LA PHILATÉLIE, TÉMOIN DE L'HISTOIRE
Documentation philatélique replacée dans son contexte historique

URL du site : http://www.histoire-et-philatelie.fr


La France en Guerre aux côtés des Alliés  

Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  





PLAN GÉNÉRAL ET ACCÈS AUX CHAPITRES DE :

La Guerre aux côtés des Alliés
(de juin 1940 au débarquement)

Lybie Fezzan







LES OPÉRATIONS MILITAIRES

RAPPEL HISTORIQUE


1911 :
Conquête du Fezzan et de la Tripolitaine par l'Italie. L'occupation réelle n'interviendra qu'au début de 1914.

1914-1918 :
Pendant la première guerre mondiale, les Italiens abandonnent le Fezzan et la Tripolitaine jusqu'en 1930.

1930 :
Reconquête par les Légions de Mussolini du Fezzan, de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque qui forment la colonie italienne de Libye.



Carte de Libye
Carte publiée par "La France et son empire dans la guerre ou les compagnons de la grandeur" editions E.L.F., Paris, 1947


LES PRINCIPALES OPÉRATIONS MILITAIRES FRANÇAISES AU FEZZAN
Opérations de 1941 Opérations de 1942
Opérations
de janvier 1941 (Mourzouk)
et mars 1941 (Koufra)
Raids sur diverses oasis du Fezzan de 1942
Opérations de décembre-janvier 1943 Opérations de février 1943
Conquête du Fezzan
de décembre 1942 -janvier 1943
Montée en Tripolitaine janvier février 1943
(colonne Leclerc et colonne volante)



Drapeau France Libre

PREMIERS RAIDS F.F.L. SUR LA LIBYE
(MOURZOUK, KOUFRA)


Mourzouk et Koufra 1941

11 JANVIER 1941:
Raid franco-britannique sur Mourzouk. Le colonel Colonna d'Ornano est blessé mortellement à Mourzouk.










Un timbre d'Algérie (Y&T Algérie No 286) a été émis pour commémorer le dixième anniversaire de sa mort. Un Fort portera son nom à Mourzouk et une griffe spéciale sera utilisée lors de son inauguration (voir au 23 juillet 1944).

Journées Colonna d'Ornano à Alger

Monument Leclerc à Koufra
1ER FÉVRIER 1941 :
Raid sur Koufra d'un détachement de la France Libre dirigé par le colonel Leclerc.
La patrouille de reconnaissance légère partie de Fort-Lamy au Tchad, atteint Koufra le 7 février 1941 et rapporte ses observations au reste du groupe : les bombardements effectués par l'aviation française avec 12 Lysander et six Blenheim sur Koufra n'avaient pas donné de grands résultats.
Le 16 février, les Français (295 Africains et 101 Européens) arrivent aux abords de Koufra et mettent en déroute les Italiens de la Sahariana di Cufra.
Commence alors le siège du fort de Koufra. L'unique canon du lieutenant Ceccaldi tire quelques dizaines de coups par jour tout en déplaçant constamment sa pièce autour du fort, un 75 de montagne, non à l'origine afin de faire croire à l'ennemi assiégé que plusieurs pièces sont en service (mais c'est ce dont les Italiens se persuadent), mais afin de protéger le matériel d'une riposte.
Dans le même temps des patrouilles testent les défenses de la position, et des camions circulent la nuit feux allumés afin de faire croire à l'arrivée permanente de renforts. Harcelés par 10 jours de combat, les Italiens tentent de parlementer.
Leclerc leur promet un traitement honorable en cas de reddition, mais leur impose ses conditions. Le capitaine commandant les forces italiennes finit par accepter l'offre et signe la capitulation de la place forte. Elle comprenait environ 400 Européens, 800 indigènes, quatre canons et 53 mitrailleuses.
La BBC annoncera un peu plus tard la lointaine bataille de Koufra en des termes très élogieux..
Le 2 mars 1941, le colonel Leclerc demande à ses troupes de faire le serment de n'arrêter le combat que lorsque le drapeau tricolore flottera de nouveau sur Metz et Strasbourg.

Serment de Koufra

Timbre Tchad de la série Tchad au Rhin
Série Tchad au Rhin





Deux timbres de la série coloniale intitulée "du Tchad au Rhin" émise en 1946 sont consacrés aux troupes du Tchad et à la prise de Koufra.

Koufra (timbre Mauritanie)




La République Fédérale Islamique des Comores a émis en 1990 un timbre consacré à Koufra et à la rencontre de Gaulle-Leclerc en février 1943 (Y&T Comores No 521 et BF 61).

Rencontre de Gaulle Leclerc
Légendes :"KOUFRA 1ER MARS 1941" et "GUERRE DU DESERT / FEVRIER 1941- FEVRIER 1943 / RENCONTRE DE GAULLE - GENERAL LECLERC"

Les troupes italiennes en Libye bénéficient de la franchise par voie de surface mais doivent acquitter les surtaxes aériennes éventuelles.

Poste Militaire Italienne PM N27
Lettre affranchie à 1 lire (surtaxe aérienne) oblitérée "POSTA MILITARE / - N. 27" 22/5/41. Il s'agit du Commandement de la 2ème division libyenne stationnée à Hun au Fezzan (Nord-Est de Sebha) qui du 14/3/41 au 21/10/41 couvre tout le Fezzan.

Il n'y a pas de menu profit : les enveloppes de service italiennes sont récupérées à Koufra (Cufra) et réutilisées au Tchad !

Enveloppe récupérée à Koufra
recto
Enveloppe de service italienne de Koufra (Cufra) utilisée pour le courrier interne au Tchad de Fargeau à Laye (Laï) via Fort Lamy et Moundou 18/4/41 et censure commission G





Drapeau France Libre

HARCÈLEMENT F.F.L. AU FEZZAN

Carte du fezzan printemps 1942
MARS-AVRIL 1942 :
Campagne de harcèlement des troupes du général Leclerc sur les bases italiennes du Fezzan.
Elle est menée par une centaine de véhicules de combat et environ 500 hommes qui frappent au même moment en dix points différents d'un vaste territoire et se retirent rapidement, ce qui laisse l'ennemi dans une crainte permanent d'intervention éclair.
Les bases italiennes de Brack-Sebah, Gatroum, Tmessa, Zuila, Tedjerré, Um el Araneb... sont conquises temporairement puis évacuées.





Drapeau France Libre

BIR HAKEIM

carte de la Bataille
« Bataille de Bir Hakeim ». Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bataille_de_Bir_Hakeim.png#/media/ File:Bataille_de_Bir_Hakeim.png

27 MAI-10 JUIN 1942 :
La 1ère Division Légère du général Koënig réussit à retarder l'offensive de l'Afrika-Korps à Bir Hakeim. Sur les 5 500 hommes engagés, environ 4 000 pourront rejoindre les troupes britanniques de Montgomery.
Timbre Général Koenig

  • Deux timbres français sont consacrés à Bir Hakeim (Y&T France No 925 et 1796) ainsi qu'un timbre d'Algérie (Y&T Algérie No 299).

