LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 

Les D.O.M.-T.O.M. 1958-1981
Page Flèche
1
Chronologie Sep.58
Déc.59
Jan.60
Juin 67
Juil.67
Déc. 75
Jan. 76
Déc 77
1978-
1981





Les Départements d'Outre-mer (D.O.M.) sont ceux de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de la Réunion depuis le 19 mars 1946 et la liste ne sera pas modifiée par la Constitution de 1958. Mais ils relèveront désormais d'un ministère ou d'un Secrétariat d'état particulier au lieu du ministère de l'Intérieur.
Les Territoires d'Outre-mer qui regroupaient toutes les anciennes colonies depuis 1946 (sauf celles passées au statut de département d'outre-mer) vont singulièrement diminuer en nombre du fait des territoires africains choisissant le statut d'État-membre de la Communauté puis l'Indépendance, de la cession de la Cochinchine à l'État du Vietnam en 1949 et de la retrocession de fait des Ètablissements Français de l'Inde à l'Union Indienne en 1949 (Chandernagor) puis les autres en 1954.
En 1961, les T.O.M. sont : l'Archipel des Comores, la Côte Française des Somalis, la Nouvelle-Calédonie et ses dépendances, la Polynésie Française, Saint-Pierre et Miquelon et les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Le protectorat de Wallis et Futuna sera transformé en Territoire d'Outre-mer la même année.

Note : pour des raisons de présentation et de cohérence chronologique, les Nouvelles-Hébrides, condominium franco-britannique, ont été incluses dans ce chapitre bien que n'étant pas, stricto-sensu, un Territoire d'Outre-Mer de la République Française.



Note : Pour les émissions de timbres, les oblitérations mécaniques utilisées dans les DOM-TOM, ainsi que pour la liste exhaustive des coupons-réponse on se reportera aux catalogues et articles spécialisés (voir bibliographie philatélique en fin de chapître-page 5).

11 JUILLET 1958 :
Le gouvernement décide la participation des populations d'outre-mer au référendum.

13 JUILLET 1958 :
Message du général de Gaulle aux populations d'outre-mer annonçant la création d'un ensemble fédéral.

25 JUILLET 1958 :
Une ordonnance amende la loi-cadre sur une disposition essentielle : désormais le Vice-président du Conseil de Gouvernement en sera Président à la place du gouverneur, Chef du Territoire.




PROPAGANDE POUR LE RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL

SEPTEMBRE 1958 :
Dans le cadre de la préparation au référendum constitutionnel, un grand nombre de bureaux de poste de Madagascar et des Comores utilisent une griffe de propagande bilingue de dimension approximative 68 x 30 mm «28 SEPTEMBRE 1958 : / VOTER : / UN DROIT... / UN DEVOIR. //NY 28 SEPTEMBRE / MIFIDY : / FAHEFANA.. / ADIDY.....». Il y a deux types principaux de griffes : métalliques ou en caoutchouc et plusieurs variantes par type en ce qui concerne la disposition du texte. Il semble qu'aux Comores, seuls les cachets en caoutchouc aient été utilisés.

Comores propagande pour le référendum
griffe caoutchouc


Lettre interne Comores avec griffe référendum
Lettre intérieure des Comores avec la griffe de propagande (le I de "DEVOIR" est presque aligné verticalement avec le T de "DROIT")


Griffe propagande referendum
Lettre pour la France avec un autre type de cachet caoutchouc de propagande pour le référendum (verticale du I de "DEVOIR", très à droite du T de "DROIT").
lettre à l'intérieur des Comores ...........................30 €
lettre pour l'extérieur des Comores ........................45 €

Une oblitération mécanique "VOTEZ / SINON L'AVENIR / SE FERA SANS VOUS" sera mise en service en Guyane (Cayenne R.P.) , et une oblitération mécanique "VOTE / NE LAISSE PAS AUTRUI / DECIDER DE TON SORT" en Guadeloupe (Basse-Terre).

