LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Française envers les Pays Vaincus  




Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"



En plus de la chronologie, ces pages comprennent les encarts suivants :


   1ère partie : vers la fin du « statut d'occupation » (27-5-52)



Ce chapitre correspond, sur le plan international, à la période qui va du déclenchement de la Guerre de Corée (25 juin 1950) au rejet par la France du projet de Communauté Européenne de Défense (C.E.D.) le 30 août 1954.
Bien que la France n'y soit pas directement impliquée, l'évolution de la RDA pendant cette période est montrée pour montrer le fossé qui s'installe entre les deux parties d'une même nation et deux régimes politiques.


CONGRÈS (anticommuniste) DE BERLIN
POUR LA LIBERTÉ DE LA CULTURE

Photo du Congrès de Berlin

26 - 30 JUIN 1950 :
Congrès International pour la Liberté de la Culture à Berlin.
Il crée une association culturelle anticommuniste financée en sous-main par la CIA.

« Le Congrès international pour la liberté de la culture (CILC) est fondé au Titania Palace à Berlin-Ouest le 26 juin 1950 pour trouver des moyens de contrer l'idée que la démocratie libérale serait moins compatible avec la culture que ne le serait le communisme. Dirigé par l'agent de la CIA Michael Josselson, ce congrès constituait une réponse au Congrès mondial des intellectuels pour la paix de Wroclaw et au Congrès mondial des partisans de la paix de Paris, tenus respectivement en 1948 et 1949 (voir à ces dates dans les chapitres "guerre froide"), dans un contexte de radicalisation de la guerre froide.
Pour le CILC, il s'agissait de répondre aux offensives politiques et idéologiques du mouvement communiste international et de s'opposer à l'influence communiste dans le monde intellectuel.
L'objectif du Congrès était de « trouver une réponse morale et politique à la menace totalitaire » et de lutter contre les positions neutralistes et pacifistes des intellectuels européens, autour du thème : « la liberté contre le totalitarisme ».
Arthur Schlesinger, Bertrand Russell, Ernst Reuter, Raymond Aron, Benedetto Croce, Jacques Maritain, Arthur Koestler, James T. Farrell, Richard Löwenthal, Robert Montgomery, Tennessee Williams, Sidney Hook Ernst Reuter... ont participé à ce congrès. »

Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Congr%C3%A8s_pour_la_libert%C3%A9_de_la_culture

oblitération temporaire du congrès de Berlin

Une oblitération mécanique "KONGRESS / für / KULTURELLE FREIHEIT / Berlin 26.-30. Juni 1950" a été utilisée à cette occasion à Charlottenburg 2 et SW 11 ainsi qu'une oblitération temporaire au même texte à Charlottenburg 2.

Congrès culturel ouest-allemand-juin 1950 Berlin

OMEC congrès liberté culturelle Berlin 1950
OMEC Congrès culturel Berlin juin 1950 SW11
oblitération mécanique "KONGRESS / für / KULTURELLE FREIHEIT / Berlin 26.-30. Juni 1950" Berlin SW 11 20/6/50





Frontièer Oder-neisse

RECONNAISSANCE PAR LA RDA
DE LA FRONTIÈRE
ODER-NEISSE

6 JUILLET 1950 :
Signature du Traité de Görlitzer entre la Pologne et la RDA fixant définitivement la frontière entre les deux pays à la "ligne Oder-Neisse" délimitée par la rivière Neiße se jetant dans le fleuve Oder). La RFA proteste vivement n'étant pas partie prenante aux négociations.
La Frontière avait été fixée "provisoirement" par les Accords de Potsdam en juillet 1945.


Reconnaissance de la frontière Oder-Neisse par la RDA


Un timbre de Pologne (Y&T Pologne No 1850) commémore le 25ème anniversaire des annexions du Sud de la Prusse orientale et de la partie allemande à l'est de la ligne Oder-Neisse en 1945 (Blasons des provinces en question) tandis que trois timbres de la RDA (Y&T Allemagne Orientale No 36/37 et 1272) commémorent uniquement l'accord de 1950 sur la frontière.
Plusieurs oblitérations font également référence à cette frontière.

20ème anniversaire du traité sur la frontière Oder-Neisse
FDC Oder-Neisse
25ème anniversaire du traité fixant la fromtière Oder-Neisse 20éme anniversaire oblitération de Görlitz
FFOder-Neisse frontière de la Paix
ville frontuière

40ème anniversaire de la reconnaissance de la ligne Oder-neisse par la RDA



9 JUILLET 1950 :
Un vote est organisé dans la ville de Brisach en République Fédérale d'Allemagne. Il donne 95.6% des voix en faveur d'une Europe Unie et Libre.
Une empreinte de machine à affranchir "50 Jahre (entouré de 12 étoiles) // 1. Europa / Abstimmung / BREISACH / 9.Juli 1950 / STADTVERWALTUNG / Breisach am Rhein" a été mise en service pour la 50ème anniversaire ainsi qu'une vignette privée.

50ème anniversaire du vote de breisach en faveur de l'Europe

13 JUILLET 1950 :
Entrée effective de la R.F.A. dans le Conseil de l'Europe.
Après avoir refusé de siéger si la Sarre était également admise, la RFA accepte, à condition que le statut de la Sarre reste soumis aux conditions du futur traité de paix.



drapeau Sarre avant 57

ADMISSION DE LA SARRE AU CONSEIL DE L'EUROPE

13 JUILLET 1950 :
La Sarre et la récente République Fédérale d'Allemagne sont admises à l'Assemblée Consultative du Conseil de l'Europe en qualité de membres associés mais en tant qu'entités séparées.
L'admission de la RFA au Conseil des Ministres du Conseil de l'Europe aura lieu le 2 mai 1951. La Sarre restera membre associé jusqu'à son intégration politique dans la RFA le 1er janvier 1957.
La Sarre émet deux timbres pour commémorer cet événement (Y&T Sarre n°277 et PA N°13). Chaque feuille porte la date d'impression dans la couleur du timbre.

Timbre pour l'admission au Conseil de l'Europe de la Sarre avec date
On notera la confusion entre le mouvement politique "Europa-Union" et l'institution du Conseil de l'Europe

Timbre de sarre pour l'admission au Conseil de l'Europe sur lettre recommandée par expres
Lettre recommandée par exprès pour Marmande, cachet d'arrivée "Marmande x/ x / 1950" au verso.

Ces timbres sont valables à l'affranchissement jusqu'au 31 août 1952.





Plan Quinquenal

LE TROISIÈME CONGRÈS DU SED ET LE PREMIER PLAN QUINQUENNAL

20 - 24 JUILLET 1950 :
Réunion à Berlin-Est du IIIème Congrès du parti SED.
Le congrès adopte de nouveaux statuts très proches de ceux du P.C. soviétique, qui en font un parti de « type nouveau ».
Sont institués la discipline léniniste du « centralisme démocratique », un comité central, etc... Son but : « construire le socialisme en assurant la domination politique de la classe ouvrière ».
À la fin de l'année 1950, par sa vie politique, la R.D.A. a pris tous les caractères d'une "démocratie populaire" comme les autres pays de l'Europe de l'Est.

Congrès du SED juillet 1950
Oblitération temporaire du troisième congrès du SED

Le congrès du SED souligne un net progrès dans l'industrialisation du pays notamment grâce au plan biennal de 1949-1950. Le secteur industriel qui emploie alors 40 % de la population active, est soumis à la nouvelle politique de nationalisation, qui a abouti à la formation de véritables entreprises populaires (Volkseigener Betrieb - VEB). Ces entreprises ont incorporé 75 % du secteur industriel.

Pour les traces philatéliques des entreprises collectivistes,
voir le chapitre :

Instauration du collectivisme dans la zone soviétique



Le premier plan quinquennal (1951-55) présenté par l'État prévoit de hauts quotas de production pour l'industrie lourde et l'augmentation de la productivité de travail. Les pressions du plan causent un exode de citoyens est-allemands vers Allemagne de l'Ouest (180 000 en 1952). Ceux qui décident de rester n'eurent d'autre alternative que de lutter. Ce sera l'origine des émeutes de juin 1953.

De très nombreux timbres avec différents modes d'impression (héliogravure puis typographie), sur différents papiers et sous différentes formes (feuilles, carnet, entiers.. ont été consacrés au premier plan quinquennal de la RDA.

Série héligravée plan quinquennal
Première série de timbres consacrés au plan quinquennal
impression héliogravure
(Y&T Allemagne Orientale Nos 117/134)

paire mixte interpanneau
paire issue de carnet émis en 1955

Carnet Plan quinquennal
Carnet émis en 1955
(Michel DDR Markenheftchen No 1)

Entier postal  plan quinquennal
enveloppe type aérogramme timbrée sur commande
(Michel Ganzsachen P12)

Entier Plan quinquenal W. Pieck
Entier carte postale à l'effigie du Président
( Michel Ganzsachen P67)

Roulettes Plan Quinquennal
Roulettes avec ou sans numéro au recto (émis à partir de 1957)

Une exposition "Unser5jahrplan" (Notre plan quinquennal) sillonne la RDA et donne lieu à certaines oblitérations temporaires et mécaniques.

