LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 

Sous le régime de la loi-cadre 1956-1958
Page Flèche
1
Chronologie Fev. 56
Juin 57
Juin 57
Déc 57
Jan. 58
Sep 58





Gaston Deferre
1ER FÉVRIER 1956 :
Cabinet Guy Mollet : Gaston Deferre est Ministre de la France d'Outre-Mer, Félix Houphouët-Boigny est Ministre Délégué à la Présidence du Conseil chargé de la Santé jusqu'en novembre 1957 et Hamadou Dicko est Secrétaire d'État.

Télégramme officiel Houphouet Boigny
Télégramme officiel de Félix Houphouet-Boigny, Ministre Délégué à la Présidence du Conseil indiquant son passage à Bamako lors de son voyage en Côte d'Ivoire, avec cachet administratif "PRESIDENCE DU CONSEIL / LE MINISTRE DELEGUE" et cachet postal "PARIS / TELEGRAMMES OFFICIELS" 20/2/57


29 FÉVRIER 1956:
Dépôt du projet de loi-cadre permettant au gouvernement de promulguer par décret les réformes institutionnelles en Afrique Noire et à Madagascar, compétence normalement dévolue au Parlement.

Drapeau marocain
2 MARS 1956 ;
La France renonce à son protectorat sur le Maroc.

Voir le chapitre spécial "La Fin du Protectorat Français au Maroc"





Drapeau tunisien
20 MARS 1956 :
La France renonce à son protectorat sur la Tunisie.

Voir le chapitre spécial "La Fin du Protectorat Français en Tunisie"





23 MARS 1956 :
La Loi-cadre Deferre "sur l'évolution des territoires d'Outre-Mer" est adoptée par l'Assemblée Nationale par 477 voix contre 79. Le texte a été préparé par le précédent Ministre de la France d'Outre-Mer, Pierre-Henri Teitgen.

AVRIL 1956 :
Création de l'Union Générale des travailleurs d'Afrique Noire (U.G.T.A.N.), confédération autonome, indépendante de la C.G.T..




PROPAGANDE POUR LES RÉALISATIONS DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL
DANS L'OUTRE-MER

15 AVRIL 1956 :
Inauguration du barrage de Mandraka.
Une griffe encadrée 60 x 38 mm "(dessin du barrage) INAUGURATION / AMENAGEMENTS / HYDRO-ELECTRIQUES / MANDRAKA ET / TSIAZOMPANIRY / 15 AVRIL 1956" est apposée sur le courrier.

Barrage Mandraka

30 AVRIL 1956 :
Pour le dixième anniversaire du Fonds d'Investissement et de Développement Économique et Social (F.I.D.E.S.), émission d'une série de timbres célébrant le développement économique des Territoires d'outre-mer.


série FIDES
Série FIDES
série FIDES
série FIDES
série FIDES série FIDES
série FIDES
série FIDES


Route à travers la forêt Barrage de Yaté
Route à travers la Forêt
(Y&T Togo PA No 23)
Barrage Yaté
(Y&T Nouvelle-Calédonie No PA No 70),
Transbordement du minerai Port d'Abidjan
Transbordement du minerai de nickel
(Y&T Nouvelle-Calédonie No PA 66),
Port et pont d'Abidjan
(Y&T Côte d'Ivoire No 391 et A.O.F. No 65),
urbanisation Route à travers la Foret
Urbanisation
(Y&T A.O.F. No PA 24),
Construction d'une route à travers la forêt
(Y&T A.O.F. No PA 18),
téléphoniste indigène Port de Djibouti
Téléphoniste indigène
(Y&T A.O.F. No PA 19),
Port de Djibouti
(Y&T N°285 et No PA 25),

Epreuve de luxe timbre du Togo
Bloc-feuillet dentelé et gommé

Bloc Développement
Bloc-feuillet dentelé et gommé



26 MAI 1956 :
Une oblitération temporaire "SOCIETES DES ARTISTES FRANCAIS ET BEAUX-ARTS F.O.M. / . PARIS . // FESTIVAL / INTERNATIONAL /ARCHITECTURE ET / ART MONUMENTAL" est mise en service lors du festival.