Guyane OMEC referendum
OMEC NE LAISSE PAS Guadeloupe

D'autres marques de propagande pour le référendum sont connues en métropole à Madagascar et en Algérie (voir les chapitres correspondants).

Tout est fait pour que les soldats aient la possibilité de voter dans le « bon sens ». Les unités en opération sont autorisées par la plus haute autorité du territoire à voter par procuration.

vote par procuration
suite




24 SEPTEMBRE 1958 :
Une ordonnance crée le F.I.D.O.M. Fonds d'Investissement des Départements d'Outre-mer, section du F.I.D.E.S..

28 SEPTEMBRE 1958 :
Tous les Territoires d'Outre-mer, tels que définis par la Constitution de la IVème République, à l'exception de la Guinée, votent OUI à la nouvelle constitution.



28 SEPTEMBRE 1958 :
Première liaison aérienne directe France-Polynésie par T.A.I..
Une griffe encadrée 60 x 27 mm "PREMIERE LIAISON AERIENNE DIRECTE / FRANCE-POLYNESIE FRANCAISE / PAR T.A.I. / 28 SEPTEMBRE 1958" est apposée sur le courrier.

FFC 28 Sep 58
FFC sep 58
Lettre de Dakar pour Papeete affranchie à 60 F CFA avec cachet d'arrivée Papeete 2/10/58


La portion du voyage entre Nouméa et Bora-Bora se voit attribuer un cachet spécial "(tiki) // PREMIER SERVICE AERIEN DIRECT / NOUMEA - BORA BORA / ROUTE DE TAHITI * PAR T.A.I.// (tiki)".

1ervol direct Nouméa bora-Bora
Enveloppe philatélique de Nouvelle-Calédonie pour Papeete, affranchie à 9FCFP, oblitérée Nouméa 30/9/58 avec la griffe commémorative "(tiki) // PREMIER SERVICE AERIEN DIRECT / NOUMEA - BORA BORA / ROUTE DE TAHITI * PAR T.A.I.// (tiki)"

30 SEPTEMBRE 1958 :
Première liaison aérienne directe Tahiti/Bora-Bora/Paris (vol retour).
Une griffe encadrée 74 x 35 mm "Premier service aérien direct / TAHITI / BORA BORA / PARIS / La "Route de Tahiti" par T.A.I. / --/ Ua veteahia e te T.A.I. te rai no Tahiti/ Na te reretiaraa matamua na te reva mal / TAHITI / BORA BORA PARIS" est apposée sur le courrier.

Premier vol Tahiti Bora Bora Paris
Lettre de Tahiti pourr Djibouti affranchie à 13,50 FCFP, oblitérée PAPEETE R.P. ANNEXE No 1 (AEROGARE) / TAHITI 30/9/58 et avec griffe du premier vol




Constitution de 1958
4 OCTOBRE 1958 :
Parution au Journal Officiel de la nouvelle Constitution.




Emblème République

LES NOUVEAUX « TERRITOIRES
D'OUTRE-MER »

7 OCTOBRE 1958 :
Une ordonnance invite les territoires à choisir dans un délai de quatre mois leur futur statut : État membre de la Communauté, Territoire d'Outre-mer ou département d'Outre-mer.

En Afrique et à Madagascar, tous les territoires sauf la Cote des Somalis et les Comores choisiront le statut d'État, membre de la Communauté. Seul le Gabon hésitera pendant un temps entre le statut de département d'Outre-Mer et le statut d'État, membre de la Communauté.

Cinq territoires : Saint-Pierre et Miquelon, la Côte Française des Somalis, l'Archipel des Comores, la Polynésie Française et la Nouvelle Calédonie choisiront ultérieurement de conserver leur statut de Territoire d'Outre-mer (T.O.M.). Mayotte choisit de devenir Département Français mais est minoritaire au sein du Territoire des Comores.

