LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La Politique Intérieure de la France 1944-1981  



Retour au sommaire de "La Politique Intérieure de la France 1944-1981"






En plus de la chronologie ce chapitre comprend les encarts suivants :



La fin de la guerre en Europe n'a pas rétabli d'un coup les relations postales normales et l'administration est obligée de rappeler certaines règles.

Valeurs déclarées non admises pour colonies ou étranger

Régulièrement jusqu'à la fin de l'année, l'Administration des P.T.T. publiera la liste des liaisons rétablies tant pour le courrier voie de surface ou aérien que pour les colis et articles d'argent (voir ci-dessous les principaux textes).





LA RECHERCHE ET LE RAPATRIEMENT
DES PRISONNIERS, DÉPORTÉS ET RÉFUGIÉS



Pour la coordination générale des opérations de rapatriement voir l'encart
Le Ministère des Prisonniers Déportés et Rapatriés



À PARTIR DE MAI 1945 :
Un Corps Militaire de Rapatriement comprenant 13 700 officiers français ou assimilés dont 2 000 médecins est installé auprès du Commandement allié. Il est assisté par des organismes caritatifs dont la Croix-Rouge pour l'approvisionnement et ensuite le transport des personnes.
Dans un premier temps, les prisonniers de guerre, les déportés raciaux, les déportés politiques, les déportés du travail (S.T.O.) et les réfugiés déplacés au cours des phases du conflit. sont acheminés jusqu'à la frontière française où d'autres services les prennent en charge..

Ces missions utiliseront de nombreux cachets ou marques administratives justifiant la franchise.
 MISSIONS BASÉES EN MÉTROPOLE OU EN ALGERIE
  • cachet double cercle violet 37/27mm "MINISTERE DE LA GUERRE - MISSION MILITAIRE DU RAPATRIEMENT ★ // VAGUEMESTRE",

  • Mission Militaire du Rapatriement
    Carte postale en franchise militaire avec cachet double cercle violet 37/27mm "MINISTERE DE LA GUERRE-MISSION MILITAIRE DU RAPATRIEMENT * // VAGUEMESTRE" et oblitération Paris 29/6/45

  • cachet double cercle violet 37/27mm "MINISTERE DE LA GUERRE / MISSION MILITAIRE DU RAPATRIEMENT // C.R.E. / de PIGNEROLLES / Le VAGUEMESTRE",

  • Mission de Rapatriement de Pignerolles
    St Barthélemy d'Anjou 30/1/45

  • Centre de Rapatriement de Mulhouse

  • Lettre du centre de rapatriement de Mulhouse
    Lettre en franchise à entête "CENTRE DE RAPATRIEMENT / DE MULHOUSE", oblitérée Mulhouse 25/6/45, avec cachet "MISSION MILITAIRE DE RAPATRIEMENT / C.P.A.F. MULHOUSE / LE VAGUEMESTRE" et cachet administratif de la FNPGDR/ centre d'accueil de Mulhouse

    cachet du Centre d'Accueil Cachet du CPAF
    CPAF de Mulhouse
    Lettre en franchise oblitérée Mulhouse 8/7/45, avec cachet "MISSION MILITAIRE DE RAPATRIEMENT / C.P.A.F. MULHOUSE / LE VAGUEMESTRE" et cachet administratif "Ministère des P.G.D.R. / Centre accueil MULHOUSE // (cigogne) / SERVICE SOCIAL".

  • Centre de Rapatriement d'Oran en Algérie

  • Rapatriement en Oranie
    verso
    Lettre recommandée en franchise militaire partielle (seule la taxe de recommandation a été acquittée) d'Oran vers le Ministère à Paris avec cachet "MINISTERE DES P.G.D.R. / ★ Direction départementale d'Oranie ★ // CORPS / MILITAIRE / de / RAPATRIEMENT" oblitérée Oran 18/7/45 , arrivée "PARIS VII / SERVICES PUBLICS" 20/7/45

 MISSIONS AFFECTÉES HORS DES FRONTIÊRES
    ALLEMAGNE
  • cachet violet de franchise "CROIX-ROUGE FRANCAISE / Poste de Secours // 1er Corps de Rapatriement / (Croix) / Allemagne / Hôpitaux, Ambulances",

  • Mission Croix-Rouge de rapatriement en Allemagne
    Oblitération Paris 12/9/45

    TCHÉCOSLOVAQUIE

  • cachet double cercle violet 37/27 mm "MINISTERE DES PRISONNIERS DE GUERRE DEPORTES ET REFUGIES - // MISSION / DU / RAPATRIEMENT / EN TCHECOSLOVAQUIE",

  • Mission de rapatriement en Tchecoslovaquie
    Paris 14/6/45 . La carte "TROUVEE A LA BOITE" a probablement été postée juste avant le départ "pour Varsovie"

    AUTRICHE

  • En Autriche, une mission de rapatriement est rattachée à l'Ambassade de France auprès du nouveau gouvernement autrichien.

  • "Mission du rapatriement en Autriche"
    Mission du rapatriement en Autriche
    Lettre en franchise de l'Ambassade de France à Vienne pour Londres avec cachet rouge "REPUBLIQUE FRANCAISE / * MINISTERE DES PRISONNIERS DEPORTES ET REFUGIES // MISSION / TERRITORIALE / DE / RAPATRIEMENT / EN / AUTRICHE", cachet double cercle bilingue russe et français "POLICE / AUXILRE / FRANCAISE" et oblitération "POSTE AUX ARMEES / *" 11/8/45

    POLOGNE

    Mission de rapatriement en Pologne
    verso
    Lettre en franchise par avion (et par valise diplomatique) d'un sous-lieutenant à l'Ambassade de France en Pologne avec cachet rouge " DELEGATION DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE en Pologne (manuscrit) // (Croix de Lorraine)" et, à l'arrivée, cachet noir "MINISTERE DES PRISONNIERS DEPORTES ET REFUGIES // REPUBLIQUE / FRANCAISE" justifiant la franchise

    URSS
    Les prisonniers et déportés français en Pologne et autres pays de l'Est qui sont libérés par l'Armée Rouge sont évacués et rapatriés via des camps de transit près de certains ports d'URSS (Mourmansk au Nord, Odessa au Sud..).

    Plus de 310 000 Français furent officiellement internés par les Soviétiques durant la Seconde Guerre mondiale, dont plus de 21 000 « Malgré-nous » Alsaciens et Mosellans faits prisonniers sur les différents champs de batailles du Front de l'Est qui furent par la suite remis à la France
    Source : http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2012_04_28/Seconde-guerre-mondiale-France-nazis-guerre-prisonniers/

    • Rapatriement par Mourmansk

    • Libération d'un prisonnier en Russie
      Prisonnier français dans un pays de l'Est, libéré par l'Armée Rouge et évacué par Mourmansk. Il utilise un formulaire soviétique le 11 juin 1945 à partir du camp de transit français de Mourmansk. mention manuscrite d'arrivée à Vincennes le 23 septembre 1945

      Un cachet de navire utilisé à bord du "De Grasse" avec légende "DE GRASSE 60ème ANNIVERSAIRE DES CONVOIS DE MOURMANSK / (avions, navires) / 1945 - 2005 MOYPMAHCK / (étoile)" a commémoré en 2005 le soixantième anniversaire de l'envoi de navires, dont le "de Grasse", pour le rapatriement des Français libérés par l'Armée Rouge dans les pays de l'est.

      60ème anniversaire des opérations de rapatriemnt à Mourmansk


    • Rapatriement par Odessa

    • Rapatriés français par Odessa
      intérieur
      Lettre de la Croix-Rouge Française informant une famille qu'un parent a été libéré par l'Armée Rouge et se trouve actuellement en bonne santé et en transit à Odessa (port soviétique de la Mer Noire) 23/8/45



Le service de Transports Militaires Automobiles pour les Populations Civiles (TMAPC) qui comprendra 8 000 hommes et 3 000 camions avait été créé en août 1944 pour l'acheminement du ravitaillement des populations civiles après le départ des Allemands. Il continue son avancée vers l'Allemagne et participe, au retour, au transport des prisonniers, déportés et réfugiés vers les frontières françaises où ces derniers sont pris en charge. Les TMAPC seront dissous en novembre 1945 et remplacés par les services des différentes zones d'occupation en Allemagne et en Autriche.

