favicon du site   LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France dans le contexte international   


Retour au sommaire de "La France dans le contexte international"




On ne peut comprendre la crise de Suez de 1956 si on ne la replace pas dans le contexte post-colonial du Proche-Orient et dans le cadre de la guerre froide entre les Occidentaux et l'URSS.

contexte local :

  • passé colonial britannique en Égypte,
  • coup d'état militaire en Égypte contre la monarchie; le colonel Nasser doit montrer qu'il oeuvre pour son peuple notamment grâce au haut barrage d'Assouan qui fournira de l'électricité et permettra de réguler le Nil et contrôler ses crues,
  • hostilité envers l'État d'Israël liée notamment aux centaines de milliers de réfugiés palestiniens chassés de leurs terres et qui se retrouvent dans des camps dans les autres pays arabes qui doivent subvenir à leurs besoins,
  • bataille de leadership entre Britanniques et Égyptiens sur le monde arabe,



  • mais aussi contexte international :

  • soutien égyptien à la rébellion algérienne
  • politique anti-occidentale de l'URSS qui cherche à s'implanter en Afrique et à détourner l'attention de la répression des troubles en Pologne et en Hongrie
  • désir américain de remplacer les anciennes puissances coloniales, notamment dans les pays pétroliers
  • groupes de pression pro-israéliens dans les pays occidentaux, dont la France et les États-Unis
  • et élections américaines de novembre 1956 qui n'incitent pas le Président Eisenhower à s'engager dans une guerre.

  •   Le refus occidental de financer le haut barrage d'Assouan et sa conséquence, la nationalisation de la Compagnie du Canal de Suez, ne seront que le déclencheur de cette crise géopolitique latente.   




    ACCES DIRECT AUX DIFFÉRENTES PAGES


    Chronologie


    Censures du courrier civil en Égypte et en Israël


    Courrier militaire France et Royaume-Uni


    Courrier militaire
    égyptien et israélien



    Correspondance des prisonniers de guerre et réfugiés


    Les Nations-Unies et la Crise de Suez



    En plus de la chronologie, ce chapitre comprend les encarts suivants :

    PRÉLUDES RÉACTIONS INTERNATIONALES ET PRÉPARATIFS MILITAIRES :

    LES OPÉRATIONS MILITAIRES :
    ARRÊT DES OPÉRATIONS MILITAIRES EN ÉGYPTE PUIS ÉVACUATION FRANCO - BRITANNIQUE :

    NOUVEL ENTRE DEUX GUERRES




    PRÉLUDES

    Vue aérienne stylisée du canal de Suez

    Le canal de Suez fut construit entre 1859 et 1864, sous la direction de l'architecte Ferdinand de Lesseps.
    Une société commerciale d'exploitation fut créée le 30 novembre 1954 (75% des bénéfices allaient à cette société et ses actionnaires, 15% au gouvernement égyptien et 10% au concepteur du projet).
    Le canal s'étire sur 120 miles, de la Méditerranée au Golfe de Suez. C'est le plus long canal sans écluses du monde, et le troisième en longueur après le détroit du Saint-Laurent en Amérique du Nord et le canal entre la Baltique et la Mer Blanche en Russie.

    29 OCTOBRE 1888 :
    Adoption de la convention de Constantinople, accord de droit maritime conclu entre l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie, l'Empire Ottoman, l'Espagne, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie régissant la liberté de circulation dans le canal de Suez, à l'occasion de l'ouverture de celui-ci en 1869.
    Le premier article de la convention précise ainsi que « Le Canal Maritime de Suez sera toujours libre et ouvert, en temps de guerre comme en temps de paix, à tout navire de commerce ou de guerre, sans distinction de pavillon. »

    18 DÉCEMBRE 1914 :
    Le Royaume-Uni en guerre contre l'Empire Ottoman impose son protectorat à l'Égypte. Le Khedive turc est destitué.

    15 MARS 1922 :
    Le Protectorat britannique sur l'Égypte est aboli. L'Égypte devient un état souverain et indépendant mais les forces britanniques restent sur place.

    Timbre Roi Farouk Piquage décalé
    Roi Farouk
    (défaut de piquage)





    26 AVRIL 1936 :
    Décès du Roi Fouad 1er.
    Son fils, le jeune roi Farouk, lui succède. Une Régence est instaurée jusqu'à la majorité du Roi en 1937.
    De très nombreux timbres de 1936 à 1952 représenteront le roi Farouk 'voir catalogues).

    Traité anglo-égyptien


    26 AOÛT 1936 :
    Nouveau traité anglo - égyptien, qui constitue une étape supplémentaire sur la voie de l'indépendance complète.
    Les Britanniques peuvent cependant maintenir des troupes pendant vingt ans dans la zone du canal de Suez et, en cas de guerre, l'Égypte, alliée de l'Angleterre, devra mettre au service de Londres son territoire et ses infrastructures. Les inquiétudes que suscitent les initiatives italiennes en Méditerranée et la crainte d'une guerre européenne conduisent les Britanniques sur la voie du compromis.

    Une série de trois timbres a été émise par les postes égyptiennes pour commémorer ce traité (Y&T Égypte Nos 184/186).

    FDC traité anglo-egyptien 1936
    FDC de la série 22/12/36

    29 JUILLET 1937 :
    Couronnement du Roi Farouk.

    Couronnement du Roi Farouk
    cachet arrivée FDC des timbres émis à l'occasion du couronnement du Roi Farouk le 29 juillet 1937 (Y&T Égypte 187/195A).
    Cachet d'arrivée au verso 30/7/37

    3 SEPTEMBRE 1939 :
    La Grande-Bretagne, qui a déclaré la guerre à l'Allemagne, exige de l'Égypte l'application des clauses militaires du traité de 1936 et oblige le roi Farouk, qui avait pourtant des sympathies pour l'Axe, à accepter le retour des troupes britanniques sur l'ensemble de son territoire et à prendre comme premier ministre Hussein Siry Pacha.

    19 JANVIER 1945 :
    Le roi Farouk, qui avait refusé de le faire en 1940, déclare la guerre à l'Allemagne et au Japon.

    Création de la Ligue Arabe
    22 MARS 1945 :
    Signature au Caire de l'acte constitutif de la Ligue Arabe, ("Pacte de la Ligue des États Arabes") six mois après une conférence préparatoire réunie à Alexandrie par Nahas Pacha qui n'entendait pas laisser aux Hachémites de Transjordanie et d'Irak le monopole de l'idée panarabe. Le siège de la Ligue est établi au Caire et non à Bagdad comme le souhaitaient les Britanniques.
    Les sept membres fondateurs de la Ligue Arabe sont : l'Égypte, l'Arabie saoudite, l'Irak, la Jordanie, le Liban, la Syrie et le Yémen du Nord.
    Deux timbres d'Égypte seront émis en 1945 pour cette création (Y&T Égypte Nos 235/36).

    Siège de la Ligue Arabe au Caire.


    De très nombreux timbres seront émis pour célébrer les anniversaires de la création de la Ligue arabe, certaines de ses réunions et l'inauguration du siège au Caire.

    20 DÉCEMBRE 1945 :
    L'Égypte réclame l'abrogation de certaines clauses du traité de 1936.

    28 - 29 MAI 1946 :
    Réunion de dirigeants de la Ligue Arabe à Inchass en Égypte.
    Une série de 7 timbres représentant les chefs d'état de la Ligue Arabe sera émise à cette occasion (Y&T Égypte Nos 243/49).

    Série des chefs d'état de la ligue arabe piquage décalé
    Défauts de perforation (ex-collection royale)

    Conférence des Chefs d'Eta arabes 1946
    Série complète oblitérée du jour d'émission (9/11/46).

    4 juillet 1946 :
    Les Britanniques quittent la citadelle du Caire.
    Devant le développement de l'agitation et des émeutes, le gouvernement de Londres avait décidé le 7 mai que ses troupes évacueraient Le Caire, Alexandrie et le delta du Nil qu'ils avaient occupé après la déclaration de guerre à l'Allemagne en 1939.

    Bloc de 4 timbres évacuation de la citadelle du Caire par les Britanniques
    Timbre célébrant l'évacuation de la citadelle du Caire (Y&T Égypte No 242)

    90
    Timbre évacuation 1947





    31 MARS 1947 :
    Fin du retrait des troupes britanniques d'Égypte à l'exception de la zone du canal.
    Un timbre émis le 6 mai 1947 célèbre l'évacuation du Delta du Nil (Y&T Égypte No255).

    FDC timbre évacuation 1947
    FDC 6/5/47



    LA PREMIÈRE GUERRE
    ISRAËL - PAYS ARABES

    25 AVRIL 1920 - 29 SEPTEMBRE 1923 :
    Le 25 avril 1920, la conférence de San Remo, après avoir décidé que les territoires arabophones de l'Empire ottoman ne seraient pas restitués à la Turquie, adopte une résolution attribuant au Royaume-Uni un mandat sur la Palestine. Il ne s'agit que d'un mandat provisoire, appelé à être confirmé par la Société des Nations, les Britanniques décident de mettre en œuvre dès 1er juillet.
    Le 8 décembre, les Britanniques déposent leur projet de mandat définitif. Le Conseil de la Société des Nations l'approuve le 24 juillet 1922. le mandat définitif entre en vigueur le 29 septembre 1923.

      Le mandat avait pour objectif la mise en place en Palestine d'un « foyer national pour le peuple juif sur la base du lien historique existant entre le peuple juif avec la Palestine dans le but de reconstruire leur foyer national dans ce pays, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existantes en Palestine », tel que défini par la Déclaration Balfour de 1917 et repris dans les dispositions du mandat.  

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/ Palestine_mandataire#Population

    MAI 1948 - MARS 49 :
      L'Égypte est la grande perdante de la guerre arabe contre la création de l'État d'Israël.  
    Après plusieurs décennies de conflit entre nationalisme juif et nationalisme arabe palestinien, les Nations Unies votent en novembre 1947, en faveur du partage de la Palestine, sous mandat britannique depuis 1920, en un État juif et un État arabe (résolution 181 de l'Assemblée générale de l'O.N.U.).
    En 1945, une étude montrait que la population de la Palestine se montait à 1 845 560 habitants, dont 1 076 780 musulmans, 608 230 juifs, 145 060 chrétiens et 15 490 personnes d'autres groupes.

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/ Palestine_mandataire#Population

    Les Arabes de Palestine refusent ce partage. Dès la fin novembre 1947, les premiers affrontements armés éclatent entre Juifs et Arabes en Palestine.
    Le 14 mai 1948, après le départ des Britanniques, un État d'Israël est proclamé à Jérusalem Ouest.

    Yaakov Dori





    Le 14 mai 1948 la Haganah devient l'Armée de Défense d'Israël (IDF), au sein de laquelle Ya'akov Dori remplit les fonctions de premier chef d'état major de Tsahal jusqu'en novembre 1949.
    Un timbre d'Israël sera émis à sa mémoire en 2003 (Y&T Israël No 1659).

    Dès le 15 mai 1948, les armées de cinq États arabes pénètrent sur le territoire de l'ancienne Palestine mandataire, et annoncent leur volonté de détruire le nouvel État d'Israël. La guerre est gagnée par Israël, et se termine par une série d'accords de cessez-le-feu (pour le dernier, en mars 1949).
    Des massacres ont lieu de part et d'autres même avant l'invasion arabe dont celui de Deir Yassin le 9 avril 1948 par l'Irgoun (plus d'une centaine de morts côté palestinien).
    Selon les historiens et commentateurs, ce massacre a eu des répercussions importantes sur la suite du conflit, notamment en favorisant l'exode de Palestiniens, en panique à l'idée de subir le même sort, et comme justification pour les dirigeants arabes des pays voisins à intervenir dans le conflit.
    Tentative d'invasion d'Israël par les pays arabes mai 1948
    Effectivement tout alla de travers pour les Arabes ...

    De très nombreux timbres ont été émis dans les pays arabes pour commémorer ce massacre.

    Massacre de Deir Yassin par les forces israéliennes

    Un timbre d'Égypte avec légende 15 mai 1948 (Y & T Égypte No 262) montre des armées venant d'Égypte en route vers Gaza.

    Paire cdF gaza 1948
    Paire avec coin daté

    Commémoration de l'entrée des armées arabes en Palestine
    FDC du timbre émis le 15 juin 1948 à Alexandrie

    L'Égypte occupe la Bande de Gaza (sans l'annexer), tandis que la Jordanie annexe la Cisjordanie.
    Durant la guerre, approximativement 700 000 Palestiniens prennent la route de l'exil. Des camps de réfugiés sont construits en urgence en Cisjordanie, dans la "bande de Gaza" et dans les pays arabes voisins.