OMEC ExpositionPlan quinquennal Berlin
OMEC exposition du Plan Quinquennal
Berlin 20/1/51         Erfurt 24/10/51

exposition pour le  plan quinquennal
Oblitération temporaire de l'exposition à Berlin 3/3/51

EMA Plan Quinquennal
EMA de Dresde "DHZ CHEMIE Der Fünfjahrplan- / unser Friedensplan" (le plan quinquennal est notre plan de Paix) 8/1/52

OMEC propagande pour le Plan quinquennal
EMA avec slogan "Alle Kraft dem (logo) Fünfjahrplan" (toutes nos forces pour le plan quinquennal)

EMA Desde consacrée au plan quinquennal
EMA Tout les ouvriers pour le Plan Quinquenal
EMA avec slogan "Unsere ganze Kraft / dem Fûnfjahrplan (toutes nos forces pour le plan quinquennal)

Propagande pour le plan quinquennal
Griffe "Fünfjahrplan / Wegweiser zu ENHEIT, FRIEDEN / und WOLHLSTAND" (Plan quinquennal, chemin vers l'Unité, la Paix et la prospérité) 13/10/50

Lettre avec griffe pour le plan quinquennal
griffe "(logo) / Fünfjahr plan ! / Weg in eine bessere Zukunft" (le plan quinquennal, chemin pour un meilleur avenir" 6/3/51






SIGNATURE DE LA
« CHARTRE DES EXPULSÉS ALLEMANDS »

Foule d'expulsés 5-8-50

5 AOÛT 1950 :
Une "Charte des expulsés allemands" est signée par les porte-parole des associations d'expulsés et des équipes compatriotes d'Allemagne de l'Est et proclamée le jour suivant lors d'un rassemblement de masse à Stuttgart-Bad Cannstatt.
Elle mentionne les "obligations et droits" des réfugiés et des personnes déplacées qui ont dû quitter les territoires allemands de l'Est et d'autres pays de l'Europe de l'Est et du Sud-Est après la Seconde Guerre mondiale jusqu'en 1949.
Parmi ces droits et devoirs, il y a surtout le renoncement à la vengeance et à la rétribution pour expulsion, la création d'une Europe unie et la participation à la reconstruction de l'Allemagne et de l'Europe.
Source : https://de.wikipedia.org/wiki/Charta_der_deutschen_Heimatvertriebenen
Timbre non-emis Charte des expulsés
timbre Charte des Expulsés  émis



Un timbre d'Allemagne Fédérale sera émis pour le 40ème anniversaire (Y&T Allemagne Fédérale No 1302). Le même timbre mais avec une majuscule à "Deutschen" (ce qui est une faute d'orthographe en allemand) est resté non-émis.

Carte maximum Charte des Expulsés

Un ministère fédéral s'occupe des expulsés, réfugiés et victimes de guerre.

Ministère fédéral des expulsés
Empreinte de machine à affranchir du Ministère fédéral des expulsés, réfugiés et victimes de guerre




14 AOÛT 1950 :
Élections générales en R.F.A..

22 - 28 AOUT 1950 :
Réunion à Stuttgart du quatrième Congrès mondial libéral.
Parmi les 200 représentants de différents pays européens se trouvent de nombreux hommes remarquables, tels que l'Espagnol de Madariaga, les Anglais Lord Layton et Sir Andrew McFadyean, le Français Bonnefou, le Belge Motz; parmi les membres allemands se trouvent Hermann Dietrich ancien ministre des années 30, le vice-chancelier de la RFA Franz Blücher, le Premier ministre du Württemberg-Bade Reinhold Maier.
Le congrès vise des objectifs politiques concrets : la lutte contre la dictature communiste, la promotion du plan Schumann et de l'Union européenne, l'élimination des barrières artificielles dans le trafic inter étatique, la restauration de la souveraineté allemande.
https://www.zeit.de/1950/35/der-liberale-gedanke

Une oblitération temporaire "(14a) STUTTGART / 22-28.8.1950 // (mappemonde) / Liberaler / Weltkongress 1950" est mise en service à cette occasion.

Congrès libéral de Stuttgart 1950



Congr-s du Front Nationa Berlin août 1950

25 - 26 AOUT 1950 :
Réunion à Berlin-Est du Congrès National du « Nationale Front ».
Il s'agit d'abord de préparer un programme pour les élections sur liste unique du mois d'octobre 1950.
Parmi les 2500 délégués du premier Congrès national, il y a aussi environ 1000 Allemands de l'Ouest; Ils élisent un «Conseil national» présidé par le professeur sans parti, Erich Correns.
Un Groupe de travail ouest-allemand est créé et une partie des sièges au Conseil National est réservée aux représentants résidant en Allemagne de l'Ouest.
Le Nationale Front et la RDA ont encore le but (officiel) d'unifier les deux Allemagne tout en conservant le principe des deux camps ("bourgeois" et "progressiste").

Premier congrès du national Front en RDA





Armes de Berlin-Ouest

1ER SEPTEMBRE 1950 :
Proclamation de la Constitution de Berlin (Ouest).
Bien qu'elle implique que Berlin est partie intégrante de la RFA, cette mesure ne sera pratiquement pas appliquée jusqu'en 1990.



9 SEPTEMBRE 1950 :
Le Président Truman annonce une augmentation substantielle des effectifs militaires américains en Europe.



FIN DE L'« ÉTAT DE GUERRE »
ET
ÉMERGENCE DE L'IDÉE D'UN RÉARMEMENT
DE L'ALLEMAGNE FÉDÉRALE

12 - 14 SEPTEMBRE 1950 :
Réunion à New-York des trois Ministres des Affaires Étrangères de France, Royaume-Uni et des États-Unis. La question du réarmement allemand est examinée.

15 - 18 SEPTEMBRE 1950 :
Réunion à New-York du Conseil Atlantique au cours de laquelle les États-Unis proposent le réarmement de la R.F.A. en raison de la guerre de Corée et du "vide militaire" en Europe.

18 - 19 SEPTEMBRE 1950 :
A l'issue des travaux du Conseil Atlantique, un communiqué annonce notamment la "fin de l'État de Guerre avec l'Allemagne", un assouplissement du statut d'occupation et le début d'études sur les modalités de la participation de la R.F.A. à la défense de l'Europe.

12 OCTOBRE - 10 NOVEMBRE 1950 :
Voyage de Jules Moch, ministre français de la Défense, aux États-Unis et au Canada pour discuter d'un réarmement allemand.

19 OCTOBRE 1950 :
L'U.R.S.S. fait savoir qu'elle n'accepte pas le réarmement allemand.



12 - 19 SEPTEMBRE 1950 :
Conférence à New-York des trois puissances occidentales.
Nouvelle révision du statut d'occupation et accroissement des prérogatives de la République Fédérale :
  • - réforme du contrôle de la législation
  • - assouplissement du contrôle en matière économique
  • - révision de I'accord sur les industries interdites ou limitées
  • - levée immédiate de certaines restrictions aux constructions navales destinées à I'exportation.




  • 17 SEPTEMBRE 1950 :
    A la veille des élections en RDA, la CDU de la RDA fête son cinquième anniversaire. Le pouvoir obligeant à des listes communes avec le SED, la CDU disparaîtra pratiquement de la vie politique en Allemagne de l'Est.

    5ème anniversaire de la CDU
    oblitération temporaire "BERLIN NW 7 / 5. Jahrestagung der CDU 15.- 17. 9 50 // (colombe EX OR IENTE PAX) / (logo CDU)" 17/9/1950



    Drapeau du Comecon
    29 SEPTEMBRE 1950 :
    La RDA est incluse dans le «Conseil d'assistance économique mutuelle» (CAEM) (RGW en allemand ou COMECON en anglais).
    25ème anniversaire du COmecon RDA



    Pour les émission et commémorations du COMECON,
    voir l'encart


    "Le COMECON, pendant communiste de l'O.E.C.E."

    EN CONSTRUCTION







    « ÉLECTIONS » LÉGISLATIVES EN R.D.A.

    Il est décidé, en mai 1950, qu'elles auront lieu sur des listes uniques du Nationale Front, issu du IIIème Volkskongress en octobre 1949, et ce, sur la base d'une répartition a priori des sièges, qui en donnait 55 p. 100 au Parti socialiste unifié (S.E.D.), épaulé par les organisations de masse.
    Orchestrées par une vaste campagne du Nationale Front, les élections du 15 octobre 1950 apportèrent 99,7 p. 100 des voix à la liste unique.
    Elections en RDA


    15 OCTOBRE 1950 :
    Premières élections législatives dans la nouvelle RDA.
    En RDA, la Volkskammer, le Landtag et les élections municipales se déroulent selon les listes uniformes du Nationale Front; le taux de participation est de 98,44%, et le oui est de 99,7% !.
    Un timbre (Y&T RDA No 27) commémore cette « élection ».

    OMEC propagande élections 1950
    oblitération mécanique "Am / 15. Oktober / wählen wir / den Frieden !" (le 15 Octobre nous votons pour la paix !)

    Propagande politique élections 1950
    Griffe de propagande "Deine Stimme für (colombe de la Paix) die Kandidaten der Nationalen Front" (ton vote pour le candidat du Nationale Front)

    Propagande élections DDR octobre 1950
    Griffe "Die Volkswahlen am 15. Oktober / Müssen zu einem überwilligen den Friedenbekenntnis des deutschen Volk xxx " ( Le scrutin du 15 octobre doit montrer l le désir profond de paix du peuple allemand)

    Elections legislatives en RDA 15/10/50
    oblitération de propagande "Am 15. Oktober Deine Stimme / der EINHEITSLISTE für / FRIEDEN / EINHEIT // -15-10-50 // AUFBAU / WOHLSTAND / LEIPZIG C2" 15-10-50 (le 15 octobre ton vote pour la liste d'unité pour la Paix et l'Unité / reconstruction / prospérité)

    RDA propagande pour les élections d'octobre 1950
    griffe encadrée rouge "Alle Kraft für Frieden und Einheit / Alle Stimmen für die Nationale Front / Volkwahltag"15.10.1950" (Toutes les forces pour la paix et l'Unité / toutes les voix pour le Nationale Front / vote populaire le 15/10/50)

    Propagande pour les élections de 1950
    Griffe " Eure Stimmen am 15.10.50/ für FRIEDEN, EINHEIT, XXXX" Vos voix le 15/10/50 pour la paix, l'Unité et xxxx)

    Propagande élections en RDA 1950
    Propagande-pour les élections de 1950 en RDA
    oblitération mécanique "Das ganze Deutschland soll es sein / darum / deine Stimme den / Kandidaten des Volkes ! (l'Allemagne doit être une et indivisible, c'est pourquoi qu'il faut donner ta voix aux candidats du peuple !") 29/9/50

    OMEC propagande élections RDA 1950
    OMEC DDR propagande pour les élections 1950
    Oblitérations mécaniques de Bautzen et de Berlin "Am 15. Oktober / eintchelden wir uns / für / FRIEDEN, EINHEIT / AUFBAU, WOHLSTAND !" (Le 15 octobre / nous décidons pour la Paix, l'Unité, la reconstruction et la prospérité)

    OMEC leipzig elections 15 octobre 1951 DDR
    oblitération mécanique continue "15. Oktober / wählen wir / der Frieden" 10/10/51 (le 15 octobre nous votons pour la Paix)

    Un aérophilatéliste célèbre se fait envoyer de différentes villes des exemplaires de ces griffes de propagande et ainsi se constitue un bel ensemble sûrement très incomplet de l'imagination de la propagande communiste.