  • Timbre Bir-Hakeim Algérie



    Carte Maximum Bir Hakeim
    Carte maximum

    BF Narvik Bir-Hakeim
    Le timbre de métropole a été émis en bloc-feuillet dentelé et gommé avec le timbre consacré à la bataille de Narvik.

  • Un timbre de Nouvelle Calédonie (Y&T Nouvelle-Calédonie No PA 214) est consacré au Bataillon du Pacifique avec tout autour du timbre les batailles auquelles il a participé et notamment Bir Hakeim. Un autre de Polynésie sur le même sujet (Y&T Polynésie No PA 47) montre le monument de Bir Hakeim à l'arrière plan.

    bataillon du pacifique Monument Bir Hakeim
    Le timbre montre le monument de Bir-Hakeim à l'arrière plan.
    Bataillon du pacifique

    Bir hakeim BP1
    BIR HACHEIM   EL ALAMEIN   HIMEIMAT   CYRENAIQUE   TRIPOLITAINE

  • Une griffe spéciale sera mise en service à Aubenas pour le 4ème anniversaire : "4ème Anniversaire de / (croix de Lorraine) BIR HAKEIM (croix de Lorraine) / 26 Mai-10 Juin 1946".

  • Griffe du 4ème anniversaire


  • Un pèlerinage a lieu à Bir Hakeim les 1er et 2 novembre 1955. Un cachet spécial "BATAILLE DE BIR HAKEIM 1942 / TOBRUK // PELERINAGE / NATIONAL / 1 NOV. 1955" est apposé à Tobruk sur le timbre français de 1952 collé à côté de timbres libyens, oblitérés du cachet local.

  • Pélerinage de 1955


  • Un bloc de Madagascar émis en 1992 commémore la bataille de Bir Hakeim et met l'accent sur la multiplicité des races ayant participé à la bataille : Africains, Tahitiens, Indochinois... (Y&T Madagascar No 1076).

  • Bloc Madagascar

    Le Liban a émis en 1945 une série de timbres consacrés à la Victoire avec légende "SOLDATS LIBANAIS A BIR-HAKIM" (Y&T Liban Nos PA 1/6 et blocs No 1):


    Maquette des timbres Bir hakeim du Liban
    maquette du timbre (sans la légende)

    Bloc Poste aérienne bir-hakeim
    partie inférieure du bloc-feuillet non dentelé avec les timbres tels qu'émis légende sous le timbre "SOLDATS LIBANAIS A BIR-HAKIM"

    Bir Hakeim  timbre du Liban
    timbre de feuille avec la légende "SOLDATS LIBANAIS A BIR-HAKIM"
SEPTEMBRE 1942 :
La 1ère Divion Française Libre (D.F.L.) se reconstitue en Libye après Bir Hakeim.
C'est le B.P.M. 5 qui dessert la 1ère D.F.L..

BPM 5 en Libye
verso
Lettre recommandée par avion de Libye vers le Cameroun, affranchie avec un timbre FFL du Levant à 6F50, oblitérée cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 5" 22/9/42, "S.P. 5" sur l'étiquette de recommandation, transit par le BCM4 du Caire, puis Bangui 8/10/42, censure française du Cameroun à l'arrivée.



Drapeau France Libre


AOÛT 1942 :
Formation d'une « Colonne Volante » (Free French Flying Column) composée du 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains, quelques « canons Conus », fixés sur camions et la 1ère Compagnie de Chars des F.F.L. et rattachée à la VIIème Division Blindée Britannique, appelée les "rats du désert".
La colonne volante effectue des raids en profondeur dans le désert libyen jusqu'en février 1943 où elle rejoindra la "Colonne Leclerc" pour former la "Force L" en Tunisie..

OCTOBRE 1942 :
La 1ère B.F.L., ré-équipée, est renommée 1ère Division Légère Française Libre (1ère DFLL).




El Alamein
FIN OCTOBRE - DÉBUT NOVEMBRE 1942 :
Les Britanniques réussissent à El Alamein (Égypte) à stopper l'Offensive de l'Afrika Korps sur l'Égypte et le canal de Suez.
Un timbre des Îles Marshall est consacré à cette bataille (Y&T Marshall No445).

Voir aussi l'encart
"La Victoire de Montgomery
à El-Alamein"





Drapeau France Libre

LA CONQUETE DU FEZZAN
PAR LA COLONNE LECLERC

16 DÉCEMBRE 1942 - 13 JANVIER 1943 :
Le Fezzan est conquis par les Forces Françaises Libres du général Leclerc, parties le 16 décembre de Fort-Lamy.

Campagne du fezzan 1942-1943
Extrait de la carte Michelin No 152 "SAHARA L'épopée Leclerc" publiée en 1948

La Colonne Leclerc utilise un cachet violet 50 x 30 mm : "FEZZAN // Colonne LECLERC / (croix de Lorraine ) F.F.L. (croix de Lorraine) / VAINCRE / MOURZOUG", utilisé comme cachet oblitérant, n'ayant pas de service postal rattaché à cette époque.

Griffe de la Colonne Leclerc
Lettre de la Colonne Leclerc
Lettre non datée pour la 1ère DFL en Tripolitaine, avec cachet administratif de la colonne Leclerc oblitérant un timbre des colonies italiennes

L'itinéraire des forces de Leclerc figure sur un timbre du Fezzan (Y&T Fezzan N°53).

Itinéraire Colonne Leclerc





JANVIER 1943 :
Le Colonel Delange, commandant militaire du Fezzan, demande à Brazzaville des timbres de l'A.E.F. surchargés "FEZZAN / Occupation / Française". Cette requête n'est pas acceptée.



JANVIER 1943
Le Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad (R.T.S.T.), futur Régiment de Marche du Tchad qui constitue l'essentiel des forces au Fezzan, comprend 3 300 combattants dont 550 Européens, les Africains étant originaires du Sénégal et du Cameroun.

21 JANVIER 1943 :
Le Colonel Delange ordonne (note de service No 1/CC) le retrait de tous les timbres libyens afin de les faire surcharger au Caire de la mention "FEZZAN A.F.C. 1943".
Peu de timbres seront trouvés.
Début avril, ils sont envoyés à Alger par le deuxième avion assurant la liaison Fezzan-Algérie.
Ils seront surchargés à Alger "FEZZAN / Occupation / Française" par la société "Typographie V. Heintz" et mis en service le 16 mai.






Drapeau France Libre

LA COLONNE LECLERC REJOINT
LA VIIIÈme ARMÉE DE MONTGOMERY
À TRIPOLI

23 JANVIER 1943 :
La dernière contre-offensive victorieuse de Montgomery lui permet, d'occuper Tripoli.
Il est rejoint par la colonne Leclerc qui remonte du Fezzan.

