LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


De l'Empire colonial à l'Indépendance assistée  


Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'Indépendance assistée" 

Retour au chapître "L'Union Française" (décembre 1946)

Les Territoires sous Tutelle
Page Flèche
1
 
1946-1956
1956-1959




Conformément à l'article 22 du traité de Versailles de 1919, la France n'administre le Cameroun et le Togo "qu'en qualité de mandataire et au nom de la Société des Nations". En 1924, le droit applicable à l'A.O.F. avait été étendu au Togo et le droit applicable à l'A.E.F. étendu au Cameroun.



Avant 1946, les documents portaient des mention du type "Territoire du Togo / Placé sous le mandat / de la France".

Togo sous mandat
Lettre recommandée administrative en service officiel ("S.O." et bandes rouges) avec en-tête "TERRITOIRE DU TOGO / PLACE SOUS LE MANDAT / DE LA FRANCE" juin 1943

1er FÉVRIER 1944 :
  • Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Togo et au Cameroun, vers les colonies françaises et la métropole passe à 1 F 50.

  • Le prix de vente des coupons-réponse franco-coloniaux passe à 1 F 60.

FIN 1945 :
Émission d'un coupon réponse franco-colonial type Fc 5, à 1 F 60 avec légende "Cameroun". Tous les exemplaires vus sont surchargés à la main, ce qui laisse penser qu'ils ont été mis en service après le changement de tarif à 2F10.

CRFC 2f10 manuscrit sur 1F60 Fc 5
CRFC 1F60 avec surcharge manuscrite 2f10
(type Fc 5)

Émission provisoire d'un coupon-réponse franco-colonial d'A.O.F. à 1 F 60 type Fc 5 surchargé au composteur "TOGO" et les mots AFRIQUE OCCIDENTALE FRANÇAISE barrés de deux longs traits.

 
 



1er FÉVRIER 1944 :
  • Le tarif de la lettre simple pour l'étranger, passe à 4 F.

  • Le prix de vente des coupons-réponse internationaux (CRI) passe à 7 F (décret P-156 du 22/1/44, applicable 1/2/44). Néanmoins on ne connaît pas de coupon-réponse international, ni au Togo, ni au Cameroun avec cette valeur faciale.


  • Au Togo, on connaît un coupon-réponse international à 7 F type Lo 14 du Sénégal est surchargé "TOGO" au tampon.

     
     



    Conseil de Tutelle
    FÉVRIER 1945 :
    A la conférence de Yalta il est décidé de réserver le système de tutelle internationale (trusteeship) aux anciens mandats de la S.D.N., aux colonies des pays ennemis, et enfin aux territoires qui seraient placés volontairement sous ce régime.
    Le Conseil de Tutelle de l'O.N.U. a été célébré en 1959 par un timbre qui porte les inscriptions : "CONSEIL DE TUTELLE" et "POUR L'ACCESSION DES TERRITOIRES SOUS TUTELLE A L'AUTONOMIE OU A L'INDEPENDANCE", avec inscriptions marginales (Y&T Nations Unies No 71 en version française et 72 en version anglaise).

    1er AVRIL 1945 (arrêté du Cameroun 750 du 30/3/45):
    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Togo et au Cameroun, vers les colonies et la métropole passe à 2 F.
    Le prix de vente des coupons-réponse franco-coloniaux passe à 2 F 10. Il n'a pas été émis de coupon-réponse franco-colonial dans ce tarif ni au Togo ni au Cameroun. Les coupons précédents sont surchargés à la main.

    CRFC 2f10 manuscrit sur 1F60 Fc 5
    CRFC 1F60 avec surcharge manuscrite 2f10
    (type Fc 5)



    15 avril 1945 :
    Création de l'Association des Colons du Cameroun ASCOCAM.

