LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 


Les D.O.M.-T.O.M. 1958-1981
Page Flèche
4
Chronologie Sep.58
Déc.59
Jan.60
Juin 67
Juil. 67
Déc. 75
Jan. 76
Déc. 77
1978 -
1981




1ER JANVIER 1976 :
Modification des tarifs intérieurs dans la Polynésie Française.

Voir le texte de l'arrêté





Antarctique

LES T.A.A.F. ADOPTENT LE FRANC MÉTROPOLITAIN

1ER JANVIER 1976 :
Les Terres Australes et Antarctiques Françaises abandonnent le franc CFA et utilisent désormais le franc métropolitain.

Les premiers timbres en francs métropolitains seront émis lors de la campagne d'été 1975/76 (Y&T TAAF No 55/60 et PA 42/43).

1ère série en francs français






Emblème Mayotte

LE DÉTACHEMENT DE MAYOTTE DES COMORES

6 FÉVRIER 1976 :
La France met son veto à une résolution du Conseil de Sécurité lui demandant de renoncer au référendum à Mayotte.

8 FÉVRIER 1976 :
Référendum à Mayotte : les habitants souhaitent rester à 99.4% dans le cadre de la République Française. Ils souhaitent également devenir un département français d'outre-mer.

Un cachet administratif "R.F. / — / CONSULTATION / DE LA / POPULATION DE MAYOTTE / — / COMMISSION DE CONTROLE / DES OPÉRATIONS / ÉLECTORALES" est utilisé sur les plis officiels.

Commission Electorale
Référendum à Mayotte
Enveloppes de service affranchies avec les timbres Said Omar Ben Soumeth 200 F CFA coupés en quatre (voir ci-dessous) et grand cachet administratif "R.F. / — / CONSULTATION / DE LA / POPULATION DE MAYOTTE / — / COMMISSION DE CONTROLE / DES OPÉRATIONS / ÉLECTORALES"
Lettre ........................................... 85 €

Au verso de certains plis figure deux griffes de contreseing indépendantes "CONSULTATION DE LA POPULATION DE MAYOTTE / COMMISSION DE CONTROLE / DES OPERATIONS ELECTORALES" et "LE PRESIDENT" (signature manuscrite)".

Mayotte commission de contrôle

Lettre avec cachet administratif et griffes .............. 120 €

Devant la pénurie de timbres-poste de valeur courante, le Préfet de Mayotte autorisera l'utilisation de timbres de grande valeur faciale coupés en deux ou en quatre APRÈS apposition du cachet administratif déesse assise "ADMINISTRATION PROVISOIRE DE MAYOTTE" (Décision 106/PM du 17/12/75 et décision N°25/PM du 16/1/76).
Cette autorisation sera rapportée le 31 Mars 1976.

Voir les textes dans Organisation postale provisoire de Mayotte



La liste des timbres officiellement autorisés à cet effet est la suivante :
  • 187 timbres Pablo Picasso 200 F CFA (Y&T Comores N° PA 57), coupés en quatre,
  • 72 timbres "L'orchide ancraecum eburneum" 200 F CFA (Y&T Comores N° PA 28) coupés en quatre,
  • 500 timbres bracelet artisanal 20 F CFA (Y&T Comores N° PA 97), coupés en deux,
  • 233 timbres Said Omar Ben Soumeth 200 F CFA (Y&T Comores N°60), coupés en quatre,
  • 75 timbres "Découverte du Bacille de la Lèpre" 100 F CFA (Y&T Comores N° 55), coupés en deux.

