LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+ 

 

Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"





Accès à la chronologie des autres années : Août-1939 Juil-1940 1940 (Juil-Déc) 1941 1942 1943 1944/Mar.45




Encarts thématiques : La Poste militaire Japonaise Historique des relations postales avec la métropole
1940-1945 Le courrier intérieur 1939-1940 courrier avec la métropole 1940-1942 communications avec la zone occupée 1940-1942 communications avec la zone " non occupée " 1942-45 communications après novembre 1942 1940-1945 Le courrier international






JANVIER 1941 :
Roosevelt donne la priorité à une lutte anti-allemande si les U.S.A. sont amenés à rentrer en guerre.

JANVIER 1941 :
Le gouvernement du Maréchal Pétain demande aux USA de faciliter l'envoi des troupes françaises de Djibouti et d'avions français de la Martinique vers l'Indochine. Washington ne donne pas suite.






CARTES FAMILIALES INTERZONES
JANVIER-JUIN 1941

Drapeau Indochine Drapeau Français JANVIER 1941 :
Le système des cartes interzones est étendu à l'Indochine. Des cartes seront d'abord confectionnées localement, puis les cartes arrivées de métropole seront utilisées.


Il a été signalé : (Voir en particulier "l'Entier Postal" No 56ns de janvier 2001):
  • des cartes locales sans timbre pré-imprimé ni indication de port-payé avec texte préétabli à compléter ou à biffer. Ces cartes, lorsqu'elles étaient affranchies, furent refoulées en métropole car les timbres mobiles étaient interdits (du texte subversif pouvait être caché sous le timbre). Seules les cartes en franchise militaire (FM) ont pu être distribuées en zone occupée.
  • CP interzone en FM
    verso
    Carte de confection locale utilisée en franchise militaire de Hà Nôi pour Brest 3/1/41. La partie imprimée ne donne aucune indication sur la possibilité, ou non, de mettre un timbre. Une "puce" mal marquée et l'absence de griffe "inadmis" semble indiquer que la carte a bien été acheminée vers Brest.

    carte interzone avec timbre mobile
    verso
    Carte de confection locale au même texte que celles de métropole mais avec timbre mobile à 8 cts de Hà Nôi 16/1/41 pour l'Ille et Vilaine, avec censure allemande et griffe "INADMIS". Du fait de la présence d'un timbre mobile, ce qui était interdit en zone occupée, la carte bien qu'ayant passé une censure allemande est "inadmise».

  • Des cartes similaires à affranchir mises en service à Shanghai. On en trouvera aussi en Afrique et en Océanie, ce qui laisse penser que les informations concernant l'interdiction de mettre un timbre mobile n'ont pas été transmises en même temps que le libellé exact du texte imprimé à compléter ou à biffer qui est exactement le même dans toutes les colonies.
  • CP Interzone Shanghai
    verso
    Carte interzone à affranchir du 20/4/1941, passée par le transsibérien, censurée par la Wehrmacht, refoulée dans une première étape (griffe "inadmis") à cause du timbre mobile puis autorisée et transmise en mai 1944 (les territoires contrôlés administrativement par les Japonais, ce qui était le cas de Shanghai, étaient considérés comme "amis" et leur courrier affranchi pouvait théoriquement passer en zone occupée)

  • Des cartes de métropole, arrivées vers le 10 février 1941 au type 1 (texte préimprimé à compléter ou à biffer).
  • Carte interzone type 1 du Tonkin vers Nantes
    verso
    Carte au type 1 avec signature sous la vignette, de Phong-Tho au Tonkin pour Nantes en zone occupée, oblitérée du 17/6/41.Arrivée 28/8/41 (mention manuscrite et cachet de facteur hexagonal)

  • Une carte similaire, sans la signature HOURIEZ sous la vignette, aurait également été utilisée en Indochine et peut-être fabriquée sur place.
  • Des cartes de métropole, arrivées vers le 6 juillet 1941 au type 2 (texte "libre") ( (voir à cette date).
Ces cartes sont utilisables pour la correspondance entre la zone occupée et l'Indochine dans les deux sens. Les cartes venant de métropole peuvent être envoyées par avion. La taxe est alors payée au guichet et la carte reçoit une griffe "surtaxe aérienne payée" à son passage à Paris avec le montant. Dans l'autre sens, il n'y a aucune trace postale mais certaines cartes portant un cachet de transit en métropole (réexpédition) laissent à penser que cette possibilité existait également. On ne sait à partir de quelle date et quelle était la procédure.

[Voir le chapitre "Communications avec la zone occupée"]







GUERRE FRANCO-SIAMOISE

Drapeau Indochine Drapeau Siam 16 JANVIER 1941 :
Début des affrontements militaires en bataille rangée entre l'armée d'Indochine et les Siamois sur le Laos et le Cambodge. L'armée de terre franco-indochinoise est défaite et de nombreux soldats indochinois désertent.

[Voir encart spécial «La Guerre franco-Siamoise 1941-1946».]



17 JANVIER 1941 :
Victoire navale française contre les Siamois à Koh Chang.

11 MARS - 9 MAI 1941 :
Traité de Tokyo : Sous la pression des Japonais, un armistice puis un traité sont signés avec le Siam ; la France rétrocède au Siam des provinces cambodgiennes et laotiennes cédées à la France en 1907. Elles représentent 70 000 km² peuplés de 500 000 habitants.

[Voir encart spécial «La Guerre franco-Siamoise 1941-1946».]





FIN JANVIER 1941 :
Les premiers navires japonais se présentent à Sài Gòn.

Tarifs Télégrammes
10 FÉVRIER 1941 :
Modification des tarifs postaux concernant les télégrammes (voir ci-contre).






Arrivée en Indochine des premières cartes interzone de métropole au type 1 (texte préimprimé à compléter ou à rayer).

[voir le chapitre "Communications avec la zone occupée].





21 MARS 1941 :
Modification des tarifs des colis postaux intérieurs.

Tarif colis postaux intérieurs
suite



13 AVRIL 1941 :
Le Japon signe un traité d'amitié et de non-agression avec l'U.R.S.S.. Il est alors clair qu'il vise l'Asie du Sud-Est.

23 AVRIL 1941 :
Mort du Roi du Cambodge S.M. Monivong.

drapeau Indochine PRINTEMPS 1941 :
Les sectes qui bénéficiaient jusqu'à la défaite de juin 40 de la bienveillance du ministre des Colonies Georges Mandel sont poursuivies sous l'administration Decoux.
Le «pape» caodaiste est déporté aux Comores et le chef de la secte des Hoa Hao est interné dans un hôpital psychiatrique.
Les japonais profiteront de l'occasion pour récupérer les adeptes de ces sectes pour leur propagande anti-française, notamment à partir de l'automne 1942.