    AVRIL-JUIN 1945 :
    La Conférence de San Francisco créant l'Organisation des Nations-Unies ouvre aux territoires coloniaux des perspectives d'évolution limitée (simple autonomie).
    Le fossé a commencé à se creuser entre l'Est et l'Ouest et il y a crainte parmi les occidentaux de voir les anciennes colonies tomber dans les mains des communistes.
    La Charte de l'O.N.U. instaure pour les anciennes colonies allemandes (Togo, Tanganyika, Sud-Ouest Africain, Cameroun) le régime de «Tutelle».

    SEPTEMBRE 1945 :
    Établissement du "double collège" dans tous les territoires d'outre-mer de la République Française.
    Le Togo et le Cameroun sont soumis à la même règle.

    5 SEPTEMBRE 1945 :
    Réunion à Douala des « États Généraux de la Colonisation » : débats entre colons influencés par l'apartheid sud-africain et ceux qui favorisent les nouveaux syndicats communisants récemment créés. Le but est de dénoncer les déclarations de la Conférence de Brazzaville. Chocs violents le 25 septembre entre syndicalistes et colons : quatre-vingt morts.

    24 au 26 septembre 1945 :
    Massacre d'indigènes à Douala par les membres de l'ASCOCAM.

    13 OCTOBRE 1945 :
    Journée du Timbre dans tout l'Empire. L'enveloppe de Lomé porte la griffe officielle "TERRITOIRE DU TOGO / PLACÉ SOUS LE MANDAT / DE LA FRANCE".


    Journée du timbre 1945

    21 OCTOBRE 1945 :
    Élection à l'Assemblée Constituante française. Il y a un seul député commun au Togo et au Dahomey.
    Il y a une large abstention au Togo sur l'instigation des nationalistes du fait du peu de chances de voir un Togolais élu en raison des différences démographiques entre les deux pays.
    Le regroupement administratif du Dahomey et du Togo sera ensuite abandonné.

    20 FÉVRIER 1946 :
    Décret abolissant le «code de l'Indigénat(1)».

    10 MAI 1946 :
    Le tarif de la lettre simple pour l'étranger passe à 6 F CFA.
    Émission d'un coupon réponse international à 9 F CFA type Lo 14 avec légende "CAMEROUN"(décret 46-018 , applicable 10/5/46) . Une autre livraison sera faite au type Lo 15 en janvier 1949 .

     
    (Type Lo 14)
    CRI 9 FCFA  Lo 15
    (Type Lo 15)

    Togo CRI 9FCFA type Lo14
    Coupon-réponse international avec légende "Togo-Territoire sous tutelle de la France" à 9 FCFA vendu en 1960 avec surcharge manuscrite "30" (type Lo14)



    25 OCTOBRE 1946 :
    Création de Assemblée Représentative du Cameroun (ARCAM).

    13 OCTOBRE 1946 :
    La Constitution de la IVème République est adoptée par le Corps Électoral.

    L'Union Française est composée de :
    • La République Française (Métropole, Algérie, les Départements d'Outre-Mer et Territoires d'Outre-Mer) dont les habitants élisent des députés au Parlement Français,

    • Les États et Territoires Associés (Maroc, Tunisie, Annam et Tonkin, Cambodge, Laos, les territoires sous tutelle de l'O.N.U.) dont les ressortissants ne sont pas citoyens français mais citoyens de l'Union Française.
    Néanmoins en accord avec le Conseil de Tutelle, le Togo et le Cameroun seront traités comme des Territoires d'Outre-mer de la République et enverront des députés à l'Assemblée Nationale, au Conseil de la République et à l'Assemblée de l'Union Française mais ils ne seront pas représentés au Haut-Conseil de l'Union Française.



    10 NOVEMBRE 1946 :
    Élections des députés à l'Assemblée Nationale française.
    Nicolas Grunitzky, leader du Parti Togolais du Progrès, soutenu par le Gouverneur, est battu. C'est le docteur Martin Aku du Comité de l'Union Togolaise qui est élu.
    Au Cameroun, Paul Ajoulat et Alexandre Douala Manga Bell sont élus députés à l'Assemblée Nationale française.