Timbres coupés des Comores décembre 1975
Lettre par avion vers la Réunion affranchie à 200 FCFA avec quatre quarts de timbres Picasso avec le cachet administratif de la Préfecture 24/12/75 (après la première circulaire du 17/12)

Timbres coupés des comores janvier 1976
Lettre administrative affranchie à 50F CFA avec un timbre coupé en deux à 100FCFA 16/1/76 (le jour de la deuxième circulaire)

Timbre coupé en quatre
Lettre pour la France affranchie à 50 FCFA (200F Picasso coupé en 4) oblitérée "DZAOUZI / COMORES" 6/2/76". On voit sur le timbre un quart du cachet administratif qui ne dépasse pas (apposition sur le timbre avant coupure en 4)

Visite Marion Dufresne
Lettre philatélique affranchie avec un timbre 200F Said Omar Ben Soumeth coupé en quatre avec partie du cachet préfectoral et oblitérée 6/2/76


Mayotte timbres coupés
Lettre recommandée philatélique affranchie à 600 F CFA. Cela semble prouver que les timbres "danses folkloriques" non surchargés ont été vendus quelque temps à Mayotte.

Lettre simple, au tarif, avec cachet administratif officiel....150 €
Lettre idem, autres tarifs ...à partir de .................... 250 €

Clignotant Il a été vu des enveloppes philatéliques avec des timbres coupés en quatre sans empreinte du cachet administratif. Il s'agit, au mieux, de complaisances réalisées ultérieurement.


Les premiers timbres de métropole destinés à être utilisés à Mayotte arriveront officiellement en août 1976 ainsi que les nouveaux timbres-à-date avec comme code de département : 98.

Note : Certains particuliers ont pu, soit apporter sur l'île lors d'un déplacement, soit envoyer à un correspondant des timbres de métropole qui avaient théoriquement pouvoir d'affranchissement avant l'arrivée officielle des timbres de métropole aux bureaux de poste le 2 août 1976. Il a été signalé quelques lettres affranchies avec des timbres de métropole oblitérées avant le 2 août.

Voir les textes dans Organisation postale provisoire de Mayotte



Timbres de France oblitérés en 1976
Lettre affranchie en timbres de métropole oblitérée 28/2/78 avec le nouveau timbre à date avec code de département 98

23 FÉVRIER 1976 :
Suppression officielle du franc CFA à Mayotte. L'île utilise à partir de cette date le franc métropolitain.
Par anticipation et à cause du manque de timbres-poste, des machines à affranchir avec vignette "COMORES" (SATAS SP 912 et SP 913) seront mises en service dès le 9 janvier 1976 avec valeur en francs métropolitains.

Mayotte EMA COMORES
Bureau "DZAOUZI" et légende "COMORES"

Une autre machine avec vignette "MAYOTTE" et bloc dateur "98 DZAOUDZI / MAYOTTE" (SP 1890) fera son apparition en octobre 1976.

EMA Mayotte
Bureau "98 DZAOUZI" et légende "MAYOTTE"

Lettre avec EMA COMORES en 1976 ...................................45 €
Lettre avec EMA MAYOTTE en 1976/77 ................................45 €

Des timbres-à-date (oblitération manuelle) avec code administratif 98 sont également mis en service. Ils n'ont servi que quelques années pour un courrier assez réduit d'où leur rareté (Deux bureaux seulement : Dzaouzi et Mamoutzou).
D'après Laurent Bonnefoy le cachet Dzaouzi avec code postal 98 aurait servi du 22-10-76 au 13-3-82 et celui de Mamoutozu du 19-11-76 au 1-3-82).

98 Dzoudzi 98 Mamoutzou

cachet 98 Mamoutzou
Lettre commerciale recommandée de Mamoutzou affranchie avec 5F de métropole Daurat Vanier avec oblitération "98-MAMOUTZOU / MAYOTTE" 7/6/77

1F roulette Béquet oblitéré 98-Mayotte sur lettre
Lettre de Dzaouzi affranchie avec un timbre de roulette 1F Béquet de métropole avec oblitération "98-DZAOUZI / MAYOTTE" 18/11/76

Timbres Sabine à Mayotte
Lettre administrative de Mamoutzou pour Paris affranchie avec timbres Sabine et oblitérée "98- MAMOUTZOU / MAYOTTE" 26/10/78

Il n'a pas encore été établi si tous les timbres de métropole ont été envoyés à Mayotte en 1976/78 ou si seulement les valeurs les plus usitées y sont parvenues. Très peu de timbres dits "de collection" oblitérés sur lettre à Mayotte dans ces années ont été répertoriés à ce jour.