12 MAI 1941 :
Mise en service progressive en métropole de cartes familiales interzone dont le verso comporte, en plus de la notice d'utilisation, sept lignes pointillées "librement" utilisables (type 2). Ces cartes arriveront en Indochine le 6 juillet 1941 (voir ci-dessous).

MAI 1941 :
Les U.S.A. font bénéficier la Chine de la loi sur le prêt-bail (Lend-Lease).

6-16 MAI 1941 :
Accords économiques entre le gouvernement de Vichy et le Japon.
Des concessions minières, agricoles, hydrauliques sont octroyées à des sociétés franco-nipponnes (Une de ces sociétés la Dai Nan Koosi sera notoirement une couverture pour les services d'espionnage et de propagande civils japonais).
Une convention d'établissement et de navigation accorde aux ressortissants et sociétés japonais en Indochine et aux navires de commerce japonais dans la partie indochinoise le bénéfice de la «clause de la nation la plus favorisée».
Le tiers (en valeur) des importations en provenance du Japon est réservé aux missions nippones installées en Indochine.

Ces décisions économiques entraîneront un vif mécontentement des populations autochtones qui verront les productions de riz partir chez les Japonais et créer la famine en Indochine. Les Français en seront tenus responsable autant que les Japonais.



Invasion des Balkans

AVRIL-MAI 1941 :
Offensive éclair allemande sur les Balkans.
Deux timbres des îles Marshall imprimés se-tenant montrent des scènes de guerre en Grèce et en Yougoslavie (Y&T Marshall Nos 345/46).
Le courrier de métropole pour l'Indochine qui empruntait l'Orient-Express ou le Simplon-Express pour rejoindre les lignes aériennes Imperial Airways ou KLM en Irak ou en Palestine vers Bangkok ou Singapore ne peut plus passer. Le courrier venant d'Indochine par la même voie pour la zone non-occupée sera détourné à partir du Proche-Orient vers l'Afrique du Sud puis l'Afrique Occidentale, les Açores et le Portugal.



Drapeau Japonais

LE COURRIER COMMERCIAL JAPONAIS EN INDOCHINE

Le courrier commercial intérieur d'origine japonaise porte en Indochine une marque de censure japonaise au départ et à l'arrivée. Il n'y a pas trace de censure française, bien que les plis soient transportés par les postes de l'Indochine.

Censure "ordinaire" Censure Kempetai
Marques de censure japonaises utilisées sur le courrier d'origine japonaise à l'intérieur de l'Indochine. A gauche le censeur appose dans la case du bas son "hanko" (signature). Les marques varient d'une ville à l'autre mais les trois caractères en haut à gauche (Ken'etsu zumi = autorisé par la censure) se retrouvent sur toutes les marques.
A droite cachet de censure non signé de la gendarmerie japonaise.


Lettre Japonaise censurée
verso
Lettre commerciale d'une société japonaise à Hà Nôi pour Hué avec censure au départ de type classique (avec signature du censeur en bas dans un cercle) et censure de la police militaire (Kempetai) à l'arrivée à Hué.

Lettre censurée de Haiphong pour Hanoi
Lettre recommandée (étiquette arrachée pour vérifier que rien n'était écrit en dessous ?) commerciale japonaise de Haiphong pour Hà Nôi 27/11/43, affranchie à 36 cts (LSI : 6 CTS + 30 cts recom.), avec censure japonaise.

Le courrier civil pour le Japon porte à l'arrivée une bande de censure rouge sur blanc («Censuré par le Ministère des Communications du Grand Empire du Japon»).

Lettre Hanoi Yokohama par avion
verso
Lettre par avion de moins de 5g affranchie à 80 cts (LSE: 40 cts + surtaxe aérienne 40cts/5g), oblitérée Hà Nôi 9/9/42, censure française au verso "HANOI RP BIS", censure japonaise au départ d'Indochine (en rouge) et bande de censure à l'arrivée avec "hanko" "20".

Le cachet de censure se lit «Censuré par le Ministère des Communications du Grand Empire du Japon»  [Voir « Civil and Military Censorship during World War II » page 246+).
Il porte, ou non, un numéro de lecteur sur le pont.


Dans le sens Japon vers l'Indochine, le courrier ne porte pas de marque de censure au départ mais est censuré à l'arrivée par les autorités françaises.

Lettre censurée du Japon vers l'Indochine
verso
Lettre par voie de surface de Tokyo pour Uong-Bi (Tonkin) affranchie à 44 sen oblitérée du 7/2/42, arrivée HANOI 10/4/42 avec censure française et daguin solo de propagande "Produisez / et achetez / Indochinois"
Lettre en provenance d'Indochine pour le Japon avec bande de censure française à l'arrivée ...........................85 €






Drapeau Viet-Minh

CRÉATION DU VIÊT-MINH

10 AU 19 MAI 1941 :
Nguyên Ai Quoc organise à Tsin-Tsi, en Chine méridionale dans la province du Kwang-Si (100 km au nord de Cao Bang, dans la grotte Pac Bô, un «Congrès» des cadres de différents partis nationalistes, dont le Front Démocratique Indochinois.
Ce congrès fonde le Viêt-Minh : «Viêt-Nam Doc Lap Dong Minh Hoi» (Ligue unifiée pour l'Indépendance du Viêt-Nam), large front national rassemblant non seulement les ouvriers, les paysans, les petits bourgeois et les bourgeois nationaux mais aussi les propriétaires terriens "patriotes".
Aucune mention n'est faite du parti communiste bien qu'il soit très présent, ce qui concilie les bonnes grâces des Chinois locaux.
Les Communistes menés par Hô Chi Minh, exploitent la fibre patriotique contre le «fascisme » japonais et français et entame une action politique en profondeur en encadrant la population et en établissement une structure politique dans tout le pays.
Le but des communistes est de créer un régime «démocratique» avec large base populaire. Les autres mouvements nationalistes ne cherchent que l'Indépendance et n'ont aucun plan sur l'avenir politique au-delà.
A ces fins, le Viêt-Minh crée une organisation verticale en «Bô» (régions) (Bac Bô : Tonkin, Nam Bô : Cochinchine et Trung Bô : Annam), provinces, secteurs, communes, villages et quartiers. Chaque circonscription est placée sous la responsabilité d'un Comité composé de délégués élus mais dont le président est désigné par la circonscription supérieure.
Un timbre sera émis en 2001 pour commémorer le 60ème anniversaire (Y&T Viêt-Nam No 1986) du congrès de Tsin Tsi.

60ème anniversaire



Fondation du mouvement des Pionniers
La Fondation du mouvement « Jeunes Pionniers » en 1941 est célébrée par des timbres du Viêt-Nam Nord (Y&T Viêt-Nam Nord No 222/223 et Viêt-Nam Socialiste No 1985).
Pionniers



JUIN 1941 :
Des négociations s'ouvrent entre les U.S.A. et le Japon.