Source http://www.chasseurs-de-memoire.com/t18599-les-tmapc

Plusieurs documents témoignent de ces T.M.A.P.C.:

  • Un entier carte postale officiel de service voyageant en franchise à en-tête "REPUBLIQUE FRANÇAISE / COURRIER DES / T.M.A.P.C. / (Transports Militaires Automobiles / pour les Populations Civiles)" annonçant la libération d'un travailleur S.T.O., d'un déporté ou d'un prisonnier,


  • Avis de libération
    verso
    Entier carte postale de service annonçant la libération d'un "travailleur" (STO) de Strasbourg 19/5/45

    Avis de Libération de Roubaix
    verso
    Entier carte postale de service annonçant la libération d'un "prisonnier" avec un cachet double cercle "T.M.A.P.C. / ..... de Réparation du Train N°1 // Vaguemestre" et un cachet triple cercle «T.M.A.P.C. / 4e R.A. "MAINE" / VAGUEMESTRE» de Roubaix 22/5/45


  • un cachet administratif déesse assise de franchise "Transports Militaires Autos pour les Populations Civiles / -Le Lt-Colonel Commandant-"
  • ,

    cachet déesse assise des TMAPC
    lettre des TMAPC
    Lettre en franchise militaire avec cachet administratif déesse assise "Transports Militaires Autos pour les Populations Civiles / -Le Lt-Colonel Commandant-" Strasbourg 20/3/45


Il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des prisonniers de guerre français qui ne sont pas encore libérés après le 8 mai comme les Alsaciens et Mosellans enrôlés de force dans l'Armée allemande et qui sont encore prisonniers soit en URSS soit dans les pays anglo-saxons en tant qu'« Allemands » ou les Français prisonniers des Japonais en Extrême-Orient (Indochine, Shanghai, Tientsin).



Le service spécialisé de la Croix-Rouge chargé de venir en aide aux prisonniers de guerre en captivité est toujours en service début 1946 (certains sont encore prisonniers en URSS ou à Shanghai/TienTsin).

Prisonniers encore en captivité
Lettre en franchise avec cachet "COMITE CENTRAL D'ASSISTANCE AUX PRISONNIERS DE GUERRE EN CAPTIVITE - ☆ - // (croix-rouge) / CROIX-ROUGE / FRANCAISE" oblitérée Paris 24/1/46
(On ne sait d'après cette lettre de quel cas il s'agit mais il faut se rappeler que les prisonniers français de Shanghai ne seront rapatriés qu'en avril 1946.

Voir aussi l'encart

Le rapatriement des Prisonniers de Shanghai







RETOUR MASSIF
DES PRISONNIERS, DÉPORTÉS ET RÉFUGIÉS

Pour la coordination générale des opérations de rapatriement voir l'encart
Le Ministère des Prisonniers Déportés et Rapatriés



À PARTIR DU 10 MAI 1945 :
Retour massif des prisonniers, déportés et réfugiés.
Il s'agit non seulement des prisonniers de guerre mais aussi des déportés du travail (S.T.O.) des déportés raciaux, des déportés politiques, des réfugiés après 1940 (notamment Alsaciens et Mosellans évacués vers le sud de la France) et des personnes déplacées en raison des opérations militaires de 1944/45.

COMMÉMORATIONS
De nombreux timbres et oblitérations ont-été mis en service dans de nombreux pays pour commémorer le retour des prisonniers de guerre, déportés et réfugiés.

20ème anniversaire du retour
  • un timbre de France consacré au 20ème anniversaire du retour des déportés (Y&T France n°1447) avec une oblitération temporaire illustrée grand format "XXe ANNIVERSAIRE DU RETOUR DES DEPORTES / PARIS // (mirador et chaînes brisées)" 2-3/4/65,.


  • une oblitération temporaire grand format illustrée "XX° ANNIVERSAIRE DU RETOUR DES DEPORTES / .06.NICE // CONGRES / F.N.D.I.R. / U.N.A.D.I.F. / (deux rescapés)" 14-15/5/65,
  • 20ème anniversaire retour Congrès de Nice

  • une oblitération temporaire illustrée double cercle "40° ANNIVERSAIRE DU RETOUR / PARIS // Congrès National F.N.C.P.G.-C.A.T.M. / (soldat, carte..)" 14/5/85,
  • 40ème anniversaire du retour

    Retour à la Liberté






  • Un timbre de France commémorant le 40° anniversaire de la victoire et consacré au "retour à la liberté" (Y&T France n°2369),





  • L'ACCUEIL DES RAPATRIÉS

    Pour la coordination générale des opérations de rapatriement voir l'encart
    Le Ministère des Prisonniers Déportés et Rapatriés



    Aux frontières, comme à Paris, 23 000 fonctionnaires et volontaires les accueillent dans une vingtaine de centres conçus pour "traiter" jusqu'à 40 000 Rapatriés par jour.

    Vingt centres sont organisés sur la frontière Nord-Est.
    Trois centres sont organisés sur la Méditerranée en cas de rapatriement des prisonniers et déportés libérés par l'Armée Rouge à l'Est et un centre est organisé à Dieppe en cas de rapatriement par la Baltique et la Mer du Nord .
    Dans les centres d'accueil, les rapatriés échangent leurs marks, reçoivent un petit pécule et leur carte d'alimentation. Ils peuvent également communiquer avec leur famille par des cartes postales en franchise mises à leur disposition.
    Ils subissent souvent un interrogatoire afin de dépister les indésirables qui se seraient glisser dans le flot des rapatriés : Français engagés dans la LVF ou les Waffen-SS, membres de la "Commission gouvernementale" ayant suivi Pétain et Laval à Sigmaringen ..... .et dans la mesure du possible, les identifier et les appréhender. Dans la débâcle qui suivit la libération des camps, les papiers d'identité des morts servirent à certains pour se reconstituer une virginité politique.
    Les déportés du S.T.O. sont particulièrement interrogés sur des données économiques et techniques dont ils auraient pu avoir connaissance dans leur travail dans les usines du Reich..


    LES CENTRES D'ACCUEIL POUR CIVILS
    Lerttre du centre d'accueil de reuilly
    Lettre en provenance de l'« UNRRA Team 80 21e Army Group B.L.A. » , oblitérée Paris XII 13/9/45 et avec cachet de vaguemestre "CENTRE D'ACCUEIL / DE REUILLY // VAGUEMESTRE".

    Au moins deux centres d'accueil auront leur propre bureau postal :

  • "MULHOUSE HAUT-RHIN / CENTRE D'ACCUEIL" (deux plis signalés).

  • Centre Accueil Mulhouse
    verso
    Lettre destinée à un déporté politique (Alexis Marot) postée au centre d'accueil de Mulhouse avec oblitération "MULHOUSE HAUT-RHIN / CENTRE D'ACCUEIL" 2/6/45. Il était incarcéré au Camp de Allach, près de Dachau qui a été libéré le 22 avril 1945. La lettre est interceptée lors de son acheminement et réexpédiée à Breuil-Magne où le déporté a pu se rendre entre-temps.