Lettre recommandée de Mayotte timbres tableaux
verso
Lettre commerciale recommandée affranchie en timbres "tableaux" de métropole avec oblitération "98-DZAOUZI / MAYOTTE" 27/2/1978, arrivée 1/3/78
Lettre avec code postal 98 ......... à partir de ........... 45 €

24 DÉCEMBRE 1976 :
Loi 76-1212 faisant de Mayotte une "Collectivité Territoriale à statut spécial".



Afin de concrétiser le détachement de Mayotte des Comores, des vols directs depuis la Réunion (sans passer par Moroni en Grande Comore) sont mis en place : il s'agit d'assurer la "continuité territoriale" de la République.

1er vol Réunion Mayotte
Enveloppe philatélique du vol inaugural de la première liaison régulière entre La Réunion et Mayotte.

Une oblitération mécanique de la Réunion de 1981 mettant en exergue l'aéroport comme "Carrefour français de l'Océan Indien" indique Mayotte comme l'une des escales desservies.

OMEC de la réunion

Un timbre sera émis en 1997 pour le vingtième anniversaire de ce premier vol.

20ème anniversaire du preùier vol Mayotte Réunion

En 1979, le code administratif de Mayotte deviendra 976 et figurera devant le nom des localités sur les timbres-à-date et oblitérations mécaniques.
D'après Laurent Bonnefoy la première date vue pour le timbre-à-date Dzaouzi avec code 976 est le 19-10-81; et pour Mamoutzou le 29/5/82.

Oblitération mécanique en 976
Oblitération mécanique avec couronne "976 DZAOUZI / MAYOTTE" 2/9/80

Code Postal 976


EMA Mayotte 976
Empreinte de machine à affranchir avec code postal 976 au lieu de 98
Lettre avec EMA MAYOTTE et code postal 976....................45 €

Pour plus de détails on pourra se reporter à l'ouvrage "COMORES INDEPENDANTES - MAYOTTE Histoire Postale et Philatélie 1975-2015" par Olivier Bergossi, publié par la COLFRA en 2016.



29 JUIN 1976 :
Les D.O.M.-T.O.M. français deviennent "associés" à la Communauté Européenne.




TARIFS DU RÉGIME «PRÉFÉRENTIEL» DE 1976

PRINCIPAUX TARIFS

Au départ de
métropole, Mayotte, SPM
TFAI
Zone Francs CFP
Lettre simple
1 FRF
45 FD
18FCFP
carte postale
0.80 FRF
30 FD
13FCFP
coupon réponse
1.35 FRF
60 FD
23 FCFP
recommandation
+5.50 FRF
+ 200 FD
+90FCFP
référence
Inst RF 15/7/76
date d'application
2/8/76
1/1/76
1/1/76

doigtPour les détails sur les tarifs au départ de la métropole on se reportera à l'ouvrage ""LES TARIFS POSTAUX FRANCAIS 1969-1988" par Gérard Désarnaud aux Editions Brun et Fils, 1989.

Des coupons réponse à 23 puis 24 F CFP au nouveau tarif sont mis en service dans la zone du franc CFP. Ceux de métropole sont utilisés en Guyane, aux Antilles et à la Réunion.

CRE Polynesie 23 FCFP CRE Polynesie 24FCFP
Polynésie prix de vente 23 FCFP avec ré-évaluation manuscrite 24
(type Ex 11)
Polynésie prix de vente 24 FCFP
(type Ex 11)







LES ILES SAINT-PIERRE ET MIQUELON
DEVIENNENT
UN DÉPARTEMENT D'OUTRE-MER

19 JUILLET 1976 :
Saint-Pierre et Miquelon deviennent Département d'Outre-Mer. Ces îles renonceront à ce statut en 1984 pour devenir une collectivité territoriale de la République. (loi 76-664 du 19 juillet 1976)

A partir du 1er janvier 1978, les timbres de métropole (sans surcharge) seront utilisés à Saint-Pierre et Miquelon jusqu'au changement de statut de 1984. Les anciens timbres spécifiques à Saint-Pierre et Miquelon gardent leur pouvoir d'affranchissement.
Des timbres-à-date et des oblitérations mécaniques avec code postal "975" sont mis en service.