    8 DÉCEMBRE 1946 :
    Élections à l'Assemblée Représentative du Togo qui comprend 30 membres : 6 élus par le collège des citoyens français, 24 élus par le collège des citoyens non-français.
    Sylvanius Olympio, qui a pris la tête du Comité de l'Union Togolaise (C.U.T.), créé naguère par l'administration française pour s'opposer aux revendications hitlériennes sur l'ancienne colonie allemande, remporte les élections à l'Assemblée Représentative et en devient le Président.

    Assemblée représentative du Togo
    Enveloppe à en-tête "ASSEMBLEE REPRESENTATIVE DU TOGO" en service officile (S.O.) affranchie à 14 F et oblitérée Lomé 22/8/47. Au verso cachet administratif double cerclr "ASSEMBLEE REPRESENTAIVE // TOGO"


    Trusteeship Council
    13 DÉCEMBRE 1946 :
    Les Nations Unies, en accord avec la France, ratifient la mise sous tutelle des anciens mandats de la S.D.N., le Togo et le Cameroun.
    Ces deux «Territoires Associés» sont membres de l'Union Française mais pas de la République Française, réputée indivisible. Ils sont administrés «selon la législation française, comme partie intégrante du territoire français».

    Deux timbres de l'ONU seront émis en 1959 en l'honneur du Conseil de Tutelle (Y&T Nations-Unies N°XXXX).

    Les cachets administratifs sont modifiés et la légende devient "TERRITOIRE DU TOGO SOUS TUTELLE DE LA FRANCE".

    Cachet "Togo sous tutelle"
    Lettre recommandée "en service officiel" avec le cachet déesse assise "TERRITOIRE DU TOGO SOUS TUTELLE DE LA FRANCE"


    Au Togo, le représentant de la République porte le titre de "Commissaire de la République" tandis qu'au Cameroun il porte le titre de "Haut-commissaire de la République". Ils dépendent du Ministère de la France d'Outre-mer.

    Commissaire de la république
    (cachet "COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE // CABINET" sur lettre administrative recommandée du Togo pour la Suisse en octobre 1947)

    Lettre du Commisaire de la République
    (cachet "COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE // CABINET" sur lettre administrative recommandée du Togo pour la métropole en février 1948)

    Haut-Commissaire du Cameroun
    sur lettre en service officiel de 1951, l'affranchissement correspond à la surtaxe aérienne uniquement

    Au Togo, l'Assemblée Territoriale n'a de compétence que sur le budget et les travaux publics. C'est le Commissaire de la République qui, par délégation du Ministre de la France d'Outre-mer, possède le pouvoir législatif.
    L'Assemblée Représentative du Cameroun est composée de 18 membres représentant les 15 000 Français de souche dont la moitié de fonctionnaires et de 38 africains représentant les 3 000 000 de Camerounais et qui sont élus au suffrage restreint.
    Un certain nombre d'administrations du Cameroun seront communes avec l'A.E.F. (Institut d'émission, Commandement Supérieur des Forces Armées...).

    Institut d'Emission AEF Cameroun

    Commandement militaire AEF Cameroun

    23 DÉCEMBRE 1946 :
    Élection d'un membre du C.U.T. Jonathan Savi de Tové comme représentant du Togo à l'Assemblée de l'Union Française.

    22 DÉCEMBRE 1946 :
    Élections à l'Assemblée Représentative du Cameroun. Ahmadou Ahidjo est élu député.
    1er Timbre du Cameroun sous tutelle en 1947

    10 FÉVRIER 1947 :
    Vente par l'Agence Comptable des Timbres Coloniaux des premiers timbres camerounais dans le cadre du nouveau statut de Territoire sous Tutelle (Y &T Cameroun No PA 38/40). Ils portent le sigle "RF", bien que stricto sensu le Cameroun ne fasse pas partie de la "République Française".
    D'après la COL.FRA ils auraient été mis en vente localement à la mi-1946, mais pour ne pas trop charger le portefeuille des philatélistes français ils n'auraient été vendus à Paris qu'en janvier 1947.