  • "BRON AEROPORT / CENTRE D'ACCUEIL" (deux exemplaires signalés)

  • Centre d'accueil de Bron
    "BRON AEROPORT / CENTRE D'ACCUEIL" 1/6/45

    Carte d'échange des marks et autres monnaies des camps :

        Ordonnance n° 45-948 du 11 mai 1945 réglant la situation des prisonniers de guerre, déportés politiques et travailleurs non volontaires rapatriés. Titre III : Monnaies allemandes détenues par les rapatriés.
        Article 8
        Tout rapatrié est tenu de déposer au centre de rapatriement la totalité des monnaies allemandes, y compris les monnaies de camp, dont il est détenteur. Il recevra la contre-valeur de 100 Reichsmarks au maximum au taux de 20 fr. Les reçus des monnaies allemandes ainsi déposées, ainsi que les reçus des monnaies de camps seront centralisés par l'office des biens et intérêts privés. Un arrêté déterminera les conditions dans lesquelles les intéressés devront faire parvenir lesdits reçus à l'office des biens et intérêts privés.

    carte d'échange de marks
    Reçu de dépôt des monnaies détenues par la personne libérée

    Une ordonnance du 13 mai précise les indemnités versées aux diverses catégories de rapatriés.
    manche.fr/archivesDepartementales/imageProvider.asp?...c...Didacdoc_53_Fete_du_retour.pdf page 27

    En province, l'administration s'appuie sur les Maisons du Prisonnier, créées sous les gouvernements du Maréchal Pétain, et qui se sont chargées de l'accueil du million de soldats rentrés d'Allemagne entre 1942 et le début de 1944 (Rapatriés Sanitaires, Soutiens de familles, "Relève"...).

    Maison du Prisonnier
    Lettre en franchise de la Maison du Prisonnier et du Déporté de Clermont-Ferrand avec cachet de franchise " "MINISTERE DES PRISONNIERS, DEPORTES ET REFUGIES // F.P. / Le / Vaguemestre", oblitérée 14/8/45

    maison du Prisonnier de la Manche
    Lettre en franchise de la Maison du Prisonnier de la Manche à Cherbourg 6/10/45

    LES CENTRES D'ACCUEIL DES MILITAIRES PRISONNIERS
    Les militaires prisonniers, de retour en France, passent d'abord dans les CPAF (Camps [ou Centres ?] pour Prisonniers de l'Armée Française), notamment pour effectuer les formalités militaires de démobilisation.
    Ils y subissent des interrogatoires de sécurité, les services spéciaux essayant d'obtenir d'eux des renseignements d'ordre stratégique, politique ou bien encore économique par exemple pour ceux qui travaillaient dans des usines....
    Ils doivent répondre aussi aux questions de la Sécurité Militaire qui recherche les collaborateurs, adeptes de la propagande pétainiste dans les camps ..... profitant de la confusion pour regagner la France.

    CPAF Jeumont
    CPAF Jeumont
    Carte postale d'un soldat au CPAF de Jeumont ?/5/45

    CPAF de Boulay
    Carte postale d'un soldat au CPAF de Boulay 21/5/45

    CPAF de Lillz
    CPAF de Lille 23/4/45

    Centre de Libération des PG du Bas-Rhin
    Lettre en franchise du Centre de Libération des Prisonniers de Guerre du Bas-Rhin pour la gare d'Austerlitz à Paris 3/5/45

    cachet SM
    Sécurité Militaire
    Lettre en franchise du 5ème bureau de la Sécurité Militaire à Longuyon chargé d'interroger les Rapatriés 6/4/45

    LA CORRESPONDANCE AVEC LES FAMILLES
    A leur arrivée au Centre d'Accueil, les Rapatriés cherchent à contacter leurs proches pour savoir qui a survécu, dans quel état est leur ancien logement/maison ...etc.. L'Administration et la Croix-Rouge mettent à leur disposition plusieurs moyens :

  • Un entier postal en franchise constitué d'une carte imprimée en noir et surchargée en rouge "RAPATRIEMENT / FRANCHISE POSTALE" (Storch n°Gue F1) est mis à la disposition des rapatriés. Deux types de taille et disposition des lettres ont été signalées. Ces entiers sont rares ayant voyagé. Ceux envoyés à l'étranger, rarissimes, ont été taxés à l'arrivée, la franchise intérieure ne s'appliquant pas au delà des frontières.

  • Entier carte postale en franchise du Rapatriement  
    surcharge type 1 type 2

    Entier carte postale du rapatriement oblitéré
    Entier du rapatriement oblitéré en Alsace
    Entiers carte postale du rapatriement en franchise utilisés dans le régime intérieur

    Carte de rapatriement taxée pour la Suisse
    Entier carte postale du rapatriement utilisé de Lille 22/5/45 pour la Suisse, mais taxé à l'arrivée car la franchise postale ne s'applique pas au delà des frontières

  • Des entiers administratifs carte postale à en-tête "MINISTERE / DES PRISONNIERS DE GUERRE / DEPORTES ET REFUGIES" et avec mention dans un rectangle "FRANC / DE / PORT" sont mis en service et comportent des renseignements concernant l'adresse sur laquelle le rapatriable doit être dirigé (notamment si son ancien domicile a été détruit par la guerre).

  • Rapatriable à rediriger
    verso

    L'arrivée d'un nombre considérable de rapatriés dans un court laps de temps entraîne un trafic postal et télégraphique très important qui conduit les PTT à établir des priorités et certaines restrictions..

    Restrictions du trafic télégraphique
    suite et fin

    Le Ministre des Prisonniers, Déportés et Réfugiés exprimera particulièrement ses félicitations aux PTT pour leur action pendant ces jours de trafic très important.

    Félicitations du Ministre
    suite et fin

    Les personnes évacuées pour fait de guerre et qui ne peuvent se rendre directement dans leur ancien foyer peuvent envoyer des nouvelles gratuitement à leur famille par l'intermédiaire de la Croix-Rouge depuis leur lieu d'arrivée en France. Il s'agit souvent d'Alsaciens-Mosellans évacués lors des combats dans cette région soit en 1940 soit en 1944/45.

  • Une Carte de Service de la Croix-rouge "CARTE POSTALE "A"", envoi de renseignement sur un membre d'une famille dispersée par la guerre, est mise à la disposition des familles. Les cartes sont d'abord centralisées à Paris puis acheminées vers la personne à prévenir après avoir barré l'adresse préimprimée et ajouté les mentions "DESTINATAIRE" et EXPEDITEUR" au tampon. Des milliers de cartes ont été imprimées sur des supports de diverses couleurs.

  • Carte Postale Croix Rouge A
    verso
    Carte Croix-Rouge d'une personne dans le Haut-Rhin indiquant à sa famille dans le Bas-Rhin qu'elle est "en partie en bonne santé" avec marque d'acheminement par la Crois-Rouge

    Familles dispersées
    verso
    Carte Croix-Rouge d'une personne en Alsace indiquant à sa famille dans le Vaucluse qu'elle est en bonne santé mais qu'elle est inquiète pour son frère en Allemagne avec 3 empreintes de la machine à affranchir HAVAS C.1181, vignette "POSTES FRANCAISES", bloc dateur linéaire "18 I 45 = PARIS 78=" et flamme "(croix) CROIX ROUGE FRANCAISE / SERVICE DES FAMILLES DISPERSEES" puis 25/1/45 et 23/3/45, la carte ayant été adressée à Montauban (Tarn et Garonne)

  • Une Carte de Service de la Croix-rouge "CARTE POSTALE "B"", demande de renseignements sur un membre d'une famille dispersée par la guerre, est mise à la disposition des familles.

  • Carte B de demande de renseignements
    verso

  • La notification est parfois envoyée sous forme de feuillet fermé par des étiquettes collantes de la Croix-Rouge et régulièrement affranchi.

  • Service des Familles dispersées de la Croix-Rouge
    feuillet avec entête "CROIX-ROUGE FRANCAISE / Service des Familles Dispersées" envoyé par la Croix-Rouge

    Parfois la Croix-Rouge n'arrive pas à trouver de renseignements. Un grand "pavé" encadré "La personne que vous recherchez ne figurant pas sur nos listes de victimes, nous espérons que la reprise du courrier vous a permis d'avoir directement de ses nouvelles. Dans la négative, veuillez nous avertir afin que nous continuions les recherches" est apposé à la place des renseignements demandés.

    Carte B sans succès dans la recherche
    verso
    machine à affranchir HAVAS C.1181, vignette "POSTES FRANCAISES", bloc dateur linéaire "25 XI 44 = PARIS 78=" et flamme "(croix) CROIX ROUGE FRANCAISE / SERVICE DES FAMILLES DISPERSEES" et "pavé" au tampon noir indiquant que la Croix-Rouge n'a pas de nouvelles.