Code Postal 975
Timbre-à-date "975 - ST PIERRE / - ST PIERRE - ET - MIQUELON -" 28/2/79 avec affranchissement mixte

La vente des timbres spécifiques à SAINT-PIERRE ET MIQUELON cessera le 15/9/79.



2 AOÛT 1976 :
Les deux bureaux de poste de Mayotte (Dzaoudzi et Mamoutzou) sont approvisionnés en timbres de métropole.

4 AOÛT 1976 :
Décision de fixer le référendum sur l'Indépendance du Territoire Français des Afars et des Issas en janvier 1977.

drapeau Vanuatu 17 AOÛT 1976 :
Le conseil municipal de Port-Vila aux Nouvelles-Hébrides décide que le nom de la ville sera Port-Vila dans les deux langues.
Les cachets postaux manuels y compris le cachet «premier jour» standard seront modifiés, le 29 mars 1978 pour les premiers, le 23 novembre 1977 pour le second. Il en sera de même pour les oblitérations mécaniques et les marques de port-payé.

tad PORT-VILA New Hebrids OMEC Port vila bnew hebrids
timbre-à-date et oblitération mécanique anglaise après l'uniformisation du nom de la ville en "PORT-VILA".
Port Vila Port Payé anglais
bande de journal avec la nouvelle griffe de port payé en version anglaise "PORT VILA"

FDC 23 Nov 2ème tranche
Première utilisation du cachet "premier jour" en langue anglaise avec le nom "PORT VILA"



21 AOÛT 1976 :
Ordonnance instituant des caisses d'allocations familiales dans le départements d'Outre-mer.

SEPTEMBRE 1976 :
Conférence au Palais des Congrès à Paris sur "la France aux quatre coins du monde" et consacrée aux DOM-TOM.
Une oblitération spéciale "LA FRANCE AUX QUATRE COINS DU MONDE / -PARIS- // DOM TOM PALAIS DES CONGRES" est mise en service ce jour-là.

cachet la France des 4 coins du Monde

21 OCTOBRE 1976 :
L'Assemblée Générale des Nations Unies condamne la France pour son attitude à Mayotte.

1976 :
L'aérogramme de Nouvelle-Calédonie à 22F est surchargé 28 F.

Aérogramme 28 F sur 22F
Aérogramme de 1972 surchargés 28 au tampon (Y & T Nouvelle Calédonie Aérogramme No 4)

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 1976 :
Première réunion de l'Assemblée Représentative des Nouvelles-Hébrides après la désignation des chefs coutumiers.

24 DÉCEMBRE 1976 :
Le parlement français refuse le statut de département d'outre-mer à Mayotte, mais lui attribue le statut de "collectivité territoriale de la République" (loi 76-1212).

drapeau Vanuatu FÉVRIER 1977 :
Lors de la deuxième réunion de l'Assemblée Représentative des Nouvelles-Hébrides, le Vanua'aku Pati (VP ex-NHNP) demande le retrait des représentants de la Chambre de Commerce composés uniquement d'expatriés. La motion obtient 50% des voix mais est rejetée par la voix prépondérante du Président. Le VP quitte l'Assemblée qui ne se réunira plus. 





1ER AVRIL 1977 :
Modification des tarifs intérieurs dans la Polynésie Francaise.