    Propagande pour les élections législatives en RDA 1950
    Griffe de propagande "Wir kämpfen an der Seite des Sowjetunion und der volksdemokratischen Länder für die Erhaltung des Friedens und wählen darum am 15.Oktober / die kandidaten der nationale Front des demokratischen Deutschland" (nous combattons aux côtés de l'Union soviétique et des provinces démocratiques pour la préservation de la Paix, c'est pourquoi le 15 octobre nous voterons pour les candidats du Nationale Front de l'Allemagne démocratique) 13/10/50

    Propagande électorale en DDR 1950
    griffe de propagande "Alles für den Sieg / der nationalen Front / am 15.Oktober" ( Tous pour la victoire du Nationale Front le 15 octobre) 13/10/50

    Propagande électorale en DDR octobre 1950
    Griffe de propagande "Jede Stimme für den Wahlvorschlag / den Nationalen Front / ist eine Stimme für den Frieden ! (chaque voix pour les propositions du National Front est une voix pour la paix !)

    DDR Propagande pour les législatives d'octobre 1950
    Griffe de propagande "Der Sieg der demokratischen Kräfte bei den Oktober - Wâhlen sichert den / Aufbau aus eigener Kraft" (la victoire des forces démocratiques au scrutin d'octobre sécurise la reconstruction de nos propres forces)

    Propagande électorale RDA octobre 1950
    Griffe de propagande "Wâhlen am 15. Oktober / die Kandidaten des Volkes die garanten / für den friedlichen Aufbau ! (voter le 15 octobre pour les candidats du peuple c'est la garantie d'une reconstruction pacifique)

    Propagande RDA pour les législatives d'octobre 1950
    Griffe de propagande "Volkswahl 15 Okt.1950 / für Einheit - Frieden - Aufbau" (vote populaire du 15 octobre 1950 pour l'Unité la paix et la reconstruction)

    Pour les griffes de propagande politiques , on pourra également se rporter aux sites :
    http://imhotepdjehouty.com/index.php?option=com_content&view=article&id= 609:soixante-dix-ans - de-harcelement-contre-les-gouvernements-et-le-peuple-europeens&catid= 149:relations-internationales&Itemid=730&limitstart=2
    et
    https://www.philaseiten.de/cgi-bin/index.pl?F=1&ST=5201&da=1&full=1




    21 OCTOBRE 1950 :
    La résolution adoptée à la Conférence de Prague entre les ministres des Affaires Étrangères du bloc soviétique, propose la mise en place d'une Assemblée Constituante composée de représentants de toute l'Allemagne à égale mesure entre les membres issus de RFA et de RDA afin de « préparer la formation du gouvernement provisoire démocratique, souverain et pacifique d'une Allemagne unie.»
    Les médias occidentaux de l'époque occultent largement cette initiative soviétique qui prévoit son retrait de RDA et la réunification de l'Allemagne démilitarisée, neutre et non-alignée, dans l'année suivant le traité de paix.
    En fait il s'agit d'une manoeuvre de l'URSS sous prétexte de pacifisme, pour empêcher un réarmement de l'Allemagne de l'Ouest dans le cadre de l'OTAN qui a été créé l'année précédente.

    Une campagne de propagande en faveur de cette initiative est développée en RDA.

    griffe de propagande pour la paix
    griffe "Der Kampf um den Frieden / ist Sache aller fortschrittlichen Meschen" (Le combat pour la Paix est l'affaire de tous les hommes de progrès)







    Drapeau européen

    LANCEMENT DU PROJET DE
    « COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE DE DÉFENSE  »
    (C.E.D.)

    23 - 26 OCTOBRE 1950 :
    Présentation à l'Assemblée Nationale française du Plan Pléven pour la constitution d'une Communauté Européenne de Défense qui pose le principe d'une participation allemande à une force intégrée.
    Le Président du Conseil, qui présente le projet, précise que le but est d'éviter la création d'une armée allemande, la constitution de divisions allemandes, ou la création d'un ministère de la défense allemand. La R.F.A. resterait en dehors de l'O.T.A.N. .

    Communistes et Gaullistes sont contre le projet Pléven. Tous les groupes sont contre le réarmement allemand mais avec des nuances parfois importantes.



    Drapeau OTAN

    27 OCTOBRE 1950 :
    Au cours d'une réunion des Ministres de la Défense du Pacte Atlantique, les États-Unis veulent faire adopter le principe du réarmement allemand.
    La France s'y oppose.



    9 NOVEMBRE 1950 :
    Les Haut-commissaires alliés occidentaux adoptent un projet de révision du statut d'occupation de l'Allemagne.


    Emission pour la paix DDR

    15 DÉCEMBRE 1950 :


    Émission par la RDA d'une série complète consacrée au combat pour la Paix (Y&T Allemagne Orientale N°28/31).

    FDC Série pour la paix de RDA
    Lettre pour le Danemark au tarif exact de 50 Pf. avec la série complète. 23/12/50




    Drapeau OTAN

    18 DÉCEMBRE 1950 :
    Le Conseil Atlantique, réuni à Bruxelles, admet contre l'avis initial de la France (Robert Schuman, Président du Conseil et de Jules Moch, Ministre de la Défense), le principe que l'Allemagne soit "mise en mesure de contribuer à la mise en état de la défense de l'Europe occidentale" en reconnaissant que cette participation "renforcerait la défense de l'Europe sans modifier en quoi que ce soit le caractère purement défensif de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord" .
    Le Conseil décide également, sur proposition française, la création d'une force de défense intégrée en Europe qui serait placée sous l'autorité d'un commandement suprême implanté en Europe. Ce commandement devrait être assuré par un officier américain. Le général Eisenhower est nommé Commandant Suprême des forces alliées en Europe.
    Les Trois définissent ainsi leur attitude commune à propos du réarmement allemand et à propos de la réforme du statut d'occupation.



    8 JANVIER 1951 :
    Un "Bureau d'information occidental", chargé de collecter et de diffuser des nouvelles de la RDA et d'autres pays du bloc de l'Est, commence ses activités contre le communisme. Il inclut le "Groupe de Combat contre l'Inhumanité"(KgU), le "Comité d'Investigation des Avocats de la Liberté" et l '«Association des Victimes du Stalinisme».

    A partir de 1952, le KgU fera circuler des vignettes imitant les timbres de la RDA mais en changeant plus ou moins le sens.

    Voir l'encart,

    Postkrieg






    Drapeau européen
    27 JANVIER 1951 :
    Par lettre du Secrétaire d'État Acheson, les États-Unis soutiennent le Plan Pléven de "Communauté Européenne de Défense".



    5 MARS 1951 - 21 JUIN 1951 :
    Réunion à Paris, au Palais Rose, de la Conférence des Quatre Ministres des Affaires Étrangères (France, États-Unis, Royaume-Uni et U.R.S.S.).
    Pendant de longues semaines on se bat sur deux ordres du jour différents et finalement la conférence aboutit à un échec.



    6 MARS 1951 :
    Les Trois occidentaux procèdent à une révision du statut d'occupation de la RFA. Les contrôles sont assouplis, un Ministère fédéral des Affaires Étrangères est créé avec à sa tête Konrad Adenauer. En échange, la RFA résonnait ses dettes.



    drapeau conseil de l'Europe

    16 MARS 1951 :
    Le Conseil des Ministres du Conseil de l'Europe décide d'admettre la RFA comme membre de plein droit; cette décision sera effective le 2 mai.





    Drapeau français écusson GMZFO

    CAMPAGNE POSTALE
    DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE
    EN ALLEMAGNE

    31 MARS 1951 :
    Mise en service au quartier général français de Baden-Baden d'une oblitération temporaire sur timbres français avec surtaxe au profit de la Croix-Rouge, cachet grand format double cercle "LA CROIX-ROUGE ET LA POSTE / . BADEN-BADEN . // 31 MARS 1951 (croix)" et avec parfois un cachet rouge non postal double cercle 38/21 mm "Croix Rouge Française / en Allemagne // (croix)".

    Cachet temporaire Croix-rouge à Baden-Baden
    verso

    lettre de la Croix-Rouge Française en Allemagne




    Expo Croix-Rouge Munich Expo Croix-Rouge Frankfurt
    oblitérations trilingues de l'exposition itinérante

    Le tirage de ces cartes commémoratives est de 3 000 exemplaires.
    Quelques lettres ont également circulé.

    La Poste-aux-Armées française a mis en service en 1953/54 trois oblitérations mécaniques consacrées à la Croix-Rouge.
    •  Machine Klüssendorf flamme à gauche "(drapeau croix-rouge) 8 MAI 1953 / Journée Internationale / de la Croix-Rouge"
    •  Machine Klüssendorf flamme à gauche "(drapeau croix-rouge) // 8 MAI 1953 / 125ème Anniversaire / de la naissance d'Henry DUNANT / Fondateur de la Croix-Rouge"

    • OMEC 125ème anniversaire de la naissance Henri Dunant
      OMEC journée internationale de la Croix-Rouge 1953
      Enveloppe philatélique de la Croix-Rouge avec les deux flammes (recto puis verso)

    •  Machine Klûssendorf flamme à droite "(dentelure, Croix rouge et coeur) // LA / SURTAXE // DU COEUR // UTILISEZ LES TIMBRES / A SURTAXE / BEAUX TIMBRES / BONNE ACTION" janvier 1954


    • OMEC utilisez les timbres à surtaxe





    LA PRODUCTION ALLEMANDE
    DE CHARBON ET D'ACIER
    EST INTÉGRÉE
    DANS UNE COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE

    Drapeau de la CECA
    (Drapeau de la CECA créé en 1958)
    L'Europe des Six
    18 AVRIL 1951 :
    Signature à Paris du Traité formant la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (C.E.C.A.). Le traité met fin à l'Autorité Internationale de la Ruhr.
    L'Allemagne s'opposant à ce que la Sarre signe en tant qu'état, c'est la France qui signe en son nom malgré les protestations du chef du gouvernement sarrois.
    Cette mise en commun européenne de la production sarroise élimine pour un temps une source de tension entre la France et l'Allemagne.

    Voir l'encart,

    Traité de Paris créant la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (C.E.C.A.)





    1er mai 1951 Berlin paix et Liberté

    1ER MAI 1951 :
    Célébration à Berlin-Ouest de la Fête du 1er mai en insistant sur la Paix mais dans la liberté.
    Une oblitération temporaire "MAIKUNDGEBUNG / BERLIN NW 40 // (cloche de la liberté) 1. MAI 1951 / FRIEDEN IN FREIHEIT" est utilisée ce jour là.