    Il est également prévu des cartes pour les familles dispersées pour signaler où on se trouve lorsque l'on a quitté le domicile habituel afin que la Croix-Rouge puisse mettre en contact ceux qui se cherchent. Ces cartes sont envoyées au CICR à Genève

    Croix-Rouge Familles dispersées
    verso

    LES « FACILITÉS » ACCORDÉES AUX RAPATRIÉS

    Des mesures d'aide tant matérielles que financières sont prévues pour aider les rapatriés dans leur premier mois de leur retour. Ces mesures sont résumées dans des imprimés en franchise envoyés aux rapatriés.

    Imprimé sur le reclassement des Prisonniers
    Reclassement des Prisonniers
    Imprimé envoyé par la Maison du Prisonnier de Limoges indiquant les dispositions applicables aux prisonniers rapatriés en ce qui concerne leur reclassement professionnel, la garantie de l'emploi..., oblitérée 3/10/45

    LA CAMPAGNE NATIONALE POUR FINANCER LE RETOUR DES PRISONNIERS DE GUERRE, DÉPORTÉS ET RAPATRIÉS
    Affiche en faveur des bons du retour

    Une campagne nationale d'aide aux rapatriés est organisée.

    Affiche pour les Bons du Retour


    Cette campagne est annoncée postalement par:
    • une oblitération mécanique FLIER flamme à droite "CAMPAGNE NATIONALE / DU RETOUR - ACHETEZ / LES BONS DU RETOUR" et couronne double cercle bloc dateur trois lignes "PARIS TRI N°16 / RUE SINGER ". La flamme étant toujours sur le timbre (souvent foncé), on privilégiera les flammes bien lisibles notamment sur lettres en franchise. 


    • OMEC Campagne du Retour en franchise
      Flamme Flier de Paris Tri N°1

    • une oblitération mécanique FLIER flamme à droite "CAMPAGNE NATIONALE / DU RETOUR_ ACHETEZ / LES BONS DU RETOUR" et couronne double cercle "MARSEILLE DEPART / BOUCHES DU RHONE // 18 * / 23.VIII / 1945",
    • Flamme Flier

    • une oblitération mécanique continue RBV "CAMPAGNE NATIONALE / DU RETOUR - ACHETEZ / LES BONS DU RETOUR" et couronne simple cercle bloc dateur quatre lignes "NANCY R.P. / MEURTHE ET MOSELLE // 26 / 21H30 / JUIN / 45",

    • flamme RBV

    • une oblitération mécanique FRANCKERS-SECAP avec flamme "CAMPAGNE NATIONALE / DU RETOUR - ACHETEZ / LES BONS DU RETOUR" et couronne "PARIS VIII / 49, R. LA BOETIE".
    • Flamme Flier de paris VIII

      LES RAPATRIÉS SOIGNÉS EN HÔPITAL OU EN SANATORIUM
      La Franchise Postale est maintenue pour les militaires soignés dans des hôpitaux ou des sanatoriums et est étendue aux déportés politiques soignés dans les mêmes conditions.

      Franchise des prisonniers hospitalisés
      suite et fin

      Maison de repos des déportés politiques
      "MAISON de REPOS DES DEPORTES POLITIQUES M.U.R./ BONNE SUR MENOGE // R (Croix de Lorraine) F / LA DIRECTION / (blason de Savoie)" 18/ ? /45

      déportés politiques en convalescence
      Lettre en franchise avec cachet circulaire "SANATORIUM DE LIVERZAC / * Salles Militaires * // Le / Vaguemestre" et griffe "FRANCHISE POSTALE / DEPORTES POLITIQUES" oblitérée Domme 23/3/46

    Certaines griffes de franchise font référence à une loi du 30 mai 1871, d'autres à la Note Po 5 ci dessus parue au B.O.PTT No 13 du 10 mai 1946.

    Militaires en traitement après la guerre
    Lettre en franchise du BPM 517B en Allemagne à Saint Blasten pour Paris avec griffe "FRANCHISE POSTALE / Art 2, Loi du 30.5.71 / Malade de guerre en traite- / ment à la Maison de repos / «Alsace» / Le Médecin-Chef: Dr BURCHARD". Poste aux Armées 20/2/48

    Militaires en traitement après la guerre
    Lettre en franchise du BPM 517 A en Allemagne à Badenweiler avec griffe "FRANCHISE - MILITAIRE/ B.O. PTT.No 13 10 MAI 46 / PAGE 287 / MALADE DE GUERRE / EN TRAITEMENT / MAISON DE REPOS / LIBERATION / S.P. 58.451 - B.P.M. 517/A / LE MEDECIN-CHEF" Poste aux Armées 30/11/50


    LES ASSOCIATIONS D'AIDE AUX DÉPORTÉS RACIAUX

    Créé en septembre 1942 à l'initiative des résistants membres des Francs-tireurs et Partisans - Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI), le Mouvement National contre le Racisme (MNCR) proche des communistes, est un mouvement dont la vocation est de réunir des résistants juifs et non-juifs pour des actions à caractère humanitaire : cacher des enfants qui risquent la déportation, organiser des évasions et le passage des frontières, fabriquer des faux-papiers.
    Les années 1945 et 1946 voient le retour des déportés. Nombreux sont ceux qui rentrent pour constater que leur famille a été exterminée, qu'ils ont été dépossédés de tout, qu'ils vont devoir recommencer à zéro.
    Une des premières activités du MNCR et d'autres associations, notamment de l'UJRE, est de soutenir les déportés et leurs familles. Une aide matérielle est apportée aux orphelins, et on tente de rendre à leur famille les enfants juifs que les familles d'accueil parfois ne veulent plus rendre. Une aide juridique est apportée aux Juifs déportés dont les logements ont été occupés par des « locataires de bonne foi ».

    source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_national_contre_le_racisme

    MNCR
    2/12/44

    La Ligue Internationale Contre l'Antisémitisme (LICA) est, elle, créée en février 1928 après les nombreux pogroms en Europe de l'Est et en URSS.
    Des personnalités influentes et d'origines politiques diverses y adhérent : Victor Basch, Léon Blum, Albert Einstein, Maxime Gorki, Paul Langevin,....
    Une de ses premières tâches est de cartographier les pogroms en Europe. En 1932, le nom devient Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme mais le sigle LICA est conservé (ce n'est qu'en 1979 que le sigle LICRA sera adopté).
    Dissoute par le gouvernement du maréchal Pétain, la LICA est reconstituée en novembre 1944. La LICA axe d'abord son activité sur la solidarité envers les rescapés des camps de concentration et sur la fidélité à la mémoire des victimes de l'Holocauste.
    En 1946, la LICA et le MNCR se rassemblent dans l'Alliance antiraciste, mais dès décembre 1948, se produit une scission qui aboutit à la création du MRAP en 1949, organisation qui met l'accent sur le racisme anti-maghrébin alors que la LICA considère que le combat contre l'antisémitisme est le combat essentiel.
    source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_internationale_contre_le_racisme_et_l%27antis%C3%A9mitisme

    LICA
    Lettre à entête de la LICA de 1936

    LES ASSOCIATIONS D'AIDE AUX TRAVAILLEURS REQUIS POUR TRAVAILLER EN ALLEMAGNE

    En 1945, l'opinion publique vis-à-vis des ouvriers partis en Allemagne au titre de « la Relève » ou au titre du « Service du Travail Obligatoire » (S.T.O.) est souvent négative, considérant « qu'ils avaient eu la possibilité de ne pas partir et de rejoindre la Résistance et les maquis ». Plusieurs associations essaieront d'expliquer leur comportement, leurs souffrances en Allemagne et de les défendre.

    La correspondance officielle relative aux déportés du S.T.O. bénéficie encore en 1947 de la franchise comme l'indique une griffe violette "En Correspondance Officielle / FRANCHISE POSTALE / N.D.F." sur une lettre à en-tête imprimée "FEDERATION NATIONALE DES DÉPORTÉS DU TRAVAIL....".

