieurs mois au Val-de-Grâce dans une chambre à côté de celle du Général Weygand.

    2 OCTOBRE 1945 :
    Une trêve est conclue à Sài-Gòn entre les franco-britanniques et le Viêt-Minh.

    2 OCTOBRE 1945 :
    Premier avion militaire arrivant à Sài-Gòn avec du courrier (non affranchi) de France.
    Rétablissement du service télégraphique international interrompu depuis mars 1945.

    Télégramme Saigon
    Télégramme d'Oran par voie TSF arrivé "SAIGON CENTRAL / COCHINCHINE" 14/11/45



    3 OCTOBRE 1945 :
    Son Ngoc Thanh organise un référendum au Cambodge qui donne 100% des voix en faveur de l'indépendance.
    Pendant ce temps le roi Sihanouk rentre en contact avec les Français de Sài-Gòn.
    De nouveaux éléments précurseurs du 5ème R.I.C. arrivent à Sài-Gòn. Une compagnie est envoyée à Phnom Penh au Cambodge et une section à Paksé au Laos.

    4 OCTOBRE 1945 :
    Jean Sainteny est nommé Commissaire de la République au Tonkin.
    Réouverture de la ligne de chemin de fer Sài-Gòn - Mytho.

    4 OCTOBRE 1945 :
    La famine commence à menacer le Tonkin et le gouvernement Viêt-Minh lance un mot d'ordre «privons-nous d'un repas par semaine pour donner aux pauvres le riz ainsi économisé».

    4 OCTOBRE 1945 :
    La poste de Sài-Gòn prend des plis gratuits pour la France par avion militaire.



    Drapeau Français 5 OCTOBRE 1945 :
    Arrivée du général Leclerc à Sài-Gòn.
    Le général Leclerc ne trouve à son arrivée que de maigres effectifs français : le 11ème R.I.C. constitué avec les 1 400 rescapés restés sur place, le 5ème R.I.C. et un groupement de parachutistes arrivés de Ceylan par le «Richelieu» et le «Triomphant» le 3 octobre. Sont également sur place les croiseurs «Suffren» et «Gloire».
    Le Triomphant
    Le « Triomphant » figure sur un timbre de Wallis et Futuna consacré aux navires des FNFL (Y & T Wallis et Futuna No 210).
    Le bâtiment de ligne "Richelieu", les croiseurs "Suffren" et "Gloire" et le porte-avion "Béarn" disposent d'une agence postale embarquée et d'un cachet d'agence postale.

    Voir "la poste navale française en Indochine"

    Croiseur Gloire
    Cette carte de franchise militaire de la Marine (S&W No 2MA43) est écrite à Aden oblitérée le 1/10/45 du Croiseur Gloire qui arrivera à Sài-Gòn le 15 octobre avec 330 hommes.
    lettre (pendant la période indochinoise)......................50 €

    Le « Croiseur Duquesne » effectue plusieurs missions en Extrême-Orient. Il utilise un cachet hexagonal pointillé d'agence postale apposé en bleu «CROISEUR DUQUESNE / ancre» souvent avec franchise «MARINE FRANÇAISE / SERVICE A LA MER // ancre» et griffe violette «Croiseur «DUQUESNE».

    Croiseur Duquesnes mars 1946
    Lettre du Croiseur Duquesne qui est en opération au Tonkin, avec oblitération bleue du 23/3/46
    lettre apposé en bleu pendant son affectation en Indochine... 60 €



    5 OCTOBRE 1945 :
    Arrivée du premier courrier de France, par avion militaire; il est affranchi mais sans supplément avion.

    lettre au tarif spécial sans supplément avion avec marque d'arrivée en Indochine ............100 €

    A Sài Gòn, annonce par le service des Postes que le courrier pour la métropole doit être désormais affranchi au tarif avion pour être acheminé par cette voie.

    6 OCTOBRE 1945 :
    Premier départ de courrier par avion militaire vers la France, l'Afrique, le Levant et l'Inde française, avec affranchissement avion.
    Le tarif avion de la lettre simple pour la métropole est de 15 cts + 65cts / 5g.



    Drapeau Français 5 OCTOBRE 1945 :
    Le Lieutenant de Vaisseau Blanchard obtient la libération des marins qui étaient prisonniers dans la citadelle de Hà-Nôi depuis mars 1945 et maintenus encasernés par le Viêt-Minh. Ils sont dirigés vers Hài-Phòng où ils constituent une «unité marine».
    Leur courrier est oblitéré par un cachet «POSTE NAVALE» muet et porte une griffe encadrée 55.5 x 6 mm «UNITE MARINE HAIPHONG».

    Lettre originaire de l'UNité Marine Haiphong
    Enveloppe retournée de la base navale de Shanghai et ré-utilisée oblitérée "POSTE NAVALE 24/10/45 avec griffe "UNITE MARINE HAIPHONG".
    lettre .................................................. 200 €



    5 OCTOBRE 1945 :
    Des éléments Viêt-Minh saccagent l'Institut Pasteur à Dalat.

    5 OCTOBRE 1945 :
    Mise en vente à Sài Gòn des timbres «France d'Outre-mer 1945» imprimés et surchargés en métropole et arrivés par la relève (Y& T Indochine No 296/98).

    Série France d'outre-mer

    Timbres de la FOM sur lettre
    Lettre par avion de Phnom Penh pour les Landes, affranchie à 3$50 (le tarif est de 2$40) avec les trois timbres France-d'Outre-mer surchargés, oblitérée 30/11/49

    8 OCTOBRE 1945 :
    Mémorandum franco-britannique précisant les conditions de stationnement des troupes britanniques en Indochine au sud du 16ème parallèle.