    Source : https://fr.wikipedia.org/ wiki/R%C3%A9fugi%C3%A9s_palestiniens

    Rétrécissement du territoire palestinien 1946-1949
    Rétrécissement des zones palestiniennes 1947/1949

    23 OCTOBRE 1948 :
    Début, au sud de la Palestine, du siège de Faloudja qui se prolonge jusqu'à l'armistice de février 1949 et au cours duquel s'illustre le futur colonel Nasser.

    24 FÉVRIER 1949 :
    À l'issue des négociations engagées à partir du 12 janvier, signature de l'armistice de Rhodes entre l'Égypte et Israël.

    Les territoires palestiniens non-occupés par Israël utiliseront soit des timbres d'Égypte surchargés PALESTINE dans la bande de Gaza (Y&T Palestine occupation égyptienne Nos 1/19 et suivants), soit des timbres de Transjordanie avec surcharge similaire (Y&T Palestine occupation transjordanienne Nos 1/16 et suivants) en Cisjordanie.

    Timbres d'Égypte surchargés PALESTINE
    Timbres d'Égypte avec surcharge bilingue PALESTINE

    Timbres de Trasjordanie  surchargés Palestine
    Timbres de Transjordanie avec surcharge bilingue PALESTINE

    Le Liban émettra des timbres fiscaux-postaux de surtaxe obligatoire au profit de la Palestine arabe avec surcharges spécifiques en arabe (Maury Grand Liban Nos 201A/J), à ne pas confondre avec un timbre similaire émis en 1945 au profit de l'Armée Libanaise (Y&T Liban No 197).

    Fiscaux du Liban au profit de la Palestine
    Timbre fiscal du Liban surchargé Palestine Timbre du Liban surchargé au prfit de la Palestine Timbres fiscaux du Liban avec surcharges diverses au profit des réfugiés palestiniens. Ces timbres étaient obligatoires sur le courrier, en principe au verso des enveloppes.
    Timbre fiscal du Liban surchargé au profit de la Palestine


    Timbres fiscaux au profit des réfugiés palestiniens
    Différentes couleurs de surcharges sur timbres fiscaux de différentes couleurs

    Lettre libanaise avec surtaxe rouge au profit de la palestine
    verso
    Lettre recommandée pour les USA avec surtaxe obligatoire de 5pi au profit des réfugiés de Palestine 27/10/48

    Liban lettre avec surtaxe bleue au profit de la Palestine.
    Lettre recommandée pour la France avec surtaxe obligatoire de 5pi au profit des réfugiés de Palestine 9/10/49

    Timbre fiscal au profit de la Palestine sur lettre
    verso
    Lettre du Liban pour l'Argentine avec au verso un timbre-fiscal de paiement de la surtaxe au profit des réfugiés palestiniens 21/10/48

    De nombreux organismes nationaux et internationaux seront créés pour venir en aide aux réfugiés palestiniens.

    Conseil Superieur d'aide aux réfugiés palestiniens Le caire
    Lettre à entête du Conseil Supérieur de secours aux réfugiés palestiniens au Caire 10/12/50

    En 1990, les Nations Unies mettront en service des machines à affranchir et des oblitérations mécaniques en l'honneur de l'UNRWA (United Nations Relief and Works Agency - Haut Commissariat aux Réfugiés), rappelant sa mise en service à la suite de l'expulsion des Palestiniens de leurs terres en 1948/49.

    OMEC UNRWA pour les Réfugiés Palestiniens
    EMA de l'UNRWA Palestine

    Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens
    Lettre du siège à Beyrouth de l'UNRWA (United Nations Relief and Works Agency for Palestine refugees) 16/7/52

    Dans certains pays arabes, l'« Année du Réfugié » instituée par les Nations-Unies en 1960 sera consacrée aux réfugiés palestiniens.

    Timbres de Palestine pour l'année du réfugié en 1960
    Timbres d'Égypte/UAR pour l'année des réfugiés palestiniens
    Bloc du yemen consacré aux refugies palextiniens

    A partir de cette guerre, il n'y a plus de service postal direct entre les Pays arabes et Israël. Le courrier doit impérativement transiter par Londres.
    Lorsque par erreur, le courrier pour Israël arrive en Égypte, il est retourné à l'envoyeur avec un cachet encadré :"PAS DE SERVICE / VIA L'ÉGYPTE"

    Lettre pour Israël refoulée en Égypte
    Enveloppe philatélique des Philippines pour Israël envoyée par erreur en Égypte (pays le plus proche). La lettre est retournée à l'envoyeur avec griffe "PAS DE SERVICE / VIA L'ÉGYPTE" 16/3/56




    FIN 1949 :
    Formation du « Comité des officiers libres », organisation militaire égyptienne clandestine créée par le lieutenant-colonel Gamal Abdel Nasser et par Abd al-Hakim Amer. Ils sont soutenus par le général Naguib. Son but est d'abolir la monarchie et de mettre fin à la présence britannique dans le pays.

    15 MARS 1951 :
    A la suite d'un bras de fer entre les autorités iraniennes et le Royaume-Uni, l'Iran nationalise les compagnies pétrolières et notamment l'Anglo-Iranian Oil Company (AIOC).
    Cette décision conduit à la nomination de Mossadegh au poste de Premier Ministre.
    Par son opposition farouche à l'intervention des puissances occidentales dans les affaires intérieures iraniennes, Mossadegh est généralement considéré comme l'une des figures du nationalisme au XXème siècle au Moyen-Orient, le symbole d'un refus des ingérences étrangères, d'une résistance aux puissances coloniales, et en particulier à l'Angleterre, à l'instar de Gamal Abdel Nasser en Égypte à la même époque.

    Il sera source d'inspiration pour la révolution égyptienne de 1952/53.


    Plusieurs timbres émis pour le deuxième anniversaire en 1953 rappellent la nationalisation des pétroles iraniens en 1951 (Y&T Iran Nos 786/790).

    Nationalisation des pétroles en Iran



    1ER SEPTEMBRE 1951 :
    Le Conseil de Sécurité de l'O.N.U. (résolution No S.2322) condamne l'Égypte qui a interdit le canal de Suez aux bateaux israéliens.
    Des mesures similaires avaient déjà été prises par les Égyptiens dès 1948 pour interdire tout navire transportant des marchandises vers ou venant d'Israël par le détroit de Tiran entre le Sinaï et l'Arabie Saoudite.

    Roi Farouk

    16 OCTOBRE 1951 :
    Le gouvernement égyptien annonce l'abrogation du traité anglo-égyptien de 1936 et les conventions de 1899 sur le Soudan qui faisait précédemment partie d'un condominium anglo-égyptien.
    Le roi Farouk est proclamé « Roi d'Égypte et du Soudan ».

    Trois timbres et un bloc feuillet les regroupant commémorent cette décision (Y&T Égypte No 285/87 et BF No 6).

    Traité anlo-egyptien 1952 BF

    La plupart des timbres en circulation reçoivent une surcharge en arabe « Roi d'Égypte et du Soudan  / 16 octobre 1951» à cette occasion (Y&T Égypte No 288/305, PA 43/54 et Service 56/64).

    Farouk roi d'Égypte et du Soudan
    Timbre de poste aérienne avec la surcharge roi d'Égypte et du Soudan timbre de service avec surcharge Roi d'Égypte et du Soudan

    16 DÉCEMBRE 1951 :
    Le parlement égyptien approuve les textes abrogeant officiellement le traité anglo-égyptien de 1936.



    Naissance du prine Héritier




    16 JANVIER 1952 :
    Naissance du Prince héritier Fouad. Il sera proclamé roi en juillet.
    Un timbre et un bloc célèbrent cette naissance (Y&T Égypte No 306 et BF 7).

    Bloc-feuillet commémorant la naissance du Prince Héritier
    Bloc-feuillet émis pour célébrer la naissance du Prince héritier.

    26 JANVIER 1952 :
    L'instabilité sociale et politique en Egypte atteint son paroxysme au début des années 1950. Le mécontentement s'intensifie au sein de l'opinion qui souffre de la montée du chômage ; des organisations d'extrême droite et d'extrême gauche multiplient leurs actions contre le régime ; les campagnes de propagande anti - britanniques se radicalisent et deviennent plus violentes.
    Une guérilla anti - britannique se déclenche dans la zone du canal de Suez dans les années 1950-1951 et les Britanniques finissent par attaquer le 25 janvier 1952 une caserne de police à Ismaïlia. L'incident fait une cinquantaine de morts. Le lendemain, des émeutes éclatent au Caire où les manifestants attaquent des bâtiments et des symboles européens (plus de deux cents incendies pour la seule journée du 26 janvier, avec 26 morts, 500 blessés) .
    Le parti Wafd au pouvoir proclame la loi martiale et réprime les mouvements de contestation. Le roi suspend le Parlement et met en place une dictature royale.
    Source : https:// www.lesclesdumoyenorient.com/ Officiers-libres.html




    COUP D'ÉTAT MILITAIRE EN ÉGYPTE

    Coup d'état militaire en Égypte 1952
    Les généraux autour de Neguib et Nasser
    Général Neguib

    23 JUILLET 1952 :
    Face à l'exacerbation des tensions, le « comité des Officiers libres » décide alors de déclencher un coup d'État : ils s'emparent du palais royal, sans effusion de sang, dans la nuit du 22 au 23 juillet.
    Le général Neguib dépose le roi Farouk qui abdique en faveur de son fils Fouad, né le 16 janvier 1952. La régence est assurée par le Prince Mohammed Abdel Moneim.
    Quatre timbres sont émis le 23 novembre pour célébrer ce coup d'état (Y&T Égypte Nos 307/310).

    Timbres célébrant la révulution du 23 juillet 1952

    Des slogans en français apparaissent sur les oblitérations mécaniques tels que "UNION - DISCIPLINE - TRAVAIL / UNISSEZ VOUS POUR / LA GLOIRE DE LA PATRIE / QUI PROPAGE DE FAUSSES RUMEURS / EST TRAITRE A L'ÉGYPTE".

    Flamme de propagande Égypte
    OMEC propagande pour la Révolution égyptienne
    oblitération mécanique du 15/5/53
    Coll . Pascal Liévin

    Un certain nombre de timbres précédents d'Égypte, du "Royaume d'Égypte et du Soudan" et de Palestine sont ré-émis avec une surcharge barrant l'effigie du roi Farouk (Y&T Égypte No 327/361et Palestine 20/38 et PA 13/24).

    Timbres du Soudan avec effigie de Farouk barrée
    Serie Farouk effigie caviardée
    Serie poste aérienne d'Égypte caviardée
    Serie farouk poste aérienne de Palestine caviardée
    Timbres du Royaume d'Égypte et du Soudan, de Palestine et d'Égypte avec surcharge barrant l'effigie du Roi

    La plupart de ces timbres existent avec six traits sur l'effigie au lieu de trois (surcharge double).

    Farouk double surcharge-6-barres




    10 FÉVRIER 1953 :
    Le général Neguib obtient les pleins pouvoirs pour 3 ans.

    12 FÉVRIER 1953 :
    Signature d'un accord entre l'Égypte et le Royaume-Uni, sur l'avenir du Soudan. Le Royaume-Uni n'avait pas reconnu l'annexion égyptienne d'octobre 1951.
    La « République du Soudan » sera proclamée le 20 décembre 1955.

    Trois timbres seront émis avec légende "SELF GOVERNMENT 1954"(Y&T Soudan No 113/15).

    FDC timbres du Soudan gouvernement autonome
    FDC de la série "Self-Government"

    lettre de la période d'autonomie du Sudan
    timbre de la période d'autonomie avec légende "SELF GOVERNMENT 1954" sur lettre 5/12/55

    Vignette Self Government 1953



    Il existe également la même série, sans valeur postale, avec légende "SELF GOVERNMENT 1953" au lieu de 1954

    Trois timbres seront émis avec légende "INDEPENDANCE DAY 1ST JAN 1956" (Y&T Soudan Nos 116/18).

    serie indépendance du Sudan
    Série Indépendance surchargée SPECIMEN

    FDC Independance du Soudan
    FDC de la série Indépendance



    CHUTE DE LA ROYAUTÉ
    ET PROCLAMATION DE LA RÉPUBLIQUE

    1er anniversaire de la proclamation dela République

    18 JUIN 1953 :
    Le roi Fouad II est "déposé" et la République est proclamée. Le général Neguib devient Président et premier ministre.
    Pour le premier anniversaire deux timbres sont émis avec légende "REPUBLIQUE D'ÉGYPTE" (Y&T Égypte Nos 363/364). Puis on reviendra aux règles de l'UPU à savoir uniquement le nom du pays.

    24 JUILLET 1953 :
    L'Égypte et Israël signent un accord de séparation des eaux côtières, accord présenté par l'Égypte comme un autre signe de sa bonne volonté.