Opération Barbarossa

JUIN 1941 :
Début de l'offensive allemande contre l'U.R.S.S. (Opération Barbarossa).
Un timbre des îles Marshall est consacré à cette invasion (Y&T Marshall No 359).

Peu de temps après l'invasion, le transsibérien venant de l'Est n'atteint plus Moscou. Il s'arrête plus à l'Est (Samara) et le courrier de Chine et d'Indochine prend une route "Sud" vers la Géorgie soviétique (Tiflis), rejoint Istanbul et ensuite, pour un temps, prend le train Simplon-Express ou Orient-Express.
1941 :
Deux timbres représentant le temple d'Angkor avec l'effigie du Maréchal Pétain en coin sont imprimés, vendus à Paris et envoyés en Indochine (Y&T Indochine No 222/23). Ils n'arriveront qu'en janvier 1946 et ne seront pas mis immédiatement en circulation. En juillet 1946, la pénurie de timbres-poste obligera à les utiliser après apposition d'une surcharge RF sur l'effigie du Maréchal (voir à cette date).
En 1944, un nouveau tirage sera effectué en métropole avec surcharge au profit des oeuvres coloniales. Cette nouvelle série, vendue à Paris, ne sera pas envoyée en Indochine.

Timbres Pétain au profit du Secours National
Oeuvres coloniales
Timbres non-émis en Indochine mais vendus à Paris

12 JUIN 1941 :
Dernier bateau parti de Sài Gòn pour la métropole et qui arrivera effectivement à Marseille (le 2/11/41) via Madagascar. Les suivants qui partiront de Sài Gòn seront arraisonnés dans le détroit de Malacca ou au large de l'Afrique du Sud.


drapeau Indochine JUIN 1941 :
Création en Indochine du «Service de l'Information - Propagande - Presse» confié au capitaine de vaisseau Robbe. Ce service couvre aussi la censure.

27 JUIN 1941 :
Arrêté du Gouverneur Général créant un «Conseil Fédéral d'Indochine» composé uniquement d'autochtones nommés par le Gouverneur Général.






CARTES FAMILIALES INTERZONES
JUILLET-NOVEMBRE 1941

Drapeau Français Drapeau Indochinois 6 JUILLET 1941 :
Arrivée en Indochine des nouvelles cartes interzones au type 2 (texte "libre").

  • Entier Iris type 2 (ACEP No 163 Ib) 8 lignes au verso et correspondance «libre», 107 mm entre le début du mot FRANCE et le bord gauche de la vignette, et avec signature HOURRIEZ sous la figurine (Type 2a), .
  • Entier Iris type 2 (ACEP No 163 Ib) 8 lignes au verso et correspondance «libre», 113mm entre le début du mot FRANCE et le bord gauche de la vignette sans signature HOURRIEZ sous la figurine, (type 2b) . (Voir article de Jean-Louis Narjoux dans l'Entier Postal No 56 de janvier 2001).

Type 2b
verso
Entier au type 2 sans signature sous la vignette, refoulé car mis à la boîte le 6/10/41 après le dernier bateau avant Pearl Harbor.

carte interzone type 2 de Chapa pour Nantes postée après le dernier bateau et distribuée en 1946
verso
Carte au type 2, sans signature sous la vignette, postée le 25/11/41 bien après le dernier bateau vers la métropole. Elle est oblitérée "CHAPA / TONKIN" 25/11/41 sera distribuée en 1946.Le destinataire a changé d'adresse et se trouve maintenant à Cholet. Cachet de transit "CHAVAGNES EN PAILLIERS / VENDEE 4/2/46

Ces cartes sont utilisables pour la correspondance entre la zone occupée et l'Indochine dans les deux sens. Les cartes venant de métropole peuvent être envoyées par avion. La taxe est alors payée au guichet et la carte reçoit une griffe "surtaxe aérienne payée" à son passage à Paris avec le montant. Dans l'autre sens, il n'y a aucune trace postale mais certaines cartes portant un cachet de transit en métropole (réexpédition) indiquent que cette possibilité existait également. On ne sait à partir de quelle date et quelle était la procédure.

[Voir le chapitre "Communications avec la zone occupée"]




JUILLET 1941 :
Vente en métropole de timbres consacrés à la "Défense de l'Empire" (Y&T Indochine No219/221 et Koung Tchéou 135/37). Ils ne seront pas envoyés dans les colonies et ne seront vendus qu'à Paris et par conséquent n'auront pas pouvoir d'affranchissement.
Des années plus tard ces timbres seront envoyés en Indochine par des particuliers et se retrouveront sur des plis ayant voyagé, par complaisance et / ou inattention des postiers.

Défense de l'Empire
Série non émise en Indochine

Timbres défense de l'Empire sur lettre
verso
Lettre philatélique affranchie à 10 piastres par avion pour les USA avec (sans valeur d'affranchissement) les trois timbres de Kouang Tcheou "Défense de l'Empire" oblitérés 3/3/49 et arrivée New-York 8/3/49. Le 10$ était à lui seul suffisant pour l'affranchissement et l'acheminement de la lettre recommandée par avion (1$40 + 3$ + 2$/5g), mais les timbres Kouang Tcheou n'auraient pas dû être oblitérés par le timbre-à-date.


Timbres d'Indochine sur lettre
Lettre philatélique affranchie à 7 piastres par avion pour les USA avec (sans valeur d'affranchissement) les trois timbres d'Indochine "Défense de l'Empire" oblitérés 18/3/49 et arrivée New-York 23/3/49. Les 7$ étaient suffisants pour l'affranchissement et l'acheminement de la lettre recommandée par avion (1$40 + 3$ + 2$/5g), mais les timbres "Défense de l'Empire" n'auraient pas dû être oblitérés par le timbre-à-date.

9 JUILLET 1941 :
Le capitaine de vaisseau Thierry d'Argenlieu est nommé "Haut-commissaire pour le Pacifique" représentant le général de Gaulle.

Haut-Commissariat pour le Pacifique
Lettre recommandée du Haut-commissariat pour les "Possessions Françaises du Pacifique", oblitérée du 1/6/42 avec au verso arrivée New-York 24/7/42 via San Francisco 15/7 et avec "censure alliée" au départ et censure US ensuite

JUILLET 1941 :
Ultimatum japonais au gouvernement du maréchal Pétain afin de permettre aux forces japonaises «de participer à la défense de l'Indochine», soit-disant menacée par des concentrations de troupes britanniques dans les États malais et à Singapore et à des renforts de troupes hollandaises dans les Indes néerlandaises (future Indonésie). Pour cela il faut que les troupes japonaises soient envoyées dans le sud de l'Indochine et qu'elles obtiennent huit bases aériennes et l'accès aux ports de Cam Ranh et Sài Gòn.
Le maréchal Pétain accepte. Les conditions détaillées sont discutées sur place et actées le 23.