    Timbre de 1947

    6 OCTOBRE 1947 :
    Émission des premiers timbres togolais dans le cadre du nouveau statut de Territoire sous Tutelle (Y&T Togo No 236/253 et PA No 17/20). Ils portent le sigle "RF", bien que stricto sensu le Togo ne fasse pas partie de la "République Française".

    1er OCTOBRE 1947 (arrêté du Cameroun 2385 et 2553 des 29/8 et 15/9/45):
    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Togo et au Cameroun, et vers les autres pays de l'Union Française passe à 3F CFA.

    Émission d'un coupon réponse franco-colonial type Fc 4A à 3F50 CFA avec légende "CAMEROUN / (sous mandat français)" .

     
    (Type Fc 4A)

    Émission d'un coupon réponse franco-colonial type Fc 6 à 3F50 CFA avec légende "CAMEROUN sous mandat français" (ACEP No 3).

     
    (Type Fc 6)



    11 OCTOBRE 1947 :
    Élections à l'Assemblée de l'Union Française. Ahmadou Ahidjo (Cameroun) est élu conseiller.

    27 JANVIER 1948 :
    Décrets par lesquels la France "administre les territoires sous tutelle comme partie intégrante de son propre territoire ".

    FÉVRIER 1948 :
    Foire Exposition à Yaoundé.
    Un cachet commémoratif double cercle 36/24mm est apposé sur le courrier à cette occasion "TERRITOIRE DU CAMEROUN // YAOUNDE / FOIRE / EXPOSITION / 1948".

    Foire de Yaoundé
    Pli philatélique avec la vignette spéciale de la foire-exposition
    lettre ................................................................25 €

    10 AVRIL 1948 :
    Création de l'Union des Populations du Cameroun U.P.C., branche camerounaise très marxisante du R.D.A.. Son leader est Ruben Um Nyobé de l'ethnie bassa implantée entre Douala et Yaoundé.
    L'U.P.C. demande indépendance et réunification des trois parties du Cameroun administrées par la France et le Royaume-Uni.

    1948 :
    Création d'une "Commission Consultative" entre les deux Togo (sous tutelle britannique et française).

    1er FÉVRIER 1949 (arrêté du Cameroun 26 du 21/1/49):

    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Togo et au Cameroun et vers les autres pays de l'Union Française passe au Cameroun à 5 F.

    Émission d'un coupon réponse franco-colonial type Fc 6A à 5F50 CFA avec légende "CAMEROUN / (sous mandat français)" .

     
    (Fc 6A)

    Émission d'un coupon réponse franco-colonial type VI à 6F50 avec légende "TOGO - sous mandat français" (ACEP Togo No 3).

     
     



    1er mars 1949 (arrêté 586 du 12/2/49) :
    Le tarif de la lettre simple pour l'étranger passe à 11 F au Cameroun.

    • Émission de coupons-réponse internationaux à 15 F CFA Type Lo 15 avec légende «CAMEROUN » (arrêté 586 du 12/249 du 22/1/44, applicable 1/3/49).

    •  
      (Type Lo 15)


    • Émission de coupons-réponse internationaux à 15 F CFA Type Lo 15 avec légende «TOGO (sous tutelle de la France)».

    • Togo CRI 15FCFA type Lo15
      Coupon-réponse international avec légende "Togo-Territoire sous tutelle de la France" à 15 F CFA type Lo 15 vendu en 1957


    1er JUIN 1949 (arrêté du Cameroun 1785 du 12 mai 1949) :
    Le tarif de la lettre simple vers les autres pays de l'Union Française passe à 8 F CFA (le tarif intérieur est inchangé).
    Émission d'un coupon réponse franco-colonial type Fc 6A à 8F50 avec légende "CAMEROUN" (Arrêté 1785 du 12/5/49 applicable au 1/6/49).

     
    (Type Fc 6A)



    9 OCTOBRE 1949 :
    Une conférence sur la nutrition se tient à Dschang (Cameroun).
    Un cachet commémoratif diamètre 33 mm est apposé sur les correspondances.