Voir le texte de l'arrêté





Drapeau_Djibouti

INDÉPENDANCE DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

8 MAI 1977 :
Le Territoire Français des Afars et des Issas vote à 98.7% pour son Indépendance.

27 JUIN 1977 :
Indépendance de Djibouti dans un climat apaisé après plusieurs années de tension. Hassan Gouled Aptidon est élu Président de la République de Djibouti. Le franc Djibouti reste dans la zone dollar et avec la garantie du Trésor Français. La France est autorisée à garder une garnison à Djibouti.
Par suite d'un oubli juridique, le Sénat métropolitain a gardé un siège de sénateur des Afars et des Issas jusqu'en 2004, car aucune loi n'avait prévu sa suppression après l'Indépendance.

Journal Officiel de l'Indépendance
Premier numéro du Journal Officiel de la République de Djibouti

Les derniers timbres émis par l'administration française représentent des coquillages, Thomas Edison et Alexandre Volta (Y&T Afars et Issas N°443/444 et PA 110/11).


Les premiers timbres du nouvel État sont les timbres de l'ancienne administration dont les mots "Territoire Français des Afars et des Issas" sont barrés/caviardés et qui portent une surcharge typographique "REPUBLIQUE DE DJIBOUTI" (Y&T Djibouti 445/57 et 468/472, PA 112/114). On remarquera que le drapeau français du timbre surchargé représentant La Trésorerie Générale n'a pas été barré (Y&T Djibouti No 471).

Spatule surchargé Trésorerie surchargé
Telephone surchargé


Surchargés sur lettre
Lettre commerciale recommandée de la République de Djibouti pour Paris, affranchie en timbres surchargés à 245 francs D, oblitérés "DJIBOUTI / REPUBLIQUE DE DJIBOUTI" 16/7/77 avec cachet d'arrivée Paris 62 18/7/77

Indépendance
Indépendance
Deux timbres émis le jour même célèbrent l'Indépendance (Y&T Djibouti 458/59).

Hassan Gouled Aptidon figure sur un timbre émis en 1978 (Y&T Djibouti N° 476) et sur le timbre émis pour le dixième anniversaire de l'indépendance (Y&T Djibouti N° PA 236).
Hassan Gouled Aptidon


Président de la République


Les vignettes des machines à affranchir sont modifiées en conséquence.

TFAI EMA SR
Djibouti EMA SR
Machine à affranchir SATAS SR 2092 utilisée par la société MARILL avec légende de la vignette modifiée

Plusieurs types de machine à affranchir seront mises en service avec le nom du nouvel état :

SATAS SC Djibouti EMA SP  
Machine SATAS SC (H&S Djibouti C1) Machine SATAS SP (H&S Djibouti C2 (sur étiquette gommée)) Machine SATAS SR (H&S Djibouti C3)

Il en est de même des oblitérations mécaniques dont la couronne devient "REPUBLIQUE DE DJIBOUTI".

OMEC port de Djibouti
OMEC République de Djibouti
Oblitération mécanique du port de Djibouti

ainsi que des timbres-à-date :

cachet Djibouti tfai cachet République de Djibouti


La République de Djibouti reste dans le régime "préférentiel" français et utilisera, jusqu'en 1978, les coupons-réponse de ce régime. Il n'y aura néanmoins aucune nouvelle émission et le prix de vente des anciens coupons sera réajusté manuellement.

TFAI CRE 35FD le jour de l'Indépendance
35 F D (type Ex10) émis la veille du jour de l'indépendance et échangé le jour de l'Indépendance.
(Pièce "videmment philatélique-on notera les deux timbres-à-date différents)



AttentionDes timbres achetés à la poste par un particulier ont été surchargés "République de Djibouti" par une imprimerie locale et vendus à la valeur faciale. La qualité "artisanale" des surcharges permet de les repérer facilement. La rumeur dit que l'auteur a été traduit en justice pour surcharge illégale, mais comme il n'avait fait aucun profit personnel, son acte a été considéré comme un "acte de patriotisme" et il a été gracié.

Faux 2F surchargé Faux local 20F
Faux local 20F
surcharges locales illégales sur timbres authentiques (impression toujours défectueuse). L'ancien nom du territoire n'est pas barré / caviardé.