    FNDT lettre en franchise
    Annecy 19/5/47

    LES ASSOCIATIONS D'AIDE AUX ANCIENS RÉFRACTAIRES ET MAQUISARDS

    Groupements de réfractaires et maquisards
    Convocation pliée et scellée par un timbre à 60c (imprimés en nombre) avec cachet "GROUPEMENT NATIONAL DES REFRACTAIRES ET MAQUISARDS ★ // COMMISSARIAT /REGIONAL /D'AUVERGNE" Clermont-Ferrand 18/12/45

    Carte de réfractaire
    Carte de membre du Groupement National des Réfractaires et Maquisards avec un rappel des critères pour en faire partie.

    groupement réfractaires et maquisards 1956
    Lettre de 20g à 50g à entête "GROUPEMENT NATIONAL DES REFRACTAIRES ET MAQUISARDS" affranchie à 25F oblitérée 5/3/56

    Une oblitération grand format simple cercle a été émise en 1972 «27° CONGRES NATIONAL / 13 MARSEILLE // GRT NATL REFRACTAIRES MAQUISARDS // (portraits)» 6-7/5/72.

    Oblitération temporaire 1972

    L'AIDE AUX ANCIENS PRISONNIERS DE GUERRE
    La Fédération Nationale des Prisonniers de Guerre (FNPG) fondée en avril 1945 dont François Mitterrand est un Vice-Président, aura plus d'un million de membres en 1946 et encore près de cinq cents mille en 1959 d'où une influence politique très importante.

    Fédération Nationale des Prisonniers de Guerre
    12/3/46

    Exposition FNCPG
    Exposition de la Fédération Nationale des Combattants Prisonniers de Guerre (F.N.C.P.G.) 13/4/49



    p&ire léon Jouhaux FDC

    14 MAI 1945 :
    Retour de déportation de Léon Jouhaux.
    A son retour d'Allemagne, il retrouve son poste de Secrétaire Général de la C.G.T.. Depuis la Libération, pendant son absence, c'est Benoit Frachon qui a assuré l'intérim.
    Une oblitération temporaire grand format illustrée "LEON JOUHAUX / 80 AMIENS // SYNDICALISTE // (portrait)" a été mise en service les 16-17 juin 1979.

    Jouhaux Syndicaliste


    Un Bureau de la poste pneumatique situé rue Léon Jouhaux dans le 10ème arrondissement de Paris utilise un timbre à date portant le nom du syndicaliste.

    Pneumatique oblitéré du bureau situé rue léon Jouhaux
    Pneumatique affranchi à 3F avec timbre-à-date "PARIS 125 / R. LEON JOUHAUX (10E)" 28/2/71

    25 MAI 1945 :
    Une Semaine Nationale des Victimes de la Guerre des PTT est organisée à Bordeaux.
    Un Daguin solo "SEMAINE NLE / VICTIMES DE LA GUERRE / DES P.T.T. / 1945" est apposé sur le courrier à cette occasion.

    Salon Victimes de Guerre des PTT

    28 MAI 1945 :
    Circulaire d'Alexandre Parodi, Ministre du Travail, qui précise que les organisations syndicales libres aux effectifs suffisants seront considérées désormais comme représentatives par les pouvoirs publics.

    29 MAI 1945 :
    Nationalisation de la société "Gnome et Rhône", qui ont travaillé pour les Allemands, sous le nom de Société Nationale d'Études et de Construction de Matériels Aéronautiques (S.N.E.C.M.A.); les anciens actionnaires sont indemnisés.

    JUIN 1945 :
    Le millionième prisonnier est libéré.
    Le Ministère des Anciens Combattants prend en charge les prisonniers de guerre à leur retour.
    Les Soviétiques ne libèrent que très lentement leurs prisonniers (dont beaucoup d'Alsaciens et de Mosellans incorporés de force dans l'armée allemande).



    L'ÉCHANGE DE BILLETS POUR DÉTECTER LES TRAFIQUANTS DU MARCHÉ NOIR
    ET REPÉRER LES « RICHES »
    ( QUI SERONT ASSUJETTIS A L'I.S.N.)

    4-15 JUIN 1945 :
    Échange de tous les billets de banque de 50 à 5 000 F, dans le but de repérer les trafiquants du "marché noir" qui se sont enrichis pendant la guerre et de recenser indirectement les personnes qui devront payer l'« Impôt de Solidarité Nationale » sur la « fortune » qui allait être mis en place.
    Il s'agit également de faire le point sur la "circulation monétaire" pour évaluer les billets détruits par faits de guerre et démonétiser les billets emportés par les Allemands dans leur retraite.
    A cette époque, les titulaires de compte en banque sont très peu nombreux, l'échange de la monnaie papier était donc le seul moyen de repérer les "riches".

    Les billets de remplacement sont :

  • le 5 000 F, "Empire Français", créé administrativement le 5 mars 1942 mais qui n'avait pas été mis en circulation, malgré plusieurs tirages .
  • les 50, 100, 500, 1 000 F Type "DOLLAR" imprimés aux U.S.A. portant au verso la légende "FRANCE" (à la place du drapeau tricolore des billets de 1944).
  • Les 500 F et 1 000 F "Trésor Central" fabriqués en Angleterre.

  • Ces coupures furent mises en circulation à partir du 4 juin, les autres coupures étant privées ce jour-là de cours légal.

    Enfin quelques jours plus tard est mis en circulation le billet de 300 F du type Cérès créé administrativement le 6 octobre 1938 imprimé en grand nombre à l'époque mais qui n'avait pas encore mis en circulation.

    Ces billets, dont certains sans grande garantie contre la contrefaçon, furent assez rapidement remplacés (2/7/46).

    http://www.fayette-edition.com/billetophilieBDF.php

    5000 F 1945
    verso
    Billet de 5 000 F au type de 1942 qui avait été gardé en réserve (ici avec date d'impression 17/5/45) (Pick P 103)
    Billet US de 1000 F deuième série
    verso
    Billets US de la deuxième série ("FRANCE" au verso au lieu du drapeau tricolore) mis en circulation en juin 1945 en remplacement des billets français et allemands précédents (Pick P 122 à 126)
    Billet 500F imprimé au Royaume-Uni
    verso
    Billet de 500F imprimé au Royaume-Uni pour le Trésor Central, imprimés en 1944 mais mis en circulation le 4 juin 1945 (Pick 106)
    Billet du Trésor central 1945
    verso
    Billet du Trésor Central de 1 000 F imprimé en Angleterre pour remplacer les anciens billets et mis en circulation le 4 juin 1945 (Pick P 107)

    Billet de remplacement 1945
    verso
    Billet de 300 F créé le 6 octobre 1938 avec plusieurs tirages mais mis en circulation uniquement en juin 1945 ( Pick P 87b)

    Avis d'échange de billets
    Lettre recommandée avec "affranchissement en compte avec l'Administration des Postes" venant du Chef des bureaux d'échange de billets à la Banque de France à Paris pour Courbevoie. En travers figure une marque "GRIFFE / B" encadrée violette mal marquée

    Intérieur lettre
    Intérieur de l'avis

    Cet échange de billets entraîna un surcroît de travail très important pour les banques et les bureaux de Poste. Un témoignage de satisfaction fut envoyé par le Ministre des finances aux postiers pour la qualité et la quantité de travail accompli.

    Félicitations pour les opérations d'échange de billets





    7-25 JUIN 1945 :
    Congrès du M.L.N. à Vichy.
    Depuis janvier le M.L.N. a éclaté, une minorité a fusionné avec le Front National et formé le M.U.R.F. (Mouvement Unifié de la Résistance Française), simple appendice du PCF.
    Le Congrès est commémoré par une enveloppe à en-tête "MOUVEMENT / de / LIBERATION NATIONALE / REGION DE VICHY", avec vignette "(croix de Lorraine) // M.L.N. / / JOURNEE / DU TIMBRE / V (de la Victoire)ICHY 6 JUIN 1945", avec oblitération temporaire "JOURNEE DU M.L.N. / VICHY / (V et croix de Lorraine) / (blason)" 6/6/45 et cachet administratif double cercle violet "MOUVEMENT DE LIBERATION NATIONALE / -SECTION DE VICHY- // (V et croix de Lorraine)".