Les Territoires d'Outre-Mer dans la nouvelle Constitution "ont une organisation particulière tenant compte de leur intérêt propre dans l'ensemble des intérêts de la République". Les lois sont votées par le Parlement de la République "après consultation de l'Assemblée Territoriale intéressée". Pour les nouveaux Territoires d'Outre-Mer, la nouvelle Constitution réduit la décentralisation par rapport à la loi-cadre, qui, il est vrai, avait été conçue essentiellement pour les territoires d'Afrique.

Chaque Territoire, à l'exception des Terres Australes est représenté au Parlement de la République par un député et un sénateur. Les Comores auront en 1959 un deuxième député.

A la tête de chaque Territoire d'Outre-Mer se trouve un "chef du Territoire" représentant le Gouvernement de la République et qui porte le titre de :

Gouverneur Côte Française des Somalis
Gouverneur Polynésie Française
Gouverneur et Haut-Commissaire de France dans l'Océan Pacifique et aux Nouvelles-Hébrides Nouvelle-Calédonie
Administrateur Supérieur Comores
Administrateur Supérieur T.A.A.F.
Administrateur Saint-Pierre et Miquelon
"Haut-commissaire de France" assisté d'un "Commissaire-Résident" Nouvelles-Hébrides (*)

* Les Nouvelles-Hébrides ne sont pas, stricto-sensu, un Territoire d'Outre-mer de la République Française.

Note : Bien qu'officiellement "administrateur", le chef du territoire de Saint-Pierre et Miquelon utilise un cachet administratif et du papier à en-tête avec le titre de "gouverneur".

SPM Gouverneur
Lettre à en-tête du «gouverneur» de Saint-Pierre et Miquelon datée 30/10/1959.


Les chefs des Territoires de la Côte des Somalis, des Comores et des T.A.A.F. relèvent, en ce qui concerne la défense, du Haut-commissaire de France à Madagascar, responsable de la zone de défense de l'océan indien. Après l'Indépendance de Madagascar, l'Administrateur Supérieur des Comores prendra le titre de Haut-commissaire.

Haut Commissaire
enveloppe de nature commerciale du Haut-commissariat avec numérotation d'envoi Dzaouzi 2/3/63


Chaque Territoire d'Outre-mer à l'exception de la Polynésie et de Saint-Pierre et Miquelon est doté d'un Conseil de Gouvernement de 6 à 8 membres élus par l'Assemblée Territoriale d'environ 30 membres et responsables devant elle. Les membres du Conseil de Gouvernement portent le titre de ministres territoriaux et se voient attribuer individuellement des compétences particulières. Le Vice-président du Gouvernement dirige en fait les services territoriaux.

Courrier officiel
Lettre du Conseil de gouvernement de Nouvelle Calédonie (1959) affranchie avec un timbre de service à 15 F


A Saint-Pierre et Miquelon, l'assemblée territoriale porte le titre de "Conseil Général" (sans changement depuis 1946).

Aux Comores, l'Assemblée Territoriale porte le nom de "Chambre des députés".

Chambre des Députés
Lettre officielle d'un député sur enveloppe à entête "CHAMBRE DES DEPUTES DES COMORES" avec affranchissement au verso de 25 F oblitérée 2/2/67

Dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises, il n'y a pas d'assemblée territoriale, mais il y a un "Conseil Consultatif" nommé.

L'île Clipperton est rattachée administrativement à la Polynésie.

Communauté
La date du référendum et celle de la proclamation de la Communauté figurent sur un timbre de Madagascar (Y&T Madagascar No 340).
SPM TOM

Un timbre de Saint-Pierre et Miquelon rappelle aussi l'événement (Y&T Saint-Pierre et Miquelon No PA 26). Ce timbre existe également en bloc-feuillet dentelé et gommé ayant pouvoir d'affranchissement (voir à la date du 11 décembre).

Le statut des Départements d'Outre-mer ne sera pas modifié de manière significative par la nouvelle constitution.
Pour la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane, les machines à affranchir resteront identiques à celles de la métropole. Seul le bureau d'attache permettra de reconnaître le département .
En ce qui concerne la Réunion les machines en francs CFA de la période précédente continueront à être utilisées.