Des séries complètes (18 timbres surchargés par série) ainsi que des lettres portant ces "vignettes" et ayant voyagé sont connues.
Pour les tirages on se reportera à l'article de Jacques Schwartz dans "La Philatélie Française" d'octobre 1977. Ils varient de 30 à 1000. Donc au maximum 30 séries complètes ont existé. Certains timbres-taxe tirés à 30 exemplaires ayant été vus sur lettre de complaisance, le nombre de séries complètes existant aujourd'hui est très réduit...

Faux locaux sur lettre
Lettre recommandée avec les "surcharges locales illégales" ayant voyagé (arrivée Lyon 5/7/77)

Néanmoins l'apparition sur le marché philatélique d'exemplaires avec surcharges renversées, doubles, tenant à non surchargé ... et le très petit nombre de destinataires différents des lettres connues pourraient laisser croire ........ à des intentions plus mercantiles que patriotiques !







drapeau Vanuatu

CHANGEMENT DE MONNAIE POSTALE AUX NOUVELLES-HÉBRIDES

1ER JUILLET 1977 :
Depuis 1938, les transactions postales officielles aux Nouvelles-Hébrides étaient faites en francs-or (celui utilisé par l'U.P.U.) mais les transactions de la vie quotidienne étaient faites en francs néo-hébridais, en livres sterling ou en dollars australiens (tous trois ayant cours légal).
mandat néo-hebridais
Talon de mandat exprimé en francs néo-hébridais et converti en francs métropolitains
(30 000 FNH * 0.00619=1857 FRF

Pour simplifier la comptabilité, en particulier avec l'afflux d'étrangers, les Nouvelles-Hébrides adoptent le Franc Néo-Hébridais (FNH) pour toutes les transactions postales et abandonnent le franc-or. A son introduction postale 1 FNH = 0.0619 franc métropolitain.









De nouveaux timbres avec des valeurs exprimées dans la nouvelle monnaie sont commandés. D'ici leur arrivée, il est décidé que l'imprimerie de Périgueux surchargera les timbres existants.

Le papier glacé des timbres rend difficile l'apposition des surcharges en francs néo-hébridais par l'atelier de Périgueux. D'où des retards et des livraisons inférieures aux besoins.

Le premier tirage des timbres en provenance de l'imprimerie de Périgueux (Y&T Nouvelles-Hébrides N°450/475) arrive aux Nouvelles-Hébrides pour le 1er juillet. Les affranchissements mixtes en timbres avec faciales francs-or et timbres avec faciales FNH sont autorisés jusqu'au 31 juillet 1977.

FDc timbres surchargés
Enveloppe FDC oblitérée du 1er juillet 1977 (seuls les timbres surchargés à Périgueux ont eu droit à un "premier jour")


FDC timbres Périgueux
FDC avec le timbre Oiseaux avec et sans surcharge FNH, oblitérés MELSISI 1/7/77 (1er jour du timbre surchargé) et 31/7/77 (dernier jour d'autorisation des affranchissemenst mixtes).

Le 15 juillet, les premiers timbres reçus sont épuisés et devant le retard prévisible des livraisons suivantes, le Directeur des Postes demande alors à l'imprimerie IPV de Port-Vila d'effectuer les surcharges localement, notamment sur les petites valeurs les plus utilisées. Tous les stocks de timbres sur l'île sont réquisitionnés et portés à l'imprimerie.

Les nombreuses feuilles récupérées en dehors de la direction des postes, qui ont séjourné plusieurs mois dans un pays à 99% d'humidité, sont gondolées. Elles seront plus ou moins «redressées» pendant leur passage à l'imprimerie d'où des craquelures dans certains timbres dues à la compression.

L'imprimerie de Port-Vila (IPV) est une imprimerie coloniale artisanale. Les surcharges ne sont pas identiques d'un timbre à l'autre, le foulage de la surcharge varie également d'un timbre à l'autre et suivant l'humidité du papier.

C'est donc à partir du 12 août 1977 que sont mis en vente (sans annonce particulière) les premiers timbres avec surcharge locale (Y&T Nouvelles-Hébrides N° 477/494).