    Congrès du MLN

    La majorité négocie une fédération comprenant Libération-Nord, l'O.C.M., Ceux de la Résistance, Libérés et Fédérés, la S.F.I.O. et si possible la Jeune République qui n'a pas rejoint le M.R.P.. Devant le retrait des socialistes, un petit parti, l'U.D.S.R. (Union Démocratique et Socialiste de la Résistance) comprenant essentiellement des résistants tels René Pleven, René Capitant, François Mitterrand et Jacques Baumel, a été créé le 25 Juin, refusant de choisir entre la S.F.I.O. et le M.R.P..
    On connaît des lettre à en-tête "FRANCE / ORGANE DEPARTEMENTAL DU M.L.N. ET DE L'U.D.S.R. / Union démocratique et socialiste / de la Résistance", vues en mars 1946, en Corrèze, sans franchise.

    Bande du jourrnal du MLN France
    Bande du journal du MLN et de l'UDSR appelé "FRANCE" au tarif Journaux de 50 à 100g 28/3/46

    12 JUIN 1945 :
    Fin de la censure de la presse.

    ÉTÉ 1945 :
    L'économie tente de reprendre le chemin de l'exportation.
    Une société SLOG éditrice de l'« Annuaire Général de l'Exportation et des Foires Économiques Mondiales » met en service un slogan "Et maintenant repartir !"

    EMA et maintenant repartir
    Machine SC 0520 légende POSTE FRANCAISES 18/6/45



    RÉFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE
    ET CRÉATION DE L'E.N.A.

    50ème anniversaire
    22 JUIN 1945 :
    Réforme de la Fonction Publique, création de l'E.N.A. à l'initiative de Michel Debré et nationalisation de l'École Libre des Sciences Politiques.
    Un timbre sera émis en 1995 pour le cinquantième anniversaire (Y&T France No 2971).

    Le dixième anniversaire a été commémoré par:

  • une oblitération temporaire double cercle 36/25 mm "ECOLE NATLE ADMON CENTRE HTES ETUDES ADMTIVES / .PARIS. // 10E / ANNIVERSAIRE" 20-21/10/55".

  • 10ème anniversaire de l'ENA

  • et une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche "1945-1955 / ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION / ET CENTRE DES HAUTRES ETUDES / ADMINISTRATIVES" couronne "PARIS TRI ET DISTRIBUTION".
  • OMEC 10ème anniversaire de l'ENA

    On connaît également du courrier d'époque avec entête administrative correspondante :

    réforme de la Fonction Publique
    Lettre en franchise à en-tête de la Mission Provisoire de la Réforme de la Fonction Publique avec cachet administratif de départ du cabinet du général de Gaulle



    26-30 JUIN 1945 :
    Dixième Congrès du P.C.F..
    Maurice Thorez qui s'était enfui à Moscou pendant la guerre est réélu secrétaire général du Parti.

    26 JUIN 1945 :
    Prise de participation de l'État dans les sociétés de transport aérien qui seront regroupées et nationalisées sous le nom d'Air France en 1948.

    reprise des colis postaux
    suite
    suite
    suite et fin

    28 JUIN 1945 :
    Ordonnance sur les loyers.

    30 JUIN 1945 :
    Ordonnance sur le blocage des prix et la lutte contre le marché noir.

    5 JUILLET 1945 :
    Léon Blum rejette au nom de la S.F.I.O. l'offre d'unité du P.C.F..



    LES TIMBRES-ÉPARGNE POUR SOUSCRIPTION
    AUX EMPRUNTS DU TRÉSOR PUBLIC

    9 JUILLET 1945 :
    Décret organisant une épargne progressive permettant de souscrire à des emprunts du Trésor Public.
    Des timbres bleus représentant un phénix, gravés par Edmond Dulac, et imprimés probablement à Londres, sont surchargés en rouge "EPARGNE ET RECONSTRUCTION / 20 Frs". Ils sont destinés à être collés sur des cases de grands feuillets, qui, une fois pleins, permettent de souscrire aux bons du Trésor ou assimilés. Ce système n'eut que très peu de succès et un décret du 29 Avril 1946 le supprima. Ce timbre d'épargne est connu aussi sans la surcharge (non-émis).
    Bien que figurant dans certains catalogues de timbres-poste, ce ne sont pas des timbres-poste, mais ils furent vendus dans le bureaux de poste.

    Création des timbres-épargne phénix
    suite
    suite et fin

    Timbre-épargne pour la reconstruction

    Phenix non surchargé
    Paire du timbre non surchargé (non-émis)



    10-14 JUILLET 1945 :
    États Généraux de la Renaissance Française, organisés par le C.N.R. et les C.D.L., qui proposent des cahiers de doléances de coloration très communiste.

    Renaissance Française
    verso
    Carte de propagande de 1945, repiquée

    21 JUILLET 1945 :
    Discours de Maurice Thorez à Waziers dans le Nord, il appelle à la "bataille pour la production".

    logo justice

    23 JUILLET-15 AOÛT 1945 :
    Procès du Maréchal Pétain.
    Le procès du maréchal Pétain débute le 23 juillet 1945 devant la Haute Cour de Justice créée le 18 novembre 1944. Après que six autres magistrats se soient récusés, le tribunal est présidé par Paul Mongibeaux, premier président de la Cour de cassation, assisté du président de la chambre criminelle à la Cour de cassation Donat-Guigne, et Picard, premier président de la Cour d'appel. Tous trois avaient prêté serment de fidélité au maréchal

    Le procès s'achève le 15 août 1945 à l'aube. La cour déclare Pétain coupable, notamment, d'intelligence avec l'ennemi et de haute trahison. Elle le condamne à mort, à la dégradation nationale, et à la confiscation de ses biens, assortissant toutefois ces condamnations du vœu de non-exécution de la sentence de mort, en raison de son grand âge,. La condamnation a été votée à une voix de majorité.

    Il est transféré au fort du Portalet puis à l'île d'Yeu.

    Journal Combat sur le procès Pétain

    Procès du maréchal Pétain


    laissez-passer à la Haute-Cour
    Laissez-passer pour assister au procès Pétain

    Pétain condamné à mort




    27 JUILLET 1945 :
    L'Assemblée Consultative se prononce pour une future Assemblée Constituante unique et souveraine.

    Relations postales avec l'étranger et les colonies au 1er août 1945
    Nouveau tableau mettant à jour les relations postales avec l'extérieur de la métropole.

    1ER AOÛT 1945 :
    Les Américains livrent Pierre Laval aux autorités françaises.

    3 AOÛT 1945 :
    Dernière séance de l'Assemblée Consultative.

    8 AOÛT 1945 :
    Décret concédant la franchise postale à certains fonctionnaires.

    Franchise recherche crimes ennemis franchise recherches crimes ennemis
    franchise recherche crimes ennemis

    Franchise pour la recherche des criminels de guerre
    suite et fin



    AOÛT 1945 :
    L'Assemblée Consultative Provisoire adopte un premier Plan de Nationalisation de l'Électricité et du Gaz, qui sera modifié par la Constituante.

    12-15 AOÛT 1945 :
    37ème Congrès de la S.F.I.O. qui rejette l'unité organique avec le P.C.F..



    L' « IMPÔT DE SOLIDARITÉ NATIONALE »

    15 AOÛT 1945 :
    Établissement d'un Impôt de Solidarité Nationale, basé "sur le patrimoine et sur l'enrichissement".

    Impot de Solidarité National en franchise
    Formulaire administratif envoyé en franchise par le service de l'Enregistrement chargé de recouvrer l'ISN

    Impot de Solidarité Nationale
    Repiquage d'un entier 1F50 Mazelin faisant de la publicité pour un ouvrage expliquant comment déclarer son ISN (2/10/45)



    De Gaulle Truman 22 8 /45

    21-26 AOÛT 1945 :
    Rencontre De Gaulle-Truman à Washington.