Leclerc en Tripolitaine
Extrait de la carte Michelin No 152 "Sahara L'Épopée Leclerc" 1948

26 JANVIER 1943 :
A l'issue de la conquête des oasis du Fezzan, Leclerc convainc le général Montgomery de l'engager en Tunisie pour créer un second front contre les forces germano-italiennes.
La colonne volante du colonel Rémy et trois compagnies de chars, du génie et de transmission, renforcent la colonne Leclerc.
Ré-équipée par les Anglais, elle s'enrichira d'une centaine d'officiers grecs de l'Escadron sacré du colonel Gigantès et prendra le nom de « Force L » à la fin février 1943 .
Il a été signalé une carte postale postée en Tunisie avec une petite griffe violette "F.F.L. / Force "L"".

Force L
Pli avec griffe violette «F.F.L. / Force "L"» et «BASE CENSOR»

Montgomery confiera fin février à Leclerc la couverture du flanc gauche de sa VIIIème armée le long de la ligne Mareth, ligne de fortification du sud-tunisien.

Mareth
Timbre de la série "Tchad au Rhin" consacré aux combats de la ligne Mareth

La participation des Forces Françaises Combattantes sur ce théâtre d'opérations est importante pour le général de Gaulle, tenu à l'écart des négociations politiques d'Alger par les Alliés.
Le chef de la France Libre a donné l'ordre, dès le 17 janvier 1943, au général de Larminat, commandant ces forces pour "qu'elles participent dans la plus large mesure possible, à la bataille aux côtés de la VIIIème armée britannique ".



À la suite de l'évacuation des forces italiennes et allemandes de Libye, une administration militaire alliée s'installe. Elle est répartie entre l'Administration militaire britannique en Tripolitaine et en Cyrénaïque, et le Territoire du Fezzan confié à la France. Au Fezzan, les Français réfléchissent à un possible rattachement de la région à l'Algérie.


FÉVRIER 1943 :
Rencontre général de Gaulle - colonel Leclerc.

Rencontre de Gaulle Leclerc
Légendes :"KOUFRA 1ER MARS 1941" et "GUERRE DU DESERT / FEVRIER 1941- FEVRIER 1943 / RENCONTRE DE GAULLE - GENERAL LECLERC"

La République Fédérale Islamique des Comores a émis en 1990 un bloc consacré à la rencontre de Gaulle-Leclerc en février 1943 (Y&T Comores BF No 61).

Drapeau France Libre

 FORMATION DE LA
1ÈRE DIVISION FRANCAISE LIBRE

1ER FÉVRIER 1943 :
Création à Gambut (Libye 50km à l'Est de Tobrouk) de la 1ère Division Française Libre (1ère D.F.L.), commandée par le général de Larminat, avec le général Kœnig comme adjoint, division à trois brigades qui regroupe la 1ère B.F.L., commandée par le général Kœnig, la 2ème B.F.L., commandée par le général Diégo Brosset et 4ème B.F.L. venue de Djibouti après le ralliement de la colonie fin décembre 1942.

Elle ne sera engagée en Tunisie qu'à la fin de la campagne.



20 FÉVRIER 1943 :
Entrée des forces françaises du général Leclerc en Tunisie venant de Libye.
La "Force L" intègre la "Colonne volante", commandée par le commandant Jean Rémy.


Drapeau France Libre

LES F.F.L. EN TRIPOLITAINE
(JUIN-AOUT 1943)

ÉTÉ 1943 :
Après la campagne de Tunisie, bien que de Gaulle soit désormais installé à Alger (depuis le 30 mai 1943), Giraud ordonne aux FFL de regagner la Tripolitaine pour un entraînement intensif en préparation des débarquements en Europe. Cette décision exaspère l'antagonisme entre les FFL (50.000 hommes) et l'Armée d'Afrique (300 000 hommes), d'autant plus que cela éloigne les dirigeants FFL des décisions d'état-major concernant les futurs débarquement en Europe..


LA 1ERE DFL


La 1ère Division Française Libre (1ère DFL) rejoint le camp de Zuara, à une centaine de kilomètres de Tripoli et passe tout l'été sous la tente dans la fournaise du désert.
Après 76 jours de pénitence dans le désert, les Français Libres reçoivent droit de cité en Afrique du Nord.
La 1ère DFL quitte Zuara le 23 août 1943 pour la région Nabeul-Soliman en Tunisie.
Entre-temps, la 4ème Brigade Française Libre est arrivée d'Egypte avec le 2ème Régiment d'Artillerie qui est intégré au 1er.
La DFL subit d'importants changements dans son commandement et sa composition. Brosset succède à Kœnig à la tête de la 1ère DFL, qui est regroupée et réorganisée à Nabeul (Tunisie).
Mais, contrairement à ce qui va se passer au Maroc pour la 2ème DB, aucune unité ayant dépendu du gouvernement pétainiste d'Alger n'y sera incorporée en corps constitué, ce qui préservera l'esprit « Français libre » de la 1ère DFL.

La création à Alger du C.F.L.N. entraîne la disparition de facto de la "France Libre" et de la "France Combattante", honnies des giraudistes.
La 1ère D.F.L. est rebaptisée le 1er août 1943 1ère Division Motorisée d'Infanterie (1ère D.M.I.), mais, jusqu'à la fin de la guerre,les soldats continueront de l'appeler : « 1ère DFL ».

L'hiver 43-44 se passe on Tunisie à percevoir le matériel américain et à l'expérimenter tandis que les premières divisions du Corps Expéditionnaire Français (CEF) en Italie prennent part dès janvier 1944 aux combats sur la ligne "Gustav".

http://jacquotboileaualain.over-blog.com/article-brosset-en-tunisie-en-1943-photos-78636835.html


En mai 1944 la 1ère Division Motorisée d'Infanterie changera de nom à nouveau et deviendra la 1ère Division de Marche d'Infanterie mais gardera son sigle : 1ère D.M.I.. Malgré cela, les participants et les gaullistes continueront de l'appeler 1ère D.F.L..