    25 FÉVRIER 1954 :
    Neguib, Président de la République et Premier Ministre, est destitué par le Conseil de la Révolution puis rappelé sous la pression populaire. Mais il ne reste au pouvoir que jusqu'en avril.

    Nasser et Neguib




    18 AVRIL 1954 :
    Le colonel Nasser devient premier ministre.

    Lettre de la présidence du conseil oblitérée du Comité Directeur de la révolution
    Lettre à entête de la Présidence du Conseil des Ministres pour les États-Unis affranchie à 82 mills oblitérée "COMITE DIRECTEUR DE LA REVOLUTION" 26/4/56

    27 JUILLET 1954 :
    Avec l'appui des U.S.A., accords entre l'Égypte et le Royaume-Uni, engageant celui-ci à retirer ses troupes d'Égypte, y compris du canal, dans un délai de 20 mois.

    evacuation des britanniques 1954

    19 OCTOBRE 1954 :
    Signature du traité définitif, négocié par Nasser, concernant l'évacuation des troupes britanniques. Le traité d'alliance de 1936 est abrogé cette fois avec l'accord des deux parties.
    Deux timbres égyptiens commémorent cette évacuation (Y&T Égypte No 369/70).

    Timbres Evacuation des Britanniques sur lettre 1954
    Timbres "Évacuation" sur lettre recommandée par avion et censurée pour la Suisse 29/1/55 au verso griffe rouge sur trois lignes "Exempt de droits / Bureau de douane / LA CHAUX-DE-FONDS" entourée de deux croix contour rouge.
    Colonel Nasser 1952/53




    14 NOVEMBRE 1954 :
    Le Président de la République égyptienne Neguib est destitué. Le pouvoir est assuré par le Premier Ministre, le colonel Nasser.
    Le Président de la République ne sera remplacé qu'en 1956 lors de l'instauration d'une nouvelle constitution.
    De nombreux timbres ont été émis en Égypte et dans les pays arabes en l'honneur du colonel Nasser mais très peu le montrent dans son jeune âge comme celui-ci (Y&T Libye No xxx) émis en 2008.

    FIN 1954 - FÉVRIER 1955:
    Très importantes commandes d'armes effectuées par Israël auprès de la France dont les relations franco-arabes se sont détériorées à la suite des événements d'Afrique du Nord.



    SIGNATURE DU
    « PACTE DE BAGDAD »

    24 FÉVRIER 1955 :
    Signature du Pacte de Bagdad (anti communiste et anti kurde) entre l'Irak et la Turquie, ouvert aux autres pays arabes et auxquels se joignent bientôt le Pakistan (23 septembre) et l'Iran (12 octobre 1955). Mais la diplomatie soviétique dissuade les autres pays arabes d'y adhérer.
      Le Royaume-Uni rejoint l'Alliance le 1er avril 1955. Ce pacte revêt un caractère important pour Londres, puisqu'il lui permet de retrouver un peu de l'influence perdue en Orient depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.  
    Pendant de l'OTAN et de l'OTASE, sa mise en place provoque une levée de boucliers au Moyen-Orient. L'Égypte et la Syrie, mais aussi les partis politiques de gauche dénonceront un pacte impérialiste, allant à l'encontre de la politique de neutralisme positif prônée jusqu'alors.
      Nasser croit voir dans ce pacte une tentative de lui retirer le leadership du monde arabe (panarabisme) au profit de l'Irak et du Royaume-Uni et s'y oppose farouchement.  
    Même si les pressions américaines, sous forme de promesses de largesses économiques et militaires, eurent un rôle clef dans les négociations, les États-Unis choisirent de ne pas participer à l'accord afin d'éviter de s'aliéner les États arabes avec lesquels ils tentaient toujours de cultiver des relations amicales. Ainsi, le pacte a souvent conduit les Américains à soutenir des régimes corrompus ou impopulaires en Irak, Iran et Pakistan.
    Une réunion des pays membres du Pacte de Bagdad donnera lieu à une oblitération spéciale à Ankara du 27 au 30 janvier 1958.

    Réunion du Pacte de Bagdad à Ankara 1958
    Oblitération spéciale pour la 4ème réunion du Pacte de Bagdad à Ankara : "DAGDAT PAKTI NAZIRLAR KONSEYI / ANKARA // 4. TOPLANTISI"

    Le 3 août 959, le Pacte de Bagdad deviendra le CenTO (Central Treaty Organisation) dont le siège sera à Ankara.

    CENTO Ankara
    FDC des timbres émis par la Turquie pour la réunion du CENTO à Ankara 27/4/61 (Y&T Turquie Nos 1585/87) avec oblitération "DISISLERI BAKANLARI KONSEYI TOPLANTSI / ANKARA // CENTO / (siège du CENTO) 27/4/51"

    L'organisation, peu efficace dans les faits, est dissoute en 1979 lors de la "révolution iranienne". Mais elle avait pratiquement cessé d'exister lors de l'invasion de Chypre par la Turquie en juillet 1974, obligeant les Britanniques à abandonner leurs bases stratégiques sur l'île.

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/ Pacte_de_Bagdad.



    LE RÉVEIL DE L'ÉGYPTE

    1955 :
    Statue Réveil d'Égypte
    En 1919, en pleine révolution égyptienne, Mahmoud Mokhtar sculpte son chef - d'œuvre, Le Réveil de l'Égypte (Nahdat Misr), qui sera plus tard traduit dans un format monumental : achevé seulement en 1928, l'œuvre est inaugurée devant la gare du Caire, et sera déplacée en 1952 aux abords de l'Université.
    Un grand sphinx représentant l'Égypte éternelle est allongé à côté d'une femme droite, se dévoilant, symbolisant le réveil du pays. Ce n'est qu'en 1955 que la statue a été déplacée de Bab el-Hadid à cette place qui se trouve entre l'Université du Caire et le pont éponyme. C'est l'un des symboles de l'Égypte moderne.
    Source : https://www.petitfute.com/v42202-le-caire/ c1173-visites-points-d-interet/c937-monuments/ 504922-statue-le-reveil-de-l-Égypte.html

    Après l'évacuation des troupes britanniques, apparaissent un timbre-à-date bilingue "REVEIL D'Égypte // R.P." du bureau de poste près de la statue.

    Lettre oblitérée Réveil d'Égypte
    Lettre recommandée avec avis de réception oblitérée "REVEIL d'EGYPTE 20/12/55



    28 FÉVRIER 1955 :
    Une colonne israélienne attaque les quartiers-généraux de l'armée égyptienne à Gaza. En réponse, Le Caire, qui souhaite éviter une confrontation directe, encourage l'entraînement d'insurgés palestiniens.

    6 AVRIL 1955 :
    Abrogation par accord mutuel du traité anglo-irakien de 1930 après la signature du Pacte de Bagdad que le Royaume-Uni vient de rejoindre. L'Irak se rapproche du Royaume-Uni tandis que l'Égypte se rapproche de l'URSS.
    Trois timbres d'Irak ont été surchargés pour commémorer cette abrogation (Y&T Irak Nos 199/201).

    Abrogation du traité anglo-irakien


    MAI 1955 :
    L'ambassade soviétique au Caire propose au colonel Nasser de lui vendre des armes.
    Les États-Unis en font autant, mais eux, exigent un paiement comptant, ce que l'Égypte ne peut se permettre et considère comme humiliant.



    SEPTEMBRE 1955 :
    Le Colonel Nasser conclut des achats d'armes avec l'U.R.S.S. et la Tchécoslovaquie en échange de coton et de riz. Israël s'inquiète.

    DÉCEMBRE 1955 :
    Les États-Unis tentent de fédérer les modérés au sein du Pacte de Bagdad.



    LE FINANCEMENT
    DU HAUT BARRAGE D'ASSOUAN
    DÉCLENCHEUR DU CONFLIT

    Timbre Assouan 1960
    9 FÉVRIER 1956 :
    La Banque Mondiale (Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement dépendant de l'O.N.U.) accepte, sous conditions, de financer le haut barrage d'Assouan, mais le 19 juillet les États - Unis et le Royaume - Uni refuseront de participer.
    Le colonel Nasser cherchera alors un financement à travers les profits de la "Compagnie du Canal de Suez".
    L'Égypte a émis en 1960 deux timbres se-tenant consacrés au barrage d'Assouan (Y&T Égypte No 472/73) et un autre timbre consacré à la centrale électrique du barrage (Y&T Égypte No 474).

    centrale électrique d'Assouan

    Photo satellite Assouan
    Photo satellite du barrage
    (source Google Earth)

    puis divers blocs en rapport :

    Bloc-Feuillet Assouan 1964
    Inauguration du canal de diversion du Nil
    (Y&T Égypte BF No 15)

    Bloc-Feuillet Barrage d'Assouan et Nasser
    Bloc-feuillet émis en 1971 pour célébrer l'achèvement du barrage (Y&T Égypte BF No 25).

    Barrage d'Assouan 1985
    Bloc-feuillet émis en 1985 pour le 25ème anniversaire de la mise en service du barrage (Y& T Égypte BF No 42)

    Haut barrage d'Assouan
    Vue aérienne du barrage avec la centrale électrique à l'arrière plan




    MARS 1956 :
    Rencontre Christian Pineau, Ministre français des Affaires Étrangères, avec Gamal Abdel Nasser. "Le colonel Nasser a nié toute participation de son gouvernement à l'équipement des rebelles d'Algérie; il m'a donné sa parole d'honneur qu'aucun commando rebelle n'était entraîné en Égypte. Concernant les fournitures d'armes, la même parole ne m'a pas été donnée" déclare, à son retour, le Ministre des Affaires Étrangères devant l'Assemblée Nationale. Le lendemain les radios arabes reprennent leurs attaques contre la France.

    13 MARS 1956 :
    Le traité anglo - jordanien est dénoncé par la Jordanie à la suite d'émeutes que les Britanniques accusent Nasser d'avoir fomentées.

    5 AVRIL 1956 :
    Par représailles contre des attaques égyptiennes, les Israéliens bombardent Gaza.

    18 AVRIL 1956 :
    Cessez-le-feu entre Israël et l'Égypte.

    15 MAI 1956 :
    L'Égypte reconnaît la Chine Populaire et espère ainsi pouvoir se procurer des armes. Les U.S.A. n'apprécient pas cette initiative. Nasser voit aussi dans cette reconnaissance un moyen d'affirmer, après les conférences afro-asiatiques des « non-alignés » de Bandoeng et de Brioni, son neutralisme.

    18 JUIN 1956 :
    Dimitri Chepilov, Ministre des Affaires Étrangères de l'U.R.S.S., assiste au Caire aux grandes fêtes en l'honneur de la fin de l'évacuation de la zone du canal par les Britanniques.

    23 JUIN 1956 :
    Le colonel Nasser est élu président de la République avec .... 99.84% des voix. Une nouvelle constitution est également approuvée par un score comparable !

    19 JUILLET 1956 :
    Les États-Unis refusent de s'associer avec le Royaume-Uni, l'U.R.S.S. et la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement, (sous l'égide des Nations-Unies et appelée aussi Banque Mondiale) au financement du gigantesque barrage d'Assouan.







    ANNONCE DE LA NATIONALISATION DE LA « COMPAGNIE DU CANAL DE SUEZ »

    26 JUILLET 1956 :
    A Alexandrie, le colonel Nasser annonce la nationalisation de la Compagnie du Canal de Suez. Les Occidentaux ayant refusé de participer au financement du barrage d'Assouan en raison de l'incertitude sur les conditions du remboursement de la dette, le but de la nationalisation est de financer le barrage à partir des revenus du canal. Les franco-britanniques lui reprocheront que cela se fera au détriment de l'entretien du canal !
    Nasser promet une indemnisation des anciens actionnaires.
      Nasser insiste sur le fait qu'il s'agit de la nationalisation de la société "Compagnie du Canal de Suez" et pas du canal qui était déjà légalement sous la souveraineté égyptienne.  
      Il s'agit officiellement d'une simple opération financière; l'Égypte garantissant le passage des navires dans le canal comme auparavant.    
      Nasser fait également remarquer que la Compagnie du Canal de Suez est une société de droit égyptien, enregistrée en Égypte et par conséquent peut être nationalisée par le gouvernement égyptien sans enfreindre le droit international.   
    MAIS,
       Si, juridiquement, la Compagnie était égyptienne dès sa naissance, ce que tous les actes, traités et conventions admettent explicitement, le caractère fictif de cette nationalité saute aux yeux : le capital est entièrement étranger ; le conseil d'administration comprend seize Français, dix Anglais, mais seulement cinq Égyptiens ; le siège social est théoriquement à Alexandrie, mais l'administration, la comptabilité, la caisse des titres, la direction générale, sont à Paris ; six septièmes des avoirs de la Compagnie sont investis à Paris, à Londres ou à New-York.   