EMA Guadeloupe EMA Martinique
   


Les coupons-réponse internationaux et du régime postal français des Départements d'Outre-mer (Antilles et Guyane) seront comme précédemment ceux de métropole. L'indication du bureau émetteur étant le seul moyen de déterminer l'origine.
La Réunion, du fait de sa monnaie, le franc CFA, utilisera des coupons- réponse de métropole surchargés ou spécifiques.



Drapeau Archipel des Comores 20 OCTOBRE 1958 :
Ordonnance instaurant le collège unique et le suffrage universel aux Comores.


1ER DÉCEMBRE 1958 :
Disparition du Ministère de la France d'Outre-Mer. Les fonctionnaires sont gérés par une administration provisoire.
Les lettres en franchise portent des cachets administratifs témoins de cette situation intérimaire par exemple un cachet déesse assise «Administration Provisoire des Services de la F.O.M. / * Service du Personnel *» sur lettre datée 8 décembre 1960.

Lettre Admin_provisoire Administration provisoire de la FOM
griffe ministre
Lettre oblitérée 8/12/1960 de l'Administration provisoire en simple taxe (payée par le destinataire) avec cachet et griffe de franchise du Ministre d'Etat Sahara DOM-TOM.


Ensuite les DOM-TOM dépendront d'un département ministériel ou d'un secrétariat d'Etat qui changera très souvent de nom.

Ministre d'Etat sahara DOM TOM
1963 : Louis Jacquinot Ministère d'État DOM-TOM. (on remarquera qu'il utilise encore la griffe avec mention "Sahara" et que l'enveloppe est celle du Ministre Délégué auprès du Premier Ministre...)
Ministre Délégué auprès du Premier ministre DOM TOM
1969 : Henri Rey, Ministre Délégué auprès du Premier Ministre, Jacques Chaban-Delmas
Ministre DOM-TOM
1971 : Pierre Messmer, Ministre d'Etat
Secrétaire d'Etat DOM-TOM
1977: Olivier Stirn, Secrétaire d'Etat auprès de Michel Poniatowski, Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur
Secrétaire d'Etat auprèd du Ministre de l'Intérieur
1979 : Paul Dijoud, Secrétaire d'Etat auprès de Christian Bonnet, Ministre de l'Intérieur





7 DÉCEMBRE 1958 :
Élections territoriales en Nouvelle-Calédonie.

9 DÉCEMBRE 1958 :
Dissolution définitive de l'Assemblée de l'Union Française.

10 DÉCEMBRE 1958 :
Emission dans les DOM-TOM d'une série consacrée au dixième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. A Wallis et Futuna, il n'y aura pas d'oblitération "premier jour" mais les plis seront revêyus d'un cachet rectangulaire non oblitérant 43 x 28 mm "PREMIER JOUR /10me Anniversaire / de la Déclaration des Droits de l'Homme / 10-12-1958 / MATA-UTU" en plus du timbre-à-date du bureau.

Cachet premier jour

11 DÉCEMBRE 1958 :
Approbation par Saint-Pierre et Miquelon du statut de Territoire d'Outre-Mer.
Un timbre du territoire (Y&T Saint-Pierre et Miquelon N° PA 26) commémore l'événement. Il est connu sur bloc dentelé et gommé ayant pouvoir d'affranchissement (tirage 20 ?).

Bloc SPM TOM
lettre............................................................... 500 €

21 DÉCEMBRE 1958 :
Les DOM-TOM et les États membres de la Communauté participent à l'élection du Président de la République.

Drapeau Polynésie23 DÉCEMBRE 1958 :
Ordonnance portant organisation de la Polynésie française.
Disparition des fonctions de ministre territorial et de vice-président du Conseil de Gouvernement. Le Conseil de Gouvernement est présidé par le Gouverneur. Les 5 conseillers à l'exception du Président, ont des attributions collégiales. Cette décision est prise à la demande de l'Assemblée Territoriale.