LA « 2EME D.F.L. », ex « FORCE L », DEVIENT LA « 2EME D.B. »

Le 10 juin, ce sera le tour de la "Force L" du général Leclerc qui venait de prendre le titre de 2ème Division Française Libre (2ème DFL). d'être exilée à Sabrata 35km à l'Ouest de Tripoli, .
Entre le 20 août et le 15 septembre 1943, toute la 2° D.F.L., fait mouvement, soit par route, soit par voie ferrée vers ses nouveaux bivouacs à Temara (Maroc).
La création du C.F.L.N. ayant fait théoriquement disparaître tout ce qui rappelait la "France Libre" et heurtait les giraudistes, nettement majoritaires dans l'Armée, la 2ème D.F.L. est renommée 2ème Division Blindée (2ème D.B.) à son arrivée à Temara (Maroc) le 24 août 1943.
Les effectifs de la 2ème D.B. viennent en partie des Forces Françaises Libres du général Leclerc mais principalement de l'Armée d'Afrique. Cette fusion dans une seule division, d'unités provenant de ces deux armées, est un cas unique.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/2e_division_blind%C3%A9e_(France)#Seconde_Guerre_mondiale

Source : http://jacquotboileaualain.over-blog.com/article-brosset-en-tunisie-en-1943-photos-78636835.html

LE B.P.M.5 de la 1ERE D.F.L.

C'est le B.P.M.5 qui dessert la 1ère D.F.L. / 1ère D.M.I., il utilise un cachet à pont du type de ceux utilisés au Levant.

Lettre du BPM 5 en Tripolitaine
Lettre d'un soldat de la 1ère DMI (ex 1ère D.F.L.) pour le Maroc, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 5 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 13/9/43 qui est revenue de Tripolitaine et s'est installé à Nabeul en Tunisie à cette date

BPM 5 en tripolitaine
BPM 5 en tripolitaine
Lettre recommandée du BPM 5 (qui est revenu en Tunisie à Nabeul à cette date) pour Beyrouth avec griffe "B.P.M. 5" sur l'étiquette de recommandation, affranchie à 4F avec des timbres du Levant, oblitérée BPM 5 13 /9/43, transit BCM 4 du Caire 20-21/9/43, transit BCM1 de Beyrouth 22-23/9/43 et cachet d'arrivée civil Beyrouth Chargements du 24/9/43. censures britanniques et françaises.

tad BPM 5

Lorsque la 1ère D.M.I. sera en Tunisie le BPM 5 utilisera un timbre-à-date "POSTE MILITAIRE / . BPM5-".


LE B.P.M. 6 DE LA 2ÈME D.F.L.



C'est le B.P.M.6 qui dessert la 2ème D.F.L. , il utilise un cachet à pont du type de ceux utilisés au Levant.

lettre du BPM 6 en Tripolitaine
Lettre d'un soldat de la 2ème D.B. (ex 2ème D.F.L.) pour le Maroc, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 6 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 3/8/43 qui se trouve en Tripolitaine à cette date


BPM 6
Lettre d'un soldat de la 2ème D.B. (ex 2ème D.F.L.) pour Alger, oblitérée "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 6 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 12/8/43 qui se trouve en Tripolitaine à cette date


BPM 6 5/6/43
verso
Lettre philatélique ayant voyagé de la Tunisie vers le Maroc, affranchie avec les timbres du Levant et oblitérée du cachet à pont "POSTE AUX ARMEES / B.P.M. 6 // (croix de Lorraine) / F.F.L." 5/6/43 juste avant son départ pour la Tripolitaine.

BPM 6 type standard

Ultérieurement, le B.P.M. 6 utilisera un timbre-à-date 27 mm "POSTE MILITAIRE / -BPM. 6-" avec Croix de Lorraine à la place de la levée.

Les militaires français en Tripolitaine peuvent utiliser le système Airgraph des Britanniques de, et vers, la Grande-Bretagne.

Airgraph de la 2ème D.B. en Tripolitaine
Airgraph envoyé pour la Grande-Bretagne par un Aspirant français du BPM 6 daté 12 août 1943, période à laquelle il se trouvait en Tripolitaine. Pas de marque de censure apparente.
Il indique qu'il vient de recevoir un Airgraph dans l'autre sens.





LES SERVICES POSTAUX
PENDANT L'OCCUPATION MILITAIRE FRANÇAISE
DU FEZZAN

NOTE GÉNÉRALE :

Un des buts avoués des émissions de timbres surchargés ci-dessous était philatélique comme en témoigne la circulaire du Commandant Militaire du 10 avril 1943.
Il y a donc énormément de courrier philatélique n'ayant pas voyagé.

Chaque "Européen" a reçu "gratuitement" au moins une série complète neuve de la série du 16 mai. La plupart de ces timbres ont été apposés sur lettre ou carte avec oblitération de complaisance sans respecter les tarifs.

Les timbres, avant surcharge, étaient disponibles en très petites quantités dans les bureaux italiens. Ils ont tous, à un moment ou un autre, été surchargés.
Chaque timbre n'a reçu qu'un seul type de valeur en surcharge.
Ainsi la répartition des nouvelles valeurs d'affranchissement reflétait plus le nombre de vignettes disponibles que les besoins réels par valeurs d'affranchissement. En conséquence, les valeurs utiles pour faire un tarif exact ont rapidement manqué et les lettres affranchies ayant réellement voyagé sont très souvent sur-affranchies.

Enfin, il semble que dans les premiers temps les tarifs appliqués étaient ceux de l'AEF de 1940 (l'essentiel des troupes venant par le Tchad), puis à une date indéterminée, probablement après la création du CFLN le 2 juin, ce sont les tarifs d'Algérie (donc de France de 1942) qui ont été appliqués.


10 AVRIL 1943 :
Le Commandant militaire du Fezzan annonce les dispositions prises en matière postale pour les mois d'avril et mai.

Circulaire du colonel Delange
Circulaire du Lieutenant-Colonel Delange commandant militaire du Fezzan, annonçant les diverses dispositions postales à partir du 27 avril 1943
Source : Timbres-poste du FEZZAN 1943-1951 par Giorgio Vandelli sous les auspices du Bureau Philatélique des P&T de Libye Tripoli 1964



LA PÉRIODE « PORT-PAYÉ »

27 AVRIL 1943 :
Ouverture du bureau de poste (français) de Sebha.

Cachet Port-Payé début Mai 1943
27 AVRIL-15 MAI 1943 :
La note circulaire du Colonel Delange ci-dessus datée du 10 avril 1943 annonçait l'utilisation de marques de "Port Payé" à partir du 27 avril et jusqu'au 15 mai.
Ces marques sont fabriquées dans des douilles de projectiles italiens. Celle d'abord utilisée à Sebha est à double cercle 34/20 mm "R.F. SEBHA / / . FEZZAN P.P. ." et au centre, à la main, le tarif.

Le courrier porte une mention manuscrite "manque figurines d'affranchissement / Le receveur (signature)" avec ou sans griffe du receveur et toujours le cachet encadré "P.P." de port payé.
Un timbre à date double cercle 36/20 mm est apposé à coté de la marque de port payé : double cercle "R.F. POSTES / - FEZZAN -" et date au composteur.
Le même cachet est utilisé comme marque de transit, sans date, au verso de certains plis.