    Voir notamment l'article : La nationalisation du Canal de Suez et le droit international par Georges Scelle, Annuaire Français de Droit International Année 1956 2 pp. 3-19)
    et https://www.monde-diplomatique.fr/1966/06/ ROULEAU/27283


    Dès l'annonce, La France, le Royaume-Uni et les U.S.A. bloquent les avoirs égyptiens dans leurs pays respectifs.
    La concession du canal devait prendre fin en 1968.

    FDC timbre commémorant la nationalisation

    Un timbre est émis deux mois plus tard pour célébrer cette nationalisation (Y&T Égypte No 384).

    Ce timbre aurait reçu à New-York, à titre de propagande, une fausse surcharge "Israël" à la fin 1956.

    Un autre timbre (Y&T Égypte n°505) commémore, en 1961, le 5ème anniversaire de la nationalisation (cachet premier jour en forme de stèle le 26/7/61).
    Il y aura également plusieurs timbres et oblitérations spécifiques pour certains autres anniversaires.

    FDC 5ème anniversaire de la nationalisation
    Cinquième anniversaire

    cachet FDC Port-Said26/9/56 55ème anniversaire de la nationalisation
    oblitération en forme de stèleCinquième anniversaire
    Cinquante-cinquième anniversaire  
    10ème anniversaire de la nationalisation
    FDC 10ème anniversaire de la nationalisation
    Dixième anniversaire
    50ème anniversaire de la nationalisation
    Cinquantième anniversaire

    Une oblitération mécanique est utilisée au Caire en août et septembre avec flamme à droite "FREEDOM OF PASSAGE / GUARANTEED THROUGH / SUEZ CANAL" (La liberté de passage par le canal de Suez est garantie) et couronne "CAIRO".

    OMEC Liberté de navigation à travers le canal de Suez
    Lettre en franchise du Ministère de l'Information avec oblitération mécanique "FREEDOM OF PASSAGE / GUARANTEED THROUGH / SUEZ CANAL" (La liberté de passage par le canal de Suez est garantie) et couronne "CAIRO" 17/8/56

    extrait
    Lettre d'Algérie pour Paris réexpédiée au Caire pendant la Crise de Suez
    verso
    Lettre d'Alger pour Paris affranchie au tarif intérieur avec 15F Müller Algérie, oblitérée Alger 21/8/55 . La destinataire étant partie au Caire, la lettre est réexpédiée au Caire au tarif étranger (30F) par l'apposition d'un timbre complémentaire 15F Müller métropole. Elle arrive au Caire le 2 septembre où elle est censurée à l'arrivée. Mais la destinataire est repartie pour Paris et la lettre est une nouvelle fois réexpédiée pour Paris avec apposition de l'oblitération mécanique "FREEDOM OF PASSAGE GARANTEED THROUGH SUEZ CANAL" le Caire 6 septembre 1956.

    La propagande occidentale laissant croire que les Occidentaux veulent se ré approprier le canal de Suez, une autre oblitération mécanique est utilisée à partir de fin septembre, avec flamme à droite "SUEZ CANAL IS AN / INTEGRAL PART OF EGYPT" (Le Canal de Suez est partie intégrante de l'Égypte) et couronne "CAIRO".

    OMEC Suez is an integral part of Egypt
    Lettre privée pour la Suisse affranchie à 50 mills avec oblitération mécanique "SUEZ CANAL IS AN / INTEGRAL PART OF EGYPT" (Le Canal de Suez est partie intégrante de l'Égypte) et couronne "CAIRO" 4/1/57


    Lettre du Caire pour Zurich avec flamme canal de suez
    verso
    Lettre par avion et par exprès du Caire pour Zürich, avec oblitération mécanique « SUEZ CANAL IS AN INTEGRAL PART OF EGYPT » 26/9/56. Triple censure au départ. La lettre arrive au service des Exprès de Zürich à minuit le 30 septembre. On réveille le facteur et on applique le tarif de nuit (80 c). Mais le destinataire est reparti au Caire. La lettre est réexpédiée mais l'étiquette « EXPRÈS » est arrachée. La lettre est à nouveau censurée à l'arrivée.





    RÉACTIONS INTERNATIONALES
    ET
    PRÉPARATIFS MILITAIRES

    2 AOÛT 1956 :
    Les Trois (R.-U., U.S.A., France) affirment le caractère international du canal et invitent les 24 principaux usagers du canal de participer à une conférence sur le canal de Suez. Tous acceptent sauf l'Égypte et la Grèce.

    Général Massu




    2 AOÛT 1956 :
    Le général Massu reçoit ordre de regrouper la 10° DP dans l'Algérois et de la tenir prête à intervenir dans les 5 jours.

    3 AOÛT 1956 :
    Le Royaume-Uni rappelle les réservistes.

    4 - 5 AOÛT 1956 :
    « Le Figaro » annonce la réquisition de navires marchands et le rappel de 25 000 réservistes.
    Le courrier des navires marchands réquisitionnés pendant les opérations de la crise de Suez sera transporté en sacs jusqu'à Toulon où il sera oblitéré d'un cachet muet circulaire à trait plein "POSTE NAVALE / ancre", accompagné souvent du cachet de la compagnie de transport. Le courrier est en franchise intérieure et bénéficie d'un affranchissement gratuit pour l'étranger.

    Cargo Pierre Loti réquisitionné
    Enveloppe pour l'Autriche au tarif imprimés pour l'étranger d'un marin du navire marchand Pierre Loti des Messageries Maritimes oblitérée "POSTE NAVALE / (ancre)" 10/9/56


    DÉBUT AOÛT :
    Le porte-avions "Lafayette" est en Amérique, le porte-avions "Arromanches" est en carénage à Toulon, de même que le croiseur "Georges Leygues". La Marine française peut mettre en ligne seulement quatre escorteurs d'escadre et quatre escorteurs rapides, dont tous ne sont pas opérationnels; plusieurs d'entre-eux ayant entrepris des démontages de vérification de leurs appareils.



    Pour le courrier de la Marine Nationale et
    de la Marine marchande réquisitionnée voir l'encart :

    La Marine de guerre et la marine marchande françaises
    engagées dans la crise de Suez



    8 AOÛT 1956 :
    Premiers contacts militaires franco - britanniques. Une ébauche de plan qui prévoit une opération pour le 15 septembre est présentée
    Deux opérations sont envisagées. La première, soutenue par le gouvernement britannique et l'amiral français Barjot, prévoit un débarquement à Port-Saïd, c'est à dire directement dans la zone du canal. La seconde, qui reçoit l'appui de l'état-major britannique et du général français Beaufre, prévoit un débarquement dans le port d'Alexandrie.
    Accepté sous le nom d'Opération Mousquetaire, ce plan ambitieux prévoit finalement une attaque de front d'Alexandrie, menée par les Britanniques et les Français engagés séparément. La capture d'Alexandrie serait suivie d'une marche sur le Caire, avec possibilité de mener une bataille décisive devant les pyramides, entre le septième et le quinzième jour de l'offensive. Tout ceci mènerait non seulement à la destruction de l'armée égyptienne, mais aussi au renversement de Nasser et, enfin, à la reprise du contrôle sur le canal de Suez.
    La France indique à Londres les forces qu'elle pourrait mettre à la disposition de l'opération : la 10ème Division Parachutiste, commandée par le général Massu, la 7ème Division Mécanique Rapide, commandée par le général d'Elissagaray, des commandos de marine, deux groupes de chasseurs F4, 35 avions de transport Nord 2500 et enfin la quasi - totalité de l'Escadre de la Méditerranée.
    Le Royaume-Uni fournira une part très importante de l'effort aérien et de ce fait exigera la totalité des commandements, les Français n'ayant que des positions de "deputy" (représentant).
    L'élément français du corps expéditionnaire portera le nom de "Force A".

    Général Beaufre


    10 AOÛT 1956 :
    Première réunion du "Comité de planning" franco - britannique. Le général Beaufre est nommé "Président de la délégation française".

    10 AOÛT 1956 :
    Instruction créant la Force Navale d'Intervention (F.N.I.).

    Pour la liste des navires désignés voir l'encart :

    "La Marine de guerre et la marine marchande
    engagées dans la crise de Suez"



    12 AOÛT 1956 :
    Le colonel Nasser propose de réunir 45 pays pour réviser la Convention de 1888 sur le canal de Suez.

    Sur une page séparée :

    Pour la censure civile en Égypte, voir l'encart :

    "La censure civile en Égypte"



    Pour la censure civile en Israël, voir l'encart :

    "La censure civile en Israël"







    13 AOÛT 1956 :
    "Le Figaro" annonce que navires et avions transportent des troupes vers Chypre et Malte.

    14 AOÛT 1956 :
    Le premier plan de débarquement "Opération 700" est prêt. Il prévoit que dès le 20 août, on commencerait à embarquer les éléments d'infrastructure aérienne française qui s'installeraient à Chypre du 24 au 30 août.
    Les premières unités quitteraient le Royaume-Uni le 1er septembre, Alger le 5 septembre, les premières bombes devraient tomber sur l'Égypte le 13 septembre et le débarquement aurait lieu le 15 septembre. Les Britanniques proposent un débarquement à Alexandrie ce qui sera repoussé par les Français ultérieurement.
    Le vice-amiral d'escadre Barjot est désigné pour "représenter le commandement français" auprès des autorités britanniques.

    16 - 22 AOÛT 1956 :
    Réunion à Londres de la Conférence internationale des 22 pays usagers du canal de Suez .
    Elle propose deux projets où il est question de transférer l'administration du canal à un « bureau » constitué des usagers et de l'administration égyptienne.
    Grève générale dans les pays musulmans en signe de protestation.

    23 AOÛT 1956 :
    Adoption, par 17 pays, à la Conférence de Londres du Plan du Secrétaire d'État américain Dulles créant un organisme international de contrôle de la gestion du canal. Ce plan doit être présenté à Nasser le 3 septembre.
    Le général Beaufre est officiellement présenté comme "chargé du côté français de mettre sur pied les forces terrestres et aéroportées qui pourraient être appelées à participer à une action militaire dans le conflit de Suez".

    26 AOÛT 1956 :
    Début du débarquement à Chypre des bases pour troupes aéroportées.

    Vice-amiral d'escadre-barjot



    27 AOÛT 1956 :
    L'amiral Barjot est officiellement nommé «Commandant en chef des Forces Françaises en Orient» pour l'opération franco-britannique contre l'Égypte.

    28 AOÛT 1956 :
    Ouverture à Marseille à la caserne Audéoud du B.P.M. 412 qui embarquera pour Port-Fouad le 11 novembre et y arrivera le 24. Il est identifié par le S.P. 91.065, généralement manuscrit sur les étiquettes de recommandation, la griffe réglementaire n'étant arrivée que tardivement. À partir d'une date indéterminée, il a utilisé des timbres- à-date de service à numéro "POSTE AUX ARMEES / * 412 *" et "POSTE AUX ARMEES / 412 " (un seul exemplaire signalé).

    tad Poste aux Armées 412 sur télégramme
    Télégramme avec timbre-à-date "POSTE AUX ARMEES / 412" du 27/10/56
    Coll. Pascal Liévin

    28 AOÛT 1956 :
    On annonce qu'un contingent de troupes françaises "a été autorisé à stationner à Chypre". Un accord est signé avec le Royaume-Uni pour que les Français puissent assurer la protection de leurs ressortissants au Moyen-Orient et de leurs intérêts en Égypte.
    Le général Beaufre est nommé Commandant de la "Force A" et quitte Londres pour Alger.
    Un état-major mixte franco-britannique finit la préparation à Londres d'un plan de débarquement sur Port-Saïd et Alexandrie (Opération Mousquetaire).

    L'une des raisons de l'expédition de Suez a été le fait que Guy Mollet et Anthony Eden ne voulaient pas, en cédant à Nasser qui était comparé à Hitler et Mussolini, créer un nouveau Münich. Ils se remémoraient la situation en 1936, avec notamment la réoccupation de la Rhénanie par Hitler, lorsque, pensaient-ils une intervention énergique contre les deux dictateurs, aurait pu éviter la seconde guerre mondiale.
    Les Britanniques eux cherchent en plus à maintenir leur leadership au Proche-Orient et voient en Nasser la menace d'un nationalisme arabe unifié dirigé contre eux.
    "Du coté français, en tout état de cause, la relation qui unit l'expédition de Suez à la guerre d'Algérie est déterminante. Croyant ou feignant de croire que les Algériens n'avaient d'autre désir que de rester Français, au prix de quelques réformes de détail, Guy Mollet et les siens s'obstinaient à voir dans l'Égypte nassérienne l'inspiratrice de la rébellion et la pourvoyeuse de ses moyens. Abattre Nasser revenait donc à atteindre le F.L.N. dans son sanctuaire".