    Deux officiers français arrivent à Nhatrang sur la côte et y prennent du courrier civil qui sera expédié, non affranchi, de Sài-Gòn.

    9-10-13 OCTOBRE 1945 :
    Des camions japonais transportent du courrier de Dalat à Sài-Gòn.

    DÉBUT OCTOBRE 1945 :
    La situation des Français qui avaient été internés par les Japonais dans la région de Hà-Nôi est toujours précaire comme en témoigne la correspondance ci-dessous.

    Situation Prisonniers Hanoi
    Situation des prisonniers de Hanoi

    10 OCTOBRE 1945 :
    Une mission militaire américaine arrive à Hué et visite les Français internés.
    Elle prend leur courrier qui sera acheminé par les postes britanniques et portera au verso une oblitération mécanique continue 5 lignes ondulées avec texte «S E A BASE ARMY / POST OFFICE / 11 - OCT 45 » (S.E.A. = South East Asia) et un cachet d'arrivée à Saigon-Principal 27/10/45.

    OMEC SEA Base APO
    (Cliché J. Desrousseaux)
    lettre (origine Hué) .................................................150 €


    10 OCTOBRE 1945 :
    Ouverture à Hà-Nôi, du bureau postal militaire chinois N°186.

    Pour la poste militaire chinoise en Indochine voir l'encart "Les troupes chinoises en Indochine".






    10-12 OCTOBRE 1945 :
    Mission de l'amiral d'Argenlieu à Chungking où il rencontre Tchang-Kaï-Chek.

    Drapeau Français 11 OCTOBRE 1945 :
    Ouverture de l'annexe A du BPM 409 à Kandy (Ceylan), la plupart des navires effectuant la liaison Indochine-métropole faisant escale à Ceylan.
    Elle fait mouvement sur Colombo le 1er décembre 1945 et sera dissoute officiellement le 15 août 1946.
    Elle continue néanmoins ses activités en tant qu'annexe du BPM 180 jusqu'au 15 août 1947.
    Elle sera re-créée en juillet 1949 à Phanthiet.
    Elle assure le transit du courrier en provenance de ou en partance vers la métropole. Les plis portent souvent une griffe de navire.

    BPM 409A
    Cliché Pascal Liévin bulletin COL FRA N°117



    11 OCTOBRE 1945 :
    Un détachement de la 20ème division indienne, accompagné par des troupes françaises, arrive par avion à Phnom-Penh.

    Il utilise le F.P.O. 123.

    FPO 123 troupe indienne
    Lettre en franchise d'un soldat indien pour Bombay, oblitérée "FPO // No123 / 2 NOV 45" arrivée Bombay 8/11/45

    Le courrier des militaires français de Phnom-Penh est acheminé en franchise et les Britanniques acceptent gratuitement des messages personnels civils qui sont acheminés par avion jusqu'à Sài-Gòn.

    FPO 123 verso
    FPO 123
    Lettre d'un militaire français à Phnom-Penh passée par la poste militaire britannique. Elle est acheminée en franchise. 19/10/1945. (O.A.S. = On Active Service = F.M.)

    FPO 123 sur courrier de Phnom Penh
    Lettre en français (mention "written in French" au verso) en franchise d'un adjudant français (OAS = On Active Service justifiant la franchise militaire) de Phnom Penh pour Avignon transmis par avion jusqu'à destination (OAT = Onward Air Transport) par la poste du Commonwealth FPO 123 du 10/10/1945.


    Pour les autres FPO britanniques en Indochine voir l'encart "Les troupes du Commonwealth en Indochine".





    13 OCTOBRE 1945 :
    Réoccupation de Gia-Dinh par les troupes françaises.

    13 OCTOBRE 1945 :
    Publication d'un tarif de poste aérienne entre la France et l'Indochine 6F/5g.



    Drapeau Français Mi-OCTOBRE 1945 :
    Arrivée par avion à Sài-Gòn, des 120 premiers soldats métropolitains, éléments de la 2ème D.B., avec le lieutenant-colonel Jacques Massu.
    Arrivée de troupes métropolitaines (3 000 hommes et 200 véhicules) par le premier bateau venant de France, le « Ville de Strasbourg », suivi peu après par le « Suffren » et le « Béarn ».Il s'agit notamment du Groupement Blindé de la 2ème D.B. dit « groupement Massu ».
    Il y aura plus de 145 bateaux pour assurer le transport des troupes françaises de métropole en Indochine de septembre 1945 à mars 1946, dont une douzaine battant pavillon français.

    Carte de la réoccupation
    Carte extraite de "Histoire de la Guerre d'Indochine" par le Général Yves Gras. Elle montre les différents mouvements de troupes y compris celles venant de Chine.



    15 OCTOBRE 1945 :
    Arrestation à Phnom Penh du premier ministre cambodgien pro-japonais. Son Ngoc Thanh par le général Leclerc en personne.
    Premiers entretiens Sainteny - Hô Chi Minh à Hà-Nôi.



    Drapeau français

    OUVERTURE DU
    B.P.M. 405
    À SÀI-GÒN



    18 OCTOBRE 1945 :
    Ouverture de la Direction des Postes Militaires à Sài-Gòn, sous les ordres du colonel Jourdan.
    A partir de cette date, les postiers militaires seront considérés comme «Combattants» (décret du 18.1.57).