    16 - 18 MAI 1951 :
    En réplique au Congrès pour la liberté de la Culture (anticommuniste) de juin 1950, un premier Congrès de la Culture allemande a lieu à Leipzig (Saxe RDA).
    Des oblitérations mécaniques avec texte "ERSTER / DEUTSCHER / KULTURKONGRESS / LEIPZIG / 16. - 18. MAI 1951" annoncent cet événement.

    OMEC Congrès de la culture allemande à leipzig 1951
    Congrès de la culture allemande
    oblitérations mécaniques simples ou continues avec texte "ERSTER / DEUTSCHER / KULTURKONGRESS / LEIPZIG / 16. - 18. MAI 1951"




    drapeau Sarre avant 57


    21 MAI 1951 :
    Le parti démocrate sarrois hostile à la France est interdit par le gouvernement de Sarrebrück.






    RÉFÉRENDUM EN ALLEMAGNE DE L'EST
    « CONTRE UNE REMILITARISATION DE L'ALLEMAGNE »

    3 JUIN 1951 :
    A la suite de la résolution du bloc de l'Est du 18 octobre 1950 concernant une Allemagne démilitarisée, les États-Unis et l'administration ouest-allemande de Bonn s'opposent à cette proposition.
    En réaction, la RDA propose un référendum "aux deux parties de l'Allemagne" sur la question « Êtes-vous contre la remilitarisation de l'Allemagne et pour la ratification du Traité de Paix de 1951 ?».
    En RDA, le résultat "officiel", précédé d'une intense propagande postale à sens unique, donne 96 % des suffrages en faveur du « oui ».
    La RFA ne participe pas à cette mascarade.

    Le courrier est revêtu de griffes de propagande ou oblitérations mécaniques pour la Paix

    • "Am 3. Juni / Dein Ja für den Frieden (le 3 juin donne ton "oui" pour la paix).

    • RDA Donn ton "Oui" à la paix
      Griffe "Am 3. Juni / Dein Ja für den Frieden" (le 3 juin donne ton "oui" pour la paix) et oblitération mécanique "Soyez vigilant avec le doryphore" Weimar 25/5/51


    • oblitération mécanique flamme de Berlin N4 "sag “Ja” — / — zum / Frieden" (Dit "OUI" à la Paix).

    • OMEC Dit OUI à la Paix
      OMEC Sag Ja zum Frieden
      Lettre avec oblitération mécanique "sag Ja — / — zum Frieden" couronne "BERLIN N4 / at" (dit Oui à la Paix) BERLIN N4 31/5/51

    • "Am 3. Juni 1951 / Dein "Ja" / gegen die Remilitarisierung Deutschlands, für / einen Friedensvertrag noch im Jahre 1951 !"

    • RDA Oui à la Paix contre le réarmement allemand
      Lettre avec griffe de propagande "Am 3. Juni 1951 / Dein "Ja" / gegen die Remilitarisierung Deutschlands, für / einen Friedensvertrag noch im Jahre 1951 !" (Le 3 juin, ton "OUI" contre la remilitarisation de l'Allemagne et pour un traité de paix en 1951") avec empreinte de machine à affranchir Erfurt 23/5/51

    • Griffe encadrée "Dein Ja / am 3.Juni / denn DU entscheldest / über Krieg od. Frieden !" (Vote OUI ainsi tu décideras entre la Guerre et la Paix !) et griffe trois lignes "Gegen die Remilitarisierung West Deutschland / für den Abschluß eines Friedensvertrages im Jahre 1951" (Contre la remilitarisation de l'Allemagne de l'Ouest et pour la conclusion d'un traité de paix en 1951)

    • RDA Dein Ja am 3.Juni
      Lettre avec griffe encadrée "Dein Ja / am 3.Juni / denn DU entscheldest / über Krieg od. Frieden !" et griffe trois lignes "Gegen die Remilitarisierung West Deutschland / für den Abschluß eines Friedensvertrages inm Jahre 1951" Erfurt 30/5/51

    • "Weil wir / für den Frieden sind, /stimmen wir mit "Ja" !" (parce que nous sommes pour la Paix nous votons OUI !) et "Dein "Ja" gegen die Remilitarisierung / Deutschlands, für den Abschluß eines Friedensvertages mit Deutschland im Jahre 1951 !" (Ton OUI contre la remilitarisation de l'Allemagne, pour la conclusion d'un traité de Paix avec l'Allemagne en 1951 !)


    • Vote contre la remilitarisation de l'Allemagne
      Griffe de propagande "Weil wir / für des Frieden sind / stimmen wir mit / "Ja" ! " (parce que nous sommes pour la paix nous votons oui)
      verso
      Griffe de propagande "Dein Ja gegen die remilitarieiersung Deutschlands, für den Abschluss eines Freiden Vertrages mit Deutschalnd im jahre 1951 ! ton OUI contre la remilitaisation de l'Allemagne et la signature d'un traité de Paix avec l'Allemagne en 1951 !)

    • "Stimmt // bei der Volksbefragung / mit "Ja !" / gegen Remilitarisierung / und für den Frieden" (Lors du référendum, avec ton OUI vote contre la remilitarisation et pour la Paix)
    • Propagande pour le référendum de 1951
      Lettre avec griffe de propagande encadrée "Stimmt // bei der Volksbefragung / mit "Ja !" / gegen Remilitarisierung / und für den Frieden" ( Lors du référendum, avec ton OUI vote contre la remilitarisation et pour la Paix) oblitération Gera 30/5/51

      La RFA n'organise pas de consultation officielle, mais la RDA indique des chiffres invérifiables d'un soit-disant vote à l'Ouest à partir de février 1951 !

      Les lettres en provenance de l'Est portant des griffes de propagande sont caviardées avant distribution.

      Griffe Dein "ja" zur Volksbefragung caviardée
      Griffe "dein "Ja" ... caviardée sur lettre
      Lettre de Meningen (RDA Basse -Saxe) avec griffe de propagande "Dein "Ja" zur Volksbefragung" (Vote "oui" au référendum populaire) caviardée à son arrivée à l'Ouest 21/5/51

      Des griffes postales fustigent le refus de la RFA d'organiser ce référendum.

    • "Verbot der Volksbefragung ist Verfassungsbruch und bedeutet Remilitariesierung Westdeutschland" (Interdire la consultation du peuple est une violation de la constitution et signifie une remilitarisation de l'Allemagne de l'Ouest)

    • Propagande contre le réarmement de l'Allemagne de l'Ouest
      Carte postale avec griffe de propagande "Verbot der Volksbefragung ist Verfassungsbruch und bedeutet Remilitariesierung Westdeutschland" (Interdire la consultation du peuple est une violation de la constitution et signifie une remilitarisation de l'Allemagne de l'Ouest) Eisleben-Lutherstadt 30/4/51

    • Griffe "Volksbefragung / trotz / Adenauerverbot"" (consultation populaire malgré l'interdiction d'Adenauer).

    • CP avec griffe "consultation populaire malgré l'interdiction d'Adenauer"
      Griffe de propagande "Volksbefragung / trotz / Adenauerverbot"" (consultation populaire malgré l'interdiction d'Adenauer) et oblitération Berlin 12/5/51

    La campagne contre la remilitarisation de l'Allemagne de l'Ouest continue après les élections.

    Griffe contre le réarmement de l'Allemagne
    Lettre avec griffe de propagande "Gegen die Remilitarisierung / für des Frieden" (contre la remilitarisation et pour la Paix) Rathenow 13/9/51

    Griffe contre la remilitarisation de l'Allemagne
    Griffe "Niemals wieder Krieg ! / Kampf gegen remilitarisierung ! (Plus jamais de nouvelle guerre, combattez contre la remilitarisation !)

    Enveloppe PTT propagande pour la Paix RDA
    Enveloppe de service des chèques postaux de Berlin-Est avec texte de propagande imprimé "Wir Kâmpfen für de Frieden / Und Du ?" (Nous combattons pour la Paix / et toi ?) 5/9/51
    Ces enveloppes seront pafois refoulées en RFA et à Berlin-Ouest ou au minimum le texte de propagande sera caviardé / "commenté".

    Propagande politique contre la remilitarisation 1951
    Courrier administratif à l'intérieur de la RDA avec griffe de propagande "(colombe de la Paix) / Für Frieden, Aufbau u. Best / gegen Krieg, Hunger u. Not ! (Pour la Paix, la Reconstruction et le meilleur, contre la guerre, la faim et la misère !

    Pour les griffes de propagande politiques , on pourra également se rporter aux sites :
    http://imhotepdjehouty.com/index.php?option=com_content&view=article&id= 609:soixante-dix-ans -de-harcelement-contre-les-gouvernements-et-le-peuple-europeens&catid= 149:relations-internationales&Itemid=730&limitstart=2
    et
    https://www.philaseiten.de/cgi-bin/index.pl?F=1&ST=5201&da=1&full=1






    Drapeau RDA Drapeau RPC


    JUIN - JUILLET 1951 :
    Célébration de l'Amitié germano- chinoise après la signature du traité entre la Chine et l'URSS.

    FDC amitié sino-allemande
    FDC (Y&T RDA Nos 38/40)

    Amitié sino-germanique 1951
    Oblitération temporaire "LEIPZIG C1 / Deutsch - Chinesichen / Freundschaft // Monat der / (armes de la Chine)" ( mois de l'amitié germano-chinoise)





    PREMIÈRE ÉMISSION
    DE TIMBRES D'USAGE COURANT
    PAR LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE

    20 JUIN 1951 / 16 AVRIL 1952 :
    Émission en plusieurs fois de la série courante "Posthorn" (cor de poste) en feuilles, en carnets et roulettes avec diverses valeurs se tenant.

    Série Posthorn 1951/52
    série complète (Y&T Allemagne Fédérale Nos 9/24)


    Couverture carnet Posthorn 1951
    feuillets contenus dans le carnet
    Carnet avec diverses valeurs se tenant pour faire 2 DM 50 Pf. émis le 30 octobre 1951
    (Michel Bundes Republik Markenheftchen No 1)

    Entier CP Posthorn RFA 1951
    Entier postal à 10 Pf. émis le 1er novembre 1951
    (Michel ganzsachen Bundesrepublik No P12)

    Roulette timbre Posthorn 1951
    Fin de bande de roulette trois timbres imprimés et quatre timbres non imprimés.
    (Michel Bundesrepublik No 128R)




    1ER JUILLET 1951 :
    La Conférence de Francfort-sur-le-Main en Allemagne de l'Ouest reconstitue la « 2ème Internationale » regroupant les partis "socialistes".
    [voir les détails sur http://en.wikipedia.org/wiki/Frankfurt_Declaration].