    Le Canal de Suez ne serait pas un enjeu aussi important si il n'y avait pas le contexte de la Guerre d'Algérie. Nasser aide les combattants du F.L.N.. Détruire Nasser, ne serait-ce pas hâter la victoire en Algérie ou du moins se mettre en situation de force pour négocier ?



    Médaille comméorative des opérations au Moyen-Orient avers revers




    1ER SEPTEMBRE 1956 :
    Début officiel des Opérations françaises au Moyen-Orient. Elles s'arrêteront le 22 décembre (dates retenues pour l'attribution de la « Médaille commémorative française des opérations du Moyen-Orient »).
    Certains ont écrit que ces dates correspondaient à la période pendant laquelle les militaires et marins avaient la franchise totale pour les lettres et cartes de nature familiale de moins de 20g . Il n'y en a aucune trace au B.O. des PTT et de nombreux documents laissent penser qu'il n'y a aucun lien entre la période d'application de la franchise avec les dates d'attribution de la médaille.

    5 - 6 SEPTEMBRE 1956 :
    Début des manoeuvres franco-britanniques en méditerranée.

    Sur une page séparée :

    Pour le courrier militaire
    du Corps Français Expéditionnaire, voir l'encart :

    "Le Corps Français Expéditionnaire (C.F.E.) engagé dans la crise de Suez"



    Pour le courrier des marins
    engagés dans l'expédition de Suez, voir l'encart :

    "La Marine de guerre et la marine marchande engagées dans la crise de Suez"



    Pour les courriers militaires et navals britanniques,
    voir l'encart :

    "Les courriers militaires et navals britanniques
    pendant la crise de Suez"





    6 SEPTEMBRE 1956 :
    Un détachement d'aviateurs et parachutistes de la 10ème D.P. et de la 7ème D.M.R., venant d'Algérie, débarquent à Limassol (Chypre).
    Pour cela la France a réquisitionné 26 navires marchands, dont 19 cargos, 2 pétroliers et 5 paquebots, parmi lesquels, le "Pasteur" qui part de Marseille le 31 août et l'"Athos II" qui part le 2 septembre également de Marseille.

    6 SEPTEMBRE 1956 :
    Le B.P.M. 152 embarque à Marseille pour Famangouste (Chypre) où il arrive le 14 septembre pour la desserte des Éléments du Ravitaillement Air. Le B.P.M. est ouvert à Tymbou du 16 septembre 1956 au 25 décembre 1956. Les plis recommandés de ce B.P.M. portent une étiquette de recommandation avec numéro 91100.

    lettre recommandée du SP 91100 expédition de Suez
    Courrier recommandé, ne bénéficiant pas de la franchise, du SP 91100 du BPM 152 pour Vernon (Eure) oblitérée du cachet fictif "POSTE AUX ARMEES / A.F.N." 13/11/56 arrivée Vernon 16/11/56

    John Foster Dulles


    7 SEPTEMBRE 1956 :
    Le Secrétaire d'État américain John Foster Dulles déclare à l'Ambassadeur britannique que les États-Unis se désolidarisent de l'action franco - britannique mais supportent le projet d'Association des Usagers du Canal. Les Britanniques temporisent pour garder la "special relationship" avec les Américains, la France ne peut que suivre.

    9 SEPTEMBRE 1956 :
    Le Colonel Nasser rejette le Plan Dulles.

    10 SEPTEMBRE 1956 :
    Réunion franco-britannique à Londres.

    Au cours d'une conférence de presse le président Eisenhower affirme que la France et le Royaume-Uni ont le droit de recourir à la force, une fois épuisés tous les moyens pacifiques pour faire valoir leurs droits d'usager du canal de Suez.

    12 SEPTEMBRE 1956 :
    Annonce de la création prochaine par Londres et Paris d'une  « Association des Usagers du Canal ». Le Colonel Nasser refuse le 15 septembre de la reconnaître.

    Création de l'Association des Usagers du Canal de Suez
    Feuille d'avis de Neuchatel 13 septembre 1956


    14 SEPTEMBRE 1956 :
    La France et le Royaume-Uni saisissent l'O.N.U. de l'affaire de Suez.
    Afin de provoquer une crise servant de prétexte à une intervention franco- britannique, tous les pilotes européens de la Compagnie Universelle du Canal, à l'exception des Grecs, se retirent avec l'accord de la Compagnie. Mais Nasser avait prévu le coup et embauche immédiatement des pilotes d'Europe de l'Est.


    Le doute s'installe du côté des alliés, jusqu'à ce que la France décide de s'allier avec Israël en lui livrant un stock impressionnant d'armes (chars, avions de transport, camions, bazookas, etc..).

    15 SEPTEMBRE 1956 :
    Arrivée de pilotes soviétiques chargés de convoyer les navires sur le canal.

    18 SEPTEMBRE 1956 :
    Entretiens au sommet Pineau, Dulles, Eden à Londres.

    19 SEPTEMBRE 1956 :
    Ouverture à Londres de la dernière conférence de l' « Association des Usagers du Canal »; elle approuve une "Charte des Usagers du Canal".

    Guy Mollet Anthony Eden SElwynn LLoyd


    26 SEPTEMBRE 1956 :
    Visite à Paris de Anthony Eden et Selwynn LLoyd, secrétaire britannique au Foreign Office.

    Le même jour le Conseil de Sécurité de l'O.N.U. se réunit à Washington pour étudier la situation et examiner les demandes franco-britanniques.

    Reunion du Conseil de sécurité
    L'Écho d'Oran 23 -24 septembre 1956

    28 SEPTEMBRE 1956 :
    Le ballet de navires continue. On annonce le passage à Malte de plusieurs navires de débarquement français accompagnés par l'escorteur rapide "Le Soudanais" en route pour la Méditerranée orientale.

    1ER OCTOBRE 1956 :
    Ouverture à Londres de la 1ère conférence des ambassadeurs des 18 pays qui ont constitué l'« Association des Usagers du Canal ».

    10 OCTOBRE 1956 :
    Un accord militaire et politique est signé entre le ministre français A.Thomas et l'Israélien Shimon Pérès.
    Ben Gourion



    15 OCTOBRE 1956 :
    Discours de Ben Gourion, Premier Ministre d'Israël, devant la Knesset laissant prévoir une offensive imminente.
    Ben Gourion, figure sur plusieurs timbres d'Israël (Y&T Israël Nos 561/62 et 989).

    16 OCTOBRE 1956 :
    Le yacht Saint Briavels, rebaptisé Athos, affrété par les services spéciaux égyptiens et devant débarquer au Maroc espagnol, est arraisonné au large des côtes algériennes près d'Oran. Il transportait une centaine de tonnes d'armes à destination des rebelles algériens.
    Le lien entre la guerre d'Algérie et l'attitude française pendant la crise de Suez devient de plus en plus évident.



    20 OCTOBRE 1956 :
    A partir de ce jour, la plupart des bâtiments de guerre et de transport devant participer à l'opération «Mousquetaire», sont dirigés vers l'Afrique du Nord, sous le couvert de «manoeuvres».

    22 OCTOBRE 1956 :
    Départ d'Alger du navire de débarquement "La Foudre".
    Départ du porte-avions "Lafayette" de Toulon vers Bizerte, où il rejoint l'"Arromanches" et le "Cassard". Il est accompagné du "Kersaint".

    23 OCTOBRE 1956 :
    Interception et détournement sur Alger de l'avion du Roi du Maroc, immatriculé en France et qui amenait le "rebelle" algérien Ben Bella et plusieurs de ses compagnons de Rabat vers Tunis. Paris est mis devant le fait accompli par les autorités locales, mais couvre l'opération.
      Début de la tragédie hongroise à Budapest. Les Occidentaux concentrés sur la Crise de Suez ne réagissent que très mollement.  

    24 OCTOBRE 1956 :
    Création d'un commandement militaire unifié entre l'Égypte, la Syrie et la Jordanie ce qui fait craindre un encerclement d'Israël.
    Le "Jean-Bart" appareille de Toulon pour Alger et participera ensuite aux opérations de débarquement en Égypte. Il reviendra à Toulon le 11 Novembre.
    Le Groupement Amphibie de la Force d'Intervention quitte l'Algérie pour rejoindre le point de rassemblement secret "Y". Les techniciens français spécialistes des avions Mystère arrivent en Israël. Les 60 avions de chasse sont arrivés le 22, ainsi que 200 transports tout-terrain que la France met à la disposition d'Israël.
    L'"Arromanches" et le "Lafayette" quittent Bizerte en direction de la Méditerranée orientale.

    LES PROTOCOLES DE SÈVRES


    21 - 24 OCTOBRE 1956 :
    Les entretiens se sont tenus du 21 au 24 octobre 1956 à Sèvres dans la banlieue sud-ouest de Paris.
    Cette conférence secrète débuta le 21 octobre entre la délégation israélienne arrivée incognito, représentée par David Ben Gourion, Shimon Peres et Moshe Dayan et les Français Guy Mollet, président du Conseil, Christian Pineau, ministre des Affaires étrangères, Maurice Bourgès-Maunoury, ministre de la Défense, et Maurice Challe, chef d'état-major des armées.
    Les diplomates britanniques avec Selwyn Lloyd, Patrick Dean et Logan n'ont pris part aux accords qu'à partir du 22. La Grande-Bretagne se montre d'abord réticente au conflit militaire car elle craint de compromettre ses liens privilégiés avec le monde arabe.
    Le gouvernement français, pour la convaincre, concède le commandement de l'opération militaire (opération Mousquetaire) aux Britanniques qui connaissent mieux le terrain en tant qu'anciens colonisateurs et disposent de bases militaires à Chypre et à Malte.
    Ben Gourion obtient que les avions britanniques bombardent les aérodromes égyptiens dès le début des combats.
       L'accord secret en sept points tenant sur trois feuillets stipule notamment que les Israéliens prennent l'initiative du déclenchement de la guerre dans le Sinaï puis que les Français et Britanniques interviennent quelques jours après. En échange, les Israéliens exigent des Français une couverture navale et aérienne de leur territoire et la livraison d'avions à réaction à l'aviation israélienne (Mystère II, Mystère IV, Vautour) et de chars légers AMX-13.   
    L'accord secret prévoit également une coopération entre la France et Israël concernant le programme nucléaire israélien (construction du réacteur de Dimona dans le désert du Neguev).

    Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/ Protocoles_de_S%C3%A8vres






    LES OPÉRATIONS MILITAIRES

    Titre de l'Est républicain 30/10/56
    La "une" de l'Est Républicain du 30 octobre 1956 qui met en parallèle la Crise de Suez et l'insurrection de Budapest

    Opérations militaires octobre-novembre 1956
    Carte des opérations militaires octobre-novembre 1956
    Source : http://cdojaubert.canalblog.com/ archives/2007/02/20/14203061.html

    Général Moshe Dayan

    29 OCTOBRE 1956 :
    L'Armée israélienne, commandée par Moshé Dayan, envahit le Sinaï. Elle est aidée par des parachutages effectués par des Nord-Atlas français en provenance de Chypre et les attaques des avions de chasse français venant de Lod (Israël).
    La marine israélienne est renforcée par une escadre légère française composée du "Surcouf", et du "Kersaint" qui patrouillent devant Haïfa et le «Bouvet» qui opère devant Jaffa. Cette opération porte le nom de code «Archer».
    Le P.C. de la "Force A" est transféré d'Alger à Chypre.
    Le général Moshé Dayan, figure sur un timbre d'Israël (Y&T Israël No 1053).

    Le courrier des navires français protégeant Israël ne peut être identifié que par leurs griffes administratives et la date, ici, celles du «Surcouf».

    Escorteur Surcouf novembre 19+56
    Courrier en provenance du "Surcouf", protégeant les côtes d'Israël, avec oblitération hexagonale pointillée "POSTE NAVALE / ancre)" 11/11/56 et griffe «L'ESCORTEUR D'ESCADRE "SURCOUF"».

    29 OCTOBRE 1956 :
    La défense du Sinaï, côté égyptien, incombait à la 3ème Division d'Infanterie «palestinienne» dans le secteur de Gaza, et de El Arish et à la 2ème Division d'Infanterie égyptienne groupée dans le secteur fortifié d'Abu Ageila. Un bataillon de chars était disponible à El Arish.

    29 - 31 OCTOBRE 1956 :
    Le «Jean Bart» amarré à Alger embarque les hommes des commandos marine et du 1er R.E.P.. Il quitte Alger le 1er Novembre et arrive à Limmasol (Chypre) à l'aube du 4 novembre.