    Conférence Nutrition Dschang
    lettre................................................................15 €

    1er JANVIER 1950 (arrêté 4086 du17/12/49):
    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Cameroun passe à 5 F CFA.


    IMPRIMÉS DE PROPAGANDE PHARMACEUTIQUE

    1947/ 1950 :
    Des sociétés pharmaceutiques font de la publicité en postant des cartes postales vantant leurs produits dans plusieurs colonies françaises avec affranchissement local. On en trouve venant du Cameroun et du Togo.

    Carte IONYL du Cameroun
    Au recto tête de femme avec coiffure d'apparat

    Carte Ionyl du Togo
    Au recto une femme se faisant coiffer en plein air.

    Pub Marinol
    Au recto paysage de foret dense
    lettre ................................................de 15 à 30 €



    6-14 AVRIL 1950 :
    Une première exposition automobile se déroule à Douala.
    Un cachet commémoratif diamètre 41 mm est apposé sur les correspondances "PREMIERE EXPOSITION / - AUTOMOBILE - // DOUALA / 6-14 AVRIL / 1950".

    Expo automobile Douala
    lettre..............................................................20 €

    15 OCTOBRE 1950 :
    "Sur avis favorable de la Chambre de Commerce" et "sur proposition du Chef de Service des P.T.T.", le bureau de poste de "LOME ANNEXE" , créé le 1er février 1949 est fermé sans préavis.
    Le cachet de ce bureau est donc relativement rare.

    Cachet Lome-annexe
    lettre...............................................................25 €

    1er JANVIER 1951 (arrêté 4941 du 20/12/50):
    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Cameroun et au Togo et vers les autres pays de l'Union Française passe à 10F.
    Le prix de vente des coupons-réponse franco-coloniaux passe à 11F CFA. (arrêté 4941 du 20/12/50 applicable au 1/1/51).

    Émission d'un coupon-réponse de l'Union Française au type Uf 7 à 11 F CFA avec légende "Cameroun / (sous mandat français)"

    CRUF 11 Francs CFA
    (Type Uf 7)



    JUILLET 1951 :
    Création d'un Ministère pour les Relations avec les États Associés. Les Territoires Associés, Cameroun et Togo, ne sont pas concernés.

    12 MARS 1951 :
    Bon à tirer d'un formulaire de mandat-poste local à valeurs préétablies avec légende "CAMEROUN".

    Bon à tier Mandat local du Cameroun
    Bon à tirer N° 8459 du 12/3/51 avec mention "supprimé le 18/3/58 et remplacé par N° 9337" (Musée de la Poste)


    Mandat poste local Cameroun

    Vers la même date des formules de mandat "Union Française" seront également mis en service.

    Mandat UF 1952

    lettre..........................................................100 €

    Un modèle similaire est mis en service au Togo :
    Mandat local Togo
    lettre.............................................................100 €

    1952 :
    L''Assemblée Représentative du Cameroun (ARCAM) change de nom et devient Assemblée territoriale du Cameroun (ATCAM).

    Assemblée territoriale 1955
    Verso de la lettre
    Lettre à en-tête oblitérée Mokolo 19 JUN 55 et emblême au verso

    1952 :
    Création d'un Conseil Mixte pour les Affaires Togolaises (des deux Togo sous tutelle française et britannique).

    1er avril 1951:
    Le tarif de la lettre simple pour l'étranger passe à 17 F CFA au Cameroun.

    Mise en service progressive de coupons-réponse internationaux à 20 F CFA :
    • avec légende "CAMEROUN" au type Lo 15A . Puis en 1955 aux types Lo 16u et en 1957 au type Lo 16n. (arrêté 1594 du 28/3/51, applicacle 1/4/51):

    •  
      (Type Lo 15A)
      Cameroun_cri_20fcfa_lo16
      Coupon-réponse international avec légende CAMEROUN à 20 F CFA vendu en 1958
      (type Lo 16u ou 16n)

    • avec légende «TOGO (sous tutelle de la France)» (ACEP No 3) type Lo 15,

    • Togo CRI 20fcfa type Lo15
      Coupon-réponse international avec légende Togo-Territoire sous tutelle de la France à 20 F CFA vendu en 1957
      type Lo 15.