    Arrivée du Croiseur «Suffren » et ouverture le 21 octobre du premier B.P.M. à Sài-Gòn, c'est le B.P.M.405.

    Il utilise d'abord les anciens cachets muets «POSTES AUX ARMEES / ★ » ("postes" au pluriel) hérités de la seconde guerre mondiale.

    Lettre POSTES (pluriel)  AUX ARMEES
    Lettre affranchie en timbres d'Indochine (en principe interdits sur du courrier militaire français) et oblitérée " POSTES AUX ARMEES / ★ " (POSTES au pluriel) 6/7/46
    lettre en provenance Extrême-Orient avec ce cachet ........30 €

    Certaines unités en provenance du Levant, notamment des F.A.F.L., utilisent leur anciens cachets F.F.L. à pont.

    Cachet des FFL du levant en Indochine
    Lettre de la 1ère escadre aérienne en Indochine (SP 99025) pour la France, oblitérée de l'ancien cachet des FFL du Levant. 8/11/45

    puis de nouveaux cachets « POSTE AUX ARMEES / ★ 405 ★ » apposés en noir généralement et très rarement en bleu.

    BPM 405 avec étoiles
    Lettre recommandée oblitérée du BPM 405 (cachet avec étoiles) 11/9/52

    BPM *405* en bleu
    Lettre en franchise oblitérée du cachet "POSTE AUX ARMEES / ★ 405 ★" apposé en bleu 1/1/46

    Ultérieurement un cachet sans les étoiles sera utilisé.

    BPM 405 sans étoiles
    Avis de réception retourné par le BPM 405 avec oblitération "POSTE AUX ARMEES / 405" , sans étoile, 20/12/55

    Récipissé de mandat 19/12/45 BPM 405


    Le service des mandats est aussi rapidement rétabli comme le montre le récépissé ci-contre daté 19/12/45.

    Ainsi que le cachet de l'annexe A dont le A a été gratté (le cachet est dissymétrique).

    BPM 405 le A de l'annexe a été gratté (cachet disymétrique
    Lettre en franchise oblitérée du cachet "POSTE AUX ARMEES / 405" 19/5/48 dont la lettre de l'annexe a été grattée.

    En 1945/46, le B.P.M. 405 utilisera des formulaires spéciaux pour l'envoi de colis familiaux gratuits (sans droit de douane) aux familles en métropole.

    Colis Familial
    Étiquette de colis familial recommandé du BPM 405 pour l'envoi en franchise de douane d'un colis de 3kg de café

    Les griffes sur les étiquettes de recommandation sont soit "BPM405 encadré (voir ci-dessus) ou "SECTEUR 405-A (ci-dessous).

    griffe SECTEUR 405 A

    Le B.P.M. 405 sert de centre de tri de la Poste aux Armées en Indochine et il utilisera au début des années 50 des cachets de service "B.P.M. 405 / DEPART" et "B.P.M. 405 / ARRIVEE" que l'on trouve parfois sur le courrier.

    BPM 405 / DEPART sur lettre
    Timbre-à-date "B.P.M. 405 / DEPART" 17/4/52

    Recto d'une lettre avec au verso BPM 405/arrivée
    BPM 405 / ARRIVEE sur lettre
    Lettre adressée à un général que l'on ne trouve pas ! La lettre circule entre différents SP avant d'être envoyée au SP 54035 par le B.P.M. 402. Au verso figure le timbre-à-date "B.P.M. 405 / ARRIVEE" 13/7/53
    lettre avec cachet du B.P.M. avec ou sans étoiles .......... 15 €
    lettre avec cachet de l'annexe grattée ..................... 30 €
    lettre avec cachet "B.P.M. 405 / DEPART".................... 50 €
    lettre avec cachet "B.P.M. 405 / ARRIVEE"................... 50 €

    Le B.P.M. 405 (et ses annexes) restera le seul B.P.M. en Indochine du Sud jusqu'en décembre 1945. Il fermera en 1956 en laissant sur place un simple vaguemestre d'étapes.



    13 OCTOBRE 1945 :
    Création à Saigon de la Garde Volontaire de Libération dont le but reconnu par les autorités militaires, était de rassembler les hommes résolus qui, entassés par les Japonais dans l'enclave saigonnaise, devaient répondre à tout appel afin d'éviter l 'assassinat de familles entières par des bandes armées. L'effectif de la Garde Volontaire de Libération était de 900 hommes environ et cette unité, à la suite de ses actions, aurait eu plus de soixante-dix morts et de nombreux blessés.
    Un arrêté du 13 octobre 1945 du délégué pour la zone Sud du Haut-commissaire de France en Indochine confirme l'existence et les buts de formation.
    J.O. A.N. 24 août 1974 page 4109.

    verso
    Garde Volontaire de la Libération
    Lettre en Franchise pour la France de Saigon, oblitérée "POSTES AUX ARMEES / * " 31/5/46 et cachet déesse assise "GARDE VOLONTAIRE DE LIBERATION"



    Drapeau français

    OUVERTURE DU
    BUREAU NAVAL N°91
    À SÀI-GÒN



    OCTOBRE 1945 :
    Ouverture du Bureau Naval No 91 à Sài-Gòn. Il utilise un cachet « POSTE NAVALE BUREAU N°91 / ancre » et deux griffes linéaires "BUREAU NAVAL N° 91 ancre" (une ligne 53 mm) et "BUREAU NAVAL / N° 91 ancre " (deux lignes : 36 mm ou 30 mm).