    30 OCTOBRE 1956 :
    Ultimatum franco-britannique à l'Égypte et à Israël, ils doivent rester sur leurs positions de départ et une bande démilitarisée de 10 miles (16 km) doit être respectée de part et d'autre du canal.
    Les États-Unis saisissent le Conseil de Sécurité de l'O.N.U..
    Le B.P.M. 412 cesse son activité à Marseille et est remplacé par la Poste Civile pour la desserte des unités demeurant à la Base Opérationnelle en France.

    Navires coulés dans le canal
       Source :https://servimg.com/view/ 16888492/5604  

    30 OCTOBRE - 3 NOVEMBRE 1956 :
    L'Égypte coule des bateaux dans le canal, tandis que les gouvernements français et britannique fixent les conditions d'un cessez- le-feu.

    31 OCTOBRE 1956 :
    Israël accepte l'ultimatum tandis que l'Égypte le rejette et rompt ses relations diplomatiques avec Londres et Paris.

    31 OCTOBRE - 1ER NOVEMBRE 1956 :
    Bombardement franco-britannique des aéroports égyptiens. Les raids français partent de Chypre et de Lod (Israël). Les raids britanniques de Malte et de Chypre. Le «Georges Leygues» bombarde Rafah (sud de la bande de Gaza).

    1ER NOVEMBRE 1956 :
    L'Assemblée Générale de l'ONU se réunit en urgence.
    Parmi les pays impliqués, il y a deux membres du Conseil de Sécurité disposant d'un droit de veto. Le Conseil est donc paralysé et c'est l'Assemblée Générale qui prend le relais mais ne peut faire que des "recommandations".

    AG de l'ONU
    Réunion spéciale de l'Assemblée Générale de l'ONU avec oblitération mécanique continue "PEACE / JUSTICE / SECURITY / FOR ALL (logo ONU)" et couronne "UNITED NATIONS N. .Y / 1956 // NV 1 5PM" (1/11/56)

    2 NOVEMBRE 1956 :
    Prise de El Arish et Gaza par les forces israéliennes. Un gouvernement militaire israélien pour chaque zone est créé.
    Des "souvenirs" philatéliques sont alors réalisés.

    Souvenir de la prise d'El Arish
    Timbre israélien oblitéré par le cachet de la poste égyptienne à El-Arish sur enveloppe souvenir

    Sur une page séparée :

    Pour le courrier militaire israélien
    voir l'encart :

    "Le courrier militaire israélien et sa censure"





    Pour le courrier militaire égyptien
    voir l'encart :

    "Le courrier des militaires égyptiens et sa censure"





    L'O.N.U. demande un cessez-le-feu immédiat et envisage l'envoi d'une force de police de l'O.N.U. sur place.
    L'Égypte saisit les biens français et britanniques.

    4 NOVEMBRE 1956 :
    Arrivée à Chypre du "Jean-Bart" et des navires de débarquement du Groupe Amphibie ("l'Odet", la "Laïta", le "Cheriff", la "Rance", la «Foudre», les "LCT 9084", "9071", "9083", et "9070", trois escorteurs : le "Berbère", le "Touareg" et le «Soudanais» et le remorqueur «Le Pachyderme») [LCT = Landing Craft Tank].


    4 NOVEMBRE 1956 :
      Fin de l'écrasement par les troupes soviétiques de la Révolte hongroise à Budapest.  

    4 NOVEMBRE 1956 :
    BF Lester B Pearson créateur des Casques Bleus

    Devant l'ampleur des combats et craignant que le conflit ne dégénère, le diplomate canadien Lester B. Pearson propose une résolution demandant la formation d'une force d'intervention d'urgence qui devra agir comme tampon entre les différents belligérants.
    Cela lui vaudra de recevoir le Prix Nobel de la Paix en 1957.
    On notera que c'est l'Assemblée Générale de l'ONU qui adopta cette résolution et pas le Conseil de Sécurité qui aurait probablement vu le veto de la France et du Royaume- Uni.
      C'est l'acte de naissance des « casques bleus ».  

    Pdt Eisenhower



    5 NOVEMBRE 1956 :
    Élections présidentielles américaines. Le président Eisenhower est réélu.

    5 NOVEMBRE 1956 :
    Sharm-el-Sheikh est occupé par les forces israéliennes. Le blocus du port israélien d'Eilat est de fait levé, c'était l'un des objectifs majeurs d'Israël.
    Timbre "Port Said"

    Raid aéroporté franco-britannique sur le canal, sur Port-Fouad et Port-Saïd notamment, après que les flottes aient bombardé les points stratégiques.
    Un timbre d'Égypte, émis le 20 décembre 1956, (Y&T Égypte Nos 386). représente l'armée égyptienne faisant face au parachutage et, d'après la propagande égyptienne, le bâtiment de ligne Jean-Bart en train de couler. Ce dernier fut présenté quelques jours plus tard à la presse internationale pour démontrer qu'il n'avait jamais été touché.

    FDC timbre "Port-Said sur lettre "patriotique"
    Enveloppe FDC "patriotique" 20/12/56

    Le commandant français de la «Force A», le général Beaufre, est à bord du "Gustave-Zédé", tandis que son homologue britannique est à bord du "Tyne". L'amiral Barjot est à bord du "Georges Leygues".



    LE SORT DU COURRIER PRIVÉ PENDANT LES OPÉRATIONS MILITAIRES


    Le courrier en instance dans les bureaux de poste égyptiens conquis par Israël, est partiellement conservé puis censuré trois ou quatre mois après (dates signalées 21 janvier jusqu'à 27 février 1957) avant distribution ou envoi en dehors de la zone.

    Lettre saisie par Israel à Gaza
    verso
    Lettre oblitérée par la poste égyptienne à Gaza avec censure civile et censure militaire égyptiennes le 1er novembre 1956, puis saisie par Israël. Elle est censurée par Israël et mise en distribution trois mois plus tard 28/1/57


    Lettre pour Gaza interceptée avant distribution puis censurée
    Verso
    Lettre de Deir al-Balah (bande de Gaza occupée par l'Égypte) 31/10/1956 vers Gaza où elle arrive le 31/10/1956 après être passée par la censure égyptienne. Elle est alors saisie par les forces Israéliennes et remise dans le circuit postal le 27/2/57 après censure à Tel Aviv
    Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail

    Le courrier venant de l'étranger et notamment celui venant ou transitant par Londres est refoulé au départ......

    Lettre refoulée pendant la crise de Suez
    Lettre d'Allemagne pour Le Caire et devant transiter par Londres 7/11/56 avec papillon indiquant un acheminement impossible.
    Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail

    .... ou à l'arrivée.

    Courrier d'Israel vers le Koweit refusé
    verso
    Lettre de Haifa pour le Koweit devant transiter par Londres et refoulée à l'arrivée au Koweit 2/12/56
    Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail

    Pour plus de détails on se référera à l'ouvrage : "The Arab-Israeli Conflict; No service, return and captured mail" by Daryl Kibble, Freemantle W.A. Vivid Publishing 2014 duquel sont extraits les clichés ci-dessus.



    5 - 6 NOVEMBRE 1956 :
    Ultimatums américain et soviétique.
    Dans un message de Boulganine à Eden, Mollet et Ben Gourion, l'U.R.S.S. met en demeure le Royaume-Uni, la France et Israël d'arrêter les opérations en Égypte.
    Les U.S.A. font pression sur le Royaume-Uni en menaçant de vendre de la £. Ce sera essentiellement cette mesure qui fera céder les Britanniques.

    Débarquement français à Port Fouad

    6 NOVEMBRE 1956 (5H25 gmt) :
    Débarquement naval franco-britannique à Port - Saïd pour les Britanniques (668 parachutistes) et à Port-Fouad pour les Français (470 parachutistes).
    Elles eurent le temps d'arriver à 17km d'Ismailia et même une patrouille pénétra à El Kantara avant le cessez-le-feu à 23h59.

    6 NOVEMBRE 1956 (23h59 gmt):
    La France, le Royaume-Uni et Israël acceptent d'arrêter les opérations militaires, alors qu'ils apparaissent victorieux sur le terrain et que Nasser a rendu le canal inutilisable. La 7ème D.M.R. retourne à Alger, sans avoir débarqué.

    Le gouvernement britannique a capitulé en raison des attaques américano-soviétiques sur la livre sterling et cela sans se concerter avec la France qu'ils ont mis devant le fait accompli.
    Cela conduira à une méfiance très grande des militaires français envers la « Perfide Albion » pour des décennies.


    Sur une page séparée :

    Pour la correspondance des prisonniers de guerre
    et des réfugiés / déplacés, voir l'encart :

    "Correspondance des prisonniers de guerre et des réfugiés"









    ARRÊT
    DES OPÉRATIONS MILITAIRES EN ÉGYPTE
    PUIS ÉVACUATION FRANCO-BRITANNIQUE

    7 NOVEMBRE 1956 :
    Arrêt des opérations militaires en Égypte. Les troupes franco-britanniques sont stoppées à Ismaïlia. Beaucoup de militaires français "se sentent trahis par un gouvernement de lâches".
    Les zones d'occupation sont délimitées ainsi : aux Britanniques, Port-Saïd, Gamil et les avants postes du canal d'El-Cap à El-Tina, aux Français, Port-Fouad et la rive Est du canal ainsi qu'une tête de pont à l'Ouest allant de Port-Saïd jusqu'à Ras el Ish.
    Plusieurs navires dont le "Pasteur" sont renvoyés sur Alger.
    Ils prennent avec eux du courrier qui sera posté dans des bureaux d'Algérie. La franchise militaire ne s'appliquant qu'au courrier de nature "familiale", les autres plis doivent être affranchis. Les militaires ou marins concernés devaient anticiper le port de débarquement et affranchir en timbres correspondants; les timbres de métropole n'étant pas valables en Algérie et réciproquement. La Poste Navale en Égypte ne pouvait oblitérer que des timbres de métropole, c'est donc à l'arrivée en Algérie que ces timbres ont été oblitérés.

    Croiseur Georges Leygue
    Lettre pour Paris, affranchie à 15F et postée en Algérie, oblitérée cachet circulaire muet "POSTE NAVALE" 20/12/56, avec griffe sur deux lignes " CROISEUR / GEORGES LEYGUES" et cachet double cercle "☆MARINE NATIONALE ☆ / ETAT-MAJOR // Le / Vaguemestre".
    A cette date le Georges-Leygues est encore au large de l'Égypte. Le cachet de Poste Navale a donc été apposé à l'arrivée en Algérie d'un bateau de transport assurant le rapatriement.

    8 NOVEMBRE 1956 :
    Les Nations Unies décident l'envoi de casques bleus sur le canal pendant que reprennent des négociations sous l'arbitrage de Dag Hammarskjöld, secrétaire général de l'O.N.U..
    Violente campagne anti-britannique et anti-française dans les pays arabes qui décident d'arrêter la vente de pétrole à ces deux pays.
    Nasser en profite pour affirmer son leadership à la fois sur les pays arabes et sur les «non-alignés».

    Nasser maintient le blocage du canal
    Nasser refuse de déblayer le canal tant que des troupes étrangères hostiles se trouvent sur son sol.

    11 NOVEMBRE 1956 :
    Le "Jean Bart" rentre à Toulon. La presse égyptienne ayant affirmé que le "Jean Bart" avait été coulé, un démenti fut donné en faisant visiter le cuirassé par la presse internationale à Toulon.

    12 NOVEMBRE 1956 :
    L'Égypte accepte la force de police internationale sous réserve du respect de sa souveraineté.

    15 NOVEMBRE 1956 :
    Arrivée des premières forces de l'O.N.U. à Naples en Italie. Elles comprennent deux bataillons scandinaves, un indien, un brésilien, un colombien, un indonésien et un bataillon motorisé yougoslave.

    Sur une page séparée :

    Pour le courrier de la Force d'Urgence des Nations-Unies
    voir l'encart :

    "Les Nations-Unies et la Crise de Suez"







    COURRIER COMMÉMORATIF DANS LES ZONES CONQUISES MILITAIREMENT PAR ISRAËL
    (NOVEMBRE 1956)


    El-Arish israélien 2-11-56
    Enveloppe philatélique commémorative affranchie avec un timbre d'Israël oblitéré du cachet postal égyptien de El-Arish le 2 novembre 1956 avec griffes en anglais et en hébreu "EL ARISH // SINAI PENINSULA / NOVEMBER 2, 1956 / DAY OF OCCUPATION BY / ISRAEL DEFENSE FORCES"

    Timbre israélien oblitéré cachet egyptien 4-11-56
    Enveloppe recommandée commémorative avec affranchissement mixte timbre égyptien et timbre israélien oblitéré de la griffe de recommandation de Mazar (Sinai) 4/10/56 répétée au verso

    Commémoration arrivées forces israéliennes à Sharm-El-Sheikh 5/11/56
    Enveloppe commémorative de l'arrivée des troupes israéliennes à Sharm-el-Sheikh timbre israélien oblitéré du BPM égyptien No16 de Sharm-el-Sheikh 5/11/56

    Lettre postée au couvent ste catherine
    verso
    Enveloppe philatélique avec le cachet du couvent Ste Catherine et cachet militaire 2922 des forces israéliennes dans le Sinaï

    15 NOVEMBRE 1956 :
    Vol spécial de la compagnie aérienne israélienne Arkia dans le Sinaï. Des cachets spéciaux commémoratifs sont utilisés à Sharm-el-Sheikh et à El Tour.