Timbre à date Fezzan Cachet évidé

Les quelques lettres connues de cette période sont au tarif de l'AEF du 1er février 1940 (les troupes sont venues du Tchad) soit 1 franc pour la lettre simple et 2 francs pour la recommandation.

marques de port payé
Griffes utilisées par le receveur pour l'affranchissement en numéraire (3frs : LSFC : 1F + recom : 2F)


Lettre en port pyé début mai 1943
Lettre de Sebha pour Brazzaville, affranchie en numéraire à 1F, griffe "P.P." et mention manuscrite "manque figurines / d'affranchissement / le receveur / (signature)", oblitérée Sebha 10 mai 1943, arrivée Brazzaville au verso 25 mai 1943



LA PREMIÉRE ÉMISSION
( 16 MAI 1943 )

16 MAI 1943 :
Émission de 17 timbres provisoires, arrivés d'Alger le 9 mai et réalisés par surcharge "FEZZAN / Occupation / Française" des timbres d'Italie et de Libye trouvés au Fezzan (Y&T Fezzan N°1 à 10, PA 1 et 2, taxe 1 à 5). Seize timbres possèdent une nouvelle valeur faciale en surcharge.
La surcharge est faite par l'imprimerie V. Heintz, rue Mogador à Alger.

La répartition est limitée à une série par personne, vu le «faible» nombre de timbres émis (quelques milliers - voir tirages ci-dessous).
Le courrier déposé au guichet est affranchi avec le reliquat jusqu'à épuisement.

Les timbres à 50 centesimi reçoivent uniquement une surcharge indiquant l'occupation du territoire et affranchissent pour 50 centimes français :

bloc du 50cts Surcharge simple

Les autres timbres reçoivent en plus une nouvelle valeur faciale et la surcharge se présente ainsi  (disposition des barres différentes selon les timbres):

surcharge et nouvelle valeur

Il y a beaucoup de variétés. certaines sont dues au mauvais état des timbres retrouvés dans les locaux postaux italiens; mais il y a eu aussi des arrières pensées philatéliques évidentes.

Surcharge 0F50 Surcharge 1F Surcharge 2F
Surcharge 3F Surcharge 3F50 surcharge 5F
Surcharge 10F Surcharge 20F Surcharge 50F

PA 50 cent
2 barres au lieu de 3 PA 7F50
2 barres d'annulation
en bas à droite
3 barres d'annulation
en bas à droite
Timbres de poste aérienne.


Rappel : les illustrations (timbres, documents, ...) ne sont pas à l'échelle les unes par rapport aux autres.

Timbres de la 1ère série sur lettre
Timbres de la première série sur lettre recommandée de Murzuk pour Alger, affranchie à 5F, l'étiquette de recommandation est italienne, oblitérée Mourzouk 19/5/43, au verso transit Sebha 19/5 et arrivée Alger 10/6/43

Lettre pour la Nouvelle-Calédonie
verso
Lettre par avion de 5g à 10g de Oubari (Fezzan) pour la Nouvelle-Calédonie, affranchie à 18F avec les timbres surchargés du Fezzan, réexpédiée en Australie avec cachet d'arrivée.
(Vente Gaertner 2011)

5Fr fezzan sur lettre
Lettre en franchise militaire de Sebha pour l'Oubangui-Chari, affranchie à 5F (surtaxe aérienne), oblitérée Sebha 8/7/43, censure AEF, transit Fort-Lamy 12/7, Bangui 16/7 et arrivée Bangassou 2/8/43

Lettre pour l'AEF affranchie avec PA à 7F50
verso
Lettre de Sebha pour Brazzaville, affranchie à 7F50, oblitérée "R.F. SEBHA / FEZZAN" 3/6/43, censure d'AEF et transit Zouar 14/7/43 et arrivée Brazzaville 25/7/43



SURCHARGE DES TIMBRES-TAXE

Surcharge des Ttimbres-taxe
Des timbres-taxe libyens sont également transformés par surcharge en timbres-taxe du Fezzan


Timbres taxe surchargés
La série des timbres-taxe (0.50, 1F, 2F, 3F, 5F)

Timbre taxe sur fragment
Taxe 5F sur talon postal, oblitéré "R.F. POSTES / -FEZZAN-" 15/5/43


3F et 5F taxe sur lettre
recto
Lettre par avion du Cameroun pour Fort-Lamy, affranchie à 7F et oblitérée 16/3/43, transit Bangui 23/4/43, arrivée à Fort-Lamy et ré-expédiée pour Ghadames avec taxe à l'arrivée de 8F (5F orange + 3F gris-violet) oblitération Ghadames 25/5/43. Censure du Cameroun au départ.
(vente Gaertner septembre 2012)

Taxe de 2F 2x 0.50 et 1F sur lettre
recto
Lettre du Cameroun pour Fort-Lamy, affranchie à 12F et oblitérée 8/4/43, transit Bangui 18/4/43, arrivée à Fort-Lamy et ré-expédiée pour Ghadames avec taxe à l'arrivée de 2F (2 x 0.50 F brun + 1F bleu) oblitération Ghadames 22/6/43. Censure du Cameroun au départ et d'AEF à Bangui.
(vente Gaertner septembre 2012)

Taxe locale 2F vert
recto
Lettre locale taxée à l'arrivée avec le 2F vert 28/5/43
(vente Gaertner septembre 2012)






OBLITÉRATIONS PROVISOIRES
DE FORTUNE

Carte des Bureaux de Poste
carte des bureaux de poste créés au Fezzan






Des cachets postaux provisoires métalliques et d'assez mauvaise qualité sont réalisés localement à partir de douilles d'obus italiens. On connaît :
  • Mourzouk double cercle (diamètre 41/26 mm) :

  • cachet Mourzouk
    Lettre de Mourzouk

  • Ghadames double cercle avec le "S" à l'envers comme un "2" (diamètre 41/26 mm) :

  • cachet provisoire de Ghadames
    cachet provisoire de ghadames sur lettre
    Lettre de service de Ghadames à Gabes en Tunisie, affranchie à 5F et avec le cachet provisoire de Ghadames 6/11/43, arrivée Gabès 12/11/43

  • Sebha (voir lettres ci-dessous)


  • Cachet Sebah Cachet Sebah simple cercle
    sans cercle diamètre 33 mm la date est mise avec un dateur linéaire caoutchouc. simple cercle grand format 42 mm (vu en septembre 1943)

  • Ubari double cercle 36/20mm, vu en septembre 1943 (la date est toujours manuscrite)

  • Lettre de Ubari
    Lettre locale de Ubari pour Sebha, affranchie à 8f50, oblitérée en violet du cachet Ubari avec date manuscrite 10/9/43 et cachet d'arrivée grand format 42 mm de Sebha date manuscrite 12/9/43, répété au verso
Brach : il y aurait eu un cachet postal du même modèle d'après Giorgio Vandelli (voir bibliographie).