Artistes de la FOM

Drapeau Etablissements Français Inde

28 MAI 1956 :
Signature du Traité portant cession "de jure" au gouvernement indien des Établissements Français dans l'Inde. Le traité ne sera ratifié par le parlement français qu'après la fin de la guerre d'Algérie en 1962.



JUIN 1956 :
Le Grand Conseil de l'A.O.F. émet un vœu que la fédération soit dotée d'un exécutif fédéral. Il renouvellera ce vœu en août 1957, mais trop tard.




LES AVANCÉES DE LA LOI-CADRE SUR L'OUTRE-MER

23 JUIN 1956 :
Après les "navettes" parlementaires, promulgation de la loi-cadre sur l'évolution de l'Outre-Mer dite «Loi Deferre».
Elle instaure le suffrage universel direct, des deux sexes, et un collège unique.
Elle autorise le gouvernement à mettre en œuvre les réformes et à prendre les mesures propres à assurer l'évolution des territoires.
Chaque territoire est doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Il est dirigé par un Conseil de Gouvernement, à compétence locale, présidé par un Chef du Territoire, exerçant les pouvoirs restants à la France, assisté d'un vice-président africain qui devient rapidement le personnage central.
Ce dernier et tous les membres du gouvernement sont élus par l'Assemblée Territoriale. Ils reçoivent autorité sur un ou plusieurs services administratifs, préfiguration de ministres. Ils recevront ultérieurement le titre de ministre territoriaux.

Chef du Territoire
Lettre recommandée affranchie à 65F de 1956 à en-tête "Le Chef du Territoire" qui remplace le "Gouverneur"

Lettre d'un ministère au Sénégal
Verso
Lettre en franchise à en-tête d'un "ministère" du gouvernement sénégalais avec cachet de franchise déesse assise "Gouvernement du Sénégal / Ministère du Travail et des Affaires Sociales", avec oblitération mécanique Caisse d'Épargne postale "DAKAR R.P. / SENEGAL" 10/1/1958

Assemblée Territoriale de l'Oubangui
Lettre en franchise à en-tête de l'Assemblée Territoriale de l'Oubangui-Chari, oblitérée 11/9/57, avec cachet administratif du Secrétaire Général.

Assemblée Territoriale du Gabon
Lettre de août 1957 à en-tête ASSEMBLEE TERRITORIALE DU GABON

Les Assemblées Territoriales voient leurs compétences étendues et reçoivent pouvoir législatif et réglementaire pour les matières d'intérêt local. Le gouvernement à l'exception du président - chef du territoire - peut être renversé par l'assemblée territoriale.
La loi-cadre impose la "territorialisation" de l'administration africaine.

Elle reconnaît comme inévitable la modification du statut des pays africains tout en ouvrant la voie à des changements non-conflictuels dans lesquels la France trouverait des avantages.
Fékix Houphouët-Boigny, Lamine Gueye, Gabriel Lisette et Gabriel d'Arbousier sont pour la loi-cadre. Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia sont réticents.

Madagascar constitue un seul Territoire, avec un Chef du Territoire, une Assemblée représentative et un Conseil de Gouvernement. Madagascar est de plus divisé en six provinces avec des Conseils de province et Assemblées Provinciales. Les membres des Conseils de Province n'auront pas le titre de ministre mais celui de "conseiller". Les conflits entre provinces sont arbitrés par l'Assemblée représentative.

Les Fédérations d'A.O.F. et d'A.E.F. deviennent des "Groupes de Territoires", à la tête desquels se trouvent des Haut-Commissaires (le titre de gouverneur général disparaît), assistés d'un Grand Conseil dont les membres sont choisis par les Assemblées Territoriales, mais sans conseil de gouvernement. Une grande partie de leurs pouvoirs ayant été transférés aux assemblées territoriales, les grands conseils deviennent des "coquilles vides".