    Vol circulaire au dessus du Sinai et de gaza 15 novembre 1956
    Lettre recommandée philatélique commémorant le vol Lod / Eilat / Sharm-el-Sheikh / El Tor du 15 novembre par la compagnie israélienne Arkia.

    Vol Lod Sharm-el-Sheikh 15/11/56
    Lettre recommandée philatélique commémorant le vol Lod / Eilat / Sharm-el-Sheikh / El Tor du 15 novembre par la compagnie israélienne Arkia.
    Cachet d'arrivée à Sharm-el-Sheikh

    Vol Commemoratif Lod el-Tour
    Lettre recommandée philatélique commémorant le vol Lod / Eilat / Sharm-el-Sheikh / El Tor du 15 novembre par la compagnie israélienne Arkia.
    Cachet d'arrivée à El Tor

    20 NOVEMBRE 1956 :
    Nouveau vol patriotique organisé par la compagnie Arkia au dessus de la péninsule du Sinaï occupée par Israël (Lod / Sharm-el-Sheikh / El-Tor / Ras Abu Rudis).
    Une griffe commémorative rectangulaire rouge est apposée sur les plis.

    Vol avec escale au dessus du Sinaï
       Griffe d'arrivée à El-Tor et au verso marque triangulaire 1072

    Vol circulaire au dessus deu Sinai 20-11-56
       Griffe d'arrivée à Ras Abu Rudis  

    1ère liaison civile avec Gaza deuis l'invasion
    Avant la mise en service officielle des bureaux de poste civile dans les zones occupées, des étiquettes de port-payé numérotées sont utilisées 24/11/56




    16 NOVEMBRE 1956 :
    Dag Hammarskjöld, Secrétaire Général de l'ONU, arrive au Caire.

    24 NOVEMBRE 1956 :
    L'O.N.U. demande à la France, au Royaume-Uni et à Israël d'évacuer leurs troupes d'Égypte.

    29 NOVEMBRE 1956 :
      Rationnement de l'essence en France.   

    Le Conseil National de Sécurité américain décide de libérer 500 000 barils jour d'essence en provenance du Vénézuela et du golfe du Mexique pour aider la France et le Royaume-Uni.



    RATIONNEMENT DU CARBURANT
    EN FRANCE ET AU ROYAUME-UNI



    Des tickets de rationnement de carburant sont délivrés à la population en fonction de ses besoins et des approvisionnements.

    Ticket de rationnement essence
    Coupons-de-rationnement-français
    Tickets de 10 et 2 litres de la deuxième série

    Tickets de rationnement d'essence
    tickets de dix litres de la troisième série

    Au Royaume-Uni un système similaire est mis en place.

    Coupons de rationnement d'essence en Grande-Bretagne
    carnets de tickets de rationnement britanniques

    Tickets britanniques de rationnement
    ticket de rationnement britannique 1957



    Propagande soviétique
    Propagande soviétique sur la déroute (politique) des franco-britanniques.



    3 DÉCEMBRE 1956 :
    La France et le Royaume-Uni acceptent d'évacuer leurs troupes conformément à la demande de l'O.N.U..





    9 DÉCEMBRE 1956 :
    1 450 citoyens français et sujets britanniques sont expulsés par l'Égypte.

    12 DÉCEMBRE 1956 :
    Le B.C.M."B" cesse les envois maritimes depuis Marseille vers l'Égypte, en prévision du rapatriement; consigne analogue à Paris au B.C.M."C" pour les lettres et les journaux.



    INSTALLATION D'UNE ADMINISTRATION CIVILE ISRAÉLIENNE
    À GAZA ET DANS LE SINAÏ


    Bande de Gaza

    On remarquera l'importance internationale prise par la Bande de Gaza depuis un demi-siècle alors que sa surface (365km²) est moins de quatre fois la taille de Paris (105 km²).

    Après une période d'administration militaire stricte, une administration civile israélienne se met en place dans les territoires occupés.

    Carte détaillée bande de Gaza
    Principale localités de la Bande de Gaza

    Gouvernorat israélien à Gaza
    Lettre avec cachet administratif du gouvernement israélien "zone sud" 10/12/56 (avec timbre-à-date du jour de l'ouverture de la poste israélienne à Gaza).



    10 DÉCEMBRE 1956 :
    Ouverture d'un bureau de poste civile israélien dans la ville de Gaza.

    Ouverture de la Poste israélienne à Gaza occupée
    Ouverture du bureau de poste civile israélien dans la ville de Gaza occupée (10/12/56)

    Lettre recommandée de Gaza pour paris oblitérée du 1er jour de la poste israélienne à Gaza
    Lettre recommandée commerciale de Gaza pour Paris affranchie à 200 pruto en timbres israéliens avec étiquette israélienne de recommandation et timbre-à-date du premier jour de la poste israélienne à Gaza 10/12/56

    1ER JANVIER 1957 :
    Début de vente des coupons-réponse internationaux de l'État d'Israël dans la bande de Gaza (Type Lo 15).

    Coupon-réponse international d'Israel vendu à Gaza (1/1/57)
    Coupon réponse international de 45 p surchargé 300 pruto dans la bande de Gaza 1/1/57 (premier jour)

    Ouverture du bureau de poste israelien à Han-Yunes

    3 JANVIER 1957 :
    Ouverture d'un bureau de poste civile israélien à Han Yunès et à Dir-El-Balah.

    Ouverture du bureau israélien à Han Yunes
    Premier jour d'ouverture du bureau de poste civile israélien à Han-Yunes 3/1/57

    Ouverture du bureau de poste israélien à Dir El balah
    Ouverture de la poste civile israelienne à Dir El bala
    Premier jour d'ouverture du bureau de poste civile israélien à Dir El Balah 3/1/57

    21 JANVIER 1957 :
    Ouverture par Israël d'un bureau de poste civile à Rafiah dans la bande de Gaza.

    Installation des postes israéliennes à Rafah
    Premier jour d'ouverture du bureau de poste civile israélien à Rafiah 21/1/57


    Les timbres d'Israël seront émis simultanément sur le territoire d'Israël et dans les bureaux de poste ouverts dans les territoires occupés.

    FDC émission Fonds de défense d'Israël à Gaza
    verso
    Letre philatélique recommandée de Gaza pour la Nouvelle-Zélande le premier jour d'émission 1/1/57




    Paquebot Pasteur sans surcharge
    19 DÉCEMBRE 1956 :
    Retour du "Pasteur" à Port-Saïd pour l'échange des prisonniers.
    Un timbre représentant le paquebot «Pasteur», lancé en février 1938, fut imprimé et devait être émis en septembre 1939.
    La déclaration de guerre reporta la mise en ligne du paquebot et cette émission. Le paquebot fut saisi en juin 1940 par les Britanniques et fut utilisé par les Alliés pendant la guerre.
    La pénurie de papier ne permettait pas de mettre au pilon les trois millions de timbres déjà imprimés, mais les tarifs ayant changé le timbre fut surchargé d'une nouvelle valeur avec en plus une surcharge au profit de la Société des Oeuvres de Mer (Y&T France No 502) .
    Quelques timbres ont échappé à la surcharge (expertise indispensable).

    19 DÉCEMBRE 1956 :
    La Direction de la Poste aux Armées rembarque à bord du "Claude Bernard".

    20 DÉCEMBRE 1956 :
    Émission par la République Démocratique Allemande d'un timbre surchargé "HELFT / ÄGYPTEN / +10" [aidez l'Égypte] (Y&T Allemagne Orientale No 283) et un autre "HELFT DEM / SOZIALISTISCHEN / UNGARN" (Aide à la Hongrie socialiste) (Y&T Allemagne Orientale n°282).
    Ces timbres sont rares sur lettre ayant voyagé à l'exception des enveloppes "premier vol" de l'époque.
    L'opération franco-anglaise sur Suez à la même période que la répression militaire en Hongrie permet à la propagande est-allemande d'associer les deux et de se placer en défenseur de la "cause des peuples" (selon les critères communistes !).

    Solidarité socialiste avec la Hongrie et l'Égypte

    1er volBerlin Bucarest avec timbre "Helft Agypt"
    "Premier vol" Bruxelles Berlin Bucarest affranchi avec timbre "HELFT ÄGYPTEN" 13/3/57


    Timbre Helft Agypten sur lettre ayant voyagé
    Timbre "HELFT ÄGYPTEN" sur lettre "nature" 5/1/57



    FIN DE L'ÉVACUATION
    DES TROUPES FRANCO-BRITANNIQUES
    D'ÉGYPTE

    22 DÉCEMBRE 1956 :
    Les troupes franco-britanniques achèvent l'évacuation de Port-Saïd. Le général Beaufre rembarque sur le paquebot "Claude Bernard" et est salué à son départ par le "Georges Leygues".
    L'évacuation de Port-Saïd est commémorée par :
    • deux timbres de Syrie surchargés "22.12.56 EVACUATION PORT SAID" (Y&T Syrie Indépendante n°87/88).

    • FDC Syrie timbres surchargés évacuation de Port Said
      FDC 7/2/57

      Timbre précédent surchargé EVACUATION 22-12-1956

    • le timbre d'Égypte émis le 20 décembre 1956 et surchargé le 14 janvier 1957 "EVACUATION 22-12-1956" (Y&T Égypte Nos 387).


    Timbres relatifs à la crise de suez sur lettre recommandée pour l'Italie
    verso
    Lettre recommandée d'Alexandrie pour l'Italie affranchie à 130 mills avec les timbres consacrés à la crise de Suez 6/6/57

    Note PO timbre inadmis




    Le courrier revêtu du timbre égyptien surchargé "evacuation/ 22-12-56" sera refusé et retourné à son arrivée en France. Une note du 4 mars 1957 parue au bulletin officiel des P.T.T. en indique les raisons et modalités.

    Timbre d'Égypte surchargé évacuation "inadmis"
    Lettre d'Ismaïlia du 18/3/57 pour la France, transit Le Caire 19/3/57 : le timbre surchargé "evacuation 22 12 56" est entouré avec indication manuscrite "inadmis". On ne sais si la lettre a été distribuée ou non.
    Coll. Pascal Liévin

    Victory Day gaza 1961

  • un timbre de Palestine et un timbre d'Égypte émis en 1961 pour le cinquième anniversaire de l'évacuation des troupes franco-britanniques ont pour légende "VICTORY DAY 1956-1961" (Y&T Palestine No 83, Égypte No 517). Des timbres similaires seront émis en 1966 (Y&T Égypte No 690 Palestine No 131).

  • Victory Day 1966


    Victory Day 23-12-61






    NOUVEL ENTRE DEUX GUERRES



    DÉBLAIEMENT DU CANAL DE SUEZ

    En plus de coordonner la force d'interposition entre Israël et les pays arabes, l'ONU est chargée de superviser le déblaiement des épaves.

    Dégagement du canal
    Journal Sud-Ouest

    9 DÉCEMBRE 1956 :
    Mise en service par les Nations Unies d'une marque postale de transmission par valise diplomatique "UNITED NATIONS / SUEZ CANAL CLEARANCE GROUP / Port-Saïd (traduction en arabe)".

    Cachet administration Clearance Group sceau
    valise diplomatique de l'ONU
    verso
    Groupe de Déblaiement du canal de Suez
    Courrier administratif relatif au déblaiement du Canal de Suez voyageant par la valise diplomatique.

    18 DÉCEMBRE 1956 :
    Accord par lequel 16 unités navales françaises et britanniques passent sous contrôle de l'O.N.U. pour le déblaiement du Canal de Suez. Néanmoins, Nasser exige que ce déblaiement ne commence qu'après le départ des troupes franco-britanniques.
    Le courrier des marins britanniques impliqués dans le déblaiement du canal est oblitéré du cachet "BRITISH FLEET MAIL / 10".