    Poste Navale N°91 novembre 1945
    Lettre de Sài Gòn pour Toulon quelques jours après l'ouverture du bureau et oblitérée " POSTE NAVALE BUREAU No 91 / ancre» 20/11/45

    Le Bureau Naval N°91 utilisera plusieurs cachets et plusieurs griffes.

    Voir le chapitre : La Poste Navale en Indochine.



    OCTOBRE 1945 :
    Premier courrier américain en Indochine. Il passe par l'A.P.O. «465 Box T» (T pour Tonking). Cet A.P.O. fermera en février 1946.

    American Red cross de Hanoi pour la Cote des Somalis
    Courrier d'un militaire de Hà-Nôi vers la Côte des Somalis, acheminé en franchise de Hà-Nôi à Sài-Gòn 14/11/45 par la Croix-Rouge américaine. Arrivée Djibouti 24/11/45.

    20 OCTOBRE 1945 :
    Arrivée à Sài-Gòn du paquebot transport de troupes « Ville de Strasbourg». Il repartira le 16 janvier 1946.

    21 OCTOBRE 1945 :
    Référendum et élections à l'Assemblée Constituante en France.

    23 OCTOBRE 1945 :
    Au Laos, l'armée française réoccupe la rive gauche du Bassac.
    En Cochinchine, réoccupation de Thu-duc.

    25 OCTOBRE 1945 :
    Le courrier civil dans le sens Hà-Nôi vers Sài-Gòn et vice-versa est gratuit et transporté par avion militaire occasionnel.

    courrier civil
    Lettre des services civils de Hà-Nôi pour Paris, non affranchie, avec cachet de transit de Saigon-Principal ?/10/45 et mention manuscrite "reçue 5 Nov 45".
    lettre civile de ou pour Hà-Nôi affranchissement gratuit ....200 €






    Drapeau français

    LE COURRIER DU TONKIN
    VIA LA CHINE ET L'INDE

    Le courrier civil pour l'extérieur de l'Indochine emprunte aussi :
    • soit la voie de Chine, via Chungking ou Kunming, par avion militaire où est apposé un cachet de censure rectangulaire encadré 71 x 30 mm « TROUPES FRANÇAISES / EN CHINE / ----- / CONTROLÉ AU DÉPART ».

    • Lettre en franchise via Chine
      verso
      Lettre civile transportée gratuitement par avion militaire de Hà-Nôi pour Paris via la Chine où elle est censurée et oblitérée "POSTES AUX ARMEES *   * " 11/11/45
      lettre ................................................250 €

      Cette voie est aussi utilisée dans le sens Chine vers Indochine, par les militaires ayant échappé aux Japonais et qui se sont réfugiés en Chine et qui envoient des nouvelles à leur famille et amis restés sur place.

      Courrier Kunminh vers Hanoi
      verso
      Lettre d'un militaire (mention F.M.) "aux bons soins de la mission française à Kunming (Yunnan)" pour Hà-Nôi, censurée au départ et transmise par avion militaire (pas de cachet postal, mais censure militaire).

    • soit la voie de l'Inde (courrier civil oblitéré « POSTE AUX ARMEES/ ★ No  180 ★ » vu 19/11/45).

    • Lettre Hanoi France via Calcutta
      Lettre civile de Hà-Nôi vers la France transportée par avion militaire occasionnel vers Calcutta où est apposé un cachet d'origine militaire "POSTE AUX ARMEES / ★ N°180 ★ " 19/11/45
      lettre ...................................................300 €

    • soit la voie diplomatique de Chungking. Le courrier après censure est transporté par la valise diplomatique jusqu'au Ministère des Affaires Étrangères à Paris qui appose sa griffe "Ministre / Affaires Étrangères" et le courrier est oblitéré à Paris 2.

    • Lettre de Hanoi pour paris par Valise Diplomatique
      verso
      Lettre d'un adjudant du 4ème R.A.C. de Hà-Nôi, censurée en Chine, transmis par la valise diplomatique au Ministère des Affaires Étrangères Paris, où elle reçoit la griffe "Ministère des Affaires Étrangères" (mal marquée) et oblitérée à l'arrivée à "PARIS 2" 3/10/45

    Le courrier connu, par avion occasionnel ou par la valise diplomatique, n'est pas affranchi.



    25 OCTOBRE 1945 :
    Réoccupation de Thudaumot et Bienhoa.

    29 OCTOBRE 1945 :
    Réoccupation de Vin-Long.

    27 OCTOBRE 1945 :
    Parution au Journal Officiel en métropole du décret décidant la démonétisation des timbres à l'effigie du Maréchal Pétain et de la série au profit du Secours National.
    Les journaux de Sài Gon publient cette information mais indiquent que la vente continue au profit des collectionneurs !!!
    La vente est définitivement interrompue le 5 novembre.



    FIN OCTOBRE 1945:
    Prise de Mytho, siège du comité Viêt-Minh du Nam Bô, de Vinh Long et de Cantho.

    30 OCTOBRE 1945 :
    Arrivée à Sài-Gòn, venant de Chandernagor, de l'Amiral Thierry d'Argenlieu.

    Lettre du Haut-Commissariat novembre 1945
    Lettre par avion pour la Paris, à en-tête du Haut-Commissariat, affranchie à 80 cts, oblitérée Saigon 27/11/45

    Paradoxalement la première préoccupation de l'amiral d'Argenlieu sera d'éliminer ceux qui ont participé à l'administration pétainiste de l'amiral Decoux.
    Des commissions d'épuration renvoient par bateaux et avions entiers des fonctionnaires, des colons, des officiers soupçonnés d'avoir collaboré.