L'ÉMISSION DU 11 JUIN

11 JUIN 1943 :
Devant l'épuisement des timbres de la première émission de valeur inférieure à 5F, un décret No 58 du 9 juin 1943 prescrit l'émission provisoire d'une nouvelle série de 3 timbres surchargés à la main avec un petit cachet double cercle "R.F. 0,50 / FEZZAN" ou une griffe linéaire "R.F. 1 Fr / FEZZAN" sur deux lignes.
Ces timbres n'ont pas été vendus aux particuliers d'où leur grande rareté en neuf. Ils étaient apposés par les agents postaux uniquement sur les lettres à expédier lors de la remise des lettres au guichet..

Note de service concernant la surcharge de timbres
Note du service des postes au gouverneur militaire préconisant la surcharge locale des trois timbres.
(Monde des Philatélistes No 422 de septembre 1988)

Surcharge ronde
surcharge circulaire
surcharge circulaire
Surcharge linéaire
Griffe linéaire
Ces timbres furent utilisés à partir du 11 juin. (Y&T Fezzan N°18/19 et PA N°3). Vu la pénurie, certains timbres défectueux furent "reconstitués" sur les lettres par les agents du guichet.

attentionIl existe de nombreuses fausses surcharges.

Lettre Ghadames pour Alger
Lettre du 15 juillet 1943 de Ghadames pour Alger affranchie avec le timbre à 1F (surcharge linéaire locale) et un autre timbre décollé. Censure TA 316 d'Alger et arrivée à destination à Souma avec taxe de poste restante de 50 c, timbres algériens oblitérés 19/7/43


Les Trois timbres sur lettre
Lettre locale en franchise militaire affranchie à 2F avec les trois timbres de l'émission du 11 juin, oblitérés Sebha 28/6/43, au verso cachet muet double cercle "RF POSTES / -FEZZAN-".


La valeur avec surcharge linéaire à 1F a aussi été utilisée comme timbre-taxe, notamment pour la poste restante.

Timbre-taxe sur lettre
verso
Lettre venant d'Algérie pour Sebha en poste restante. la taxe est matérialisée par le timbre-poste surchargé 1F et une mention manuscrite "manque chiffres-taxe" et la griffe deux lignes "LE RECEVEUR / DES PTT" (signature).



L'ÉMISSION DU 16 JUILLET

16 JUILLET 1943 :
Les derniers timbres italo-libyens disponibles sur place à savoir 470 timbres doubles pour colis postaux sont surchargés sur place "R.F. 1Fr. / FEZZAN" (même griffe que l'émission du 11 juin) constituant 940 timbres, mis en vente au guichet et épuisés en trois jours.
La plupart des lettres pour l'extérieur du Fezzan étaient envoyées en poste aérienne avec des taxes d'affranchissement élevées. Ces timbres à 1F étaient officiellement destinés à faire l'appoint, mais avaient aussi des arrières pensées philatéliques non négligeables.

Double-timbre surchargé


Timbres colis postaux surchargés
carte postale locale affranchie à 4F avec timbres pour colis postaux surchargés (2L et 5c) oblitération du 18/7/43

Colis postaux surchargés sur lettre
Timbres pour colis postaux (50c, 2L et 4L) surchargés oblitérés sur enveloppe 18/7/43

Plusieurs demi-timbres dépareillés ont été surchargés. Il existe également quelques demi-timbres avec la surcharge circulaire du 11 juin.

Doubles timbres sur feuillet
Feuillet établi par le receveur des timbres pour colis postaux avec les diverses surcharges sur paire ou dépareillés.



PÉNURIE DE PETITES VALEURS REMPLACÉES PAR DES MARQUES DE "TAXE PERÇUE"

JUILLET-SEPTEMBRE 1943:
Par suite de manque de petites valeurs, utilisation de marques de "Port Payé", cachets rectangulaires encadrés "R.F. (croix de Lorraine) / P.T.T. FEZZAN / OCCUPATION / FRANÇAISE / 1943 / TAXE PERÇUE / ....... / LE RECEVEUR". Selon certaines sources cette griffe de port payé n'aurait été utilisée que les 12, 13 et 14 juillet 1943.

Griffe rectangulaire Port-Payé
marque de port-payé en numéraire


Lettre avec griffe usée
Empreinte sur enveloppe ayant voyagé. La griffe est très usée affranchissement total de 27F, oblitération Sebha 12/7/43, arrivée Largeau 2/10/43





CHIFFRES DE TIRAGE OFFICIELS
DES TIMBRES SURCHARGÉS

Source : "Timbres-poste du FEZZAN 1943-1951" par Giorgio Vandelli sous les auspices du Bureau Philatélique des P&T de Libye Tripoli 1964

No Y&T Date d'émission   surcharge et ancienne valeur Nombre d'exemplaires surchargés
1
émission du 16 mai 1943
Poste
50 centesimi violet
3783
2
0F50 sur 5c noir et vert
783
3
1 fr sur 10c noir et carmin
576
4
2 frs sur 30c noir et vert
474
5
3 frs sur 20c vert
1728
6
3 frs 50 sur 25c noir et outremer
876
7
5 frs sur 50c noir et olive
4300
8
10 frs sur 1.25 lire bleu et outremer
181
9
20 frs sur 1.75 lire orange
81
10
50 frs sur 0.75 lire violet et rouge
79
PA 1
Poste aérienne
50 centesimi sépia
3783
PA 2
7fr 50 sur 50c carmin
3457
T1
Taxe
0 fr 50 sur 5 centesimi brun
98
T2
1 fr sur 10 centesimi bleu clair
95
T3
2 frs sur 25 centesimi vert
93
T4
3 frs sur 50centesimi violet
93
T5
5 frs sur 1 lire orange
35
18
émission du 11 juin 1943
Poste
0.50 sur 50c violet
343
19
1 fr sur 25c
579
PA 3
Poste aérienne
0.50 fr sur 50c sépia
352
21
émission du 16 juillet 1943
Poste
1fr sur 5c brun
180
22
1fr sur 10c bleu
180
23
1fr sur 50c jaune-orange
180
24
1fr sur 1 lire violet
170
25
1fr sur 2 lires vert
80
26
1 fr sur 3 lires jaune bistre
70
non listé
1fr sur 4 lires gris
80

Le 18 juillet 1943, le receveur prépare pour le Ministère des Colonies un jeu complet de toutes les griffes utilisées par son bureau, une griffe par enveloppe.

Sebha simple cercle Sebha double cercle
Griffe P.P. griffe "Le receveur des PTT"
Surcharge ronde surcharge linéaire
Griffe de port payé à compléter
Série sur enveloppe de toutes les griffes utilisées par le receveur de PTT de Sebha le 18 juillet 1943



LA DESSERTE POSTALE DES 1ÈRE et 2ÈME D.F.L. EN TRIPOLITAINE

Les 1ère et 2ème D.F.L. s'entraînent en Tripolitaine pour les débarquements en Europe.
Leurs B.P.M. respectifs numéro 5 et 6 restent rattachés au Levant et utilisent le type de cachet des B.P.M. du Levant (voir ci-dessus des lettres portant ces cachets).