Lettre gouverneur
Lettre à en-tête du Gouverneur.


Lettre gouvernement
Lettre de service du gouvernement.


Les services officiels ne semblent pas bénéficier de la franchise.



DÉCEMBRE 1958 :
Le Franc Djibouti vaut 2.30 Francs français à la suite de la dévaluation du franc métropolitain.

référence :Saïd Ali Coubèche: la passion d'entreprendre : témoin du XXe siècle à Djibouti Par Colette Dubois,Saïd Ali Coubèche,Jean-Dominique Pénel, édition Karthala et lions Club de Djibouti, 2007


4 JANVIER 1959 :
Ordonnance attribuant un député supplémentaire aux Comores.

7 JANVIER 1959 :
Ordonnance créant un Institut d'Émission des Départements d'Outre-mer, dépendant de la Caisse Centrale de Coopération Économique. Il sera chargé de l'émission des billets de banque dans les DOM.

Billet de l'IEDOM

8 JANVIER 1959 :
Raymond Janot est confirmé dans ses fonctions officielles de Secrétaire Général de la Communauté après la prise de fonction du général de Gaulle en tant que Président de la République.
Jacques Foccart est à l'Élysée et suit pour le président les affaires de la Communauté.

Jacques Soustelle
8 JANVIER 1959 :
Dans le cabinet Debré, Robert Lecourt est Ministre chargé de la coordination avec les États de la Communauté, Mlle Sid Cara est Secrétaire d'État et Félix Houphouët-Boigny est Ministre d'État.
Jacques Soustelle est Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé du Sahara, des DOM- TOM et des Affaires atomiques.



10 JANVIER 1959 :
Mise en service de la première machine à affranchir en Nouvelle-Calédonie. On trouvera ci-dessous les principales machines utilisées ensuite.

EMA SATAS SD Nouvelle Calédonie EMA SATAS SR
Machine SATAS SD (H&S New Caledonia 1) Machine SATAS SR (H&S New Caledonia 2)
Nouvelle-Calédonie EMA sans numéro EMA SATAS SJ
Machine SATAS sans numéro de série (H&S New Caledonia 2E) Machine SATAS SJ (H&S New Caledonia 3)
Nouvelle-Calédonie EMA SP Nouvelle-Calédonie EMA Camp PR
Machine SATAS SP (H&S New Caledonia 4) Machine de guichet Camp PR (H&S New Caledonia 8)


doigt Pour les nombreuses variantes de disposition des lettres des mots NLLES CALEDONIE ET DEPENDANCES voir le catalogue spécialisé "Postage Meter Stamp Catalog" par Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh (2005).

27 MARS 1959 :
Création du Fonds d'Aide et de Coopération (F.A.C.) remplaçant le F.I.D.E.S..

2-11 JUILLET 1959 :
Voyage du général de Gaulle à Djibouti, à Madagascar et dans l'Océan Indien pour la propagande pour le référendum.
Visite De Gaulle à Djibouti 1959

Un timbre des Grenadines Saint Vincent de 1991 (Y&T Saint-Vincent Grenadines No ...) porte la légende "Djibouti 1959" et est consacré à la visite du général à Djibouti.






TARIFS DE 1959 VERS LES AUTRES TERRITOIRES ET ÉTATS-MEMBRE DE LA COMMUNAUTÉ



PRINCIPAUX TARIFS VERS LES AUTRES TERRITOIRES ET ÉTATS-MEMBRE DE LA COMMUNAUTÉ

Au départ de métropole
Zone Francs CFA
Zone Francs CFP
Zone Franc Djibouti
Lettre simple
25 FRF
25 FCFA
5 FCFP
25 FD
Lettre 2ème échelon
45 FRF
45 FCFA
10 FCFP
45 FD
carte postale
20 FRF
20 FCFA
4 FCFP
20 FD
coupon réponse
35 FRF
30 FCFA
6 FCFP
30 FD
recommandation
+60 FRF
+60 FCFA
+12 FCFP
+60 FD
référence
Décret RF 2/1/59
date d'application
6/1/59
27/7/59