Haut-commissaire
Lettre par avion de 1956 affranchie à 63F, à en-tête du Haut-commissaire de l'A.O.F. qui remplace le "Gouverneur Général".

lettre du Haut-Commissariat en AEF
Lettre par avion à entête imprimée du Haut-commissariat en AEF ovec empreinte de la machine à affranchir U2 de Brazzaville 24/2/59

Les Fédérations ne s'occupent plus que des services communs (postes, télécommunications, douanes, défense..), mais gardent un rôle de coordination. Les Grands Conseils perdent l'essentiel de leurs pouvoirs transférés aux territoires.
La loi-cadre privilégie les territoires aux dépends des Fédérations, ce qu'approuve Houphouët-Boigny et désapprouve Senghor.
Les décrets d'application de la loi paraîtront de décembre 1956 à juillet 1957.



1ER JUILLET 1956 :
Kermesse et rallye automobile à Madingou.
Une griffe encadrée 56 x 37 mm "KERMESSE et RALLYE / VALLEE DU NIARI / MADINGOU le 1-7-56 / AUTOMOBILE // (voitures) est apposée sur le courrier ce jour là.

Rallye de Madingou




L'ASSEMBLÉE DE L'UNION FRANÇAISE EST TRANSFÉRÉE AU
«PALAIS DE L'UNION FRANÇAISE»
À PARIS

AOÛT 1956 :
L'Assemblée de l'Union Française tient désormais ses sessions au Palais de l'Union Française, Place d'Iéna à Paris (16ème).

L'Assemblée utilise alors :
  • un cachet à date petit format "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANÇAISE (16E)",

  • Franchise des Questeurs
    Lettre de service en franchise avec le nouveau timbre-à-date "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANCAISE (16E)" 19/10/56 et griffe imprimée des questeurs

    Cachet manuel
    Cachet manuel 13/10/58. Ce timbre du Conseil de l'Europe n'était pas valable pour un affranchissement au départ de Paris.

  • un cachet de la poste pneumatique "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANÇAISE (16E)”,
  • une griffe encadrée "PNEUMATIQUE OFFICIEL",
  • une griffe linéaire au tampon "LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE / DE L'UNION FRANÇAISE",

  • Cachet pneumatique
    Pneumatique au verso cachet Paris VIII Rue de la Boetie 11h59

  • une griffe imprimée "LES QUESTEURS DE L'ASSEMBLEE / DE L'UNION FRANÇAISE",
  • une oblitération mécanique continue RBV cinq lignes ondulées et couronne "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANÇAISE (16e)", dateur sur trois lignes,
  • Oblitération mécanique
    Enveloppe avec oblitération mécanique "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANÇAISE (16e)"23/4/57

  • Le courrier recommandé porte une étiquette avec griffe «PARIS 134».

  • Recommandé oblitéré flamme

  • une oblitération mécanique continue RBV "BONS P.T.T. 6% / SECURITE 100%" et couronne "PARIS 134 / PALAIS UNION FRANÇAISE (16°)", dateur sur trois lignes,

  • Flamme RBV Bons PTT Paris 134
    Vue au verso d'une lettre du général Salan en mai 1958

Note : il n'a pas été rencontré à ce jour d'empreinte de machine à affranchir à Paris 134 spécifique à l'Assemblée de l'Union Française.



Drapeau du Togo 1956-58
24 AoÛt 1956 :
Décret portant statut du Togo.


Voir le chapitre "Les Territoires sous Tutelle"




AOÛT-SEPTEMBRE 1956 :
Naissance du «Cartiérisme». Raymond Cartier, journaliste à Paris Match, de retour d'un voyage en Afrique Noire publie une série d'articles à l'opposé des ses précédents développements sur les bienfaits pour la métropole du développement des colonies.
Il est convaincu que les colonies deviendront rapidement indépendantes et que par conséquent il ne faut plus investir là-bas : «la Corrèze avant le Zambèze». Il pose la question de savoir si les 1 400 milliards de francs investis depuis 1946 en Afrique n'auraient pas mieux été utilisés à développer l'économie de la métropole.



7-8-9 SEPTEMBRE 1956 :
Foire Exposition à Fianarantsoa.
Une griffe 47 x 14 mm "FOIRE EXPOSITION / FIANARANTSOA / 7-8-9 Septembre 1956" est apposée sur le courrier au départ de Fianarantsoa principal.

foire Fianarantsoa

SEPTEMBRE-OCTOBRE 1956 :
Mise en service d'une oblitération mécanique ondulée "VISITEZ LA FOIRE / DE TANANARIVE / 27 SEPT-7OCT 1956" à Tananarive R.P..