13 JUILLET 1941 :
L'Amiral Decoux envoie une circulaire aux chefs d'administration locale et aux chefs de service généraux traitant de de l'épuration des cadres administratifs.

Circulaire Decoux sur l'épuration des cadres administratifs
extrait de"L'Indochine à l'heure Japonaise" par J. legrand page 167.



JUIN/JUILLET 1941 :
Victoire des forces britanniques et gaullistes sur les forces pétainistes au Levant.
Les liaisons par avion via Bagdad et Lydda (Palestine) et ensuite par voie terrestre à travers la Syrie et le Liban vers la Turquie / Europe sont interrompues pendant les hostilités.

Drapeau armée impériale FIN JUILLET 1941 :
Accords Darlan-Kato faisant suite à l'ultimatum japonais accepté par le maréchal Pétain.
Les troupes japonaises entrent au Sud-Annam, jusqu'en Cochinchine, préparant ainsi la conquête des territoires méridionaux (États Malais, Indes Néerlandaises..).
Il sont autorisés à utiliser huit aéroports d'Indochine du Sud et les bases navales de Cam Ranh et de Sài-Gòn.
L'administration coloniale française est maintenue.
Les Américains font savoir que la «capitulation française en Indochine» est fort mal vue.
A Sài-Gòn, c'est le général Terauchi qui commande l'Armée du Sud japonaise. Sa mission est de s'emparer du pétrole et des richesses minérales des Indes Néerlandaises (Indonésie actuelle).
A la suite des mouvements militaires japonais vers l'Indochine du Sud (environ 30 000 hommes), les avoirs japonais aux États-Unis sont "gelés". L'accès au canal de Panama est interdit aux navires japonais et ceux qui se trouvaient aux États-Unis sont immobilisés. Les Pays-Bas prennent également des mesures commerciales et monétaires contre le Japon.

27 JUILLET 1941 :
L'Armée Impériale japonaise s'installe à Phnom Penh.
Les militaires utilisent des cartes de franchise militaire avec comme adresse de départ le FPO 222.

[voir encart spécial «Les postes militaires japonaises en Indochine»].





5 AOÛT 1941:
Arrivée en Indochine d'une délégation de la Commission d'armistice allemande. Elle sera très peu active.

AOÛT 1941 :
Le « Dupleix», dernier bateau de commerce quittant Sài-Gòn pour la métropole est arraisonné par les Hollandais dans le détroit de la Sonde et conduit à Batavia où il sera interné.
Le courrier qu'il transportait passe par une autre voie qui n'a pas encore été documentée.

Drapeau du Laos colonial jusqu'en 1952 29 AOÛT 1941 :
Pour compenser les pertes territoriales dues à la guerre avec le Siam, trois provinces (Haut-Mekong, Traninh et Vientiane) sont rattachées au Royaume de Luang-Prabang.
Le Prince Pheth-Sarath, souverain de la province de Vientiane accepte d'abandonner sa couronne au profit du Roi de Luang Prabang, Sisavang-Vong.



LA CHARTE DE L'ATLANTIQUE

14 AOÛT 1941 :
Charte de l'Atlantique qui proclame « le droit de chaque peuple de choisir la forme de gouvernement sous laquelle il doit vivre». La France, n'est pas signataire.
L'anticolonialisme américain s'appuie en partie sur des considérations politiques conjoncturelles : pour s'assurer le soutien des peuples coloniaux contre l'ennemi, il faut leur faire des promesses d'émancipation.

Charte de l'Atlantique
Deux timbres émis se-tenant des Îles Marshall (Y&T Marshall No 368/369) et deux timbres du Nicaragua (Y&T Nicaragua No 714 et PA 243) rappellent la signature de cette charte.

Charte de l'Atlantique




6 SEPTEMBRE 1941 :
Le navire « Le Compiègne » quitte l'Indochine pour la métropole, le courrier est saisi par les britanniques le 3 novembre 1941 au large de Port Elisabeth (Afrique du Sud).
Il n'y aura plus de bateau français partant d'Indochine qui réussira à arriver en métropole avant octobre/novembre 1945.

A partir de cette date, le seul transport restant par voie de surface est le transsibérien et quelques navires neutres.
Le courrier dans une première période sera gardé puis, après Pearl Harbor, refoulé avec une griffe 45 x 8 mm « Retour à l'envoyeur / Service suspendu».

Interzone type 2b refoulée
Carte interzone au type 2, sans signature sous la vignette avec griffe de retour de Sài-Gòn car la carte a été postée le 6 octobre 1941 après le départ du dernier bateau pour la métropole. Le déclenchement de la guerre du Pacifique éloigne tout espoir d'un nouveau bateau dans un avenir proche.



SEPTEMBRE 1941 :
Arrêté promulgant en Indochine un décret du 23 juin créant les télégrammes familiaux EFM à tarif réduit pour les militaires et pour 15 mots maximum.

Telegrammes EFM (1) Telegrammes EFM (3)
Telegrammes EFM (2) Telegrammes EFM (4)


Drapeau Viet-Minh 8 SEPTEMBRE 1941 :
Dans un appel au peuple du Tonkin, Nguyên Ai Quôc annonce qu'un Front National (le Viêt-Nam Doc Lap Dong Minh) est constitué « pour lutter, contre le fascisme français et japonais jusqu'à la libération totale du Viêt-Nam».



René Pléven
OCTOBRE 1941 :
René Pléven est nommé "Commissaire aux Colonies" de la «France Libre».


Drapeau Viet-Minh 25 octobre 1941 :
Le Viêt-Minh lance son premier manifeste «Union de toutes les couches sociales, de toutes les organisations révolutionnaires, de toutes les minorités ethniques. Alliance avec tous les autres peuples opprimés de l'Indochine. Collaboration avec tous les éléments antifascistes français. Un seul but: la destruction du colonialisme et de l'impérialisme fasciste».



Drapeau Cambodge colonial 15 OCTOBRE 1941 :
Couronnement du Roi Sihanouk du Cambodge à la suite de la mort du roi Monivong le 23 avril 1941. La monarchie cambodgienne n'étant pas héréditaire, le choix du monarque a été fortement influencé par le Gouvernement Général.

Trois timbres sont émis le 15 octobre en hommage au souverain (Y&T Indochine No 224/26) et une griffe encadrée 70 x 35 mm «FETES DU COURONNEMENT / DE / SA MAJESTE / NORODOM SIHANOUK / 25 - 30 OCTOBRE 1941» est apposée sur le courrier du 25 au 30 octobre (Desrousseaux D12).

Couronnement de Sihanouk
Enveloppe philatélique oblitérée du 25/10/41


Il y aura deux tirages. Ils se reconnaissent essentiellement dans le fait que les marges latérales gauches et droites sont non dentelées dans le premier tirage et dentelées dans le second.