    • avec légende «TOGO (sous tutelle de la France)» (ACEP No 3A) type Lo 16 n,

    • Togo CRI 20fcfa type Lo16n
      Coupon-réponse international avec légende Togo-Territoire sous tutelle de la France à 20 F CFA vendu en 1958
      type Lo 16n



    6 FÉVRIER 1952 :
    Une loi supprime le double collège au Togo. Le collège unique est étendu à toutes les élections togolaises.
    L'Assemblée Représentative du Togo devient l'Assemblée Territoriale du Togo.

    30 MARS 1952 :
    A la suite de la suppression du double collège, élections anticipées au Togo. Les partis pro-français les remportent.
    Au Cameroun, élections à l'ATCAM.

    19 DÉCEMBRE 1952 :
    Dépôt d'un projet de loi sur les institutions du Togo par Pierre Pflimlin. Ce projet ne sera voté que le 16 Avril 1955.

    1er JANVIER 1953 (arrêté du Cameroun 6676 du 26/12/52):
    Le tarif de la lettre simple pour l'intérieur au Cameroun et au Togo et vers les autres pays de l'Union Française passe à 15 F.

    Mise en service progressive de coupons-réponse de l'Union Française type Uf 7 à 16 FCFA (arrêté 6676 du 26/12/52 applicable au 1/1/53) avec légende :
    • «Cameroun / (sous mandat français)» avec mention "C.F.A." sous la valeur faciale,
    CRUF Cameroun sous mandat 16FCFA
    Valeur exprimée en francs CFA et texte "(sous mandat français)"
    Type Uf 7

    • «Cameroun / (sous tutelle de la France)» type Uf 7 avec mention, ou non, "C.F.A." sous la valeur faciale, vus respectivement en 1955 et 1957
    Cameroun CRUF 16FCFA Uf7 Cameroun CRUF 16F Uf7
    Valeur exprimée en francs CFA
    Type Uf 7
    Valeur exprimée en francs (sans la mention CFA)
    Type Uf 7

  • «Cameroun (sous tutelle de la France)» type Uf 8 avec mention "C.F.A." sous la valeur faciale,
  •  
    Valeur exprimée en francs CFA
    Type Uf 8

    • «Togo / (sous tutelle de la France)», sur 2 lignes, type Uf7, avec mention ou non C.F.A..
    CRUF 16 Francs CFA Togo CRUF 16 F uf7
    Valeur exprimée en francs CFA
    Type Uf 7
    Valeur exprimée en francs (sans la mention CFA)
    Type Uf 7

    • idem type Uf8 avec mention "C.F.A." sous la valeur faciale,

    • CRUF type Uf8 16FCFA
      Valeur exprimée en francs CFA
      Type Uf 8



    IMPRIMÉS DE PROPAGANDE PHARMACEUTIQUE

    AVRIL 1953 :
    Des sociétés pharmaceutiques font à nouveau de la publicité en postant des cartes postales vantant leurs produits dans plusieurs colonies françaises avec affranchissement local. On en trouve venant du Cameroun ou du Togo.

    Carte IONYL 1953
    Au recto : totem sculpté montrant de nombreux visages


    IONYL 1953
    Au recto danse rituelle du diable
    lettre.................................................de 15 à 30 €



    28 JUIN 1953 :
    Cabinet Joseph Laniel : Louis Jacquinot est Ministre de la France d'Outre-mer et François Schleiter, Secrétaire d'État à la France d’Outre-mer.

    LES PREMIÈRES EMPREINTES DE MACHINE À AFFRANCHIR DU CAMEROUN

    1953/56 :
    Mise en service progressive au Cameroun de machines à affranchir SATAS type D avec vignettes «CAMEROUN / R FRANÇAIS F // CFA / POSTES SD nnnn» et valeur suivie de la lettre "F".