A la suite du changement de tarif intérieur en métropole le 6 janvier 1959, les DOM-TOM modifient à leur tour leurs tarifs à l'intérieur de la Communauté, au fur et à mesure de la promulgation locale des arrêtés ministériels et après avis des Offices locaux des P & T..
Le prix de vente des coupons-réponse à l'intérieur du Régime Postal Français passe à 35 F métropolitains (valeur d'échange 25 FRF) ou 30 F CFA ou 30 francs Djibouti ou 6 F CFP.
Mise en service progressive de "Coupons-Réponse de la Communauté" (type Cf 9). En métropole, un coupon avec valeur 35 Francs avait été préparé, mais il ne sera émis qu'après l'arrivée du Nouveau Franc soit à 0.35 (Nouveau) Franc.
Les anciens coupons de l'Union Française continueront à être utilisés après ajustement manuscrit (ou au tampon) du prix de vente.

CRC Cote des Somalis Somalis CRUF 30F sur 25F
30 Francs D(jibouti) Côte française des Somalis 25 F coupon Union française type Uf 8G de la Côte des Somalis réévalué à 30 f D
CRC Madg utilisé aux Comores CRC Madg surch Comores
30 F CFA République Malgache émis aux Comores idem avec griffe linéaire de service "COMORES"
CRC Comores CRC Madagascar/Comores
30 F CFA Archipel des Comores 25 F CFA République Malgache vendu aux Comores avec réajustement manuscrit du prix de vente
Polunésie CRC 5F surchargé 6F CRC Polynésie
5F CFP Polynésie française avec surcharge manuscrite "6", commandé dans la période de validité de l'ancien tarif, n'a probablement pas servi dans le tarif à 5F. 6 F CFP Polynésie française
  CRC 6 FCFP Nouvelle Calédonie
5 F CFP Nouvelle-Calédonie, commandé dans la période de validité de l'ancien tarif, n'a probablement pas servi dans le tarif à 5F 6 F CFP Nouvelle-Calédonie
CRUF de Nouvelle Calédonie surchargé Wallis et Futuna SPM 30 frcs surCRUF 25 francs 1961
6F au tampon sur 5F CFP de Nouvelle Calédonie et surcharge "WALLIS ET FUTANA" par griffe de service. Saint Pierre et Miquelon ancien coupon faciale 25 Francs avec surcharge manuscrite 30 Fr CFA

Note : il n'est pas connu de coupon-réponse de la Communauté avec légende imprimée "Saint-Pierre et Miquelon”, "Terres Australes et Antarctiques Françaises" ou "Wallis et Futuna".

CRC Réunion
17 F CFA Réunion (conversion arrondie du prix de vente en métropole)

Les départements de Guyane et des Antilles continuent d'utiliser les coupons-réponse de l'Union Française jusqu'au 1er janvier 1963, date à laquelle ils passeront au (Nouveau) Franc. Il ne semble pas que les coupons-réponse de la Communauté aient été envoyés en Guyane ou aux Antilles.

Le verso des nouveaux coupons "de la Communauté" par rapport à ceux de l'Union Française est entièrement remanié pour tenir compte des changements politiques.

Verso des CRC
Verso commun à tous les coupons de type Cf9


Puis à partir de 1962, les coupons changeront de nom et s'appeleront "coupons-réponse (E)" . Le "E" signifiant "Extension du régime intérieur". La légende "Archipel des Comores" sera remplacée par "Territoire des Comores".

Comores CRE 30f CRE 30 FCFA SPM
Comores 30 F CFA
(type Ex 10)
Saint-Pierre et Miquelon
30 F CFA
(type Ex 10)
CFS CRE 30 francs D Ex10  
Côte Française des Somalis
30 Francs Djibouti
(type Ex 10)
 


Du fait des changements politiques, notamment l'Indépendance de l'Algérie et la création de la République Fédérale du Cameroun, le verso des nouveaux "coupons-réponse (E)" est modifié. La Guinée ne figure plus sur la liste.