Sihanouk_1er_tirage Sihanouk 2ème tirage
1er tirage 2ème tirage
(Cliché SICP No 212 2014)




Drapeau Indochine

DENTELURES ET IMPRESSIONS LOCALES

Ces timbres en l'honneur de S.M. le Roi du Cambodge sont les premiers à être imprimés localement (Imprimerie d'Extrême-Orient : IDEO). Ils portent la mention «E.F.» pour «ÉTAT FRANÇAIS»
(Pour les détails des tirages et dentelures des timbres locaux voir le livre 6 de Jacques Desrousseaux "Les postes et courriers Français en Extrême-Orient" ainsi que ses articles dans les bulletins COL.FRA à partir du No 37).

La dentelure des timbres locaux est toujours linéaire. On distingue trois types de perforations:
  • Pointes trifoliées, 11 dents ½ sur 2 cm , utilisée seule jusqu'au 1er septembre 1942,
  • "petits" trous ronds, 13 dents ¾ sur 2 cm, du 1er septembre 1942 au 31 décembre 1942 et supprimée en mai 1943,
  • "gros" trous ronds, 11 dents 8/10 sur 2 cm, à partir de janvier 1943.
Néanmoins les vielles machines encore utilisables seront parfois remises en service lorsque les besoins s'en feront sentir, d'où la multitude de dentelures pour une même valeur.

L'alignement des perforations est souvent très irrégulier et les trous mal découpés.

dentelure trifoliéedentelure "trifoliée"
Dentelure trifoliée
dentelé 13 3/4
dentelure grossière
Trois dentelures différentes

dentelure linéaire
Dentelure linéaire : aux intersections il y a plusieurs trous qui se chevauchent plus ou moins.




Drapeau Français Drapeau Indochinois 17 OCTOBRE 1941 :
Le courrier de la zone occupée de et vers les colonies non-dissidentes, y compris l'Indochine, peut utiliser les entiers carte postale à 80c Iris ou Pétain ou l'équivalent en Indochine la carte postale Baie d'Along à 80 cts. Quelques cartes sont connues. Néanmoins cette mesure interviendra trop tard du fait de l'interruption de la ligne maritime de guerre française après Pearl Harbor et du changement de tarif de janvier 1942.

CP 8 ctsalong retoirnée à l'envoyeur
Entier postal au type Baie d'Along à 8 cts, oblitéré Hà Nôi 3/11/41 avec griffe de retour de Sài-Gòn car la carte a été postée après le départ du dernier bateau pour la métropole. Le déclenchement de la guerre du Pacifique éloigne tout espoir d'un nouveau bateau dans un avenir proche.



2 NOVEMBRE 1941 :
Dernier bateau, en provenance de France, arrivé en Indochine avec du courrier. C'est aussi ce bateau qui apporte les derniers timbres d'Indochine imprimés en métropole et reçus en Indochine pendant la guerre.



3-5 NOVEMBRE 1941 :
Un important convoi maritime composé de cinq paquebots ou grands vapeurs venant d'Indochine et se dirigeant vers la métropole via Madagascar est capturé au large de la colonie du Cap et conduits à Natal.
Certains d'entre eux contenaient des chargements de latex qui auraient pu être utilisés par les Allemands à leur arrivée en France.
C'est la fin des relations maritimes entre la France et l'Indochine par navires français jusqu'à l'automne 1945.
Plusieurs navires avaient déjà été interceptés auparavant par les Britanniques et les Hollandais dans les détroits des États Malais ou dans les Indes Néerlandaises ou au large de l'Afrique du Sud.

La métropole continue néanmoins, sous le régime de l'État Français, à imprimer des timbres pour l'Indochine qui sont vendus à Paris et ne seront pas envoyés en Indochine : Défense de l'Empire (Y&T Indochine No 219/221) et la série avion sans R.F. (Y&T Indochine No 24/38) par exemple.
Certains particuliers ayant acheté ces "vignettes" à Paris les enverront en Indochine après la guerre pour les faire oblitérer sur place. N'ayant pas été émises officiellement dans la colonie, elles n'avaient pas pouvoir d'affranchissement et n'auraient pas dû être oblitérées (voir des exemples ci-dessous).



Drapeau Viet-Minh 1941/42 :
Nguyên Ai Quoc essaie d'obtenir auprès des Chinois, tant nationalistes que marxistes, un appui pour son combat anticolonialiste et anti-japonais, mais il est emprisonné le 28 août 1942 pour quelques mois selon l'humeur du Maréchal Tchang Fa Kwei, délégué du Kuomintang pour la Chine du Sud et fervent anticommuniste. Il erre de cachot en cachot.
Le Maréchal Tchang Fa Kwei regroupe les réfugiés ou émigrés annamites dans le camp d'instruction de Daï Kieu ou celui de Nanning. Des spécialistes de la guérilla et des agents de renseignements sont formés et éduqués politiquement contre les « fascisme des Français et Japonais» (à cette époque la défaite du Japon n'est pas envisagée à court terme).
De cet imbroglio chinois se dégage une constante, Tchang Fa Kwei voulait unifier les différentes factions vietnamiennes et les placer sous son contrôle. L'instrument de ce contrôle devra être le parti Dong Minh Hoi créé le 10 octobre 1942 et qui, ultérieurement en septembre 1945, pénétrera au Tonkin avec les troupes chinoises en provenance du Yunnan.



28 NOVEMBRE 1941 :
Le contre-amiral Thierry d'Argenlieu est nommé Commissaire national délégué pour le Pacifique avec autorité sur tous les comités de la France Libre en Extrême-Orient.



COLIS FAMILIAUX DE PRODUITS RATIONNÉS

28 NOVEMBRE 1941 :
Arrêté et circulaire autorisant l'envoi en métropole de colis familiaux contenant des produits rationnés. Des circulaires similaires sont connues dans les autres colonies (loi du 3 juin 1941 en métropole).
Pour plus de détails sur les autorisations d'exportation et d'importation en "franchise de droits de douane" on se reportera à l'excellent ouvrage de Laurent Bonnefoy, de l'Académie de Philatélie, "Les Paquets Familiaux en provenance des colonies françaises (1940-1950)" publié par l'association COL.-FRA. en 2008.


Colis Familiaux (1) Colis familiaus (3)
Colis Familiaux (4) avis colis familiaux
Colis familiaux (2)

Compte-tenu de la date de l'arrêté (quelques jours avant Pearl Harbor) il est vraisemblable que cette disposition n'a pas été appliquée pendant la guerre.
Il n'a pas été signalé à ce jour "d'étiquettes par quinzaine" en Indochine tel que mentionné dans les circulaires (on en connaît de nombreuses en Afrique occidentale).
On connaît quelques étiquettes d'envoi de colis familiaux en provenance du BPM 405 de Sài Gòn en 1945/46.