Foire de 1956


NOVEMBRE 1956 :
Premières élections municipales au suffrage universel en A.O.F., A.E.F. et Madagascar.
Houphouët Boigny devient maire d'Abidjan et Sékou Touré, maire de Conakry.

NOVEMBRE 1956 :
Mise en service d'une oblitération mécanique en l'honneur de l'École Général Leclerc à Brazzaville pour préparer les jeunes à entrer dans une carrière militaire.

Brazzaville Ecole Leclerc

Drapeau Laos
7 DÉCEMBRE 1956 :
Le Laos quitte officiellement l'Union Française.
Néanmoins il continue de faire partie de l'Union Postale Française et émettra des Coupons-Réponse de l'Union Française avec légende «Laos» à 2 Kips en 1955 et 2K50 en 1958.

Laos CRUF 2 K type Uf 7C Laos CRUF 2K50
(Type Uf 7C) Type Uf 8C
(correction manuscrite 5K70)

Les derniers timbres-poste avec logo U.F ont été émis le 17 mars 1958 (Y&T Laos No 44/50) et les derniers timbres de poste aérienne le 2 mai 1958 (Y & T Laos PA No 31/34).

laos : dernier timbre-poste avec logo UF Laos : dernier timbre-poste aérienne avec logo UF



11 DÉCEMBRE 1956 :
Création de l'Organisation Commune des Régions Sahariennes (O.C.R.S.) qui tente d'aplanir les questions de frontières et de préserver au bénéfice de la France leur avenir pétrolier. Elle regroupe le Tchad, le Niger, le Soudan et le Sahara Algérien, et est placée sous l'autorité d'un Ministre du Sahara.

Voir le chapitre Algérie : Du Congrès de la Summum à la Bataille d'Alger.



1956 :
Mise en service d'une griffe postale encadrée 64 x 19 mm "NOSSI-BE / VACANCES... / DOUCEUR DE VIVRE..."

Griffe de Nossi-Bé
Lettre du 17/7/58 affranchie à 125 F (dont 25F au verso) avec la griffe de propagande touristique de Nossi-Bé



3 DÉCEMBRE 1956 :
Décret portant réorganisation et décentralisation des Postes et Télécommunications d'Outre-mer. Les territoires se voient doter d'«Offices des P. et T.» en remplacement des anciens "services".

Voir le texte du décret.




3 DÉCEMBRE 1956 - 22 JUILLET 1957 :
Publication des différents décrets relatifs à l'application de la loi-cadre.

Les décrets propres à la Nouvelle-Calédonie ne sont signés qu’en 1957. Le territoire obtient une large autonomie. Il se dote d’une assemblée territoriale aux vastes compétences, d’un exécutif élu (le conseil de gouvernement, formé de ministres) et d’une administration territoriale distincte des services de l’État. Le Conseil général prend le nom d'Assemblée Territoriale.

Lettre de la vice-présidence du gouvernement
Lettre avec cachet administratif "GOUVERNEMENT DE NOUVELLE-CALEDONIE // VICE-PRESIDENCE / DU / CONSEIL / DE / GOUVERNEMENT" avec affranchissement aérien de 30 FCFP + LSFC : 3 FCFP, oblitéré Nouméa 24/1/58

1ER JANVIER 1957 :
Nouveaux tarifs postaux intérieurs et Union Française à Madagascar :

Au départ de
Madagascar
Lettre franco-coloniale
15 FCFA
2ème échelon
18 FCFA
CPFC
10 FCFA
recommandation
+25 FCFA
Coupon-réponse
16 FCFA
Référence
J.O.M.
28/12/56
Date d'application
1/1/57






LES «TICKETS DE RECOMMANDATION»
«OFF / A»

12 DECEMBRE 1956 :
Mise en service progressive de "tickets de recommandation" "OFF / A" de couleur saumon destinés à représenter la taxe de recommandation du courrier officiel en des fonctionnaires en A.O.F.. Ce courrier porte en général la mention manuscrite ou sous forme de cachet "S.O." pour "Service Officiel". Ces"tickets" ne devaient être utilisées que pour le courrier intérieur à l'AOF mais on en connaît un exemplaire pour la Poste aux Armées en AFN et un autre pour le Maroc.