    EMA francs CFA
    Essai d'empreinte de machine à affranchir du Cameroun avec valeur en francs CFA Valeur maximum d'affranchissement 9999 F
    (H&S Cameroon A1)
    Yaounde Cameroun
    même machine mais bureau YAOUNDE CAMEROUN
    SATAS SD avce pub
    Idem, avec publicité et sans "CAMEROUN"
    RFRANCAISF plus petit
    Idem mais la deuxième ligne "R FRANCAIS F" est en caractères plus petits
    lettre avec empreinte bien marquée ............à partir de 15 €



    10 OCTOBRE 1953 :
    Élections dans les Territoires d'Outre-Mer pour le renouvellement des Conseillers de l'Union Française. Ahmadou Ahidjo représente le Cameroun. Il rejoint les Indépendants d'Outre-mer de Léopold Sédar Senghor.

    5 FÉVRIER 1954:
    Inauguration du barrage d'Edéa.
    Une griffe encadrée 59 x 28 mm est apposée sur la correspondance "INAUGURATION / DU BARRAGE D'EDEA / CAMEROUN / FÉVRIER 1954". Un timbre est également consacré à ce barrage (Y&T Cameroun No 43).

    Barrage Edéa
    lettre.............................................................. 15 €

    19 JUIN 1954 :
    Cabinet Pierre Mendès-France : Robert Buron puis Jean-Jacques Juglas seront Ministres de la France d'Outre-Mer.

    27 NOVEMBRE 1954 :
    Mise en service de la première oblitération temporaire du Cameroun à l'occasion de l'émission du timbre consacré au Docteur Jamot, "vainqueur de la maladie du sommeil" (Y&T Cameroun No PA 45).

    FDC Dr Jamot

    24 JANVIER 1955 :
    Émission de trois timbres de poste aérienne montrant les grandes réalisations économiques au Cameroun ou l'attrait touristique (Y&T Cameroun Nos PA 46/48).

    Bloc port de douala et travail en foret
    Épreuve de luxe des trois timbres

    16 AVRIL 1955 :
    Comme suite à la loi du 10 avril 1955, création d'un Conseil de Gouvernement au Togo et élargissement des compétences de l'Assemblée Territoriale du Togo qui devient Assemblée Représentative.
    Le Conseil de Gouvernement est composé de cinq membres élus par l'Assemblée, 4 membres nommés, le Commissaire de la République en est le président.

    Pont sur le Wouri

    15 MAI 1955 :
    Inauguration du pont sur le Wouri au Cameroun.
    Une griffe spéciale encadrée violette 46 mm x 31 mm «INAUGURATION / DU PONT / SUR LE WOURI / DOUALA / 15 MAI 1955» est mise en service à Douala. Un timbre rappelle le financement de ce pont par le F.I.D.E.S. (Y&T Cameroun No 301).

    Inauguration pont sur le Wouri
    Affranchissement au tarif étranger pour la Suisse (30F)
    lettre ................................................................ 10 €

    17-19 MAI 1955 :
    Première foire - exposition à Maroua (Cameroun).
    Un cachet commémoratif rectangulaire encadré 70 x 38.5 mm "1ère FOIRE - EXPOSITION / MAROUA / (Cameroun) / 17 AU 19 MAI 1955" est apposé sur les correspondances.

    ère Foire-expo de Maroua
    lettre.............................................................. 5 €

    Ruben Um Nyobe
    22-30 MAI 1955 :
    L'U.P.C., ethnie minoritaire, n'arrivant pas à convaincre les chefs tribaux de la soutenir, n'a ni député ni représentant auprès de la commission de Tutelle des Nations Unies. Elle choisit donc l'insurrection et la violence.
    Des émeutes suscitées par Ruben Um Nyobé éclatent dans plusieurs villes qui sont le fief de l'Union des Populations du Cameroun (U.P.C.). Le bilan établit des dizaines de morts et des centaines de blessés. La guérilla est de style marxiste chinois.
    A l'Assemblée Territoriale, où le double collège est toujours en vigueur, les Européens sont majoritaires.
    Ruben Um Nyobé prend le maquis à la suite de la répression des autorités.