    23 AOÛT 1945 :
    Fin des opérations de prêt-bail.

    1ER SEPTEMBRE 1945 :
    De Gaulle refuse de recevoir les représentants de la délégation des gauches conduite par Léon Jouhaux, secrétaire général de la C.G.T.. (P.C.F., S.F.I.O., Radicaux, C.G.T. et Ligue des Droits de l'Homme).

    Benoit Frachon
    5 SEPTEMBRE 1945 :
    Benoît Frachon, membre éminent du Parti Communiste, devient Secrétaire Général de la C.G.T., aux cotés de Léon Jouhaux, et tient bien en main l'appareil.
    Benoît Frachon accepte le blocage des salaires et appelle à développer la production.
    Benoît Frachon et Léon Jouhaux sont réélus secrétaires généraux.
    Les communistes dominent nettement à tous les niveaux de l'organisation.
    Une oblitération temporaire illustrée grand format rappelle le nom de Ben oit Frachon : "INAUGURATION BOURSE DU TRAVAIL / . 93 MONTREUIL . // 1ER MAI 1976 / ESPLANADE / BENOIT / FRACHON".

    Esplanade benoit Frachon

    19 SEPTEMBRE 1945 :
    Rétablissement du service des colis postaux avec certaines colonies et certains pays étrangers.

    rétablissement du service des colis postaux
    suite et fin

    23-30 SEPTEMBRE 1945 :
    Élections cantonales, sensible progrès du M.R.P. et des socialistes.



    CRÉATION À PARIS DE LA
    FÉDÉRATION SYNDICALE MONDIALE

    25 SEPTEMBRE-8 OCTOBRE 1945 :
    Création à Paris de la Fédération Syndicale Mondiale de tendance communiste.
    Le congrès constitutif s'ouvre à Paris le 25 septembre 1945, au Palais de Chaillot, dans une ambiance internationale transformée par la victoire des armées alliées ; mais Roosevelt est mort et avec lui la volonté politique d'intégrer l'Union soviétique dans la communauté internationale; les mêmes résistances subsistent quant aux effectifs déclarés par les syndicats d'Europe de l'Est, mais aussi quant à la volonté centralisatrice qui domine le congrès.
    L'Anglais, Sir William Citrine, est élu Président et le Français, Louis Saillant, Secrétaire Général.
    Le syndicat américain AFL ne participe pas à la FSM.
    15ème anniversaire de la FSM créée à Paris
    La réunion de Paris est célébrée par quatre timbres de Roumanie émis en 1945 (Y&T Roumanie N°882/885), ainsi que par huit timbres de Hongrie (Y&T Hongrie N° 724/731) et un timbre de Bulgarie pour le 15ème anniversaire (Y&T Bulgarie No 1037).

    Congrès Syndical Mondial

    Bulgarie FSM

    Louis Saillant figure sur un entier postal de Tchécoslovaquie avec timbre à l'effigie du président Gottwald à 1k50, vendus 2k, série D191 et slogan en tchèque "Les forces conduites par les défenseurs de la Paix sont invincibles" représentent certains membres français du Mouvement de la Paix dont Louis Saillant, "Secrétaire de la Fédération Syndicale Mondiale, Vice-Président du Comité Mondial des Défenseurs de la Paix.".

    Louis Saillant



    1ER OCTOBRE 1945 :
    Publication d'une nouvelle liste des relations postales avec les colonies et l'étranger. La guerre est finie en Europe, mais vient à peine de se terminer en Asie.

    Relations postales extérieures au 1/10/1945



    ORDONNANCES SUR LA
    SÉCURITE SOCIALE

    4-19 OCTOBRE 1945 :
    Ordonnances sur la Sécurité Sociale.
    Elles rattachent tous les anciens assurés à un organisme unique. Les cotisations sont réparties entre le salarié et l'employeur. Elles réglementent la couverture de divers risques : maladie, accident du travail, maternité, vieillesse, chômage, (rappel 1898 : loi sur l'assurance contre les accidents du travail, 1910 : assurance invalidité-vieillesse, 1928/30 : assurance maladie, 1932 : allocations familiales, 1939 : code de la Famille, 1941 : loi sur la retraite des vieux travailleurs).

    Le courrier de la Sécurité Sociale bénéficie de la dispense d'affranchissement celle-ci est indiquée par référence aux ordonnances d'octobre 1945, par exemple:
    • Enveloppe en franchise à en-tête "CAISSE PRIMAIRE / DE / SECURITE SOCIALE / DE CAEN /..." avec rectangle à la place du timbre "FRANCHISE / POSTALE / Ordonnance / 4 Octobre 1945 / Art.63",

    • lettre en Franchise avec réference à l'ordonnance Article 63
      Caen 26/8/47
      Franchise sécurité Sociale référence aux ordonnances de 1945
      Angers 11/8/47

    • griffe "FRANCHISE POSTALE / Application de la loi / sur les Assurances Sociales",

    • Griffe application de la loi sur la sécu
      lettre entière
      Lyon-Terraux 15/12/47

    • Enveloppe à en-tête "CAISSE PRIMAIRE DE SECURITE SOCIALE / ..." et griffe violette "Sécurité Sociale / FRANCHISE POSTALE / Exécution des Ordonnances / de la Sécurité Sociale / Nécessité de Fermer".
    • lettre en franchise de la sécurité Sociale avec référence aux Ordonnances
      Pau 17/5/47

    • Le 20ème anniversaire est commémoré par:

  • une oblitération mécanique SECAP flamme à gauche type 1 "1945-1965 / XXe ANNIVERSAIRE DE / LA SECURITE SOCIALE" et couronne "ROUEN R.P. / SEINE MARITIME" 22/10/65,

  • OMEC 20ème anniversaire de la Sécurité Sociale

    Griffe pour le 20 ème anniversaire
    Alençon 16/11/65

    • Le 40ème anniversaire est commémoré par:

    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "40e ANNIVERSAIRE / DE LA SECURITE SOCIALE / 4-10-85" et couronne "35 RENNES REPUBLIQUE / I. ET V." 11/9/85 ,
    • OMEC 40ème anniversaire de la Sécurité Sociale

    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "SECURITE SOCIALE / 40e ANNIVERSAIRE 1945-1985" et couronne "ST BRIEUC CENTRE DE TRI" 28/11/85,

    • OMEC Sécurité Sociale 40ème anniversaire

    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "40e Anniversaire de la Sécurité Sociale / (parapluie) 1945 / 1985 / AU SEC AVEC LA SECU" et couronne "MONTAUBAN R.P. / TARN ET GARONNE" 4/10/85,

    • OMEC Au sec avec la secu

    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "1945-1985 / 40e ANNIVERSAIRE LA SECURITE SOCIALE/ LIBERTE - SOLIDARITE - RESPONSABILITE" et couronne PARIS 143"19/7/85,

    • OMEC 40ème anniversaire de la Sécurité Sociale PARIS 143

    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "40 ANS DE / SECURITE / SOCIALE / UN BILAN POSITIF / POUR VOTRE SANTE" et couronne "PARIS IX / R.HIPPOLYTE LEBAS (9e)" 9/10/85,

    • OMEC 40 ans de sécurité Sociale Bilan Positif
    • une oblitération mécanique SECAP type 2 "SECURITE SOCIALE / 45 / L'ASSURANCE MALADIE / 85 // 40e / ANNIVERSAIRE" et couronne "91 EVRY CENTRE DE TRI / ESSONNE" 7/10/85.
    • OMEC Assurance maladie 40 ans


    Il y aura également plusieurs machines à affranchir dont la flamme fera référence à la création de la Sécurité Sociale.

      EMA 50ème anniversaire

      50ème anniversaire de la Création de la Sécu

      Oblitération Temporaire pour les 60 ans de la Sécurité Sociale
      Une oblitération temporaire "60ème ANNIVERSAIRE DE LA SECURITE SOCIALE / 09 FOIX // (coeur) 60 ans" sera mise en service le 12 octobre 2005.