On les trouve oblitérés sur du courrier recommandé.
D'après l'arrêté, ces tickets représentaient uniquement la taxe de recommandation du courrier en franchise. En fait ils sont été utilisés pour toute sorte de plis recommandés envoyés par les administrations.
On les trouve donc :
  • sur du courrier bénéficiant de la franchise simple (par exemple courrier recommandé entre certains fonctionnaires),
  • sur du courrier recommandé "normal" affranchi par voie de surface (timbres-poste ou machines à affranchir)
  • sur du courrier recommandé en franchise par voie de surface mais affranchi pour la surtaxe aérienne.
  • sur du courrier recommandé "normal" affranchi par voie de surface (timbres-poste ou machines à affranchir) plus la surtaxe aérienne

Moins d'une vingtaine de lettres portant ces "tickets" ont été signalées.

arrêté vignette OFF
suite et fin

Ce sont les précurseurs des timbres officiels émis en 1958 (Y&T A.O.F. Timbres de service No 1/12).

Vignette OFF  Saint Louis
Lettre administrative locale recommandée avec vignette OFF annulée SAINT-LOUIS (Sénégal) 27/4/57 (correspondance en franchise simple entre fonctionnaires des finances)

Vignette OFF BIgnona
Lettre administrative recommandée de Bignona (Sénégal) pour Saint-Louis avec vignette OFF non annulée, au verso transit Ziguinchor 4/5/ et arrivée St Louis 8/5/57 (correspondance en franchise simple entre fonctionnaires des finances)

Vignette OFF sur lettre Guinée
Lettre administrative recommandée en franchise de Macenta (Guinée) pour Beyla (Guinée) avec étiquette "OFF / A" annulée par cachet postal 14/3/57, arrivée 26/3/57

Etiquette OFF Dakar
Lettre recommandée administrative par avion pour la poste militaire française au Maroc, avec EMA Dakar principal à 12F (mars 1957 surtaxe aérienne A.O 12F/20g tarif 7 janvier 1952) et étiquette orange "OFF / A" oblitérée Dakar principal et réexpédiée en Algérie (arrivée Blida Poste aux Armées 607)


Etiquette OFF sur lettre de porto-novo
Lettre administrative recommandée en franchise partielle du Service de l'Agriculture du Dahomey pour le Maroc 18/3/57, affranchie à 40 F (surtaxe aérienne seulement 4 x 10F/5g lettre tarif du 7 janvier 1952) et étiquette "OFF / A" représentant l'affranchissement de la recommandation. Arrivée 22/3/57

Vignette OFF sur lettre du Dahomey
Lettre administrative locale recommandée en franchise partielle du Collège Technique de Cotonou (Dahomey) 10/7/57 avec étiquette "OFF / A" représentant l'affranchissement de la recommandation. Arrivée 11/7/57

Etiquette OFF sur lettre d'Abidjan
Lettre recommandée administrative locale ne bénéficiant pas de la franchise, affranchie à 15 F par empreinte de la machine SD 3106 rattachée à Abidjan avec étiquette "OFF / A" représentant l'affranchissement de recommandation, arrivée 13/4/57

La lettre alphabétique sous "OFF" devait être modifiée en cas de changement de tarif, de même que la couleur du ticket, ce qui n'aura pas lieu avant l'instauration des timbres-poste "OFFICIEL" et la disparition de ces "tickets".
Imprimés en feuille de 50 tickets d'après le texte ci-dessus, ils auraient, d'après le souvenir de certains fonctionnaires de l'A.O.F., été délivrés aussi sous forme de carnet, dont on n'a pas encore retrouvé d'exemplaire.

Pour les timbres "officiel" voir l'encart
"Les timbres du Service Officiel en A.O.F."





13 JANVIER 1957 :
La "Convention Africaine" constituée à Dakar sous l'impulsion de Léopold Sédar Senghor, demande pour l'A.O.F. et l'A.E.F. un statut d'état intégré dans une république fédérale. Elle prône, l'unité africaine, l'autonomie politique et le droit à l'autodétermination.