    Drapeau Vietminh FIN OCTOBRE 1945 :
    Devant les succès de l'armée française et en prévision d'attaques éventuelles au Tonkin, le Viêt-Minh crée des Comités de Résistance «Uy-Ban Khan-Chien» (U.B.K.C.) à côté des Comités du Peuple. Tous les éléments qui peuvent être recrutés sont organisés en bataillons (Dai Doi) et en régiments (Chi Doi) en plus des milices (Tu Vê).



    30 OCTOBRE 1945 :
    Ouverture de la ligne aérienne Kunming-Hà-Nôi par la compagnie chinoise CNAC.
    Du courrier put passer par cette voie.



    Drapeau français

    OUVERTURE DU
    B.P.M. 411
    À HÀ-NÔI

    1ER NOVEMBRE 1945 :
    Le B.P.M.411 est ouvert à Hà-Nôi, il est relié à Sài-Gòn par avion militaire. Il dessert, au début surtout, la population civile de Hà-Nôi et de Nam Dinh.
    Il utilise uniquement des timbres français et un cachet muet «POSTE AUX ARMEES / ★ » apposé généralement en bleu, puis, à partir de début 1946, de plus en plus en noir.

    Le tarif par la poste aux armées au départ de l'Indochine est de 1F50 pour l'Indochine (courrier intérieur), 2F pour les lettres pour la métropole. La taxe de recommandation est de 4F.
    A partir du 1er janvier 1946, le tarif de la lettre pour la métropole est de 3 francs, la taxe de recommandation passe à 6 francs.



    Il a été vu un cachet «POSTE AUX ARMEES / ★ » avec le chiffre 4 de 46 de au type américain (4 fermé).
    La marque de recommandation est un cachet rectangulaire encadré «R // B.P.M. 411 / N°--», vu en noir et en rouge.
    Les plis militaires aériens pour la France voyagent sans surtaxe.

    Le courrier militaire est parfois censuré et porte alors des anciens cachets et bandes.

    Lettre en franchise de Hanoi à Hué
    Lettre en franchise militaire avec correspondance relatant les conditions de vie à Hà-Nôi et confectionnée à partir d'une ancienne enveloppe, d'un sergent de la citadelle de Hà-Nôi pour Hué, oblitérée « POSTE AUX ARMEES ★ » 18/1/46 en bleu, transit "État-major de Place à Saigon" (écriture manuscrite différente de celle du destinataire) et censure militaire.

    Lettre en franchise cachet bleu
    Lettre en franchise militaire de Hà-Nôi (SP 50.679), oblitérée "POSTE AUX ARMEES / ★ " 16/1/46 en bleu et sans censure apparente.

    Les lettres avec un simple cachet "POSTE AUX ARMEES / ★ " n'ont pas été conservées par les négociants ou les collectionneurs car considérées comme trop communes et difficiles à localiser. De plus, vu les tensions et incertitudes politiques du moment, le courrier à cette époque a été envoyé la plupart du temps en recommandé. Les lettres simples, d'origine certaine, sont plus rares que les lettres recommandées.

    A partir de janvier 1946, les timbres sont oblitérés du cachet «POSTE AUX ARMEES / ★ 411 ★ », apposé à l'encre bleue au début de l'année puis en noir.

    BPM 411 de Hanoi janvier 1946 oblitération bleue
    Lettre recommandée militaire de Hà-Nôi pour la Haute-Garonne, affranchie à 6F (taxe de recommandation uniquement) et avec oblitération bleue "POSTE AUX ARMEES / ★ 411 ★" 16/1/46 et recommandation provisoire manuscrite

    BPM 411 avec griffe
    Lettre recommandée civile de Hà-Nôi pour Paris affranchie à 9F (LSI : 3F + 6F recom) oblitérée « POSTE AUX ARMEES / ★ 411 ★ » 20/1/46 en bleu, avec griffe de recommandation rouge


    BPM 411 pour l'Argentine
    Lettre commerciale pour l'Argentine affranchie au tarif étranger du 1er février 1946 (10 F) et oblitérée en bleu "POSTE AUX ARMEES / ★411★" 29/3/46


    BPM 411 en noir
    Cachet du BPM 411 apposé en noir le 9/6/46 sur lettre simple commerciale

    lettre de Hà-Nôi en 1945 (cachet simple origine certaine) ....100 €
    lettre de Hà-Nôi en 1946 (cachet simple origine certaine) .... 80 €
    lettre avec cachet du B.P.M. en noir janvier à juin 1946 LSI ..45 €
    lettre avec cachet du B.P.M. en bleu janvier à juin 1946 LSI ..50 €
    lettre avec cachet du B.P.M. janvier à juin 1946 pour l'étranger ............................................................75 €

    Le B.P.M. 411 quittera Hà-Nôi le 15/6/46 et s'installera à Vientiane le 1er juillet 1946.