    JUILLET 1955 :
    Interdiction de l'U.P.C.. La guerre civile larvée fera de 1955 à 1959 plus de 3 000 morts au Cameroun.

    18 NOVEMBRE 1955 :
    L'Assemblée Nationale française vote une loi instituant le suffrage uninominal à collège unique dans les Territoires d'Outre-Mer mais le Conseil de la République ne peut l'étudier avant la dissolution de l'Assemblée Nationale par Edgar Faure le 2 décembre.
    Une loi, elle, définitivement votée, crée, au Togo, des communes de plein exercice qui seront : Lomé, Anécho, Atakpamé et Sokodé. Le Togo est divisé en cercles ou subdivisions.

    1954/57:
    Mise en service progressive de machines à affranchir de marque Havas au type "M" avec légende "R CAMEROUN F / FRANÇAIS // CFA / POSTES - M_ nnnn" et valeur suivie de la lettre "F".

    EMA type M
    Valeur maximum d'affranchissement 9999F
    (H&S Cameroon A2)
    lettre ............................................................ 25 €

    Janvier 1956 :
    Élections à l'Assemblée Nationale française.
    Au Togo le parti pro-français PTP se voit attribuer 100% des voix, ce qui en dit long sur la sincérité du scrutin.

    1ER FÉVRIER 1956 :
    Cabinet Guy Mollet : Gaston Deferre est Ministre de la France d'Outre-Mer, Félix Houphouët-Boigny est Ministre Délégué à la Présidence du Conseil jusqu'en Novembre 1957 et Hamadoun Dicko est Secrétaire d'État.

    10-14 MARS 1956 :
    Deuxième foire - exposition à Maroua (Cameroun).
    Un cachet commémoratif rectangulaire encadré 77 x 27.5 mm "2ème FOIRE EXPOSITION DE MAROUA / DU 10 AU 14 MARS 1956" est apposé sur les correspondances, souvent mal encré.

    2ème foire-expo de Maroua
    lettre bien marquée ............................................ 5 €

    3 MARS 1956 :
    La Loi-cadre Deferre "sur l'évolution des Territoires d'Outre-Mer" est adoptée par l'Assemblée Nationale par 477 voix contre 79. Le texte a été préparé par le précédent Ministre de la France d'Outre-Mer, Pierre-Henri Teitgen.

    Pierre Messmer
    AVRIL 1956 :
    Pierre Messmer est nommé Haut-commissaire de la République Française au Cameroun.

    9 MAI 1956 :
    Après un référendum positif sous le contrôle des Nations-Unies, le gouvernement britannique se prononce en faveur de l'intégration du Togo britannique dans la Côte de l'Or, qui prendra le nom de Ghana en mars 1957.

    En 1959, le Ghana émettra une série de timbres (Y&T Ghana n° 60/63) en l'honneur du Conseil de Tutelle. Les enveloppes FDC feront référence au référendum dans le Togo britannique sous l'égide de ce Conseil de Tutelle.

    FDC Conseil de Tutelle
    Lettre recommandée avec étiquette et arrivée au verso. Le texte de l'enveloppe FDC est "Plebiscite in British Togoland Africa held under U.N. Trusteeship"

    4 JUIN 1956 :
    Émission d'une série de timbres pour célébrer les réalisation du Fonds d'Investissement pour le Développement Économique et Social (F.I.D.E.S.) créé en 1946. Quatre timbres seront émis au Cameroun et un au Togo.

    Elevage Enseignement Technique
    Prophylaxie Pont sur le Wouri

    Timbre du TOGO

    23 JUIN 1956 :
    Après les navettes parlementaires, la loi-cadre sur l'Outre-mer, dite loi Deferre, est promulguée. Elle prévoit pour le Togo et pour le Cameroun un statut d'autonomie.

    Les Territoires sous Tutelle
    Page Flèche
    1
     
    1946-1956
    1956-1959


    Retour en tête de page



    Retour au sommaire de "De l'Empire Colonial à l'indépendance assistée"