    JEUX MONDIAUX
    DE LA JEUNESSE ET DES ÉTUDIANTS
    POUR LA PAIX

    Affiche française des Jeux de Berlin 1951


    5 - 19 AOÛT 1951 :
    "Troisièmes Jeux Mondiaux de la Jeunesse et des Étudiants pour la Paix" à Berlin ainsi que les XIème Jeux Mondiaux Universitaires

    « Enrico Berlinguer, président italien de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique, accueille environ 26 000 délégués de 104 pays;
    Au cours de la série d'événements de deux semaines, environ deux millions de jeunes de la RDA participent au Festival mondial. Le point culminant propagandiste des événements est une «manifestation de paix» le 12 août, de plus de huit heures pendant laquelle les colonnes avec des affiches anti-guerre et des slogans de paix disparaissent devant la tribune avec les chefs d'état et de parti. À Berlin-Ouest, des démonstrations et des animations pour les frontaliers sont proposées pendant toute la durée du festival  ».

    De très nombreuses oblitérations temporaires et mécaniques sont consacrées à ces jeux.

    OMEC Jeux universitaires Berlin 1951
    Oblitération continue
    OMEc Festival de la jeunesse 2 textes
    Oblitération mécanique "Jugend / vereinige dich im Kampf / für den Frieden / gegen die Gefahr / eines neuen Krieges" (Jeune ! joins-toi au combat pour la Paix contre la menace d'une nouvelle guerre). Elle est souvent associée en continue avec une autre flamme sans rapport


    OMEC Jeux de Berlin 1951
    Fête de la jeunesse Berlin août 1951
    OMEC Rencontre des Jeunes à berlin 1951
    OMEC continue rencontre de la jeunesse mondiale 1951 à Berlin
    Oblitération mécanique avec flamme "Treffen der friedliebenden Jugend der Welt / BERLIN / AUGUST 1951 (rencontre de la Jeunesse du monde en faveur de la paix)

    Plusieurs oblitérations reprennent le logo des jeux :


    jeux mondiaux de la Jeunesse DDR 1951
    Oblitération de Potsdam Ernst Thalmann
    FDC jeux Sportifs Berlin 1951
    FDC de la série de timbres consacrés aux Jeux (Y&T RDA Nos 41/44)


    Le courrier reçoit également un très grand nombre de griffes en faveur des jeux mais aussi faisant la propagande à travers eux pour la la paix, pour Berlin, capitale de l'Allemagne.... ..etc...

    Propagande pour les Jeux mondiaux d'août 1951
    Griffe de propagande " Vorwärts zu den Weltfestspielen der / Jugend und Studenten für den Frieden" (En avant vers les jeux mondiaux de la jeunesse et des étudiants pour la Paix)

    Propagande pour les Jeux de berlin aout 1951
    Lettre officielle (Behörden Post) de DDR avec griffe "(logo // Vorwärts / zu des III. Weltfestspielen / der Jugend und Studenten / für den Frieden" (En avant pour les 3ème Jeux mondiaux de la Jeunesse et des Étudiants pour la Paix), oblitérée 3/8/51


    Propagande pour le Festival de la Jeunesse de Berlin 1951
    Griffe de propagande "(logo FDJ) Vorwârts zu den Weltfestspielen der Jugend und Studenten im Sommer 1951 in Berlin // (logo des jeux)" (en avant pour les jeux mondiaux de la Jeunesse et des Étudiants à l'été 1951 à Berlin)

    propagande de la FDJ pour les Jeux de Berlin de 1951
    Griffe de propagande "(logo FDJ) // Vorwärts zu den III. Weltfestspielen / der Jugend und Studenten für den Frieden / 1951 in Berlin" . (En avant pour les 3ème jeux mondiaux de la Jeunesse et des étudiants Pour la Paix à Berlin en 1951)

    Griffe de propagande pour la fête de la Jeunesse 1951
    Griffe de propagande "Vorwärts zu den Weltfestspielen / der Jugend und Studenten / für den Frieden in Berlin" . (En avant pour les jeux mondiaux de la Jeunesse et des étudiants pour la Paix à Berlin )

    Propagande pour les jeux à Berlin capitale de la RDA
    Griffe de propagande "Vorwärts zu den dritten Weltfestspielen / der Jugend und Studenten / im Sommer 1951 in der Haupstadt / Deutschlands Berlin" . (En avant pour les jeux mondiaux de la Jeunesse et des étudiants à l'été 1951 dans la capitale de l'Allemagne Berlin )

    Propagande por les jeux universitaires
    Griffe de propagande " Alle unsere Kraft für den / Weltjugendfestspiele 1951 in Berlin" (Toutes nos forces pour les jeux mondiaux de la Jeunesse à Berlin)

    Griffe propagande pour les jeux de berlin 1951
    Griffe de propagande "Vorwärts zu den / Weltjugendfestspiele / 1951 / in Berlin" (En avant vers les jeux mondiaux de la jeunesse à Berlin en 1951)

    Double propagande par OMEC et griffe
    Griffe de propagande "(logo des jeux) Vorwärts / zu den III. Weltfestspielen der Jugend / und Studenten für den Frieden !/" (en avant vers les troisième jeux mondiaux de la Jeunesse et des Etudiants pour la Paix ) et oblitération mécanique concordante

    Propagande de Leipzig
    Griffe de propagande "Vorwärts zu den / III. Weltfestspielen der Jugend / und Studenten / (logo des jeux)" (en avant vers les troisième jeux mondiaux de la Jeunesse et des Étudiants)

    Griffe Es liebe der Friede
    Griffe de propagande encadrée "Es Lebe der Friede ! / Vorwârts zu den 3. Weltjugendfestspielen 1951 / IN BERLIN" ( On aime la Paix, en avant pour les 3ème jeux mondiaux de la jeunesse 1951 à Berlin)

    Griffe de Jena pour le Festival de la Jeunesse 1951
    Griffe de propagande "Vorwärts zu den / 3. Weltfestspielen der Jugend / und Studenten für des Frieden / vom 5. - 19. August 1951 in Berlin" (en avant vers les troisième jeux mondiaux de la Jeunesse et des Étudiants pour la paix du 5 au 19 août à Berlin)

    Griffe Appel de Berlin à la jeunesse du monde 1951
    Griffe de propagande "Berlin ruft die Jugend der welt Die Weltjugendfestpiele 1951, ein weitere Baustelle für den Frieden" (Berlin appelle la jeunesse du monde aux jeux mondiaux de la jeunesse 1951 un futur chantier pour la paix)

    Griffe berlin ruft die Jugend der Welt aout 1951
    Griffe de propagande encadrée "(logo des jeux) BERLIN / ruft / die Jugend der Welt / 5. bis 19. August 1951" (Berlin appelle la Jeunesse du Monde du 5 au 19 août 1951)

    Timbre de Pologne consacré au festival de la Jeunesse de Berlin 1951
    (Y&T Pologne No 625)



    Certains pays de l'Est émettrons des timbres et entiers postaux annonçant ce festival :

    Roumanie Propagande pour les jeux de Berlin 1951
    (Y&T Roumanie Nos 1152/54)

    Pologne Propagande pour les jeux de Berlin 1951
    Entier CP polonais Jeux de Berlin 1951 25zl
    Entier carte postale de Pologne consacré au festival

    Pour les griffes de propagande politiques , on pourra également se rporter aux sites :
    http://imhotepdjehouty.com/index.php?option=com_content&view=article&id= 609:soixante-dix-ans - de-harcelement-contre-les-gouvernements-et-le-peuple-europeens&catid= 149:relations-internationales&Itemid=730&limitstart=2
    et
    https://www.philaseiten.de/cgi-bin/index.pl?F=1&ST=5201&da=1&full=1






    Drapeau RFA
    drapeau RDA

    POSTKRIEG
    (guEguerre postale)
    1950-1959


    A partir de 1950 :
    Une guerre postale "Postkrieg" se développe entre la R.F.A. et les pays du bloc soviétique dont la RDA.
    Des lettres expédiées de RDA vers la RFA sont surchargées avec des slogans divers.
    Des lettres de Berlin-Ouest ou de la RFA avec certains timbres allemands (Monuments situés à Berlin-Est, organisations politiques dont le Conseil de l'Europe, réfugiés des zones germanophones de l'Est, vignettes postales au profit de Berlin-Ouest (Notopfer), prisonniers de guerre en URSS, commémorations du Pont Aérien de Berlin...) sont refusées à l'Est ou les timbres en question sont caviardés.
    A l'Ouest, on imite et/ou détourne par des slogans de propagande les timbres et oblitérations de la R.D.A..

    On trouvera ci-dessous quelques exemples :


       • COURRIER VENANT DE RFA VERS LA RDA  


    La R.D.A. estimant que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par l'O.N.U. est utilisée essentiellement dans le but de critiquer la situation des Droits de l'Homme dans les pays communistes, une oblitération mécanique de la RFA célébrant cette déclaration est recouverte d'une griffe "Unser Recht : / Friedenvertrag / und gesamtdeutsche Verständigung" (Nos droits : un traité de paix et une entente interallemande).