25 FNH local français 25 FNH local anglais
Impression locale 25 FNH sur émission française et anglaise

Surcharges FNH
Surcharges 500 FNH
Surcharge locale en grands caractères (à gauche) et surcharge de Périgueux en petits caractères (à droite)

Le 5 FNH existe avec double surcharge dans la version anglaise.
Le timbre de 15 FNH présente la variété d'un 1 couché au lieu d'une barre d'annulation du mot «centimes-or». Il a existé aussi une feuille avec surcharge renversée.
Un timbre par feuille, en bas à gauche, des 25 et 30 FNH porte une erreur FHN au lieu de FNH (versions anglaise et française).

erreur 25 FHN erreur 30 FHN
Les timbres en bas à gauche portent l'erreur FHN au lieu de FNH sur les deux versions anglaises et françaises.

On pourra se reporter à la nomenclature de Roland Klinger sur le site :
http://www.roland-klinger.de/NH/index.htm.


Le 35 FNH existe avec surcharge NH au lieu de FNH (17ème timbre).
La plupart des surcharges locales ont donné lieu à différents tirages. La plupart, sauf les derniers, ont été réalisés pour les besoins réels du courrier. Les derniers tirages faits fin 77, début 78 ont été faits pour satisfaire les collectionneurs de Port-Vila.
Les différents tirages se distinguent par des écartements différents entre les barres d'annulation et la nouvelle valeur. Il existe beaucoup de courrier philatélique.

Pour le détail des variétés, des tirages et des planches, on se reportera à l'ouvrage "Nouvelles Hébrides, émissions de 1972 et 1977" par Jacques Mérot et publié sous la forme d'un numéro Hors-Série No 9-10 du Bulletin COL.FRA.

De nouveaux tarifs postaux sont mis en place. Les tarifs préférentiels vers les territoires des ex-empires britannique et français sont supprimés.

NOUVEAUX TARIFS POSTAUX
(voie de surface)
    1977
lettre locale
jusqu'à 20g
10 FNH
>20- 50g
20 FNH
>50- 100g
30 FNH
Lettre pour
l'étranger
de 0 à 20g
15 FNH
>20 - 50g
25 FNH
>50 -100g
35 FNH
Carte postale vers l'étranger
 
10 FNH
Recommandation locale et vers l'étranger
 
+ 50 FNH

SURTAXES AÉRIENNES
Destination Lettre Carte postales
Australasie
5 FNH/10g
5 FNH/10g
Amériques
15 FNH/10g
10 FNH/10g
Europe et Afrique
25 FNH/10g
20 FNH /10g
Source "New Hebrides Postal rates, Postmarks Régistration cachets/labels by Goyns & Klinger, published by Mahego Sedgefield UK, 2013.

Lettre pour la France
Lettre pour la France affranchie à 40 FNH (LSE : 15 FNH + 25 FNH/10g surtaxe aérienne pour l'Europe) avec des timbres surchargés localement


3x30FNH sur lettre
Lettre recommandée A.R. de service par avion de Santo pour la Nouvelle Calédonie, avec affranchissement mixte 3 timbres surchargés localement FNH et 1 nouveau timbre libellé en FNH soit un total de 95 FNH. Au verso cachet d'arrivée Nouméa du 3/3/78.

Les aérogrammes "Concorde" sont également surchargés (trois types, la valeur "15 FNH" ayant une largeur de 11 mm, 12 mm ou 12,5 mm et la barre d'annulation une hauteur de 5 ou 6 mm (ACEP No AER 2, 3 et 4)).

surcharge "15 FNH" 12.5 mm; barre d'annulation 6 mm de hauteur Aérogramme surchargé
surcharge 15 FNH de 11 mm; barre d'annulation 5 mm de hauteur a&rogramme surchargé type


Puis un aérogramme similaire à 15 FNH sera mis en service le 9 août 1979.