Colis Familial
Etiquette de colis familial recommandé du BPM 405 pour l'envoi en franchise de douane d'un colis de 3kg de café



3 DÉCEMBRE 1941 :
Séance inaugurale du «Conseil Fédéral d'Indochine» créé par arrêté du 27 juin 1941 et composé de 25 membres tous autochtones. Il se réunit deux fois par an.

drapeau Indochine DÉCEMBRE 1941 :
Un décret crée des commissions chargées d'indemniser les dommages de guerre résultant des opérations militaires en 1940 et 1941 (guerre franco-siamoise notamment). Après les événements de 1944/45, le périmètre de ces commissions sera étendue à toute l'Indochine et tous les conflits.

[Voir encart "Commission des dommages de guerre"]




Dommages de guerre
Dommages de guerre 2
Dommages de guerre 3






LA FOIRE-EXPOSITION DE HÀ-NÔI 1941

OCTOBRE - DÉCEMBRE 1941 :
Mise en service dans les bureaux de Cantho, Cholon, Haiphong, Hanoi R.P., Hué, Phnom Penh, Quinhon et Saigon-Central d'une oblitération Daguin de propagande pour la Foire de Hà-Nôi «VENEZ VISITER / LA FOIRE / EXPOSITION DE / HANOI / 30 Novembre - / 28 Décembre 1941» (Desrousseaux B 34).

Daguin Phnom Penh
Oblitération Daguin de Phnom Penh 3/11/41


Pseudo Daguin Foire de Hanoi Cholon
Daguin Foire Hanoi oblitération de Cholon
Oblitération de Cholon avec le carré séparé, ou accolé au bloc dateur

Une oblitération spéciale diamètre 27 mm sera utilisée dans l'enceinte de la foire : «HANOI-FOIRE / TONKIN» du 30 novembre au 9 décembre 1941.

Cachet de la Foire
Lettre au tarif avec le cachet spécial de la foire "HANOI-FOIRE / TONKIN" 9/12/41








Drapeau armée impériale

PEARL HARBOR :
"A DATE WHICH WILL LIVE IN INFAMY"


DÉCEMBRE 1941 :
A la veille de l'attaque de Pearl Harbor, l'effectif japonais en Indochine passe à 75 000 hommes.

6 DÉCEMBRE 1941 :
Un convoi japonais comprenant 35 transporteurs de troupe, 8 croiseurs et 20 destroyers quitte la base de Cam Ranh au sud de l'Indochine et se dirige vers la presqu'île malaise.

7 DÉCEMBRE 1941 (1):
Annonce Pearl Harbour
Extrait du quotidien Honolulu Star Bulletin annonçant l'attaque de Pearl Harbor sur l'île de Oahu.
Attaque surprise japonaise sur la base américaine de Pearl Harbor (archipel des îles Hawaï).

En Indochine, les postes émetteurs de Sài-Gòn et de Poulo-Condor sont pris par les Japonais et les centres vitaux des villes encerclés par leurs troupes. Le Palais Puginier où siège le Gouvernement Général à Hà Nôi est cerné, de même que la Citadelle jusqu'à ce que l'amiral Decoux précise sa position par rapport à la guerre qui vient de commencer.
(1) 7 décembre aux îles Hawaï et 8 décembre au Japon. Tous les documents commémoratifs japonais indiquent le 8.
Pearl harbour  vu par les Iles Marshall
Timbres des îles Marshall imprimés se-tenant en bloc de 4 (Y&T Marshall Nos 384/87) Le timbre en haut à gauche comporte la faute "Peal" au lieu de "Pearl". Elle sera rectifiée sur un second tirage.
erreur Peal Harbor timbre rectifié
1er tirage "Peal Harbor" 2ème tirage "Pearl Harbor"

De nombreux timbres et empreintes de machine à affranchir ont commémoré cette attaque.

EMA Pear Harbour


Pear Harbor US

Signature déclaration de guerre
Le Président Roosevelt s'adresse au Congrès le 8 décembre pour proclamer l'État de guerre avec le Japon.
Un timbre de Sierra Leone montre la séance extraordinaire du Congrès et un timbre du Nicaragua (Y&T Nicaragua No 715) représente la signature par le Président Roosevelt de l'état de guerre avec le Japon.
Deux timbres du bloc US consacré aux événements de la seconde guerre mondiale en 1941 sont consacrés à l'attaque et à la déclaration de guerre. (Y&T USA Nos 1980/81).


Discours Roosevelt au Congrès
Timbre figurant dans un bloc de 4 sur un feuillet de la Sierra Leone pour le 60éme anniversaire de la capitulation japonaise. (on notera la faute d'orthographe BEWTEEN au lieu de BETWEEN)

Pour le 1er anniversaire, le Japon émettra deux timbres (Y&T Japon N°337/38). L'un représente Pearl Harbor et l'autre Bataan (Philippines).

1er anniversaire au Japon
Carte philatélique du 1er anniversaire avec oblitération commémorative 8/12/42

Un entier carte postale représentant l'attaque de Pearl Harbor vue par le peintre Yoshioka Kenji sera émis pour le 2ème anniversaire avec oblitération spéciale d'Osaka "Guerre de la Grande Asie Orientale" 8/12/43. Il fait partie d'une série de trois cartes représentant Pearl Harbor, Bataan et Hong-Kong.

CP Pearl harbor verso
Entier carte postale émis pour le 2ème anniversaire avec oblitération spéciale d'Osaka.

Des timbres du gouvernement chinois pro-japonais de Nankin (Y&T Occupation Japonaise de Shanghai et Nankin No 1/4 ) sont émis pour le deuxième anniversaire avec oblitération commémorative.

2ème anniversaire
Enveloppe philatélique commémorative





drapeau France Libre 8 DÉCEMBRE 1941 :
Après Pearl Harbor, entrée en guerre du « Comité National Français » dans le Pacifique aux cotés des États-Unis, en tant que "puissance riveraine".
Le général de Gaulle demande aux Indochinois de s'opposer aux Japonais.
Dans la lutte contre Tokyo, la France apporte l'aide de la Nouvelle-Calédonie (et de son minerai de nickel) dirigée par le contre-amiral Thierry d'Argenlieu.

haut-commissariat à Nouméa
Lettre avec cachet du Haut Commissaire dans le Pacifique.



19 DÉCEMBRE 1941 :
L'amiral Decoux est nommé, par le maréchal Pétain, Haut-commissaire de France dans le Pacifique (Ce serait à la suite de cette nomination que serait née la profonde inimitié pour l'amiral Decoux de l'amiral d'Argenlieu, lui-même nommé au même poste par le général de Gaulle.) (D'après "De Gaulle et l'Indochine" page 51).




CONSÉQUENCES POSTALES IMMÉDIATES
DE PEARL HARBOR

La voie aérienne transpacifique / transatlantique est coupée. Le courrier de l'Indochine à l'exception du courrier pour la «Grande Asie Orientale», ne peut plus passer que par la voie précaire du transsibérien. Tous les envois de paquets cessent pratiquement.