    Drapeau Viet-Minh

    MARQUES POSTALES DE SERVICE DE LA V.N.D.C.C.H.
    EN VIÊTNAMIEN

    Au Tonkin et en Annam de nouveaux timbres-à-date et de nouvelles griffes de service de la poste de la VNDCCH font leur apparition conformément à la politique de vietnamisation du gouvernement :

    tad Buu Tin Hanoi tad HANOI CHANH THAU CUC / BAC BO
    «HANOI CHANH THAU-CUC / BUU TIN» (Hanoi Recette Principale / service télégraphique), «HANOI CHANH THAU-CUC / BAC BO» (Hanoi Recette Principale / zone nord (Tonkin)

    ஃ «HANOI CHANH THAU-CUC / BUU TIN» (Hanoi Recette Principale / service télégraphique),

    ஃ «HANOI CHANH THAU-CUC / BAC BO» (Hanoi Recette Principale / zone nord (Tonkin))


    Etiquette de recommandation de Hanoi Chanh Thau-Cuc
    Étiquette de recommandation de Hanoi Chanh Thau Cuc

    cachet Hanoi CHANH THAU CU GHI SE 17 tad hanoi Ngan Phieu
    «HANOI CHANH THAU-CUC / GHI-SHE 17» (Hà-Nôi Recette Principale / guichet 17) «HANOI CHANH THAU-CUC / NGAN PHIEU» (Hà-Nôi Recette Principale / mandats), Ici la lettre S est utilisée à la place d'un 5.

    ஃ «HANOI CHANH THAU-CUC / NGAN PHIEU» (Hà-Nôi Recette Principale / mandats), ici la lettre S est utilisée à la place d'un 5.


    ஃ «HANOI CHANH THAU-CUC / GHI-SHE 17» (Hà-Nôi Recette Principale / guichet 14) existe avec différents numéros,


    tad HANOI Central
    «HANOI TRUNG-UONG / BAC-BO» (Trung-Uong = central, Bac-Bo = région nord = Tonkin)

    ஃ «HANOI TRUNG-UONG / BAC-BO» (Trung-Uong = central, Bac-Bo = région nord = Tonkin).

    En province, les timbres-à-date sont également progressivement modifiés : ils portent le nom du bureau et en bas "BUU DIEN CUC" (P.T.T.).

    tad VIET TRI BUU DIEN CUC tad Nam-Dinh
    On notera que les millésimes sont souvent absents

    Plis NON philatéliques :
    lettre avec timbre-à-date VNDCCH au départ de Hà-Nôi ........ 50 €
    lettre avec timbre-à-date VNDCCH ....autres villes ......... 150 €


    Note : Prévoyant un conflit avec les Français, la VNDCCH réquisitionnera tous les métaux disponibles en vue de préparer des armes. Ce qui laissera peu de matériaux pour la confection du matériel postal. Cela explique l'absence dans de nombreux cas des millésimes des timbres-à-date ainsi que la petite taille des griffes postales de service. Par contre les griffes de propagande "utiles à la cause" se multiplieront.


    La poste de la VNDCCH a utilisé de nouvelles griffes de service toutes en vietnamien, conformément à la politique nationaliste du gouvernement. On connaît :
    • gia lai nguoi gui (retour à l'envoyeur),

    • Griffe retour à l'envoyeur

      lettre pour le Laos retour à l'envoyeur
      Lettre recommandée commerciale de Hà-Nôi pour Vientiane (Laos) affranchie au tarif (45 cts), oblitérée "HANOI-A / TONKIN" 1/9/45 mais retournée à l'envoyeur, les relations avec le Laos étant inexistantes à cette date. Au verso cachet "HANOI R.P. / TONKIN" 1/9/45 et "HANOI CHANH THAU CUC / BAC BO" 22/9/45

    • trao lai gui gui (retour à l'expéditeur)

    • Khong xin linh (non réclamé),

    • Griffe khong xin linh

      Griffe Khong xin linh
      verso
      Lettre de Hà-Nôi pour Vinh 20/1/46, affranchie au départ à 15 cents et taxée à l'arrivée à Vinh à 30 cts (double de l'insuffisance le tarif est de 30 cts) avec griffe "Khong xin linh" et en français retour à l'envoyeur

    • Nguoi gui dan tem lay (affranchi par l'expéditeur), (se rencontre sur beaucoup de lettres philatéliques passées réellement par la poste).

    • Griffe affranchie par expéditeur

    • Khong binh là ai (rebuts).

    • Lettre envoyéé aux rebuts
      verso
      Photocopie d'une lettre de Tourane/Danang à Hué, non affranchie au départ et taxée à l'arrivée 60 cts (soit le double du tarif de 30 cts), taxe apposée en timbres de l'État français, mais la lettre n'a pu atteindre son destinataire (mention manuscrite "Khong denh lai tra lai") et est envoyée aux rebuts griffe "Khong binh là ai".

    • Khong den linh (ne s'est pas présenté pour retirer son pli)

    • Griffe Khong den linh

    • Gia thông dinh-chi (service suspendu)


    • Phat. Lan chat (distribution impossible).


    • Griffe Phat lan chat

    • Di-Khong de dia-chi (destinataire parti sans laisser d'adresse)

    • Bo (rebuts)
    • BO (rebuts)



    Drapeau Français 2 NOVEMBRE 1945 :
    Arrivée à Sài-Gòn des premiers éléments de la 9ème D.I.C. qui sera chargée en mars 1946 de débarquer au Tonkin.
    Les transports de troupes repartent avec du courrier "par voie de surface".

    Entier 8cts avec aff complémentaire
    Entier carte postale à 8 cts RF, arrivé en 1941, avec complément d'affranchissement pour Grenoble, oblitéré Saigon-Principal 1/11/45.