16 JANVIER 1957 :
Les syndicats africains coupent leurs relations avec les syndicats métropolitains et de réunissent à Cotonou en conférence intersyndicale pour constituer une nouvelle centrale l'Union Générale des Travailleurs d'Afrique Noire (U.G.T.A.N.). Son président Abdoulaye Diallo, vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale communiste ne laisse aucun doute sur ses orientations. Sékou Touré deviendra président de l'U.G.T.A.N. à la fin 1957.

1957 :
Le Comité Central pour la France d'Outre-mer change de nom et devient le Comité Central Français pour l'Outre-mer.
Une nouvelle machine à affranchir est mise en service avec le nouveau libellé.

EMA CCFOM 1961
EMA du nouveau CCFOM

2 FÉVRIER 1957 :
Foire-Exposition de Mohicon (Dahomey).
Une oblitération temporaire illustrée "GRANDE FOIRE EXPOSITION / * BOHICON DAHOMEY * // (usine, bâtiment, palmiers)" est mise en service à cette occasion.

Foire Bohicon (Dahomey)

11-16 FÉVRIER 1957 :
Semaine de l'Arbre à Madagascar.
Une griffe bilingue encadrée 65 x 28 mm "SEMAINE DE L'ARBRE / 11/16 FEV. 57 / De l'Ile Rouge / l'Arbre fera / l'Île Verte // Hanova i ay Nosy / mena ho Nosy / maitso ny Hazo" est apposée sur le courrier à cette occasion à Fianarantsoa.

Semaine de l'Arbre Madagascar 1957

24 FÉVRIER 1957 :
Décrets portant institution d'Assemblées Territoriales et de Conseils de gouvernement dans les Territoires autres que ceux d'Afrique Noire et de Madagascar, y compris les Comores et la Cote des Somalis, mais pas à Saint-Pierre et Miquelon.

4 MARS 1957 :
Première liaison aérienne entre Mata Utu et Nouméa.
Une griffe commémorative violette 47 x 17 mm "PREMIERE LIAISIN AERIENNE / Wallis et Futuna / Nouvelle-Calédonie" est apposée sur le courrier.

1ère liaison aérienne wallis Nouméa
Cachet de transit au verso Nouméa 6/3/57


Drapeau du Ghana
6 MARS 1957 :
Indépendance de la Gold Coast sous le nom de Ghana. C'est le début de la décolonisation des territoires sous domination britannique et les leaders des colonies françaises voisines étudient en détail le processus utilisé.

Indépendance du Ghana FDC
FDC des timbres émis pour le premier anniversaire de l'Indépendance



11 MARS 1957 :
Émission en AOF et en AEF d'un timbre consacré à l'Ordre de Malte (Y&T AOF no 63 et AEF No 237).
Les deux timbres ont été émis se-tenant sur un bloc-feullet dentelé et gommé (tirage : 18).

BF Ordre de Malte
Cliché COL FRA

VERS 1957 :
Mise en service d'une oblitération mécanique flamme à gauche "SI L'ENTETE DE CETTE LETTRE / INDIQUE / " BOITE POSTALE N° ..." COMPLETEZ / ... PAR CETTE MENTION / L'ADRESSE DE VOTRE REPONSE" et couronne "COTONOU / DAHOMEY".

Flamme boite-postale

31 MARS 1957 :
Les élections aux Assemblées Territoriales d'Afrique Noire et de Madagascar marquent le succès du Rassemblement Démocratique Africain (R.D.A.) en A.O.F. et A.E.F. et l'entrée d'éléments nationalistes dans l'Assemblée Malgache. Les élus seront ceux qui seront en place lors de la décolonisation de 1958/60.
Les vice-présidents des Conseils de Gouvernement sont :

A.O.F. Côte d'Ivoire Auguste Denise
  Dahomey Marcellin Apithy
  Guinée Sékou Touré
  Haute-Volta Ouezzin Coulibaly
  Mauritanie Mokhtar Ould Daddah
  Niger Djibo Bakary
  Sénégal Mamadou Dia
  Soudan Jean-Marie Koné
A.E.F. Moyen-Congo Fulbert Youlou
  Gabon Léon M'Ba
  Oubangui-Chari Barthélémy Boganda
  Tchad Gabriel Lisette
Madagascar   Philibert Tsiraranana


Elections 1957
Enveloppe de vote avec mention imprimée "République Française" et griffe tampon "TERRITOIRE DU DAHOMEY 31 MARS 1957" réutilisée à des fins privées le 18/4/57

4 AVRIL 1957 & 22 JUILLET 1957 :

Décrets réorganisant l'A.O.F., l'A.E.F. et Madagascar.