Verso CR Ex10
Verso commun à tous les coupons de type Ex10







TARIFS ÉTRANGER DE 1959



PRINCIPAUX TARIFS VERS L'EXTÉRIEUR DE LA COMMUNAUTÉ

Au départ de métropole Réunion
Zone Francs CFA
Zone Francs CFP
Zone franc Djibouti
Lettre simple
50 FRF
 
30 FCFA
10 FCFP
30 FD
Lettre 2ème échelon
80 FRF
 
50 FCFA
17 FCFP
50 FD
carte postale
30 FRF
 
20 FCFA
7 FCFP
20 FD
coupon réponse
70 FRF
35 F CFA
40 FCFA
12 FCFP
40 FD
recommandation
+60 FRF
 
+60 FCFA
+12 FCFP
+60 FD
référence
Décret RF 2/1/59
 
date d'application
6/1/59
 
27/7/59


A la suite du changement de tarif pour l'étranger en métropole le 6 janvier 1959, les DOM-TOM modifient à leur tour leurs tarifs pour l'étranger, au fur et à mesure de la promulgation locale des arrêtés ministériels après consulation des Offices postaux locaux.
Le prix de vente des coupons-réponse du Régime International est modifié dans les territoires et départements d'outre-mer : 70 FRF (puis 0,70 NF) ou 40 F CFA ou 12 F CFP ou 40 francs Djibouti dans les T.O.M.. et 35 F CFA à la Réunion.


On notera que la légende des coupons de Nouvelle-Calédonie qui était "NOUVELLE-CALÉDONIE" devient "NOUVELLE-CALÉDONIE ET DÉPENDENCES" et que "POLYNÉSIE FRANÇAISE" remplace "ÉTABLISSEMENTS FRANÇAIS DE L'OCÉANIE".

CRI 40fD Somali Lo 17  
40 f.D «COTE FRANCAISE DES SOMALIS» (type Lo 17) 40 F CFA «MADAGASCAR» utilisé aux Comores
CRI Comores 40 F  Lo17 CRI Territoire des Comores Lo 17A 40FCFA
40 F CFA «COMORES» 40 F CFA «TERRITOIRE DES COMORES» (type Lo 17A)
CRI Wallis 12FCFP Nouvelle Calédonie CRI 12fcfp lo16n
12 FCFP «NOUVELLE CALEDONIE» (type Lo 16n) surchargé WALLIS ET FUTUNA par la griffe réglementaire 12 F CFP «NOUVELLE-CALEDONIE» (type Lo 16n) de 1959 émis en 1961
CRI Lo 17 CRI NC 40 F
12 F CFP «NOUVELLE-CALEDONIE ET DEPENDANCES» (type Lo 17 texte arabe 12mmm ) 12 F CFP «NOUVELLE-CALEDONIE ET DEPENDANCES» (type Lo 17A texte arabe 7mm)
CRI Polynésie 12FCFP CRI SPM 40F
12 F CFP «POLYNESIE FRANCAISE» (type Lo 16n) 40 F CFA «ILES SAINT-PIERRE ET MIQUELON»


Note : il n'est pas connu de coupon-réponse international avec légende "Terres Australes et Antarctiques Françaises".

Des coupons-réponse au nouveau tarif au type Lo 17 sont mis en service dans certains T.O.M. et à la Réunion. Ceux de métropole, en anciens puis en nouveaux francs, sont utilisés en Guyane et aux Antilles. Certains anciens coupons-réponse émis précédemment (type Lo 16) sont également utilisés après correction du prix de vente.

CRI Guyane 0.70NF Réunion CRI 35Fcfa sur 45 F Lo 16n
Coupon de Métropole à 0.70 NF utilisé en Guyane (10/1/61) 35 F CFA en surcharge tampon sur 45 FRANCS de France utilisé à la Réunion
  Martinique CRI 7F surch 70F Lo 14
  Ancien coupon de Martinique à 7F avec surcharge tampon "7.1957 45F" et manuscrite "6/1/59 70F"
type Lo 14


1966/67 :
Des coupons-réponse internationaux au nouveau type Vienne sont mis en service au tarif précédent de 40 F CFA .