Le courrier de France pour l'Indochine ou le Japon ou dans l'autre sens est retourné à l'envoyeur avec une griffe encadrée 66 x 16.5 mm «RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS SUSPENDUES» ou des griffes similaires «Retour à l'envoyeur / Service suspendu» ou «Retour à l'envoyeur / acheminement impossible» .

Griffe retour à l'envoyeur relations supendues
Lettre officielle de Vichy pour Hà Nôi avec griffe "encadrée "RETOUR A L'ENVOYEUR / RELATIONS SUSPENDUES"


Lettre retournée en raison de Pearl Harbour
Lettre (voie de surface tarif 1/1/40) pour Yokohama affranchie à 2F50 et oblitérée du 23/11/41 avec griffe "Retour à l'envoyeur / Acheminement impossible"

CP entier 8cts + 35cts voie Dakar
Carte pour la France par avion par la voie de Dakar, entier 8c Baie d'Along + 35 cts de surtaxe aérienne en timbres mobiles. Elle porte la griffe de retour de Sài-Gòn, car déposée après le départ du dernier bateau avant Pearl Harbor. [Cliché SICP No 159]

Lettre de Shanghai stoppée
Lettre en provenance de Shanghai, partie le 21/11/41, arrive à Hài-Phòng le 8 décembre 1941 et est retournée à l'envoyeur par une griffe encadrée "Retour à l'envoyeur / Service suspendu".

Le courrier qui était déjà parti de France par la voie des USA est retourné avec une griffe américaine violette "RETURN TO SENDER / SERVICE SUSPENDED".

Lettre retournée à cause de Pearl harbour
Lettre des Alpes-Maritimes 12/41 pour Mytho (Cochinchine) affranchie à 20 F (voie des USA) avec double censure et griffe violette américaine 49x12mm "RETURNED TO SENDER / SERVICE SUSPENDED" (due à l'attaque sur Pearl Harbor). Transit Marseille au verso.

Le courrier qui était déjà parti d'Indochine et en route pour Hawaï est dérouté vers l'Australie d'où il rejoindra les USA par la ligne Sydney San Francisco.

Le courrier pour ou en provenance des zones sous contrôle japonais est acheminé normalement.

Lettre de Tong pour Tien-Tsin
verso
Lettre pour la Chine par la voie japonaise partie le 12/3/43 de Tong, censurée le 13/3 à Hanoi RP bis, en transit à Haiphong le 13/3 et arrivée 7/4/43 à Tien Tsin. Tarif 40cts étranger + 30cts recommandation + 10cts de surtaxe aérienne.


Note : La plupart des Français en Chine habitent dans des zones dépendant du gouvernement pro-japonais de Nankin. Ils utilisent alors la poste chinoise (de Nankin) et la poste japonaise pour leur courrier avec la "Grande Asie Orientale" (y compris l'Indochine).
Le courrier vers la France passe par la voie transsibérienne Sibérie - Tiflis - Turquie - Balkans - Lyon ou Bâle.
En" zone occupée", le courrier venant des zones contrôlées par les Japonais est considéré comme venant de pays "amis" et est autorisé affranchi et éventuellement sous enveloppe.
Seuls Les Français habitant dans la zone Chungking / Kunming contrôlée par les Chinois de Tchang Kaï-chek peuvent utiliser les voies "occidentales" via la "Route de Birmanie" et Calcutta, mais seul le courrier pour la zone "non-occupée" arrive à destination..






INTERNEMENT DES RESSORTISSANTS ALLIÉS

Les ressortissants britanniques, américains et hollandais résidant en Indochine sont réunis dans des centres d'internement dont le plus important est celui de Mytho.

Interné civil britannique
Lettre du Royaume Uni en franchise pour un ecclésiastique britannique interné au camp de Mytho, censurée au départ et au transit par le Japon.

Centre de confinement de Mytho
Lettre pour un Britannique au Centre de Confinement de Mytho, avec le cachet administratif du centre avec francisque servant de censure. 7/8/43.
Lettre Document postal pour ou d'internés étrangers en Indochine à partir de ............................................ 1000 €



Drapeau armée impériale 9 DÉCEMBRE 1941 :
L'amiral Decoux est contraint de signer avec les Japonais des «accords de défense collective» qui ne seront jamais mis en pratique en ce qui concerne la phase active.

La Kempetai, gendarmerie politique japonaise, similaire à la Gestapo, arrive en Indochine sous le prétexte de protéger l'armée japonaise d'actions d'agents chinois nationalistes de Tchang Kaï-chek.
Puis elle se livrera à des actions de propagande contre l'administration française en utilisant les adeptes des sectes caodaïste et Hoa-Hao qui avaient été farouchement pourchassés par le Sûreté fédérale.
Ces accords prévoient que les forces françaises assurent avec effet immédiat le contrôle de la frontière avec la Chine. Cette mesure permettra à un certain nombre de militaires français de se réfugier en Chine le 9 mars 1945 après le coup de force japonais.



10 DÉCEMBRE 1941 :
Débarquement japonais aux Philippines.

11 DÉCEMBRE 1941 :
Ultimatum chinois exigeant de l'Indochine les mêmes avantages que les Japonais en matière militaire. Cet ultimatum aura des conséquences diplomatiques mais peu de conséquences militaires.

11 DÉCEMBRE 1941 :
Le cuirassé britannique "Prince of Wales" et le croiseur de bataille "Repulse" sont coulés par des avions japonais partis de Tan Son Nhut près de Sài-Gòn.

drapeau Indochine 10-17 DÉCEMBRE 1941 :
Arrêtés du Gouverneur Général créant des groupements professionnels à l'intérieur de la Fédération dans le domaine de l'agriculture, de l'industrie, du commerce et des transports.

Certains d'entre-eux bénéficieront de l'exemption de censure par les services indochinois. Cette exemption est indiquée par des griffes ou imprimée sur des lettres de service :

griffe Dispense controle Postal
Lettre commerciale du Groupement Professionnel des Productions Minières de Haiphong pour Hà Nôi, affranchie à 6 cts, oblitérée Haiphong 3/11/42, avec griffe encadrée bleue 70 x 9 mm "DISPENSE DU CONTROLE POSTAL", pas de censure au verso.

Exempt de censure Commerce
[Cliché SICP No191 Janvier 2010]
Lettre....................................................... 60 €

[Voir l'encart "Exemption de censure de certains courriers économiques"]




20 DÉCEMBRE 1941 :
Dans un message au gouvernement du Maréchal Pétain, l'Amiral Decoux demande l'approbation d'un plan destiné à débarquer en Nouvelle-Calédonie à partir de l'Indochine afin de reprendre le contrôle de cette colonie "dissidente".