BPM 5 BPM 6
BPM 5 de la 1ère DFL BPM 6 de la 2ème DFL, future 2ème D.B.

On connaît une carte postale postée en Tunisie un peu plus tôt avec une petite griffe violette "F.F.L. / Force "L"". On ne sait si elle a été aussi utilisée au Fezzan.

Force L
Pli avec griffe violette «F.F.L. / Force "L"» et «BASE CENSOR»

Elles peuvent également communiquer à travers le système d'Airgraph britannique. Ces derniers sont écrits en français et portent une référence du BPM français et de l'origine britannique "MEF" (Middle East Forces qui couvre la Libye).

Airgraph en français
Airgraph en français d'un aspirant français daté 12 Août 1943, SP 4149, BPM 6, BFL MEF pour le Surrey (Royaume-Uni).





RATTACHEMENT DU FEZZAN À L'ALGÉRIE

1ER SEPTEMBRE 1943 :
Décret du CFLN rattachant le Fezzan à l'Algérie au même titre que les "Territoires Militaires du Sud" de l'Algérie.
Un officier du Service des Affaires Indigènes d'Algérie est nommé Gouverneur Militaire du Fezzan Ghadames.

Certains courriers portent en haut un cachet rectangulaire encadré bleu "GOUVERNEMENT GENERAL / DE L'ALGERIE / TERRITOIRE DU SUD / TERRITOIRE MILITAIRE / DU FEZZAN - GHADAMES".

cachet Territoire du Sud
Fezzan algérien
Sur une ancienne enveloppe de l'administration italienne

Le Fezzan est placé sous l'administration postale de l'Algérie (Direction Départementale de Constantine comme tous les territoires algériens du Sahara oriental) et utilise dès lors de ce fait des timbres algériens. Selon William M Waugh and Stanley J. Luft (voir bibliographie) le rattachement aurait eu lieu en septembre 1943. Néanmoins la première date connue avec timbre algérien est de février 1944.
La seule trace actuellement connue de ce rattachement postal au niveau des oblitérations est un cachet d'agence postale hexagonal pointillé "GHAT / CONSTANTINE" connu de 1945 à 1952, ce bureau dépendait pour les opérations financières de Ouargla.

GHAT Constantine
Carte postale recommandée de GHAT affranchie à 6F, avec oblitération "GHAT / CONSTANTINE" du 5/11/45. Au verso mention "parvenue en cet état" et cachet "PARIS XIII / DISTRIBUTION" 19/11/45

Fiscal Algérie surchargé FEZZAN GHADAMES






A la même période des timbres fiscaux algériens sont surchargés "FEZZAN- / GHADAMES / Occupation Française".

On remarquera que les billets de banque utilisés au Fezzan ne sont pas ceux d'Algérie mais ceux d'Afrique Occidentale Française, probablement pour éviter une confusion au niveau de la comptabilité.
Le tampon "R F / FEZZAN" apposé en surcharge sur les billets fut fait avec du linoléum, d'où un aspect parfois ondulé et un encrage presque toujours défectueux sur certaines lettres ou parties du cadre. Vu le matériau utilisé, il est probable qu'il y a eu plusieurs "tampons".

D'après le catalogue "World Paper Money 1368-1960", 12th edition, Krause Publications, 2008, seuls les billets datés de 1938 auraient été utilisés. Il y a des faux, expertise indispensable.

Voir aussi http://www.bulletin-numismatique.fr/bn/pdf/bn058.pdf pages 24/25

Billet surchargé Fezzan
verso

SEPTEMBRE 1943 :
Mise en place en Libye de B.P.M de la Poste aux Armées.
Ghadames utilise un cachet "POSTE MILITAIRE / N° 561" et Mourzouk, Sebha et Ghat, un cachet "POSTE MILITAIRE / N°560". Un cachet muet "POSTE AUX ARMEES / +" est également utilisé.
Il y a énormément de plis philatéliques. Les plis "non philatéliques" sont rares.

BPM 561 Lettre recommandée
Lettre recommandée par avion de 10 à 20g, de Ghadames pour Alger via Tunis, affranchie à 6F50 (LSFC : 1F50 + recom 3F + 2x1F/10g) et oblitérée "POSTE MILITAIRE / No 561" 31/12/44

CPFM du Fezzan oblitérée BPM 560
CPFM en franchise, d'un soldat de la 2ème D.B. resté au Fezzan, pour Paris après la Libération, oblitérée "POSTE MILITAIRE / N° 560" 24/9/44

BPM 560 Cachet muet

Lettre du fezzan pour la Mission marine Marchande aux USA
Lettre pour un destinataire faisant partie de la Mission Marine Marchande aux USA expédiée du Fezzan (cachet caractéristique avec un "+" en bas) 31/7/45, transit Fort-de France 27/8 au verso, censure de la Martinique au verso, transit bureau "MARINE NATIONALE / POSTE NAVALE" qui indique que le destinataire se trouve à bord du "Samuel de Champlain" (Liberty Ship lancé le 10 janvier 1943).

12 SEPTEMBRE 1943 :
Premier vol Tunis-Ghadames, les plis portent la griffe linéaire 55 x 8 mm sur deux lignes : "PREMIER SERVICE AVION / TUNIS GHADAMES". Les plis du vol retour portent la même griffe (sans inversion de l'ordre des villes).

Premier vol Tunis Ghadames
Premier Vol Tunis Ghadames
Carte postale envoyée de Ghadames pour Alger, affranchie avec un timbre surchargé du Fezzan (ayant déjà servi ?) oblitérée "POSTE MILITAIRE No 561" 19/9/43 et avec griffe "PREMIER SERVICE AVION TUNIS GHADAMES" (vol retour)

FIN 1943 :
Plus aucun timbre mobile n'est disponible au Fezzan.

20 FEVRIER 1944 :
Premier service aérien entre Tunis et Sebha, via Ghadames.
Un cachet spécial encadré 55 x 20 mm est apposé sur les correspondances "PREMIER SERVICE AVION / TUNIS - SEBAH (FEZZAN)".

1er vol Tunis Sebha
Griffe "PREMIER SERVICE AVION / TUNIS - SEBAH (FEZZAN)" sur enveloppe affranchie à 1F50 avec oblitération du BPM 560 20/2/44 et cachet administratif "TERRITOIRE DU FEZZAN-GHADAMES ★ // Le Gouverneur Militaire"


18 FÉVRIER - 23 AVRIL 1944 :
Mission scientifique militaire au Fezzan.
Les plis sont revêtus d'une griffe linéaire 58 x 15 mm sur trois lignes "MISSION SCIENTIFIQUE FRANÇAISE / DU FEZZAN / 18 FEVRIER 23 AVRIL 1944" et d'un cachet militaire "POSTE MILITAIRE / N°560".