    PostKrieg Droits de l'Homme
    OMEC Droits de l'Homme surchargée
    Flamme Droits de l'Homme détournée en RDA
    Carte postale / lettre de Berlin Ouest pour une ville de RDA avec oblitération consacrée à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par les Nations Unies en décembre 1948 avec surcharge en rouge "Unser Recht : / Friedenvertrag / und gesamtdeutschVerständigung" (Nos droits : / un traité de paix et une entente interallemande), décembre 1953

    OMEC continue UNESCO caviardée en RDA
    OMEC continue UNESCO
    Lettre de Berlin Ouest pour une ville de RDA avec oblitération mécanique continue consacrée à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par les Nations Unies en décembre 1948 Les deux flammes sont caviardée mais la lettre est acheminée, décembre 1952

    Un certain nombre de timbres de la RFA sont refusés par la RDA et soit les lettres sont retournées à l'envoyeur soit les timbres en question sont caviardés :
  • Élection du Président de la RFA à Berlin (Y&T Berlin No 108)
  • Timbre sur l'élection du Président de la RFA à Berlin caviardé
    Seule la surcharge "Wâhlt des / Bundespräsidenten / in Berlin / 17 Juli 1954" est caviardée sur une lettre de Berlin pour Magdeburg (RDA) 6/9/54

  • Timbre commémorant l'attentat contre Hitler en juillet 1944 (Y&T Berlin No 106)
  • PostKrieg Election du Pdt de la RFA à Berlin
    Lettre recommandée de RFA pour la RDA oblitérée 24/8/54 affranchie avec le timbre commémorant l'élection du Président de la RFA à Berlin-Ouest et le timbre commémorant l'attentat contre Hitler en juillet 1944; ces derniers caviardés en noir mais la lettre est acheminée (arrivée Erfurt 25/8/54)

  • timbre commémorant le 10ème anniversaire du pont aérien 25 Pf. (Berlin secteur occidental n°167). Les enveloppes portant ce timbre et adressées à Berlin Est sont frappées d'une griffe "Für eine entmilitarisierte / Freie Stadt West-Berlin" (Pour une ville de Berlin-Ouest libre et démilitarisée) ,

  • Griffe de propagande pour une ville de Berlin-Ouest démilitarisée
    griffe "Für eine entmilitarisierte / Freie Stadt West-Berlin" (Pour une ville de Berlin-Ouest libre et démilitarisée)

  • timbres représentant des lieux dans les territoires qui étaient allemands avant la guerre mais situés, après la guerre, soit en RDA soit en Pologne :

  • Timbres de RFA refusés en RDA ou en Pologne
    Timbres représentant la Porte de Brandenbourg située en RDA et la ville de Stettin anciennement allemande mais située en Pologne, sur lettre pour la Pologne et retournée à l'envoyeur 12/10/67.
    Ces timbres sont interprétés comme une volonté de la RFA, qui n'a pas reconnu la frontière Oder-Neisse, de "récupérer" les anciens territoires d'avant guerre.

      • COURRIER VENANT DE RDA VERS LA RFA OU BERLIN-OUEST  

  • Texte des flammes de propagande caviardés :

  • 3ème congrès de la Fédération Mondiale des Syndicats
    Entier postal avec oblitération mécanique  3e congrès syndical mondial caviardée
    PostKrieg cavairdage d'une flamme pour un congrès de la Fédération Syndicale Mondiale Communiste
    Lettre de RDA pour la RFA du 10/9/53 avec flamme "3ème Congrès de la Fédération Syndicale Mondiale" (FSM communiste) caviardée à l'arrivée


    Griffe Dein "ja" zur Volksbefragung caviardée
    Griffe "dein "Ja" ... caviardée sur lettre
    Lettre de Meningen (RDA Basse - Saxe) avec griffe de propagande "Dein "Ja" zur Volksbefragung" (Vote "oui" au référendum populaire) caviardée à son arrivée à l'Ouest 21/5/51

  • "(drapeau de la FDJ, porte de Brandebourg) / DEUTSCHLAND TREFFEN DER JUGEND / BERLIN / 27-30.5.50 / 500000 JUNGE / FRIEDENS-KÄMPFER Pfingsten in BERLIN" (500000 Jeunes combattants de la Paix à la Pentecôte à Berlin).


  • OMEC Combattants de la Paix
    OMEC de DDR sur les "Combattants de la Paix" caviardée à l'arrivée à Berlin-Ouest
    Oblitération mécanique "(drapeau de la FDJ - porte de Brandebourg) / DEUTSCHLAND TREFFEN DER JUGEND / BERLIN / 27-30.5.50 / 500000 JUNGE / FRIEDENS-KÄMPFER Pfingsten in BERLIN" (500000 Jeunes combattants de la Paix à la Pentecöte à Berlin) et couronne BERLIN N4 ou WEIMAR dont la partie droite a été caviardée à l'arrivée en RFA

    omec Amitié sovieto-allemande
    omec amitié germano-sovietique sur lettre
    Propagande amitié germano-sovietique caviardee
    Oblitération mécanique de Berlin-Est "DEUTSCHLAND / KANN NUR IN FREUNDSCHAFT / ZUR SOWJETUNION / BESTEHEN" (L'Allemagne ne peut exister que dans l'amitié avec l'union soviétique) caviardée à Berlin-Ouest en novembre 1951


    OMEC Jeux universitaires Berlin 1951
    flamme Jugend caviardée
    Carte postale de Berlin-Est pour Berlin-Ouest, ou la RFA, avec oblitération mécanique, flamme : "JUGEND / vereinige dich im Kampf / für den Frieden / gegen die Gefahr / eines neuen Krieges" (Jeunes ! unissez-vous dans le combat pour la Paix contre le danger d'une nouvelle guerre) et couronne : "BERLIN N4 / at" 14/8/51 et avec ou caviardage à l'encre noire

  • apposition de "griffes de commentaire" à côté ou en dessous des flammes de la RDA :

  • OMEC à la gloire de l'URSS et de Satline
    PropagandeDDR et postkrieg
    Lettre de Leipzig RDA pour Berlin, avec oblitération mécanique, flamme : " (logo mois de l'amitié germano-soviétique) // LERNT VOM SOWJETVOLK / LERNT VOM GROSSEN STALIN / WIE MAN DEN / SOZIALISMUS AUFBAUT!" (Apprenez du peuple soviétique, apprenez du Grand Staline, comment l'homme peut bâtir le socialisme) et couronne : "LEIPZIG BPA 32 /" 23/11/52 et avec griffe rouge sous la flamme "und was dabei heraus gekommen ist" (et ce que c'est devenu)

    Deux autres griffes furent préparées pour "commenter" les textes figurant sur les entiers postaux et les oblitérations mécaniques de l'Allemagne de l'Est.
    La première ne fut pas utilisée postalement mais il en existe des empreintes sur plis n'ayant pas voyagé " ... aber nicht / unter sowjethöriger Diktatur !" (mais pas sous une dictature asservie aux Soviets !)

    Griffe contre la dictature soviétique
    Cliché "Postkrieg" postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 Burhop /Heijs, 2011

    griffe "mais pas sous une dictature soviétique" sur entier postal
    Entier postal de RDA avec légende "Berlin était, est et sera la capitale de l'Allemagne" et griffe " ... aber nicht / unter sowjethöriger Diktatur !" (mais pas sous une dictature asservie aux Soviets !) n'a pas voyagé.
    Cliché "Postkrieg" postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 Burhop /Heijs, 2011

    et la deuxième a été abondamment utilisée : " ...aber nicht / unter kommunistischer diktatur !" (différents types selon le nombre de points .

    griffes contre la dictature communiste
    Cliché "Postkrieg" postkrieg Spezialkatalog 1870-2008 Burhop /Heijs, 2011

    Entier postal de RDa avec griffe "aber nicht unter kommunist diktatur"
    Entier postal de RDA représentant Hambourg avec comme légende "Hamburg, das Tor eines einheitlichen demokratischen Deutschlands zur Welt" (Hambourg, porte de l'Allemagne démocratique unifiée vers le Monde et griffe de propagande à l'arrivée "..... aber nicht / unter kommunisticher Diktatur! ! 02/12/50

    Postkrieg 12/11/50
    Lettre de Berlin Est vers Berlin Ouest avec oblitération mécanique flamme "Der Kampf / FUR DEN FRIEDEN / sichert auch / DEINE ZUKUNFT" (Le Combat pour la Paix protège aussi ton avenir) et griffe "..... aber nicht / unter kommunisticher Diktatur! ! (... mais pas sous la dictature communiste ! )” 12/11/50

    omec construction du socialisme et propagande contre le communisme
    Lettre avec OMEC et griffe de propagande contre les communistes
    Lettre de Berlin Est vers Berlin Ouest avec oblitération mécanique flamme "Qualifiesieren Sie sich / durch die / VOLKSHCHSCHULEN BERLINS / für den Aufbau des Sozialismus" (devenez qualifié à travers les écoles populaires de Berlin pour la construction du socialisme) et griffe "..... aber nicht / unter kommunisticher Diktatur! ! (... mais pas sous la dictature communiste ! )” 17/9/52

    Guerre Posttale Colombe de la Paix
    griffe de RDA "(colombe) Combattez pour la Paix" et griffe de RFA "!!!!!... aber nicht / under kommunistischer Diktatur!"

    Postkrieg congrès jeunesse amendé
    Carte postale de Berlin-Est pour Berlin-Ouest, ou la RFA, avec oblitération mécanique, flamme : "JUGEND / vereinige dich im Kampf / für den Frieden / gegen die Gefahr / eines neuen Krieges" (Jeunes ! unissez-vous dans le combat pour la Paix contre le danger d'une nouvelle guerre) et couronne : "BERLIN N4 / at" 14/8/51 et avec griffe rouge "!!!!!... aber nicht / under kommunistischer Diktatur!"

    Pour les griffes de propagande politiques , on pourra également se rporter aux sites :
    http://imhotepdjehouty.com/index.php?option=com_content&view=article&id= 609:soixante-dix-ans - de-harcelement-contre-les-gouvernements-et-le-peuple-europeens&catid= 149:relations-internationales&Itemid=730&limitstart=2
    et
    https://www.philaseiten.de/cgi-bin/index.pl?F=1&ST=5201&da=1&full=1




     • FAUX TIMBRES DE PROPAGANDE IMITANT DES TIMBRES DE RDA

    Ils ont été imprimés et commercialisés par le « Kampfgruppe gegen Unmenschlichkeit(KgU) » (Groupe de combat contre l'Inhumanité) basé à Berlin-Ouest. Ils devaient être envoyés discrètement à l'Est et apposés sur des lettres à la place des timbres originaux de RDA.

    Tous ces timbres falsifiés (sauf le No 10) sont dentelés 11.
    Certains ont circulé, il y a aussi de nombreux faux pour tromper les collectionneurs (expertise indispensable).