25 DÉCEMBRE 1941 :
Chute de Hong-Kong.

FIN 1941 :
Blocus britannique de l'Indochine.

Drapeau armée impériale Après Pearl Harbor, les responsables nippons se satisfont d'un système qui conserve la domination coloniale ancienne dont l'Administration maintient l'ordre dans cette base arrière tandis que les accords économiques font participer l'économie indochinoise à l'effort de guerre japonais.
L'économie de l'Indochine et particulièrement le riz, le charbon, le zinc et autres ressources minières, assurent une contribution précieuse à la machine de guerre japonaise.
Auprès du Gouverneur Général, un «Commissariat Général aux relations franco-japonaises» est créé en remplacement de l'«organe de liaison» qui avait été créé en août 1940 pour régler les incidents éventuels; quant à l'armée française (50 000 hommes), elle reste plus nombreuse que l'armée nipponne (25 000 hommes en moyenne avec des pointes avant Pearl Harbor et le coup de force de mars 1945).
Néanmoins pour conserver l'attitude bienveillante de l'occupant japonais, l'Amiral Decoux maintient un régime autoritaire répressif.

[voir encart spécial "Régime autoritaire et collaboration feutrée].

Commissariat franco-japonais
(Desrousseaux Livre 4 p 264 de la réédition COL FRA)
Le Commissariat aux relations franco - japonaises utilise une marque de franchise double cercle «GOUVERNEMENT GENERAL / FLEURON HANOI FLEURON // COMMISSARIAT GENERAL / AUX RELATIONS / FRANCO JAPONAISES»

Commissariat franco-japonais
Lettre du Commissariat délégué aux relations franco-japonaises avec cachet administratif "GOUVERNEMENT GENERAL DE L'INDOCHINE / SAIGON / COMMISSARIAT DELEGUE / AUX RELATIONS / FRANCO-JAPONAISES" oblitérée SAIGON 19/1/43
(coll P.L.)

Lettre en franchise avec cachet en provenance du Commissariat Général ..........................................600 €

Commissariat aux relations franco-japonaises
Lettre intérieure de 20 à 50g affranchie à 9 cts, adressée au « Commissariat Général aux Relations franco-japonaises » oblitérée HUÉ 29/3/42, passage censure Hanoi 30/3/42
Lettre adressée au Commissariat .................250 €



22 DÉCEMBRE 1941-14 JANVIER 1942 :
Conférence Arcadie

Conférence « Arcadie » à Washington entre Roosevelt et Churchill après Pearl Harbor.
Un timbre des îles Marshall commémore cette conférence (Y&T Marshall No 393).

DÈS LA FIN 1941 :
Roosevelt se propose de placer sous mandat international, les pays qui seraient libérés de l'occupation japonaise (Corée, Mandchoukouo, Formose...) et de demander aux puissances coloniales l'engagement de conduire à l'indépendance, les pays dépendant d'elles.
Les États-Unis qui se souviennent qu'ils ont été aussi une colonie, ne voient de paix durable que dans une transformation totale des relations entre états. En particulier, une transformation du statut politique des colonies est nécessaire, une fois la paix assurée; il s'agirait d'une tutelle internationale sur les territoires coloniaux.

Drapeau Viet-Minh FIN DÉCEMBRE 1941-DÉBUT 1942 :
Les Chinois prennent ombrage de la propagande du Viêt-Minh dans les milieux nationalistes réfugiés en Chine du Sud et arrêtent Nguyên Ai Quôc qui est incarcéré à Lieu Tcheou.


Retour en tête de page


Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"






Le chapître chronologique suivant est : ›››››››››

L'Indochine de l'amiral Decoux sous tutelle japonaise (année 1942)





Bibliographie Historique
Biblio historique

"L'Indochine à l'heure japonaise" par J. Legrand, février 1963

"A la barre de l'Indochine, histoire de mon Gouvernement Général (1940-1945)" par l'amiral Jean Decoux, Plon, 1949

"La France en Indochine de Catroux à Sainteny" par Jean-Michel Pedrazzani, Arthaud, 1972

"L'Amiral Jean Decoux 1884-1963, Le dernier Gouverneur Général de l'Indochine de 1940 à 1945" par Jacques Decoux (son petit-neveu), Paris, 2009

"De Gaulle et l'Indochine, 1940-1946" ouvrage collectif par l'Institut Charles de Gaulle, Plon, 1981

"Deux actes du drame indochinois : Hanoi : juin 1940, Dien Bien Phu Mars-Mai 1954" Général Catroux, Plon, 1959

"Histoire du Viêt-Nam de 1940 à 1952" par Philippe Devillers, éditions du Seuil, 1952.

"L'Indochine en guerre 1940/45" par Christophe Dutrone et Etienne Le Baube, hors-série numéro 3 de la revue Batailles , 2005.

"L'Indochine 1945/1946 Le rendez-vous raté" par Christophe Dutrone , hors-série numéro 1 de la revue Batailles, 2004.

"The Vietnamese War, Revolution and Social Change in the Mekong Delta 1930-1975 " volumes 1 and 2, by David W. P. Elliott, an East gate Book, 2003.

"Communist Indochina" by R.B. Smith, Rootledge, 2009.



BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

Bibliographie Philatélique

OUVRAGES GÉNÉRAUX


"YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

"MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

"MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

"MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

"Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

"Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

"La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

"Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

"Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

"The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

"La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

"Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

"World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

"Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

"Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

"Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

"Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

"Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

"Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

"Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

"History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

"Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr



OUVRAGES ET ARTICLES SPÉCIFIQUES :

"Les postes et courriers français en Extrême-Orient" par Jacques Desrousseaux, original déposé au Musée de la Poste à Paris. Il a été également imprimé par le groupement philatélique français "COL.FRA.".

"Courrier entre la France et l'Extrême Orient pendant la dernière guerre (période 1939-41) " par Jacques Desrousseaux, Feuilles Marcophiles No 211, 212, 216 et 221.

"Histoire Postale et Militaire Des Forces Aériennes Françaises en Indochine" par René Goin, brochure éditée par le Cercle de Philatélie "Zéphir Demanet" à Hastière (Belgique) vers 1990.

"The Society of Indochina Philatelists (S.I.C.P.)" has published in its quaterly bulletin a lot of information related to the various aspects of the philately in French Indochina. website : http://www.sicp-online.org/index.htm

La société Imnahastamp a publié sur son site   http://www.imnahastamps.com/vietminh/   un certain nombre de plis illustrant cette période.

"Postal and Airmail Rates in France and Colonies 1920-1945" by Robert E. Picirilli, published by the France and Colonies Philatelic Society (GB) 2011

"Geographic locations of U.S. APOs 1941-1978" compiled and edited by James Shatter du War Cover Club octobre 1979



Retour en tête de page


Retour au sommaire de "L'Indochine Française dans la Tourmente 1939-1955+"