Ils fixent les conditions de formation et de fonctionnement :
  • des Conseils de Gouvernement, des Assemblées Territoriales et des collectivités rurales d'Afrique Noire,
  • de l'Assemblée Représentative des conseils et des assemblées provinciales de Madagascar.
Le décret précise de manière limitative les services publics de l'État, le reste ressortissant des services territoriaux sous la responsabilité du Conseil de Gouvernement.
Le décret définit également les établissements et offices publics parmi lesquels l'Office Central des Postes et télécommunications.

Le décret crée des "collectivités rurales" en A.O.F. et A.E.F..

L'état est représenté au sein des groupes de territoires par un Haut-commissaire (qui n'est plus gouverneur général).
Il n'y a plus de Conseil de Gouvernement au niveau du Groupe de Territoires, mais il reste un Grand Conseil, qui comprend cinq membres élus par les assemblées territoriales de chaque territoire.

A Madagascar, il y a un Haut-commissaire et dans chaque province un administrateur, chef de province.
Les Assemblées provinciales, élues, ont des pouvoirs analogues aux Assemblées Territoriales des autres Territoires. Dans chaque province, il y a un Conseil de Province mais dont les membres "conseillers" ne portent pas le titre de ministre. Les Conseils de Province délèguent neuf délégués chacun à une Assemblée Représentative au niveau de l'île, qui élit un Conseil de Gouvernement dont les membres ont le titre de Ministre.



11 AVRIL 1957 :
L'Institut des Hautes Études de Dakar devient à partir du 1er Novembre la première université d'Afrique Noire Française.

Drapeau du Cameroun en 1957
16 Avril 1957 :
Décret fixant le statut du Cameroun.


Voir chapitre "Les Territoires sous Tutelle"





A PARTIR DE 1957 :
Création de nouvelles agences postales dans les cercles et subdivisions du Soudan Français. Beaucoup sont créées dans le cadre de l'Organisation Commune des Régions Sahariennes (O.C.R.S.) créée début 1957.

Voir le chapitre Algérie : Du Congrès de la Soumam à la Bataille d'Alger.



Les timbres-à-date sont hexagonaux continus.

agence postale de Yorosso
Agence postale du cercle de Yorosso 27/4/59


Agence Postale de Bamba
Agence postale de Bamba (il y a deux "Bamba" au Soudan !)

Agence postale de Youvarou
Agence postale du cercle de Youvarou

13 JUIN 1957 :
Cabinet Bourgès-Maunoury : Max Lejeune est Ministre du Sahara, Louis Jacquinot est Ministre de la France d'Outre-Mer, Modibo Keita et Hamadou Dacko sont Secrétaires d'État à la France d'Outre-Mer; Mlle Sid Cara et Barakrok sont Secrétaires d'État à l'Algérie jusqu'en mai 1958. Houphouët-Boigny est Ministre d'État chargé de l'application de la loi-cadre.

drapeau Vanuatu VERS 1957 (jusqu'en mai 1978) :
Apparition à Port-Vila et à Santo (Nouvelles-Hébrides) d'oblitérations, dans les deux langues, apposées par "rouleau à main". Elles seront utilisées principalement pour les colis et les imprimés. Elles existent avec et sans indication de levée.

Oblitération rouleau
Obliteration rouleau Port Vila
Les deux versions anglaise et française de Port-Vila





Sous le régime de la loi-cadre 1956-1958
Page Flèche
1
Chronologie Fev. 56
Juin 57
Juin 57
Déc 57
Jan. 58
Sep 58



Retour en tête de page



Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'indépendance assistée"