Aérogramme concorde 15 FNH

19-21 JUILLET 1977 :
Conférence ministérielle franco-britannique à laquelle participent tous les partis politiques sauf le Vanua'aku Pati (VP).
Paris et Londres fixent les étapes qui devraient aboutir à l'indépendance des Nouvelles-Hébrides vers la deuxième moitié de 1980.
Une nouvelle assemblée élue entièrement au suffrage universel doit être créée ainsi qu'un Conseil des Ministres pris parmi les membres de l'Assemblée. Leurs pouvoirs sont considérablement accrus.
Le VP refusant de participer aux nouvelles élections et les autres partis ayant fait liste commune, les sièges seront répartis par accord mutuel sans vote.

29 NOVEMBRE 1977 :
Émeutes à Port-Vila organisées par le Vanua'aku Pati (ex-NHNP) le jour où étaient prévues les élections à la nouvelle assemblée.
Le VP veut créer un "gouvernement populaire provisoire" dans les zones où il est majoritaire.

11 JANVIER 1978 :
Mise en place aux Nouvelles-Hébrides d'un gouvernement autonome.
Deux timbres représentant la carte de l'archipel sont surchargés "PREMIER GOUVERNEMENT AUTONOME / 11.1.78. 11.1.79" (version française) ou "11.1.79 FIRST ANNIVERSARY INTERNAL / SELF GOVERNMENT" (version anglaise), l'erreur de coordonnées géographiques est également rectifiée (166°E au lieu de 116°E imprimé initialement) (Y&T Nouvelles-Hébrides 549/552).

1er gouvernement autonome Self Government

6 SEPTEMBRE 1977 / 23 NOVEMBRE 1977 / 9 MAI 1978 :
Émission en trois fois de la première série dans les deux langues de timbres libellés en francs néo-hébridais (FNH).

1ère série FBH FDC
FDC 23 Nov 2ème tranche
Première émission FNH

Deux carnets de timbres au type "îles", de confection locale seront tirés à 15 000 exemplaires et émis peu avant l'Indépendance (janvier 1980).

Carnet français recto Carnet version française avec griffe tampon sur couverture 200 FNH
NH Carnet français
carnet anglais recto Carnet version anglaise avec griffe tampon sur couverture 200 FNH
NH carnet anglais

Ces carnets ne portaient pas initialement la griffe indiquant le prix de vente, ce qui créait des problèmes lors de la vente aux usagers. Le Receveur décida de faire confectionner la griffe tampon avec le prix de vente et de l'apposer sur tous les carnets à la vente. Il en résulte que seuls les carnets vendus les premiers jours (2 jours ?) ne portent pas la griffe.


Carnet anglais sans prix de vente
Carnet de l'émission anglaise sans la griffe indiquant le prix de vente



1ER JUILLET 1977 :
Le service des coupons-réponse du "Régime Étendu" (aussi appelé "préférentiel") est limité à la métropole, aux DOM-TOM, Andorre et à Monaco.

Le verso des coupons est modifié pour tenir compte du changement du périmètre de validité.

Verso CRE Ex12A
Verso des coupons au type Ex 12A et Ex 13





12 JUILLET 1977 :
Loi portant statut de la Polynésie Française(Loi 77-772 du 12 juillet 1977)..
Il est constitué un Conseil de Gouvernement composé de 7 membres et une Assemblée de 30 membres élus au suffrage universel direct.
Un Haut-commissaire assure les relations extérieures, la défense, la gestion des naturalisations, la justice, l'enseignement et les télécommunications. C'est le Vice-président (polynésien) qui préside le Conseil de Gouvernement lors des discussions des affaires d'intérêt local.
La Polynésie est divisée en 5 subdivisions (archipels) dirigées chacunes par un administrateur.



Les D.O.M.-T.O.M. 1958-1981
Page Flèche
4
Chronologie Sep.58
Déc.59
Jan.60
Juin 67
Juil. 67
Déc. 75
Jan. 76
Déc. 77
1978-
1981



Retour en tête de page



Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'indépendance assistée"