Comores CRI 40FCFA Vi 19  
«COMORES» type Vi 19  





30 JUILLET 1959 :
Modification des tarifs du régime intérieur de la Polynésie.

Voir l'arrêté.






27 JUILLET 1959 :
Modification des tarifs du régime intérieur de la Côte Française des Somalis.

Voir l'arrêté.




4 AOÛT 1959 :
Le courrier posté en Nouvelle-Calédonie reçoit une griffe encadrée 59 x 26 mm "CENTENAIRE DU PREMIER COURRIER / POSTAL EN NOUVELLE-CALEDONIE / PORT-DE-FRANCE-KANALA / 4 AOUT 1859 - 4 AOUT 1959"

Centenaire premier courrier en NC


1ER OCTOBRE 1959 :
Nouveaux tarifs intérieurs à Saint-Pierre et Miquelon.

  Lettre simple Carte Postale simple Facture Imprimés
(1er échelon)
01/10/59
6 F CFA
5.50 F CFA
4 F CFA
3 F CFA



FIN 1959 :
Un timbre à 0.10 avait été prévu en nouveaux francs pour commémorer en métropole la Communauté. Il avait pour légende principale «COMMUNAUTE» et légende secondaire «REPUBLIQUE FRANÇAISE» sur fond de globe et de flambeau. Les événements ont fait qu'il n'a pas été émis. De plus la "Communauté Française" n'était pas reconnue par l'U.P.U. en tant qu'Office Postal et ne pouvait émettre des timbres en tant que tel. Seuls les états membres de la Communauté auraient pu le faire en tant qu'héritiers des anciennes colonies françaises dont les offices postaux étaient membres de l'U.P.U...

Projet Timbre Communauté
Projet timbre Communauté
Epreuves d'atelier du projet de timbre "COMMUNAUTE"
timbre l'ensemble des essais ........................................200 €

Un des symboles de la Communauté apparaît au centre de ce projet de timbre.

27 DÉCEMBRE 1959 :
Les Îles Wallis et Futuna acceptent par voie de référendum le statut de Territoire d'Outre-Mer et l'abrogation du traité de protectorat. Une loi du 27 juillet 1961 entérinera cette décision. (voir à cette date).



VERS 1960 :
Mise en service progressive de machines à affranchir en Polynésie Française. La vignette porte la légende "POLYNESIE / FRANCAISE" sur deux lignes.

Polynésie EMA SP Polynsesie EMA SR
EMA SP avec lettre F
Satas SP avec ou sans "F" dans la vignette
(H&S French Polynesia A1)
Satas SR
(H&S French Polynesia A2)
EMA SATAS SJ  
Satas SJ
(H&S French Polynesia A3)
Satas SF
(H&S French Polynesia A4)
Polynésie EMA SL EMA Polynésie NA
Satas SL
(H&S French Polynesia A5)
SECAP NA
(H&S French Polynesia A6)


Les machines à affranchir de la Côte Française des Somalis qui étaient en service auparavant continuent à être utilisées, avec ou sans le symbole "F".

EMA SC avec pub  
Machine SATAS SC
(H&S Djibouti A1)
Machine SATAS SD
(H&S Djibouti A2)
EMA Somalis SP EMA Somalis SR
Machine SATAS SP
(H&S Djibouti A3)
Machine SATAS SR
(H&S Djibouti A4)


doigt Pour plus de détailssur les EMA voir le catalogue spécialisé "Postage Meter Stamp Catalog" par Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh (2005).

Les D.O.M.-T.O.M. 1958-1981
Page Flèche
1
Chronologie Sep.58
Déc.59
Jan.60
Juin 67
Juil.67
Déc. 75
Jan. 76
Déc. 77
1978
1981



Retour en tête de page



Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'indépendance assistée"