Mission Scientifique
Griffe de la mission scientifique
Mission Scientifique au Fezzan

23 JUILLET 1944 :
Inauguration du Fort Colonna d'Ornano (mort à Mourzouk en 1941).
Les plis commémoratifs portent une griffe encadrée 38 x 29 mm avec texte sur 7 lignes : "INAUGURATION / DU FORT / COLONNA / D'ORNANO / MOURZOUK / FEZZAN / 23 JUILLET 1944" et un cachet militaire "POSTE MILITAIRE / N°560" en date du 23/7/44.

Inauguration du Fort Colonna d'Ornano
Inauguration du fort Colonna d'ornano
Carte postale de Mourzouk pour Sidi Bou Said en Tunisie, affranchie à 5F avec un timbre algérien, oblitérée "POSTE MILITAIRE / N°560" 23/7/44 avec la griffe "INAUGURATION / DU FORT / COLONNA / D'ORNANO / MOURZOUK / FEZZAN / 23 JUILLET 1944"


AVRIL 1945 :
Mise en service d'un nouveau timbre-à-date hexagonal pointillé avec légende "SEBHA / SUD-TRIPOLITAIN".

Drapeau français


30 AVRIL 1945 :
Dissolution officielle du BPM 560 de Sebha et du BPM 561 de Ghadamès



AOÛT 1945 :
Il a été signalé des timbres algériens surchargés d'une petite griffe manuelle "SEBHA". On ne sait s'il s'agit d'essais officiels ou d'initiative locale du receveur ou d'initiative privée.

Essai de Sebah
Lettre avec les "essais de sebah"
Lettre affranchie à 3F60 avec 6 timbres surchargés SEBAH, oblitérés 20/8/45.

Les premiers timbres spécifiques au Fezzan, bien que demandés dès la fin de 1943, ne paraîtront qu'en avril 1946.



Le chapître chronologique suivant est : ›››››››››

Le sort des anciens territoires italiens de Trieste et du Fezzan        


Retour en tête de page  




PLAN GÉNÉRAL ET ACCÈS AUX CHAPITRES DE :

La Guerre aux côtés des Alliés
(de juin 1940 au débarquement)

Lybie Fezzan



Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"  





Bibliographie Historique
Biblio historique
«La France et son Empire dans la guerre ou les Compagnons de la grandeur» ouvrage collectif, tome 1, Éditions E.L.F. 1947




BIBLIOGRAPHIE PHILATÉLIQUE

Bibliographie Philatélique

OUVRAGES GÉNÉRAUX


"YVERT & TELLIER Catalogue Mondial de Cotation", éditions Yvert et Tellier, Amiens

"MICHEL Catalogue Mondial de Cotation", éditions Schwaneberger Verlag GmbH, München, Allemagne.

"MAURY CERES & DALLAY" catalogues de cotation timbres-poste, Editions Arthur Maury.

"MARIANNE Timbres de France", par J.F. Brun, J. Storch et R. Françon, catalogue Fédéral 1984-85

"Catalogue des Oblitérations Militaires Françaises 1900-1985", 1987 par Bertrand Sinais.

"Histoire de la Poste Navale" ",par Jacques Mériaux, tome II, thèse de doctorat d'histoire, Editions Bertrand Sinais, 1998

"La Poste Navale 1943-1963",par Jacques Mériaux édité par l'Echo de la Timbrologie1974

"Catalogue des Oblitérations Navales Françaises 1771-1986" par Bertrand Sinais 1987.

"Catalogue Mondial des Coupons-Réponse" tome 1 et tome 2 par André Hurtré, publiés par l'Académie de Philatélie en 2010 et 2014.

"The International Postage Meter Stamp Catalog", by Joel A. Hawkins & Richard Stambaugh, published by the authors, 2005. L'essentiel de l'ouvrage a été repris sur le site : http://en.wikibooks.org/wiki/International_Postage_Meter_Stamp_Catalog

"La Poste aux Armées" par Maurice Ferrier Editions Sun, 1975.

"Le service postal dans les armées 1968-2010" par Pierre Couesnon, Amicale de la Poste aux Armées 2011.

"World History Stamps Atlas" par Stuart Rossiter et John Flower, Editions MacDonald & Co (Publishers) Ltd, 1989 (WHSA--)

"Catalogue des Entiers Postaux des Colonies Françaises" édité par l'Association des Collectionneurs d'Entiers Postaux (ACEP) en 2001,

"Les Entiers Postaux de France et Monaco" par J. Storch, R. Françon et B. Sinais, Editions Bertrand Sinais 2005.

"Catalogue des Oblitérations Mécaniques Françaises (sauf SECAP après 1960)" par Gérard Dreyfuss éditions Yvert et Tellier 1994,

"Les Tarifs Postaux Français 1627-1969 et 1969-1988", par J.-P. Alexandre - Barbey - J.F. Brun - G. Desarnaud et Dr R. Joany éditions Brun et Fils, 1989.

"Catalogue des Cartes Postales de Franchise Militaire", par Bertrand Sinais et André Weingarten, Editions Philoffset, Marseille, 1992

"Civil and military censorship during world war II", par Dr H.F. Stich, W.Stich et J Specht, Vancouver, 1993

"Die Postzensur Handbuch und Katalog" par Karl Kurt Wolter Band II Neuzeit (1939-1965) Druck und Verlag Georg Amm, 85 Nürnberg, 1966

"History of British Army Postal Service" Vol III 1927-1-63 edited by Edward B. Proud, 1982

"Geographic locations of US APOs 1941-1978" par James Shaffer du War Cover Club Octobre 1979.

Articles des "Feuilles Marcophiles", publiés par l'Union Marcophile.

Articles des revues philatéliques "Le Monde des Philatélistes", "Timbroscopie", "Timbres Magazine", "La Philatélie Française", "L'Écho de la Timbrologie"..

Site internet "Philatélie Française" http://www.philateliefrancaise.fr


OUVRAGES SPÉCIFIQUES


FEZZAN GHADAMES, A Modern Philatelic Mystery, par Marvin Taub, The American Philatelist, 1964

A CHRONOLOGY OF FRENCH MILITARY CAMPAIGNS AND EXPEDITIONS, par The France and Colonies Philatelic Society, Inc. (N.Y.) and the War Cover Club, New York N.Y. 1984,

Timbres-poste du FEZZAN 1943-1951 par Giorgio Vandelli sous les auspices du Bureau Philatélique des P&T de Libye Tripoli 1964

article "Le Fezzan, histoire d'une occupation" par Pierre Salanne dans Timbroscopie N°20, décembre 1985



Retour en tête de page  



Retour au sommaire de   "La Guerre aux côtés des Alliés"