    DÉBUT NOVEMBRE 1945 :
    Le Commissaire de la République à Sài-Gòn, Jean Cédille, crée un Conseil Consultatif de la Cochinchine composé de représentants nommés par le Haut-commissaire.

    insigne de manche Lao-Issara
    6 NOVEMBRE 1945 :
    Hô Chi Minh somme le roi du Laos d'abdiquer et crée un gouvernement communiste. Jusqu'en 1950 il soutiendra le mouvement Lao Issara nationaliste et indépendantiste puis en 1950 le Pathet Lao, d'obédience strictement communiste.
    En 1945-46, les unités Viêt-Minh, aidées par les Japonais et les Siamois gêneront la reconquête française. (On ne connaît pas de courrier spécifique mais des billets de banque "Lao Issara" ont été imprimés à cette époque).

    Billet lao issara verso
    Billet de banque Lao-Issara de 50 atts émis en 1945-46
    (World Paper Money catalogue no A3)


    8 NOVEMBRE 1945 :
    Dégagement de la route du Cambodge à partir de celui-ci (Tayninh et Trangbang).
    Reddition des Caodaistes à Tayninh.

    9 NOVEMBRE 1945 :
    Dernière date pour l'envoi de courrier de France vers l'Indochine sans supplément avion.



    10 NOVEMBRE 1945 :
    Ré-ouverture de la ligne de chemin de fer Phnom Penh - Bangkok.

    Drapeau français 11 NOVEMBRE 1945 :
    Le BPM 180 est transféré de Chandernagor à Calcutta.
    Il servira d'annexe au BPM 405 à partir du 16/8/46 et sera dissous le 31/1/49.

    BPM 180 12/46
    Lettre recommandée affranchie à 9F oblitérée "POSTE AUX ARMEES / N°180 " 2/12/46, avec ☨ dans la levée et griffe de recommandation provisoire "SECTEUR POSTAL N°180" arrivée 8/12/46



    11 NOVEMBRE 1945 :
    Le Parti Communiste Indochinois n'existe plus officiellement. Il s'agit de brouiller les cartes dans un subtil jeu politique.
    Réoccupation de la «route du Nord» de Honqnan à Locninh et Bupop.
    Réoccupation de Longxuyen.
    Réoccupation de Loc-Ninh.

    12 NOVEMBRE 1945 :
    Arrivée du premier avion Dakota civil apportant du courrier de France. Ce courrier, posté en France avant le 9 novembre, est sans supplément avion.

    Il repart le 13 avec le courrier en attente, avec affranchissement avion.

    Courrier aérien nov 45
    Lettre de moins de 5g pour Nice, oblitérée 4/11/45 affranchie à 80 cts (15 cts LSFC + 65 cts / 5 g surtaxe aérienne pour la métropole). Elle prend le premier vol disponible le 13/11

    Lettre par avion au tarif
    Verso
    Lettre par avion de 5 à 10 g, au tarif, affranchie à 1$45 (15 cts LSFC + 2 x 65 cts/5g), oblitérée "NHA-TRANG / ANNAM" 18/11/45 et transit Saigon-Principal 27/11/45

    A partir du 13 novembre 1945 et jusqu'à la réouverture de la ligne régulière d'Air France le 11 juin 1946, il y aura des vols "irréguliers" entre la métropole et l'Indochine : en moyenne un vol civil hebdomadaire et un avion militaire entre temps.

    Courrier avion France Indochine
    Lettre par avion de Charente-Maritime pour Sài-Gòn affranchie au tarif exact (LSFC : 2F + surtaxe aérienne 6F/5g tarif du 13/10/45) et oblitérée 30/11/45




    MI-NOVEMBRE 1945 :
    Une liaison régulière aérienne est assurée entre Hà-Nôi et Sài-Gòn.

    15 NOVEMBRE 1945 :
    Parution du premier numéro du Journal Officiel de la Fédération Indochinoise créant l'État Indochinois, avec à sa tête un Conseil de Gouvernement Fédéral. Ce dernier ne comprend aucun Indochinois..

    Premier numéro du Journal Officiel

    Conseil fédéral

    15-16 NOVEMBRE 1945 :
    Le Viêt-Minh est chassé de Dalat par les Japonais sur l'instruction des Britanniques.
    Le courrier saisi à la poste de Dalat occupée par le Viêt-Minh parvient à Sài-Gòn.

    17 NOVEMBRE 1945 :
    Occupation de Ban Me Thuot puis de Nhatrang (le 19 par le «Richelieu»).

    Drapeau Cambodge 17 NOVEMBRE 1945 :
    Accord avec le Roi Sihanouk sur la réouverture des postes civiles au Cambodge. Le reste des timbres locaux d'Indochine (à l'exception des timbres «Pétain» et «Secours National»), puis les timbres arrivés de Paris seront utilisés.

    A la fin 1945, le courrier des militaires français au Cambodge est, la plupart du temps, sur formulaire militaire britannique.