    Unité britannique de nettoyage du Canal de Suez

    29 DÉCEMBRE 1956 :
    Début de déblaiement du canal.






    15 FÉVRIER 1957 :
    Dissolution officielle du B.P.M. 412.



    FIN (PROVISOIRE)
    DE L'OCCUPATION ISRAÉLIENNE
    DE LA BANDE DE GAZA ET DU SINAÏ

    4 MARS 1957 :
    Les troupes israéliennes évacuent Gaza et Sharm-el-Sheikh. Elles font place officiellement aux troupes de l'O.N.U., néanmoins, l'Égypte nomme immédiatement un gouverneur militaire de ces deux zones.
    Les bureaux de la poste civile créés par Israël dans la bande de Gaza et dans le Sinaï sont fermés.
    Des griffes spéciales sur le courrier transitant pas Israël à destination de Gaza annoncent l'interruption des relations postales.

    Dernier jour des  postes israéliennes à Gaza
       Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail   

    Griffe fin occupation israélienne de Gaza
    interruption des liaisons postales avec gaza mars 1957
    Entier carte postale recommandé de Ramat Gan (Israël) pour Gaza oblitérée du 3/3/57 mais retournée à l'envoyeur avec griffe indiquant la fermeture des bureaux de poste israéliens dans la bande de Gaza.
    Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail

    Griffe fin d'occupation de Gaza par Israël
    Interruption des relations poatsales avec Gaza
    Lettre en provenance des États-Unis avec griffe indiquant la suspension des relations postales avec Gaza   .
    Source :The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail   

    Lettre recommandée après la réouverture des postes égyptiennes à Gaza
    verso
    Lettre recommandée après la réouverture des postes égyptiennes à Gaza 24 avril 1957, arrivée Azhar 7 mai

    4 MAI 1957 :
    Émission par l'Égypte d'un timbre bleu-vert en l'honneur de la réoccupation de la bande de Gaza (Y&T Égypte n°395). Un timbre similaire vert-bleu sera surchargé "PALESTINE" (Y&T Palestine No 57).

    Gaza Part of Arab Nation Égypte FDC  Gaza part of Arab nation

    Deux timbres seront également émis pour le cinquième anniversaire et porteront la légende "GAZA, PART OF ARAB NATION 1957/1962"(Y&T Égypte No 522 et Palestine No 84).

    5ème anniversaire de la réoccupation de la bande de gaza par l'Égypte.
    On remarquera que le drapeau est celui de la République Arabe Unie (Syrie + Égypte) et pas celui de la Palestine adopté en 1948 par le Haut Comité arabe lors de la proclamation à Gaza du Gouvernement sur « toute la Palestine » et qui est encore aujourd'hui le drapeau de l'Autorité palestinienne.

    Une commission mixte d'armistice égypto-israélienne sous l'égide de l'ONU est mise en place à Gaza.

    Commission mixte d'armistice
    Lettre en provenance du Chef de la Commission d'Armistice entre l'Égypte et Israël 10/4/58





    FIN (PROVISOIRE)
    DU BLOCUS DU DÉTROIT DE TIRAN
    PAR L'ÉGYPTE

    Détrooit de Tiran
    20 MARS 1957 :
    En 1956, les États-Unis avaient donné des assurances à Israël qu'ils reconnaissaient à l'État juif le droit d'accès au détroit de Tiran. entre le Sinaï et l'Arabie saoudite permettant l'accès au port israélien d'Eilath au fond du golfe d'Aquaba
    En 1957, à l'ONU, dix-sept puissances maritimes déclarent qu'Israël a le droit de transiter par le détroit.
    Ce qui met fin au blocus du détroit de Tiran devant Sharm-el-Sheikh par les Égyptiens.
    C'est l'instauration à nouveau de ce blocus par Nasser en mai 1967 qui sera le déclencheur (selon la propagande israélienne) de la Guerre des Six Jours.
    Un système de courrier pour la corne de l'Afrique par voie maritime via le détroit de Tiran est mis en place le 20 mars 1957.

    Fin du blocus du détroit de Tiran



    Reoverture du canal de Suez non-dentelé




    8 AVRIL 1957 :
    Le Canal de Suez est rouvert à la navigation.

    15 AVRIL 1957 :
    Émission par l'Égypte d'un timbre avec légende en anglais et arabe "REOPENING 1957 // NATIONALISATION OF SUEZ CANAL / GUARANTEES FREEDOM OF NAVIGATION" (Y&T Égypte n°391) avec cachet FDC standard non spécifique.

    19 AVRIL 1957 :
    Fermeture du Camp X et de l'annexe A du B.P.M. 152.

    22 AVRIL 1957 :
    Le navire "Mediterranean" quitte Famangouste avec les 133 derniers parachutistes français.
    Les Français ont eu 11 tués et 44 blessés pendant l'expédition de Suez de 1956.



    21 JUIN 1957 :
    Les bateaux français empruntent à nouveau le canal.

    Timbre Égypte tombeau des agresseurs





    26 JUILLET 1957 :
    L'Égypte émet une série de timbres sur le thème "Égypte, tombeau des agresseurs" dont une valeur sur "Port-Saïd 1956" (Y&T Égypte Nos 399/403).
    Le but officiel de cette série était de célébrer le 5ème anniversaire de la révolution de 1952 avec des références historiques aux "victoires" égyptiennes au cours des siècles passés, mais la présence d'un timbre sur l'expédition de Suez la rendit très politique et très polémique.

    FDc série Égypte Tombe des agresseurs
    FDC de la série "Égypte, tombeau des agresseurs" pour le cinquième anniversaire de la Révolution

    Les lettres adressées en France avec ce timbre seront refoulées avec un papillon faisant référence au règlement de l'U.P.U..

    BO PTT sept 57


    Lettre avec timbre Tombe des Agresseur Suez 1956 refoulée en France
    Lettre refoulée pour timbre inadmis
    Lettre d'Alexandrie 13/9/57 pour la France affranchie notamment avec le timbre "Suez 1956 Tombe des Agresseurs" et refoulée à l'arrivée en France. Retour au Caire 3/10/57.
    Source : The Arab-Israeli Conflict: No Service, Returned and Captured Mail

    Lettre avec timbre Suez 1956 Tombe des agresseurs refoulée
    lettre refoulée avec papillon  UPU
    Lettre d'Alexandrie 10/9/57 pour la France affranchie notamment avec le timbre "Suez 1956 Tombe des Agresseurs" et refoulée à l'arrivée en France. Retour Le Caire 3/10/57. La lettre porte au verso le cachet "PARIS GARE DE L'EST / REBUT" 23/9/57 où la lettre a probablement été refoulée.
    Source : Coll : Pascal Liévin

    Ces timbres seront normalement acceptés par les autres pays.

    Série Égypte tombe des agresseurs sur lettre
    Lettre avec le timbre "Suez 1956 Tombe des Agresseurs" ayant normalement circulé pour la Suisse.

    5 AOÛT 1957 :
    Fermeture du dernier B.P.M. français à Chypre le B.P.M. 152 après le rembarquement de tout le matériel militaire.

    28 AVRIL 1958 :
    Un protocole d'accord signé à Rome prévoit le paiement par la R.A.U. aux anciens actionnaires de la Compagnie de Suez d'une indemnité de 28 300 000 livres égyptiennes.

    13 JUILLET 1958 :
    Signature par la France d'un accord avec l'Égypte, la Compagnie Financière de Suez et la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement portant indemnisation des avoirs de la Compagnie de Suez, accord qui entérine la «Loi No 285 nationalisant la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez» promulguée le 26 juillet 1956 par le gouvernement égyptien et qui prévoyait cette indemnisation.

    2 SEPTEMBRE 1958 :
    Reprise des liaisons aéropostales entre la France et l'Égypte. Elles avaient été interrompues pendant la crise.

    Reprise du courrier avion par Air France
    Reprise du courrier avion entre la France et l'Égypte 2/9/58 avec censure à l'arrivée


    VERS LA TROISIÈME GUERRE
    ISRAÉLO-ARABE

    11 MAI 1967 :
    L'Égypte demande le retrait des "casques bleus" de l'O.N.U. stationnés depuis 1957 dans la bande de Gaza et à Sharm-el-Sheikh.

    MAI 1967 :
    Nasser rétablit le blocus du détroit de Tiran entravant les relations maritimes avec le port israélien d'Eilath.



    5 JUIN 1967 :
    Début de la « Guerre des Six Jours » entre l'Égypte et Israël.




    ******************************



    13 SEPTEMBRE 1993 :
    Israël reconnaît l'Organisation de Libération de la Palestine, qui à son tour reconnaît le « droit de l'État d'Israël à l'existence ».





    Bibliographie Historique
    Biblio historique OUVRAGES GÉNÉRAUX

    "Chronique du Vingtième Siècle"sous la direction de Jacques Legrand Librairie Larousse 1985

    "Histoire du Vingtième Siècle de 1953 à nos jours " par Serge Bernstein et Pierre Milza tome 3 La croissance et la crise, Hatier 1987

    "Histoire du XXe Siècle tome 2 : le monde entre guerre et Paix, par Serge Berstein et Pierre Milza 1945-1973, Hatier 2008

    "Histoire de la guerre froide tome 2 : de la guerre de Corée à la crise des alliances 1950-1971, par André Fontaine, Fayard 1976,

    "Le dictionnaire historique et géographique du 20e siècle sous la direction de Serge Cordelier , La découverte 2005,

    "Histoire Mondiale de l'après-guerre 1953-1969 par Raymongd Cartier Presse de la Cité 1972 ,



    OUVRAGES SPÉCIFIQUES

    "Le Piège de Suez" par Henri Azeau chez Robert Laffont, 1964 :

    "Suez 1956" par Paul Gaujac Librairie Lavauzelle 1986 .

    «La Crise de Suez Novembre 1956-Avril 1957» par le Service Historique de la Marine M.MASSON, 1966.

    La France et l'Opération de Suez de 1956, Ministère de la Défense, Centre d'Etudes d'histoire de la défense (CEHD) Addim, 1997.

    La Compagnie du canal de Suez par Caroline Piquet, PUPS, Sorbonne Université Presses, 2008

    http://www.ffaa.net/history/ wars-operations/suez/suez_fr2.htm

    https://www.clio.fr/ CHRONOLOGIE/ chronologie_Égypte_la_ domination_anglaise_ 1882-1952.asp

    http://excerpts.numilog.com /books/9782702501566.pdf



    BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

    Bibliographie Philatélique

    OUVRAGES GÉNÉRAUX


    "YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

    "MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

    "MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

    "MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

    "Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

    "La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

    "Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

    "Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

    "The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/ International_Postage_ Meter_Stamp_Catalog

    "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

    "Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

    "World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

    "Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

    "Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

    "Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

    "Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

    "Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

    "Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

    "Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

    "History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

    "Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

    Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

    Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..



    OUVRAGES SPÉCIFIQUES


    "Die Feldposten in der Suez-Krise und die zivile israelische Post im Gaza-Streifen" Israël Berichte für Palästina und Israël Briefmarkensammler Nr 10- 4° Jahrgang März 1963.

    "Le Service Postal Français au Cours de l'Opération "Mousquetaire" Dr C. Duffloz Echo de la Timbrologie Fév-Avr. 1958.

    "The Arab-Israeli Conflict; No service, return and captured mail" by Daryl Kibble, Freemantle W.A. Vivid Publishing 2014

    "History of British Army Postal Service vol. III 1927-1963" by Robert Edwards B; Proud, édition Proud Bailey Co Ltd.

    "The British Army Post Office in Conflict & Crisis Situations 1946-1982" published in 2005 by Chavril Press, Bloomfield, Perth Road, Abernethy, Perth, Scotland, PH2 9LW

    A Chronology of French Military Campaigns and Expeditions with their Postal Markings 1815-1983 par W. M. Waught et R. G. Stone, The France and Colonies Philatelic Society, Inc. N.-Y. et the War Cover Club;, New-York, 1984.

    "Histoire Postale et Militaire du XXème siècle en dehors des Guerres Mondiales, 1900-1970" par le Colonel Deloste, éditions Louis Schneider, octobre 1970.

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", par Bertrand Sinais, Editions Fostier, 1986.

    "La Marine Nationale Française", par Jean Baudeloque, Edition du Monde des Philatélistes 1976.

    "UNEF- Feldpost" Sammlerdienst 6 Nr 14/61 p. 640.

    "La Première Force d'Urgence des Nations Unies" par Gabriel Frick éditée par l'Amicale Philatélique et marciphile Colmarienne en 2007.

    Operations Kadesh and Musketeer: the Tripartite Aggression Edmund Hall (ESC 239) http://www.egyptstudycircle.org.uk/ Articles/p176QC219.pdf

    1956 : Ca chauffe à SUEZ...Publié par La Plume et le Rouleau le 17 Octobre 2005
    http://laplumeetlerouleau .over-blog.com/article-4327306.html,




    Retour en tête de page  



    Retour au sommaire de "La France dans le contexte international"







    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.