      70ème anniversaire de la Sécurité Sociale
    • Le 70ème anniversaire est commémoré par un timbre


    ALLOCATIONS FAMILIALES
    L'ordonnance modifie la structure administrative et l'organisation financière des caisses d'allocations familiales.
    Le montant des allocations pour tous les salariés de l'industrie et du commerce ayant au moins deux enfants, défini par la loi Landry du 11 mars 1932, pouvait varier selon les catégories professionnelles et d'un département à l'autre. L'intervention de l'État était limitée (fixation d'un taux minimum départemental, procédure d'agrément ministériel pour chacune des caisses).
    Le texte du 4 octobre 1945 met fin au monopole patronal et intègre les caisses d'allocations familiales dans la structure unifiée et centralisée de la Sécurité sociale.

  • empreinte de la machine à affranchir HAVAS G.1002, vignette "POSTES / FRANCAISES", tarif 2Foo, dateur linéaire "11 XII 45 =PARIS-64=" et flamme "CAISSE DE COMPENSATION / DE LA REGION PARISIENNE / 10-12, RUE VIALA" (utilisation d'une ancienne machine),

  • EMA Caisse de compensation des allocations familiales
    Ancienne empreinte de machine à affranchir de la Caisse de Compensation de la Région Parisienne selon la loi de 1932. 11/12/45

  • empreinte de la machine à affranchir HAVAS G.1002 vignette "POSTES / FRANCAISES", tarif 3oo, dateur linéaire "16 XII 46=PARIS-64=" et flamme "CAISSE CENTRALE / D'ALLOCATIONS FAMILIALES / DE LA / REGION PARISIENNE / (inscrite sous le N° 75-1) / PARIS-15°", machine précédente avec libellé modifié.

  • EMA caisse Centrale des allocations familiales
    Nouvelle empreinte de machine à affranchir de la caisse centrale des allocations familiales qui a remplacé la Caisse de Compensation.16/12/46

    Les représentants des allocataires sont élus et des oblitérations mécaniques rappellent régulièrement qu'il faut aller voter.

    Vote allocations Familiales 1962



    Procès Laval
    Le Procès Laval vu par un magazine suisse allemand
    logo justice

    4-15 OCTOBRE 1945 :
    Procès de Pierre Laval devant la Haute-Cour de Justice.
    Il est condamné à mort et fusillé le 15 octobre.



    8-10 OCTOBRE 1945 :
    La Conférence Internationale des Syndicats Chrétiens qui n'a pas rejoint la F.S.M., tient son congrès à Bruxelles où elle réaffirme ses positions confessionnelles et anti-communistes.

    logo justice

    10 OCTOBRE 1945 :
    Joseph Darnand, ancien chef de la Milice est fusillé.

    De Gaulle sur le Rhin

    OCTOBRE 1945 :
    Visite du Général de Gaulle en Sarre, dans la Zone Française d'Occupation en Allemagne et en Alsace.
    Un timbre de Antigua (Y&T Antigua No 1364) est consacré à cette visite avec légende "DE GAULLE CROSSING THE RHINE 1945".



    27ÈME RÉUNION DE LA
    CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL
    À PARIS

    15 OCTOBRE - 5 NOVEMBRE 1945 :
    Réunion à Paris de la Conférence Internationale du Travail convoquée par le Bureau International du Travail.

    L'Organisation Internationale du Travail (OIT) est une structure politique (tripartite) et le Bureau International du Travail (BIT) est sa structure administrative.
    Au sortir de la première guerre mondiale, l'OIT visait à améliorer la condition des travailleurs pour permettre l'avènement d'une paix universelle et durable.
    Elle a été instituée par le Traité de Versailles et sa constitution est entrée en vigueur en 1945 ce qui a fait d'elle la première institution spécialisée de l'ONU.
    L'OIT est la seule institution des Nations Unies dotée d'une structure tripartite, grâce à laquelle les représentants des gouvernements et des organisations d'employeurs et de travailleurs se réunissent pour élaborer ensemble ses politiques et ses programmes.
    Cette spécificité permet à l'OIT de fonder son action sur des connaissances issues de la vie réelle en matière d'emploi et de travail. Sa fonction est de fixer les normes internationales du travail et d'affranchir la pauvreté par le travail.
    L'OIT accomplit sa mission grâce à trois principaux organes qui tous associent des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs : la Conférence Internationale du Travail, le Conseil d'Administration et le BIT.

    Un bureau temporaire avec timbre-à-date manuel et oblitération mécanique est en service pendant la durée de la Conférence.

    Timbre-à-date de la Conférence internationale du travail
    lettre à entête de la Conférence Internationale du Travail 1945
    Griffe de la Conférence Internationale du Travail 1945
    Oblitérations du bureau temporaire "CONFERENCE INT ALE TRAVAIL / PARIS"

    OMEC RBV Conférence Internationale du Travail
    Oblitération mécanique RBV flamme "CONFERENCE INTERALE / DU TRAVAIL PARI- S / XXVIIE SESSION" et couronne "CONFERENCE INTERALE DU TRAVAIL / PARIS" 29/10/1945



    17 OCTOBRE 1945 :
    Ordonnance sur le statut du fermage.



    CRÉATION DU
    COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE

    CEA
    18 OCTOBRE 1945 :
    Création du Commissariat à l'Énergie Atomique.
    Joliot-Curie

    Frédéric Joliot-Curie est le premier Commissaire à l'Énergie Atomique.
    Un timbre commémore le 20ème anniversaire du C.E.A. (Y&T France N°1462) et de nombreux timbres sont consacrés à Joliot-Curie dans les pays de l'Est en raison de sa participation au Mouvement Mondial pour la Paix d'obédience communiste..
    Plusieurs oblitérations commémoreront les diverses installations du CEA au fil des années.

    40 ème anniversaire du CEA à grenoble
    Commémoration de l'installation à Grenoble du CEA le 14 septembre 1956

    Lettre CEA
    Lettre à entête "PRESIDENCE DU CONSEIL / COMMISSARIAT / A / L'ENERGIE ATOMIQUE" 30/7/59

    Une des premières décisions du CEA sera la création d'un Centre d'Etudes Nicléaires qui sera construit à partir de 1947 à Saclay près de Paris.

    CEA de Saclay



    19 OCTOBRE 1945 :
    Ordonnance portant « code de la nationalité française ».

    Le chapître chronologique suivant est : ›››››››››

    Gouvernements Provisoires et Assemblées Constituantes élus





    Retour en tête de page  


    Retour au sommaire de "La Politique Intérieure de la France 1944-1981"



     


     

    Bibliographie Historique
    Biblio historique
    «L'Épuration Française 1944-1949» par Peter Novik éditions Balland 1985

    «L'Épuration» Historia Hors Série No 41, 1975.

    «Collaboration et Collaborateurs» Historia Spécial No 31 Septembre 1994.

    «Résistants et Collaborateurs» L'Histoire No 80,1985.

    «Les Règlements de Compte» par Henri Amouroux R. Laffont1991.



    BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

    Bibliographie Philatélique

    OUVRAGES GÉNÉRAUX


    "YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

    "MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

    "MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

    "MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

    "Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

    "Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

    "La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

    "Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

    "Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

    "The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

    "La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

    "Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

    "World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

    "Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

    "Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

    "Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

    "Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

    "Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

    "Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

    "Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

    "History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

    "Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

    Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

    Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

    Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr


    Retour en tête de page  


    Retour au sommaire de "La Politique Intérieure de la France 1944-1981"



     

    © COPYRIGHT Jean Goanvic                Première mise en ligne du site : 24 janvier 2014

    Le but de ce site étant de partager gratuitement les connaissances, toute reproduction partielle ou totale de ce site à des fins commerciales est interdite. Toute reproduction (très) partielle, à des fins d'information non commerciale, est autorisée à la condition expresse de mentionner la référence de ce site et d'en informer le webmaster.
    Les droits liés aux textes cités, à la numérotation indiquée dans les références et aux documents reproduits restent la propriété de leurs auteurs et propriétaires.

    The purpose of this website being to share freely information, reproducing part or the whole of the content of this website for business purposes is prohibited. Any (very) partial reproduction for non-commercial information purpose is allowed provided that the webmaster is informed and the URL of this site is quoted.
    The rights related to the quotations, to the numbering systems referred to and to the scanned documents remain the property of their authors and owners.