    Le catalogue Michel a listé dix timbres émis par le KgU :

    Faux de propagande
  • timbre pour le Plan quinquennal avec légende "BERLIN-STALINALLEE / DEUTSCHE / UNDEMOKRATISCHE REPUBLIK" (république non-allemande et non-démocratique)
  • Timbre du plan quinquennal avec légende "ARBEIT LANGSAM IN DER UNDEUTSCHE UNDEMOKRATISCHE REPUBLIK". (travaille lentement dans la république non-allemande et non-démocratique)
  • Timbre à l'effigie de Wilhem Pieck avec la corde au cou avec légende "UNDEUTSCHE UNDEMOKRATISCHE DIKTATUR" (dictature non-allemande, non-démocratique)

  • Note : ces trois timbres n'ont pas été expertisés


  • Deux timbres de 12 et 24 Pf. imitant le timbre à l'effigie de Wilhem Pieck mais avec la corde au cou et légende Undeutsche Undemocratische Diktatur (Dictature non-allemande et non-démocratique) (Michel Propagandafälschungen Nos 1/2).


  • Timbres du KgU sur lettre
    Paire du timbre à l'effigie de Wilhem Pieck "pendu" oblitérée de Wittenberg (Saxe Anhalt) 27/8/53

  • Un timbre avec légende "ARBEITE LANGSAM IN DER UNDEUTSCHE UNDEMOKRATISCHE REPUBLIK (travaillez lentement dans la république non-démocratique et non-allemande) (Michel Propagandafälschungen Nos 3)


  • Timbre de propagande oblitéré sur fragment
    Timbre authentique 12pf
    timbre original authentique
    DDR faux timbre Arbeite langsam
    "Travaille lentement dans une république non démocratique et non allemande"
    Vignette de propagande


    timbre de propagande anti-DDR


  • Des timbres de propagande anti-communiste dentelés et non-dentelés imitant des timbres de R.D.A. portant comme légende "STRASSE DES 17. JUNI" et "UNDEUTSCHE / UNDEMOKRATISCHE REPUBLIK" en commémoration de l'insurrection ouvrière de juin 1953 (Michel Propagandafälschungen Nos 4).


  • un timbre où on a ajouté dans le drapeau le slogan "Vers Moscou" et en bas l'ouvrier de gauche tend un tract intitulé "élections libres" et où le logo du plan quinquennal est remplacé par le logo du "syndicat" est-allemand (Michel Propagandafälschungen Nos 5)


  • Faux DDR 6 pf DDR plan quinquenal timbre authentique 6 pf
    dans le drapeau inscription "Nach Moskau" (vers Moscou) et en bas "Freie Wahl" (élections libres).
    en bas à droite logo du syndicat est-allemand
    timbre original authentique

  • Le timbre de la Berlin Stalinallee est à nouveau détourné pour insister sur l'insurrection ouvrière de juin 1953 (Volsaufstand). Il a été ajouté un défilé avec slogan "liberté" et le logo du plan quinquennal a été remplacé par le logo du "syndicat" est-allemand (Michel Propagandafälschungen Nos 6).


  • Faux KgU Timbre authentique
    en haut "BERLIN - STRASSE DES 13 JUNI" et en bas "DEUTSCHE VOLKAUFSTAND 1953" (insurrection allemande) et banderole "FREIHEIT" (Liberté)
    en bas à droite logo du syndicat est-allemand à la place du logo du plan quinquennal
    timbre original authentique

  • L'original du timbre falsifié No 4 ayant été surchargé par la DDR , une nouvelle version similaire est fabriquée par le KgU (Michel Propagandafälschungen Nos 7)


  • Propagande contre le 17 juin 1953 sur lettre

    Timbre propagande strasse 17 juin surchargé
    Ces timbres sont rarissimes sur lettre ayant régulièrement voyagé au départ de la RDA. Les lettres connues sont de mi-1955/56.

    Pour plus de détails on se reportera au catalogue " Postkrieg" 1870-2008 par Burhop puis J.J.H. Heijs Edition 2011/2012 , Amsterdam, 2011

    Timbre de propagande anti RDA sur lettre
    Lettre par exprès de Friedersdorf (Thuringe en RDA) pour Sollingen über Schoningen Braunshw. (Basse Saxe en RFA), affranchie à 1M20 avec cinq timbres "normaux" et un timbre de propagande "BERLIN STALIN ALLEE / 17. JUNI 1953 // UNDEUTSCHE UNDEMOKRATISCHE REPUBLIK" départ 15/9/56, transit Berlin 15/9 arrivée Sollingen 16/9

  • Deux timbres imitant presque parfaitement deux timbres de service de la RDA, qui semblent être des "Faux pour tromper la poste" ont également été fabriqués. Le but de ces faux n'est pas évident (affranchir du courrier de propagande à allure officielle ?) (Michel Propagandafälschungen Nos 8/9).


  • Faux pour tromper la poste
    Dentelé 11 au lieu de 13 : 12.5 pour les originaux

  • Un timbre consacré à un "lieu de repos pour les salariés" est falsifié en "lieu de repos pour les dirigeants". Ce timbre falsifié existe en plusieurs dentelures (Michel Propagandafälschungen Nos 10)


  • faux Timbre original
    en haut "ELSTER-BAD DER WERKBONZEN" (pour les dirigeants) timbre original authentique en haut
    "ELSTER-BAD DER WERKTÄTIGEN"
    (pour les salariés)

    Parfois ce sont les timbres originaux d'Allemagne de l'Est qui sont utilisés avec des textes ant-communistes imprimés au verso.

    Slogan de propagande imprimé au verso
    Texte de propagande contre l'impérialisme soviétique imprimé au verso d'un timbre de la RDA


    impression de propagande au verso propagande sur le verso des timbres
    timbres avec propagande au verso
    carte postale avec timbre de propagande
    Textes de propagande contre l'impérialisme soviétique imprimés au verso des timbres sur une carte postale de Leipzig

    Reference : https://www.psywar.org/content/stamps2


    20 OCTOBRE 1951 :
    Journée de la CDU ouest-allemande à Karlsruhe (RFA).

    Réunion de la CDU à Karlsruhe


    drapeau Sarre avant 57

    TRANSFORMATION D'ANCIENS ENTIERS POSTAUX DE SARRE

    1951 - 1954 :
    Les entiers carte postale avec réponse payée ne se vendant pratiquement pas en Sarre, les stocks sont surchargés de telle manière que chaque volet soit utilisé comme une carte postale simple.
    Il y a différents types de surcharge (Michel Ganzsachen Saarland P37/40).

    CPRP 12F surchargée et séparée
    CPRP pour la Sarre (tarif 1/12/48 au 31/12/56 et l'Allemagne (1/5/48-1/12/48) surchargée et séparée en deux


    CPRP 15f+15F surchargée et séparée
    CPRP pour l'Allemagne et l'étranger (tarif du 1/12/48), surchargée et séparée en deux (partie demande)
    volet réponse utilisé en carte simple
    CPRP pour l'Allemagne et l'étranger (tarif du 1/12/48), surchargée et séparée en deux (partie réponse)



    9 JUILLET 1951 :
    Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France mettent formellement fin à "l'État de Guerre" avec l'Allemagne.

    14 SEPTEMBRE 1951 :
    Les Ministres des Affaires Étrangères des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France, réunis à Washington, décident d'admettre l'Allemagne à la défense atlantique dans le cadre de l'Armée Européenne. Le statut d'occupation sera remplacé par des accords contractuels.

    24 SEPTEMBRE 1951 :
    Ouverture à Bonn des négociations entre la RFA et les Alliés pour le remplacement du statut d'occupation.

    22 NOVEMBRE 1951 :
    Rencontre, à Paris, de Konrad Adenauer avec les Ministres des Affaires Étrangères alliés. Le projet d'accord contractuel est approuvé.






    drapeau Sarre avant 57

    NOUVEAU STATUT DE LA SARRE

    25 JANVIER 1952 :
    Le Haut-commissariat français en Sarre est transformé en Mission Diplomatique, le Haut-commissaire prend le titre d'Ambassadeur.
    Il existe des cachets de franchise type déesse assise avec la nouvelle appellation par exemple "Mission Diplomatique Française en Sarre / * Services Financiers *" et également des griffes par exemple "L'Ambassadeur de France en Sarre / par délégation autorisée / L'attaché Financier / Chef des Services Financiers".

    Lettre de l'Ambassadeur de France en Sarre
    Griffe de franchise "L'ambassadeur de France en Sarre / par délégation spéciale / L'attaché financier / Chef des Services Financiers" et cachet déesse assise "Mission diplomatique française en Sarre / / services financiers *" 28/7/55

    Lettre avec griffe de l'Ambassadeur de France en Sarre
    Lettre en franchise avec griffe "L'Ambassadeur de France Chef de la Mission / Diplomatique Française en Sarre / —— / Par délégation autorisée, le Consul général de France à Sarrebrück" 3/7/54

    Mission Diplomatique française en Sarre
    Lettre à entête imprimé "MISSION DIPLOMATIQUE EN SARRE / L'Ambassadeur" 1953

    Même si le régime d'occupation a été considérablement assoupli, il reste un Haut-Commandement des Troupes en Sarre.

    Commandement militaire en sarre 1954
    Lettre en franchise avec cachet déesse assise " XXXX ET COMMANDEMENT DES TROUPES DE LA SARRE / * État- Major" 27/12/54

    7 MARS 1952 :
    Robert Schuman et le chef du gouvernement sarrois Johannes Hoffmann concluent un accord sur 2 points :
    • Ouverture de conversations franco-allemandes sur le règlement du problème sarrois,

    • Examen par la France, l'Allemagne et la Sarre des conditions dans lesquelles pourraient être décidées des élections libres pour le renouvellement du Landtag sarrois en 1952.





    10 MARS 1952 :
    Le gouvernement de l'URSS envoie une note aux gouvernements de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis. Il contient de nouvelles propositions soviétiques pour le règlement de la question allemande.
    Pour éviter le réarmement de la République fédérale dans le cadre de la CED, le gouvernement de l'Union soviétique avait d'abord fait appel à la responsabilité quadripartite et renvoyé à la résolution adoptée à Potsdam sur la démilitarisation de l'Allemagne.
    Dans le même but, la RDA avait demandé au gouvernement fédéral de mettre « tous les Allemand à la même table » et de former un « Conseil inter-allemand ».
    N'ayant pas de réponse positive des Occidentaux, l'Union soviétique soumet une proposition pour un traité de paix avec une Allemagne unifiée, démilitarisée et neutre.

    Le gouvernement de la RFA ne voit dans les propositions soviétiques qu'une manœuvre perturbatrice pour arrêter le processus d'intégration de la République fédérale à l'Ouest.
    D'autres au contraire, voient là, la dernière chance peut-être de renoncer au réarmement et aux alliances militaires pour parvenir à la réunification.