    Un cachet provisoire de confection locale 29/15mm «fleuron PHNOM-PENH fleuron / CAMBODGE // ★(avec ou sans quantième du mois)» est utilisé en novembre et décembre.

    cachet local de Pnom penh
    Formulaire aérogramme britannique en franchise envoyé par un lieutenant du Commissariat de la République à Phnom Penh pour Brest, oblitéré du cachet local «fleuron PHNOM-PENH fleuron / CAMBODGE // » 29/11/1945 et cachet de transit Saigon Principal 30/11/45
    lettre avec cachet provisoire .........................… 150 €

    Puis un cachet définitif sera confectionné et mis en service mi décembre.

    aérogramme et cachet définitif
    verso
    Formulaire aérogramme britannique en franchise utilisée par un sous-lieutenant français pour la France avec oblitération "PHNOM-PENH / CAMBODGE" (type définitif) 17/12/45, et transit Saigon-Principal 18/12/45
    lettre avec cachet définitif fin 45 début 46 ............. 100 €



    17 NOVEMBRE 1945 :
    Départ de Sài-Gòn vers la France du «Pasteur» avec des rapatriés sanitaires. Il fera plusieurs rotations avec départ les 8 février et 7 juin de Sài Gòn.
    A leur arrivée les rapatriés, passent une visite médicale, reçoivent une «carte de rapatrié» (exemple ci-dessous) et un pécule.

    Carte de rapatrié
    intérieur
    Carte de Rapatrié d'un Médecin Lieutenant-colonel Rapatrié Sanitaire de Sài Gòn le 5/7/46 par le "Pasteur". Le modèle de carte était initialement prévu pour les rapatriés d'Allemagne et l'officier était en Indochine depuis le 13/1/39.

    Drapeau Viet-Minh 21 NOVEMBRE 1945 :
    Ordonnance Viêt-Minh sur l'organisation des pouvoirs publics et qui crée des hiérarchies et responsabilités bien définies.
    Au sommet une Assemblée Populaire qui élit un Comité Exécutif. Assemblées et Comités sont créés à tous les échelons.



    21 NOVEMBRE 1945 :
    Arrivée à Toulon du croiseur «Suffren» qui ramène 500 Rapatriés d'Indochine dont 400 sanitaires.
    Le courrier est oblitéré d'un cachet «POSTE / NAVALE» type en opposition.




    Drapeau Indochine

    MARQUES ADMINISTRATIVES
    DU C.E.F.E.O.

    L'administration qui gère le C.E.F.E.O, tant à Paris qu'en Indochine, utilise de nombreux cachets administratifs.
    Les plis sont généralement transportés par dépêche close similaire à la « valise diplomatique » vers les ministères concernés et sont postés à Paris.

    Le courrier administratif reçoit, dans les deux sens, des cachets et griffes administratifs :
    • griffe violette «HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE POUR L'INDOCHINE / Agence de l'INDOCHINE / 20 Rue de la Boëtie - PARIS-8°», et grand cachet double cercle violet 40/27mm «Corps de Liaison Administrative / ★ Extrême Orient // Le / Vaguemestre», avec un cachet administratif déesse assise violet «HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE EN INDOCHINE / - Agence de l'Indochine -».

    • Lettre de l'Agence de l'Indochine
      Lettre recommandée administrative avec griffe violette «HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE POUR L'INDOCHINE / Agence de l'INDOCHINE / 20 Rue de la Boëtie - PARIS-8°», grand cachet double cercle violet 40/27mm «Corps de Liaison Administrative / Extrême Orient // Le / Vaguemestre» et cachet administratif déesse assise violet «HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE EN INDOCHINE / - Agence de l'Indochine -» oblitérée PARIS VIII 8/4/47.

    • cachet administratif « MINISTERE DE LA FRANCE D'OUTRE-MER ★ / COMMISSION / DE / L'INDOCHINE»

    • Commission de l'Indochine
      Lettre de Canton postée à Paris VII avec «MINISTERE DE LA FRANCE D'OUTRE-MER / COMMISSION / DE / L'INDOCHINE» 30/4/48

    • cachet « HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE POUR / ★ L'INDOCHINE ★ // VAGUEMESTRE».
    • Vaguemestre du Haut-Commissariat
      Lettre d'un garde du Haut-Commissariat avec cachet de franchise « HAUT COMMISSARIAT DE FRANCE POUR / L'INDOCHINE // VAGUEMESTRE» et oblitéré "POSTE AUX ARMEES T.O.E." 20/1/48

    • Cachet administratif «★MISSION DE LIAISON ★ / DU C.E.F.E.O. PARIS / (ancre)»

    • Franchise de la Mission CEFEO Paris
      Lettre originaire de la "MISSION DE LIAISON / DU C.E.F.E.O. PARIS // (ancre)" affranchie à 4F50 avec oblitération mécanique "BAISSE DES PRIX / RELEVEMENT / DU PAYS" et couronne "PARIS 81 / RUE DES CAPUCINES" 25/6/47

    • Cachet administratif « FORCES FRANÇAISES D'EXTREME ORIENT / COURRIER // (déesse assise)»

    • Forces Françaises d'E.O.
      Courrier du BPM 405 passé par "la valise" de Sài-Gòn à Paris où il est posté à PARIS 81 qui dessert certains ministères, avec cachet administratif déesse assise « FORCES FRANÇAISES D'EXTREME ORIENT / COURRIER // (déesse assise)» 11/2/1947

      CEFEO échelon arrière
      Lettre de Paris pour Sài-Gòn avec cachet administratif de franchise "DIRECTION DE LA POSTE MILITAIRE / ECHELON ARRIERE / C.E.F.E.O." et oblitération "POSTE AUX ARMEES / " 25/7/47.
      lettre cachet administratif à partir de ................ 40 €



    Face-à-face VNDCCH-Armée Française
    Page Flèche
    1
    Chronologie 10-9-45
    21-11-45
    24-11-45
    31-1-46
    1-2-46
    1-3-46



    Retour en tête de page


    Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"