    25 MARS 1952 :
    La réponse des puissances occidentales à l'URSS fait des élections libres sous contrôle de l'ONU en Allemagne une condition préalable à la négociation d'un traité de paix.

    Griffe pas de traité général mais un traité de Paix !
    (Pas de traité général mais un traité de PAIX !) 12/7/52



    25 AVRIL 1952 :
    À la suite d'une consultation tenue le 24 septembre 1950 et d'un référendum tenu le 16 décembre 1951, le Württemberg-Bade fusionne avec les Länder de Bade et de Württemberg-Hohenzollern le 25 avril 1952 pour former le Bade-Württemberg, dans le cadre de l'article 118 de la Loi fondamentale.

    Une oblitération temporaire "☆ STUTTGART 1 ☆/ 70173 // Briefmarken/ Ausstellung /(blason) / 50 Jahre / Baden - Württemberg" a été mise en service pour le 50ème anniversaire.

    50ème anniversaire de la création du Bad-Wurtemberg
    Exposition philatélique pour le 50ème anniversaire du Land de Baden-Württemberg




    30 AVRIL - 16 MAI 1952 :
    La RDA participe à la "Course de la Paix" sorte de "Tour de France" des pays communistes.

    OMEC journaux communistes de chaque ville de la Course de la Paix
    Flamme "WARSHAW - BERLIN - / PRAG / V FRIEDENSFAHRT / 30.4. -13.-5.52 / Neues Deutschland / Trybuna Ludu - Rude Pravo" (Varsovie Berlin, Prague, 5ème course de la Paix 30/4 - 13/5/52 / nom des trois journaux communistes organisateurs)

    Pour les commémorations de cette course politique au long des années,
    Voir l'encart

    Première Course cycliste de la Paix dans les Pays communistes

    EN CONSTRUCTION



    Congrès des étudiants douest-allemands Berlin 1952
    30 AVRIL - 3 MAI 1952 :
    Deuxième rencontre à Berlin-Ouest du Congrès des étudiants ouest-allemands (VDS =Verband Deutscher Studentenschaften).
    Une oblitération temporaire "2. DEUTSCHER STUDENTENTAG BERLIN 30. 4 - 3. 5 1952 / V D S // BERLIN / CHARLOTTENBURG 2" est mise en service à cette occasion.



    En 1945 la "Confédération internationale des étudiants" qui réunissait diverses organisations étudiantes d'avant guerre n'existait plus.
    À l'initiative des Soviétiques une "Conférence Mondiale de la Jeunesse" se réunit à Londres en novembre 1945 qui débouche sur la création le 8 novembre de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique (FMDJ). Son siège est à Paris, et son Président, un Français, Guy de Boisson, futur dirigeant de la banque soviétique en France.
    Aussitôt après un "Conseil International des Étudiants" se réunit le 10 et le 11 novembre pour organiser sur le modèle précédent un "Congrès Mondial des étudiants" qui s'ouvre à Prague, le 17 novembre 1945 dont l'objectif avoué est de créer une organisation parallèle à la FMJD visant spécifiquement les étudiants.
    En Allemagne de l'Ouest, une organisation séparée, indépendante de la FMDJ, est créée en le 30 janvier 1949 sous l'appellation de Verband Deutscher Studentenschaften (VDS) [Fédération des étudiants allemands].


    Guy de Boysson
    Guy de Boisson, français, Président de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique
    entier postal faisant partie d'une série de Tchécoslovaquie consacrée aux membres du Conseil Mondial pour la Paix



    1ER MAI 1952 :
    Deux entiers postaux sur le thème de la Cloche de la Liberté sont émis à Berlin-Ouest.

    Une oblitération temporaire "FÜR FRIEDEN IN FREIHEIT / BERLIN NW 40 // 1. MAI 1952 / (carte) EINIGT DEUTSCHLAND / IN SOZIALER / GERECHTIGKEIT ! " (Pour la Paix dans la liberté / une Allemagne unie dans la justice sociale) été utilisée à cette occasion à Berlin-Ouest (secteur britannique).
    Carte de l'Allemagne en août 1939
    Carte de l'Allemagne en août 1939

    Exposition paix dans l'Unité...socialiste

      On remarquera que la carte de l'oblitération représente les frontières du Reich Allemand y compris l'Alsace, la Moselle, les Sudètes et la Prusse Orientale !!!!  

    entier carte postale cloche de la Liberté de Berlin spéciale 1er mai
    Entier carte postale spéciale 1er mai 1952 rouge et cloche de la Liberté
    Entiers postaux émis pour la "Foire de Mai"
    (Michel Ganzsachen Berlin P28 et P29)


    Plusieurs entiers postaux privés à 5 Pf. et 10 Pf. représentant la cloche de Berlin (battant à gauche ou à droite) ont également été mis en service (Michel Ganzsachen Berlin entiers privés PU 12/14).

    Entier enveloppe Cloche de Berlin
    Entier postal enveloppe timbrée sur commande
    (Michel Ganzsachen Berlin entiers privé PU13)



    1ER MAI 1952 :
    Le 1er mai est aussi célébré dans la RDA avec une oblitération spéciale "FÜR FRIEDENSVERTRAG / FÜR EIN GLÜCKLICHES LEBEN // (drapeau RDA et drapeau blanc avec date 1. MAI 1952) / BERLIN C2" ( Pour un traité de Paix pour une vie heureuse) 1/5/52.

    Oblitération temporaire 1er mai 1952 Berlin-Est



    11 MAI 1952 :
    L'U.R.S.S. accepte la reconstitution d'une armée allemande.




    LA R.D.A.
    SE BARRICADE

    "Frontière entre la Thuringe et la Bavière
    type de frontière entre la Bavière (zone américaine) et la Thuringe (zone soviétique) en 1950
    Frontière RDA RFA 1952
    2ème type de frontière en 1952
    Frontière RFA RDA 1962
    3ème type de frontière en 1962



    26 MAI 1952 :
    L'ouverture relative de la frontière entre la RDA et la RFA prend brutalement fin lorsque le Conseil des ministres de la RDA publie "l'Ordonnance sur les mesures relatives à la ligne de démarcation entre la République Démocratique Allemande et les zones d'occupation occidentales de l'Allemagne" afin de bloquer les « espions, les divisionnistes, les terroristes et les contrebandiers ».

    L'économie de la RFA ayant une croissance de plus en plus forte et celle de la RDA de plus en plus faible, de nombreux Allemands de l'Est cherchent à quitter le pays.
    Cette décision est prise pour enrayer l'exode continu des habitants de RDA en âge de travailler, vers la RFA.
    En 1950 l'immigration se monte à 187 000, en 1951 à 161 000, en 1952 à 182 000 et en 1953 à 331 000.
    Une bande labourée de 10 m de large est créée sur toute la longueur de la frontière intérieure allemande.
    Une « bande de protection » (Schutzstreifen) supplémentaire de 500 m de large est placée sous étroit contrôle.
    Une « zone réglementée » (Sperrzone) s'étendant jusqu'à 5 km derrière la frontière n'est accessible qu'avec un permis spécial.
    La végétation est supprimée le long de la frontière pour dégager le champ de vision des gardes et éliminer les cachettes pour les candidats à l'exil. Les habitations le long de la frontière sont rasées, les ponts fermés et des barbelés sont installés à de nombreux endroits.
    Les contrôles entre Berlin-Est et Berlin-Ouest sont également fortement renforcés, même si la frontière reste ouverte. Les Allemands de l'Est peuvent encore se rendre à Berlin-Ouest qui devient le principal passage pour les émigrants est-allemands.
    Entre 1949 et la construction du mur de Berlin en 1961, environ 2,5 millions d'Allemands de l'Est, un sixième de la population totale, émigrent à l'Ouest, dont la majorité via Berlin. Les voies ferrées entre Berlin-Est et d'autres zones importantes de l'Allemagne de l'Est transitaient par Berlin-Ouest et il était possible de rejoindre Berlin-Ouest en descendant d'un tel train. Cette configuration ferroviaire pouvait difficilement être modifiée, mais une nouvelle voie de 125 km de long fut construite autour de Berlin-Ouest et achevée en 1961.



    Armes de la ville de Berlin jusqu'en 1954


    26 MAI 1952 :
    A Berlin, les travailleurs de l'administration postale de Berlin-Est séparent les réseaux téléphoniques entre les deux parties de la ville et entre Berlin-Ouest et la zone d'occupation soviétique.





    FIN DU STATUT D'OCCUPATION DE LA RFA
    ( ACCORDS DE BONN ET DE PARIS )

    26 - 27 MAI 1952 :
    Accords de Bonn et de Paris, signés notamment par Dean Acheson, Konrad Adenauer, Robert Schuman et Anthony Eden.
    Les Six reconnaissent conjointement la souveraineté internationale de la R.F.A. et font naître la Communauté Européenne de Défense. Le statut d'occupation est abrogé. Une Assemblée ad-hoc est chargée de préparer une Constitution Fédérale Européenne.
    Source : Convention sur les relations entre les Trois Puissances et la République Fédérale d'Allemagne (Bonn, 26 mai 1952)
    http://www.cvce.eu/obj/convention_sur_les_relations_entre_les_trois_puissances_et_la_rfa _bonn_26_mai_1952-fr-b1885d93-c91a-4fa7-80bd-e1d3b3171b87.html

    Une oblitération temporaire "BONN 1 / 5. JANUAR 1976 - 19. APRIL 1967 / 25. TODESTAG VON KONRAD ADENAUER / 40. JAHRESTAG DER UNTERZEICHNUNG / DES DEUTSCHLAND- VERTRAGES // (portrait) 26.-5. 92 / TREFFEN DER GEGENWARTS / PHILATELISTEN" commémore le 40ème anniversaire de ces accords et le 25ème anniversaire de la mort de Konrad Adenauer.

    Traite de paris 1952

    Adenauer 40ème anniversaire des accords de Bonn et paris



    La même oblitération a été utilisée le 19 avril, date anniversaire de sa mort en 1967.





    ACCÈS À LA DEUXIÈME PARTIE —>


    Le réarmement allemand dans le cadre de la CED



    Retour en tête de page  



    Retour au sommaire de "La Politique Française envers les Pays Vaincus"



    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.